Embed code
pour nous cette question de la digitalisation naturellement c t i store
et cette mission centrale cette question de savoir pourquoi
nous associations nous associons à cette initiative
c'est nous les lisons notre rôle notre mission des accompagnateurs monde numérique
alors pourquoi estce qu'on estime que nous pouvons être des accords mais déjà la digitalisation une histoire pour nous
et réfléchissez à comment vous expliquer ce qui représentait réalisation o. g. deux exemples sont tenus à l'esprit
le premier et qui sait comment estce qu'on s'est fait détruire une vache à lait je pense qu'
en tant qu'entrepreneur les vaches à lait c'est un truc et super précieux exempt du sms
vous avez un modèle d'affaires qui était magnifique ça coûte pas très cher à produire tout le monde en avaient besoin tout le monde utilisaient
et ont payé facilement pour cette prestation et vous avez un software une
application qui s'est installé sur votre smartphone qui s'appelle voisin
et non seulement vous ne pouvez plu vendre un sms mais en plus voisins utilise votre
propre infrastructure sans la payer imaginez le changement de paradigme ça peut représenter pour nous
quelles étaient les unes des réponses à ça c'était notre affinités le fait
de ne plus payer à la seconde ou à la minute mais d'avoir un
forfait c'est ça la principale raison de cette motivation un moment donné
cette transformation fondamentale imaginez vous si toutes vos prestations deux est facturé au forfait pour nous a
été une révolution absolument incroyable un deuxième exemple qui nous paraît pertinent sur la télévision
notre expérience client des années 50 était celle de vous fournir
un téléphone accrochée au mur dans le corridor de préférence
à vous proposer des programmes de télévision fait sur mesure exempt du football par exemple donc
voyez pour nous c'est aussi aucune transformation extrêmement importante la deuxième chose c'est plutôt
en tant que spécialiste du marché des petites et moyennes entreprises et de la question des médias traitent
les médias traitent vraiment question que je trouve absolument passionnante la
première chose c'est que l'observation me fait vraiment
penser qu'il commence par s'imposer dans les grandes sociétés avant de venir dans les petites et moyennes entreprises
alors oui il a disputé les entreprises extrêmement de la startup
ou extrêmement spécialisés dans ces domaines qui sont des précurseurs
mais dans l'ensemble on peut imaginer plutôt que cette tendance va dans cette direction et qu'aujourd'hui le terme radicalisation et
déjà depuis plusieurs années dans les grandes sociétés et devient de plus en plus pertinents dans les petites et moyennes entreprises
je peux vous prendre vu l'assemblée que nous avons je reprends l'exemple d'internet par exemple ou
très clairement ce sont les universités les sociétés internationales ensuite les grandes sociétés pour finir arriver dans les
petites et moyennes entreprises j'ai encore longtemps entendu des gens qui m'ont dit je n'aurais jamais
d'accès internet je n'aurais pas d'email etc bien sûr discours notons que beaucoup
le mega traîne c'est aussi la résistance qui a eu la résistance de la
téléphonie mobile la mobilité est un média traîne comme la digitalisation aujourd'hui
et là de nouveau le discours de dire jamais je n'aurais téléphone mobile vous
l'avez tous entendus mais ça fait longtemps que vous n'avez plus
entendus aujourd'hui on entend le même discours si on prend l'exemple sur
le cloud jamais je mettrai mais donner un lecteur dans l'entreprise
excusez moi mais je peux vous dire que je pense que dans quelques années cette discussion n'existerait même plu c'
est une question de vitesse de changement et aussi le besoin de l'entreprise et bien autre chose qui me passionne
cette séance et passe aux etats modernes thèmes et vous regardez comment estce
que les gens percevait au moment où il était au pied
d'un changement fondamental quels étaient leurs perceptions et regarder chaplin
avec si 6'007 la molette là où il pense qu'on va dire tous complètement fou et travaille à la chaîne
et ça c'était vraiment la perception il soulignait il mettait en avant il me dit mais en
fait ce que les gens les peurs que les gens avaient par rapport à la révolution
et en fait si on constate sa complètement changé et le deuxième exemple que j'aime qui
encore peut être plus relevons ici cette orwell avec 1989
mais brewer géniaux et de nouveaux cétait canton lisez ça c'était vraiment
une peur qui étaient fortes je vous promets connus tous ici
sinon abandonner vos smartphones voilà donc c'est ça fondamentalement
cette perception du changement et dans le passé et après b pour faire quelque chose de belfort des bons partenaires
et je pense que dans la certitude de rien de tel qu'un bon l'assureur ça aide
et puis aussi naturellement de s'associer avec une lune de grandes associations patronales était pour nous
si tout naturel de données associées et je me réjouis vraiment que pendant toute une année nous
ayant l'occasion de le nourrir croisées de nous rencontrer et puis un petit peu de développer

Share this talk: 


Conference program

Propos introductifs
M. Christophe Reymond, Directeur du Centre Patronal
31 May 2017 · 8:01 a.m.
Mot des partenaires
M. Mathieu Quartier, Responsable PME Suisse romande et Tessin chez Swisscom
31 May 2017 · 8:05 a.m.
Mot des partenaires
M. Jérôme Rausis, Agent général Vaudoise Assurances
31 May 2017 · 8:10 a.m.
La révolution digitale à la portée de l’entrepreneur d’aujourd’hui
Aline Isoz, Experte en transformation digitale
31 May 2017 · 8:15 a.m.
Présentation des 8 thématiques du cycle de conférences
Aline Isoz, Experte en transformation digitale
31 May 2017 · 8:30 a.m.