Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
voilà alors peut être tout d'abord pour faire connaissance avec les personnes qui sont ici autour et puis rebondir
00:00:05
ensuite sur les disques les éléments les petites clefs déjà où les grandes clé qu'isabelle a commencé un
00:00:10
un nous aparté je propose un tout petit tour d'horizon des des personnes
00:00:15
qui se restaurer je pense juste par vous isabelle avec indication vous êtes déjà présentés
00:00:19
mais moi je voulais vous demander en vue de ce que vous venez de nous expliquer ce
00:00:22
que vous avez le sentiment k c le moment que celle de bons moments
00:00:26
pour se remettre en question en montagne du point de vue du marketing du
00:00:29
marché de la clientèle estce que les gens sont mûrs pour cette transition
00:00:35
question un vision bien mises en suisse j'ai été cédé si difficile à dire antique et hier
00:00:37
dans les évolutions quand on compare marquée dans la société pas par la consommation touristique on a des
00:00:44
idées des évolutions de fond vous parler des générations à 4 générations treizième aton indiqué entre expérimenté
00:00:49
pied des évolutions va dire plu plus rapide et sections entre aller ivoire c'
00:00:55
est à dire que les l'incertitude des sociétés dans lesquelles on vit maintenant
00:01:00
fait qui a vraiment on voit se dessiner très fortes tendances pour
00:01:04
des produits et le vrai simple on va à l'essentiel
00:01:07
et ça je pense que par rapport à sa la montagne a certainement un clé à jouer
00:01:11
merci d'un an pour faire connaissance avec et jeandaniel équivoque et directeur de la coopérative médicaments tels
00:01:17
ah bon on va parler tout alors vous allez nous expliquer en quoi consiste le mahdi passe peut être que
00:01:23
certains d'entre vous ont déjà entendu parler de cette nouvelle after vraiment en train en train d'émerger
00:01:28
moi je voulais vous demander puisque vous êtes un acteur très impliqué dans le tourisme si vous même de votre côté vous ressentez
00:01:33
que les acteurs du tourisme eux sont en marche par rapport
00:01:39
à ces questions réellement et pas seulement en théorie
00:01:43
je crois que c'est un bon exemple je pense qu'en tout
00:01:47
cas pour eux les régents je connais en particulier bien évidemment maintenant
00:01:50
un peu mieux le canton de Vaud et essentiellement le canton du valais et
00:01:54
fribourg on se rend compte que oui effectivement dans certaines branches le besoin
00:01:58
le besoin de changement et là mais le besoin il simplement déjà sur le plan
00:02:02
économique et on s'en tient un terreau fertile maintenant vraiment pour un changement
00:02:07
à les gens sont aussi évidemment mieux informés connaissant un peu mieux compare
00:02:12
j'ai trouvé génial tout à leur cidessus dario qui présentait son
00:02:17
voyage et qui disait qu'il fallait vraiment voyager s'inspirer et ensuite agir
00:02:21
et je pense que c'est un peu obama je passe un peu ce à quoi c'est vraiment le fait de s'être inspiré
00:02:26
des revenus et puis de d'avoir agi je pense que le tourisme et prêts à agir maintenant
00:02:32
agir au sens qu'il a toujours agi mais agir dans un hôtel dans une nouvelle orientation
00:02:36
je me réjouis complice détaillée comment mahdi passe
00:02:41
de faire évoluer les mentalités benjamin horaires bonjour
00:02:44
un vous êtes cofondateur de la date de 1'801 projet on va dire pour
00:02:48
résumer un très gros traits d'hôtels de haute altitude sa justice sa comme ça
00:02:52
ce juste alors vous êtes jeune en savoie estce que la jeune génération jeunes
00:02:57
générations et celles qu'elle pût porte justement estce que c'est
00:03:02
c'est ce que disait aussi derrière juin toute alarmant finalement eskimos in questions de générations dans cette évolution et que vous avez l'impression
00:03:05
que les gens qui sont autour de vous se croient en son dada même tranche d'
00:03:11
âge que vous avez des impulsions nouvelles à apporter dans ce monde sans touristiques
00:03:15
oui c'est clair je pense que dans notre génération inapte rumeurs
00:03:22
on a été plus le taux sensibilisé à cette thématique
00:03:26
bien que je veux pas généraliser ombre dans toutes les générations des grandes
00:03:31
sensibilités pour ces nouvelles thématiques de la durabilité du changement climatique
00:03:34
après c'est clair que c'est quelque chose que beaucoup
00:03:38
discuté puis qui nous préoccupe beaucoup en tant que jeunes générations
00:03:41
merci étienne certifié étant alors vous êtes cofondatrice du bureau pacte 3
00:03:46
et vous êtes géographe de formation peut être que pour
00:03:50
le public c'est un petit peu plus abstrait de savoir ce que vous faites ce que fait des rendements
00:03:52
qu'estce que vous faites dans votre pratique quotidienne clés en
00:03:56
rapport avec eux justement cette évolution du tourisme en montagne
00:03:59
alors un simple la question piège mais pour eux pour faire simple eux effectivement la formation
00:04:03
biographe m'amène à me questionner sur les impacts de l'homme sur les territoires
00:04:09
et en vêtements sert au quotidien en accompagnant les communes les collectivités ou n'
00:04:13
importe quel porteurs de projets pour réfléchir en fait d'abord sur
00:04:17
l'impact de leurs projets sur un territoire et puis ensuite
00:04:22
sur les facteurs de réussite et puis les lecteurs de
00:04:26
les facteurs de succès pour justement mettre en place des projets qui
00:04:29
vont durer dans le temps qui vont répondre aux attentes comme
00:04:33
eux qui évolue rapidement et plus en plus rapidement merci beaucoup mais voilà un petit tour de présentation histoire de faire connaissance
00:04:36
tout à l'heure en discutant devant ce magnifique panorama devant un café cuche hall avec beaucoup d'entre vous
00:04:43
que je côtoie depuis très longtemps et qui depuis très longtemps s'interroge sur tout ce dont on parle maintenant
00:04:48
sans bien qu'un volet un petit peu les au silence ou pire encore on se dit bons diversifiée passer aux 4 saisons ok
00:04:54
mais comment faire un petit peu 5 j'aimerais qu'on discute maintenant avec un peu 3 pistes
00:05:00
d'une part en se posant la question de comment faire évoluer d'abord les mentalités comment estce qu'elles peuvent changer
00:05:05
ensuite comment estce qu'on peut trouver des nouvelles idées ce qui a des églises des outils et techniques des boîtes
00:05:10
à outils enfin parfois on se dit mais faudrait quand même du concret pour arriver à développer des nouveaux projets
00:05:15
et puis aussi peut être avoir à la fin certains étant in réflexions un
00:05:20
petit peu plus large sur cette économie de montagne estce que vraiment le tourisme
00:05:23
peut doigts 20 rester une colonne vertébrale sagement principe
00:05:27
vous vos avis vos sentiments et aux autres
00:05:31
pour commencer je pense que ça serait pas mal quand on part dans le concret puisque vous êtes
00:05:34
tous en mars moi j'ai l'impression en planeur en pleine réflexion en pleine évolution
00:05:38
condamné qui va en parler de magie passe alors déjà un rappel rappeler ce que SRA il s'agit d'un
00:05:42
and un abonnement c'était la première saison avait lancé je voulais 7 expliquez celleci c'est vous qui l'a fait
00:05:47
voilà qu'estce qu'elle m'a dit pascal et là le principe qui soustend cette offre
00:05:53
je demanderais pas de lever la main qui l'a acheté mais le mais
00:05:58
j'espère vous êtes nombreux pneumatique passant faites simplement est un unique
00:06:02
opération qui s'est installée entre 25 stations 25 destination
00:06:07
de suisse romande pour finalement offrir au client au plus pour moi
00:06:11
eh eh ben en fait cette coopération elle aboutit à un abonnement saison
00:06:15
eux qui étaient vendues maintenant accord à 300 francs je profite de fairplay
00:06:21
à jusqu'à la fin septembre et en fait ce projet là c'était simplement dire bah tiens
00:06:26
peut être qu'en travaillant ensemble on arrive a a des
00:06:31
résultats qui sont le meilleur ou au moins aussi beau
00:06:35
et surtout avec eu satisfaction client qui peut être largement plus haute
00:06:40
et cette réflexion lc bonnet en très peu de temps à la suite d'un voyage
00:06:45
pas aussi périlleux que mais presque à la suite au voyage non pas en bateau means
00:06:50
remontées mécaniques du côté de la slovaquie et ça c'est vraiment faire autour de discussion
00:06:56
13 ouvert tour là ou en tout cas personnellement comme hôtelier
00:07:02
se cache que l'on a senti qu'avait véritablement
00:07:06
à une recherche de solutions et puis et puis
00:07:09
voilà donc on aboutit avec eux avec ce projet
00:07:14
rappel paraît juste du première effets magiques passe presque évidemment que ça poursuit un but c'est de
00:07:16
de ce qu'on peut dire que c'est d'offrir un
00:07:21
sac de revenu des sociétés de remontées mécaniques pour les saisons
00:07:24
or alors à quoi je vais rester le plu le plus neutre dans tout
00:07:30
ça c'est dire essayer de comprendre un peu le la réflexion keller et
00:07:35
moi je me positionne beaucoup en passionnés qui au départ donc vu les remontées mécaniques pour moyen tour un directeur
00:07:41
assez comme ça c'est dur qui négocie difficilement son son
00:07:46
son bout de gras avec il faut toujours essaie d'expliquer qu'il
00:07:52
faudrait faire un stop à épices culasse si cela etc pis là à
00:07:55
ce momentlà on célibat énorme et si on réfléchit un peu autrement
00:07:58
et puis on a essayé de faire justement un des oeufs essaie
00:08:02
de mettre en place un effet positive pour le client
00:08:05
et en même temps un effet positif pour les remontées mécaniques et in fine et
00:08:09
mais son rôle démontrera pépites a un effet extrêmement positif pour le
00:08:14
micro macrocosme qui tourne autour de ces remontées mécaniques par
00:08:18
ce qu'on l'a dit avant eux à 30 francs léon t. C200 ou 104 vingts francs
00:08:22
dans le dans la destination enfin pour l'ensemble des acteurs
00:08:27
et puis en fait on a comment dire quand on est parti dans cette dans cette logique là
00:08:31
dire bah si on se met à plusieurs
00:08:37
on va créer une réelle envie des clients
00:08:40
finalement d'expérimenter quelque chose de nouveau et cesser cette nouvelle ou ouverture perspective qui a
00:08:44
permis de dire parenté énoncé combattent chacun un revenu de x début de saison
00:08:50
on va dire lasser à peu près 30'000 hab abonnement qui sont vendus de saison rendant uniquement aborder
00:08:55
la question des abonnements de saison 7 la clientèle on va dire la plu la plaque atil appui solide
00:09:01
on va travailler qu'avec ces gens là d'un rayon relativement proches qui par là
00:09:06
même l'enclos pour les mêmes passions l'exaspération et puis à partir de là
00:09:09
on développa produits qui va qui va leur parler immédiatement
00:09:14
et si intéressant la danse et que toutes les stations
00:09:20
concernées de neuchâtel jusque dans le canton du valais
00:09:23
basant débat finalement qu'estce qu'on va faire mal mutualiser
00:09:27
ce revenu garanti pour tous celui qui a fait x
00:09:30
milliers de francs aux millions de francs l'année précédente avec notre
00:09:34
genval garantir ce revenu là et puis ensuite l'excédent
00:09:38
b il sera distribuée à ceux qui eux auront plus de monde durant l'hiver
00:09:42
donc à ce qui finalement sont les plus dynamiques donc en plus l'idée
00:09:47
étant évidemment de créer un espace dynamique positive dans laquelle les gens
00:09:50
les nations les acteurs vont devoir se sortir
00:09:54
l'épouse comment dire aux français pour faire venir
00:09:58
des gens finalement donc c'est vrai qu'à une logique intéressant de créer vraiment in dynamique
00:10:01
d'après ce de concurrence mécène basée sur une coopération sens assez amusante première bien un petit peu plus tard
00:10:07
pour eux évoqué comment on peut aller même audelà du ski passé vous allez me dire m'enfin vous parler encore de ski
00:10:13
crois que ça évidemment ça reste quand même dans un triste 4 saisons et reste hiver donc effectivement il faut préserver l'estimait
00:10:19
mathis classe pas les plans d'apparat dans un deuxième temps skins deuxième effet kiss cool
00:10:25
benjamin horaire vous êtes vous avez non évoqué juste très brièvement
00:10:30
lodge de 1'801 projet qui était en gestation
00:10:34
du côté du saint bernard où il avait des installations de remontée mécanique qui ne tourne plu
00:10:38
alors ça vous inspirez vous avez quelques camarades verts raconter nouvellement peut rêver avec ce projet je vous encourage d'ailleurs
00:10:43
aller voir le site internet dont vous allez me donner l'adresse place kayak était image qui inspire était
00:10:49
merci pour les compliments par rapport à la vidéo c'est se donner la peine pour faire quelque chose qui sont eux alléchant
00:10:55
effectivement sa part aussi du ski pour ce qui concerne notre modèle or
00:11:01
c'est demander pourquoi cette station de super saverne harkis et
00:11:08
entre 2000 et 2'800 mètres ça veut dire
00:11:12
qu'on est quand même des attitudes qui sont plus élevés que certaines stations de moyenne montagne qu'on connaît dans la région ici
00:11:15
on a en plus dans une face nord et puis en plus à 3 nefs chaque fois qu'un barrage
00:11:21
du sud de la neige qui s'accumulent dans le grand sur la région du grand saint bernard
00:11:25
pourquoi cette station a dû fermer et puis c'est comme ça de fil en aiguille en fête cholet passer du modèle ce qui a model
00:11:30
différents alors ces 3 parler du 4 saisons après sont liées via un petit peu par eux par
00:11:36
nécessité par ce qu'il faut changer ces modèles ont des vues sur le modèle du
00:11:41
logement faites notre produit central ça va être le logement qui en
00:11:45
ont eux la station amont de du gouverneur de la remontée
00:11:48
donc c'est comme ça fait partie l'idée ce à partir du ski eux essaient
00:11:53
de faire revivre cette station est la faire vivre différemment et si possible et durablement
00:11:57
alors justement le comment et accède enfin qu'elle a la particularité
00:12:02
oscillant sexe serait quand on veut faire un séjour en
00:12:06
haute altitude d'habitude il faut prendre un sac à dos et puis marcher puisse faire maintenant hélas être apprécié différemment
00:12:08
alors là je complète des faux procès cadeau sera là je ne puis pour beaucoup
00:12:15
de personnes faut aussi faire beaucoup de kilomètres voiture est dépensé beaucoup d'essence
00:12:19
aussi le préciser donc le but c'est de faire aussi london pense beaucoup à ça c'
00:12:23
est de faire le modèle qui sont le plus dur à possible donc on parle de
00:12:27
durabilité économique séculaire comment faire pour se love
00:12:31
s'il se construit 6 réalisé soit
00:12:34
soit pérenne pour les 20 30 prochaines années d'exploitation me aussi penser
00:12:37
aux aspects de comment ils accèdent comment la mobilité was gervais
00:12:41
si on va installer lignes de bus qui déjà en place d'ailleurs mais ce qu'on peut
00:12:45
gauss éventuellement d'avoir des lignes plus fréquentes pour que pour
00:12:50
vraiment forcer les gens ou disons les encourager vivement
00:12:53
à se rendre hors aux loges de manière avec les transports publics et poursuivent leur remontée mécanique
00:12:56
merci pour un précédent à la et puis elle l a isabelle je t'ai juste vous faire réagir un
00:13:04
à la proposition pour eux que je viens d'expliquer
00:13:11
benjamin c'est à dire d'avoir un produit
00:13:15
exclusif c'est pas je crois que c'est ce que vous revendiqué en tout cas quelque chose de vraiment très proche
00:13:19
il est très particulier qu'on va peut être trouvé que la scène bonne idée d'aller dans ce sens là
00:13:23
oui alors dans les produits compte convoi bien fonctionner à l'heure actuelle c les produits qui répondent au
00:13:28
principe du marketing expérientiel et justement le lac celui sans ce poste régnait dans m. s. un produit unique en
00:13:34
fait et il et comme les clientèles actuelles sont vraiment à la recherche comme gestionnaire de des souvenirs de moments
00:13:41
forts qui vont pouvoir garder en ne pendant longtemps et ça pour moi c'est un produit
00:13:47
qui dit tout à fait en ligne avec les tendances actuelles LRC inverse
00:13:53
du ski qui était plutôt un produit unique on fait on faisait du ski partout
00:13:56
oui père après le l'esquisse qui les ont à diversifier
00:14:01
les ce qui fait dire que maintenant on vient en
00:14:06
station pas que pour faire du ski sait faire deux choses à faire des souhaits des trucs donc en fait
00:14:07
on a quand même su aussi comment dire changer la perception du ski dans les stations
00:14:13
alors un se fier étant vous qui accompagnait des collectivités et qui sont a donné
00:14:19
raison en tanzanie notamment accompagnant en valais dans leur remettre en valeur leur patrimoine
00:14:24
vous êtes aussi je crois dans cette logique de dire il faut trouver ce qui est exclusif
00:14:29
ce qui est propre à l'endroit ça un petit peu qu'il faut arriver à faire aujourd'hui pour se démarquer continuent à attirer la clientèle
00:14:35
oui effectivement je pense qu'aujourd'hui ce compte quand on vient vers nous pour nous demander conseil
00:14:41
c'est qu'à la base des constats qui sont faits des
00:14:47
constats à des pertes de nuitées ou une perte d'attractivité générale
00:14:49
effectivement bah on nous dit amène alors à la station d'un côté
00:14:54
la fait çà çà ce qu'on pourrait faire la même chose
00:14:58
puis nous notre rôle c'est vraiment deux de les aider à dépasser ses
00:15:00
constats la et puis de se poser les bonnes questions et les
00:15:04
bonnes questions c ok quel est votre réelle proposition de valeur qu'
00:15:07
elle et qu'estce que vous avez à offrir chez vous
00:15:12
qui se distingue de la vallée d'à côté ou de la station de la commune d'en face etc
00:15:14
et puis à partir du moment où on commence ce travail la manière la plus participative possible idéalement
00:15:19
eh bien on voit émerger justement des spécificités locales s'asseoir
00:15:25
il en va toucher tout les patrimoines enfaite naturel culturel et
00:15:30
autre et puis à ce momentlà on va commencer à a
00:15:34
à construire plus de et des activités qu'on va
00:15:38
pouvoir offrir aux enfants aux touristes où nos hôtes
00:15:42
dans lesquels aussi les habitants vont se retrouver cet important c'est plus en plus important et du
00:15:46
coup on va pouvoir dépasser la la proposition d'une
00:15:51
entre guillemets in simple offre aux activités commerciales
00:15:54
quand vous dites participatif inséré quand antibes envie d'avoir des outils on se dit mais comment
00:15:58
faire alors concrètement mais qui autour de la table et puis comment estce qu'on travaille
00:16:02
et combien de temps ça prend pour arriver à un ajustement sa repéré qu'estce qui fait
00:16:06
la spécificité du lieu épique trouver les moyens de mettre en valeur qu'on peut travailler
00:16:11
alors vous poser la question de salaire et ce que
00:16:17
les gens sont mûrs ou prêt alors c
00:16:19
pas évident de répondre à cette question la basse qu'eux ne sont pas tous prennent
00:16:24
maintenant à la commune dynamique qui 5 ici mise en place et on le voit avec les projets concrets avec le
00:16:28
magic passe des coopérations comme ça et quelques années en arrière je pense n'aurait pas pu voir le jour
00:16:34
donc on va par contre un là quand on a des projets
00:16:39
globaux on va dire des projets de communes de l'intercommunale inter communaux
00:16:42
un on a sont des projets qui durant en moyenne entre eux
00:16:48
une et je dirais et on va essayer de rassembler les
00:16:53
les gens des différentes branches non pas seulement les prendre part par secteur par orange
00:16:58
mais vraiment d'eux d'essayer de comprendre comment comment fonctionne le métier de l'autre
00:17:03
et puis faire aussi comprendre finalement le touriste passer une succession de deux chaînon de maillons touristiques
00:17:09
et que si un maillon un hébergeur ou le maillon de la mobilité qui ne fonctionne pas ou
00:17:15
des remontées mécaniques basée sur l'ensemble de l'expérience client final qui va être négative
00:17:19
donc chacun un rôle à jouer psy un petit peu aussi le message qu'on essaye
00:17:25
de faire passer en eux en rassemblant un maximum d'acteurs socioéconomiques en station
00:17:28
alors là j'ai déposé en question va se laisse un kilo qui le souhaitent lorraine un
00:17:35
l'opportunité de répondre aux diverses et pas si évident de fédérer les gens de
00:17:40
faire comprendre qu'il faut un certain autour d'une table prend du temps etc
00:17:44
je ne sais quoi les freins je pense un frein qui me semble complètement évident qu'on entend souvent
00:17:48
je sais plus quoi cf les brevets ticket rappelait tout à l'heure le chiffre d'affaires qui représentent encore maintenant le ski
00:17:54
dans les alpes vaudoises 200 millions pour une saison normal c'est énorme c'est vrai qu'on voit mal
00:17:59
quelles activités auxquelles l'unique proposition pourrait remplacer
00:18:05
générer un tel montant dans l'économie locale
00:18:10
alors estce que réellement peut proposer des produits des alternatives qui ont
00:18:14
la même attractivité du point de vue de l'économie locale
00:18:19
un les personnes qui ont envie de répondre à ses pieds de l'année qui va planter
00:18:24
alors ben déjà je vois pas pourquoi il faut mettre les deux choses en opposition donc déjà
00:18:29
par principe je pense qu'il ait il serait complètement débile toutes ces mots justes
00:18:34
de dire qu'eux il faut arrêter ce qui pour faire autre chose
00:18:41
par contre eux c'est être intelligent réfléchir où son legs app
00:18:44
moi ce qui m'intéresse beaucoup et ce qui m'intéressait dans ce projet là j'espère encore plein affaire
00:18:48
c'est d'aller chercher les trous les gars et voir où sont les terres fertiles
00:18:53
or on vient de faire un site des conférences sur l'innovation
00:18:58
finalement elle apparaît là où vraiment y'a
00:19:02
finalement houillère où ces opportunités limes épique
00:19:05
dans ce qui elles sont eux l'opportunité du mali passe helene pas ce qu'on a fait le constat que
00:19:08
le nombre de places vides dans les cabines était largement plus grande que le nombre de place pleine
00:19:13
et que donc on pouvait jouer avec le prix en ayant plus de mon corps après
00:19:18
y'a des opportunités on sait très bien et à des résidences secondaires à vos lots dans
00:19:21
dans le valais central par exemple qui sont aujourd'hui utilisé ces espaces là on peut les utiliser
00:19:26
i à d dépendante qui vont de haute en bas qui peut servir dont je pense que c'est vraiment dans ce sens là que
00:19:33
on doit essayer de réfléchir et ouais et à partir de là où les chansons sont permis
00:19:39
voulez horreur louis i. v. m a je
00:19:48
rebondis peut être un départ dans cette filière est je laisse mon appareil
00:19:56
je voulais juste compléter parce qu'effectivement je suis totalement d'accord avec un réglant daniel sur le fait que c'est pas forcément faut pas forcément
00:20:00
max en opposition mais plutôt en complémentarité dans ce sens je me
00:20:06
souviens qui avait eu signe conférence des nations en 2015
00:20:10
ou la directrice de la station des rousses en france à madame michèle le riche
00:20:13
avait dit qu'eux effectivement c le font eux ce qui va faire
00:20:18
entrer l'argent c'est le ski c. laisser l'activité économique phare
00:20:23
il faut l'entretenir ça veut dire qu'il faut aussi à travailler sur le qualitatif de ce produit la
00:20:26
par contre ce qui va attirer la nouvelle clientèle c la diversification
00:20:30
et je me suis imparfaitement savait fait mais beaucoup débattu dans la salle avec ça et elle avait
00:20:35
raison vraiment dans ce sens la saisie et qui a une belle complémentarité entre les deux bien sûr que
00:20:40
le ski doit continuer à un à se développer mais de manière peut être
00:20:44
un petit peu plus original justement ma magie passa et tout ce qui va l'animation qui l'entoure
00:20:49
je pense contribue à sa mais ça doit pas nous fermer les houillères on doit pas en fait resté
00:20:54
assis sur nos laurier on doit continuer à innover continuez à essayer de voir comment on peut
00:21:00
vraiment séduire u nouvelle clientèle et du cours l'inviter
00:21:06
à découvrir à la fois des nouveautés et le ski
00:21:11
il s'avère que vous souhaitiez également apporter votre regard làdessus je crois que c'est très complémentaires à
00:21:15
ce que fit edit en fait voile elle est vraiment le très clairement l'impression jet ses conseils
00:21:21
tellement focalisé sur le ski qu'on a presque oublié la montagne et qui l'entouraient dans lequel les
00:21:26
il s'est déroulée c'est vrai qui a une panoplie d'éléments dans la montagne valorisé dans l'expérience touristique
00:21:32
q dont les consommateurs eux sont friands et je pense qu'un ami aussi
00:21:38
nécessité son approche sur la façon dont on va en entre guillemets cette montagne
00:21:43
audelà du ski sans illus qui bien sûr mais audelà du ski ont encore beaucoup de choses
00:21:48
qu'on peut faire justement ces autres choses qu'on peut faire comment les généré comment
00:21:52
pour eux un stylet finalement débat des idées le leur permettent de se développer
00:21:57
jeandaniel clivage envie que vous parler maintenant du deuxième effet matique passe pas ce que votre attente en libérant un peu
00:22:03
l'esprit finalement des directeurs de stations ou de remontées
00:22:09
mécaniques c'est leur permettre d'innover je crois
00:22:13
bah en fait s le ce que j'appelle deuxième effet kiss cool je sais que
00:22:17
dans dans le dans le développement vertueux un nouveau cycle économique finalement
00:22:23
les perspectives échanges et on a parlé tout à l'heure de la possibilité d'une station de
00:22:28
se démarquer du nôtre des plus authentique au plus proche de ses valeurs propres qui sont
00:22:33
aux diablerets pas forcément les mêmes qu'à crans montana pour un exemple oise
00:22:37
à eux à pace que pas chez nous on fait du vent
00:22:42
donc vous avez compris sacrements aux diablerets en ont fait peut être des alcools à base d'herbes je
00:22:47
me souviens plus 127 les diablerets nowhere le
00:22:53
vénérable aurait intérêt l'autre ah mince on
00:22:57
c'est normal vous savez a donc je pense que le deuxième effet kiss cool c'est
00:23:01
à dire mais maintenant qu'on a un projet commun 0 un produit comme un
00:23:06
dans lequel on a une base de clients tel quel avec un revenu garanti
00:23:10
par ce que je pense que ça c'est un point qui extrêmement important quand on parle de d'innovation
00:23:14
celui qui doit être convaincu souvent par quelqu'un qui va à l'extérieur
00:23:19
il faut pas lui faire du bla il faut pas le raconter l'histoire il faut lui dire qu'estce que tu peux gagnant plus
00:23:24
où en termes à eux écologique ou en termes économiques ou en termes social
00:23:29
si ya pas de lien effectif ça sert à rien si du blabla
00:23:34
et si je pense qui créent aussi les éléments déclencheurs mes pots pour expliquer un peu nous ce qu'on souhaite vraiment à terme
00:23:37
c'est que ces stations et cette sérénité qui leur permettent d'affirmer encore plus
00:23:44
fort leur authenticité et donc in fine et d'offrir plus aux clients
00:23:48
parce qu'aujourd'hui un client qui un abonnement qui offrent eux 50 stations
00:23:52
de suisse à base de clients là il aura le choix d'aller
00:23:58
chez celui qui est plutôt spécialisée làdedans ou celui qui fera peut être plutôt du ski de fond lorsqu'on
00:24:02
sera pas obligé de faire que des pays cabinet de reconstruire
00:24:07
ce qu'on démantèle et puis bref etc
00:24:10
et essayer de développer finalement d d des produits
00:24:14
autour du même philosophique et celle de la montagne met tout en évitant de faire systématiquement
00:24:19
ce qu'on fait puis 40 ans c'est la même chose que le voisin
00:24:24
par l'océan pas faire la même chose que le voisin quand on a peutêtre un peu les
00:24:28
les mêmes bases quel voisin et dans un paysage montagnard
00:24:33
en avec peut être certaines cultures alpestre commune
00:24:36
comment s'est distingué comment trouver où se compose des marques et c'est pas isabelle franche au 27 fiches de rétention
00:24:40
comment vous travaillez avec les collectivités pour eux allaient vers quelque chose d'unique s'est distingué trouver les
00:24:46
le garde comme disait avant
00:24:54
b un b justement ça c'est pour ça que notre démarche
00:24:59
centrée participatif c'est pas ce qu'on va pas imposer
00:25:04
quelque chose on va on va montrer ce qui se passe ailleurs des bonnes pratiques ou voir des mauvaises des mauvaises pratiques
00:25:07
un des choses qui fonctionnent moins bien par contre on va donner la parole
00:25:14
à l'ensemble des acteurs de la commune du nous d'une station
00:25:18
re propriétaires de résidences secondaires qui comprit habitants aussi
00:25:23
pour justement essayer de faire ressortir la moins l'un ou l'aléa la ressource initial
00:25:28
epicea effectivement à ce momentlà qu'on qu'on se rend compte qu'on va
00:25:34
toucher du quad émotionnelle à des savoirfaire aussi adhérer à des ressources immatérielles
00:25:38
un essai làdessus qu'on va pouvoir ensuite capitaliser et puis bien
00:25:44
sûr après faut recentrer sur les étapes de création d'une expérience touristique
00:25:48
eux qui va créer la valeur sur le territoire parce qu'effectivement le nerf de la guerre c'est aussi ça c
00:25:52
un pouvoir vendre finalement faire vivre cette
00:25:57
expérience aux hautes et forcément 5 ou
00:26:02
et donc après il faut pouvoir là la mettre en avant la valoriser etc
00:26:05
on peut donner un exemple de quelque chose qui peut se faire qui peut se mettre en place qui a été mis en place quelques
00:26:10
pins répliquer prometteurs ou qui donnent déjà des premiers indices de satisfaction pour
00:26:15
des populations qui en fait cette démarche de remise en question
00:26:20
je sais pas si je peux vous l'accorde à cet instant consacrait résistance in questions pour eux benjamin horaires puisqu'
00:26:24
on a peu parler encore de l'âge de 1'008 on a parlé de du concept
00:26:32
ça fait combien de temps que vous travaillez type assassine question tant ça va demander pas mal
00:26:36
d'énergie et d'endurance pour arriver à mener à bien un projet novateur
00:26:40
oui l'endurance faudra encore position correcte effet ça fait à peu près de 3 ans qu'on travaille sur
00:26:46
le projet donc pour l'instant c'est l'idée qui a évolué qui s'il a mûri
00:26:51
mais l'endurance l'offre encore beaucoup pour passer les étapes suivantes qui s'annonce
00:26:55
coolpix tente les difficiles et les questions d'autorisation voilà ça le sera seul le gros point
00:27:01
noir a clarifié dans les prochaines semaines prochains mois qui vont suivre c'est le
00:27:07
les césar qu'il faut obtenir pour avoir l'autorisation de construire c'est très difficile cantonnés dans des
00:27:11
territoires alpin comme ça a beaucoup de questions qui sont ou qui sont soulevées et puis c
00:27:15
ce qui fait un grand tout notre projet séjourner dans un site qui pollue et faut pas l'oublier ce site qu'il faudra
00:27:21
seigneur qui coûte à l'estimation deux virgule 5 millions pour
00:27:26
l'assainissement et du béton allait enlever puis d'autres polluants
00:27:30
c u un montant qui a la charge des collectivités publiques
00:27:33
donc de la commune pourcent permet aussi du canton certainement
00:27:37
avec le projet le l'avantage du mais c'est que l'assainissement c. nous qui eux
00:27:41
i. qui l'occupe d'eux le feront en récupérant la structure or en béton qui
00:27:47
au sommaire presque le lodge vider cette console le sudouest de la station amont
00:27:53
et puis les piles on peut parler récupérée par ce qu'on avait 18 à
00:27:59
l'époque l'on risque de passer à plusieurs ce pylône donc s'associent les
00:28:02
le la magie de l'évolution technologique u. s. l'impact paysager
00:28:06
sera encore eux sera moins important qu'à l'époque
00:28:10
la grenouille la grande bonne nouvelle de cet été ce qu'ont été fermées l'expertise de la qualité des
00:28:13
béton avec un ingénieur civil et eux heureusement on peut garder les béton donc ça change pas trop le
00:28:17
notre label de notre projet en voie de la quintessence dakar où il a
00:28:24
toutefois administratif d'autorisation qui va faire surmonter assez jamais gagné d'avance
00:28:27
par contre au niveau financement vous êtes déjà tranquille sur ce point les gens croient on vous prend ce projet
00:28:32
alors il faut pas je parlerai pas trop vite c'est pas coronales financement qui les laon à 100%
00:28:39
maintenance vexés étonnamment ce qui nous fait le mois souci parce qu'on a déjà on est en
00:28:44
discussion avec des partenaires et en principe le financement ça devrait pas trop trace aussi on a
00:28:49
en ce moment une masse de roulement pour eux financer
00:28:53
les études donc les études de marché les
00:28:57
études aussi d'ingénieur civil aménagement du territoire notice d'impact etc étude d'impact
00:28:59
eux ce qui est plus problématique c'est pas cesser cette barrière
00:29:06
et ensuite de le financement sur les tabacs près mehr
00:29:11
étonnamment ça nous fait mon souci c'est cette combien le montant total alors pour l'instant et
00:29:15
sur 13 millions pour le montant total le conseil peut fluctuer ça dépendra beaucoup du type
00:29:19
d'installation de parti au début avec un modèle de télé cabine plus et
00:29:24
pour finir hors du commun venu sur un modèle débrayable durant le dernier de et cetera
00:29:29
un téléphérique c'est pour ça que je parle plutôt de pylônes le but de faire une installation qui automatique
00:29:33
ce qui nous facile aussi facilitera aussi grandement l'exploitation suite
00:29:40
ok je vais notre question sur le point central sait qu'on reste petit ça c'est vraiment ce qui fait le sens de notre projet
00:29:46
à rodez unes des phrases qui valent plus pluvieux de l'exposé d'avancer les 6 mois le moi c'est plus
00:29:53
c'est vraiment très important c'est vraiment le centre de notre idée ce qu'on ne peut pas faire un domaine
00:29:59
deux masses là où c'est pas c'est pas du tout du talon pas non
00:30:04
plus faire un truc exclusive dans le sens élitiste et pas du tout seul but
00:30:07
mais on veut rester à taille humaine c'est à dire humeur alors tout les gens qui veulent venir sur la peau
00:30:12
de phoques sur ceux de la montagne soit pas privatiser sera ouverte à tout le monde devenu plongé
00:30:18
bons plats vald'autant au sommet olson pas de problème et au niveau de journées skieur non sollicite
00:30:24
A5 contourner ce qui après les chiffres on verra ça peut évoluer 1'000 débats se faire
00:30:29
quelque chose qui petit c'est pour ça qu'on a aussi très 13
00:30:33
centré sur eux sur l'installation qui vont nous coûter le moins possible parce que quand on a fait tout
00:30:39
calcul financions ce rendu compte que souvent ce qui fait de gros trou dans le budget ça l'installation
00:30:43
tour dimensionnement très petit et finalement cette orientation vers le vert le lodge plutôt précisant
00:30:49
comme ça j'ai bien avant qu'on parle de fonds privés des
00:30:56
investisseurs privés les les pneus publique de l'argent public mais pas sollicité
00:30:59
dans votre projet à la recette juste alors à l'âge moyen
00:31:03
tout le délai toutes les taxes âgés contredisaient faut vraiment visés à l'a 6 mois on
00:31:07
va rester sur cette terre sacrée de la ville et réagir à ce propos isabelle proches puis
00:31:12
et puis sur eux aussi rebondir sur un disque dizaines sophie et terre cantons ont parlé des
00:31:16
outils ou des mécanismes on peut utiliser expérience car c'est un sujet qui étudie maintenant
00:31:22
on sait qu'on a peu près grosso modo 50 critères aucune expérience mémorable
00:31:28
c'est de mobiliser les 5 sens n'a pas forcément les 50 ans en tout cas travailler sur cet élément là
00:31:32
ancrer le client dans un dans l'univers dans lequel il a consommé elle impliqués
00:31:38
créer surprise 0 un ou quelque chose d'unique et savoir créer un souvenir qui pourra emporter
00:31:44
donc cesser les 5 éléments clés en ont pas exemple scalaire alors je n'étais pas immédiatement tête sur le ski
00:31:50
mais c'est vrai que si vous si ça vous intéresse vous pouvez voir sur l'ancrage de ce
00:31:56
qu'a produit et l'islande justement un an par l'extérieur un avec le présentateur précédent
00:32:00
qui a produit sur internet thèse qui rappelle académie listés en annexe un académie
00:32:07
qui est une série de vidéos qui vise à préparer les gens à la culture islandaise county vont
00:32:12
venir passer des vacances et ça si quelque chose qu'on a jusqu'à présent tourisme
00:32:16
énormément culté effectif et préparer les gens qui se puisse ancrée sur l'application
00:32:20
il ya beaucoup de musées qui sont très forts pour impliquer les clients si on
00:32:26
implique quelqu'un qui ont intégré émotionnellement dans l'expérience et en impact son souvenir
00:32:30
donc on sait qu'un patient en lui donnant un rôle on ira voir même réhabiliter beaucoup plus
00:32:35
fort que moi je pense à un musée j'ai fait un pas longtemps manqué pas côté
00:32:39
qui était marque musée viking art auscultation viel et on va m'aider autorisant des bâtons va les
00:32:42
faire voyager comme des vikings ramer comme les vikings cesse intéressant et puis à bâle surprise unique
00:32:47
je pense que l'élève qui lui saint vous en donne un bel exemple ça pas besoin d'
00:32:53
être plus détaillé à la mise ces éléments là ils sont quand même assez bien développé
00:32:56
il est très bons exemples dont on peut s'inspirer pas forcément dans le ski en cas de ensuite à adapter
00:33:01
ce qu'il passa presque l'air trop simple cette atroce emprunt séparant ainsi mais estce que
00:33:08
c'est tellement simple qu'on le voit plu quand elle a un rapport la montagne
00:33:15
le marketing 15 séries et déconcertante marketing presque parfois effectivement très simple mais
00:33:19
en faite il est très subtil à ces sacs et compliqué
00:33:24
c'estàdire qui va jouer sur des cadets qui fonctionne bien actuellement
00:33:26
il va en fait si des recettes et marketing expérientiel
00:33:30
et dire que vous pouvez passer à côté fermé je peut aussi être intelligent pour vous la montrer différemment
00:33:33
peutêtre mettre un peu le story telling vous raconter mes jambes autour de cette affaire et là tout de suite c'est quand je vous ai attrapé
00:33:38
et là je suis rentré sur un h émotionnel et du survient donc oui ça et c'est un véritable métier quelque part c'est un
00:33:44
métier qui fait défaut pour ceux qui côtoient b vous êtes tous eux
00:33:50
impliqués à des degrés divers dans le les milieux touristique de montagne
00:33:54
ce sont eux sonora cette connaissance c'est eux ces recettes elles sont pas encore très
00:33:57
connu pas 13 identifiés ou estce qu'on les pratiques un peut sans le savoir
00:34:02
j. je répond volontiers un parce qu'effectivement insérer que quand on entend comme ça on a l'impression que ces 5 mai
00:34:08
en fait il faut pas oublier qu'à tout le contexte de l'évolution touristiques aussi pis
00:34:15
on a on a beaucoup eux travailler sur l'infrastructure m. sur les activités
00:34:19
on vend quelque chose de simples et qui aujourd'hui il faut quand même
00:34:24
justement pour ne pas faire pour ne pas copier le voisin uniquement mais
00:34:28
créer de la valeur pour les pour les territoires et pour les touristes
00:34:31
et bien il faut quand même dépassé ça 0 un et la
00:34:34
bah ça devient un petit peu plus compliqué lorsque des d'un coup
00:34:38
il s'agit pas seulement de créer un produit ou inactivité il faut
00:34:41
s'organiser se regrouper se fédérer en faite autour de projets qui vont créer cette valeur
00:34:45
un il faut créer ces expériences là ça demande aussi
00:34:51
de l'animation de la coordination de territoire
00:34:54
ça je pense que c'est un petit peu les enjeux
00:34:58
du futur eux et ils aillent encore des étapes
00:35:00
à amener pour aller à pour aller dans ce sens l'
00:35:04
impôt vraiment construire ensemble un ces expériences
00:35:07
il avait aussi un proverbe qui disait tout seul on va on va vite mais ensemble on va plus loin
00:35:13
il sait exactement comme ça qu'eux qu'il faut envisager
00:35:18
en faite le développement du tourisme sait se regrouper
00:35:21
pour eux enrichir en fait l'expérience et puis la vente sur du long terme
00:35:26
et plus fortement sur du vent chotts ou sur eux sur une saison
00:35:31
un écrivain W7 et moi je voulais juste relever aussi à
00:35:36
un élément je pense que i'importance et qu'on a
00:35:40
au niveau du développement touristique on a beaucoup fait pour eux les acteurs c'estàdire qu'on fait souvent pour nous
00:35:43
eux ont pour le client a changé on a parlé de plus des changements sociétaux
00:35:50
et clairement il faut que le tourisme a il soit l'écoute
00:35:56
de ce qui se passe qui compare et qui connaît son client
00:35:59
et à partir de là je pense qu'on n'a pas besoin d'avoir fait des grandes études pour comprendre
00:36:03
que quand on voit en italie on a plus de plaisir à manger une bonne tomates basilique plutôt qu'à rambouillet
00:36:07
et je pense que sont un peu oublié eux chez nous et donc en fait
00:36:13
on va chercher truc super compliqué qu'on va chercher chez les américains
00:36:18
alors que eux ils feraient jusqu'aux phases comme eux comme on
00:36:22
a comme on aimerait qu'on nous fasse canton vacances
00:36:26
la séance est simple mais c'est vrai par face qu'on a sonné et il faut travailler le weekend très tard la
00:36:30
nuit il faut faire du bruit atteint chose cornaz prioritaire et donc
00:36:36
c'est vrai que ces défauts un peu plus compliqué
00:36:40
on parle aussi avant la notion d'endurance sédentaire faut aussi dire que ces changements là où ses
00:36:43
nouvelles propositions et s'élabore dans une certaine durée ça prend du temps ça c'est pas
00:36:47
du jour au lendemain pendant ce temps là bas il faut vivre faut tourner ça c'est aussi quelque chose à quoi on se heurte un petit peu quand on essaye d'un
00:36:51
d'avancer vers de nouvelles propositions lors de jeux bondit à ce moment
00:36:57
j'ai le pacs est simple les skis ivresse et qui a énormément de
00:37:04
niche à explorer et sûrement énormément niches qui sont qui sont prometteuses
00:37:08
cette étape facile avant lorsqu'on avait quelque chose qui marche r n industrie
00:37:13
qui marchait avait peutêtre même pas le temps d'aller chercher trop les clients
00:37:17
ont profité de cette rendement défaut commencent à se poser les questions sont eux ça bouscule un petit peu la branche c'est bien
00:37:21
dénicher en a beaucoup c'est pas 5 il faut doux ou disons qu'il faut du temps on va dire ça comme ça
00:37:27
mais y'a énormément de possibilités partout chaque région justement sont à son caractère unique
00:37:32
énormément de choses à faire sans les chercheurs se trouverait versant les chercher eux
00:37:38
de l'autre côté de lagos il ya des choses qu'on peut faire eux chez nous avec notre style
00:37:42
la classe interagir sinon je joue question un peu être un peu plus large puisqu'on parle de
00:37:49
durabilité estce que ces nouvelles offres qu'on pourrait et devrait déployer qui sont en train
00:37:55
de se déployer peuvent s'inscrire dans une durée puisqu'on parlait quand même
00:38:00
aussi d'un public qui un peu volatil dans sa façon de consommer du tourisme qui change qui eux
00:38:05
mais différer toute en ses habitudes voilà ce qu'on peut proposer une offre
00:38:10
véritablement durable suffisamment évolutive pour qu'elle puisse rester ancré dans ces villages où ces vallées de
00:38:16
montagne et puis continuer à alimenter l'économie s'est pas qui répond aux qui réunit des
00:38:21
sélection de questions pense qu'aujourd'hui un mot clé qui revient quand on travaille sur les modèles d'
00:38:29
affaires ou selon la création de nouvelles offres expérience c'
00:38:34
est le mot agilité ou réactivité
00:38:37
mouvoir anticipation se sont clairement des démons qui eux jusqu'à maintenant n'était pas utilisé puisqu'
00:38:42
on développer quelque chose saturé 25 en 30 ans ça fonctionnait très bien pire
00:38:49
on était contents avec sa aujourd'hui effectivement une vraie réalité c'est que tout change très vite
00:38:53
un a même pas terminé notre phrase qu'on a déjà changé de concepts
00:38:58
et donc du coup il faut être capable d'avoir un
00:39:03
cette capacité en fait à réagir vite et à s'adapter aux a évolué
00:39:08
eux même à eux pas forcément d'une saison sur l'autre même à l'intérieur d'une d'une saison
00:39:13
pour pouvoir adapter concepteur ça veut pas dire le changer radicalement mais ça veut juste dire
00:39:18
s'adapter aux conditions externes ou évolution externe qui arrive
00:39:23
et donc du coup d'être proactif plutôt que de subir ce qui se passe en extérieur
00:39:28
l'internet les 20 ans et peut être juste un élément choix c'est
00:39:35
passionnant maintenant on parle de ça beaucoup en agriculture c la permaculture
00:39:38
0 un et ce que je trouve génial c. a. enfin moi je pense que le tourisme aujourd'hui il doit à
00:39:43
inculquer finalement aux générations qui viennent la permaculture mais de l'innovation
00:39:49
je pense qu'on ait pu dans l'industrie on était dans l'infrastructure l.
00:39:56
on va rentrer dans don dont le côté beaucoup plus expérientielle comme il a été dit tout à l'heure au niveau touristiques
00:40:00
peut être même un peu spirituels quelque part je pense que justement il faut aider
00:40:07
les esprits et je pense que ce qui est vitale maintenant pour le tourisme
00:40:11
c'est de conduire en regardant à travers son pare brise et pas dans le rétroviseur et ça
00:40:15
c. si quelque part une forme d'innovation quand on roule à 104 vingts jamais
00:40:20
vu un pilote de formule à regarder dans son reproche la passion qui en mai
00:40:27
parce qu'ils ont pas le temps et doivent regarder devant et je pense que l'as dit voilà il faut
00:40:31
vraiment qu'on qu'on arrête de rêver entreprise appliquons con mais c'est cette notion de d'innovation
00:40:34
dans un cadre isabelle le monde était cette dans tout les domaines comme ça
00:40:41
pas seulement dans le domaine tous le monde et complexes et rapide
00:40:44
pour pouvoir réagir assez cet état de fait qui
00:40:48
favorisent certaines agilité du forez certaines différences diversification
00:40:51
ça fait plaisir ces exemples sur eux sur eux l'agriculture chez moi même
00:40:56
ingénieur agronome donc ça me parle beaucoup ce que vous dites
00:40:59
la diversité et la diversité permet aussi aux systèmes ein région par exemple
00:41:03
d'être plus résilience quanti a un domaine qui a un petit peu mise à mal peut être une saison
00:41:09
la région dans son ensemble à pouvoir être sauvées si elle est diversifiée et c'est la même chose dans l'agriculture
00:41:14
et cela même chose dans tout les domaines il faut de la diversifie de diversification puis faut être agile pouvoir
00:41:20
de mon rebondir sur eux sur les différents atouts qu'on a avec les différences de tout compte
00:41:26
il avait franchi la platine petite remarque un conclusive format par eux mais on a parlé des
00:41:32
less is more moi c'est vrai que suffira à ma boule de cristal de
00:41:37
l'agenda cherche actress au comportement du consommateur je dirais même que le collectivement
00:41:41
maintenant c'est à dire qu'on va vraiment vers une évolution à
00:41:47
léon en contournant la consommation actuelle des consommateurs à travers l'europe on voit
00:41:50
qu'un recentrage sur le local sur les filières courtes et cetera
00:41:54
en fait ce qui se passe au niveau de la consommation aisément l'intérêt qu'on a pour l'agriculture durable etc
00:41:58
et là je pense qu'on va aussi leur trouver de plus en plus dans la consommation de produits touristiques
00:42:03
et c'est pareil je fais ma version vase on va dire que c'était la bonne remarque conclusive
00:42:08
appelé qui ouvre aussi peut être des perspectives puisqu'en fait signe qu'il va falloir
00:42:12
mettre un terme à un autre échange direct là mais je pense que dans le public a peutêtre des réactions
00:42:17
des questions des remarques qui peuvent venir j'envoie un thierry meyer le rédacteur en chef de 24 heures
00:42:22
estce qu'un micro qui sinon je vais je vais aller wedell fait bouger tiens à dire
00:42:36
bonjour tout le monde au pardon oui merci pour ce débat eux
00:42:48
totalement passionnant qui eux qui donnent beaucoup de beaucoup d'
00:42:53
espoir et de courage pour la pour la suite je crois qu'à moi je veux juste le fait réagir sur eux
00:42:59
comme vous avez prononcée en qui n'a pas été prononcée mais qui à mon avis
00:43:06
sous ton toute la démarche le premier c'est l'implication de deuxième cycle accueil
00:43:10
parce que dans le fond la durabilité de tout les projets qu'elle ne peut fonctionner ne peut pas fonctionner
00:43:15
contre les populations locales contre les gens à ou à leur insu elle doit
00:43:22
être totalement intégré et ça veut dire en eux aujourd'hui d'eux
00:43:27
voilà les clients effectivement faut aller chercher folie convaincront né sur un
00:43:33
marché global de comparaison etc et des ex les expériences
00:43:37
clients que vous avez énumérés eux qui sont tellement king par eux
00:43:41
tellement pas ce qu'on a tous ont eu tout souci d
00:43:47
lité des touristes où les gens qui viennent d'eux à la montagne même pour eux pour vivre des expériences
00:43:50
eh bien ils ne sont possibles que si eux l'époque les
00:43:56
premiers concernés c'est à dire les gens qui accueille
00:44:00
les accueils véritablement ce que je pense que c'était aussi un des grands problèmes de vision de la
00:44:03
de l'industrie et du tourisme d'hiver en particulier du ski spa dire que les
00:44:10
choses étaient peu peut être un petit peu un petit peu automatique
00:44:14
et qu'il n'avait pas suffisamment d'application aujourd'hui c'est
00:44:19
plus difficile on doit être fournie par le client les plus exigeants
00:44:23
et on doit davantage s'impliquer et s'impliquer nousmêmes et pas déléguer sa d'autre
00:44:26
et cette question de l'accueil à mon avis
00:44:31
les totalement central dans l'ensemble des expériences si on
00:44:35
veut réussir en tourisme 4 saisons c'est d'
00:44:38
abord parce qu'on citera impliquer totalement un
00:44:41
un maquis slave ici avec à part ça quelqu'un souhaite et réagir à un intervenant saint
00:44:50
hilaire baltimore avancé sous cette remarque et très justement vous remercie d'avoir fait
00:44:55
effectivement avec essai essentiel cette terre quand on a parlé de
00:45:00
ces besoins quand les touristes des i. p. un plat destination et vraiment rencontrer des gens du coin
00:45:05
qui eux qui ont eu un véritable accueil véritable échange c'est plus en plus important
00:45:10
bons plans arrivera vers eux ce contact on va dire
00:45:14
franc et sincère puis du on arrivera un
00:45:18
accueil de qualité donc oui c'est essentiel merci et encore des choses simples hein ça peut marcher
00:45:22
bonjour agriculture de montagne entre autre et proposait cette année
00:45:28
un office autorise d'embarquer des touristes dans mes travaux agricoles
00:45:34
et je pensais avoir une réussite ont fait dulles sonne chinois
00:45:38
qui sont venus de chine pour voir l'agriculture de montagne et j'ai eu personne d'autre
00:45:43
nous pensons pose problème parce que je continue comme a travaillé la question c'est la transition
00:45:48
pour ce qu'en fait que tout risque soit une finale les eaux usées au début qu'estce que je me voir
00:45:53
comment tu faux je commente le vote de défaut est que
00:45:59
dois je pense en tout temps depuis la fenêtre
00:46:03
la transition pour attirer un public qui justement a besoin d'
00:46:06
expériences c'est pas descendre les touristes historique au nord
00:46:09
comment imaginer que cette transition pour acquérir peu de touristes qui sont qui viennent pas pense que
00:46:13
l'offre n'existe pas menant à l'exil peut être lu wolf à venir
00:46:17
qui a eu des sciences question épineuse c'est le centre faut il faut bien pense à
00:46:24
cette question avant de commencer à construire quelque chose doit développer quelque chose d'eux
00:46:29
pau je parlais rendant dont le nom du projet du lodge
00:46:34
on n'ait pas sur un segment agritourisme bien qu'on pourrait envisager
00:46:40
de développer aussi c'est cet aspect là au super saint bernard
00:46:44
nous ce qu'on vend cet amendement de déconnexion
00:46:48
en montagne et ça je pense qu'on va on va vraiment avec la vague donc on va avoir des clients qui vont
00:46:53
dire pourcent je sais c'est vraiment dans la tendance du moment je serais pas je ne serai pas trop
00:46:58
qu'on va dire pessimiste de la vie de l'évolution
00:47:05
agritourisme moi je pense aussi prendre un grand en vol
00:47:08
l'arrêt que avoir l'engouement pour les citadins pour l'agriculture urbaine reflet revenir les fermes envie de savoir lire
00:47:11
cette question de 5 ans de 10 ans mais c'est des tendances qui sont là qui viendront
00:47:18
interest auquel je devrai depuis la chine pour l'ordre exposant selon la classe contre eux
00:47:24
merci beaucoup alors le temps 0 un peu compter alors on signale que
00:47:31
vous allez pouvoir bien sûr profiter de la pause de midi pour
00:47:35
posez toutes vos questions genre laisse une herse je vois humain qui s'
00:47:38
agitent vraiment frénétiquement ici au fond ça sera la dernière question réaction
00:47:42
et puis après on passera à la suite et tous ceux qui souhaitent encore échangé avec
00:47:46
les intervenants du jour eux auront le loisir de faire un petit peu plus tard
00:47:50
merci je fais les paroles multi location les diablerets
00:47:55
question monsieur clivaz je regrette je voulais poser la question qui a pris la place
00:48:01
et je souhaiterais qu'il repose la question à toute l'assemblée
00:48:08
pour que les masses relève ceux qui ont pris cette le magic passe
00:48:14
je fais moi même p non excusez moi à avancer vers la réalité
00:48:20
à vous avez déjà j'aimerais pas lent mais personne eux n'en achète pas demandé
00:48:26
de lever la main à l'accord et j'aimerais qu'il soit fait
00:48:31
j'aimerais que vous disiez maintenant qui a pris la magie passerait la main qui a magique par s. g.
00:48:35
pour les autres ou celle qui vous reste à faire exactement à
00:48:45
un sacrement rs 5 semaines alors faites comme vous voulez
00:48:48
tout à fait offrait on peut aussi l'offrir à vos peut offrir à votre grand maman à votre maman
00:48:54
à vos enfants les chiens les chats aussi je crois mais cette recommandation d'essentiel alors comme autres remarques
00:48:59
toujours à propos de la magie passe je me suis d. en lisant la chose
00:49:06
ou en prenant connaissance je pense le premier jour j'ai souscrit tout de suite
00:49:11
moi ma famille on a fait la publicité et à 300
00:49:16
50 la france était parfait on allait dans d'autres stations
00:49:21
je me suis détient seul cadre et monsieur làdessus mal je
00:49:26
pour aller skier chéret juste état s'il existe toujours
00:49:29
ces sacrés capelle malaise comme quoi je connais générale et ses magasins sport
00:49:34
je suis aussi des cas ça certes sympathique accueil région quelqu'un même défavorisés laquelle
00:49:41
et là je vous invite à vous mettre en contact avec anne sophie pour les questions
00:49:50
géographie vous avez parlé du canton de neuchâtel mais vous avez tra blanquet dedans
00:49:55
c'est vrai oui alors prendre le pas dans le canton de neuchâtel
00:50:02
l'a. escape ramadan le canton du jura ou d'un canton berne encore
00:50:09
quelques idées répondre
00:50:16
et j'ai pas fini d'eux
00:50:19
le parquet
00:50:24
ben ça parlait pas commençait désormais le café commencent à nevers émises à compter
00:50:26
sur ce quart d'heure pour pouvoir exprimer tout ce que j'avais
00:50:30
à dire mais je suis très satisfaits effectivement des échanges plus on fait si
00:50:33
l'apport de la france et puis avec ces messieurs cette dame
00:50:38
donc pour la question disons relation caldeira tout de suite à monsieur clay
00:50:42
va pour la géographie 7 mois de juin à dernière une dernière remarque
00:50:46
je ne fais pas une fidélité quand j'ai pris l'abonnement magique passent par
00:50:53
ce que je pouvais aller skier ailleurs signale entre autre être ah nan nan
00:50:58
je me suis débat cassa cette unité superbe idée j'ai tout ce qu'a tout de suite souscrites
00:51:03
et j'ai pris le complément de 200 francs policier fait part de publicité
00:51:08
donc on voit qu'à 559 fr j'ai parfaire algonquin
00:51:14
sûr sur le lieu sur le lieu de câbles aurait puisque l'abonnement est ainsi 105 fr
00:51:18
ou quelque chose comme ça mais par contre la même somme permettait d'aller voir ailleurs
00:51:24
et comme je l'ai indiquait mon nom sur thomas raison sociale agence multi location seulement moins passionnant
00:51:29
je m'éloigne un peu léger location estce qu'il est prévu quelque chose
00:51:37
en échange d'appartements ne fusse qu'entre les diablerets et notre station
00:51:42
c'est d'aider à creuser un écart attrapant
00:51:49
moche je profite vraiment de lever la main de ce groupe encore prime fondu
00:51:54
à vie pour soutenir le projet du lodge vous avezvous reste à faire
00:51:58
c'est à la minute publicitaire minutes complément merci à ces
00:52:01
4 intervenants p applaudir devenus eux partager leurs expériences

Share this talk: 


Conference program

Mots de bienvenue
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 9:48 a.m.
Mots de bienvenue
Patricia-Dominique Lachat, Préfète du district d’Aigle
25 Aug. 2017 · 9:49 a.m.
Mots de bienvenue
Philippe Grobéty, Syndic d’Ormont-Dessus
25 Aug. 2017 · 9:54 a.m.
Introduction : «Quel avenir pour les villages?»
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 9:59 a.m.
Inspiration: «Top to Top Global Cimate Expedition»
Dario Schwoerer, Climatologue et guide de montagne
25 Aug. 2017 · 10:07 a.m.
Au-delà du ski, revisiter l’expérience en station de ski
Isabelle Frochot, Université Savoie Mont Blanc
25 Aug. 2017 · 10:36 a.m.
Urbaniser les Alpes suisses
Fiona Pia, architecte
25 Aug. 2017 · 1:58 p.m.
Le centre de développement durable à Ayent
Victoria Leaney-Brinkler, initiatrice du Centre de développement durable et gérante de l'écogîte "Esprit du soleil"
25 Aug. 2017 · 2:15 p.m.
La numérisation au service de la transition
Daniel Gatica-Perez, Professeur à l’IDIAP Laboratory de l'EPFL
25 Aug. 2017 · 3:02 p.m.
Introduction of special guest
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 4:57 p.m.
Special Guest: "The world has already so many solutions!"
Prof. Dr. Bertrand Piccard, Explorer, Chairman of the Solar Impulse Foundation
25 Aug. 2017 · 4:58 p.m.
Q&A with Special guest
Prof. Dr. Bertrand Piccard, Explorer, Chairman of the Solar Impulse Foundation
25 Aug. 2017 · 5:19 p.m.
Remerciements et conclusions
Michael Liebreich et Corinne Feuz
25 Aug. 2017 · 5:38 p.m.

Recommended talks

Beyond skiing, revisiting the ski resort experience
Isabelle Frochot, Université Savoie Mont Blanc
25 Aug. 2017 · 10:36 a.m.