Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
tout le monde un simple désir d'être ici donc en quelques mots non né le groupe de recherche
00:00:06
spin off du professeur cathy capet raison donc je vais faire la continuité de sa présentation le montrer
00:00:13
ce que finalement commercialisés vue aspect très théorique et nous maintenant bah
00:00:17
on attend commerce estce donc globalement ce que nous faisons
00:00:23
basé sur des vidéos présentation de candidats purement domaine
00:00:27
ressources humaines c'est généralement vidéo d'
00:00:30
une deux minutes en la personne doit là j'ai étudié informatique acière j'
00:00:35
ai travaillé deux ans ici mon futur j'aimerais bien à aller dans cette direction
00:00:39
je pense que je suis un on bonne candidate pour telle est la raison
00:00:43
basé sur cette information va finalement après donné une impression
00:00:48
d. ce qu'on appelle les unes que possible ce qui est donc
00:00:51
c'est par exemple leader ship
00:00:53
communication enthousiasme collaboratif résistant au stress
00:00:59
finalement de la même manière que nous en gardant video vous
00:01:03
ont organes en quelques minutes vous allez avoir une opinion
00:01:06
il est plutôt sympa pas sympa ce qui paraît bien il parle pas bien on arrive tout savoir
00:01:11
c'est ce qu'on appelle un peu ce que fine et ce qui est intéressant c'
00:01:16
est qu'on n'ait pas conscient de comment nousmêmes on arrive à cette conclusion
00:01:20
et non a réussi après 10 ans de recherche de prendre
00:01:23
différents signaux donc on extrait plus de 300 donnée
00:01:27
comme nos yeux et nos oreilles on regarde à juste éviter la
00:01:32
mimique athènes était d'avoir plus de 300 différentes choses
00:01:35
et après on domine evaluation et note pour tout autre personnalité entre 0 et 5 pour vous donner le nom d'idées
00:01:41
la précision équivalentes si vous demandez un panel de 24 experts de regarder les mêmes
00:01:46
vidéo et de donner un nom allant de 0 virgule deux 0,8
00:01:51
sur la note de 0 à 5 différentes donc c'est extrêmement précis
00:01:57
ce passionné détails mais en gros on prend toutes ces informations et
00:02:01
on a réussi à reproduire sur un système d'intelligence artificielle
00:02:05
les informations de notre système visuel de notre système auditif et de modéliser un espèce de cerveaux
00:02:11
qui sait faire ça de manière concrète non pourquoi estce qu'on en fait ça
00:02:16
on ne fait pas ce que notre d'interviews entretiens d'embauche en
00:02:20
reste au jour d'aujourd'hui de meilleurs moyens de sélection et pourquoi
00:02:26
pas ce qu'on apprend à connaître finement mais aujourd'hui
00:02:31
quelles sont les moyens que nous avons disposition pour connaître dûment dans un processus de recrutement
00:02:37
à part faire un screening avec un appel téléphonique ou bien de faire un entretien d'embauche y'en
00:02:43
a tout simplement pas et c'est pour ça que les entreprises se base sur des critères
00:02:47
qui sont vraiment très arbitraire de type on a besoin minimum 3 ans d'expérience
00:02:52
alors si j'ai deux ans et demi estce que ça change vraiment du
00:02:56
coup non je suis passé actionnés par ce qui reçoivent des centaines
00:02:59
de candidats voire des milliers de candidats eva frais sélectionnés pour en peut
00:03:04
être se concentrait sur 5 à 7% de ses candidats
00:03:07
nos justement et ça paraît paradoxalement subconscient remet l'humain au centre de
00:03:12
l'équation on donne l'opportunité à chacun de se présenter
00:03:16
comment mener des débuts du processus aucune vie de présentation émanant des entreprises
00:03:21
unilever a google instant niant toutes les grandes entreprises
00:03:26
fond ce type de processus soudainement dans ces débats et vous demander
00:03:29
de vous présenter passe consécutivement et plus important que simplement
00:03:32
le papier le sait et basée sur cette information des débuts on va trier on va chercher des
00:03:38
type de personne qui nous savons correspondent bien avec notre entreprise passe
00:03:43
finalement bons machine c'est la bonne personne aux bons endroits
00:03:46
donc on va pouvoir beaucoup pus précis à se rediriger vers les
00:03:49
personnes qui vont amener un jean tuvalu dans la société
00:03:54
et finalement ça permet aux entreprises en bas d'être beaucoup plus efficace
00:03:59
un dans la sélection de candidats et ça permet également aux entreprises
00:04:05
d'améliorer la longévité des employés au sein de l'entreprise ça comme jacques avait
00:04:10
dit avançant des gros problèmes des gens ils partent et quand ils partent
00:04:14
ces puces d'une année de coups de salaires qui perdu et si j'en partie par qui sont pas contents
00:04:18
d'entreprises et si son patron d'entreprise éparses qu'il se sent pas bien de l'entreprise
00:04:25
ça c'est toute petite ist
00:04:28
donc
00:04:31
hormis ce type de technologies on a des questionnaires
00:04:36
est tout à fait des questionnaires psychométrique ça
00:04:39
prend une affaire de répondre à plein de questions la précision et pas très bonne donc mon remplace
00:04:45
la dernière c'estàdire un formative seppuku rendait compte un petit peu des
00:04:49
traits de personnalité et des comportements que nous évaluons avec notre système

Share this talk: 


Conference program

Introduction
Laurent Haug, Modérateur de la conférence
25 Jan. 2019 · 9:50 a.m.
296 views
Présentation des compétences R&D du site (4 instituts).
Laurent Sciboz , Directeur des instituts informatiques
25 Jan. 2019 · 9:51 a.m.
L'IMPACT DU NUMERIQUE SUR LE TRAVAIL
Paul Jacquin, RANDSTAD INNOVATION FUND
25 Jan. 2019 · 9:57 a.m.
LA "LOYCOCRACY" OU COMMENT GÉNÉRER L'INTELLIGENCE COLLECTIVE EN DISTRIBUANT LE POUVOIR
Christophe Barman et Elisabete Fernandes, Loyco
25 Jan. 2019 · 10:56 a.m.
COMPUTING FOR PEOPLE AT WORK
Daniel Gatica-Perez, Idiap Research Institute
25 Jan. 2019 · 12:33 p.m.
Apprendre Demain
Anne-Dominique Salamin, HES-SO Valais-Wallis, Cyberlearn
25 Jan. 2019 · 2:05 p.m.
Comment la formation traditionnelle s’adapte pour répondre aux challenges de la digitalisation ?
Nicolas Debons, HES-SO Valais-Wallis, Institut Informatique de Gestion
25 Jan. 2019 · 2:11 p.m.
132 views
VIMA LINK
Raphaël Héraïef, VIMA LINK
25 Jan. 2019 · 2:16 p.m.
Projet de coworking à Grimentz pour les nomades numériques.
Fanny Caloz, SWISS ESCAPE
25 Jan. 2019 · 2:23 p.m.
ZOOM SUR LE RECRUTEMENT NUMÉRIQUE
Laetitia Kulak, GLOBAL HR TALENTS
25 Jan. 2019 · 2:29 p.m.
ÊTRE SPORTIF D'ÉLITE À L'ÈRE DIGITALE
Julien Lopez, FREERIDE WORLD CHAMPION
25 Jan. 2019 · 3:47 p.m.