Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
236 7 le nombre de morts par année sur la route
00:00:04
9'607 nombre de décès annuels en suisse due à la cigarette que la nicotine
00:00:11
donc si on voulait faire un pas de géant dans la prévention de
00:00:15
la santé et on s'occupe près effectivement cette addiction à la nicotine
00:00:22
on a lancé un programme de sevrage programme paraît en
00:00:25
groupe de la cigarette sur les réseaux sociaux sur facebook surtout
00:00:28
grand des réseaux société 40% à peu près des suisses
00:00:31
je compte facebook et puis on leur a demandé en fête
00:00:36
ce programme ait consisté toulon était né le même soir sa cigarette
00:00:41
et puis ensuite on leur donner un conseil quotidien comment tenir et on les suivez pendant 6 mois
00:00:48
aux termes de cécile moins le taux de réussite était de très élevé pour 100
00:00:56
alors que dans les milieux de la prévention en féliciter pour moi qui suis un entrepreneur de 13,6 pour
00:01:02
13,5% de réussite ça équivaut au coût laquelle vous avez raison c 86% des chèques
00:01:09
mais cette addiction est extrêmement fortes et puis si vous allez si vous
00:01:13
suivez les thérapies chez un médecin etc vous êtes tout autour de 11
00:01:17
ou un programme de sevrage vous êtes entre 11 13 jusqu'à 18%
00:01:23
quel est le problème donc un des atouts c'était le nombre
00:01:26
de participants cette et effectivement ça c'est un programme de masse mais
00:01:32
contrôle ouvrait notre ordinateur mais envoyèrent on avait 13'000
00:01:36
400 message imaginez vous ouvrez votre de votre ordinateur
00:01:40
vous devez répondre 13'400 personnes ça on savait pas le faire malgré
00:01:44
qu'on avait si personne ki é quotidiennement suivait ces personnes là vous avez
00:01:52
à l'échelle effectivement de l'arrêt et puis du taux de réussite donc on voyait que dans ce
00:01:57
premier dans sa première expérience 13,5 on est
00:02:01
à peu près dans une échelle à peu près moyenne
00:02:05
dans la tournée sur la table et puis on est allé à l'
00:02:08
université de genève rencontrer le professeur des domaines volatile spécialiste de la motivation
00:02:15
et lui a été très critique sur notre programme de la voilà voulait faire un française
00:02:21
j'ai bien dans les aliments et des bas théorique ça veut dire foncer tête baissée dans un projet
00:02:28
là on va le faire à la demande donc plutôt que de commencer direct ce
00:02:32
sevrage ce que je propose c'est qu'on va faire une phase de préparation
00:02:36
enfin les ont ont valu préparé durant un mois
00:02:41
on va leur expliquer effectivement le principe est simple l'envie
00:02:44
des cigarettes itunes envie fortes très fortes et prête 3 et
00:02:49
si vous arrivez à occuper l'esprit du futur durant ces 3 minutes dont il a passé
00:02:54
par contre cette envie de revenir va revenir 10 20 ou 30 juste à 40 fois par jour
00:03:02
ensuite il nous a fait la démonstration la
00:03:05
différence qui entre fantasme et puis l'objectif qualifié
00:03:10
le fantasme de quito la cigarette p'tit moment le fonds taxi voilà pour les 50 ans de gravir le mont blanc
00:03:19
alors que l'on voit des gens sur le mont blanc et de soleil donc je
00:03:22
l'ai puis je plante trappes de la commune sur l'ampleur ça fait du fantasme
00:03:28
maintenant l'objectif planifier c. comme ce que je vais faire les
00:03:31
100 premiers être assis comme au ciel et de son prochain assez facile
00:03:36
les 300 autre ça devient très dur pourquoi estce que je protège du sac qui commence à me faire mal aux épaules
00:03:44
il a avec l'altitude maya ré fa la raréfaction de l'
00:03:48
air donc ça devient plus difficile je pense avoir mal aux pieds
00:03:52
puisse à ce momentlà qu'on doit planifier toutes les étapes ici j'ai pris soin
00:03:58
auparavant de planifier toutes les étapes de montrer aussi d'aller faire la marche aller courir etc
00:04:05
eh bien je serait cette fois ci au sommet du mont blanc avec les
00:04:08
lunettes de soleil très entraînera pour la commune mais l'objectif a été qualifié
00:04:16
alors on avait la théorie il fallait maintenant implémenté et puis on
00:04:20
a eu la chance de participer à aceh marathon organisé par sébastien bien
00:04:25
marathon de la santé l'an 48 heures on nous
00:04:28
a on nous a développé un premier prototype premier prototype qui montrait
00:04:33
que cette technologie pouvez aider les fumeurs a. r. est arrêté
00:04:38
pourquoi l'équipe de l'HES qui a travaillé fait bien du boson et
00:04:43
roger cher qui était là tout alors dans la salle ont développé ce premier prototype de robots conversationnelles
00:04:51
que fait le robot dans un premier temps il vous scan il va vous demander chaque fois que vous
00:04:57
sortez votre paquet de cigarettes de sortir également votre
00:05:00
téléphone portable et dû indiquer de dire voilà je fume
00:05:05
première indication qui importantes la première cigarette du matin aussi temps
00:05:09
entre le lever la première cigarette vous fumer et très court
00:05:14
ce qu'on appelle échelle fire je trouve ça montre que la diction et très fortes donc l'on sait déjà
00:05:20
que pour ces personnes là cette islamique qui a eu
00:05:22
directement les cigarettes que l'arrêt le sevrage sera plus difficile
00:05:28
ensuite
00:05:30
on va leur demander où le travail pourquoi ça c'est
00:05:34
parce que durant ces 3 minutes étroit ni thousand women réelle
00:05:39
envie de cigarettes on doit leur donner un plombier sur la
00:05:42
rive alors occuper l'esprit durant ses 3 petites minutes s'égaler
00:05:46
par exemple on peut pas donner le même conseil quelqu'un qui travaille dans un bureau à quelqu'un qui
00:05:51
en vacances ou à quelqu'un dont ces 3 heures du matin 0 un août sony et puis en wittig arrêt
00:05:57
donc le robot va apprendre petit à petit comme ça connaître les gens
00:06:03
première des choses après il va essayer tester également leurs états émotionnels
00:06:09
ce que je suis stressé bien souvent entendu stressé on prend les
00:06:12
cigarettes ce que j'ai besoin stimulant là aussi on projette cigarette
00:06:17
il va également
00:06:21
savoir si à quel moment quel moment de la journée voyez
00:06:27
qui furent dans la salle lever la main il fut un
00:06:33
non ça sera un peu plus de 25% de la population française parlant
00:06:40
ouais
00:06:45
merci frère et que les fumeurs sans toujours dehors hautrhin
00:06:50
donc là effectivement i se structure robot va effectivement se
00:06:55
calmer et puisse avoir et effectivement que les 7 et
00:06:59
état émotionnel ce que je suis stressés ce que je suis fatiguée ce que j'ai besoin d'un montant
00:07:05
comme ça pendant un mois chaque fois vous fait vous sortez votre téléphone portable
00:07:11
et une remarque quelque chose l'objectif premier qu'on avait avec la chaussée so
00:07:16
c'était que la haine viennent en période de sevrage qu'au moment où vous avez
00:07:23
l'envie l'envie fort le robot viennent vous aider mais ce qu'on a remarqué
00:07:29
c'est que cette tête puisqu'on leur a demandé pendant un mois de sortir conjointement
00:07:35
leurs paquets de cigarettes avec l'appareil avec les téléphones portables
00:07:40
c'est durant cette phase d'apprentissage que des clics ces faits dans la tête lorsque
00:07:45
côté personnel prenez cigarettes pic 40 minutes prenez la seconde est le robot disessa
00:07:51
fig 41 ce que vous avez des précédentes je disais dans cette impossible
00:07:57
par ce coeur
00:07:59
imaginez après dix vingt trente ans de cigarettes ou vous
00:08:03
avez fait 9 millions de foi ce geste gens souple compte
00:08:07
et puis c'est des gestes totalement inconscient le fait de devoir
00:08:11
dialoguer avec le robot ce geste qui jusque là est inconscient devient conscient
00:08:20
les candidats alors qu'on est pas dans la période de sevrage mais dans la période dans la période de préparation
00:08:26
commencé à mettre de côté lorsque leurs paquets de cigarettes en disant je
00:08:30
la chatte entre 40 minutes en plus j'attends votre humeur en plus
00:08:36
et dans cette phase de préparation où déjà le déclic se faisait
00:08:41
maintenant la partie technique donc ce robot est développée
00:08:46
par la h. s. et son par eux michael schumacher
00:08:50
et c'est à présent lui qui va présenter la partie technique durant
00:08:56
donc en fait on a eu à plusieurs robots conversationnel qui ont été développées
00:09:00
le premier faisons eux pendant quelques questions pour définir le taux de dépendance nicotine
00:09:05
j'ai ensuite eux pendant plus de questions en eux voilà sur le profil
00:09:11
de la personne sur son n'est pas au niveau des émotions
00:09:15
ensuite on a eu ses différents ce deuxième robots qui va se calmer en fait monitor
00:09:21
et toutes les cigarettes qui ont été prises et pour chacune des cigarettes ont indiqué donc
00:09:25
sur la prendre la voiture eux au travail à la maison mentionnait stressée et fatiguée etc
00:09:31
et donc qu'on aura eu cet effet de prise de conscience et ou de
00:09:36
cette période de monitoring des
00:09:40
cigarettes on va redonner aux fumeurs son profil
00:09:43
dans lequel on va mettre justement quelques informations comme son niveau de dépendance
00:09:47
on va lui dire ok battu à fumer 140 cigarettes 140 cigarettes
00:09:52
durant 15 jours d'affaires et par jour elles étaient eux
00:09:58
normalement compter que seule la matière je pensais que je ne fume énormément group
00:10:02
c'était plutôt de cigarettes pas nécessaire
00:10:07
hum je pensais que c'était plutôt nécessaire je fume etc voilà pourquoi
00:10:12
la prise de conscience arrive on a toutes les humeurs qui sont également indiqué
00:10:16
et puis on aura demandé aussi quelques informations quelques pistes
00:10:22
alors pour eux éviter de fait justement dans cette méthode pensez
00:10:26
aux périodes carving lorsque j'ai vraiment envie de prendre les cigarettes
00:10:30
donc toutes les personnes ont arrêté arrête de fumer en même temps et ensuite viens troisième
00:10:34
vote qui a utilisé un troisième robot conversationnel
00:10:39
pour pouvoir justement réagir comment un s ou s.
00:10:42
voilà j'ai envie de fumer maintenant s'il te plaît de moi lunettes
00:10:47
et donc le robot va lui proposer eux des différentes stratégies d'évitement
00:10:51
comme de faire des jeux comment la lèpre de prendre la chine doit en faire d'autre chose
00:10:56
ce que j'aimerais maintenant partage avec vous en faites les résultats de cette étude alors on
00:11:02
a envoyé des formulaires tout les participant
00:11:07
de l'année dernière qui ont utilisé le chabat
00:11:10
et on a évalué des données uniquement sur
00:11:15
les personnes dont qui nous enduit réponse donc les
00:11:20
personnes qui n'ont pas rendu réponse on part du fait qu'elles ont continué de fumée voilà
00:11:23
et on arrive au résultat suivant on arrive en fait un à 25%
00:11:28
ici 25 virgule deux pourcent de taux d'arrêt après 6 mois
00:11:34
ce qui équivaut à pratiquement doubler le taux de 13,5%
00:11:40
qui avait été atteint pas relance avion en 2017
00:11:46
sur le programme sur les réseaux sociaux donc ici apparemment
00:11:51
un effet avec l'utilisation d'achat boite de pratiquement doublé
00:11:55
le taux de réussite d voilà de ce programme contradiction de la fumée
00:12:01
et ce qui est intéressant de regarder ce que vous avez si d'autres statistiques par
00:12:07
exemple un conseil médical intensif on a des taux de réussite à 11,8%
00:12:11
vous avez ensuite le seul qui ba en faite maintenant l'achat de
00:12:17
votes serait le conseil médical intensif avec eux des médicaments qui ont remplacé la nicotine
00:12:21
donc ce remplacement nicotine avec un conseil médical intensément peine visite
00:12:28
très régulière d'un médecin pendant ces surtout les 3 premiers mois
00:12:33
et meilleur que notre robot mais évidemment avec des coûts qui sont nettement supérieures
00:12:37
donc notre robot se multiplient pratiquement pardo par deux le
00:12:45
taux de réussite on peut se poser la question du pourquoi
00:12:49
et on a en fait 3 pistes de réponses le problème de la première paie c'est que l'on a fait payant
00:12:53
7 6 ce nouveau programme en fait on devait payer je crois que c'est environ 7 en france et juste
00:12:59
et là évidemment et peut être ailleurs voir un billet de
00:13:05
de sélection la motivation devient plus grande ainsi va payer
00:13:08
ensuite nous avons deux boites qui avait le vote de l'aide immédiate lorsque tout le
00:13:13
monde arrête je suis en stress envie de fumer je demande au château de d'en commun
00:13:19
par contre ce vote n'a pas été beaucoup
00:13:25
utilisé donc nous pensons que la là l'effet principal
00:13:28
en faite de cette amélioration vient du bas de la phase
00:13:33
de préparation pas ce qui permet justement et prise de conscience
00:13:37
d'eux de mon addiction il prise de conscience de cette directive ne sont
00:13:41
pas nécessaire du prise de conscience du nombre de cigarettes que je prends etc
00:13:45
pardon et donc ce cette préparation à cette
00:13:52
préparation pour aller sur le moment le mont blanc devient essentielle
00:13:56
le château de vous permettre de faire dans cette interaction très simple que vous avez avec eux le fumeur
00:14:00
je vais encore démarrer vous avez ici à droite encore une petite
00:14:08
vidéo sur l'achat de votes comme il a été déployé
00:14:11
donc en fait cette technologie chabat elle a quelque chose d'assez intéressant
00:14:16
d'un point de vue technologique c'est vous avez un accès très simple
00:14:19
beaucoup de monde tout à la fois dans un réseau social par exemple un facebook messenger
00:14:24
donc tout à coup passer d'un cabinet ou
00:14:30
avec un suivi médical intensif à des masses de personnes
00:14:33
la deuxième posséder c'est que le deuxième album intérêt technologique c'est que ces interactions
00:14:38
direct on voit là avec la personne donc par eux la de
00:14:44
de complications en fait dans l'interaction la troisième set pouvaient créer des profils
00:14:50
pour créer des profils de ses patients avec leur accord aussi donc ils ont donné leur accord pour ça
00:14:56
et puis la quatrième le café m'intéresse
00:15:01
et que vous pouvez intervenir activement de manière personnalisée
00:15:04
ce que vous avez l'interaction de robots à personne dont pourrait proposer
00:15:10
selon profil voilà certaines l certains modes pour changer leur comportement
00:15:14
et ensuite pour la recherche
00:15:22
maintenant table écologie qu'intéressant c'est évidemment vous avez
00:15:26
pour casser un peu les gérer le standard des programmes de prévention
00:15:30
puisque vous avez plu voilà vous avez directement accéder sur des réseaux sociaux là où les gens sont situés
00:15:36
donc nous avons créé une plateforme générique de chaque vote au sein de la chaussée sauva les valises
00:15:43
que nous pouvons appliquer à différents scénarios voilà celleslà ne peut que
00:15:49
techniquement que s'était développée en python avec eux le vrai mort flasque
00:15:54
on a déployé sur du docteur pour ceux qui savent que ces bases données postglaciaire l.
00:15:59
ce qui est intéressant c'est qu'on peut interagir on peut
00:16:05
en fait intégré tutti de messagerie donc messenger ou d'autre
00:16:09
ou un chat ou au dos 3 watts ça et puis
00:16:14
tout interaction donc se fait par des autres pays restent eux
00:16:18
facebook messenger sapir estla notre aussi donc voilà c'est facilement extensible
00:16:23
nous avons eu des conséquences de l'arrêt du tabac cette légende grossiste
00:16:41
11'007 les gens grossiste à la fin du programme on a posé
00:16:47
la question avez vous aussi si oui de combien le résultat c'était 20 tonnes
00:16:52
et oui 20 tonnes de grèce en faites pas beaucoup 7'000
00:17:00
personnes ces 3 kilos par personne et puis on arrive à cette vente
00:17:03
alors c'est le problème parce que certaines jeunes filles disait ben moi je préfère
00:17:08
être fumeuse que baleines alors elle recommence à fumer à cause de la prise de poids
00:17:13
c'est la raison pour laquelle on vient de lancer maintenant un programme exactement sur le même modèle pour que les gens mais greece
00:17:19
ça fait 3 mois qu'on les suit et enfaite na pas
00:17:25
perdu 20 ans on a perdu sur 500 personnes on a perdu
00:17:29
on a perdu 2'100 kilos et puis ici et
00:17:34
donc la simple la ceinture difficile avec le micro est un merci
00:17:38
donc le dernier chiffre que j'aimerais vous donner ici 171
00:17:45
si 171 certain nombre de trous de ceinture qui ont été gagnées et pense qu'effectivement en perdant
00:17:49
en faisant des exercices physiques etc on garde quelques fois le même poids mais la silhouette s'affine
00:17:56
si 170 et on voit la connaît dans des problèmes dans des programmes de santé de masse merci beaucoup
00:18:03
alors merci
00:18:09
il est question dans la salle sous le nom de trous de tonnes de kilos
00:18:14
merci par curiosité je vous êtes parti d'un besoin personnel pour développer cette application
00:18:23
vous parlez du poids ou de la règle cigarette
00:18:32
non pas du tout ont été d'abord approchée par eux la ligue pulmonaire valaisanne
00:18:36
par ce que faisait des programmes de sevrage de la cigarette en groupe
00:18:41
et puis il s'était grand physique andres réunir dans quelques amis
00:18:46
tiers doit location quelqu'un qui habite dans la nuit édouard décentration
00:18:49
nous on décide via les réseaux sociaux pouvez par eux cloner ce programme
00:18:53
et puis là effectivement on a passé de très amis valaisans et puis après à 7'000 rendement mélanger jamais fumé
00:18:57
par contre lui un problème pour un salaire raisonnable je
00:19:04
comme question là
00:19:11
juste une question en termes de personnalisation dans lequel le disait
00:19:16
qui avait plusieurs profils c t basé sur quoi votre segmentation
00:19:20
alors les données concordia mais bon l'âge le sexe
00:19:25
la dépendance au niveau de cette manière de s'exprimer à la personne c'était plutôt des choses que vous lui proposez
00:19:30
je voudrais proposer entre windows par exemple voyez si vous
00:19:38
travaillez à l'extérieur vous allez dire va prendre une douche
00:19:42
on nous balance également des pâtes 15 mai suivant l'âge que vous avez
00:19:46
effectivement vous donnera pas une mission de forum ou bien pardon et comix cetera
00:19:51
mieux on connaissait la personne le conseil ensuite pour détourner
00:19:57
l'attention durant ces 3 minutes décisive était pertinent merci
00:20:02
ok merci beaucoup merci à vous deux pour cette présentation si vous voulez essayer ce que vous êtes rumeur voulait l'
00:20:07
essayer vous allez voir roland qui va vous expliquer l'application donc j'arrête de fumer merci encore à vous deux

Share this talk: 


Conference Program

Mots de bienvenue
Sébastien Mabillard, CEO | Swiss Digital Health
7 June 2019 · 9:05 a.m.
Mots de bienvenue
Victor Fournier, Chef de Service de la santé publique | Canton du Valais
7 June 2019 · 9:09 a.m.
Mots de bienvenue
Laurent Sciboz , Directeur des instituts informatiques
7 June 2019 · 9:14 a.m.
Vidéo avec Nao
7 June 2019 · 9:23 a.m.
Soutenir le parcours du patient à l'ère du numérique
Frédéric Ehrler, R&D chef de groupe Interaction homme-machine et capteurs, HUG (Suisse)
7 June 2019 · 9:28 a.m.
La santé à l'ère des assistants numériques
Yariv Adan, Chef produits Google Assistant, GOOGLE (Suisse)
7 June 2019 · 9:56 a.m.
Preventive medicine at home allows health costs reduction
Guillaume Dupasquier, CEO, Domosafety
7 June 2019 · 10:29 a.m.
Introduction de la 2ème partie, Assistants @ Home
Sébastien Mabillard, CEO | Swiss Digital Health
7 June 2019 · 11:22 a.m.
How humanoid robot can be an assistant to the healthcare personnel
Thierry Perronnet, General Manager, Avatarion Technology (Switzerland)
7 June 2019 · 11:24 a.m.
Physical Therapy made Digital ? The new standard of care for the next 50 years
André Eiras Dos Santos, COO, General Manager EMEA & APAC, SWORD HEALTH (Portugal)
7 June 2019 · 11:54 a.m.
Aging in Place – A story of intelligent design and assistive technology
James Wyman, COO & co-founder, PILLO HEALTH (USA)
7 June 2019 · 12:14 p.m.
The Power of Clinical Curiosity
Benjamin Errett, Senior Director of Brand, FIGURE 1 (Canada)
7 June 2019 · 12:43 p.m.
Introduction à la 3ème partie: Seeds of innovation and pre-arranged meetings
Sébastien Mabillard, CEO | Swiss Digital Health
7 June 2019 · 2:04 p.m.
A conversational robot doubles the success rate of quitting smoking
Roland Savioz and Michael Schumacher, OBEEONE / HES-SO Valais-Wallis (Switzerland)
7 June 2019 · 2:07 p.m.
What are the challenges facing the health system in the face of the digitalization of family life?
Maddalena Di Meo, CEO & founder, BABY & KIDS CARE (Switzerland)
7 June 2019 · 2:29 p.m.
How do health companions change our daily lives?
Giovanni Joerger, Marketing & sales director, OFAC (Switzerland)
7 June 2019 · 2:47 p.m.
Soignez-Moi.ch: your doctor without delay
Romain Boichat, COO & co-founder, SOIGNEZ-MOI.CH (Switzerland)
7 June 2019 · 3:10 p.m.
Table ronde
7 June 2019 · 3:29 p.m.
Conclusions
Sébastien Mabillard, CEO | Swiss Digital Health
7 June 2019 · 4:24 p.m.