Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:04
bonjour entendait bien mais
00:00:08
la première question toujours quand je parle de d'intelligence artificielle mais quelques fous là et
00:00:13
en fait assez moyen après 50 ans et en faitesvous session sur ce que
00:00:17
j'aimais bien démonter mais jouer tout un peu bizarre en fait ce qu'
00:00:20
on appelle dans ma génération j'étais un kick donc j'ai
00:00:26
dans mon parcours été a v tout premier blanche ou se qualifie souvent de
00:00:32
dinosaures de tout ce qui était le marketing communication technologique puisqu'en 1930
00:00:38
5 monter ma première on peut même pas un simple ça même pas agence digitale
00:00:43
un bois qu'on a vendu avant les avant 2'701 personnage
00:00:47
merci juste pour vous dire pourquoi je touche de la technologie depuis longtemps un
00:00:52
et puis ce monde de l'internet dans un premier temps certaines ouvertures vers plus
00:00:56
d'informations accroissement du champ de vision toutes ces valeurs qui était formidable
00:01:01
et puis les médias sociaux en médias sociaux ça nous a fait rentrer en plein dans ce
00:01:05
qu'on appelle la chaîne économique économie du partage cette nos convives vit aujourd'hui
00:01:11
et puis après ils ces fameuses algorithme donc sont un peu à la base d'intelligence artificielle
00:01:16
sa scène seconde phase avec la cette accélération de la puissance de calcul aujourd'hui dans
00:01:21
les iphone lien la puissance de calcul de conduite à l'université du crée deux qui prenaient eux deux
00:01:28
fois cette pièce alep eiffel etc mais là on a vécu un peu réduction du champ de vision
00:01:34
un puisqu'on est donc sous forme de balkanisation information aujourd'hui c'est con on vous montre
00:01:39
ce que vous le voyez déjà ce que vous aimez déjà un etc
00:01:44
donc en fait de ce monde qui s'ouvrait tout beaucoup ça sert fermée et on fait is certaines utilisations
00:01:49
de l'intelligence artificielle aujourd'hui un ça sert à ça hein on va revenir à la suite à
00:01:55
un autre facteur qui aussi un facteur un peu dangereux c'est que tout ça ça n'a
00:01:59
fait qu'accélérer et concentrer les pouvoirs dans peu de mains pour ça c'est aussi un challenge
00:02:06
un aux quels on fait face aujourd'hui dans l'intelligence artificielle pas évidemment
00:02:11
qu'estce que je vous l'avez vous dire je fais beaucoup technologie
00:02:13
donc ça fait longtemps qu'on manipule ses algorithmes ceci actionnaires d'une boite dans
00:02:18
la silicon valley qui eux qui utilise que de l'intelligence artificielle
00:02:23
et puis on travaille depuis longtemps et des technologies comme watson
00:02:26
die b. m. d intelligence comme ça d'ailleurs un
00:02:30
au s. i. achats stocks au salon de l'horlogerie la semaine dernière un on a présenté ce qui va être
00:02:34
chazan de la montre cet avion au téléphone sur n'importe
00:02:37
quelle montre et ça va décoder un donc ya
00:02:42
il ya beaucoup de choses sauf peut faire beaucoup de choses mais en fait la première chose
00:02:46
que je vais vous dire c'était aussi beaucoup de bushite ya beaucoup de tirer de
00:02:54
deux d'inquiétude qui sont véhiculé par les média à part l'imaginaire
00:02:59
tout ce qu'on vous explique sur les pertes d'emplois etc
00:03:02
c'est décuplé par les médias impartiaux faites la première chose que je peux vous dire sur l'intelligence artificielle
00:03:09
c'est que ya pas une intelligence artificielle la d intelligence artificielle
00:03:13
le fantasme de l'intelligence artificielle globale on mais extrêmement loin 0 un et en fait
00:03:20
oui va voir des changements s'était dit sa foi faut pas
00:03:24
avoir peur du changement mais comme le disait le rangement sera aussi
00:03:27
pas mal d'opportunité ça va mettre un peu du temps j'entends des phrases autre
00:03:32
jour que j'ai bien aimé un quelqu'un dit le changement la nouvelle norme
00:03:36
ça c'est vraiment ce qu'il faut retenir effectivement la flexibilité et le changement
00:03:42
si on parle de d'intelligence ou des intelligences artificielles un panorama pour
00:03:46
acquis le terme générique un estce que ia représente un risque
00:03:52
ou une opportunité c'est ce qu'il faut se poser comme question cette façon de voir
00:03:57
les choses et puis une lune questions majeures par rapport à
00:04:02
ce que je vous ai raconté la concentration des pouvoirs
00:04:04
je pense qu'il s'il faut vraiment se poser cette question fondamentale qui est de savoir si la ou les intelligences artificielles
00:04:11
lorsqu'elle nécessairement accentuer les déséquilibres convie déjà
00:04:15
un ce que chaque année en tant que ces mondes personnes dont plus de pouvoir etc
00:04:21
alors non on a créé une fondation y'a pas très longtemps
00:04:26
un avec un certain nombre de personnes vous allez voir après
00:04:29
un qui a la base c'était à la rencontre de deux mondes des gens de la technologie
00:04:33
et des gens la transition professionnelle un donc très intéressant pour les deux hémisphères
00:04:39
du cerveau et pourquoi on a fait cette fondation a part ce qu'on aimerait voir
00:04:45
les choses de manière plus positive et faire que l'humain reste au centre
00:04:50
de notre écosystème notre écosystème c'est cette jolie petite planète un on connaît pour le moment pas d'autre viable
00:04:58
qu'estce que faire cette fondation a d'abord elle a choisi un thème et ce thème
00:05:02
c les enjeux et les défis de l'intelligence artificielle sur le futur du travail
00:05:09
evidemment je suis pas tout seul sera très crédible la force en fait de cette fondation cessons advisor libre
00:05:15
un on a constitué un advisory board un q. i. constituée de gens
00:05:20
qui eux vous voyez ici qui vont du patron d'intelligence artificielle
00:05:25
deux les PFL jusqu'alors on l'a mentionné un chef amérindien
00:05:29
vous allez comprendre pourquoi après les raisonnements amener quelqu'un comme ça
00:05:33
un des gens qui surviennent de la transition professionnelle de
00:05:36
la sociologie des experts de la formation etc
00:05:40
pour se poser un certains nombre de questions et pour le moment on travaille sur 4 sujets
00:05:48
coutrot ici qui sont la formation des compétences l'entreprise et l'innovation l'éthique et le droit
00:05:55
et puis la technologie intelligence artificielle qui au cours de notre raisonnement et devenu ce
00:06:01
qu'on appelle maintenant question gens je vais revenir sur les 4 points
00:06:06
maintenant mes enfants jordi depuis son tout petit et sont
00:06:11
plus subtil gide irlandais toujours y'a deux façons
00:06:14
de regarder la vie c'est le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein
00:06:18
et vaut mieux voire à moitié plein tout le temps et en fait c'est quelque chose qui définit bien cette fondation
00:06:25
un on s'est posé la question mais où estce que l'i. a. pourraitelle faire du bien et on a décidé d'en avoir
00:06:31
aucune orientation positive et de n'envisager que les choses qui pourraient améliorer les choses pas
00:06:37
détruire justement être allant vers un petit peu de cette économie concentration actuel
00:06:44
à donc cette année on s'est concentrée sur les cas puisque je
00:06:47
vous que je vous ai montré là on va chez vous les détaillants petit peu plus bien que
00:06:51
l'on va pas rentrer dans trop de détails nous plupart effectivement commence là demain matin
00:06:57
la première chose cette information a avec une remise en
00:07:00
question de la formation et du savoir en
00:07:03
général mais ça je dirais l'essor d'internet le faisait déjà c'est à dire que
00:07:08
tout ce que cette information accessible un elle avait déjà commencé à
00:07:12
le faire alors y'a plusieurs constats qui peuvent être faites
00:07:15
un c. par exemple eux de se poser la question estce que les formations actuel correspond au jour de demain
00:07:22
un on a parlé avant un on sait que les besoins de formation sont plus les mêmes
00:07:27
il ya beaucoup de décisions aussi dans la façon dont ces niveaux de voir les choses alors
00:07:32
que l'on vit dans un monde où y'en a de moins en moins
00:07:35
à bien le rôle des enseignants un passé aussi enfin un quelque chose qui
00:07:39
étant souvent enfreindre cette partie de plusieurs advisory board école ou de
00:07:46
le système de formation on voit que l'on parle de du changement mais c'est souvent très difficile de dire
00:07:53
aux gens professionnel qu'il faut changer donc un rôle souvent le
00:07:56
corps professoral soral et eux aussi ont enfreint ces évolutions
00:08:01
y'a et bien évidemment tout le cadre tout toutes ces
00:08:05
organisations tous ces bâtiments tout ce qu'on a construit
00:08:08
un c un c un petit peu pour l'ancien monde mais ça vous savez déjà
00:08:13
donc estce qu'on pourrait faire avec de l'intelligence artificielle de positif dans le cadre de la formation
00:08:20
voilà on peut on peut on peut mieux identifier des vocations
00:08:25
on pourrait faire des diagnostics d'orientation on pourrait faire des choix dispositif
00:08:31
août par ou en tout cas aider les gens à mieux identifier ça
00:08:36
ça pourrait être une aide aux enseignants comment les enseignants voient ça comme crainte mais ça peut tunnel
00:08:41
un on pourrait sont utilisés dans des processus de validation ou de certification
00:08:47
un bref en fait on peut élargir un
00:08:52
les compétences qui sont déjà là
00:08:55
maintenant je vous l'ai dit tout à l'heure à laquelle on parle des intelligences artificielles pourquoi
00:09:00
partiellement ces intelligences artificielles ça faire des choses précise que je vous écris là des choses qu'on arrive à mettre dans des modèles
00:09:07
l'intelligence comme la nôtre sévère qui peut passer avec toutes les sensibilités on a un
00:09:14
d'une formation à une autre en espace de d'un millionième de seconde on met très loin
00:09:21
à en question large pourrait se poser sur la formation c'est
00:09:25
ce qu'on va vers un enseignement qui est totalement personnalisé
00:09:30
un on connait tous on a tous avonsnous voiture aujourd'hui il n'existait pas avant longtemps
00:09:35
les GPS on pourrait se poser la question de savoir estce que la pas
00:09:38
la possibilité de faire en sorte de GPS l'informe de la formation
00:09:42
voilà donc joli on peut en parler pendant des heures mais je vais vous donner
00:09:46
quelques exemples sur eux sur ces chapitres donc on a parlé de la formation
00:09:50
maintenant on va parler d'intelligence artificielle et de son utilisation dans
00:09:55
les entreprises à la première chose c notre image que je peux vous
00:10:00
donner par rapport à l'intelligence artificielle c'est comment un
00:10:05
ces intelligences elles peuvent nous aider à gagner du temps de cerveau surtout pour laurent et mois après
00:10:10
la soirée d'hier soir c non je plaisante mais le constat qu'on peut
00:10:17
faire c'est qu'on vit dans un monde aujourd'hui je l'ai dit tout à
00:10:19
l'heure on fait toujours plus avec moins d'un ou les critères financiers sont majoritaires
00:10:25
ou la qualité comme de pas mal de choses un en moyenne baisse
00:10:31
un ou le stress ne fait qu'augmenter dans le monde du travail
00:10:35
et puis un on a on stresse encore plu plus les gens cantons
00:10:39
alors quand on leur explique qu'ils ont un imposant leurs compétences
00:10:44
maintenant si on gagne du temps de cerveau on pourrait gagner tout ce temps pour faire les choses mieux
00:10:51
plutôt que de se dire on fait juste plus d'argent l'accord
00:10:55
joie comptable en sur un projet d'intelligence artificielle qui eux
00:10:59
qui est d'ailleurs à 21 pacte i a
00:11:01
ou on entre un enfer lune qui eux qui
00:11:05
sépare les choses en comptabilité et le premier truc tangible c'est que vous mettez toutes vos factures fournisseurs
00:11:12
dans un dans un scalaire et le scan et elle l'a déjà été derrière reconnaître toutes
00:11:17
les données peu importe comment sont présentés sur ces factures fournisseurs par son application traitant des bas
00:11:23
marie ma comptable si je m'installe sa gagner du temps ce que je dois le retirer ce
00:11:29
temps là où estce que je dois lui dire maintenant pas plus de temps pour faire des choses
00:11:34
plus intéressante ou participer comme christophe disait ce matin a d'
00:11:40
autre chose dans l'entreprise voilà 7 ans choix un
00:11:44
un qu'estce qu'on peut faire donc dans le milieu du travail parce qu'
00:11:47
un temps dont je vous parlais donc plus de qualité de diversité etc
00:11:51
bien sûr tout ce qui est diagnostic c'est très
00:11:54
bons aussi une très bonne utilisation que agnostique personnel professionnel
00:12:00
ah comme j'ai dit tout ce qu'on récupère entend voir en argent
00:12:05
va peut être peut être s'asseyant choix redistribuer plutôt 4 accumulé un
00:12:11
on peut alors on pourrait envisager de faire je parle d'un tableau de bord du bien être
00:12:17
on peut travailler à plus d'équité ça c'est un peu le message qu'on essaye de passer un
00:12:24
nous on aimerait travailler sur des choses qui vont dans la direction ou le
00:12:29
travail va vers plus de de bénéfices partagés donc d'équité
00:12:36
le troisième point sur lequel on a travaillé c'est tout ce qui éthique et droit
00:12:41
à ce que déjà la question qu'on peut se poser ses acquis appartiennent tous à qui appartient savoir acquis
00:12:46
à partir des données akira ce que l'on va le avant plus ayant un vrai problème potentiel
00:12:51
on est déjà dans une société du partage de l'intelligence et qui posent
00:12:55
des questions par rapport à tous et data par rapport à tout ça
00:12:58
un après c'est dire aussi estce qu'il ya
00:13:01
peut être utilisé pour restreindre les libertés ou plutôt
00:13:06
à en donner plus et tout ça derrière y'a des questions de droit
00:13:10
et là on ont faites sous ou jouer schématiser le cadrage c'est
00:13:15
l'éthique le droit le milieu du travail et l'intelligence artificielle
00:13:19
maintenant quand on regarde saint cette façon un peu verre à moitié vide de regarder
00:13:23
comme ça déjà presque éthique prennent une part toujours avec légal et droit
00:13:28
un don nos de nouveau on essaie de dire on va regarder les choses un peu différemment et puis de
00:13:33
regarder avec le verre à moitié plein de toutes les villes et on a rebaptisé ses champs de travail
00:13:38
en parlant plus de responsabilités canton par les uns avec cette définition de
00:13:43
de l'éthique et droit avant eux le milieu du travail essaie de penser avec
00:13:48
des activités bénéfique il mon activité mon travail state a fait la même chose
00:13:53
travail serge job etc inactivité aujourd'hui c'est souvent
00:13:57
couvert par des associations etc les choses qui font un bien fou à l'humanité ne sont pas rémunéré
00:14:03
donc ya plein de ces questions aussi de changement demain c'est par rapport à la notion même du travail
00:14:10
et puis il ya on la regarde et plus sous l'angle de la diversité de la pluralité
00:14:15
bref à don poussa les challenges c'est se poser qui décider comment quelle est la posture
00:14:21
face aux machines comment s'assurer que nos libertés
00:14:24
à qui appartient savoir etc là on pourrait
00:14:29
ça c'est nouveau des applications un se poser la question la machine
00:14:35
un et soumise à la personne ou la personne à la machine ont
00:14:37
encore le droit de se poser ce genre de questions pas ce qu'on est dans un timing on est encore dominé par paris match
00:14:44
bref de nouveau si on revient à la notion de droit
00:14:48
pour nous ce et de revendiquer le fait qu'on puisse rester des humains et ce
00:14:54
en tout cas une des causes que l'on veut que l'on veut défendre
00:14:58
maintenant si on regarde l'intelligence artificielle sous l'angle de la technologie
00:15:03
quand je vous ai dit c'est pas super intelligent vous allez vite
00:15:05
comprendre par un exemple pourquoi ou encore pourquoi c'est difficile de
00:15:10
la rendre ou de les rendre si celuici mène à ce stade ça fait des choses très précis sera très bien un en fait
00:15:17
vous avez autant spécialistes autour de la table le challenge technologique en 15 minutes vous avez
00:15:22
pu rien voir compter ce qu'on fait totalement maîtrisé que boum boum
00:15:27
mais en fait le chef indien eux qui étaient avec nous et qui connaît que dalle la technologie c'est
00:15:32
un vrai chef amérindien à lui en avait pris pour qui pour qui elle nous fasse réfléchir un
00:15:39
une dimension de la société qui serait différente de la nôtre en tout cas
00:15:42
il serait différent d'une vision très occidental lisez les choses et
00:15:47
en fait la question des billets débit 0 un 7 s'est posé
00:15:51
un par ce pays a effectivement la question je vais revenir
00:15:55
largement dessus à des hommes et des femmes les minorités
00:16:00
un le rythme du type de donn'humain versus le rythme de machines
00:16:05
et puis à toute l'intègre à l'intégrité du corps alors vous avez vu
00:16:09
danser d'argent de la silicon valley en un ou deux maisons d
00:16:13
de plus que dans toute une série sons milliardaire raison il veut repousser les limites de la
00:16:18
mort on parle de plus en plus d'intégration entre l'homme et la machine
00:16:23
pourquoi estce que ça va beaucoup plus vite que modifier encore humain
00:16:27
modifier encore humain ça se calculant en génération les impacts hein
00:16:32
un alors que l'intégration à machine c'est quelque chose qui peut arriver un peu
00:16:35
plus on va à la question des billets et fondamentale et la première chose
00:16:41
c. cette fameuse opposition dans le champ parle avec plusieurs personnes durant la journée des hommes et des femmes
00:16:47
à la société indienne et la régler le problème complètement différemment elle parle de féminin et
00:16:52
de masculins et cette semaine ce monsieur qui ont ete n des années
00:16:58
il ya toujours une part de féminité et masculinité dans tout les êtres humains et en fait ces 7
00:17:03
granulats rité cette gradation en entre tout les écrits qui existe entre le blanc et le noir
00:17:10
un que nous on arrive à faire avec les machines n'arrive pas à faire
00:17:13
surtout conseils du multi critères ça j'ai parlé juste hommes et femmes
00:17:17
après la culture après y'a lieu les contextes après etc donc c'est
00:17:23
là où eux où ça devient très très important parce que
00:17:28
aujourd'hui un les i. a. vous utilisez ou qui sont utilisées elles
00:17:33
ont toutes dédiées par son fait ils ne sont que le reflet
00:17:37
des personnes qui les ont en guinée programmée ou des data on leur a donné un
00:17:45
alors vous voyez bien que quand je dis que les terres l'intelligence artificielle
00:17:48
absolue on est très loin vous rendez compte du nombre
00:17:52
l'information qu'il faudrait pour un no stress répliquer le comportement des gens
00:17:58
qui sont c'est ça papa D1 milliard de personnes sur terre
00:18:06
un k. allant
00:18:10
on a dit un c'est un ça fait très bien des choses qui sont à un réduit une dimension
00:18:16
à donc les vrais de vrais spécialiste quand vous entendez le patron d'intelligence artificielle de google
00:18:22
i. il vous dira la même chose que moi un entretien i am i
00:18:26
à peu domaine en plus ou moins d'argent pour l'intelligence artificielle
00:18:30
un les domaines de l'argent aujourd'hui ces marketings que s'assit sur si
00:18:35
on peut utiliser des intelligences ou pour vous manipulé pour vendre plus de choses
00:18:40
que ça soit pour des oeufs pour des objets ou des idées politiques ou etc
00:18:45
alors sa large c'est pas toutes à un la deuxième chose cédant médical
00:18:51
en fait pourquoi pas ce qui a aussi pour remplacer en fait les oeufs
00:18:57
les médicaments à des technologies qui permettent de faire de l'argent
00:19:03
et le troisième domaine un essai militaire bien sûr que
00:19:07
la y'a beaucoup d'argent à la sphère
00:19:10
directement et indirectement et c'est à moi qui vous le dis en l'
00:19:13
occurrence cette bonne fighting ski king qui eux qui ne l'est
00:19:17
donc i. le patron de l'est et de la région spéciale les
00:19:20
PFL puis ils voient ou l'argent et injecté ou pas
00:19:26
pour moi ce que j'aimerais vous dire à ce stade c'est qu'il est encore temps de se poser les vraies questions un
00:19:31
un 7 qu'estce qu'on fête cette qui a d'ailleurs pourquoi d'
00:19:34
ailleurs pourquoi elle devrait nous semble elysia ont dans l'absolu
00:19:38
certains ont même aurait peut être faire les choses mais ça peut aussi faire
00:19:43
des choses qui une question aussi plus générale plus ce sociétal c.
00:19:49
combien assez est assez ça c'est plutôt la partie de l'accumulation
00:19:54
donc en fait une autre question quel sousjacente c'est dire comment on peut changer les choses si on change pas le modèle
00:20:01
lorsque l'un des points probablement les plus compliqué ici exposé vue et à genève alors on verra si c.
00:20:07
si une réalité derrière mais m. ban conomique et lombard odier qui a vraiment
00:20:12
pris un en fait un shift énorme sur eux son marketing sa communication
00:20:18
par ce qu'il semblerait qu'ils ont de plus en plus de clients
00:20:21
qui leur demande d'investir dans des choses qui sont pas qu
00:20:25
un mauvaise encore mais cette question allait fondamentale un parce qu'un temps que
00:20:34
la vision d'une entreprise pour qu'elles aient une meilleure valeur
00:20:38
en bourse ne sera que faire plus d'argent
00:20:42
sans prendre en compte les l'la le développement durable l'
00:20:47
écologie l'équité le bonheur au travail etc et
00:20:51
basse avec difficile de changer les choses à de nouveaux 6 revient à christophe tout à l'heure
00:20:57
heureusement ils ont une entreprise qui n'ait pas côté un et du coup ils font ce qu'ils
00:21:01
veulent ils le font bien ces entreprises d'avenir maintenant vous prenez sa société les racheter les mises
00:21:07
un et pardon et elle aimait les mises en bourse oublier tout ce qui lisent tout son modèle
00:21:13
probablement en 4 grandes parties ces critères financiers vont reprendre le dessus
00:21:18
donc là y'a rien de bien vrai changement à opérer et de dire un et
00:21:22
ce qu'on peut pas un réinventer ce qu'on appelle l'achèvement de value
00:21:26
un mais avec en multi critères parler des gens qui pensent qu'eux ça sera le cas
00:21:34
alors pour en venir à la fondation voulait dixseptième rencontre en fait
00:21:37
tomber entre des des ingénieurs des sociologues etc qui eux
00:21:41
qu'estce qu'on voit qu'estce qu'on fait d'amphétamines plateforme d'échange et projets avec des vrais project
00:21:47
un on engage des actions concrètes par exemple la technologie dont
00:21:51
vous parlez dans le milieu de la comptabilité la robotique
00:21:54
un qui a commencé par la cour de la comptabilité mais qui va faire autre chose à
00:22:00
tout le bénéfice tout les bénéfices qui vont être engendré par ce qui va gagner comme tant
00:22:05
de temps de cerveau de travail de tout ce que vous voulez un va être redistribuées
00:22:12
un soit directement auprès des gens qui font voir faire leur propre
00:22:16
transition professionnelle partent de nouveau je reprends l'exemple d'une conta
00:22:21
comptable save et si on lui dit demain je veux te remplacer le fait de faire aussi bien qu'
00:22:27
en suisse où tout n'est pas standardisés elle avoir enseigné c'est à cette intelligence artificielle
00:22:33
si vous le redistribuer pas quelque chose soit pour une pour quelle façon de transition professionnelle
00:22:38
ou quel pardon du nouvel activité vous aurez jamais sa collaboration
00:22:45
donc on essaie de travailler sur la technologie oui mais surtout les mécanismes
00:22:49
autour et on fait des vrais projet pour essayer d'avoir
00:22:53
un des exemples a montré faites et des exemples à montrer aux autres donc à technologie chez nous c'
00:22:57
est plutôt quelque chose qu'on va donner aux entreprises pour autant qu'elles respectent nos critères
00:23:03
donc un des objectifs c'est la redistribution une partie des revenus générés par l'i.
00:23:07
a. et dans l'idée de plus d'
00:23:10
humanité numérisation de bienveillance et d'équité
00:23:14
un don qu'un légalité ces choses qui fonctionne pas et qui fonctionnera jamais s'appelle
00:23:19
le communisme sympa marché mais on peut tout à fait envisager un monde plus équitable
00:23:25
c'est à dire où on enlève les extrêmes et ont fait bénéficier aux gens
00:23:30
un a plus de gens de tous de toutes ces âmes de tous ces avantages
00:23:37
donc non travaillé sur 3 axes actuellement qui sont à la mutation du
00:23:41
travail et des compétences transférées à la transformation durables des entreprises
00:23:46
la recherche et développement sociétal avec en bac 3 ans de tous à la formation parce que c'est quand même
00:23:54
alors la salam la fondation a été créé à genève et finalement
00:23:57
pourquoi jamais fait le bon endroit je vous dire ben
00:24:00
déjà quelqu'un qui va vous dire mieux que moi pour un des critères mais y'en a d'autre
00:24:04
oui car même si comme garde williams de cramer ghadamès des galères caoutchouc nike il faut
00:24:10
lui un léger le soir sur la monnaie créé le fonds est univoque une chaîne
00:24:15
ellesse thermostat lui ou un même la shoah andalou égale le stock price pp
00:24:19
ou équipe ce b et c iv même quand même j'avoue un
00:24:24
oui mais il faut nettoyer fauche échoué géniaux échelle MTB obama oui il est allé
00:24:31
chez le même peut au moment de l'on l'exerce mêlant les 3 responsables space
00:24:36
oui mais comme ma host borràs oui on lui a permis moins de même nature
00:24:41
oui le lieu où univoque une chaîne oui les gens de génie lacunes bench
00:24:47
donc ça c'est vrai smith quel président microsoft un là vous avez mène
00:24:51
par la magie inattendue ou f avec qui j'étais la san francisco
00:24:55
eux qui disait non imposé la carte en fait de tout ce qui eux gouvernance sur eux sur eux sur genève
00:25:02
pour son passé son histoire etc en fait il faut qu'on bouge un vite à ce que ça
00:25:08
personne pas nous attendre sur ce sujet le corps mais quel lien avec la
00:25:12
fondation de tout ce qui éthique tout ce qui eux gouvernance etc
00:25:16
bref ni à nous questionne un et nous questionne ou en tant qu'humain et
00:25:22
c'est à nous la définir aujourd'hui on a encore le choix un
00:25:27
donc en fait tout ce qu'on dit aux gens et si on se mettait en
00:25:31
un apparition se mettaient ensemble arrêt envisager une
00:25:34
humanité durable avec cette intelligence artificielle
00:25:38
voilà cette présentation un peu de ce qu'on fait mais c'était aussi pour eux pour vous montrer
00:25:43
qu'on peut utiliser la technologie à bon escient et
00:25:46
pas seulement un pour faire pire avec plus merci
00:25:57
que ces technologies qui pose beaucoup de questions mais
00:26:00
le site ou tente de se soustraire à genève sur tous les régulations de robot tueur par exemple c'
00:26:04
est un grand thème technologique existe déjà de quelques questions que tu a répondu sur le fond de
00:26:10
la forte augmentation puisque c'est le haut niveau de l'enseignement l'impact de liens sur eux
00:26:15
son enseignement louvois on retient message optimiste que moins techniquement dire finalement
00:26:20
présent choix technologiquement trucs nous tombe dessus et sur lequel
00:26:24
on peut en faire un appui de cette ce côté complémentaires qu'il revenait ce qui est dit ce matin
00:26:29
faisait assez sem cédés dans le milieu de la formation s'assit près tout à fait s'agit pas d'avoir
00:26:33
un robot en face de classe mais c'est d'avoir quelqu'un
00:26:37
qui accepte de changer et se dire mais comment je vais faire mieux
00:26:41
et comment je vais aider mais eux les élèves à l'aide de ces technologies un pour les
00:26:47
aider à être mieux pour faire mieux c'est possible merci à nos modèles je m'en avait d'ailleurs

Share this talk: 


Conference program

Introduction
Laurent Haug, Modérateur de la conférence
25 Jan. 2019 · 9:50 a.m.
296 views
Présentation des compétences R&D du site (4 instituts).
Laurent Sciboz , Directeur des instituts informatiques
25 Jan. 2019 · 9:51 a.m.
L'IMPACT DU NUMERIQUE SUR LE TRAVAIL
Paul Jacquin, RANDSTAD INNOVATION FUND
25 Jan. 2019 · 9:57 a.m.
LA "LOYCOCRACY" OU COMMENT GÉNÉRER L'INTELLIGENCE COLLECTIVE EN DISTRIBUANT LE POUVOIR
Christophe Barman et Elisabete Fernandes, Loyco
25 Jan. 2019 · 10:56 a.m.
COMPUTING FOR PEOPLE AT WORK
Daniel Gatica-Perez, Idiap Research Institute
25 Jan. 2019 · 12:33 p.m.
Apprendre Demain
Anne-Dominique Salamin, HES-SO Valais-Wallis, Cyberlearn
25 Jan. 2019 · 2:05 p.m.
Comment la formation traditionnelle s’adapte pour répondre aux challenges de la digitalisation ?
Nicolas Debons, HES-SO Valais-Wallis, Institut Informatique de Gestion
25 Jan. 2019 · 2:11 p.m.
132 views
VIMA LINK
Raphaël Héraïef, VIMA LINK
25 Jan. 2019 · 2:16 p.m.
Projet de coworking à Grimentz pour les nomades numériques.
Fanny Caloz, SWISS ESCAPE
25 Jan. 2019 · 2:23 p.m.
ZOOM SUR LE RECRUTEMENT NUMÉRIQUE
Laetitia Kulak, GLOBAL HR TALENTS
25 Jan. 2019 · 2:29 p.m.
ÊTRE SPORTIF D'ÉLITE À L'ÈRE DIGITALE
Julien Lopez, FREERIDE WORLD CHAMPION
25 Jan. 2019 · 3:47 p.m.