Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:05
c'est pas la langue maternelle je
00:00:07
sortis de l'école savait pas un mot de
00:00:10
français mon papa et malien suisse
00:00:12
romande chez un paysan qui savait pas
00:00:15
un mot la demain parc savait d'échelle
00:00:18
l'éthique ici il exprès et j'ai laissé
00:00:24
un allemand de ce type permet phénomène
00:00:27
crème qui va être décrits de la chaleur
00:00:31
tous euh qui pense plus loin la
00:00:35
amulettes bois chez nous c'était née
00:00:38
parce que moi agriculteurs j'avais un
00:00:43
petit souci vu que j'en grèce encore
00:00:47
aujourd'huit la volaille pour l'indigo
00:00:49
je savais pas ou aller avec le fumier
00:00:54
parce que le coloris l'agriculture elle
00:00:58
nous obligés et voit clé ça ce qu'on
00:01:01
avait trop dans le tome les années
00:01:04
nonante nonante six c'était encore au
00:01:08
boues d'épuration il était autorisé des
00:01:11
évacués sur les champs les agriculteurs
00:01:15
hameaux les boues d'épuration il
00:01:18
offrait aux agriculteurs savez frein
00:01:20
par mètre cube et puis nous on a pas pu
00:01:24
payer pour évacuer ce fumier à tous que
00:01:27
j'avais pas envie alors la motivation
00:01:30
ces terres on lira nulle fumier puis on
00:01:33
le vin comme engrais et puis on a
00:01:36
essayé savoir et puis de problèmes
00:01:39
mécaniques ils étaient plus petits que
00:01:41
le problème politique parce que moi je
00:01:45
dis toujours surtout quand chevilles
00:01:48
devant nous des gens comme vous comment
00:01:51
agriculteurs suisse c'est un peu de
00:01:53
problématique des trillions actifs on a
00:01:56
le droit de pleurer et puis d'encaisser
00:01:59
des subventions mais on a pas le droit
00:02:01
d'être il envoie à la zone agricole
00:02:04
quelques jours garantie je sais de quoi
00:02:11
je pas ça bref on avait lancé ce projet
00:02:15
et puis après on était bloqué en mars
00:02:19
on avait seulement le droit de faire
00:02:22
autre propre marchands dix en avait
00:02:25
marine quittèrent annuler le fumier
00:02:27
compte pouvaient vendre comme anglais
00:02:29
on avait créé une marque on a vendu
00:02:31
sans travers la suisse mais on avait
00:02:34
seulement le droit de faire ce avec
00:02:35
notre production alors on avait par le
00:02:39
droit d'emmener voyage de voisins qui
00:02:42
vous la même chose que nous parce
00:02:44
qu'ont été à la zone agricole comme je
00:02:47
l'ai dit avant de ce qu'on a le droit
00:02:48
comme agriculteur je vous ai dit et un
00:02:51
forestier qui ne trouva jour épais qui
00:02:53
me dit écoute trois un hein l
00:02:57
installation qui fait des grès annulé
00:03:00
tu veux pas faire dégrade les bords
00:03:02
écoutez bien je vous ai dit tu as dit
00:03:07
je les cotes y faut être fou pour
00:03:09
annuler du bois le bois on peut aussi
00:03:11
brûlé comme ça moi j'ai dit savante lui
00:03:15
actuellement aussi un fournisseur de
00:03:17
bois rideaux il me rappellent chaque
00:03:20
année deux trois fois ce que j'avais
00:03:21
dit dans le temps moi je dis toujours
00:03:24
rien etc comment qui jonchent jamais
00:03:27
leur avis vu que moi je parc je suis
00:03:31
content je changé mon avis donc la
00:03:35
situation elle était claire on a dit en
00:03:37
année installations qui taux et puis on
00:03:40
pourrait quand même faire ça on a pensé
00:03:43
vu duc bois y sentant trop mauvais
00:03:46
comme le fumier y a personne qui varron
00:03:48
champ est nouveau vis-à-vis des
00:03:51
industries tout ça c'était pas le cas
00:03:54
cet effectif main comme un homme on a
00:03:58
fait des essais et puis y a tout le
00:04:01
monde tout le monde dans la brun qui
00:04:05
m'a dit tu peux pas annulé du bois cinq
00:04:10
les trier un variété alors ça veut dire
00:04:14
la théorie ici encore aujourd'huit les
00:04:16
quarante production dégâts annulés dix
00:04:18
soit que tu fais du résineux soit que
00:04:20
tu fais du foyer art soit qui fait des
00:04:22
gènes mais tu peux pas dire annulé du
00:04:25
bois ce sont les priorités vous savez
00:04:29
ce que c'était le autant chez nous y
00:04:31
avait le bon par terre son qu'il
00:04:33
voulait et puis vis-à-vis des salins
00:04:36
décidé alors maintenant si tout le
00:04:38
monde maudit avoir prend on vend lancé
00:04:42
ce projet pour annuler de bois saint le
00:04:45
tri vraiment semble-t-il c'était très
00:04:49
très difficile moi je dis toujours euh
00:04:53
les enfin il était petit chez encore
00:04:57
marié aujourd'huit ma femme ailée
00:05:00
toujours moi mais y a beaucoup plus en
00:05:03
partie qui aurait eu moins de raisons
00:05:05
que la mienne et leur alu alors un
00:05:08
vraiment beaucoup travaillé on a
00:05:10
découvert un système pourquoi annulé du
00:05:13
bois avec du bois de la région sans
00:05:17
lien saint un mythe si aujourd'hui vous
00:05:22
êtes sur le marché vous achetez dégâts
00:05:25
annulé de bois ils ont le droit de
00:05:28
mètres deux pourcent de protéines
00:05:30
demain est éteint pour faire coller ou
00:05:33
bien d autres liens ils ont pas besoin
00:05:36
de déclarer ce pas bouge ce issue qui
00:05:41
achète le polaire ça du fait auparavant
00:05:43
cependant moi je trouve ça devraient
00:05:47
être obligés soit déclarée je n'a pas
00:05:50
besoin de déclarer et avec dédain suite
00:05:55
à savoir on avait toujours cette
00:05:57
conformité de zones qui était pas
00:06:00
réglée alors on était jamais sur
00:06:04
desquels côté savoir tomber notre
00:06:06
projet on avait marché qui fonctionnait
00:06:09
on avait une installation qui
00:06:10
fonctionner et avait une partie des
00:06:13
autorités elle était prêt aboutirait à
00:06:15
la prise tous les matin et puis avait
00:06:17
l'autre partie les autorités et nous a
00:06:19
toujours un peu protégés épuisant d
00:06:22
orient trouver une solution euh je peux
00:06:25
vous demandez mais que les premières
00:06:27
photos là alors ici je vous ai bien que
00:06:34
les photos commença commencer vraiment
00:06:36
avec une marche insight vous voyez ici
00:06:39
c'est monté avec les ficelles avec des
00:06:40
chaînes celle bricole leur avec son
00:06:43
cousin qui adhéreront fait ces systèmes
00:06:46
qui était jamais légal toujours
00:06:51
illégales parce qu'à la zone agricole
00:06:55
on apprend droite faire ça ça c'était
00:06:58
les débuts années deux mille deux mille
00:07:00
cinq je parle des débuts il annulés ou
00:07:05
avec les auteurs dans hein trop vite la
00:07:09
deuxième étape c'était on a fait
00:07:12
construire une marine par un
00:07:14
professionnel selon mais donné que il a
00:07:20
dit comment est ce qu'il faut faire
00:07:21
pour faire cette machine cette une
00:07:24
prise qui était déjà sur le marché qui
00:07:27
m'a toujours dit les coteaux score sens
00:07:30
que toi tu fais c'est bien joli mais
00:07:33
jamais savoir fonctionné comme tu fais
00:07:35
des grandes séries épidémie en
00:07:36
production puis lui aviez cautèle si je
00:07:41
dis commente fait une on ne joue déjà
00:07:43
de faire une mais faut plus la pays de
00:07:46
la baisse parce que ça va jamais
00:07:48
fonctionné qu'après on aura des parle
00:07:50
aurait pu manger par mon argent tout je
00:07:53
veux dire côté habituel payé d'avance
00:07:55
hante encore discuté ça je peux déjà
00:07:57
faire et comble était payant provisions
00:08:00
une qui vingt ans après c'était un
00:08:03
petit peu plus difficile des règles sk
00:08:05
mais on a quand même aéré y'ma
00:08:08
construit cette marine mais je l'ai
00:08:10
payé lance la pas toucher un boulot
00:08:12
avant percée le montant qui était pop
00:08:16
quand bien la mise en service en
00:08:20
principe une installation de production
00:08:22
dégradé ça dure une deux trois semaines
00:08:26
jusqu'ils ont trouvé la bonne filière
00:08:29
avec la matière première ça fonctionne
00:08:31
je nous c'était diminue après dix
00:08:34
minutes il a plus jamais dit ça
00:08:36
fonctionnait pas ça c'était en cours
00:08:41
chez nous sur l'exploitation agricole
00:08:44
la production tout d'un débit de bac le
00:08:47
tracteur avec une vieille remords pour
00:08:50
aller livrer on euh pas pesant h alors
00:08:53
il fallait toujours courir après les
00:08:55
plus large public thomas fait vélo
00:08:57
comme ça ça c'était l'étape encore chez
00:09:01
moi l'agriculture la vous pouvez maître
00:09:04
troisième troisième photo là
00:09:08
aujourd'huit on produit sur le site
00:09:12
égal on a pu construire cette
00:09:16
installation débit en corse bas à
00:09:18
gauche avec le partenaire gris noir l
00:09:22
sur parce que on a déjà lancé le projet
00:09:25
avec une installation de peut les
00:09:27
écouter gérer puis avec un petit marché
00:09:29
un arrêt lui les moyens de sommes c'est
00:09:31
la financièrement dans ce projet
00:09:34
installation des biens biographes à
00:09:36
gagner ça produit vrai manne prénom
00:09:39
ducal annulé de bois avec la chaleur
00:09:43
biographie pour ces le bois le camion
00:09:49
engrenage dès l'année passée qui de
00:09:51
fait le transport avec un pesa jour
00:09:53
port tout conforme à la norme et puis
00:09:57
ici la troisième photos je commune
00:10:00
toujours un peu pierre c'est nous qui
00:10:05
étaient les premiers et puis qui sont
00:10:07
toujours les seuls à être capable
00:10:10
délivrer des grades les de bois un
00:10:14
serment avec la cornette aidera pas ne
00:10:17
qu'on aliments donc leur hôtel depuis
00:10:20
le train le premier remplissage les ta
00:10:22
trois ans on a continué sa
00:10:25
jusqu'aujourd'huit et puis cette année
00:10:29
au mois d'octobre la deuxième avec ce
00:10:31
qu'on va chauffer avec une consommation
00:10:33
plus diane alors on faire un stock
00:10:36
d'annuler au débat madame très des
00:10:38
termes remarques et puis un partenaire
00:10:41
qui va faire la chapelle les crues
00:10:44
mobile alors plus de raison qu'on peut
00:10:48
pas au fait avec des amulettes de bois
00:10:51
dans les six où on peut pour accéder
00:10:54
avec tv culte qui consomme de mazout
00:10:58
mais ici jour montre encore film aussi
00:11:03
mort à la sortie de notre standard et
00:11:07
puis le fm il est fini voilà à des
00:11:29
abeilles arrivèrent hein quoique le
00:11:31
film visiblement et pas la honte en
00:11:33
vont leur car à la sortie du stances
00:11:35
des années en la passion leur cet
00:11:37
élément là alors d'accord dommage je me
00:11:42
suis récemment attribué auriez de leur
00:11:44
barrière moindre à vouloir à la sortie
00:11:46
un notre instinct c'est toujours un peu
00:11:48
comme ça qu'entre la technique elle
00:11:50
veut pas con euh conclusion sec nous
00:11:55
engager on produit annulé de bois à
00:12:00
partir la matière première panique
00:12:02
agricole on annulaire le métal le
00:12:07
mettant euh qui inutile qui nous démons
00:12:12
que les clément si on fait parce que
00:12:14
nous on fait on fait du dans savaient
00:12:17
en entraîne un moteur électrique avec
00:12:20
ce moteur électrique à un moteur depuis
00:12:24
on passe fait l'électricité avec la
00:12:28
valeur du moteur on sait le bois le
00:12:32
bois il est annulé p mises en stock
00:12:35
dans les silos et puis les distribuer
00:12:38
après en nos clients tour d'énergie
00:12:42
guérissent pour le transport ont lisiez
00:12:46
plus du pur à virgule cinq pourcent
00:12:49
tour d'énergie guérissent transformés
00:12:53
la matière première sous forme forêts
00:12:57
au fond clés encore une fois environ
00:13:00
euh règles cinq pourcent les transports
00:13:03
de paulette y sont pas beaucoup plus
00:13:06
dire un énergie grise que le transport
00:13:09
du mazout si en transport le mazout
00:13:12
touchez pas ou jusqu'en suisse y'a déjà
00:13:14
des grands taux d'énergie grise et puis
00:13:16
si on ajoute encore les taux d'énergie
00:13:18
grise pour éjecter le bois de
00:13:20
transporté chez nous on arrive à
00:13:23
environ un taux d'énergie grise cinq
00:13:26
sept huit pourcent et puis si on a ici
00:13:29
même qui pense que ça c'est trop si
00:13:33
c'est lui va jamais avec la rien
00:13:35
vacances et puis toujours avec le vélo
00:13:37
en travail je suis bien près de lancer
00:13:40
encore un peu la discussion avec la
00:13:52
dernière phrase cloaca même dire
00:13:54
d'espérer cette une vision qu'on a pu
00:14:00
faire avec un partenaire comme gris moi
00:14:03
tant grandeur monnaie actuellement le
00:14:06
marché les très très dur parce le
00:14:08
marché suisse il est coulé par des
00:14:11
produits étrangères qui vient délaisse
00:14:13
pour les manger hors d'avoir trahi
00:14:15
russie pour les prix comme moi acheter
00:14:18
la matière première alors si on a pas
00:14:21
la clientèle qui est très de payer un
00:14:23
peu plus pour un produit régional
00:14:25
propre on a pas de chance c'est dur
00:14:29
mais actuellement je peux pas dire que
00:14:31
ça tout le monde qui par ailleurs leurs
00:14:35
conclusions commençaient toujours comme
00:14:37
ça en best aspect les cette une vision
00:14:41
des guerres annulé de bois hier tout le
00:14:43
monde qui peuvent faire et puis best
00:14:45
let's seulement non merci beaucoup et

Share this talk: 


Conference Program

Accueil
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 9:45 a.m.
592 views
Mot de bienvenue
Philippe Grobéty, Syndic d’Ormont-Dessus
25 Aug. 2016 · 9:46 a.m.
Mot de bienvenue
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 9:49 a.m.
Big data, Smart data, Internet of Things
Matteo Mazzeri, Entrepreneur, Digital enthusiast
25 Aug. 2016 · 9:59 a.m.
114 views
Les technologies évoluent, comment les faire accepter?
Nicolas Henchoz, Directeur de l'EPFL-ECAL Lab
25 Aug. 2016 · 10:21 a.m.
987 views
1er débat: La technologie au service de la transition - Modéré par Thierry Meyer, Rédacteur en chef de 24heures
Nicolas Henchoz, Alain Sapin, Jean-Marc Udriot, Yvan Betrisey, resp. Directeur de l'EPFL-ECAL Lab, Directeur Energie de Groupe E SA, Président de la CITAV et Syndic de Leysin, Coordinateur de l'eEnergy Center au Technopark de Sierre
25 Aug. 2016 · 10:38 a.m.
1er débat: Questions du public
Nicolas Henchoz, Alain Sapin, Jean-Marc Udriot, Yvan Betrisey, resp. Directeur de l'EPFL-ECAL Lab, Directeur Energie de Groupe E SA, Président de la CITAV et Syndic de Leysin, Coordinateur de l'eEnergy Center au Technopark de Sierre
25 Aug. 2016 · 11:10 a.m.
Réflexion: Tourisme de montagne et changement climatique : entre menaces et opportunités
Christophe Clivaz, Politologue et professeur associé à l'UNIL
25 Aug. 2016 · 11:16 a.m.
BestPellet : le succès d’un esprit pionnier
Oskar Schneuwly, Membre fondateur et Directeur de BestPellet
25 Aug. 2016 · 11:44 a.m.
En marche avec l'exposition itinérante InAlp!
Isaline von Däniken, Coordinatrice de la plateforme RECHALP et Coordinatrice scientifique de l’exposition inAlpe (UNIL)
25 Aug. 2016 · 12:01 p.m.
Présentation du Swisscom Smartcity Piano pour Aigle Région (une première en Suisse !)
Christian Minacci et Raphaël Rollier, Resp. Délégué économique chez Aigle Région et responsable Smartcity chez Swisscom
25 Aug. 2016 · 12:14 p.m.
110 views
Conclusion de la matinée
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 12:35 p.m.
Firestarter: Le cheval connecté
Patrice Mueller et Nuria Pazos Escudero, Professeurs à la HE-ARC Ingénierie
25 Aug. 2016 · 2:02 p.m.
Ecovillages: Comment la Smala fait éclore des écolieux
Théo Bondolfi, Coordinateur des services Ecopol de l'institut Smala pour la création d'ecovillages
25 Aug. 2016 · 2:20 p.m.
610 views
Comprendre la mobilité pour une planification durable de la Ville
Alexandre Bosshard, Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully
25 Aug. 2016 · 2:33 p.m.
2ème débat: Smart City, Smart Village, quel bénéfice pour les communautés - Modéré par Thierry Meyer, Rédacteur en chef de 24heures
Alexandre Bosshard, Raphaël Rollier, Hervé Dedieu, Guy Monnier, Frédéric Borloz, Resp: Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully - Responsable Smartcity chez Swisscom - CEO chez Novaccess Groupement CityZen - Directeur commercial EcoWaste - Conseiller national et syndic d'Aigle
25 Aug. 2016 · 2:42 p.m.
2ème débat: Questions du public
Alexandre Bosshard, Raphaël Rollier, Hervé Dedieu, Guy Monnier, Frédéric Borloz, Resp: Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully - Responsable Smartcity chez Swisscom - CEO chez Novaccess Groupement CityZen - Directeur commercial EcoWaste - Conseiller national et syndic d'Aigle
25 Aug. 2016 · 3:19 p.m.
Hackathon, Act Now !
Didier Faure, coordinateur Hackathon Ecovillages
25 Aug. 2016 · 3:33 p.m.
Présentation de 2 projets primés au 1er hackathon ecovillages (14 et 15 mai 2016)
Alexandre Cotting, professeur HES-SO et coordinateur Hackathon HES-SO
25 Aug. 2016 · 3:38 p.m.
Présentation de Snukr - Partie 1
25 Aug. 2016 · 3:45 p.m.
Présentation de Snukr - Partie 2
25 Aug. 2016 · 3:50 p.m.
Présentation de Ski-Pulse
Nicolas Casademont et Teo Stocco, EPFL
25 Aug. 2016 · 3:54 p.m.
Présentation du projet THE Port
Sylvain Kaufmann, président du projet THE Port à Genève
25 Aug. 2016 · 3:59 p.m.
Logifleet, un modèle de gestion de la mobilité connectée
Raphaël Greppin, CEO chez Logifleet
25 Aug. 2016 · 4:22 p.m.
Le géoradar contre le cancer du béton
Alexis Kalogeropoulos, Fondateur et expert chez Bridgology
25 Aug. 2016 · 4:33 p.m.
Un refuge de berger écologique
25 Aug. 2016 · 4:39 p.m.
Le World Virtual Reality Forum - WVRF
Clayton Doherty, Co-fondateur et Président du WVRF
25 Aug. 2016 · 4:51 p.m.
Smart Cities et e-gouvernance au service du développement durable
Christian Mumenthaler, Consumer Decision and Sustainable Behavior Lab
25 Aug. 2016 · 5:07 p.m.
Le Wave Trophy, un rallye électrique !
Louis Palmer, Président du Wave Trophy
25 Aug. 2016 · 5:17 p.m.
Synthèse des idées networking, choix de la thématique 2017
Michael Liebreich et Corinne Feuz
25 Aug. 2016 · 5:29 p.m.

Recommended talks

CityMobil2, des navettes sans chauffeur
Raphaël Gindrat, CEO de Bestmile
27 Aug. 2015 · 2:06 p.m.