Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
bonjour à à douter et à tout ça euh
00:00:06
merci aux organisateurs de m'avoir
00:00:08
invité même si quand j'ai du programme
00:00:10
final cette idée qu'est ce que je vais
00:00:12
faire acte je vais raconter anti mais
00:00:13
ce que cette vague souvent l'habitude
00:00:15
intervenir dans des plutôt dans les
00:00:17
thématiques dans des journées qui sont
00:00:18
vraiment consacré je dirais surtout ça
00:00:20
l'aspect tourisme récemment de lien
00:00:22
avec cette question des technologies
00:00:24
intelligent euh ceci dit finalement
00:00:26
sais passes il annexa puisque des
00:00:27
raisons aussi euh de développer de
00:00:29
trouver des des des des de nouvelles
00:00:31
technologies intelligente c'est aussi
00:00:32
justement pour trouver des solutions
00:00:34
par rapport aux enjeux qui sont liés au
00:00:37
changement climatique alors une des
00:00:39
raisons savamment aussi euh de demain
00:00:41
devrait inviter aujourd'huit c
00:00:43
l'apparition de cet ouvrage fin deux
00:00:45
mille quinze qui essaie de faire le
00:00:47
point sur cette question euh du défi
00:00:49
climatique donnera ce que je éco rédigé
00:00:51
avec mes collègues kami cause etc et
00:00:53
euh ces six yards mata chine et euh et
00:00:56
euh je vais effectivement euh
00:00:57
passablement m'inspirer de ce qui
00:00:59
figure dans cet ouvrage pour euh
00:01:01
alimenter cette conférence je fais un
00:01:04
peu plus de si jamais vous êtes
00:01:05
intéressés j'ai des ouvrages ici prix
00:01:07
préférentiel voilà ce que je vais vous
00:01:09
proposez aujourd'huit comme tour
00:01:10
d'horizon cet abord quand même de
00:01:12
rappeler le climat se réchauffe on est
00:01:14
un petit peu pas signalé cette
00:01:15
information aurait quand même vous
00:01:17
donner quelques ordres de grandeur
00:01:18
ensuite on verra euh que le tourisme il
00:01:21
a aussi sa part de responsabilité dans
00:01:23
son échauffement obligés aussi une
00:01:25
activité évidemment euh qui est
00:01:26
maîtrise de gaz à effet de serre le
00:01:28
tourisme c'est aussi un un secteur qui
00:01:31
souffrent donc y'a des effets négatifs
00:01:34
liés au changement climatique et on
00:01:36
essaiera de voir quels sont les
00:01:37
stratégies soit d'atténuation dans
00:01:39
quelle mesure le secteur touristique
00:01:41
peut apporter sa contribution à la
00:01:43
limitation des gaz à effet de serre
00:01:44
mais aussi les stratégies d'adaptation
00:01:46
comment le tourisme peut ou doit de
00:01:49
toute façon s'adapter un climat qui et
00:01:51
quelles que soient les mesures que l'on
00:01:52
prend se réchauffe déjà et continuera
00:01:54
se réchauffer pendant les prochaines
00:01:55
décennies puis je vous proposerai
00:01:57
quelques des éléments qui se de
00:01:59
synthèse alors ça c'éteint un graphique
00:02:03
vous avez sur cent cinquante ans
00:02:05
l'évolution euh des températures euh en
00:02:07
moyenne annuelle en suisse euh vous
00:02:09
avez euh le niveau zéro c la moyenne en
00:02:12
fait sur trente ans entre mille neuf
00:02:14
cent soixante et un et mille neuf cent
00:02:15
nonante et on voit ces clairement que
00:02:17
toutes les années qui sont bleu c des
00:02:20
années ou la moyenne annuelle des
00:02:21
températures était inférieur cette
00:02:24
moyenne mille neuf cent soixante et un
00:02:25
mille neuf cent nonante et en rouge euh
00:02:27
année ou euh la moyenne été euh
00:02:29
supérieur et on voit très clair aussi
00:02:32
avec la ligne noire qui est la ligne
00:02:33
qui qui dix ces résultats survint tant
00:02:36
une augmentation assez sensible est
00:02:38
assez fort depuis euh années quatre
00:02:41
vingt il seulement deux deux éléments
00:02:45
compte encore un premier c'est la
00:02:46
température et là aussi si on regarde
00:02:48
la température leur en suis sûr cent
00:02:50
cinquante ans sur les stations de
00:02:51
mesure qui ont cette ces données depuis
00:02:53
dix ans soixante quatre une
00:02:55
augmentation moyenne par décennie sur
00:02:57
cent cinquante ans lors de zéro virgule
00:02:59
un zéro virgule seize euh degré par
00:03:03
décennie avec la région qui serait
00:03:05
chauve plus et la région je viens la
00:03:07
région du valais central et si on
00:03:10
regarde ces mêmes données mais pas sur
00:03:12
cent cinquante ans sur euh les trente
00:03:14
dernières années or échauffement
00:03:15
s'accélère de manière importante
00:03:17
risquons mais euh dans entre zéro trois
00:03:19
près de zéro cinq degrés de plus par
00:03:23
euh dessine puis l'autre euh je dirais
00:03:25
variables qui importante de d'attentats
00:03:27
à température le paria notamment pour
00:03:30
les activités hivernales si la question
00:03:31
euh des précipitations la peut être que
00:03:34
le logis réelle à la le taux pour être
00:03:36
un petit peu moins clair en termes
00:03:38
d'évolution de nouveaux vous avez
00:03:39
quelques mesures on a des euh quelques
00:03:41
mesures stations de mesure pardon où
00:03:43
vous avez ces données sur cent
00:03:45
cinquante ans euh les petites plus
00:03:47
renversé justement les stations vous
00:03:50
avez une augmentation mais qui pas très
00:03:52
importante euh la température vous avez
00:03:54
quelques petits points comme vous voyez
00:03:56
peut être pas très bien euh qui sont
00:03:58
beige que vous avez une diminution de
00:03:59
la température pardon diminution des
00:04:01
précipitations euh donc c'est assez peu
00:04:04
clairs sur cent cinquante ans salins
00:04:06
poil plus si on regarde juste justement
00:04:08
les trente dernières années les cas un
00:04:10
taux de manière générale dans une
00:04:12
diminution des précipitations euh euh
00:04:15
c'est pas le père clair comme les
00:04:17
températures puisque vous voyez avaient
00:04:19
aussi des en suisse vous avez
00:04:21
d'augmentation euh euh précipitation
00:04:23
ensuite évidemment ces données si
00:04:25
voulez travail univoque locale il faut
00:04:27
la de manière plus puisque situation
00:04:29
peut être assez différente d'une
00:04:31
régions mais évidemment ce qui se pose
00:04:33
comme question c'est notamment il y
00:04:35
aura-t-il la neige à noël une question
00:04:38
que je pense laissons ça touristique
00:04:39
s'oppose maintenant de plus en plus
00:04:41
chaque année et c'est un des enjeux
00:04:43
puisque les modèles climatiques montre
00:04:44
quand même justement euh relative
00:04:46
diminution des précipitations notamment
00:04:49
un décalage en début de saison et trop
00:04:52
vite il faut aussi rappeler entendent
00:04:54
température on entend pourtant euh dans
00:04:56
les débats de notamment internationaux
00:04:58
cette limite euh qui est fixé que on
00:05:00
espère euh ne pas dépasser mythe de de
00:05:03
données niveau mondial mais la suisse
00:05:05
se réchauffe deux fois plus vite que la
00:05:07
moyenne mondiale ce qui fait que
00:05:08
lorsqu'on parle pour la suisse a
00:05:13
correspond environ quatre degrés alors
00:05:17
le vous ai dit leur introduction le
00:05:19
tourisme c'est aussi un secteur qui à
00:05:22
sa responsabilité sombrer dans les
00:05:23
émissions de gaz à effet de serre la
00:05:25
vous avez un graphique est tiré d'un
00:05:26
rapport euh de l'organisation mondiale
00:05:29
du tourisme et du programme des nations
00:05:30
unies sur l'environnement qui a essayé
00:05:33
de destinées au niveau mondial euh la
00:05:36
part justement de co deux quitter liés
00:05:38
aux activités touristiques ces aides
00:05:39
petit graphique de gauche on on voit
00:05:42
que la grande partie en fait de
00:05:44
l'empreinte carbone sur du tourisme et
00:05:46
liés euh au transport en particulier le
00:05:48
transport aérien et le transport en
00:05:50
voiture individuelle et que finalement
00:05:52
euh les les activités mystique elle
00:05:55
même aller des pratiques touristique en
00:05:57
un impact relativement faible en termes
00:05:58
de consommer de de de co deux c'est
00:06:01
vraiment le transport est euh
00:06:02
évidemment aussi la question de
00:06:04
l'hébergement sur la droite en fait que
00:06:06
vous avez une estimation euh de ce qui
00:06:09
pourrait arriver si on dit mais on
00:06:11
continue comme euh à aujourd'hui à à
00:06:13
sans prendre de mesures particulières
00:06:14
avec une augmentation euh massive si on
00:06:16
veut des sur de dégager par secteur
00:06:18
touristique milliers évidemment aussi
00:06:20
au fait cossette un secteur qui année
00:06:22
après année développe de manière
00:06:24
importante vos internationales euh cinq
00:06:27
seul seulement je dirais euh parfois le
00:06:29
une augmentation qui diminuent
00:06:31
lorsqu'on a quelques et un terroristes
00:06:33
notamment très vite la courbe en fait
00:06:35
des tourisme international reprend euh
00:06:39
sur sa sur sa lancée vous avez au cette
00:06:43
aide schéma vous êtes etc qui vise
00:06:45
justement à eux aussi à sensibiliser
00:06:47
les gens sur l'empreinte carbone y'a
00:06:49
leur séjour cette clair que si vous
00:06:50
allez faire de semaines délices qui au
00:06:52
canada alors l'empreinte carbone
00:06:54
beaucoup plus importante que si vous
00:06:55
faites euh une semaine de randonnées
00:06:57
dans les à donc faisons une semaine de
00:06:59
randonnées dans les euh et ça c'est
00:07:02
tellement important puisqu'</s> ce est
00:07:04
évidemment lié envoie euh
00:07:06
essentiellement à mode de transport
00:07:08
justement les privilèges le tourisme
00:07:13
souffrent aussi en tout cas euh doit
00:07:15
s'adapter à ce changement climatique
00:07:16
c'est de nouveau un tableau qui reprit
00:07:18
de ce travail de l'organisation
00:07:21
mondiale du tourisme et de du programme
00:07:22
des nations unies euh sur
00:07:24
l'environnement à une série en fait de
00:07:26
démenti impacts et les régions
00:07:28
touristiques comme justement des étés
00:07:30
plus chauds avec des des des qualités
00:07:32
euh qui vend rend difficile peut être
00:07:34
autorisent certaines zones les
00:07:36
questions aussi euh de douze aspects
00:07:39
comme le euh le euh euh la perte de
00:07:42
biodiversité l'augmentation de ce qu'on
00:07:44
appelle les événements météorologiques
00:07:45
extrêmes intuitif on par exemple les le
00:07:48
problème des des épidémies euh qui
00:07:50
peuvent euh se propager avec les maçons
00:07:52
des températures vous avez aussi euh
00:07:54
des soucis qui peut lier des des
00:07:56
conflits simplement liée à l'accès aux
00:07:58
ressources euh ou à notamment des des
00:08:01
ici le pour être euh impacts et du fait
00:08:04
de l'augmentation probable du coût du
00:08:06
transport aérien pour interne alizé
00:08:08
justement les coûts externes et puis
00:08:10
évidemment un petit carré rouge pour
00:08:13
les la un parc ainsi paraissait
00:08:15
décidèrent qui deviennent de plus en
00:08:16
plus chaud dans une zone justement
00:08:19
tissé euh ces dernières décennies
00:08:21
essentiellement orientée sur le
00:08:23
tourisme hivernal les problème qui sont
00:08:26
liés euh au changement climatique euh
00:08:28
un premier problème c la fente euh du
00:08:31
père g dissonance sol euh en altitude
00:08:33
qui je l'ai en permanence avec
00:08:35
l'échauffement il attendant justement
00:08:37
fonda et ça pose de sérieux problèmes
00:08:39
en termes de dangers naturels si la
00:08:41
nécessité deux raies ancrées exempt
00:08:44
périodiquement des pylônes ou des
00:08:46
stations d'arrivée en altitude aussi
00:08:48
les coûts que cela implique pour les
00:08:50
sociétés remontées mécaniques on a euh
00:08:53
la question euh des vagues de chaleur
00:08:54
des sécheresses on verra que ce type
00:08:57
d'événements euh peuvent impacts et
00:08:59
lamentable mais ça peut aussi
00:09:01
effectivement constitué une opportunité
00:09:03
pour l'avenir puisque les régions aussi
00:09:04
plaine sont beaucoup plus chaude sera
00:09:06
mauser agréable d'y rester pendant
00:09:08
l'été on a ceux ces événements
00:09:11
métallurgique extrême comme les
00:09:12
inondations les glissements de terrain
00:09:14
qui pose un certain nombre de soucis
00:09:16
internes de dangers naturels et aussi
00:09:18
pour euh par exemple sécurisé toutes
00:09:20
les voies d'accès vers les destinations
00:09:22
touristiques et puis euh c via l'image
00:09:24
ce évidemment la modification du
00:09:26
paysage retrait des glaciers qui a été
00:09:27
évoqué tout-à-l'heure par madame
00:09:29
fleurissent la vous avez une image à
00:09:31
sentant différences l'acier du rhône et
00:09:35
euh ça évidemment hein à visuelles
00:09:38
sachant que la la l'imaginaire qui dit
00:09:41
tourisme en suisse euh est
00:09:43
historiquement très liée à la présence
00:09:44
marqué des glaciers une des questions
00:09:46
qui se posent on a pas encore euh la
00:09:49
réponse est de savoir qu'est ce que ça
00:09:50
port comme impact cette modification
00:09:53
paysager esthétique sur la très de nos
00:09:56
euh territoire par rapport à la
00:09:57
clientèle touristique la gemma que
00:10:02
certains d'entre vous ont peut être
00:10:03
déjà vu cette depuis euh qui a déjà la
00:10:06
petite dizaine d'années où justement la
00:10:08
un chercheur benoît bègue géographe
00:10:10
essayer de de week ça signifie
00:10:12
l'augmentation des températures en
00:10:14
termes de euh décédé dédommagement pour
00:10:16
les domaines ce qui able on voit que
00:10:18
effectivement avec un une augmentation
00:10:20
conséquente à plus cadeau finalement
00:10:22
pour les hein f bourgeoise yacht
00:10:24
beaucoup de mais ce qui a qui serait
00:10:26
euh via cette à à des travaux avec une
00:10:29
dizaine d'années à une notamment sur
00:10:31
les halles vaudoise un travail de euh
00:10:33
devait certes et martine répétait
00:10:37
mandataire pour justement aller manière
00:10:39
plus fine euh quels étaient les
00:10:41
conséquences pour les actes pour les
00:10:44
alpes vaudois notamment cette piste
00:10:46
question de est ce qu'on peut encore
00:10:48
aux générations euh le temps géante
00:10:50
avisé investissements liés au ski
00:10:52
escomptons chorale aussi
00:10:53
l'investissement associe une étude qui
00:10:55
a été euh utilisé dans le cas argéades
00:10:57
vaudoise deux mille vingt pour
00:10:59
justement peut prendre des décisions
00:11:00
euh dans ce domaine euh le tourisme euh
00:11:05
le changement climatique pardon c'est à
00:11:06
la fois il menace et une opportunité
00:11:09
euh cette thématiques qui a été pris
00:11:12
euh en compte par euh ceux notamment
00:11:15
suisse tourisme qui a lancé déjà
00:11:17
prédisant un groupe de travail qui a
00:11:19
plancher cette thématique a été à
00:11:21
publier ce rapport que vous trouvez
00:11:22
facilement sur euh sur l'oued à euh s
00:11:25
évidemment les les experts qui ont été
00:11:27
euh mandatés qui ont participé à ce
00:11:29
groupe de travail la constate que
00:11:31
finalement l'opportunité envoie ses
00:11:33
surtout sur l'été finalement pour
00:11:34
toutes les régions du pays a
00:11:36
certainement une possibilité de
00:11:38
développer un potentiel aura à créer
00:11:41
une nouvelle clientèle quand tout sera
00:11:42
évidemment beaucoup plus compliqué sur
00:11:45
divers euh avec notamment ce genre de
00:11:47
presles fortement impacts et avec
00:11:49
difficulté la disparition progressive
00:11:51
de l'activité les activités liées au
00:11:54
sport de neige dans ce document faite
00:11:59
euh si euh justement vous êtes
00:12:01
intéressés assez et qu'est ce qu'on
00:12:03
peut imaginer faire euh en termes
00:12:05
stratégiques d'atténuation bon comment
00:12:07
est ce que notre tourisme peut aussi
00:12:09
contribuer à limiter les gaz à effet de
00:12:11
serre vous avez cette proposition qui
00:12:14
sont faites vous avez aussi lorsqu'ils
00:12:15
achètent qui se tint qui vous permet
00:12:17
finalement de manière plus fine de de
00:12:19
passer au travers quand ce de trente
00:12:21
cinq mesures qui sont proposées en
00:12:23
matière d'atténuation en commençant par
00:12:25
la question de la réduction la
00:12:27
consommation et d'énergie ou des
00:12:28
émissions euh de co deux que ça soit
00:12:31
par par exemple par l'isolation euh des
00:12:33
bâtiments un enjeu important euh
00:12:36
vraiment interne empreinte carbone
00:12:37
c'est la question du transport dans
00:12:38
comme on peut favoriser les transports
00:12:41
publics faire en sorte que les gens se
00:12:43
déplacent sur le séjour avec les
00:12:45
transports publics hein euh la question
00:12:47
euh deux vraiment appliquer le principe
00:12:49
du pollueur payeur c politiquement pas
00:12:51
toujours facile à faire passer
00:12:52
notamment en introduisant une taxe sur
00:12:55
les carburants euh la question de
00:12:56
compenser les émissions de co deux
00:12:57
comment les prestataires touristiques
00:12:59
euh peuvent compenser le émissions de
00:13:02
co deux en soutenant différents projets
00:13:04
en suisse ou à l'étranger et puis
00:13:06
renforcer aussi euh la communication
00:13:09
heureux sensibiliser prestataires à
00:13:11
cette question du changement climatique
00:13:13
le domaine documents vous allez trouver
00:13:15
euh plutôt des stratégies d'adaptation
00:13:17
euh avec sise axe qui sont proposées
00:13:20
quarante trois mesures à euh notamment
00:13:22
bâle premières mesures qui euh quitte
00:13:24
un mot qu'on retrouve beaucoup c'est
00:13:25
d'encourager la diversification comment
00:13:27
peut proposer d'autres activités euh
00:13:29
aux euh à la clientèle touristique hein
00:13:31
euh yak un axe fort qui euh l axe
00:13:34
principal aujourd'huit historiquement
00:13:36
qui a été mise en oeuvre ces comme on
00:13:37
sauvegarde euh le sport donnèrent donc
00:13:40
tous liés et thématique du rôle de
00:13:42
renouvellement pardon des installation
00:13:44
mais surtout de l'engagement mécanique
00:13:46
construction bassin accumulation euh
00:13:48
excepté à la question des dangers
00:13:50
naturels un comment on peut renforcer
00:13:52
la prévention contre euh ces euh ces
00:13:55
dangers là euh comment peut réduire les
00:13:58
risques pas des mesures d'organisations
00:13:59
donc cette constat aussi que des enjeux
00:14:01
aussitôt dans cette fonctionnement dans
00:14:03
les destinations qui peuvent être
00:14:04
améliorées le davantage être cibler au
00:14:07
euh davantage cibler la clientèle au
00:14:10
niveau euh marketing pour certaines
00:14:12
stations ça peut signifier par exemple
00:14:14
travailler sur euh garantit
00:14:16
l'engagement euh en fonction de votre
00:14:17
de vos euh les avantages de davantage
00:14:20
justement euh communiquer là-dessus ça
00:14:23
peut être aussi pour d'autres qui sont
00:14:24
donc cette gare déménagement travailler
00:14:26
plus sûre sur l'été sur la fraîcheur
00:14:28
rechercher la fraîcheur des termes et
00:14:30
puis aussi un un axe sur la sans
00:14:32
civilisations de la population des
00:14:36
prestataires par rapport à ces enjeux
00:14:37
des touristes aussi hein par rapport à
00:14:39
ces enjeux euh climatique l'ensemble de
00:14:42
ses accès de ces mesures en fait été
00:14:44
repris ensuite euh euh si on veut par
00:14:46
la la confédération et font partie de
00:14:48
la stratégie fédérale d'adaptation au
00:14:51
changement climatique est ce qu'on
00:14:53
constate si vous regardez ces euh ces
00:14:54
stratégies c'est que finalement les
00:14:56
stratégies destinations sont pas
00:14:57
tellement spécifiques au secteur
00:14:59
touristique euh par condé stratégie
00:15:01
d'atténuation l'adaptation pendant
00:15:02
l'endroit quand même plus euh
00:15:04
d'éléments qui sont vraiment spécifique
00:15:06
au secteur touristes notamment toute la
00:15:08
question atelier euh à la pérennité des
00:15:10
activités liés euh amène en quelques
00:15:16
mots sur un projet de recherche que
00:15:18
nous avons euh accompli la quelques
00:15:20
années euh entre deux mille huit et
00:15:21
deux mille onze à dans le cadre euh de
00:15:23
l'espace alpin dans cinq projets les
00:15:25
financés par le projet intérêt légal
00:15:27
réunissait une euh une vingtaine de
00:15:29
destination euh de l'arc alpin euh où
00:15:32
justement la thématique principale
00:15:33
c'était la question euh de comment les
00:15:35
acteurs locaux percevait douce adapté à
00:15:38
la question du changement climatique
00:15:40
nous avons notre côté travaillé
00:15:42
spécifiquement sur euh la région euh
00:15:44
amérique euh et euh très rapidement
00:15:47
quelques résultats des des des des
00:15:49
ateliers nous avons fait que les
00:15:50
acteurs locaux constater premièrement
00:15:53
que parfois les acteurs locaux sont un
00:15:55
petit peu démunis certains plans parce
00:15:57
que toute une série de de choses qu'il
00:15:59
faudrait mettre en place ne dépend pas
00:16:01
de de leur niveau mais de niveau
00:16:02
supérieur on pense en particulier à la
00:16:05
question des transports et la manière
00:16:07
dont euh les euh touristes viennent sur
00:16:09
leur lieu de de vacances hein un autre
00:16:13
point e s argent rejetait ce qu'a dit
00:16:14
tout-à-l'heure euh monsieur devrions
00:16:16
par rapport à aller chercher euh on va
00:16:18
chercher l'information ces ces ce
00:16:20
souhait finalement euh de poids à avoir
00:16:22
accès à des études des des plates
00:16:24
formes d'échange de bonnes pratiques
00:16:25
puisque chacun étape euh confronter son
00:16:27
côté au moment même problématique elle
00:16:30
est plutôt de de finalement de de
00:16:31
réinventer la roue chaque fois de
00:16:32
pouvoir euh de manière relativement
00:16:34
simple accéder à euh des bonnes
00:16:36
pratiques colons peut essayer de de
00:16:38
dupliquer de répliquer en adaptant euh
00:16:40
dans son dansant dans sa propre station
00:16:42
et puis et dernier point ainsi qu'anna
00:16:45
difficultés euh dans des euh
00:16:47
destination qui sont mis sous pression
00:16:49
univoque économique de sortir la tête
00:16:51
du bidon vraiment euh pas poursuivre
00:16:54
sur l'ancien modèle et euh on voit
00:16:56
quand même qu'aujourd'hui dans
00:16:57
passablement destination la majorité
00:16:59
les forêts émis sur le maintien du ski
00:17:01
et sur les activités qui sont euh lié à
00:17:04
la neige quelques mots en guise de euh
00:17:08
de conclusion hein euh premier point
00:17:11
c'est qu'il faut quand même rappeler
00:17:13
que pour euh les régions touristiques
00:17:16
pour le secteur touristique le
00:17:17
changement climatique situe des
00:17:18
variables bien évidemment passable
00:17:20
d'autres euh y a des variables
00:17:22
glissement de la population du
00:17:24
changement des habitudes l'arrivée des
00:17:27
technologies intelligente franc fort
00:17:29
évidemment dans le cas suisse donc
00:17:31
c'est un élément parmi nous prendre en
00:17:33
compte que ce défi finalement du
00:17:37
changement climatique qui doit être
00:17:38
repris euh résolu par l'ensemble de la
00:17:41
société se évidemment pas que le
00:17:42
secteur touristique euh qui impacts et
00:17:45
on l'a vu notamment dans les les
00:17:47
mesures qui concerne les stratégies
00:17:48
d'atténuation que finalement la
00:17:50
spécificité du secteur touristique à
00:17:52
sortait patente à cette patente ça
00:17:54
pendant cette vraiment des stratégies
00:17:55
qui s'appliquent à l'ensemble de la
00:17:57
société caution agha vraiment cette
00:18:00
stratégie l'estimation du point de vue
00:18:02
deux des questions climatiques l'effort
00:18:04
principal affaire au niveau du secteur
00:18:06
touristique c'est sur la mobilité de
00:18:08
nouveau et je répète en particulier en
00:18:11
les gens se déplace vers le départ
00:18:12
l'arrivée et puis un récit tout ce qui
00:18:14
est lié aux résidentiel les habitants
00:18:17
primaire ou mon euh tout les questions
00:18:20
euh de l'efficacité énergétique ou
00:18:22
d'isolation des euh nombreuses
00:18:24
résidences secondaires au niveau des
00:18:27
stratégies euh d'adaptation euh les
00:18:29
mots clés d'essor souvent euh après
00:18:30
cette des fois de plus difficile à
00:18:32
trouver les les bonnes solutions c la
00:18:34
diversification la collaboration là je
00:18:36
crois que cette évoque selon la table
00:18:38
ronde y a vraiment la nécessité de
00:18:40
réfléchir et de coordonner à une
00:18:42
échelle qui sont apparaît qui se limite
00:18:43
pas à l'échelle alcool communal puis
00:18:46
l'effort euh d'aller vers un tourisme
00:18:47
quatre saisons en commençons déjà à
00:18:50
renforcer la saison d'été un point qui
00:18:56
peut être un peu plus que jamais mettre
00:18:58
en avant cette sortie un petit peu des
00:18:59
logiques euh schizophrénique cette
00:19:01
est-à-dire finalement va on s'adapte
00:19:03
avec des mesures qui accélère le
00:19:04
changement climatique un exemple
00:19:06
classique vous avez trouvé euh qui sont
00:19:08
cités c voilà le climat serait chauvin
00:19:10
installé qui matière partout qui
00:19:12
évidemment consomme de l'énergie vous
00:19:13
faites vous faites qu'accélérer le
00:19:14
changement climatique et là dans le
00:19:16
secteur du tourisme au niveau
00:19:17
international ma question qui se posent
00:19:18
cette question le transport aérien
00:19:20
étant modes de transport qui note
00:19:22
analyse absolument pas ces coûts et euh
00:19:24
on sait que euh cette ça passe assez
00:19:25
mal comme il est puisqu'</s> l'idée euh
00:19:27
y compris des prestataires de gens qui
00:19:29
traîne autorise c'est de dire
00:19:30
finalement faut absolument que le coût
00:19:32
du transport sont minimes les gens
00:19:34
puissent venir euh ces euh chez nous
00:19:36
alors c'est vrai en même temps aussi
00:19:39
euh le jour où la réalisation du
00:19:41
transport aérien excellente beaucoup
00:19:43
plus cher d'aller euh de l'autre côté
00:19:44
la planète au soleil certainement que
00:19:46
la clientèle européenne plus euh en
00:19:48
europe il voyage morillon mon voyage
00:19:51
intercontinentaux je reviens cette idée
00:19:55
euh qui paraît importante c'était euh
00:19:57
parfois moi je je je parle de mythes
00:19:59
des remontées mécaniques ou du ski vrai
00:20:01
historiquement à partir de deuxième
00:20:03
guerre mondiale cette activité
00:20:04
quasiment elle seule permis à des
00:20:06
vallées non seulement de maintenir son
00:20:08
activité sa population mais de se
00:20:09
développer parfois de manière
00:20:11
extrêmement important et après soixante
00:20:13
ans ce qui s'est difficile de penser
00:20:15
que ben faudra peut être passer à autre
00:20:17
chose attention regard e sur cent
00:20:20
cinquante ans les plus anciennes
00:20:21
stations son blason prospérer pendant
00:20:23
presque un siècle sans eux les
00:20:25
activités hivernales donc peut être
00:20:27
bien l'avenir et certainement sur un
00:20:29
retour plus sur les activités étatique
00:20:31
et euh c'est pour moins dans certaines
00:20:33
destinations tout cas un principal un
00:20:35
point de blocage très important
00:20:36
difficultés en fait à imaginer autre
00:20:38
chose qui fécond mais beaucoup
00:20:39
d'énergie financière mais aussi
00:20:41
beaucoup d'énergie en termes de temps
00:20:42
pour euh essayer de trouver de perdent
00:20:44
de faire perdurer un modèle ski qui euh
00:20:48
et euh je crois que là il faut pas le
00:20:49
cacher en suisse est un marché qu'étant
00:20:51
régression on a perdu vingt pourcent
00:20:52
jeunesse tierce les dernières années
00:20:54
donc c'est clair que si tout le monde
00:20:56
euh essaie d'augmenter se maintenir sur
00:20:58
ce marché du ski par les parts de
00:21:00
marché les parts de gâteaux sont pas
00:21:01
suffisantes et finalement va se
00:21:03
retrouver avec euh un certain nombre de
00:21:05
de sociétés qui ont investi finalement
00:21:08
à perte euh est pour ça que l'instinct
00:21:10
certaines destinations il faut faites
00:21:11
réfléchir à une sortie planifiée de
00:21:14
l'activité euh ce qui ce qui veut pas
00:21:17
dire d'ailleurs que vous devez
00:21:18
supprimer toute pour monter les canut
00:21:19
des remontées mécaniques ça peut aussi
00:21:21
fonctionner la saison euh cela
00:21:23
soumettent sape aussi proposé d'autres
00:21:25
euh type tactique et puis pour faire le
00:21:28
lien kanak là la mathématiquement
00:21:30
aujourd'hui il encaisse que les
00:21:33
technologies intelligente vont
00:21:34
permettre justement d'atteindre en
00:21:37
matière d'atténuation ou d'adaptation
00:21:39
au changement climatique dans les
00:21:41
régions touristiques merci pour votre

Share this talk: 


Conference program

Accueil
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 9:45 a.m.
Mot de bienvenue
Philippe Grobéty, Syndic d’Ormont-Dessus
25 Aug. 2016 · 9:46 a.m.
Mot de bienvenue
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 9:49 a.m.
Big data, Smart data, Internet of Things
Matteo Mazzeri, Entrepreneur, Digital enthusiast
25 Aug. 2016 · 9:59 a.m.
Les technologies évoluent, comment les faire accepter?
Nicolas Henchoz, Directeur de l'EPFL-ECAL Lab
25 Aug. 2016 · 10:21 a.m.
1er débat: La technologie au service de la transition - Modéré par Thierry Meyer, Rédacteur en chef de 24heures
Nicolas Henchoz, Alain Sapin, Jean-Marc Udriot, Yvan Betrisey, resp. Directeur de l'EPFL-ECAL Lab, Directeur Energie de Groupe E SA, Président de la CITAV et Syndic de Leysin, Coordinateur de l'eEnergy Center au Technopark de Sierre
25 Aug. 2016 · 10:38 a.m.
1er débat: Questions du public
Nicolas Henchoz, Alain Sapin, Jean-Marc Udriot, Yvan Betrisey, resp. Directeur de l'EPFL-ECAL Lab, Directeur Energie de Groupe E SA, Président de la CITAV et Syndic de Leysin, Coordinateur de l'eEnergy Center au Technopark de Sierre
25 Aug. 2016 · 11:10 a.m.
Réflexion: Tourisme de montagne et changement climatique : entre menaces et opportunités
Christophe Clivaz, Politologue et professeur associé à l'UNIL
25 Aug. 2016 · 11:16 a.m.
BestPellet : le succès d’un esprit pionnier
Oskar Schneuwly, Membre fondateur et Directeur de BestPellet
25 Aug. 2016 · 11:44 a.m.
En marche avec l'exposition itinérante InAlp!
Isaline von Däniken, Coordinatrice de la plateforme RECHALP et Coordinatrice scientifique de l’exposition inAlpe (UNIL)
25 Aug. 2016 · 12:01 p.m.
Présentation du Swisscom Smartcity Piano pour Aigle Région (une première en Suisse !)
Christian Minacci et Raphaël Rollier, Resp. Délégué économique chez Aigle Région et responsable Smartcity chez Swisscom
25 Aug. 2016 · 12:14 p.m.
Conclusion de la matinée
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 12:35 p.m.
Firestarter: Le cheval connecté
Patrice Mueller et Nuria Pazos Escudero, Professeurs à la HE-ARC Ingénierie
25 Aug. 2016 · 2:02 p.m.
Ecovillages: Comment la Smala fait éclore des écolieux
Théo Bondolfi, Coordinateur des services Ecopol de l'institut Smala pour la création d'ecovillages
25 Aug. 2016 · 2:20 p.m.
Comprendre la mobilité pour une planification durable de la Ville
Alexandre Bosshard, Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully
25 Aug. 2016 · 2:33 p.m.
2ème débat: Smart City, Smart Village, quel bénéfice pour les communautés - Modéré par Thierry Meyer, Rédacteur en chef de 24heures
Alexandre Bosshard, Raphaël Rollier, Hervé Dedieu, Guy Monnier, Frédéric Borloz, Resp: Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully - Responsable Smartcity chez Swisscom - CEO chez Novaccess Groupement CityZen - Directeur commercial EcoWaste - Conseiller national et syndic d'Aigle
25 Aug. 2016 · 2:42 p.m.
2ème débat: Questions du public
Alexandre Bosshard, Raphaël Rollier, Hervé Dedieu, Guy Monnier, Frédéric Borloz, Resp: Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully - Responsable Smartcity chez Swisscom - CEO chez Novaccess Groupement CityZen - Directeur commercial EcoWaste - Conseiller national et syndic d'Aigle
25 Aug. 2016 · 3:19 p.m.
Hackathon, Act Now !
Didier Faure, coordinateur Hackathon Ecovillages
25 Aug. 2016 · 3:33 p.m.
Présentation de 2 projets primés au 1er hackathon ecovillages (14 et 15 mai 2016)
Alexandre Cotting, professeur HES-SO et coordinateur Hackathon HES-SO
25 Aug. 2016 · 3:38 p.m.
Présentation de Ski-Pulse
Nicolas Casademont et Teo Stocco, EPFL
25 Aug. 2016 · 3:54 p.m.
Présentation du projet THE Port
Sylvain Kaufmann, président du projet THE Port à Genève
25 Aug. 2016 · 3:59 p.m.
Logifleet, un modèle de gestion de la mobilité connectée
Raphaël Greppin, CEO chez Logifleet
25 Aug. 2016 · 4:22 p.m.
Le géoradar contre le cancer du béton
Alexis Kalogeropoulos, Fondateur et expert chez Bridgology
25 Aug. 2016 · 4:33 p.m.
Le World Virtual Reality Forum - WVRF
Clayton Doherty, Co-fondateur et Président du WVRF
25 Aug. 2016 · 4:51 p.m.
Smart Cities et e-gouvernance au service du développement durable
Christian Mumenthaler, Consumer Decision and Sustainable Behavior Lab
25 Aug. 2016 · 5:07 p.m.
Le Wave Trophy, un rallye électrique !
Louis Palmer, Président du Wave Trophy
25 Aug. 2016 · 5:17 p.m.
Synthèse des idées networking, choix de la thématique 2017
Michael Liebreich et Corinne Feuz
25 Aug. 2016 · 5:29 p.m.

Recommended talks

Exposés
Annie Rouard, Roland Schegg, Resp.: Université Savoir Mont Blanc, directrice du Pôle Tourisme d'Excellence Montagne Inventive - HES-SO Valais, professeur
3 Oct. 2017 · 12:01 p.m.
Retour d'expérience : leçons de l'agilité d'un gros projet bancaire de nearshoring
Marc Clément et Alexandre Favre, EFG Bank SA
26 Oct. 2012 · 2:12 p.m.