Embed code
Note: this content has been automatically generated.
alors je me présenter en deux mots peut être avant je vais parler plus spécifiquement du ressenti
des utilisateurs sur visage et là la mobilité électrique
un donc je suis nicolas charton
je dirige un le bureau lausannois de cubes de stratégie consultants
le parti consultance c'est une société de conseil un
pour les directions générales pour les autorités publiques
spécialisée et donnant sur 3 thématiques l'énergie la mobilité des infrastructures
et comment avoir un on et avec le véhicule électrique notamment
sur un sujet qui vient à lier l'ensemble systématique lorsqu'
on s'ce que je le souhaitais faire aujourd'hui
cet été présenté les résultats d'études qu'on a réalisé pour la conférence roman des délégués l'énergie
c'est une conférence qui rassemble l'ensemble des directeurs énergie des cantons romands des 7 cantons romands
et notamment dans le cadre de cette étude qui a été réalisée en 2017
pour eux si les clients nous avons été amené à réaliser un sondage
au pré 2'700 utilisateurs de véhicules électriques dans les cantons de
Vaud et de fribourg alors malheureusement pas dans le canton du valais les
j'espère j'espère que les résultats pour extrapoler jusque jusqu'ici donc on
a intérêt à on a fait les 1'700 utilisateurs c. la totalité
des utilisateurs de véhicules électriques à date de la réalisation de sondages et on a eu 9 sans réponse
dans un taux de participation qui est particulièrement important
toujours hanté des résultats eux certains seront assez standard d'autres j'espère plu le plus surprenant
déjà en termes de profils d'utilisateurs qui utilisateurs aujourd'hui d'un
véhicule électrique ou d'un véhicule électrique chez eux en charge able
un plugin hybride eux déjà ans 100% des utilisateurs sont des
hommes en eux pourcent des visiteurs ont plus de 40 ans
c'est pas forcément choquant par rapport à eux au propriétaire
classique d'un véhicule qui soit thermique ou électrique
ce qui a un peu plus marquant on sait qu'aujourd'hui 69% des ménages gagnent plus de 10'000 fr par
mois olivier la halle introduit en un marché en suisse qui et
très particulier 50% de parts de marché de douter cela
à titre de comparaison en allemagne s'est dit pourcent français deux pourcent donc on est vraiment dans un
dans un marché très particulier c'est avec surprise qu'on ait des ménages qui soit plutôt
aisée l le dernier point voulait amener c'est pas parmi les caractéristiques de ses utilisateurs
cette comédie édifié terre qui sont à 8 ans de pourcent propriétaires de leurs places de parc
si on considère les utilisateurs qui ont accès à la place de parc privative on a noté 90 100
pourcent fait certes on est vraiment sur des utilisateurs aujourd'hui qui peuvent recharger leur véhicule chez eux
et cantons creuser le sujet c'est effectivement aujourd'hui confuse
notamment du développement d'infrastructures de recharger un prérequis en fait
personnellement je n'ai pas place départ privative un j'aimerais bien avoir un
véhicule électrique et jours du très compliqué pouvoir imaginer faire
donc aujourd'hui on si on souscrit plus spécifiquement sur la suisse romande en à saint 1'000
véhicules qui circulent à peu près alors c'était le chiffre début 2017
rien n'a probablement un petit un petit million plus 3% du parc du parc automobile
ce qu'on peut noter par rapport à ces véhicules à sétif coûte en moyenne 50% plus cher qu'un véhicule
thermique donc ça c'est aussi fortement lié au fait qu'on ait des véhicules qui sont plutôt haut de gamme
parmi les véhicules électriques si on compare uniquement
un modèle égale pour eux un niveau compte
confort et la monnaie légale mais plutôt le ressenti dans sondages étaient plutôt 20% plus cher
par contre ce qu'on constate aussi c'est qu'un ressenti des utilisateurs sur les économies significatives qui régnait sur les coûts annuels
que ce soit évidemment sur le carburant mais aussi sur les coûts de maintenance avec un véhicule électrique vous avez des
un système des moteurs qui sont beaucoup plus simple et donc moins maintenant sont des économies qui
sont entre 22 et 45% des véhicules électriques roman parcourent en moyenne 7
1'500 kilomètre par an donc c'est pour nous ça été surprise un écho
peut imaginer le véhicule électrique un vécu très urbain fait de 3 allersretours essai fini
en l'occurrence et plus que le véhicule thermique moyens qui et qui a 13'600 kilomètre par an
donc on a des difficultés qui sont clairement utilisés comme des premiers comme le premier véhicule
alors la majorité de ses trajets 8% d'entre se soumettre à la demande 100 kilomètres
ce qui là encore il fallait pas de différence fondamentale par rapport aux véhicules thermiques un
avec votre véhicule thermique pour aller en majorité des trajets courts notamment pour les pendulaires
eux aussi intéressant si c'est dans 5% des cas qu'un mandat d'être
avec 200 kilomètre donc impose forcément l'utilisation d'infrastructures de recherche publique
8 ans de 3% modifier auteur un concert leur véhicule comme étant eux leurs moyens de transport principal en
donc on débat sur le petit véhicule secondaires qui vient compléter un véhicule thermique
un autre élément qui intéressant par fermentation et les politiques publiques c'est le véhicule électrique ne
vient pas modifier l'usage de transports en commun 11 où la mobilité douce
donc en favorisant le développement du véhicule électrique vous allez pas venir reporter des usages
eux qui sont déjà décarbonées sur de la mobilité personnelle
un point un l'infrastructure de recherche a été mentionné ce que je voulais juste rappeler c'est
quand on parle d'infrastructures de recherche publique il faut bien se rappeler que 7% des recharger
d'un utilisateur classique 90% d'entre elles sont réalisées chez lui ou au travail
donc on est vraiment sur eux aujourd'hui concluent les profils utilisateurs une charge
charge d'appoint alors si on revient sur quelques éléments pour vous
illustré ce qui conduit les utilisateurs acheter un véhicule électrique aujourd'hui 7
on et fondamentalement sur l'aspect innovant et le faible impact environnemental
le single hélas des performances notamment sur les difficultés cela qui ressort de manière à significatif
évidemment les sur des dictateurs qui affiche qui accorde un hortense moindre à la partie économique
au niveau des craintes lors de l'achat on est vraiment sur les craintes
que les craintes fondamentale du vécu écrite encore annoncé le risque sur l'autonomie
la disponibilité des solutions d'eau de roche charge qui
ressortent comme les craintes majeures il faut savoir qu'aujourd'
hui un véhicule électrique est un véhicule qui s'achète pas vécu écrit qui vont c'est à dire que les
au niveau des oeufs dégage au niveau des concessionnaires c'est pas les véhicules qui
sont eux généralement proposées il faut que l'utilisateur soit convaincu quand il arrive
en termes d'aide à l'utilisation ou il ressort effectivement que
cette autonomie qui reste encore une fois permanent dont quasiment
50% des cas légèrement inférieur à ce qui a annoncé c'est pas toujours forcément une bonne surprise à l'achat même si
globalement vers la satisfaction est exceptionnel enfin tant sur le véhicule électrique
vis-à-vis des éléments qui cristallise le mécontentement eux dont vous voyez déjà
on a quand même sur la majorité des éléments et satisfaction qui colossal order dans les niveaux de satisfaction
7 les promoteurs corps qui sont record en faite en cédant dénommés produits
quasiment c'est sûr derville adoptèrent des gens qui sont qui sont passionnés
le seul point qui ressort vous le voyez sur le graphique comme étant extrêmement négatif la recherche publique je l'ai permis
pour les commanditaires nous envoyer un deuxième tranquille au sommaire très négative si les politiques publiques aujourd'hui qui sont jugés
absente quasi nulle avec à peu près les mêmes les mêmes score sur le p. s.
j'ai passé ce transparent et qui a déjà été évoquée par olivier
peut être juste pour eux pour mentionner quelque chose vous avez ici alors on anonymisées c. la satisfaction
à l'utilisation et à l'achat selon les marques donc abaisser j. c des marques
je mentionnerai jusque j. on est sûr démarre plutôt haut de gamme
un on et sur des véhicules qui justement on quand même des
était plus positionnée sur un segment urbain ou plutôt eux plutôt eux plutôt bas de gamme en attendant le véhicule
peut être un dernier point sur lequel je voulais je voulais revenir un pour faire le
lien avec aussi ce qui nous intéresse le fait qui nous intéresse réellement de l'énergie
c'est qu'avec le véhicule électrique vous créez un pour eux qui ne se brisera pas entre le monde de l'énergie allemand de la mobilité
il suffit de voir derrière les acteurs qui si intéresse notamment les aujourd'hui les grands acteurs qui déploient des banderoles charge
d'entre eux sont des acteurs qui viennent du monde de l'énergie peut être deux
chiffres pour souligner cela 30% des aviateurs de éclectique aujourd'hui en panneaux photovoltaiques
ce qui est beaucoup plus que la moyenne en suisse évitant porte pourcent d'entre
eux souhaitent l'électricité d'origine renouvelable donc ça c'est un premier pas
mais demain ces mêmes utilisateurs sont édifiés teur qui seront amenés
à gérer leur énergie travail du stockage en à piloter la recharger leurs véhicules électriques
ou peutêtre demain l'ouverture du marché que les premiers utilisateurs à se poser la question estce que mon fournisseur d'énergie
mon distributeurs et eux le donataire ce qui amène effectivement des acteurs à se poser la
question de de les acteurs du secteur de la question du véhicule électrique
voyage conclut olivier a déjà rappelé effectivement quand on parle de véhicules électriques faut pas oublier
beaucoup d'autres révolutions qui arrive aussi dans le monde dans le monde de la mobilité
nous celle au cours desquelles on croit beaucoup ces véhicules autonome qui souvent lieu électrique
moi je vous remercie pour votre attention et je remercie surtout pour eux pour l'invitation à eux
intervenir et eux aujourd'hui j'étais très heureux de vous faire 7 cette présentation

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Jean-Baptiste Vaudan, Vice Président de la commune de Bagnes
14 Dec. 2017 · 9:07 a.m.
Introduction au forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 Dec. 2017 · 9:13 a.m.
Projet Cristal, Commune de Rolle
Cédric Echenard, Commune de Rolle
14 Dec. 2017 · 11:43 a.m.
Mobilité et Santé - Problématique globale
Henk Verloo, HES-SO Valais, Ecole de Santé
14 Dec. 2017 · 2:15 p.m.
Projet WeMap
Maria Sokhn, HES-SO Valais, Institut Informatique de gestion
14 Dec. 2017 · 2:28 p.m.
La mobilité des aînés « comme sur des roulettes » – Formations données en Suisse
Cindy Freudenthaler , Büro für Mobilität AG
14 Dec. 2017 · 2:36 p.m.
Projet Cristal à Leysin
Thierry Chanard, GEA Vallotton et Chanard SA
14 Dec. 2017 · 3:09 p.m.
Plateforme de mobilité MobiVerbier
Cyprien Huissoud , RouteRank Ltd
14 Dec. 2017 · 3:21 p.m.
Service Information Voyageurs, navettes de Verbier
Vincent Rimet, TMR SA
14 Dec. 2017 · 3:32 p.m.
Infrastructure de recharge électrique
Joel di Natale, ALTIS Groupe
14 Dec. 2017 · 3:40 p.m.
Etude pour l’électrification de la flotte de véhicules communaux, Commune de Martigny
Thierry Bernhard et Patrice Moret , Resp: CREM - directeur des écoles communales de Martigny
14 Dec. 2017 · 3:50 p.m.
Questions du public
Panel
14 Dec. 2017 · 4:04 p.m.
Projet NOSE « des services Smart Cities dans les vallées Alpines » - NOSE (NOmadic Sensing Ecosystem)
Yann Bocchi, HES-SO Valais, Département Ingénierie Logicielle
14 Dec. 2017 · 4:12 p.m.
Synthèse de la Journée
Martin Gonzenbach, Conseiller en liaison industrielle, EPFL ENAC & Trace
14 Dec. 2017 · 4:47 p.m.
Clôture du Forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 Dec. 2017 · 5:05 p.m.

Recommended talks

Solution FER Genève
Patrice Fisseux, Directeur comptabilité, FER Genève
30 March 2017 · 6:26 p.m.