Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
nous aujourd euh si pas très bien
00:00:04
compris donc y'a un million sont
00:00:06
personne mesurer conçu mettent mais
00:00:08
combien on dit oui les cônes sont
00:00:11
effectivement active alors va vingt
00:00:13
cinq mille cent euh sont les personnes
00:00:15
qui sont inscrites sur l'application à
00:00:17
ce jour et euh sur les amis ensemble et
00:00:22
euh sur euh ce nombre line à septante
00:00:25
pourcent septante pour cent kilos en
00:00:27
moyenne une fois par an euh euh
00:00:31
effectivement travaille maintenant
00:00:32
aussi les de nous permettre encore de
00:00:34
depuis stimulée dans des ou tite euh
00:00:37
stimulation en qui sont plus passif sur
00:00:40
cela le question forment seule
00:00:44
engendrant élèvera office transfert de
00:00:47
l'université de l'hôpital universitaire
00:00:49
de lausanne merci pour votre
00:00:51
présentation très claire j'ai
00:00:53
simplement une question mark euh vous
00:00:56
les communes compagnie dans le domaine
00:01:00
de la prévention et cetera mais vous
00:01:03
avez une licence exquis vivre avec des
00:01:06
tarifs est ce que nous avions envisagé
00:01:09
des des accords avec les autres société
00:01:12
euh enfin assurance les caisses
00:01:13
maladies de notre pays au niveau de la
00:01:18
de notre euh de notre engagement des
00:01:21
partis sur une euh sur une sur une
00:01:24
exclusivité pour euh pour pour deux
00:01:27
raisons la première euh c'est parce que
00:01:31
euh euh l'investissement qui a été les
00:01:35
pâques financier mais en termes de de
00:01:38
temps de travail pour euh anticipée
00:01:40
parce que euh il a fallu quand même
00:01:42
adapter le produit euh au marché suisse
00:01:46
donc ça demandait quand même pas mal de
00:01:48
travail ainsi voilà euh c'était une
00:01:50
question de retour sur investissement
00:01:51
pour nous et puis c'est clair que y a
00:01:55
aussi l'aspect cristallisation euh deux
00:01:58
portefeuilles d'assurer qui entre la
00:02:00
quinquies entre lignes de que ligne de
00:02:02
compte à ni à ce niveau là et pour nous
00:02:04
même si il faut être honnête si je
00:02:08
parle de d'assurance de de base on est
00:02:10
complémentaire se un petit peu
00:02:11
différent dans l'assurance de base
00:02:12
premier critère de le changement
00:02:15
d'assurance reste la la prime mais euh
00:02:18
ça fait aussi partie du paquet qui
00:02:21
offre avec le service avec notre
00:02:24
programme de fidéliser rations qu'on a
00:02:26
pour l'air pour les assurés euh type
00:02:28
l'exemple cité pour les courses à pied
00:02:29
fait aussi partie de paquet qui dans ce
00:02:32
qui permet qui facilite la la
00:02:34
civilisation des il a des assurés donc
00:02:37
euh non chacun euh par un petit peu sur
00:02:40
euh sur sur cette voie qui lui sont eux
00:02:42
qui lui sont propres euh le buter les
00:02:47
entreprises qui sont comme concurrente
00:02:49
pas faire cartels car à partir de là
00:02:51
effectivement dans y a pas de
00:02:52
collaboration particulière avec cette
00:02:54
tentation et j'ai une question du
00:02:57
l'orateur suivant merci house sponsor
00:03:01
iso les participation participation
00:03:03
course à pied presque ou soutenu
00:03:06
rembourser aussi les tests endurance à
00:03:08
l'hôpital par exemple endurance
00:03:10
cardiaque excepté ras oui ou non mais
00:03:24
je crois qu'il responsabilise comme
00:03:26
réponse simple oui ou non si sévère est
00:03:29
ce que voulait ce que mon assurance par
00:03:30
exemple remboursent pas maudit
00:03:32
juridiquement l'époque non est ce que
00:03:34
vous euh montrer plein de choses qui
00:03:36
sont intéressantes vous pas pousse
00:03:37
consolider des courses à pied est ce
00:03:39
que oui ou nous ou renforcé parce que y
00:03:50
y échevin en tout cas intéressant était
00:03:52
peut être à à réfléchir parce que si
00:03:54
vous autorisez participation les
00:03:56
courses à pied donc un risque cardiaque
00:03:58
quelque part chez vous assurer les
00:04:00
bailleurs et forcément euh qui irait de
00:04:02
pair le fait de les aider à évaluer ce
00:04:05
risque potentiel auquel il soumis voilà
00:04:07
c'est juste vous verrez c'est pas une
00:04:10
critique juste une réflexion par
00:04:11
rapport à je remercie un point qui me
00:04:15
paraît juste important par rapport à à
00:04:17
ce point là je fais un peu de par
00:04:19
rapport à à l'assurance maladie cette
00:04:20
faut être clair une chose tout ce qui
00:04:22
est de l'assurance de base la marge de
00:04:25
manoeuvre des caisses maladie zéro il
00:04:30
un catalogue de prestations auquel nous
00:04:32
devons nous nous nous tenir
00:04:34
heureusement et auquel nous ne pouvons
00:04:36
pas euh décidés à notre euh euh bien
00:04:40
plaire d'accepter ou non vous soyez
00:04:42
chez nous dans n'importe caisse maladie
00:04:44
après c'est clair que les produits
00:04:46
complémentaires permettent de combler
00:04:48
euh et de euh d'assurer certaines
00:04:52
prestations aussi dans la dans le
00:04:53
domaine de préventif mesdames si je
00:04:57
vous propose une dernière question au
00:04:59
mon nom et je anneau je suis médecin
00:05:03
une question assez basique à vos poser
00:05:05
moi je euh euh trousses impact une
00:05:08
assurance euh phase des expériences euh
00:05:11
santé digitale la question que je
00:05:13
m'oppose c'est l'utilité pour les
00:05:15
assurés le produit les sympa est ce que
00:05:18
ça aurait des répercussions sur la
00:05:20
santé de vos s'assurer de mes patients
00:05:22
je m'expliquait moi quand je parle à
00:05:25
mes patients de tabagisme le g impact
00:05:29
un petite impact n'impact quand même
00:05:31
quand je parle d'alimentation les
00:05:33
études montrent que même si madone
00:05:35
beaucoup de peine l'impact les zéro la
00:05:39
y a plein de bonnes intentions mais on
00:05:42
en fait assez peu d'évidence
00:05:43
scientifique que ce soit utile ça
00:05:45
m'intéresse nous entendre sur ce point
00:05:47
il est clair que calculée à roi sur ce
00:05:52
type de de de projets est totalement
00:05:54
impossible euh domaine pour euh les
00:05:57
courses à pied euh ou plein d'autres
00:06:00
euh initiatives qui peuvent qui peuvent
00:06:01
être prises à ce niveau là euh
00:06:04
d'enfants ceux où c'est clair que
00:06:05
cesser une mesure global mais c'est pas
00:06:08
c'est pas une mesure individuel et
00:06:11
calculée à un coût il faut être il faut
00:06:12
être honnête j'en serai parfaitement
00:06:14
incapable je pense que personne paul
00:06:17
euh peut leu paulette on nous cette
00:06:19
vraiment plus dans une démarche globale
00:06:21
de dire voilà c cette cette chose
00:06:23
pourquoi parce que finalement vous avez
00:06:25
accès à vos patient nous ont accès à
00:06:27
nous assurer on a on a un accès à cet
00:06:31
privilégié avec puisqu'on leur envoie
00:06:33
une facture minimum tous les mois mais
00:06:35
est au moins dans ceux de dans ce cas
00:06:37
là on peut dire bah voila hall toujours
00:06:38
leur envoyer une facture que plutôt
00:06:40
perçus négativement possible leur
00:06:42
envoyer un message un message positif
00:06:44
et cette vraiment dans le dans la danse
00:06:46
dans ce sens là euh effectuer des
00:06:48
programmes type nutrition et tout ça
00:06:50
euh me peut être que le fait d'être
00:06:53
dans le smartphone dans personne de
00:06:56
pouvoir laver deux permettra de faire
00:06:58
des dépôts ch de de pouvoir tant
00:07:00
entendu faire amas une petite piqûre de
00:07:02
rappel euh ou ça voulu parler avec des
00:07:05
des des des des sujets intéressants bas
00:07:07
comme voilà le lire pas admis sur le
00:07:09
milieu dans le milieu professionnel on
00:07:11
mange pas toujours forcément équilibré
00:07:12
ça ça peut donner une aide à ce niveau
00:07:15
à aspects maintenant the évidemment une
00:07:18
goutte d'eau dans les divers des des
00:07:20
des coûts des que des coûts de la santé
00:07:21
euh mais pour nous savons paraissent
00:07:23
importants de de de faire que de faire
00:07:25
quelque chose de faire quelque chose
00:07:26
manière manière euh positive la dans
00:07:29
euh sans forcément à attendre à un
00:07:32
retour vraiment euh mesurables en tout
00:07:34
cas immédiatement paraissait de notre
00:07:36
responsabilité sociale entrepôts très
00:07:39
bien merci encore motion même athènes
00:07:41
pour cette présentation je sais vous
00:07:42
êtes avec quelques collègues encore à
00:07:44
disposition pour répondre aux questions

Share this talk: 


Conference Program

Ouverture de la journée e-Health 2016
Sébastien Mabillard, Coordinateur projets e-health, Fondation The Ark
3 June 2016 · 9:08 a.m.
167 views
Mots d'introduction du Canton du Valais
Victor Fournier, Chef du service de la santé
3 June 2016 · 9:11 a.m.
115 views
Mots d'introduction de la Fondation The Ark
François Seppey, Président de la Fondation The Ark
3 June 2016 · 9:18 a.m.
Mots d'introduction des Instituts de la HES-SO Valais-Wallis
Laurent Sciboz , Directeur des instituts informatiques
3 June 2016 · 9:26 a.m.
Boston Scientific - Medtech: quel business model pour l' “Internet du Patient”?
Frédéric Briguet, EU Digital Health Engagement
3 June 2016 · 9:38 a.m.
217 views
Q&A - Boston Scientific - Medtech: quel business model pour l' “Internet du Patient”?
Frédéric Briguet, EU Digital Health Engagement
3 June 2016 · 10:02 a.m.
Patientslikeme - The Power of We
Chris Fidyk, Vice-président et head of business development chez Patientslikeme
3 June 2016 · 10:08 a.m.
Q&A - Patientslikeme - The Power of We
Chris Fidyk, Vice-président et head of business development chez Patientslikeme
3 June 2016 · 10:39 a.m.
Roche Diabetes Care Inc - eHealth: the future we create today
Horst Merkle, Directeur de Diabetes Management Solutions, Roche Diabetes Care Inc
3 June 2016 · 10:49 a.m.
147 views
Q&A - Roche Diabetes Care Inc - eHealth: the future we create today
Horst Merkle, Directeur de Diabetes Management Solutions, Roche Diabetes Care Inc
3 June 2016 · 11:13 a.m.
Withings: du quantified self à la médecine préventive
Alexis Normand, Directeur du développement Santé chez Withings
3 June 2016 · 11:40 a.m.
Q&A - Withings: du quantified self à la médecine préventive
Alexis Normand, Directeur du développement Santé chez Withings
3 June 2016 · 12:04 p.m.
Groupe Mutuel - Ignilife: le coach santé au quotidien
Stéphane Andenmatten, Responsable Marketing - Membre du Management chez Groupe Mutuel
3 June 2016 · 12:12 p.m.
292 views
Q&A - Groupe Mutuel - Ignilife: le coach santé au quotidien
Stéphane Andenmatten, Responsable Marketing - Membre du Management chez Groupe Mutuel
3 June 2016 · 12:34 p.m.
Gérer ses données, ou être géré par ses données, quels futurs nous dessinent le big data et le quantified self ?
Stéphane Koch, Spécialiste des questions numériques
3 June 2016 · 12:43 p.m.
138 views
Safe Host - La Suisse, le coffre-fort numérique mondial
Sylvain Bremond, Business Development Manager chez Safe Host
3 June 2016 · 1:13 p.m.
Cipret - 7000 Romands arrêtent de fumer via facebook
Alexandre Dubuis, PhD, Responsable du CIPRET Valais
3 June 2016 · 2:37 p.m.
Q&A - Cipret - 7000 Romands arrêtent de fumer via facebook
Alexandre Dubuis, PhD, Responsable du CIPRET Valais
3 June 2016 · 2:49 p.m.
L.I.F.E. - express your truth through your accurate data
Dario Ossola, PhD, Algorithm R&D Coordinator, L.I.F.E. Corporation
3 June 2016 · 2:52 p.m.
Q&A - L.I.F.E. - express your truth through your accurate data
Dario Ossola, PhD, Algorithm R&D Coordinator, L.I.F.E. Corporation
3 June 2016 · 3:07 p.m.
ISyPeM2 - de l’individualisation des posologies aux bases de données médicales
Séverine Petitprez et Alevtina Dubovitskaya, Resp. collaboratrice scientifique, pharmacologie clinique, CHUV , et assistante de recherche, HES-SO Valais-Wallis
3 June 2016 · 3:14 p.m.
373 views
Q&A - ISyPeM2 - de l’individualisation des posologies aux bases de données médicales
Séverine Petitprez et Alevtina Dubovitskaya, Resp. collaboratrice scientifique, pharmacologie clinique, CHUV , et assistante de recherche, HES-SO Valais-Wallis
3 June 2016 · 3:26 p.m.
Karmagenes - Be a game changer: meet yourself
Kyriakos Kokkoris, CEO de Karmagenes
3 June 2016 · 3:30 p.m.
Q&A - Karmagenes - Be a game changer: meet yourself
Kyriakos Kokkoris, CEO de Karmagenes
3 June 2016 · 3:39 p.m.
Table ronde - eDocteur et ePatients, une eRelation à créer...
Dr Jean-Gabriel Jeannot, Pierre-Mikael Legris, Dr Pietro Scalfaro, Christine Bienvenu, David-Zacharie Issom
3 June 2016 · 3:42 p.m.
117 views
Synthèse et conclusion
Sébastien Mabillard, Responsable des projets E-Santé
3 June 2016 · 4:39 p.m.

Recommended talks

Le partage de données au service du patient
Luc Fornerod, directeur de l'observatoire valaisan de santé
6 June 2014 · 3:42 p.m.
140 views