Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
merci coréenne alors j'ai plainpalais liste il faut qu'il faut qui viennent
00:00:04
vers moi rapidement la place qu'aurait à maximiser le temps sur scène
00:00:08
alors je viendrai à jeanmichel bonvin que je vois
00:00:11
ici directeur déclinant à teneur filiales de groupes et
00:00:16
morand bâle ziegert monsieur énergie du canton de Vaud directeur du département de l'énergie du canton
00:00:22
mais nous avons également jérôme christen qui et municipales à faire
00:00:26
estce juste un an charge mobilité également durable urbanisme
00:00:31
accord parfait et accessoirement directeur pour la suisse romande de
00:00:35
la s. V6 voilà ok alors
00:00:41
j'ai commencé par mettre en défaut stefano et qui lui a dit une chose complètement
00:00:46
fausse autant la montagne en dit pas bonjour les amis et 10 al deux
00:00:50
alors salut tout le monde merci d'être là on va vers un autre et qu'il faut
00:00:54
absolument faire masson ça manque de lumière naturelle qui est vrai qu'on aime l'histoire
00:01:00
ce qu'on arrive à majorité elle est très clair
00:01:04
aller à titulaire naturel on a pu en apparence la exact donc c'est parfait ok
00:01:10
alors on va parler de la transition énergétique on a déjà parlé l'année passée et l'année d'avant
00:01:16
mais cette fois la passion et la place que la votation du 21 mai derrière nous a
00:01:20
été accepté donc on sort du nucléaire et enfin transition énergétique ça c'est la bonne nouvelle
00:01:25
la moins bonne nouvelle m'annoncer qu'il va falloir faire et comment estce qu'on va faire ça
00:01:29
parait pas si évident que ça donc on a 3 éminents spécialistes sait très bien on a
00:01:33
le col le responsable cantons le responsable que mèneront vers déjà ces deux niveaux comme
00:01:37
on peut faire et celui qui cherche à implémenter génois donc on a
00:01:42
toutes les perspectives présente uralaz tant pour des questions donc sauf évocation s'il vous plaît
00:01:47
on corinne en dauphiné à quelle heure on en a l'heure au jeu
00:01:53
on dira sans étant alors on dira voilà la première inquiétude que j'ai sur cette votation on nous a
00:01:59
dit doris leuthard a dit ok on n'augmentait
00:02:03
subventions pour la rétribution à prix coûtant
00:02:06
qu'on augmente le niveau de rétribution pour pouvoir faire plus
00:02:10
plus de déploiement de d'énergies renouvelables mais en
00:02:13
même temps il a dit mais par contre en contrepartie on arrêtait succède après 2022
00:02:19
donc le problème que j'ai avec ça j'aimerais bien entraîné la suisse et qu'en 2020
00:02:24
deux 7 succède on arrivera pas aujourd'hui le marché de l'électricité ces 4 centièmes de kwh
00:02:30
on n'arrivera pas 4 sentir le kwh que même avec du photovoltaique on apprend à
00:02:34
mon tour 10 aujourd'hui mais en mai à 17 jointe pour les liens
00:02:38
comment estce qu'à partir de 1'020 dont on va faire si on et par les prix du marché et qu'on a plus de
00:02:42
succès à disposition pour continuer à déployer des renouvelables post 2001
00:02:47
de vous avec un micro là je pense qu'ils avaient tous
00:02:52
alors à les gérer ses émotions et dynamique vous à vous prenez la parole pour essayer
00:02:57
d'être si possible plus possible pas être en accord déjà été jourdan facilite le travail
00:03:04
dans votre où l'on retrouve les vêtements le la société qui dirige sa date maintenant depuis 2008
00:03:09
avec des subsides pour photovoltaique on maintient mégawatts installés en mal de 20% k subventionné le reste on se débrouille
00:03:16
y'a plein d'autres conditions code peut changer qui peut évoluer voulu cette violence débroussaillement intéressant mais concrètement il
00:03:22
faut trouver il faut trouver des clients quelques ports pour continuer à consommer du nucléaire à 3 centimètres mis
00:03:27
sachant très bien que le coût est faux puisque quelque part et à des coûts sociétaux qui sont payés aussi par ou pour continuer
00:03:33
à consommer du charbon en se disant ok brûle du charbon avec mon oxygéné p. rien je suis d'accord avec ça
00:03:38
problématique pouvezvous dire moi j non j préfèrent consommer une énergie avec notre valeur ajoutée produite
00:03:45
localement dans les conditions respectueuse de l'environnement je suis prêt à payer plus
00:03:49
en consommer moins bien payés plus donc effectivement un gérant de société qui sera inéluctable puisque
00:03:54
quelque part on sait que notre société consomme 10 fois plus qu'eux que l'afrique l'amérique du sud
00:04:00
aussi veulent consommer comme nous on est tous ou tu donc on en parle sur la transition énergétique souffrant
00:04:06
avec ou sans conditions cadres adapté avec ou sans subvention et la bonne nouvelle c'est que les centrales
00:04:12
nucléaires consorité ok mais c'est ce que je l'espère générer conjoint comprendre concrètement à des clients
00:04:18
qui pourrait acheter leur électricité à 4 centième victime non moi je suis prêt à les chinois
00:04:23
et poser des panneaux faudrait qui vont coûter 10 oui on a déjà y'en a déjà beaucoup si on parle
00:04:28
de lui en a parlé tout à l'égard des villes suisses de lucerne aarau sauf erreur qui prennent
00:04:32
union ayant chacun d'eux chacune de jugement de l'autre chose
00:04:37
centrale autoconsommation la communauté de consommation qui va révolutionner probablement
00:04:42
le développement de photovoltaique ou quelque part quelqu'un pourra faire sur son taux de kwh j'imagine
00:04:47
sur un bouton industriel en centimes et les revendre à son voisin
00:04:52
centimes 100 qui paie la taxe réseau donc avec un bénéfice financier donc on va tomber sur des modèles
00:04:57
financiers intéressant pour nous le développement des énergies renouvelables mais faut pas se cachant reporte le problème du réseau
00:05:04
qui aura moins kwh voudra trouver d'autres façons de fonctionner donc un certain
00:05:07
moment produire on a on accepte plus de risque et en couple
00:05:11
filion bien dépendant du réseau alors on paie une taxe pour commémore un
00:05:15
réseau nettement ce qui fonctionne en question est ce qui compte
00:05:22
la côte
00:05:25
à la question entre ressources et qu'estce que ça va m'apporter
00:05:32
ça que la décision dire aujourd'hui en abandonnèrent p. c. en 2022 à mon avis et totalement prématuré
00:05:37
il faut voir si ce modèle sera toujours autre chose valable à ce moment là en tout cas ont trouvé un nouveau
00:05:42
si je prends l'exemple de d'aide à la politique des déchets par
00:05:46
exemple parce qu'au fond ça fonctionne avec la carotte quoique le bâton
00:05:50
la politique des déchets à l'époque où les pas de taxe au sac
00:05:54
à la taxe de base mais pas de mesures au fond coercitive
00:05:58
on arrivait à 40% de recyclage des déchets produits il
00:06:01
restait des incinérables malgré toutes les campagnes d'information
00:06:05
qu'on a pu faire on ait jamais arriver à dépasser après 42% dans certaines communes
00:06:10
maintenant on introduit cette taxe on arrive à 2'750
00:06:15
7% donc un projet immense qui a été fait
00:06:18
pourquoi pas ce que les gens qu'estce qui disait quoi j'ai entendu plusieurs fois cette remarque à propos des déchets
00:06:23
moi mon voisin les tripes abrogé tri est à ce que je les gens tellement d'
00:06:26
autres préoccupations ça et c'est pas énorme finalement cette taxe sur les déchets
00:06:30
427 en francs par année pour un ménage rien pour 67 enfants
00:06:35
les gens ont senti si je fais pas cet effort là ça va
00:06:38
me coûter double donc ça c'est vraiment mesures coercitives c le bâton
00:06:43
par contre il ya d'autres mesures on voit en matière de subventions qui sont eux
00:06:47
incitative alors elles sont plus aléas pascal incitative c'est pas toujours possible promène incitative
00:06:52
alors qu'on a vu que monsieur que finalement il avait des modèles aussi qui est intéressante nécessite pas forcément
00:06:57
la quarantaine bateau pasqua m'ont donné lieu à des conditions particulières
00:07:02
n volonté très fortes d'arriver à un projet qui finalement se rentabiliser son forcément
00:07:07
d de l'etat mais moi je suis convaincu qu'on peut pas arriver
00:07:11
a développé tous ses modèles là et qu'il faut absolument des mesures incitatives
00:07:16
trier les déchets greenwood 4 millions kwh avec les capsules nespresso
00:07:22
laurent qui se trouve le verger ou j u volontiers moi je crois beaucoup eux tellement le cadre légal il a pour
00:07:29
inciter pour donner une direction la direction qui a donné en
00:07:32
disant on va diminuer l'incitation par eux la taxe
00:07:37
RPC qui permettent de faire des diverses grandes installations sur le voilà le suicide
00:07:43
ben finalement ça va permettre l'émergence des communautés locales de consommateurs
00:07:48
qui vont se mettre ensemble pour produire cette énergie pour la stocker
00:07:52
on voit ce même marché finalement se développer au niveau de l'alimentation vraiment chacun
00:07:56
grands parallèle en ce qui se passe dans l'alimentation et dans l'énergie
00:08:00
je crois que ça va permettre de revenir à des choses très local eux ont envie
00:08:03
de savoir ce qu'on consomme env aussi je crois connaître énergique on consomme
00:08:08
ça va permettre finalement l'explosion à ce niveau là alors après hier encore des questions seraient
00:08:14
pour la suite qui sont pas résolu mais je crois qu'on aime vision à long terme
00:08:18
on a aussi une vision à court terme on va
00:08:22
dire qui va inciter certains changements qu'apprécient faux
00:08:25
permettre aux nouveaux financements pour des installations plus importante parents je pense
00:08:31
que politique et mettre en place vous êtes tous évoquer la
00:08:34
notion de consommation d'être à la fois producteurs et consommateurs de sang de son
00:08:39
électricité qui semble être la solution passe finalement on va produire un coup
00:08:44
par itération marché on aura un coût de production sont inférieurs aux prix writer électricité
00:08:49
compris sur sa facture donc dixsept sentiments le 22 20 du temps
00:08:53
comme on peut faire évoluer ce système de taux de consommation c'
00:08:56
est très difficile de produire et consommer son amant dépend phase
00:09:00
donc il faut pouvoir le partager ce que si les communautés énergétique voulezvous en allemagne
00:09:05
qui sont la solution optimale pour scanner relativement simple puisqu'il faudra physiquement câblées
00:09:10
un quartier un groupe d'immeubles qui se construit en même temps donc là physiquement l'autoconsommation sera
00:09:17
les photos pour derrière le compteur donc tous à des compteurs pour ce qui existe au compteur mp ambulatoire
00:09:22
on peut imaginer que le propriétaire santander que sa plume répartition comment pourraitil en être à valoriser
00:09:27
le réseau pour faire votre consommation toute affaire dont certaines se faire que derrière le compteur loin de
00:09:32
la gestion unique guérir en injection uniquement pour ce qui existe en c'est compliqué vous trouvez
00:09:37
il faut être créatif lors de l'autoconsommation sur des industries ou en couple
00:09:41
les processus industriels à la production d'énergie statuant sur les principes
00:09:46
voulait faire du froid quelques lacunes chaîne du froid importante qui peut très bien des sessions
00:09:50
vous pas moins de moyens du soleil mais cela n'a pas de travail
00:09:54
revenir tranquillement et 17 au moins 18 ce con ce qu'on fait déjà naturellement aujourd'hui celui du jour aucune pompe à
00:10:00
chaleur ou qui fait toujours de sanitaires préférait vêtements la même chose
00:10:04
qu'on fait maintenant en allant vers traduira par yves bur
00:10:06
la nuit aura tarif pas la journée quand le soleil produit donc ça sera maximiser
00:10:11
l'autoconsommation et pourtant il faut un peu de créativité puis régler différemment
00:10:16
nous apparaît de façon à consommer canton produit donc la flexibiliser la demande en fait
00:10:20
effectivement un rapport des automates intelligents qui permettent de s'adapter aussi
00:10:26
en temps réel dans la production vente au détail par exemple
00:10:30
mais c'est cette flexibilisation de la demande en ce qu'on l'unité du potentiel que ça représente
00:10:35
ou estce qu'on en parle souvent de manière théorique mais sans savoir ont dit oui on peut
00:10:39
on peut sur chausse essentiellement les charges thermique donc les pompes à chaleur réfrigérer ations
00:10:45
mais audelà de ça l'électricité qui consommés en direct ou non à beaucoup de peine flexibiliser
00:10:52
et ce sera plus difficile maintenant la suisse est un pays béni puisque 30% notre électricité stocker derrière des barrages
00:10:57
donc on se demande la question a beaucoup moins crucial qu'en allemagne du nord et au lien avec le photovoltaique à certains endroits
00:11:03
puisqu'on n'en sais 30% d'électricité qui sont stockés puis au moment où il surveille bien pointant qui se retire dans dijon solide
00:11:09
quelles que soient les revient de sens se refermer en dehors de l'électricité la haut donc ici sentiment simple
00:11:17
alors effectivement y'a un lien en bas âge et pour faire vivre en barrage il faut qu'on
00:11:22
transforme complètement le marché électricité marche électricité quelconque connaît
00:11:25
aujourd'hui il ait fait pour une situation
00:11:29
davon on avait des grands producteurs et des clients et
00:11:32
puis un flux descendant des producteurs aux clients
00:11:36
on essaie d'ouvrir mon a fait la moitié du chemin on a mis des paragraphes dans tout les sens
00:11:41
pas ce qui a des subventions qui faussent le marché donc on a donné d'autres subventions on a
00:11:46
on a fait plein de choses finalement qui aujourd'hui font qui dysfonctionne et capable de valeur
00:11:51
à l'énergie qui hautement flexible donc ça on doit avoir
00:11:56
deux solutions soit on régule complètement et puis on fixe des prix
00:12:02
l'économie avait planifié étant permet de diamants valoriser certains ouvrages de
00:12:07
manière réguler et soit on ouvre complètement ce marché
00:12:13
et cette ouverture va redonner finalement un prix à la flexibilité qu'il en a
00:12:17
quasiment plus aujourd'hui donc là il faut des réformes profondes qui les contraint d'être entreprise
00:12:22
entrait en train d'être réfléchir au niveau de la
00:12:25
confédération mais chaque fois l'éviter peutêtre plus vite que
00:12:29
le rythme auquel on a l'habitude d'aller en suisse enfin en suisse
00:12:33
mais comme dans un marché eux largement internationaliser pendant un marché couplé
00:12:39
européen on peut pas simplement refaire un design marché rien pour la suisse
00:12:44
alors tout à fait des choses refaire pour la suisse siège pensez aux bisons
00:12:48
serra et c'est quelque chose qui fonctionnent en suisse qui regroupe bilong
00:12:51
aujourd'hui alors sans entrer dans la technique finalement scellé au niveau de la
00:12:56
des fournisseurs d'électricité à des équilibrage qui
00:13:00
seront finalement parler les distributeurs quiconque finalement
00:13:04
un prix à la flexibilité et bien sûr qu'on pourrait aujourd'hui réformer le système
00:13:08
je rappelle aussi qu'on a un choix à faire au niveau européen aujourd'hui on
00:13:13
fait comme si on avait un accord avec l'europe pour l'électricité en apparent
00:13:17
donc si on a le courage d'en faire un et d'adhérer à ce que cet accord
00:13:21
européen soit on a le courage différence un peu comme je parlais tout à l'heure
00:13:26
que dire bah on est pas dans le système on peut profiter de mettre notre système en place de taxer
00:13:30
par exemple le transit des énergies européenne de taxer aussi l'énergie
00:13:37
salle qui donc un proviendrait de l'extérieur mais aussi de l'intérieur
00:13:41
la main ces moyens ont ainsi outils la souvent en suisse en on aime bien faire on a
00:13:46
pas d'accord monte et encore mieux action même avait signé l'accord on respecte parfaitement
00:13:51
les règles eux même qui ne sont pas imposer je crois qu'il faut confer soient aussi des choix soit on en fait cet
00:13:56
accord les sacrifices qu'il faut pour le faire par repartent participent au
00:14:00
marché européen tranquillement fois non on a pas signer cet accord
00:14:04
et puis on profite de fixer des règles qui nous semblent judicieuses pour le marché
00:14:10
suisse accord ou pas encore aujourd'hui une problématique c'est qu'on a du charbon et 4 centimes qui sont sur le marché européen
00:14:16
qui est largement achetés par les suisses unes des solutions que souvent il n'en avons
00:14:21
pour eux solutionner la problématique du marché défectueux électricité cette taxe CO 2
00:14:26
l'europe n'arrive pas à le faire et ce que la suisse pourrait taxer le CO 2 sur l'électricité
00:14:32
alors aujourd'hui on pourrait on a pas d'accord avec l'union européenne si on a du
00:14:36
courage et la volonté politique on pourrait le mettre sur pied et ferait profiter de le faire
00:14:41
s. a. déclenchent traître après des réactions côté européen qui
00:14:45
pourrait nous redonner un peu une place de leader qu'on a perdu ou qu'on a eu dans
00:14:49
les années 4 vingts au niveau environnemental et énergétique et qu'on a laissé à d'autres depuis
00:14:54
ça pourrait me remettre en selle est de remettre en selle aussi au niveau européen maintenant pour le moment mais plutôt
00:14:59
le cul entre deux chaises on essaie d'être le modèle qui n'est pas partie du groupe mais
00:15:04
je pense qu'il faudrait plutôt choisir soit d'adhérer à un groupe soit de vous de prendre notre voix essayez juste demander
00:15:12
de profiter de cette situation pour eux taxer certaines choses qui
00:15:16
ne peut pas avoir dans notre fourniture d'électricité
00:15:21
j'ai faut quand même dire que la suisse pourrait se passer maintenant de charbon allemand la
00:15:26
suisse dans un charmant puisqu'en principe en suisse sans et bon nombre puisqu'on consomme
00:15:31
donc la suisse et du jambon beaumarchais à certaines périodes et rendre l'électricité en principe de l'hydraulique plus cher
00:15:36
à d'autres périodes maison conduiront par l'impôt dû marcher à 4 centimes en suisse en concern 30
00:15:42
terawattheure les lettres entre autre c'est nous les pour dire de captifs qui peillon camus dont 9 centimes
00:15:48
donc on a quand même devenir un marché théorique autour de sissi sydney ce qui
00:15:52
est largement suffisant pour la plupart ou pour tout les aménagements hydrauliques de suisse
00:15:56
donc la bonne nouvelle c'est que le marché est encore peu ouvert je vous incite à arrêter cette discussion quand on parle plus
00:16:02
on est comme dans une vous allez lire je prêche pour ma paroisse maintenant une configuration où les
00:16:06
moyens de production en suisse enfin le nom en pourcent des moyens de production plus en suisse
00:16:11
appartiennent à des collectivités publiques donc mais dès lors la pression mais faire confiance à certains moments
00:16:16
pour dire en énergie avec une haute valeur ajoutée dans lyon parla n'allons pas l'
00:16:20
aborder puis arrêté turbine et pour apporter les changements attendus ne sont pas 30
00:16:25
mais pourtant la branche électrique et globalement favorable à l'ouverture des marchés alors ça mettrait
00:16:31
il s'a crime oui si ça se fait aujourd'hui on n'aurait pas mal de
00:16:34
faillite sur le dos globalement favorable je pense en tout cas pas dans les dépenses privées
00:16:38
sont même prêts quelque part à peine contre campagne pour dire on parle plutôt se parfaire leur maintenant la branche
00:16:43
électrique un gros effort à faire elle sort de centaines de monopole et il faut aussi les school
00:16:48
nous school
00:16:51
détails du spa rapport emma cette ouverture marcher 3 qu'il faut voir système demimesure supplémentaire qui
00:16:56
est de permettre aux capitaux accéder au marché je pense qu'effectivement s'avérer difficile
00:17:01
pour les acteurs swiss pass qui vont devoir
00:17:04
vendre l'énergie aux captifs au privé européen
00:17:07
maintenant si c'est une peine ouverture qui permet de valoriser la flexibilité
00:17:13
de certaines génie énergie et comme eux celle qu'on a dans les barrages pensent que les acteurs
00:17:18
qui détient des ouvrages pour la romancière trouvée et qu'on va arriver vers un marché qui correspond beaucoup
00:17:22
plus à la réalité pas prendre de nouvelles réalités donc pas vouloir des prix garantit une stabilité
00:17:29
vers des pays qui vont fluctuer envers des productions beaucoup plus irrégulière
00:17:34
en a parlé tout à l'heure donc on va devoir
00:17:38
être beaucoup plus innovants et une façon de développer cette innovation c'est faire face à certaines réalités
00:17:44
donc la flexibilité va valoir très cher on en
00:17:48
connaît pas la chance d'avoir des ouvrages hydroélectriques
00:17:52
eux qui permettent l'activité mais ça va permettre aussi de développer d'
00:17:55
autres ouvrages via toutes les fins de recherche au niveau du stockage
00:17:59
on sait qu'un développement extraordinaire qui va se passer dans les prochaines années au niveau du stockage
00:18:04
l'énergie parce mon électricité mais l'énergie de manière générale des prix
00:18:07
vont tomber comme ils sont tombés par rapport aux photovoltaique
00:18:12
donc tout ça on sait que ça vient et je crois que ça va se développer
00:18:15
d'autant plus vite qu'on a un marché qui réelle et qui a des
00:18:19
dénicher des possibilités pour ces marchés tant qu'on essaye de réguler à moitié
00:18:24
pour favoriser des sociétés qui sont à eux et qui tout
00:18:29
en rendant devront un jour ou l'autre s'adapter à son marché et moi ça va pas joué par le retour des acteurs étrangers
00:18:35
eux qui sont bien mieux préparée que nous le jour où ça se passe donc je crois que le nouveau soyons un
00:18:41
un petit peu ambitieux et allons jusqu'au bout pas à pas pour
00:18:45
des favoriser certains acteurs mais au contraire pour leur permettre de nouveaux marchés
00:18:49
mais c'est vrai qu'il faut ouverture réelle de nouvelles règles de marché pas juste une
00:18:54
une modification légère du marché on connaît aujourd'hui faune réforme complète de ce marché
00:19:01
il faudrait pouvoir taxé sur deux d'ailleurs de manière générale aux importations passe quand on
00:19:05
voit ce pourquoi ils arrivent comme produits venant de chine avec des entreprises 5 aliexpress
00:19:10
c'est un peu la folie donc alors maintenant il était proposé par les
00:19:13
verts c'était un peu réactif de taxer fin le
00:19:18
le CO 2 le visa vider des relation avec les états unis à cause d'une entreprise ça vraiment à mon
00:19:23
avis un très mauvais signal par ce qu'il faut pas le ciblée sur un pays mais plutôt sur des
00:19:28
quant au contenu de l'énergie grise cela effectivement qu'on devrait pouvoir accéder aux données voyant ça c'est très ambitieux c'
00:19:35
est cette seiner situe au niveau des relations internationales c'est beaucoup plus compliqué mais là y'a un potentiel énorme
00:19:41
autant je vous permet de rebondir bathurst convient terminé que les PFL qui montre qu'
00:19:44
aujourd'hui la suisse et plus dépendante de l'énergie grise import technologie direct importés
00:19:49
donc le risque énergétique il est plus sur l'énergie qu'on consomme sur l'énergie qu'on n'importe qui et dans les produits
00:19:57
des travaux passés au volet bâtiment je traîne dernière question c'est
00:20:00
qu'eux de finalement le succès de la transition énergétique
00:20:04
va dépendre du taux de la rapidité à laquelle on va
00:20:06
être capable de déployer des solutions renouvelable l'efficacité énergétique
00:20:11
parce que l'on doit pallier au déficit on va avoir de centrales
00:20:16
nucléaires qui lui pour arriver au coût le plus rapidement que prévu
00:20:20
on sait qu'elle tombe en panne les unes après les autres sont
00:20:22
relève que difficilement on pouvait on pourra voir des scénario du pire
00:20:27
de ce point de vue là où sont réglées après 35 ou 40 ans et pas 50 comme on l'espère
00:20:33
or si on arrive pas déployé renouvelable suffisamment tôt on va voir un gap dans le
00:20:38
d'un déficit de la production d'électricité qui pour être relativement à ce massif lors de vin terawattheure
00:20:43
comment estce qu'on va faire pour combler ce déficit ce qui va arriver pas de doute
00:20:47
làdessus en tout cas dans la période entre 2000 27'035
00:20:51
on en est beaucoup plus créatif comme un besoin maintenant un peu de liquidation c. confortablement pendant un an qu'on avance peu
00:20:58
maintenant c'est vrai que la transition je vois difficilement sans un passage obligé vers le rose
00:21:03
probablement pas par de grandes centrales à gaz qui soit faisable j'en
00:21:05
parle kwh 8 centimes je pense maintenant le découplage leurs forces
00:21:09
bien placé ou la chaleur et mise en valeur près d'un hôpital prenant au mot notons la consomme
00:21:15
on arrive à assurer un mode de production que ce soit qui pourrait nous assurer
00:21:19
une transition électrique en utilisant de l'homme nouveau découpage leur force de petite
00:21:23
envergure pardon 37 c. finance hans lorsque 16 ayant pas de rentabilité
00:21:29
toute question prix du moment où on aura de tir attire
00:21:32
notre énergie qui va disparaître son importe du moment chez
00:21:35
prenant fait peut accepter un prix un peu plus de monnaie en faire localement acceptant des prix plus élevés
00:21:42
en se basant sur le gaz naturel c'est un très bon signal construction passant parce que c'est bien plus longtemps pensé
00:21:49
maintenant faut dire qu'on a parlé de la r. p. c p 7 était un système
00:21:54
d'excellents moments on a mis en place c'est un système su comptant même comme
00:21:57
producteur qu'on a vendanges justice du succès dont les intéressés par l'achèvement et les générateurs
00:22:03
de pas mal de problèmes maintenant on a 20'000 projets probablement qui sont
00:22:06
en attente qui sont pas réalisé qui sont inscrits et j'entendais tout en leur impose quelqu'un qui a pris le risque de faire
00:22:11
154 un cas réaliste à leysin annonces effet en 2014 et qui n'aura jamais de leur p. c.
00:22:17
donc tous ces projets qui sont acquis attente finalement ce système je peux vous annonce un projet ne prenez aucun risque
00:22:23
quand vous avez financement vous faites moi je suis heureux d'arriver dans un système
00:22:27
qui relie finalement la production d'énergie un risque un risque de marché
00:22:31
le fait qu'il faut de la réflexion il faut prendre des risques il faut aller faire des financements
00:22:35
intelligent et participatif et là vous avez une vraie réflexion et pas simplement un système de fonctionner
00:22:40
100 millions sterling dans un système un peu compliqué que ce qu'on fait maintenant
00:22:45
avec le RPC qui favorisent la spéculation pour des projets qui
00:22:49
sont spéculatif qui sont pas réaliser pensent les gens attendent pas mourir pour ceux
00:22:55
qui ont été déclarées en 2012 2013 is ensemble
00:22:59
je pense qu'on peut pas à pas partir dans cet état d'esprit on a tout les mois
00:23:03
dispositions pour réaliser cette transition énergétique si on part du principe qu'on va
00:23:07
arriver ça va peut être aussi nous décourager à prendre certaines mesures
00:23:12
eux qui sont pas forcément toujours agréable avec des mesures coercitives incitative comme le disait avant
00:23:17
mais on a tout pour bien faire les exemples qui sont cités aujourd'hui et sont multiples et y'en
00:23:22
a d'autre démontre comme eux c'est possible donc à pas de raison qu'on ne va pas
00:23:28
dernière question souhaite réciter je vais essayer de les éoliennes audelà de 2020
00:23:32
deux nord qui se trouve qu'on va voir le plan directeur similaires yann
00:23:36
ton pronostic note combien suisse réellement qui vont être érigée en ce jour
00:23:40
là la première quelque peu difficile à faire maintenant y'a
00:23:43
un vrai parcs éoliens qui existe là il a fait un temps pour être construit seulement gros inclus dans une phase expérimentale
00:23:49
beaucoup d'adhésion non en un tout grand pourcent 20 millions de kwh
00:23:54
à la montagne de but je pension sera déterminant sur l'argent ensuite
00:23:57
maintenant les projets éoliens qui sont en suisse sont des projets qui ont été construits dans le cadre de l'air plus concernera
00:24:03
il en aura pas d'autre eux après la nécessité fera le besoin si vous prenez la plaine
00:24:07
du rhône beaucoup de résistance monsieur android un point 7 pas cher air continentaux tant des éoliennes
00:24:14
en série maintenant après vous avoir si la suisse est un pays comme
00:24:18
la france ou minorités arrive bloquer complètement système ou si ces mesures
00:24:22
donc tout pronostic sur les milieux annan combien ceci je vais 50 j'espère la montée du motif
00:24:28
560 la suisse est dans ce genre n'a rien à 500
00:24:32
éolienne commettra feront tant d'électricité clé 1'000 qu'on avait prévu plus qu'eux
00:24:37
chaque année la productivité est maginot montre un petit peu un meilleure productivité par mois
00:24:42
la suisse ce pays qui n'a pas construit devient en 2016 le seul pays européen papa sont un peu compliqué
00:24:49
volet bâtiment queloz très grands volets notamment pour l'efficacité énergétique on sait que
00:24:54
50 à 50% d'économie de potentiel d'économies dans le bâtiment qui a le plus gros secteurs
00:25:00
de consommation énergétique en suisse donc c'est l'une des pierres angulaires de la transition énergétique or
00:25:06
on sait qu'aujourd'hui problématique on attend de rénovation de 9% du parc bâtiment
00:25:11
ce qui est inférieur à un taux de rénovation naturel c'estàdire qu'aurait 9 tout laissant
00:25:15
disant chaque bâtiment ce qui fait ce qui est tout à fait naturel comme taux
00:25:19
le programme bâtiment de succès national qui a été mis en place ne
00:25:23
semble pas avoir augmenté ce taux de rénovation qu'estce qui pêche
00:25:31
taxe CO 2
00:25:35
alors il ya beaucoup de facteurs et c'est
00:25:38
un problème très complexe eux déjà l'
00:25:43
on a mandaté le canton de Vaud mandater une étude a les PFL
00:25:47
faire françoise tu connais bien on a dénoté
00:25:52
beaucoup de facteurs qui pose problème déjà hier
00:25:55
petits suisses qui sont propriétaires donc on voit que les propriétaires sont plus enclins à entreprendre des travaux
00:26:01
dans les propriétaires et qu'on avait dans son propre logement mais aussi les coopératives
00:26:06
eux ne sont plus ou moins coopérative en suisse romande qu'en suisse alémanique
00:26:12
ensuite on a la problématique pour justement cesser logements collectifs
00:26:17
locataire propriétaire elle a aussi cette thématique est très sensible en suisse romande en particulier
00:26:23
vous connaissez ou le droit du bail notamment le faite que
00:26:30
par rapport aux loyers le loyer fixé en fonction du taux hypothécaires mac
00:26:34
quand le taux est à la baisse comme celle s était le cas ces dernières années il faut que le locataire en fassent la demande
00:26:39
finalement pour eux voir son loyer adapté eux au nouveau taux hypothécaires alors
00:26:46
il semble qu'en suisse alémanique selon l'étude qu'on a on
00:26:49
a fait avec les PFN le lait les propriétaires adapte
00:26:54
le taux qu'il soit la hausse ou à la baisse et que ce soit
00:26:57
beaucoup moins qu'en suisse romande ce qui fait que loyer reste
00:27:03
élevé contre le propriétaire de faire des travaux et qu'il imagine
00:27:07
rénover les bâtiments et compris refaire l'isolation par exemple
00:27:11
qu'il va au service du logement en lui qui sait très bien mais finalement après
00:27:15
les calculs et doit encore baisser loyer après avoir fait ses travaux parce que finalement
00:27:20
comme il n'a pas adapté allait loyaux taux hypothécaires bas malgré la hausse qu'il peut imputer sur eux
00:27:27
les loyers pour eux finalement re payer les travaux et cette hausse
00:27:32
ne compense pas la baisse qu'il doit faire par rapport à
00:27:35
à l'adéquation du nouveau taux hypothécaires donc là on a un problème
00:27:40
fondamentale et c'est là où il faut trouver d'autre solution
00:27:44
alors les parents plébéiens le loyer chauffé avec eux que zurich a mis en place
00:27:49
eux qui semble un instrument prometteur on a parlé du contrat santé est ensuite en
00:27:53
quoi concrètement le bail à loyer chauffée alors cette inclure finalement les charges
00:27:58
dans le loyer qui pût différence donc seul propriétaire car ce n'est donc là aussi
00:28:03
intérêt lui acheter des économies en matière de chauffage alors qu'aujourd'hui les économies en matière chauffage finalement
00:28:08
c'est au bénéfice du locataire lorsque le propriétaire qui doit assumer
00:28:14
les charges des travaux donc les uns des moyens de faire justement cette
00:28:19
de toute nature côté propriétaire nos façons de faire ce serait
00:28:24
dû contracter mais d'inclure l'entier côté locataire via les charges pour que
00:28:30
finalement le locataire voyons sont ses charges diminuer ben finalement ça peut compenser
00:28:37
les travaux le coût des travaux et mettre tout ce qui est travaux finalement
00:28:43
en lien avec les rénovations côté locataire mais ça nécessite des adaptations
00:28:48
du droit du bail secrètement complexe pas ce que vous
00:28:51
savez que la relation aux locataires propriétaires extrêmement sensible
00:28:55
ce débat gauchedroite insurmontable science si on démarre des discussions dans le vallon selon son niveau fédéral
00:29:02
alors cessez jamais insurmontable moi ce que je réalise cette qu'on pourrait citer un exemple
00:29:09
par rapport au chauffage électrique qui a incité un
00:29:12
débat chaud dans plusieurs cantons eurobot en particulier
00:29:16
on met en train de déboucher sur un accord avec un groupe de travail qui comporte où toutes les
00:29:21
parties prenantes à cette thématique et compense mais ensemble autour de la table on savait que ça prend du temps
00:29:27
mais ça on est très fort pour le faire en suisse on arrive à trouver des
00:29:30
solutions innovantes qui permettent à chacun de trouver sa peur et je pense que
00:29:36
on a pas d'autre choix il faut qu'on se sent soit les parties prenantes à ces questions on trouve des solutions
00:29:43
une fois qu'on qu'on les attend les propose mais si on est d'accord à plusieurs
00:29:46
je pense qu'on peut modifier des droits aussi complexe que le droit du bail
00:29:51
monsieur j'ai tout à l'heure dans sa présentation communication
00:29:56
et encore communication je pense que ça c'est important
00:29:58
par sky encore 30 jours qui ignore quels sont les possibilités de d'obtenir des dizaines de et
00:30:04
puis aussi trop de gens qui ignore le potentiel qu'ils ont eux de pouvoir
00:30:10
assainir leurs bâtiments et des conséquences positives la soumission d'un bâtiment en termes
00:30:14
de valeur du bâtiment et en termes d'économies d'énergie
00:30:17
alors le sur le problème soulevé par monsieur basique étude
00:30:21
préoccupations dei suisse est cette branche cantonale
00:30:25
donkey suisse précise c'est cette organisation faîtière des entreprises qui sont actives
00:30:30
dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique donc à 6 h en
00:30:33
contact avec des chefs d'entreprises qui sont sur le terrain
00:30:36
et qui eux qui se rendent compte effectivement que souvent les gens sont mal informés pourtant dieu sait si les efforts sont faits
00:30:42
en tout cas dans le canton de Vaud sont importants mais il faut continuer à les faire et ce problème que soulève le cheval si
00:30:48
effectivement il es en discussion actuellement depuis maintenant une aide mis en
00:30:53
tout cas sain des énergies nouvelles vos qui élabore vaudoise et suisse
00:30:57
on a eu des discussions avec des représentants de la chose mobilière laszlo ca
00:31:02
il ya ya pas de véritable blocage on l'a pas encore trouvé le bon modèle
00:31:07
c. c compliqué maine ouverture de partez d'autre part ce que l'avocat aussi consciente de l'intérêt
00:31:14
à ce qu'on trouve des solutions et sont pas du tout fermé à sydney
00:31:17
dallas sur le principe même effectivement ces obstacles politiques on peut pas ignorer
00:31:21
et puis aussi j'ai l'aspect certificat énergétique des bâtiments
00:31:25
depuis le premier janvier dans le canton de Vaud ce certificat est obligatoire si
00:31:30
vous vendez votre propriété ou si vous changez de systèmes de production de chauffage
00:31:34
alors l'effet pour le moment c'est trop tôt pour le dire dans laquelle aussi avec l'
00:31:38
espoir de ce côté là on verra certainement des résultats peut être faudra-t-il aller plus loin
00:31:42
dont on ce certificat fait pas rénover le certificat de télégraphie qualité
00:31:47
dubai mais c'est justement là que le propriétaire prend conscience
00:31:51
du potentiel économique il ya et tant qu'il a passé les sous les yeux peut être qu'ils les croient pas
00:31:58
et s. s. extrêmement si important si pour savoir la première chose qu'il faut faire quand vous verrez
00:32:03
revient bâtiment avant de poser des panneaux solaire photovoltaique ou même thermique offrant toutes sortes de possibilités
00:32:09
voir si c'est bien isolées feuilles à toutes ces questions là et donc c'est assez important de pouvoir
00:32:14
cibler son investissement pour qu'ils soient le plus efficace
00:32:17
possible dépasse apportant aussi vital que celleci se fasse
00:32:22
juste un complément par rapport aux audits énergétiques par 500 point important on voit beaucoup de propriétaires qui
00:32:27
se sentent démuni par rapport à des travaux de rénovation et nous disent mais par où commencer
00:32:34
je pense que le CCV plus et j'insiste sur le plus parce que c'
00:32:37
était simple de l'étiquette énergétique comme on la connaît pour les frigos les voitures
00:32:41
mais le CCB plus c'est plus que ça justement certaines des variantes de rénovation chiffré
00:32:49
eux qui permette vraiment au propriétaire d'avoir une feuille de route
00:32:55
pour ce qui l'affaire pour eux je dirais rénover son bâtiment et les bénéfices
00:32:59
qu'il peut en tirer les coûts et bénéfices qu'il peut en tirer
00:33:03
en plus cette société des plus subventionnés dans le canton de Vaud
00:33:08
eux seuls la subvention que les données que ce soit pour les
00:33:11
bâtiments individuels ou collectifs couvre quasiment ⅔ des coûts de
00:33:15
c'est donc important a 1'000 et 1'500 francs respectivement donc
00:33:21
les profits des on a on a vraiment fort beau mais je crois que cette année on a quasiment la moitié des cieux c. b. féron
00:33:27
en suisse qu'ils sont dans le canton de Vaud donc on voit que ça marche et
00:33:31
je suis confiant qu'à l'avenir le propriétaire qui a cette feuille de route
00:33:36
qui voit le potentiel finalement d'amélioration et les gains aussi qu'
00:33:40
il peut faire aucune feuille de route pour entreprendre ces travaux parce qu'
00:33:43
avec cette subvention nulle obligation si l'expert qui fait se succéder de faire
00:33:47
une heure de débriefing après son étude avec le propriétaire pour eux
00:33:52
enfin le mettre en route quoique là y'a bien des outils
00:33:57
dans cette dernière sur la chose presque pour les bâtiments et des problématiques qu'on a
00:34:01
et c'est cela la thématique on adresse pour les bâtiments chauffer les traitements
00:34:05
quand nous dit souvent amène finalement quand on fait éloigne législation
00:34:11
finalement mais tout le monde dans le même b donc celui qui en chauffage électrique mais qu'il
00:34:14
utilise très peu un qui a bien isoler sa maison ou qui a un poêle à bois
00:34:20
finalement il a pénalisé comme tout les autres et doit renouveler sa va pas et c'est vrai
00:34:24
qu'on en train de mettre sur pied un un projet justement de cibler
00:34:30
je crois que c'est vraiment de prioriser si vous avez nous
00:34:32
attaquer au problème faut à ceux qui consomment le plus
00:34:37
donc on va vraiment mais des priorités par rapport à
00:34:40
la consommation mètre carré des habitations chauffer les traitements
00:34:44
et en fixant des délais des conditions différentes selon justement aujourd'hui
00:34:48
dire là le degré de consommation mètre carré donc là
00:34:52
l'utilisation de l'énergie et je pense que ça c'est un procédé suit qui
00:34:58
et très efficace même s'il en chauffage électrique mais qui peut montrer qu'il utilise quasiment pas
00:35:02
monsieur rappaz endetté peut aussi offrir des variantes on va dire dans la vous pouvez
00:35:08
vous en sortir en isolant bureau bâtiment si vous utilisez si
00:35:11
vous isolé très bien le bâtiment et consommer
00:35:15
très peu pas vous pouvez laisser votre installation vous pouvez produire de
00:35:19
l'énergie si vous produisez suffisamment jusqu'à certains niveaux
00:35:23
bah là aussi vous aurez pas un peu d'entreprendre les travaux de capa tout de suite
00:35:27
donc c'est trouver finalement des différentes variantes je crois qu'on se monte créative justement on arrive à
00:35:32
trouver des solutions qui permettent de rallier une majorité de faire avancer les choses et de se focaliser
00:35:38
sur le plus important parce qu'on voit qu'il faut aller vite fait pour aller vite et
00:35:43
bien il faut se sont se concentrer sur la vielle plus défait par rapport au franc investis
00:35:51
maintenant sur de mauvais traitements dans la pratique peu je plains que d'inciter
00:35:54
tout lu les gens qui ont des qui sont des gros consommateurs mossoul
00:35:58
plusieurs dizaines de milliers de litres par annexion sourde et des collectivités des homes d.
00:36:04
les régies des hôteliers tout les vieux hôtelier de stéphane à demander des offres en contracting
00:36:09
100% renouvelable vous serez surpris on a fait un exercice de la sorte pour nestlé
00:36:15
dans la mise en bouteille de cristal pense actions pour ceux qui ont travaillé avec les acheteurs nestlé pour savoir ce que ce
00:36:20
on a réussi à faire une offre mixte pompe à chaleur épais le bois pour le prix du mazout mais en plus garanti sur 20 ans
00:36:27
puisqu'on élit à dubois suisses ont élu un cours de l'électricité qui nous permet de prendre ce risque ou de l'index
00:36:33
et se contredit donc quelqu'un qui vous fait notre maintenant sur du mazout non sans jamais voulu garantir pour un temps
00:36:39
si de nos quelque part vous avez l'un des moyens alternatifs c'est
00:36:43
pas toujours réalisable il faut analyser tout les cas sont différents et particuliers
00:36:47
vous avez des possibilités de bouchons faite 100% renouvelable à tarif absolument similaire à celui du
00:36:53
nombre de l'intérieur du gaz du mazout et que dans les communes de tous
00:36:58
alors le rôle des communiqués il est fondamental pour moi parce que évidemment que l'
00:37:02
exemple doit venir des communes elles peuvent aussi parce qu'elles font
00:37:06
montrer des exemples pris alors que font les communes moi je pense
00:37:08
en tout cas la commune dont je m'occupe depuis nombreuses années
00:37:13
est engagé la dent allait d'ailleurs à certifier la même quantité d'énergie
00:37:17
et pourtant et pourtant elle n'a pas de gros moyens financiers c'est donc la preuve
00:37:21
que je n'ai pas si difficile que ça que d'obtenir ces labels
00:37:24
c'est surtout le kosovo antipolitique chaque fois qu'on examine un projet on
00:37:29
l'examine allait d'une vie développement durable chaque fois qu'on examine les budgets
00:37:33
quand on doit faire des choix difficiles on essaye d'écarter des mesures d'économies qui ont trait à tout ce qui eux économies d'énergie
00:37:39
nous développons projet d'énergies renouvelables donc c'est vraiment lens mais attention tout les instants
00:37:44
et puis un ça c'est la commune évidemment productrice mais aussi la commune la cicatrice
00:37:49
la commune effectivement par le fait qu'elle se développe passant
00:37:52
de projets et les communique et montre que c'est possible
00:37:56
et aussi le projet de chauffage à distance qui était développée par a. green what a
00:38:00
avait hélas un selon la méthode du contrat qui ne s'intéresse entre communes ca
00:38:05
eux aussi des difficultés eux nous fasse d'investissement qui pas forcément très importante bien on peut
00:38:10
arriver à trouver des solutions là la démarche a été entreprise par la commune possible
00:38:14
définir quels étaient les besoins qui était quels étaient les propriétaires qui étaient prêts à s'accorder un chauffage
00:38:19
à bois et là c'est vraiment aussi un bel exemple de ce que peut faire une commune
00:38:24
donc je propose de prendre des questions si en afrique il reste des dizaines de minutes
00:38:30
déjà jos aspekte basé à décrire la pas bien je parle ethernet metro
00:38:37
art
00:38:43
à voir doc intervient micro et
00:38:50
traducteur qui se plaignent à juste titre pardon bonjour dudit farine abrite la question j'aurais c.
00:38:57
a. avec toutes les compétences que dans la salle j'en profite pour imposer cette question
00:39:02
en station de ski eux aussi des remontées mécaniques à a
00:39:06
quelques questions horaires niveau de la stratégie énergétique 2050 pour l'efficience des remontées mécaniques
00:39:11
estce qu'avec le mexique montaigne ne pourrait pas faire la efficiente montaigne n'avait que 25 stations qui se mettent ensemble
00:39:18
pour aller dans le sens de la transition énergétique préalable la question au niveau des remontées mécaniques est merci
00:39:26
donc je pense que ce soit des remontées mécaniques ou toute autre
00:39:29
industrieux de lourdes ou touristiques de saint pensent par eux
00:39:33
la définition d'un concept c'est à dire il faut analyser l'existant et trouver un concept repré
00:39:38
je sais pas mais à priori on peut imaginer que sur un réseau
00:39:40
d'installations mécaniques a beaucoup de possibilité de faire des photos historiques
00:39:44
la mini éoliennes sépare les prix mais je sais que le sommet télésiège sont ainsi passés
00:39:49
ventilé pour sortir souvent en hiver donc il faut analyser ce potentiel en
00:39:55
et après je pense que la moindre des choses dans la région comme un autre monde ceinture mal au coeur conjoint
00:40:00
cange fumer du 200 du mazout sur des faits restaurant d'altitude 7 possèdent des technologies comme palettes de bois
00:40:06
eux qui prennent un peu plus de place devant plus de place mais qui sont qui sont plus clairement que je pense
00:40:10
qu'on doit aussi montrer l'exemple et utiliser nos ressources indigènes en vendant les comédies stéphane le un mai du
00:40:18
vous faites notamment répond en arabie saoudite en lui et vraiment travailler sur la mobilité possède 4 vingts pourcent des
00:40:24
impacts alors effectivement près la mobilité loches ordures faut sortir du cadre effectivement sortir du réseau de relaxer
00:40:30
l'accès au réseau d'installation est aussi primordial et elle a
00:40:34
effectivement eu un gros effort à faire alors après eux
00:40:37
en conclusion un édit dualiste forcené je peux toujours privilégié la teste un par rapport aux transports publics
00:40:43
mais j'imagine que pour ceux qui sont un peu valaisans et quand le
00:40:46
nouvelliste matin même à travers les j. o. je pense que des possibilités
00:40:51
d'avoir des effets d'accélération de la transition énergétique ne serait ce que par un réseau de bordeaux
00:40:56
changement efficace pour la durée des j. o. deux qui est finalement un héritage pendant les 7 positif
00:41:02
pour mon successeur dans le même sens si on parle de mobilité lourdes
00:41:05
aux transports publics j'imagine que notre futur mobilité sans l'hydrogène
00:41:11
et cet hydrogène avant de laisser faire un autre pays je pense comprendre des centres de
00:41:14
compétences et des usines de production puisqu'on en est maintenant au niveau de production
00:41:18
dans les alpes suisses ce qui nous permettra aussi de repenser le réseau électrique puis d'éviter
00:41:23
d'avoir des gros réseau pour transporter l'énergie plutôt une transformation toute de suite
00:41:28
décret n energie plus facilement stock câbles transportant pour nos réseaux mobilité demain
00:41:32
première vidange avec l'électricité qui aujourd'hui vaut plus rien ne mentionnant l'
00:41:37
électricité qui sort des donateurs à 3 ou 4 centimes ce double réseau
00:41:41
je pense qu'on est tout à fait concurrentiel pour leurs pour la transformer
00:41:44
l'utiliser pour en faire une énergie encore plus nobles les déjà noble
00:41:48
les jeunes en suisse exogènes dans la sagesse prend plaisir de répondre à toutes ces opportunités bonjour recherche
00:41:55
c'était juste un complément par rapport à la montagne qui ait un peu à côté mais pas tant que ça
00:42:00
i. un dossier sur lequel je l'ai lui majoritaire je me
00:42:05
bat avec mes collègues notamment l'aménagement du territoire sec
00:42:09
je crois qu'on doit la faire en sorte que les régions montagneuses
00:42:12
un rôle important à jouer en admettant l'usage multiple du sol
00:42:17
on n'ait aujourd'hui en suisse en particulier absolument je veux dire mono gamin on
00:42:23
met en zone à bâtir c'est que la construction et ce qu'on voit
00:42:27
que ce soit en ville ou à la montagne une grande évolution maintenant fait de l'
00:42:30
agriculture en ville et on peut faire de l'agriculture et de l'énergie
00:42:35
et puis notre droit de l'aménagement du territoire mais reconnaît pas ça sans grand
00:42:39
problème je pense qu'on peut avoir des pâturages et de la production d'énergie
00:42:44
et les dans les défis compte dans la production d'énergie consommée tout à l'heure soit pour les éoliennes ou solaires
00:42:50
cette vision très restrictive et très à mon avis passer de l'
00:42:54
aménagement du territoire doit vraiment évolué rage reprendre ainsi mettre à tous
00:42:58
c'est pas faire n'importe quoi c juste admettre qu'aujourd'hui le seul peut servir plusieurs visages en même temps
00:43:05
on peut avoir de la forêt n. on peut avoir de l'agriculture
00:43:10
et des panneaux photovoltaiques ou des éoliennes on peut avoir envie de l
00:43:14
une zone urbaine et un toit avec eux des ruches m
00:43:20
d. un jardin potager je crois que cette évolution la nécessaire eux et les positive
00:43:27
autre question oui et oui alors moi je me présente je m'appelle jack balmeyer société
00:43:33
les uns et musées et de remarques à faire c'est à dire que
00:43:38
avec la fin imminente des systèmes de la rétribution à prix coûtant
00:43:44
à ce que je trouve dommage séquelles al la rétribution
00:43:49
à prix coûtant sera surtout supprimer pour aller
00:43:52
pour les petites installations en dessous de d'être un kilowatt
00:43:56
pitti donc ça veut dire que ça concerne les installations
00:43:59
qui produisent de l'électricité pour quelques cm pour quelques aménage donc après cette ménage par exemple
00:44:05
remplacer par un succès de l'unique oui mais qui a pas la même aide financière
00:44:13
voilà qui témoigne de ce que je vais dire par là
00:44:16
séquelles all'les systèmes qui va remplacer sa séquelle
00:44:21
ces projets la douane a financé par l'autoconsommation skis
00:44:26
0 un principe in bonne idée de faire
00:44:30
nouvelle gestion et le problème que je vois avec sa sec et
00:44:34
à la consommation veut dire que je peux faire des installations
00:44:39
à la limite de malheur de ma consommation c'est à dire c'
00:44:43
est pas utile pour moi de faire une installation sciemment toi
00:44:46
alors je rends produisent plus classiques francais pas tout à fait correct j'ai
00:44:50
laissé jeanmichel bons va réagir à sa consommation ce paquet individuelle
00:44:55
effectivement maintenant la loi permettra à la communauté consommation servir pour elle rendra vaudoise
00:45:01
moyennant aussi 6 septembre ss 5 conclu entre le maintenant cependant
00:45:05
aucune différence entre les grandes et petites d'entre eux le
00:45:08
soir même traitement pour tout le monde la perspective de la prime unique il faut quand même dire que les petites installations
00:45:14
quelques dizaines de mètres carrés coûte deux fois plus cher par kwh grosses installations
00:45:18
donc moi si je retourne un lorsque vient le consommateur payeur
00:45:23
je dis je préfère payer un montant fixe pour n'importe quelle installation puis vous débrouiller ce montant
00:45:28
maintenant il faut aussi être créatif même canton par l'
00:45:31
autoconsommation puisque si vous avez un plan photovoltaique
00:45:34
bien chauffage mazout qui voulait maximiser notre consommation va non seulement au terme de pompe à chaleur
00:45:40
donc vous allez pouvoir dimensionner poteaux de façon plus grande par rapport à votre consommation de l'électrique
00:45:46
ce que ce que je voulais dire par là c qui a des grandeurs de toi qui sont acquis 100 g.
00:45:52
un bienfait bien exposé pour produire de l'électricité u. g.
00:45:58
et que par cette fonctionnement de consommation qui a limité à un la personne ou aux ménages
00:46:04
qui dissout puissant alors c'était le cas c'est donc je propose que pour eux
00:46:08
on est pas tout à fait d'accord la je propose que vous discutez bilatéralement juste après la
00:46:13
là pendant la pause avec jeanmichel bora qui veut dire exactement de quoi il retourne comme ça sans permettre prendre
00:46:19
aussi plus de questions et faire ma deuxième remarque c'est naturellement marquera également le rapidement
00:46:24
questions et en a souvent des subventions pour les énergies renouvelables
00:46:30
et je m'excuse 0 un al traitent des subventions directes et indirectes qui sont toujours fait
00:46:35
dans le secteur des énergies fossiles et ce que vous pourriez peutêtre vous exprimer làdessus
00:46:40
un malheur globalement que 35 fois plus ça que ça 100
00:46:44
milliards de succèdent aux énergies fossiles en montrant son meilleur renouvelable
00:46:49
comment ce sujet il exprime tout en leur sein grand débat mais effectivement que
00:46:53
compte l'augmentation de température en termes de fait c'est à
00:46:56
dire que contre quelqu'un qui produit un kwh avec du charbon et qui envoie un kilo de CO 2 dans l'atmosphère
00:47:02
pour nous dans les alpes on peut dire ce projet en plus finalement après quelques degrés plus on parle plus de
00:47:06
ski ça commence à mieux plusieurs questions par migration était construite le bangladesh reflux vers l'intérieur des terres
00:47:12
toutes les côtes ordinairement reflux interdire des ombres peutêtre un problème gigantesque extrêmement cher
00:47:18
donc que cette augmentation de température coûte un coup sociétal ce qu'on appelle la problématique de l'énergie un coût
00:47:24
externe mais qui a pris en charge par la société donc si on arrive au les intégrer quelque part
00:47:29
or dans une taxe sur les énergies sans l'avoir un soir ailleurs mais il faut qu'on le sache qu'il existe pour ça que les
00:47:35
énergies renouvelables je pense que je suis dans ce blog je prétends qu'elles sont en plus vertueuse autre ils ont le mérite d'être durable
00:47:44
question si je saute sur le revoir de vos amis didier puisque
00:47:48
je suis client est encore là il partit de là
00:47:54
je propose aux avec l'aide de la société au sens que
00:47:57
l'europe asie et là c'est que chigi magique passe
00:48:02
positif en énergie et que les remontées mécaniques qui sont le magic passe il soit annuellement positif en
00:48:09
énergie on voyait arriver bien desservi avons acteurs là et si vous êtes d'accord avec
00:48:14
comme qui soutiennent la sphère de pense qu'il faut qu'il faut que tu dis et je coordonne toutes pour être sûr que
00:48:19
on avance avec eux l'énergie nécessaire avec comme première étape 100% renouvelable
00:48:27
et avec des skis en fibres de lin
00:48:31
qui existe déjà d'ailleurs
00:48:33
d'autres questions bonjour oui le rang de géorgie de la
00:48:36
société solar advance spécialisée dans l'éclairage urbain autonome solaire
00:48:43
j'ai dit commune aujourd'hui qui eux qui m'approche puisqu'elle leur
00:48:47
poste l'éclairage le poste éclairage est un gros poste consommation énergie
00:48:53
et im pose la question savoir si il ya des aides pour eux cette transition
00:48:59
vers l'éclairage urbain solaire parce qu'aujourd'hui on rentre presque pas dans
00:49:05
dans les cases eux qui nous permet d'avoir des subventions puisque qu'
00:49:10
estce que vous pouvez répondre ainsi si commune comment bon je peux répondre aussi
00:49:17
alors par rapport à l'éclairage eux ce qui se passe et qui a des
00:49:22
appels à projets qui sont visés par la confédération notamment à destination des communes
00:49:27
donc vous pouvez prépare proposer ce genre de projet
00:49:32
pro kilowatt en l'occurrence et puis là on peut obtenir une aide pour se
00:49:37
si ces projets se montre intéressante des concours ainsi que ses appels à projets
00:49:41
je travaillais précédemment la commune depuis nous avons eu un fort soutien pour changer tout notre éclairage public
00:49:47
par dépôt kilowatt le canton aussi effets des appels à projets dans ce sens
00:49:52
on devrait en faire un notamment normalement je pense dans quelques
00:49:57
mois donc ça peut donner finalement des subventions pour eux
00:50:03
je dirais entreprendre ce virage maintenant souvent eux les économies réalisées sont si
00:50:08
importantes pour les communes ça permet de découpler souvent à d'autres systèmes
00:50:12
donc ça peut être aussi des projets qui sont est porteur assez rapidement et
00:50:15
de financer eux assez rapidement mais il faut un coup de pouce
00:50:19
profiter des appels à projets il ya plusieurs
00:50:22
communes cancun profiter de ce type de subventions
00:50:28
alors maintenant que très peu provocateur ça dépend quand même du prix pentium collectivités
00:50:32
un total de jumeaux peut produire des photovoltaique avis centimes kwh centrale étalon
00:50:36
pour dire que votre système d'antan coûter plus cher chante
00:50:39
de plus cher que 10 centimes kwh maintenant je pense pour quelques années
00:50:43
vous avez aucune chance dans un même dans un marché du renouvelable
00:50:47
on est censé être à la fin du débat mais je vois ni corinne ni bertrand corinne et là
00:50:53
corinne et contextuels qu'on termine à l'heure qui inscrite
00:50:56
sur le programme aux valeurs que de la durée du débiteur
00:51:02
on fait petite pause café alors yan petite pause café bertrand est arrivé voilà mais on va aller profiter des pauses
00:51:09
café dans les contrats bertrand après un mois corinne question sinon je propose applaudir les intervenants et de remercier françois

Share this talk: 


Conference program

Mots de bienvenue
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 9:48 a.m.
137 views
Mots de bienvenue
Patricia-Dominique Lachat, Préfète du district d’Aigle
25 Aug. 2017 · 9:49 a.m.
Mots de bienvenue
Philippe Grobéty, Syndic d’Ormont-Dessus
25 Aug. 2017 · 9:54 a.m.
Introduction : «Quel avenir pour les villages?»
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 9:59 a.m.
Inspiration: «Top to Top Global Cimate Expedition»
Dario Schwoerer, Climatologue et guide de montagne
25 Aug. 2017 · 10:07 a.m.
Au-delà du ski, revisiter l’expérience en station de ski
Isabelle Frochot, Université Savoie Mont Blanc
25 Aug. 2017 · 10:36 a.m.
Urbaniser les Alpes suisses
Fiona Pia, architecte
25 Aug. 2017 · 1:58 p.m.
161 views
Le centre de développement durable à Ayent
Victoria Leaney-Brinkler, initiatrice du Centre de développement durable et gérante de l'écogîte "Esprit du soleil"
25 Aug. 2017 · 2:15 p.m.
La numérisation au service de la transition
Daniel Gatica-Perez, Idiap Research Institute
25 Aug. 2017 · 3:02 p.m.
Introduction of special guest
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 4:57 p.m.
Special Guest: "The world has already so many solutions!"
Prof. Dr. Bertrand Piccard, Explorer, Chairman of the Solar Impulse Foundation
25 Aug. 2017 · 4:58 p.m.
Q&A with Special guest
Prof. Dr. Bertrand Piccard, Explorer, Chairman of the Solar Impulse Foundation
25 Aug. 2017 · 5:19 p.m.
Remerciements et conclusions
Michael Liebreich et Corinne Feuz
25 Aug. 2017 · 5:38 p.m.

Recommended talks

Des twizzy avec votre abonnement de ski
Olivier Rossinelli, CEO d'i-Moov, notamment opérateur d'autopartage à l'Alpe d'Huez (F)
27 Aug. 2015 · 2:31 p.m.