Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:02
merci catherine pour cette sympathie présentation dans 4 il vous a dit et n'hésitez pas à intervenir
00:00:07
d'accord c'est une pour moi c'est aussi discussion alors j'ai
00:00:10
préparé n présentation qui va durer environ 40 m deux
00:00:14
minutes mais vous pouvez m'interrompre à n'importe quel moment j'essaie
00:00:18
de vous présenter à quelque chose qui soit à la fois rigoureux
00:00:21
et en même temps je l'espère des informations qui
00:00:26
vous intéresse rond et ce que j'essaie de faire c. deux
00:00:30
couper court un certain nombre d'idées reçues qu'on a plutôt en matière économique
00:00:36
de la chine a on a on a beaucoup de d'idées reçues
00:00:40
quand on dit la presse les relation eux aussi
00:00:44
nous américaines ne sont eux en ce moment
00:00:47
très mauvaises années vous avez vu qu'on ait un
00:00:50
mois après que les états unis ont annoncé
00:00:54
qu'e 200 milliards d'importations supplémentaires en provenance de
00:00:58
la chine allait être taxés à 10% sachant que
00:01:01
des importations d'acier aluminium avaient eux aient déjà été taxer auparavant alors
00:01:08
ce que je vais essayer de présenter cette façon de présenter c'est
00:01:13
cette question estce qu'on doit avoir peur de la chine et des grands pays émergents
00:01:16
j'essaie de présenter cette question de façon relativement pédagogique
00:01:21
en partant de la notion de grands pays émergents
00:01:24
c'est une de ses études il ya pas de définition de la des grands pays émergents
00:01:29
je vous avez sans doute entendu parler des briques ses fabriques
00:01:32
français fabrique c. d comme brésil r comme
00:01:36
russie ici comme un essai comme chine mais évidemment tout les grands pays émergents ne se résume pas
00:01:42
à ces femmes brique eux certains observateurs inclus dans les grands
00:01:47
pays émergents des pays comme le mexique ou comme
00:01:50
l'afrique du sud donc il ya pas de définition balisé j'allais dire de ces grands pays émergents
00:01:56
la seule différence est que ces grands pays émergents par rapport aux pays industrialisés
00:02:01
ont un revenu ou un PIB par tête qui est
00:02:03
largement inférieure à celle des grands pays comme les états
00:02:07
unis ou à des grands pays européens l'accord alors si vous regardez un petit peu le graphique que g.
00:02:15
q. g. projeté sur l'écran
00:02:19
c'est un graphique qui permet de comparer
00:02:22
le niveau de revenu par tête ou de richesse par
00:02:25
tête de quelques grands pays émergents que sont le
00:02:29
brésil la russie la chine l'inde et vous voyez qu'on a même incluent le mexique
00:02:36
alors sur le revenu par tête ils exprimée en été art ça
00:02:41
veut dire quoi pp ah bah ça veut dire tout simplement
00:02:44
parité de pouvoir d'achat ça veut dire quoi ça veut dire tout simplement que quand
00:02:49
vous voulez comparer la richesse par tête où le revenu par tête entre pays
00:02:54
ce qui est intéressant c'est d'avoir une comparaison en termes de niveau de vie certes vous allez prendre la richesse par tête
00:03:00
où le revenu par tête et vous allez les corriger des écarts de prix et des écarts d'indices de prix entre pays
00:03:07
et donc c'est exactement ça que l'on a ici on a on compare des niveaux de revenu réel
00:03:13
par tête après que l'on et corriger ses revenus
00:03:17
par tête des écarts de prix entre pays
00:03:20
et qu'estce que vous observez première des choses c'est qu'on observe jean très fortes disparité des
00:03:25
revenus par tête au sein même de ce groupe qu'on appelle les grands pays émergents
00:03:30
l'accord la deuxième chose que l'on observe c'est qu'
00:03:35
un pays comme la chine ou l'inde eux ont des
00:03:39
revenus par tête qui sont sensiblement plus faible qu'eux ceux
00:03:44
d'autres pays comme le mexique la russie ou autre
00:03:48
et vous voyez que même canton considère où on compare la chine et l'inde on voit
00:03:54
une différence notable entre la chine et l'inde puisque vous voyez qu'eux le
00:04:00
le revenu par tête de la chine a
00:04:04
progressé depuis on va dire
00:04:08
les années 90 alors que le revenu par tête indien semble lui relativement stable donc
00:04:14
deux informations qui sont importantes ce groupe des grands pays émergents que l'on se nomme souvent les briques
00:04:21
d'accord finalement sont un ensemble hétérogène de pays qui ont un revenu ou MPIB par tête
00:04:27
qui relativement faible et même quand on considère la chine et l'inde on
00:04:31
s'aperçoit qu'il existe une différence très importantes entre ces deux pays
00:04:36
puisqu'on voit que la chine a entamé un processus de convergence vers les pays
00:04:42
à niveau de revenu intermédiaire alors que l'inde ne semble pas encore
00:04:47
avoir entrepris une telle d'un tel processus de convergence
00:04:52
d'accord pour vous donner des idées aussi et st permet aussi d'introduire
00:05:00
quelques éléments je vous ai dit que ce qui est important c'est de comparer les revenus
00:05:04
réels par tête pour avoir pour comparer des niveaux de vie entre pays quelque part et on peut
00:05:09
observer des différences très importante selon qu'on compare les revenus par tête en dollars courants
00:05:15
avec le revenu par tête des pays u ne fois quand les exprime
00:05:19
en parité de pouvoir d'achat pour vous donner un ordre
00:05:23
d'idée je vous ai j'ai cherché quelques statistiques du fonds monétaire international si on prend en 2017
00:05:29
en dollars courants ll revenu par tête de la
00:05:33
chine et de l'or depuis 1'600 dollars
00:05:36
pour donner un ordre d'idées un pays comme les états unis à
00:05:41
eux un PIB par tête de l'ordre de 60'000
00:05:44
dollars donc voilà qui a des différences fondamentales à la chine et la première ou la
00:05:50
deuxième économie dans le monde selon que le encore on utilise des taux de change
00:05:55
courant ou que l'on utilise le taux de change parité des pouvoirs d'achat
00:06:00
d'accord mais en termes de PIB ou de richesse partait tout
00:06:03
de revenu par tête elle est très largement derrière les etats unis
00:06:07
très largement derrière évidemment la suisse la france où tout les autres pays et à titre de comparaison en
00:06:13
dollars courants l'inde est à moins de 2000 dollars de revenus par tête si on prend
00:06:23
on s'intéresse au niveau de vie maintenant en corrigeant des écarts de prix alors que
00:06:27
les comparaisons reste toujours eux dont eux toujours en faveur évidemment des
00:06:34
grands pays industrialisés mais par exemple un pays comme la chine sont revenus par tête
00:06:38
réels corrigés des écarts de prix et quasiment deux fois supérieur à celui
00:06:44
qui les cantons utilisent les taux de change courants donc faut faire très attention un
00:06:47
pays comme la suisse par exemple un revenu par tête réel qui est
00:06:52
le fait que le revenu par tête que l'on peut exprimé en dollars
00:06:57
courants donc qui a des différences sensibles ça conduit souvent pas toujours
00:07:02
finalement à des comparaisons qu'il faut prendre avec beaucoup de précaution donc la première des choses qu'il faut avoir en tête un
00:07:09
quand vous recevez des informations sur le niveau de PIB
00:07:12
sert de richesse ou de revenus c. finalement estce que ces
00:07:17
un revenu réel par tête on compare entre pays ou estce que c'est un revenu exprimé en dollars
00:07:23
le courant passe que dans ce cas là on peut avoir des images qui sont
00:07:27
très différentes annonces avec le franc suisse aucune monnaie qui est surévaluée
00:07:32
et donc effectivement n'a pas exactement la même image quand on fait des
00:07:36
comparaisons internationales entre le revenu par tête de la suisse quantiles exprimé en
00:07:41
dollars courants sur le marché des changes aux comptes on utilise un taux de change qui permet de corriger les écarts de prix d'accord
00:07:50
donc je vous présente rapidement mon plan j'ai fait un plan à la française à la normande
00:07:57
ça veut dire quoi ça veut dire que c'est un peu ni oui ni non
00:08:02
alors je suis un peu provocateur ce que je vous montrer dans une première partie
00:08:06
c'est que la chine et souvent perçu comme une menace par ses
00:08:09
partenaires à l'échange et qu'il existe des raisons objectives
00:08:14
a l cette idée que la chine pourrait être
00:08:18
perçu comme une menace d'accord donc on va identifier
00:08:20
3 points importants qui font que la chine peut être considérée comme une menace mais immédiatement dans une deuxième partie
00:08:28
je vous montrerai qu'en réalité cette menace elle doit être nuancée par ce qu'il existe un
00:08:33
certain nombre d'éléments que tout le monde à l'esprit et qui sont pourtant erronées
00:08:39
je reviendrai sur ces éléments qui nous permet de nuancer la menace de la chine et
00:08:43
même de montrer que sous certaines conditions elle peut être et aller très certainement
00:08:49
un atout pour l'économie mondiale notamment quand elle sera capable de développer son
00:08:55
marché intérieur et de partager sera capable de passer d'une économie
00:09:00
dont la croissance est extraverti expert dont la croissance économique et tiré par ses exportations
00:09:06
à une économie dont la croissance économique est tirée par son
00:09:11
marché intérieur je crois que c'est un enjeu fondamental
00:09:14
non seulement pour les chinois qui ont compris avec la crise de 2007 et 2009
00:09:19
qui a conduit à un effondrement pendant un ou deux ans des exportations de la chine vers le reste du monde
00:09:25
un ralentissement de la croissance et vous savez tous que quand la chine passe perd deux points de croissance et
00:09:31
passe de 10 à 8% ebay effectivement ça se traduit sur le marché de l'emploi
00:09:37
par d conséquence eux qui sont eux sensible un vous
00:09:42
avez tous entendu parler compris dans des villes moyennes de révolte
00:09:45
liées à des conditions sur le marché du travail ou l'
00:09:49
accès au logement qui sont difficiles en un an on entend
00:09:53
pas tellement parlé dans la presse j'allais dire européenne mais
00:09:57
eux quasiment quotidiennement il ya des mouvements de rébellion
00:10:01
dans un pays comme eux comme comme la chine qui sont dus
00:10:05
à cette croissance très importante et effectivement à la raréfaction du sol
00:10:12
et d. à des conditions économiques qui parfois ne sont pas aussi
00:10:15
facile en intérieur que sur le corps n'a pas alors
00:10:20
ce que je vais essayer de montrer donc s'agit pas évidemment de faire un procès de la chine s'est pas du tout ça
00:10:26
l'objectif que j'ai ici j'essaie juste de vous donner
00:10:30
des éléments qui peuvent être intéressants pour avoir une vision nuancé
00:10:35
de la place de la chine dans l'économie mondiale premier point évidemment
00:10:40
elle est perçue comme une menace la chine pascal accumulent des excédents commerciaux
00:10:44
vis avis des pays industrialisés et ses excédents commerciaux sont liés
00:10:48
à deux types de raisons essentielles premièrement plus développé
00:10:54
des coûts salariaux eux qui sont relativement faibles mais là encore c'est quelque chose que je vais nuancé
00:11:01
parce que la notion de coûts salariaux mais pas suffisante et n'ai pas eu de données pertinentes
00:11:06
l'accord contrairement à ce qu'on peut avoir en tête et je vous parlerai du taux de change du yuan chinois qu'on appellerait minuit
00:11:13
qui évidemment et régulièrement accusé d'être sous évalué ce qui permet de donner une prime
00:11:19
aux exportations de la chine et de renchérir au contraire le prix des biens importés
00:11:25
d'accord donc ce sont ces éléments que je vais aborder vous voyez
00:11:29
apparaître sur ce document que les oeufs le solde commercial
00:11:36
d'eux la chine et vous voyez que ce sol de commercial
00:11:41
e. fortement excédentaires vous voyez quand même qu'en 2009
00:11:45
eux au moment eux le plus fort de la crise
00:11:49
économique et financière ses excédents 11 réduit
00:11:54
on se sent réduit par étapes pardon mais de façon générale on voit que la chine accumulent des excédents commerciaux
00:12:02
vous voyez apparaître deux éléments qui sont importants la notion de solde de commerce ordinaire et de soldes
00:12:08
du commerce d'assemblage c'est quelque chose sur lequel je reviendrai un peu plus tard
00:12:13
c'est qu'eux on le sait tous la chine et
00:12:17
une gigantesque usine d'assemblage je vous montrerai que
00:12:22
elle importe beaucoup de composants dans lequel les loger une forte valeur ajoutée
00:12:29
et à la valeur ajoutée qui a porté par la transformation en chine
00:12:34
et beaucoup moins important donc vous avez un commerce
00:12:37
qui est un commerce d'assemblage ça veut dire qu'on importe des composants par exemple des composants électroniques ont les assemble
00:12:44
et ensuite on les revend je prendrai tout à l'heure le cas je décompose et le prix d'
00:12:49
un iphone vendu aux etats unis et on verra
00:12:53
caler la valeur ajoutée apportée par la chine
00:12:57
par rapport à la valeur ajoutée contenues dans les composants importés
00:13:02
par la chine pour fabriquer cet iphone chez claire
00:13:06
oui sinon vous m'arrêtez un dont vous avez des excédents commerciaux importants mais des excédents commerciaux qui se sont réduits
00:13:13
notamment avec la crise de 2000 4'007 et notamment en 2009
00:13:18
vous voyez qu'eux apparaître aussi le taux de croissance on rêve en europe de taux
00:13:22
de croissance économique insert de taux de croissance de la richesse nationale eux aussi important
00:13:30
mais vous voyez que ces taux de croissance ont été un type mal menée
00:13:36
avec la crise de 2007 et deux 2000 10'009
00:13:43
ici voyez la part de la chine dans le commerce mondial on a vu l'on a vu tout à l'heure
00:13:47
si vous préférez les excédents commerciaux qu'estce qu'on appelle les excédents commerciaux j'aurais pu commencer par la
00:13:52
c'est tout simplement la différence entre les exportations d'un pays et
00:13:57
ces importations accord quand on regarde pardon
00:14:02
la part de la chine dans le commerce mondial vous voyez in fortes
00:14:05
augmentations depuis le début des années 90 la part de la chine
00:14:09
où la part des exportations de la chine dans le commerce mondial
00:14:12
a considérablement augmenté la part de la chine dans les
00:14:16
importations mondiales a elle aussi fortement augmenté l'accord actuellement on
00:14:20
est plus proche de 15% que de 10%
00:14:23
il a beaucoup de statistiques que j'utilise ici mais qui ne s'arrête
00:14:27
avant la crise pourquoi pas ce que la crise économique et financière a rendu
00:14:34
un certains nombre de données chiffrées sujette à caution donc chaque fois
00:14:41
que j'en aurai besoin j'actualise et je vous dirai ce qu'il en est quand je ne actualise pas c'est que la tendance
00:14:48
et finalement la même peu avant la crise économique et financière d'accord
00:14:52
mais actuellement considère que les exportations de la chine représente environ
00:14:56
15% des exportations mondiales et vous voyez que les exportations progresser plus rapidement que les importations
00:15:01
d'où le fait que la chine accumulent des excédents commerciaux sur plus d'exportation sur les importations
00:15:10
alors comment expliquer ces excédents commerciaux première des choses dont vous avez tous entendu parler on nous a
00:15:15
toujours dit amé l explication c'est
00:15:19
que les salaires en chine sont très faibles
00:15:23
comparés à ceux des pays industrie des grands pays industrialisés
00:15:26
oui c vrai les salaires sont beaucoup plus faible
00:15:30
alors là aussi c'est très difficile de vous donner un rapport estce
00:15:34
que c'est un rapport de un à 10 à 15
00:15:37
parce que tout simplement il existe des disparités très importante en chine
00:15:41
entre la les provinces côtières et les provinces de l'intérieur
00:15:45
entre les secteurs dans lequel opèrent des indus des industries
00:15:50
ou des entreprises à capitaux étrangers essentiellement le secteur technologique
00:15:55
et lors de l'autre partie du secteur manufacturier
00:15:58
d'accord donc il est difficile de faire des comparaisons mais évidemment les coûts salariaux
00:16:02
sont plus faibles mais je m'en moi que quelque part des coûts salariaux
00:16:05
si je veux être un peu brutal c'est pas ça qui m'intéresse c'est pas ça
00:16:09
qui intéresse 1'000 économiste ni l politique quelque part ce qui est important
00:16:16
c la notion de coûts salariaux unitaires qu'estce que ça veut dire ce terme
00:16:22
coûts salariaux unitaires ski important si le coût salarial ou les écarts de coûts
00:16:29
salariaux entre pays corrigé des écarts de productivité du travail la plu quand les
00:16:35
coûts salariaux sont faibles c'est que la productivité du travail et faible
00:16:42
aucune partie des écarts de coûts salariaux entre pays s'explique par des
00:16:47
écarts de productivité on oublie toujours que quand j'embauche quelqu'
00:16:51
un je regarde ce qui nous coûte c'est le coût salarial mais je regarde aussi ce qui m'apporte sa productivité
00:16:58
et quand on fait des comparaisons de coûts salariaux
00:17:02
unitaires entre pays ces écarts sont plus faibles
00:17:07
je comprends les seuls coûts salariaux non corrigés par les écarts de productivité sa sympathie
00:17:13
pour vraiment garder en tête contre eux on lui l'actualité économique donc
00:17:19
si on prend ici làbas sans les états unis vous voyez évidemment
00:17:23
que les coûts salariaux unitaires de la chine sont plus faibles
00:17:29
d'accord vous voyez que si on prend base sans eux pour les états unis
00:17:35
vous voyez qu'eux les coûts salariaux actuellement unitaire en
00:17:40
chine sont de l'ordre de 40% inférieurs
00:17:43
à ceux des états unis en début de période ont été un indice 40 ou qu'ils étaient 60% inférieurs
00:17:49
d'accord donc ça c'est un point qui est important sion prenez les seuls des écarts
00:17:55
de salaires il sourit évidemment beaucoup plus important d'accord donc les écarts de coûts salariaux
00:18:01
unitaires sont plus faibles que les écarts de coûts salariaux sire de coûts eux qui ne tiennent
00:18:08
pas compte des écarts de productivité ça c'est vraiment important cette productivité du travail
00:18:12
l'accord parce que la productivité du travail d'un travailleur chinois
00:18:16
dans le secteur manufacturier et évidemment très faible comparée à
00:18:21
celle d'un travailleur américain dans le secteur manufacturier d'un
00:18:24
travailleur suisse ou d'un travailleur européen tout simplement
00:18:28
ok mais même corriger les écarts de productivité vous voyez que les coûts salariaux unitaires ou en
00:18:35
en chine sont largement inférieurs à ceux des pays de la zone euro des etats unis la france ou
00:18:43
sur la période récente qu'estce qu'on observe quand je dis la période récente sur les 4 ou 5 dernières années
00:18:47
ce qu'on observe c'est que pendant très longtemps les oeufs les salaires ont augmenté en
00:18:54
chine moins rapidement que la productivité du travail mais ça n'ait plu le cas sur
00:19:01
les toutes dernières années sur les toutes dernières années ce qu'on observe ses clients un rattrapage
00:19:07
salarial qui opère qui fait que les coûts salariaux unitaires en chine ont fortement augmenté
00:19:12
do si on lit reviendra les processus de relocalisation qu'on a pu observer ici ou là
00:19:18
quand je parle de productivité du travail sécu productivité apparente la productivité
00:19:23
du travail elle dépend aussi du matériel sur lequel vous travaillez
00:19:29
d'accord elle dépend aussi de la qualité de votre main d'oeuvre et de sa formation
00:19:37
donc ça ce sont des éléments qu'il faut garder en tête donc évidemment on a un coût salarial
00:19:42
même corriger les écarts de productivité qui plus faible en chine que dans les grands pays industrialisés
00:19:48
si on regarde le one ou le règne de jean dit on voit qu'eux le règne de jean dit
00:19:55
donc que ces oeufs fortement apprécié attention hein vous voyez c.
00:20:00
ici d'un dollar en eux si génois qui eux
00:20:05
le loi annulerait bibi vous voyez qu'en début de période d'
00:20:10
eux un USD valait environ à 8,16
00:20:14
on va dire loi chinois vous voyez que sur la période récente ont
00:20:18
été un peu audessus de 6 donc ça veut dire quoi ça
00:20:21
ça veut pas dire que doivent se déprécier un s'il faut moins de douane pour un dollar ça veut dire que le one
00:20:28
à garder à gagner de la valeur il s'est apprécié par rapport au dollar mais quand même qu'estce qui se passe
00:20:34
actuellement on a encore des disputes très important c'est un néologisme discuter
00:20:39
querelle très importante on va dire entre eux les chinois et les américains et ses récurrents les
00:20:44
américains ou le même type de coeur et dans les années 80 avec le japon
00:20:49
loi n est til sous-évaluer estce que les autorités
00:20:54
chinoises manipule le one de façon à
00:20:57
ce qu'il soit sous évalué comment vous sous-évaluer jean monnet de façon moins grossière
00:21:01
ça veut dire quoi sous évaluée moné taire que vous vendez votre propre monnaie soit la banque populaire
00:21:07
la banque nationale soit par le biais de bons commerciale vous vendez votre propre monnaie evo rachetée
00:21:13
par exemple du dollar de l'euro ou deviennent quand vous vendez votre propre monnaie c'est
00:21:18
vraiment un mécanisme de type offre et demande si je vend de la pomme de terre
00:21:22
d'accord le prix de la pomme de terre il va baisser si j'achète de la pomme de terre le prix de la pomme de
00:21:28
terre va augmenter pour jean monnet c'est la même chose en échange
00:21:30
toujours des monnaies compris notre monnaie donc si je vends du one
00:21:35
artificiellement je maintient le niveau du one à un niveau relativement faible
00:21:41
comprenez donc c'est ça l'idée et làdessus personnel accord pourquoi
00:21:46
parce que les économistes de ne dispose pas de moyens
00:21:51
deux méthodes universellement acceptés pour savoir ce qui est un taux de
00:21:55
change ou ce que devrait être le taux de change
00:21:58
peu de moyens ou de long terme contre le dollar éloigne chinois entre
00:22:03
loi et l'euro il ya plusieurs ont à plusieurs méthodes
00:22:07
et il a y'a encore une incertitude à la fois théoriques et empiriques sir qu'i
00:22:13
on dispose de différentes méthodes qui permettent de savoir ce que devrait être un taux
00:22:17
de change d'équilibre de moyen ou long terme entre loi et le dollar
00:22:22
et donc si vous n'êtes pas d'accord sur ce que devrait être le taux de change d'équilibre s'ils existent
00:22:27
entre le dollar et le one comment voulezvous savoir si le douanier sous-évaluer de
00:22:32
10 de 880 ou 50% par rapport à cette valeur
00:22:36
et donc c'est là que la politique entre dire que quand les etats unis ou un problème
00:22:39
avec la chine bye reviennent comme il avait avec le japon et reviennent avec cette idée
00:22:44
que le one serait sous évaluée de 40% par rapport à sa valeur d'équilibre les chinois disent non
00:22:50
le one et à son niveau d'équilibre ou peut être sous évaluée de 10%
00:22:55
et quand vous voyez une certitude s'intéressant à tuer mes certitudes à la fois des économies sur cette
00:23:00
question c'est là que la politique et revient et c'est làdessus qu'on va pouvoir négocier
00:23:05
d'accord donc ça c'est vraiment à quelque chose qui récurrents qu'élever
00:23:08
le niveau de sous évaluation du web alors pourquoi s'intéressant ça
00:23:13
à ce que les monnaies sous-évaluer ça permet à vos produits et d'être moins cher sur les marchés étrangers
00:23:21
dire que quand la monnaie nationale et sous évaluée ça permet de faire en sorte que les ce
00:23:26
que vous exportez arrive dans la monnaie du pays dans lequel vous exportez moins cher que précédemment
00:23:33
et au contraire quand vous apporter ses plus chers donc si
00:23:38
votre monnaie sous évalué ses quelque part comme une prime à l'exportation et quelque part comme si
00:23:43
vous protéger contre les importations ça c'est quelque chose qu'il faut garder en tête
00:23:47
je pouvais si j'avais un tableau voulu montrer l'accord vous prenez à taiwan un dollars
00:23:52
vaut 8 douane hindous lavaux sidoine
00:23:57
ça veut dire que chaque fois que
00:23:59
on exporte éloigne de marchandises exprimé en dollars b vaut moins
00:24:05
quand le taux de change et d'un dollar pour lui one qu'un dollar pour 6 et par contre quand vous apporter un dollars
00:24:12
l'accord pas selon le taux de change et b exprimée en ioannis sera plus ou moins cher
00:24:17
donc on parle on peut espérer que quand vous exportez si votre monnaie sous évalué ces moins cher vous êtes portrait plus
00:24:24
et comme vous importez plu cher on apportera moins cessa en fait c
00:24:30
se fait qui est dénoncée régulièrement par les américains l'accord
00:24:37
alors deuxième point je voulais montrer en termes de menaces qu'on oublie très souvent
00:24:42
c'est que la chine et devenu le premier ou deuxième exportateur mondial
00:24:48
de bien fort contenu technologique cirque on nous parle des excédents de la chine
00:24:51
et les gens toujours en tête qu'il s'agirait d'un excédent de biens de consommation courante
00:24:56
à faible valeur ajoutée or la chine est devenue le premier
00:25:00
ou deuxième exportateur mondial de biens à fort contenu technologique
00:25:04
alors attention sage de nuances serait immédiatement dans la deuxième partie
00:25:08
parce que je vous dirai la réalité derrière ceux
00:25:12
cette superbe première ou deuxième place en termes d'
00:25:16
exportation de biens à fort contenu technologique il faudra
00:25:19
nuancé immédiatement d'accord mais qu'estce que vous observer ici sur ce graphique ce graphique est intéressant
00:25:25
lorsque vous observez ici c'est le niveau de revenu par tête
00:25:29
équivalent et ici vous avez le la part des exportations
00:25:35
à fort contenu technologique en pourcentage du produit intérieur brut certes la richesse nationale qu'estce que vous
00:25:41
observer ce qu'on observe ce qu'on observe c'est que le degré de sophistication
00:25:47
des exportations chinoises quelque part comme mesure du contenu technologique
00:25:52
des exportations chinoises a très fortement progressé et
00:25:55
surtout beaucoup plus intéressant de la ce niveau de sophistication des exportations chinoises en ce moment
00:26:01
correspond à un pays qui n'a pas le revenu par tête de la
00:26:05
chine en dollars courants de l'ordre de 7 août 2000 dollars
00:26:08
mais d'un pays qui quasiment deux fois plus riche en termes
00:26:12
de revenu par tête certains pays quasiment comme le portugal
00:26:16
c'est ça qui intéressant siècle voyez on exporte des biens de consommation courante on exporte des
00:26:21
biens qui ont un fort contenu technologique si ça j'appelle le degré de sophistication
00:26:25
ce qu'on observe que parfois les gens ignorent c'est que le
00:26:28
degré de sophistication des exportations de la chine sur le contenu technologique
00:26:34
un des exportations de la chine correspond à un pays qui quasiment deux fois plus riche
00:26:39
en termes de revenu par tête quelle ne fut donc une très forte progression
00:26:43
et à une sophistication de ce que la chine exporte qui va audelà d'un pays
00:26:48
qui a son revenu par tête et ce que je suis claire l'accord
00:26:53
alors troisième point que je voulais souligner aussi
00:26:57
c. la question de la taille de la chine sire que ce que je veux montrer sur
00:27:03
ce graphique sécu évidemment contenu de contenu de
00:27:07
sa spécialisation et compte tenu de sa taille
00:27:10
la chine n'ait pas rester coeur preneurs de prix sur les marchés
00:27:14
mondiaux ali price metteur aller elle les faiseurs de prix quelque part
00:27:19
dire que ses exportations et ses importations comme sa demande intérieure vont peser sur les prix mondiaux
00:27:26
pour les exportations ça va peser sur les prix mondiaux pourquoi parce que la
00:27:30
chine contenu de ces coûts unitaires du travail prufen d'accord et contenu
00:27:36
de l'importance de ses exportations qui augmentait va avoir un effet
00:27:41
plutôt négatif sur les prix mondiaux des biens de consommation
00:27:45
courante qu'elle exporte voyez si vous exportez beaucoup
00:27:48
que vous avez des coûts salariaux des coûts unitaires production fait vous tirer les prix vers le bas
00:27:54
ok et en même temps comme vous avez besoin de beaucoup d'énergie par ce que vous êtes
00:27:59
un pays quitter voire d'de ca besoin de matières premières et d'énergie vous demander beaucoup donc
00:28:05
vous faites monter les prix mondiaux de l'énergie et notamment le prix monde les prix mondiaux des biens que vous apportez
00:28:12
et ce exactement ça qu'on voit ce qu'on voit c'est la valeur unitaire des importations car la valeur
00:28:17
moyenne de ce que la chine importe augmente alors que la valeur moyenne de ce qu'elle exporte diminue
00:28:23
voilà ce que lorsqu'on observe et le rapport c'est ce qu'on appelle les termes de l'échange et
00:28:27
c'est très intéressant à ce que les termes de l'échange se dégrade qu'estce que ça veut dire
00:28:32
ça veut dire que par son positionnement même la chine et dans la conscience se trouve elle même dans une
00:28:38
situation qui compliqués c'estàdire qu'un franc d'exportation maintenant lui permet d'importer moins qu'auparavant
00:28:45
puisque ces termes de l'échange se dégrade vous voyez bien
00:28:48
la valeur unitaire moyenne ce qui importe progresse plus rapidement
00:28:53
que la valeur unitaire de ce qu'elle exporte donc ça veut dire
00:28:56
qu'avec un franc d'exportation lachine importe moins quelle importés auparavant
00:29:02
les 5 pays peut pas durablement avoir de ce type d'eux
00:29:08
de spécialisation ou la valeur unitaire que vous exportez progressent moins
00:29:12
vite que la valeur unitaire de ce que vous apportez
00:29:15
ce que ces sacs ça veut dire concrètement qu'avec un franc
00:29:18
et one avec un franc ou alwan d'importation
00:29:22
jeu de pardon d'exportation jeu ne peut importer moins je peux apporter moins qu'auparavant
00:29:29
je m'ennuie pas du tout avec vous ce que je suis spécialiste démontre
00:29:32
que je perds je fais travailler l'horlogerie suisse depuis tout petit
00:29:35
et donc maintenant je n'achète plus de montre bijoux regarder son téléphone portable mandate ok donc
00:29:43
alors j'en viens maintenant j'en viens maintenant à ce que je vous disais
00:29:48
si à la partie normande dans mon exposé je vais nuancer ces menaces ont invité des menaces objectif
00:29:54
jean monnet qui sans doute sous évaluée mais on ne sait pas dans quelle proportion des coûts unitaires de production préfère
00:29:59
l'accord spécialisation qui n'est pas uniquement sur des biens de consommation courante à faible valeur ajoutée
00:30:05
mais sur des biens à fort contenu technologique ce sont des menaces qui sont des menaces objectif
00:30:10
mais je l'ai nuancé première des choses quand on regarde le solde commercial la chine qu'estce que vous observez vous observez que je
00:30:17
vous ai dit tout à l'heure un il a une chacune des
00:30:20
sous partie répond hans ou partie de la première partie
00:30:25
je vous ai dit la chine dégage des excédents commerciaux mais elle dégage des
00:30:29
excédents commerciaux essentiellement avec les états unis et avec l'union européenne
00:30:35
vous voyez que par rapport à l'afrique c'est pas du tout étonnant puisqu'à de forts
00:30:40
infor présence chinoise actuellement en
00:30:44
afrique notamment pour sécuriser ses
00:30:47
approvisionnements de matières premières ou a cessé de matière énergétique
00:30:52
elle est déficitaire vis avis de l'afrique et aller déficitaire plus
00:30:56
intéressant aussi vis avis de la zone asie océanie vous voyez
00:31:00
c'est la zone clair un d'envoyer que des avis de l'afrique et de moyenne orient c'est pas étonnant
00:31:05
la corse où se concentrent les matières premières et les matières énergétiques mais plus étonnant c'est la chine et fortement
00:31:11
déficitaire on va expliquer très facilement des avis de ses
00:31:14
voisins asiatiques de ses voisins de la façade orientale
00:31:19
du sudest asiatique d'accord donc excédent chinois oui mais
00:31:27
déficits commerciaux de la chine vis avis de ses voisins
00:31:31
les visas ville afrique deuxième chose que je voulais vous montrait c l a
00:31:38
quand je vous ai parlé a tout à l'heure deux de ce déficit commercial
00:31:44
vous rappelez vous avez bien vu le déficit commercial de la chine chacun importe plus qu'un export vis-à-vis des
00:31:51
pays voisins comment l'explique ceci c'est ce qu'on appelle la fragmentation des processus de production
00:31:57
c la fr'allan le fameux laisser ce qu'on appelle la fragmentation des processus de production
00:32:03
qu'estce qu'on appelle fragmentation des processus de production mondialisation des chaînes de valeur
00:32:08
à cette fragmentation des processus de production cette mondialisation des chaînes
00:32:11
de valeur LLN signifie tout simplement que
00:32:18
un pays comme la chine va importer des composants
00:32:22
quelle va assemblée était ensuite elle va revendre excès composant
00:32:28
sont importés en provenance d'autres pays asiatiques mais aussi de pays européens ou des états unis euxmêmes
00:32:34
c. c composant votre assemblée et vont être revendu et là ça me permet de nuancer
00:32:41
un point que j'ai dit tout à l'heure tout alors je vous ai dit quoi la chine est devenue premier
00:32:45
ou deuxième exportateur mondial de biens à fort contenu technologique certes
00:32:50
mais quand on regarde quelles sont les entreprises qui exportent
00:32:54
entre pourcent et 8 ans % des exportations de la chine de
00:32:59
bien fort contenu technologique se le sont par des entreprises à capitaux étrangers
00:33:05
l'accord entre 55% et 8 ans %
00:33:09
des exportations de biens électroniques des exportations de biens à
00:33:14
fort contenu technologique leçon par des entreprises à capitaux étrangers
00:33:20
d'accord donc il faut relativiser cet excédent commercial
00:33:23
cette fragmentation des processus de production est très simple à comprendre et n'existe pas que pour la chine
00:33:29
actuellement quand on regarde le commerce mondial vous avez entre ⅓ et la moitié du commerce mondial qui ne sont pas des biens finals
00:33:35
l. s. à la fin du ou des biens de consommation ce sont des biens intermédiaires des
00:33:39
pièces détachées qui sont produits dans un pays et importées dans un autre pays pour être assemblés
00:33:45
réexporter éventuellement dans un autre pays vous avez des
00:33:48
va et vient des exportations et de ray importation
00:33:51
de produits semi fini et pièces détachées de façon à minimiser les coûts unitaires de production
00:33:57
c'est le cas d'un iphone je vous aime ici le cas d'un iphone inscrit intéressant
00:34:02
s'imaginant que le coût total à eux en 2010 de cet iphone c'étaient eux 178
00:34:08
96 dollars et donc les auteurs de cette étude ont
00:34:14
décomposer le coût unitaire et qu'estce que vous voyez que
00:34:17
sur 178,9 96 qui le
00:34:23
coût dollars de coût total vous voyez que quelque part
00:34:27
la chine eux participent à ce coût à hauteur de 6 dollars 50
00:34:34
soit moins de 3 ennemis pourcent de la valeur de l'iphone
00:34:41
dans ces 5 intéressant c'est que l'essentiel des composants de
00:34:44
l'iphone et produit en asie ou aux états unis
00:34:50
son assemblée en chine mais la valeur ajoutée la création
00:34:54
de richesse allait dans les composants et pas dans
00:34:56
l'assemblage et réexportée vers les etats unis donc ces sacrés aussi intéressante j'aimerais vous compreniez sec
00:35:03
quand on regarde les exportations et les importations d'un pays on prend la valeur brute c'estàdire que
00:35:09
dans les exportations la chine on va prendre quoi vers les etats unis on va prendre la
00:35:14
valeur unitaire de l'iphone imaginons que ça soit autour de son 80 dollars multiplié par le nombre
00:35:21
de d'iphone qui sont vendus au cours d'une s. a. ça sera la valeur
00:35:25
des exportations d'iphone vers les etats unis comprenait mais en même temps
00:35:30
c'est complètement biaisé comme information pourquoi parce que sur 7
00:35:35
108 entre dollars la part qui a été
00:35:39
de valeur ajoutée ou des richesses qui a été créé en
00:35:42
chine et infime par rapport à la valeur des composants
00:35:47
et donc l'échec du commerce extérieur doivent être pris avec beaucoup de précaution
00:35:52
et notamment canton par deux du solde commercial entre les états unis
00:35:57
et la chine évidemment très favorable à la chine là aussi il faut
00:36:01
le prendre avec beaucoup de précaution lorsqu'il est totalement surestimer
00:36:06
parce que dans la valeur de 108 en tout 158 dollars d'un iphone vous n'avez
00:36:10
aucune part très faible qui correspond à quelque chose qui a été créé en chine ce que je
00:36:17
je tiens donc ça c'est vraiment important d'où le fait que maintenance connaissait calculer ses du commerce en
00:36:21
valeur ajoutée on essaie vraiment de voir dans les flux bilatéraux entre deux pas donc entre deux pays finalement
00:36:27
quelles sont les valeurs de la valeur ajoutée qui a été exportés et importés canton résonne de cette
00:36:33
façon on réduit le déficit commercial entre les états unis la chine depuis 25%
00:36:39
mais cette valeur brute de 158 manches peu capable de savoir qui
00:36:43
a 40 ans quand on produisait intact un tracteur et ont exporté
00:36:48
et que toutes les pièces détachées étaient produites en suisse ou ailleurs
00:36:51
je savais ce qui était exportation je savais ce qui était d'importation
00:36:56
maintenant je sais plus que ces sait ce qu'on appelle la mondialisation des chaînes de valeur ou la fragmentation des processus de production
00:37:03
lorsqu'il faut bien voir ce qu'il faut bien voir c'est
00:37:06
qu'il semble qu'on soit arrivé à une forme d'essoufflement
00:37:11
deux c. cette mondialisation ou deux c. e.
00:37:16
de c'est que de cette fragmentation des processus de production
00:37:20
haut de ses chaînes de valeur mondiale on observe sur deux croisant un essoufflement
00:37:25
dire que le commerce mondial qui évaluer qui évolue et beaucoup plus rapidement que la
00:37:29
richesse le PIB mondial bain maintenant progresse quasiment au même rythme
00:37:34
et au contraire on observe même des phénomènes de relocalisation dans les pays industrialisés d'accord donc ça
00:37:41
c'est vraiment un point très important j'ai voulu marquer avoue m'a marqué les esprits
00:37:46
avec cet iphone parce que là vous voyez un petit peu que les chiffres même
00:37:51
intuitivement que les chiffres du commerce extérieur doivent être pris avec beaucoup de précaution
00:37:57
dès lors que seule une parfaite de la valeur ajoutée et produits dans un pays et dès lors et
00:38:03
dont vous comprenez maintenant pourquoi la lachine accuse un déficit commercial des avis des autres pays asiatiques
00:38:10
tout simplement parce qu'elle importe des composants qui ont été près de produits dans ces pays
00:38:15
et à les exporte l. l. les incendiaires export vers les etats unis
00:38:19
donc elle a un déficit commercial des avis de l'asie mais
00:38:23
elle l'était elle dégage un excédent commercial des avis des etats unis sur les deux ou 3 dernières années pour être honnête
00:38:29
on doit observer que le déficit commercial que la chine fait par
00:38:35
rapport à ses voisins s'est considérablement réduit et même devenu équilibré
00:38:41
et avec l'afrique aussi ceux de ce solde commercial c rétablir
00:38:49
pardon j'ai a décidément un problème avec eux pour faire passer un très rapidement
00:38:55
il ne faut eux voulaient ces 4 ou 5 minutes pas plus je voulais vous montrer aussi que oui
00:39:02
la chine et devenu le premier exportateur mondial de bien fort contenu technologique ce que parfois les gens ignore
00:39:08
mais j'ai déjà nuancé en vous disant que l'essentiel des
00:39:11
exportations chinoises de bien fort contenu technologique électroniques sont le fruit
00:39:15
deux filiales à capitaux étrangers installés en chine ceci juste pour que vous compreniez
00:39:21
canton enregistrent les exportations d'un pays c'est vrai pour la suisse
00:39:24
aussi pour tout les pays on enregistre pas des entreprises les exportations par exemple
00:39:30
des entreprises suisses avaient rien dire on enregistre les exportations des
00:39:33
entreprises résident suisse aucune faille d'une filiale américaine ou française
00:39:39
size résidant en suisse mais qui exporte du point de vue de la suisse a rendant les
00:39:43
exportations de la suisse même chose ici pour la chine les filiales à capitaux étrangers
00:39:48
size sir localisée en chine quand elle exporte ça rentre dans la balance
00:39:53
des paiements dans la balance commerciale comme exportation de la chine
00:39:58
donc il faut jamais dire exportation frais suit ça veut rien dire exportations suisses ses exportations de la suisse
00:40:03
mais en suisse comme ailleurs c'est le fruit d'entreprise swisscom de filiales à
00:40:08
capitaux étrangers qui eux ont eux exporte du code de la suisse donc
00:40:14
qu'estce que je vous montre ici j'ai voulu aussi nuancé le fait que si la chine et le premier exportateur au deuxième
00:40:19
exportateur mondial de bien fort contenu technologique et d'en réalité le problème c'est aller dans le bas moyens de gamme
00:40:27
allez dans le bas moyen de gamme aller dans l'entrée de gamme
00:40:31
donc vous et ça les gens souvent confondent le contenu technologique
00:40:36
et le niveau de gamme basse moyenne haute vous pouvez être le numéro
00:40:40
un mondial en termes d'exportation de biens à fort contenu technologique
00:40:45
et dans le bas de gamme ou de moyenne gamme c'était le cas de la chine ici qu'estce que vous avez ici
00:40:51
ici on a comparé les exportations de l'allemagne et les exportations de
00:40:55
la chine à l'allemagne est aussi un des principaux exportateurs mondiaux
00:40:59
et on a regardé on a deux dimensions qu'il ne faut pas confondre
00:41:04
b. t. c'estàdire basse technologie c les exportations de biens à faible contenu technologique
00:41:11
nt moyenne technologie acheter aux technologies et dans l'histogramme master dans un
00:41:16
les rectangles vous avez légale
00:41:22
vous à vous avez bas de gamme moyenne gamme haut de gamme voyait gamme basse en verre
00:41:29
moyenne gamme c l a couleur claire et le haut de gamme c'est la couleur élevé
00:41:38
allemagne a gauss a gauche pardon china droite vous voyez qu'estce que vous
00:41:42
remarquez vous remarquez que la différence essentielle entre l'allemagne et la chine
00:41:48
c'est que quelle que soit le contenu technologique basse technologie moyenne haute technologie
00:41:54
b la différence essentielle c'est qu'une part très importante des produits exportés par
00:42:00
les allemands sur le marché américain sont du haut de gamme comparé aux
00:42:04
produits exportés par la chine et même pour des biens à fort contenu
00:42:10
technologique regarder acheter bien fort contenu technologique vous avez à peine un pourcent
00:42:16
des exportations chinoises de biens à fort contenu technologique vers
00:42:21
les etats unis qui sont du haut de gamme
00:42:23
contre eux 53% pour eux les oeufs les
00:42:29
allemands et pour le moyen à la moyenne technologie
00:42:32
vous avez 71% de haut de gamme pour l'allemagne
00:42:34
4% pour la chine est assez exactement ça là
00:42:40
la chose que jouent les oeufs nuancé et donc ça c'est vraiment important de garder en tête pourquoi ces
00:42:47
ça signifie quoi ça signifie tout simplement connaît dans une situation ou à la seule
00:42:52
façon pour les pays industrialisés de rester compétitif vis avis des grands pays émergents
00:42:57
d'accord on a vu à l'un et elle complètement en recul c'est tout simplement
00:43:03
deux toujours monter en gamme c pas de dire il faut diminuer les coûts salariaux
00:43:09
jamais vous n'arriverez à des concerts et de réduire à en suisse en france en allemagne les les coûts
00:43:14
salariaux dans un rapport de deux à 17 a aucun sens et s'est trompé d'une guerre
00:43:19
cette compé d'une guerre parce que la chine et déjà sur des biens à fort contenu technologique donc la seule façon
00:43:24
cette montée en gamme toujours vers les moyens et haut de gamme sur les biens à fort contenu technologique
00:43:31
si vous voulez continuer à exercer des pressions à la baisse sur les salaires moi
00:43:35
je crois que ça n'a aucun sens et deuxièmement ça n'apportera rien
00:43:39
parce que c'est vraiment se tromper eux se tromper du nom de dieu de d'une guerre
00:43:44
l'accord déplu dans une chine qui n'exporte que des biens de consommation courante elle continue d'
00:43:49
accord mais les présente vraiment sur les biens fort contenu technologique et la suisse est très intéressant
00:43:56
je suis français et donc mais je suis ici depuis longtemps et je vois les deux différences
00:44:01
de modèle je pense qu'un pays comme la suisse et mieux à même de résister
00:44:05
à la compétition de la chine qu'un pays comme la france pourquoi pour
00:44:09
présenter très simple cirque contenu du système de formation de la suisse
00:44:15
c'est quoi le système de formation de la suisse 7 se dire que quelque part la croissance
00:44:19
économique d'un pays la richesse d'un pays elle est tirée par la productivité moyenne
00:44:24
de ses salariés sur toutes les chaînes de qualification pour sa quête d'apprentissage pour ça que l'accord donc c'est ça
00:44:31
que qu'on retrouve c'estàdire que l'innovation c'est pas uniquement d'innovations radicales de produits
00:44:36
c l'innovation de process si l'organisation c l'innovation d'organisation et ça
00:44:42
la suisse a su développer sur toutes les échelles de qualification
00:44:47
du pas moyens et due aux unes productivité du
00:44:52
travail qui relativement élevé d'accord tout ça c'est grâce notamment à l'apprentissage et grâce au fait
00:44:59
que ce qui est important c'est la productivité moyenne des travailleurs à tous les niveaux
00:45:04
de qualification la france et dans un autre modèle comme la chine d'ailleurs
00:45:08
la france aller dans un modèle ou à la productivité du travail en français parmi les plus élevées du monde
00:45:14
vraiment dans le top 3 ou quelque chose à les gains de productivité sont très élevés
00:45:19
les gains de productivité se concentre aussi sur comme d'habitude les chercheurs les
00:45:24
comme ingénieur mais on a besoin aussi de pas technicien en a
00:45:29
besoin aussi de gens bien formés sur toutes les échelles de qualification pourquoi parce que la chine et l'inde et sont capables de
00:45:35
sortir des diplômé sélectionnés avec des taux de 5%
00:45:40
comme en france à l'école polytechnique dans les écoles normales supérieures
00:45:43
oui on sait sélectionnés en france les meilleurs mathématiciens de génération en atomes
00:45:48
médaille fil qui vient tout de suite après suit des états unis
00:45:51
les meilleurs chercheur en médecine passe qui sont sélectionnés sur sélectionnés sur la base nationale de façon féroce
00:45:57
mais ces passa donc on a besoin les chinois vont pouvoir produire des ingénieurs polytechniciens au
00:46:02
même niveau que les français sauf qu'au lieu d'en sortir de son parent
00:46:06
au 15 meilleur mathématicien d'une génération yvan sortir sain midi 1'000
00:46:10
par contre si sera compliqué c'est de sortir et c'est làdessus qu'on observe
00:46:14
de la relocalisation provenance la chine les défauts là le problème de productivité du travail
00:46:20
qui se concentre sur les qualifications moyenne et ce que vous voyez le la question
00:46:26
donc là on a vraiment des deux modèles qui sont importants pour avoir travaillé
00:46:30
pendant 4 ans conseil d'analyse économique du premier ministre français yahya maintenant n 7
00:46:36
ou 8 ans c'était ça qu'on essaie de développer mais il a des résistances
00:46:41
donc vous voyez cet idéal et vraiment important c'est très bien d'avoir le pape chercheur
00:46:46
mais ce qu'il faut savoir des jeanclaude productivité moyenne quelque soit leur échelle de qualification important
00:46:52
je termine alors pourquoi cette
00:46:56
on fait plus nuancée pourquoi c'est aussi une chance la chine
00:47:01
la chine à l'étude chance pourquoi parce qu'avec la crise
00:47:03
de deux mille sept deux mille deux mille neuf comme je voulais dis qu'estce qu'elle a fait ce qu'elle a
00:47:08
fait ces cas là quant à son taux de croissance et réduit parce
00:47:11
que évidemment la crise a frappé la demande internationale qui
00:47:16
s'adresser à ses exportations et comme la vigne croissance essentiellement extraverti
00:47:21
qui répare ses exportations évidemment son taux de croissance et ralentit
00:47:24
toujours à des niveaux bien supérieur au notre mais aussi pour prendre eux avec beaucoup de précaution à les données statistiques
00:47:31
eux qui sont formulées de façon générale par les grands pays émergents
00:47:36
et donc en réalité tout l'enjeu deux des
00:47:39
autorités chinoises depuis le douzième et le treizième plan
00:47:42
puisque le treizième quand vient d'être eux adoptée c'est vraiment de relancer la demande intérieure
00:47:48
c'est de relancer la demande intérieure avec unité qu'eux
00:47:52
de mettre en place un véritable marché grand marché chinois
00:47:55
parce que jusqu'à présent même si des progrès ont été faites vous
00:47:58
avez à des barrières quasiment douanière entre les différentes provinces chinoises
00:48:02
vous avez des inégalités très important vous avez des restrictions aux flux de population
00:48:07
alors une partie des permis deux résidences ont été supprimés mais c'
00:48:11
est ça qui a permis par exemple la chine d'absorber
00:48:14
la crise le qui a frappé les uns et les pays émergents
00:48:18
au cours de la moitié des années 90 masculine main d'oeuvre flottante
00:48:22
fronting eux avoir force une main d'oeuvre flottante qui
00:48:27
permettait aux entrepreneurs quanti faisait face à des
00:48:30
revendications salariales comme cette main d'oeuvre flottante ne disposait pas de permis de résidence a été non officielle
00:48:36
et donc et faisaient pression sur les salaires des travailleurs officielle mais évidemment en source de
00:48:41
bien eux qui étaient les premiers temps et dans une situation de misère totale
00:48:46
d'accord c'est pour ça aussi qu'on est revenu sur online le premier enfant etc parce que vous aviez
00:48:51
dans cette main d'oeuvre flottante aussi des enfants qui n'était pas déclaré à ce qu'on allait audelà
00:48:56
du nombre d'enfants qui était requis équité de la même si ça été libéralisé en eux
00:49:03
les familles agricole dans un premier temps et récemment depuis 3 ou
00:49:06
4 aussi pourra pour le reste d'accord donc la véritable
00:49:11
le véritable enjeu pour la chine comme pour l'économie mondiale c'est
00:49:15
de développer son marché intérieur pourquoi pour l'économie mondiale se important
00:49:18
parce que si pour le moment de la croissance de la chine avait tiré par les exportations
00:49:22
par ses exportations donc ça veut dire que dans les pays partenaires la chine aeternus
00:49:29
bah ça fait moins d'exportation pour la chine et donc moins de croissance
00:49:32
économique et du chômage d'accord si elle peut développer son marché intérieur
00:49:39
avec une classe moyenne un qui s'est fortement développé ça veut dire que qu'
00:49:42
estce qui va tirer la croissance économique ça sera la consommation et l'investissement
00:49:47
on appelle la demande intérieure si la consommation et l'investissement et là aussi c'est quelque chose qu'on ignore surtout
00:49:54
en suisse passe connaît dans un petit pays où l'essentiel la croissance économique et tiré par le commerce extérieur
00:50:01
mais pour les pays de moyenne ou grande taille l'essentiel la croissance économique c.
00:50:05
la demande intérieure un pays comme la france de taille intermédiaire cinquième puissance à peu près économiques du monde
00:50:11
l'essentiel de sa croissance sa demande intérieure l'i. a. deux cas très particulier dans le monde c'est
00:50:16
le cas de l'allemagne qui elle aussi angela merkel depuis deux ans revient sur ce type de politique
00:50:21
l'allemagne est un pays où la croissance économique était tirée par ses
00:50:24
exportations mais le gouvernement merkel a entrepris un certain nombre de mesures
00:50:29
notamment avec revalorisation des salaires minima etc de façon à
00:50:34
être moins attirés par l'extérieur et de plus en plus par la demande intérieure les petits pays ont croissance économique tirer
00:50:40
part des exportations les pays même de taille intermédiaire sans être l'
00:50:44
allemagne la chine s'est plutôt la demande intérieure consommation
00:50:47
investissement et pour nous ça sera bon pourquoi pas ce que si la croissance mondiale hors chine se casse la figure
00:50:53
mais que la chine va bien évidemment si la demande intérieure qui eux dynamique la chine investir à davantage
00:51:00
et si investi davantage les consomment davantage d'un apportera davantage et les autres pays pourront

Share this talk: 


Conference program

Faut-il avoir peur de la concurrence de la Chine et des pays émergents ? Mythes et réalités.
Professeur Thierry Madiès, Doyen de la faculté d’économie et management d’UniDistance et titulaire de la chaire d’économie internationale et régionale de l’Université de Fribourg
30 Oct. 2018 · 6:33 p.m.
Questions - réponses avec le public
Professeur Thierry Madiès, Doyen de la faculté d’économie et management d’UniDistance et titulaire de la chaire d’économie internationale et régionale de l’Université de Fribourg
30 Oct. 2018 · 7:25 p.m.

Recommended talks