Embed code
mesdames messieurs bonjour merci de votre présence
notre chalet aujourd'hui à louis témoins c'est de
vous présenter ce que nous vivons comment nous utilisons
la technologie les technologies modernes dans notre quotidien d'entraîneur de d'athlètes
et de vous faire passer en espèrent eux de manière la plus interactive possible
eux ce que nous commençons dans l'interprétation l'utilisation de matériel
alors à tout le monde évidemment connaissent eux cette petite engin
qui faut bien l'admettre est une évolution dans leur mode de communication
et donc que lorsque l'on réserve un voyage lorsqu'on prépare un voyage aujourd'hui
j'ai bien d'accord on ne fait plus comme avant en fait en quelques clics en quelques minutes nous sommes
capables de réserver un avion un hôtel lune voiture et sa bonne famille n'importe où dans le monde
et pour avoir réservé des voyages et quelques années illicite ou je pense ensemble un
compte de la différence la facilité la technologie nous permet la voir
on a choisi plan restaurant comme avant on se renseigne sur les réseaux sociaux en regard de la vie des gens
quelles sont les meilleurs restaurants et puis en fait on se dirige
à partir de là haut n'a oublié les cartes papier
on utilise toujours ça on dit aux vallées et nous amène de manière la plus efficace possible
c'est donc l'extraordinaire évidemment dans le sport
nous on essaye aussi d'utiliser cette technologie
parmi vos je suis sûr que plein de gens font du sport et puis bah c'est venu et en fait normal
quand on parle de des objets connectés in des toxines on
sait de quoi on ose enfin tendance parfois on a
d. u. montre on a des vêtements éventuellement connecter des lunettes qui nous donne l'information
pas aujourd'hui utilisé la technologie pour faire du sport pour partager son
ses impressions et son ressenti sur les réseaux sociaux et
que la monnaie courante c'est d'ailleurs
un business et les hommes en énorme croissance et qui est très intéressant donc
c'est ce que vous voyez l'avortement ne connait lorsqu'ils pratiquent transport
alors nous ait bien été l'intérêt dans le travail de
l'athlète de l'entraînement de tout les jours
dans le canton rendu ski après un entraînement à sa seizième à présent ils ont l'air
les bains je vais rentrer en nombre paris ensuite un enfant physique l'aprèsmidi avec éventuellement de
certains tests et grâce à ses thèses sur le pont et les résultats directement patrick
ce qui va lui donner la possibilité de 9 back et de me dire si
je suis en fonte si fatiguée si lentement du matin payer ses fruits
et autres pour adapter sa pour l'entraînement physique donc si il pourrait aussi
fatigué en devoir diminue à chaque entraînement pour les jours à venir
ou au contraire en pouvoir augmenter un petit peu pour s'améliorer donc au final on gère
avec une meilleure performance mon effort m. un ma capacité à progresser
et c'est vraiment individualisée pour chaque athlète car chaque athlète à des besoins différents et récupère différemment
alors comme entraîneur évidemment qu'estce que je cherche à faire mais moi je cherche
l'efficacité ce que je sais d'organiser ses entraînement les plus performant possible
comme vous le savez suffit pas seulement d'augmenter la quantité de quelque
chose pour eux condamnés un meilleur pour en tirer un meilleur bénéfice
en fait c'est bien dans la recherche la qualité de l'efficacité de ce qu'on fait que l'on peut progresser
y'a toujours une part de hasard dans la performance hein on se rend bien compte eux souvent les atouts
des arrivants modifiait pas commença ses effets mais aujourd'hui et super bien skier g. g. lune performances extraordinaires
toujours en partie qu'on maîtrise moins mais on essaie de la réduire au maximum
et puis à la validation des choix choisir ses
renoncer et donc ça veut dire que parfois on
on dévie de fermes compétition au profit d'un entraînement aux charges un peu plus ou un peu
moins esquissé juste vient toujours beaucoup d'incertitudes lorsqu'on lorsqu'on laissait les choses
évidemment améliorer la performance on peut le faire avec des produits illicites
mais le moyen le plus âgé le plus intéressant c'est d'améliorer les méthodes
évidemment les blessures font partie du sport malheureusement un peuvent partie de la vie active
et donc la question toujours quand on cherche à rapprocher les limites fixées ex quand les dépasse
ou à quelle distance en était limite et comment faiton pour éviter la cassure
pour cela un des moyens excellent la technologie rentrant en ligne
de compte et la mesure régulière durant l'entraînement
vous connaissez cette combinaison assez passive fin des années 90
déjà à l'époque s'est passé on ont
cherché à comprendre comment progresser alors mesurer la force
ça voulait dire sa machine incroyablement compliqué qui
permet de mesurer les forces lorsqu'on
fait un soulever de bas par exemple avec des charges qui sont définis
et il fallait ils font il fallait à l'époque en laboratoire complètement forfait ça
pour mesurer les capacités aérobies vous avez vous avez la fréquence cardiaque au poignet aujourd'hui
avec des algorithmes de calcul votre zone d'intensité
mais à l'époque il fallait un engin comme ça avec
eux tout un système pour mesurer les capacités ventilateur art
et puis on rappelait peut être ya pas si longtemps enfin si
on voulait à synchroniser dejima il fallait deux appareils cassettes vidéo
synchroniser les bandes avec des curseur pour arriver à mettre deux sportifs long sur
l'autre ça voulait dire deux grosses caisses chacune de 25 kg
c'est comme entraîneur utilisé comme un matériel pour pouvoir entraîner correctement
alors aujourd'hui mon matériel à 27 un smartphone ces tablettes essais des logiciels
et donc avec ça je fait un travail plus
efficace plus rapide qui a 15 ans arrière encore
rapport d'un comme patrick sébastien téléphone ce qui est rare avec moyens outside dessus ce qui
le moyen le plus facile de communiquer qu'ensuite il porte le nom et patrick
j'ai également montres pour les entraînements ce qui me permettront pour
la fréquence cardiaque et aussi devant les anniversaires les intervalles ce
qui me reste à faire lors de certains entraînement et après aussi peu qu'il apparaît avec moi qui sont toujours là
dans le milieu terrestre qui nous permettent toujours en camp de tester les capacités physiques donc
la caresse tester enfin de rendre la force que j'ai la puissance que
j'ai développé hélas à cette étape avec petit qu'un téléphone aujourd'hui on
a juste à le mettre sur la manche je vais vous montrer ça
et ensuite faire un bip
et là j'étais dont le résultat que je porte avec patrick et
grâce à un moment pouvoir garder la forme que j'ai du moment
quelle capacité physique on va devoir travailler dans les jours à venir
et on a également un deuxième type d'appareil
l'eau de scores sait également aussi petit que le test et suffit de se faire un petit
truc rendant pour faire un peu de sang hélas à reprendre le sang et ça va calculer
certains résultats pod ensemble on pense qu'on a là
rapidité enfin l'ont fait tant on peut mesurer le
niveau de formes de fatigue du moment
grâce à différents paramètres sanguins on peut évaluer l'évolution de ce niveau de fatigue donc ça nous permet
de soi en veine séance parce qu'il a pas récupérer de la course précédentes au
au contraire de laisser les séances plus pénible mais parce qu'il a
pris la forme pour l'heure pour la lame pour l'encaisser
et donc ça nous permet de déplacer le curseur comme ça de l'intensité durant le d'antan
afin de ne pas justement à outrepasser les limites de la fatigue et d'entrer en enfer conçu entraînement
voilà ça simple les appareils que j'utilise comme pourrait le voir ça prend vraiment aucune place dans l'analyse
lorsque j'ai elle sait que c'est du temps elle a fait ça et les oeufs au chili à l'entraînement en
été et moi je reçois dans la minute les résultats et je
peux donc faire le plan d'entraînement depuis chez moi
alors vous allez voir comment ça se passe mais je n'ose pas faire entendre
vraiment mais doser adapté pour effectivement que ça soit le plus individualisée possible
alors pratiquement ba en faite dans un processus d'entraînement comme vous voyez là
à qui est un processus classique jazz et on voit par là en fait c'est un processus
classique de beaucaire pour en apprendre quelque chose de confiance dans l'entraîne on atteste etc
donc dans une banque d'entraînement consacrant répète tout au long de l'affaire d'entraînement aménagement
en fait la capacité à maintenir les ingénieurs
on a aussi des tests spécifiques typiquement la vue yannick on a vu l'avis de santé
valeur mais comment faites eux quels sont ses valeurs lorsqu'ils votent avec des chaussures et
aller vers le lorsque les pieds sont bloqués effectivement dans les vrais situation du sport
alors ça nous donne des informations sur la capacité à utiliser
la condition physique entraîné au service de sa discipline
ça veut dire que son étude sur esquissé complètement différent que l'allégation selon moi
le sport le ski vous savez pour ceux qui en pratique
avec les skis taillé vous avez pu remarquer que souvent on se retrouve ainsi
parce que ce qui accélère tellement bien en virage c'est d'ailleurs dès que des sensations fantastique
à l'horreur on se fait asseoir et puis les sportifs ils peuvent pas ça parce que sinon ils
son unique il part sur l'arrière il chute oui sur twitter du temps dont en fait les forces du ski
son jusqu'à 5 ou 6 fois le poids de corps alors je vous laisse imaginer
pour un athlète effet 85 kg si fois corps dans un virage
ce que ça représente comme force indépendant pour retenir entre 3 500 kg fin
dans un virage amorcé important comment comme contrainte c'est pour ça qu'on doit dans le ski travailler
essentiellement la force pour pouvoir maintenir et encaisser cc charles a
alors la dent comtesse de formage par exemple la
baiada sans équivalent
et puis avec l'appareil voyez c. evian mesure
le déplacement de la barre autrement dit
la force la puissance qui et imprimer dans cette bah par eux par la tête
donc c'est exactement le même test vous avec la grosse machine sauf que là
on a fait pendant l'entraînement donc on a pas de perdre autant de
rapallo laboratoire pour faire ça donc on évite des déplacements on évite du temps
à perdre de temps c'est vraiment le testing de terrain in situe
ensuite quand on a fait des tests et bien là il faut se mettre d'accord
parce qu'en fait l'athlète il a des objectifs pour cette prochaine saison quelles sont les objectifs
qu'estce que tu veux vraiment faire qu'estce qu'on doit préparer physiquement pour faire
pour ma comporte tenir la saison que ta défini etc donc la planification annuelle
cet amendement que j'adore parce que c'est le moment où on se met d'accord
sur ce que l'on va créer ensemble en fait c'est le chemin commun
alors vous avez ici voyez ici sur cette colonne ici vous voyez l'la le pourcentage
et puis là vous avez toutes les semaines depuis la semaine 15 adhère au mois d'avril
jusqu'à la fin de l'année l'an à planifier jusqu'à fin novembre
vous avez en bleu les quantités par semaine de condition physique et en rouge les quantités par semaine de ski
en art en pourcentage du 100% qui représente pour eux
pour la règle 24 heures d'entrainement par semaine
et ça c'est notre plan la quantité en bleu et rouge et là leni 6 et l'
intensité et ça c'est ce qui donne c'est la nôtre partition commune c. c.
c'est vraiment le sait le plan pourra faire ensemble essai le fil
rouge que l'on va suivre par rapport aux objectifs conseils fixé
il faut parler d'accord làdessus et bien on construit l'entraînement et la
vous avez un plan hebdomadaires avec les jours accordant
que vous avez si les dates lent
aujourd'hui ben vous voyez que le vendredi à 10 heures et rien parce que enfin conférences
mais en fait ça c'est le plan de de la semaine avec
des couleurs vous voyez des la d. n. de last days des séances
le rouge c'est la force de verser la vitesse de violet c'est la puissance laurence
et la coordination et puis donc que et le bleu clair c'est la récupération
il a fait perdre la tête qui voit ses 7 ce plan hebdomadaire il a hissé à
peu près de quoi sera fait sa semaine 7 c'est la couleur d'entraînement
voilà ça il faut s'assurer que les exercices forfait correctement donc on passe du temps ensemble pour
s'entraîner à des exercices d'apprendre à les faire pour qu'il soit
fait correctement parce que si je ne suis pas côté de lui
il faut quand même que l'exercice forfait correctement et ça c'est un peu l'heure la limite
du système quelques allen ces malgré qu'on ait panama côté donc de faire le travail proprement
alors ça va par exemple au moins on a longtemps on a l
on compare un peu on
on a on
travail de la version inversé changer de direction sur une jambe cette confidence qui n'en
face arrive donc c'est du travail important spécifique
sur lequel on travaille pour eux pour optimiser les qualités
précédemment le l'application sur téléphone comme son roman alors d'entraînement en aveyron le problème de
la semaine il suffit de cliquer sur science et en eux le programme qui va apparaître
et donc en fait ça explique vraiment l'exercice comptera faire rire et description de commandes effectuées
et également les temps de pose les charges à mettre l'eau par exemple ici ou là sera un épaulé
pour la force des membres inférieurs y'aura une répétition incendie kilos coup deux à 100 et 5 à nantes
mais en fait c'est vraiment pratique pour nos passe cantonaux fitness
cependant pas forcément l'envie d'avoir à classeurs avec
tout les exercices passifs ils ont un téléphone online video pour nous montrer l'exercice et voir comment le faire
proprement
0 un et 20 ans la typiquement en faire un exercice ses impôts il
se peut que ce soit est assurément impression certaines erreurs qu'eux
cette vidéo sur l sur l'application d'un an après jeanlouis loi patrick
pour lui demander main typiquement lalonde et squatté ce que je reste avec le
haut du corps que je vais par ordre islam blessé au dos ou estce que lance que je vais prendre pour faire les sons est assez profond
et sa soeur amant à un avantage pour nos passagers galton même
serait en droit on peut quand même communiqué avoir des corrections
également sur les skis
typiquement la j'étais en autriche une séance d'entraînement de géant et slalom assurément de la neige glacée
et en envoyer évident patrick pilet capable de dire principalement au travers
de ce qui de toute manière mais peut avoir un
unité extérieure sur la stabilité du tronc ou quelque chose confrères on travaille sur les
semaines à venir pour compenser une heure que je préfère sur les skis
cette précision est importante parce qu'effectivement moi je suis pas le préparateur de ski de lille entraîneur de
ce qui je suis le batteur physique est aujourd'hui tous les moteurs et alors eux évidemment là
entraînerait régulière on s'appelle on discute de questions penser comment tu vois
qu'estce qu'on peut encore améliorer ou historienne dans un endroit
où on peut corriger et encore le travail qu'on fait
donc ça permet effectivement avec les entraîneurs aussi de communiquer
en permanence sur ce qu'on voit ce qu'on vit
ensuite de la technologie permet des choses fantastique et garder trace
vous avez là la répartition de l'entrainement sur toutes les semaines
commencent à s'organiser avec les couleurs quels étaient les accents
sur quoi ce qu'on a mis l'effort pour qu'en fait on écrase de tout ce qu'on fait permettant
de temps de reproduire ou de d'employés de l'expérience on va dire
alors voilà donc on sait exactement le nombre d'heures dans quoi on a passé les heures tout au long de
la période jusqu'à maintenant on a fait 957 heures d'entraînement depuis le premier avril
vous avez qu'on fait des tests alors voilà l'évolution des tests également nous permet de suivre
le l'évolution de la force d'entendre la puissance des découte fatigue des remontées
parce qu'en fait c'est pas la progression des jamais linéaire
voyez dès fois ça descend et ça monte ça descend en fait le canton testing faussement dans l'année
on a un coup de bol cissé mieux ou jugés moins bien bas ça coute
quoi si on dira oui les boisements former la progression les pas linéaire
donc le tester régulièrement ça nous permet de comprendre le fonctionnement
du corps et comment il réagit aux stimuli d'entraînement
essaie d'éviter de tirer des conclusions hâtives sur juste un sur le résultat mais de
prendre de l'a dit la distance et de l'analyser dans le temps
lorsque vous allez chez physio lorsque les valeurs coach ou lorsque vous
vous avez un processus d'entraînement vous avez des séances
régulière auxquels vous participez et puis voilà chaque séance vous faites quelque chose
ça c c bien laisser pas très efficace en
fait parce que le ski faute de pouvoir prendre
le temps d'intégrer et de et de progresser sur les différents aspects qu'on améliore alors nous
quand on travaille sa soirée physio s'asseoir dans n'importe quel processus on a toujours des séances
ici e. un 5 qui sont d'essence déducation des sciences où on apprend des choses au
haut fait quelque chose ensemble puis entre deux y'a plein de petites séances qui sont organisées
quel athlète luimême quand vous avez pu voir avec son téléphone et toutes les informations qu'
il faut avoir ce qui veut dire qu'on a inefficacité beaucoup plus grande
imaginez vous allez chez physio n fois par semaine pendant 6 semaines pour éduquer vos genoux
mais si vous donne un programme vous avez ce avec vous et vous pouvez chaque semaine avant le nouveau programme
adapté pour vos affaires tout les jours la maison 20 minutes et demie heure
le projet que vous allez faire dans cette phase de l'éducation et et sans commune mesure
par ce que vous avez le temps et là et si vous mettez le temps pour rééduquer votre j'en ai
être conscient de ce que vous êtes en train de faire pas seulement juste suit les exercices une fois
et ça c'est vraiment je pense unes des grandes chances que la technologie nous amène cette pouvoir faire ça très facilement
donc en résumé les principaux changements induits par la digitalisation
son bain le poids le volume du matériel vous avez bien vu la différence et
pour moi c'est divisée par 10 en termes de volume et de poids
l'économie des trajets on peut travailler à distance sans devoir être absolument l'un
à côté de l'autre et donc à et avec la même efficacité
j'ai bien rappeler quand même que ça ne remplace pas contacta on est très souvent en contact on s'appelle
on se voit mais des autres de ia beaucoup plus
d'interaction donc une suivi beaucoup plus efficace
le temps travail divisé par 3 par celui de l'athlète mais sud entraîneur ça veut dire que
je peux vraiment passer du temps à l'entraînement et pas en train de faire des
des tableaux compliqué d'écrire des notes à la main de les classer et de les retrouver enfin bref
ont accès aux données partout en temps réel et ses sauvegardes et tout
le temps dont on a vraiment grande facilité de pouvoir travailler ça
et puis bain le programme et le contenu pour un accès surnommée sin classeurs
fédérale alors voilà chaque année on économise un classeurs fédéral grâce à la technologie
les principaux changements induits par la digitalisation
c. comment ladislas réduction c'est à dire qu'on peut intégrer au supprime pas
laboratoires ont encore besoin pour aller plus loin dans ce qu'on fait
mais on a même une petite partie sur le terrain avec nous pour pouvoir être testé plus souvent
être plus on en adéquation avec entrain de faire et s'
assurer que ça correspond ce qu'on attendait
on a pu grâce à eux aux évolutions scientifiques et technologiques remplacer en tout
cas bien compléter ce type de travail avec une montre au poignet
la caméra vidéo utilisé encore dans les années 97 bien les
remplacer par un téléphone que j'utilise pour plein de choses
et donc eux consomment modo un ses avantages et ladite utilisation pour toi ça t'
amène à sa propre avant l'accepter son encadrement typiquement lire passer monsieur sergent
et je pense que grâce à toutes ces applications qu'on a eu le moindre contact
patrick a rompu discuter avec mon physio qui va exercer ses pouvoirs et
toujours tenir au courant de mes en évolution et on a vraiment pu progresser en deux
ou 3 semaines première opération du genou et être au plus haut niveau directement
ça facilite aussi l'un le suivi et l'analyse d'accéder aux données car même si
on est dans une et on peut toujours revenir à ce qu'on va faire
le point de cette semaine et voir le vendredi 4 est à la fois violet on
a pu faire cet entraînement à côté et avec ça valait vraiment améliorer notre entraînement
et sa valeur s'acquitter du coach casque bac bien ceci à la
place du envoyer lettre ou de l'appeler sans être sûr répondra
saurait que dans les instances suivant lorraine répond sur l'exercice qui opposa et pourrait corriger ce problème
cette diminue aussi le prince améliore la compréhension et ça diminue un peu les parties
non maîtrisables typiquement la lors d'un problème en arrivant à contrôler et améliorer
et après comparaison instantanée à des normes un empereur comparée entre les
années la progression même avec d'autres athlètes certains modèles d'
entraînement qui fonctionne bien dans votre soirée de foi confiance deux semaines
d'entraînement et qu'on régressent passent chaque athlète différents
et donc chaque personne a besoin d'aucune façon s'entraîner différentes
vous êtes peutêtre déjà conséquent été athlète ce fait des tests
et puis c'est pas toujours facile d'avoir les résultats
j'ai beaucoup d'athlètes qui n'ont pas les résultats de leurs testis fondée T6 a même pas si c'est mieux ou pas
la digitalisation permet de transparence vraiment un important làdessus c'est que
tout l'été ce qu'on fait tout ce qui sort l'athlète a accès en
temps réel atos donc il peut décider de voir ou pas mais en fait en
ce qui ressent et peut le comparer à ce qui est mesurée et dans ce dossier meilleure compréhension de luimême
y'a des risques et la digitalisation en tout cas dans le domaine du sport
12 qui s'qui faut faire attention c de ne pas tomber dans l'excès
trop de technologie en level là l'instinct ou disant
on va dire le premier le premier fig
qui est très important autant je suis pour la mesure afin de quantifier et
qualifier les choses autant je pense que l'oeil du professionnel est important
pour avoir un sens de fait le premier sentiment quand on regarde en ce qui en sportif rien oui
il est facile et si ces jolies avoir ses impressions là on doit les garder il faut qu'il faut les maintenir
il faut pas les perdre pas ce qu'on ne fait plus que regarder un mouvement à travers un outil digital
et puis a et la réduction des observations je me suis rendu compte
dans la formation des entraîneurs beaucoup c'est qu'un avec l'approbation de la vidéo
les entraînerait déplu capable de corriger en temps réel c'estàdire de regarder quelqu'un passer l'i. a. oui
c'est ça qu'il faut changer vous avez besoin de revoir au ralenti à la télé pour
pouvoir donénes correction ça c'est cette annexé qui dépasse souhaitable
par se dire qu'opèrent les compétences d'observation
la perte de la maîtrise de l'information je pense que c'est quelque chose qui touche
tout le monde sait et ce que qu'estce qu'on fait de ces données i.
l s connaît bien sûr qu'on va pas
à retrouver le bilan sanguin de logique
d'un endroit on voudra donc effectivement là un eu
des interrogations par rapport à sa et non faire attention
un slogan je je suis attentif à qui je le dis donc en tout cas tout ce qu'on met sur le web
les noms sont pas les vrais non seulement je change de nom
comme ça je suis sûr que l'on peut pas faire de l'avoir de trains sur eux sur les personnes direct
et puis la confidentialité évidemment si on peut faciliter l'accès aux données et ont un plus grand risque
de coup de bambou blanc problèmes de confidentialité donc ça fait partie vraiment de nos préoccupations
alors que dans le sport et je conclurai avec sa estce qu'on peut pousser le corps toujours plus loin
je suis pas sûr
de 10 ans je pense qu'on arrive gentiment aux
capacités limite de l'être humain non dopés
et donc c'est plutôt tellement dans la capacité d'amélioration de la
performance qu'on peut eux avoir des grands moments de progression mon avis
estce que la technologie
peut remplacer la biomécanique un estce qu'on peut
trouver plutôt des prothèses qu'avec les pieds normaux
là aussi estce que c'est vraiment souhaitable de développer
tellement d'énergie dans des dans des directions pareil
mais disons les choses et sur ses que la progression dans le sport à la santé
pour moi je pense en tout cas se situe dans les méthodes et dans l'efficacité de leur application
on avait un bel exemple à tout le monde a parlé de ça revient fédère a été blessé et
les parties les revenus tout le monde a découvert que sion récupérer on pourrait revenir plus en forme
dans le sport c'est comme ça les charges et les récupérations sans unes un
débat de vico que l'entraîneur les athlètes ont pour gérer la performance
donc ça c'est pas nouveau mais ça a été bien expliqué par eux pas par ce qu'il a par la manière de communiquer cela
et je pense que si les athlètes vont pouvoir jouer dans le temps
avec leur expérience plus qu'avec la seulement la performance corporelle
c'est pour ça que les les champions du monde ailé et les îles et je parle applique sont de plus en plus âgés
ou pratiquent le sport de haut niveau le plus vieux donc si les violents faiton de l'expérience que les jeunes n'ont pas
ça c'est comment la vie et sait très bien comme ça et
ça veut dire que si on travaille correctement en protégeant le corps
en respectant l'intégrité physique des athlètes on prolonge
la période dans laquelle ils peuvent faire former
et donc que la technologie si vous voulez et la digitalisation nous permet d'abord en
tout cas c'est comme ça que l'on l'utilise de faire cela
je vous remercie de votre attention merci encore

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Laurent Bastardoz, Journaliste sportif, RTS, Radio Télévision Suisse
6 Oct. 2017 · 10:21 a.m.
Quelles sont les plus-values digitales apportées au quotidien d'un sportif de haut niveau?
Patrick Flaction, Loïc Meillard, Resp.: Fondateur de Myotest & Elitment - skieur suisse, Champion du monde junior
6 Oct. 2017 · 10:25 a.m.
Médecine basée sur les données : présent et futur par la société Sophia Genetics
Tarik Dlala, VP Marketing, Sophia Genetics
6 Oct. 2017 · 11 a.m.
Table ronde, modérée par Laurent Bastardoz
Patrick Flaction, Alexandre Staeger, Regis Gauderon, Marylin Mermod
6 Oct. 2017 · 11:16 a.m.