Embed code
Note: this content has been automatically generated.
voilà mon agent des remèdes je suis responsable commercial chez volvo bus
suisse un pour tout ce qui concerne les autobus de transport public
je suis accompagné de monsieur andreas ok responsable electro mobilité pour les
projets en europe centrale de göteborg qui se trouve la dérive
lorsque les PMRK d'un état m'a téléphoné si on
était intéressé à venir à cette conférence nous avons répondu avec plaisir oui
mais pas seulement pas ce que la mobilité électrique chez nous c'est un sujet
qu'il soutient que tout à fait d'actualité alors merci beaucoup pour l'invitation qu'on puisse venir ici
la question aujourd'hui c'est pourquoi et comment accélérer le développement de la mobilité électrique
le point de vue des constructeurs de bus et notre point de
vue pourquoi et comment pourquoi avant on avait des émissions
deux c. e. deux de deux c. e. excusez moi de nox de particules dans les villes la
c'était avant l'euro 6 les normes antipollution aussi son arrivée
et avec euro 6 le moteur et effectivement quasiment propre
mais il ya actuellement le c. e. deux on sait que les responsables du gaz
à effet de serre elles directement les changements climatiques par chance les versets présentés
mais tout les acteurs économiques en particulier dans le tourisme sont contents
pas seulement le CO 2 mais via le bruit aussi source de polluants
et dans la même direction on va vers l'efficience énergétique
ça veut dire qu'on va utiliser beaucoup moins d'énergie pour
déplacer un ne autobus c. là les nouveaux défis essai pas
des moindres j'en viens ou comment nous faisons que commencer
voici l'avenue sur l'avenir du bus est électrique
vouloir mis en volvo bus a mis en place une
stratégie à partir de grossistes ou les bus urbain
nous ne faisons plutôt diesel pure au minimum des hybrides
notre portefeuille produits on va produire de l'hybride de l'
hybride électrique c'est à dire un hybride recharger table
et du complètement électrique par contre pour le complètement électrique quand vous faites et des lignes commerciales
avec transport de passagers en public à vous devez avoir des systèmes de recharger nous offrons
des systèmes soit complet soit en parallèle avec des fournisseurs de stations
de charge nous avons ici à b. b. et siemens pourquoi
parce qu'ils sont persuadés que ces deux fournisseurs seront encore là dans un
temps nous avons donc le partenariat pour qu'on puisse aller de l'
avenir ensuite un embarras en interface ouverte pourquoi
interface ouverte a pour la simple
et bonne raison qu'on puisse a aussi chargée d'autre marque
d'autobus sous le même chargeur c pas maintenant qu'on a commencé avec
les bus électrique ça fait plus d'une dizaine d'années qu'on
était actif en chine un an avec john peinture avec un seul winamp
china on a d'un côté et proposer des bus à super
ca donc à condensateur qu'en charge et à chaque arrêt pour 40 secondes
nous avons vite remarqué que les coûts d'infrastructure étaient élevés et faibles
capacités en accumulation d'énergie due à la batterie quelques toutes petites un nous
avons en chine fait des expériences ont appris ce qu'il fallait
faire mais aussi par affaires ont aussi remarquer que les super condensateur avait ont
pensé au début qu'il avait qui étaient infinies au niveau de
la durée de vie leur durée de vie et limiter ensuite on a
aussi en parallèle fait des bus électrique à bas prix avec a
d. a. avec un système de changement batterie ça veut dire qu'on sortait
après 4 heures en charger la batterie on la mettait dans un
site de charge et cette batterie chargée qui allait et puis on avait encore en parallèle petites séries avec des batteries à charge de lui
dans des batteries très lourde qui devait pouvoir faire
opération le jour qui suivait parallèle y'
avait du charbon on produisait l'électricité avec du charbon en chine c'etait peut
etre pas optimale ou en somme nous mondialement en arrêt 7'700 bus
à composante traction électrique dans plus de 3'600 euro en europe
vous allez dire mais c pas vrai quand on parle de 7'700 bus avec le bus
hybrides en était déjà électrique pourquoi pas son avec batterie dedans et on avait un moteur électrique
et à côté on pouvait se mouvoir sans que le moteur thermique tourne ça veut dire
que tout les composants permettait d'avancer électrique ment en parallèle on a 8 ans
d'expérience avec des batteries au lithium en production en série 310 millions de
kilomètres parcourus projet référence je vais peut être
dire quelques projets référence son travail
donc on et en europe hambourg en a. a.
3 bus hybrides électriques 4 stations de charges
on regarde stockholm a on a lui ta hybride électrique deux stations de charges
peck namur charleroi 90 bus électriques hybrides
et 15 stations de charges etc
differdange on a 4 bus complètement électrique de stations de charge projet
en exécution emmenait à 30 m par exemple avec un bus électrique
puis station de charge abb cette cessation de charges sont normalisés
ensuite mal le très électrique deux stations etc avec les lignes
au total ça nous fait 243 hybrides électriques et 56 électriques qui
sont en train en partie ou en fonction et en train de se construire je
vous ai parlé tout à l'heure de la des repas réhabilité cette interopérabilité déjà effective
par ses stations de charge qu'on a voulu normaliser les autres constructeurs peuvent
aussi chargé lors autobus par exemple à hambourg la 3 solaris électrique à qui chasse les
mêmes station de charges ou nous en charge les vôtres oslo berne par exemple où
ira de stations à bébé ou se sera d auto 5 autobus électriques qui
se chargeront on va parler quand la mise hors ce concept de charge flexible
on parle de charge de nuit charge devenu notre problème c'est qu'il faut beaucoup de puissance
durant la nuit donc ça va dans l'ordre de grandeur du même gallois quand vous avez
10 15 autobus vous avez besoin d'une centrale électrique pour charger le contrat de batteries et
cher làbas très lourde et pilote en mon nom mais vous avez des doutes en vazquez
ensuite on a tout à l'autre côté avec un chargeur tout les arrêts l'infrastructure de charge
et très chers vous avez peu de réserves électriques sur les véhicules finalement charge opportune en
bout de ligne à on a un peu plus de patrimoine chargeur on hans urs donnait d'
énergie de jour où on a le thermique et le soleil en charge pas de nuit
et c'est aussi un peu en retour de ceux qui se confirme de ce qu'
on a fait en chine s'il vous plaît si on peut montrer le film
un j'ai encore quelques slide je me permets
de brièvement les présenter à la vitesse accélérée
voilà le concept de se dotent de stockage de l'
énergie modulaire enseignements et des gentils passa nouvelle génération
de bus à électrique comme urbains ont à agrandir
un peu les capacités passa aller capacité batterie
et la densité de batterie si bien qu'on a très peu pris de poids ça nous a permis de
sauter une deux voire 3 ou 4 fois les stations de charge en bout de ligne sans avoir de
problème grâce à la densité des batteries qu'a augmenté le concept de charge donc on a là le
chargeur à la charge avec les pentes au graphe et on a aussi la charge pendant la nuit
avec la petite prise à tombeau deux à l'avant dans coeur ce qui est important pour nous c'est
quand à calculer exactement les le profil de la ligne
pour pouvoir établir exactement qu'estce qui a
besoin comme puissance de chasse comme dotation batterie pour être
le mieux performants et innovants c'est très important
en place et chargeur ou en mai et on met en place le concept ce qui est important
quand on parle de voir ce que c'est quand vous arrivez dans l'âme moins bonne situation pour faire votre ligne que vous avez
les batteries qui sont au bout de leur vie vous avez lorsqu'elle soulèvement de
la température de la capacité passagers qu'à ce momentlà soyez encore capable
d'assurer votre mission de transport ici rapidement les rails de chasse et relativement
simples ont adhéré avec eux de rails avec 4 tentatives sont souvent ils
sont simple léger et à ne présenter aucun problème au niveau de la fiabilité
differdange un bus électrique envoie en haut à petit carré ce carré c'
est pour la communication avec le bus la station de charge avant le contact
elle communique avec le plus exactement qu'elle ait le profil de
charges qui doit établir et ça pour toutes les marques qui se connectent au même
système ces identique maintenant calculation digne de bus je me permets encore devenir
làdessus on calculait ligne on calcule la les langue d'origine les vitesses moyennes
énorme d'arrêter renvoie calculer le stress batterie pour savoir si unie
et faisable ou pas et par rapport à ce stress batterie on va pouvoir
dire oui ou non c'est faisable on va pouvoir faire in calculation
pour la dotation optimale autobus les stations de charges seront identiques et nous cette
importante lorsqu'on s'engage à ceux des contrats de 12 ans
que dans le verset sans fin de vie de la batterie ou
plus et encore assurer votre opération le système en décharge vous
avez vu tout à l'heure ces relativement flexible à aura peut
être passé par dessus vous avez différentes solutions en atelier
si vous voulez chargé ou pas avec des poteaux grave avec des prises à voilà

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Jean-Baptiste Vaudan, Vice Président de la commune de Bagnes
14 déc. 2017 · 9:07 matin
Introduction au forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 déc. 2017 · 9:13 matin
Projet Cristal, Commune de Rolle
Cédric Echenard, Commune de Rolle
14 déc. 2017 · 11:43 matin
Mobilité et Santé - Problématique globale
Henk Verloo, HES-SO Valais, Ecole de Santé
14 déc. 2017 · 2:15 après-midi
Projet WeMap
Maria Sokhn, HES-SO Valais, Institut Informatique de gestion
14 déc. 2017 · 2:28 après-midi
La mobilité des aînés « comme sur des roulettes » – Formations données en Suisse
Cindy Freudenthaler , Büro für Mobilität AG
14 déc. 2017 · 2:36 après-midi
Projet Cristal à Leysin
Thierry Chanard, GEA Vallotton et Chanard SA
14 déc. 2017 · 3:09 après-midi
Plateforme de mobilité MobiVerbier
Cyprien Huissoud , RouteRank Ltd
14 déc. 2017 · 3:21 après-midi
Service Information Voyageurs, navettes de Verbier
Vincent Rimet, TMR SA
14 déc. 2017 · 3:32 après-midi
Infrastructure de recharge électrique
Joel di Natale, ALTIS Groupe
14 déc. 2017 · 3:40 après-midi
Etude pour l’électrification de la flotte de véhicules communaux, Commune de Martigny
Thierry Bernhard et Patrice Moret , Resp: CREM - directeur des écoles communales de Martigny
14 déc. 2017 · 3:50 après-midi
Questions du public
Panel
14 déc. 2017 · 4:04 après-midi
Projet NOSE « des services Smart Cities dans les vallées Alpines » - NOSE (NOmadic Sensing Ecosystem)
Yann Bocchi, HES-SO Valais, Département Ingénierie Logicielle
14 déc. 2017 · 4:12 après-midi
Synthèse de la Journée
Martin Gonzenbach, Conseiller en liaison industrielle, EPFL ENAC & Trace
14 déc. 2017 · 4:47 après-midi
Clôture du Forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 déc. 2017 · 5:05 après-midi