Embed code
Note: this content has been automatically generated.
bonjour à tous alors attirer bernard décret mais j'ai la chance d'être accompagne aujourd'hui par patrice marais directeurs des écoles de martigny
donc vous pouvez voir ici une toute nouvelle acquisition en
principauté aussi ici à ce salon de mobilité
donc ce véhicule préparer les écoles de martigny dans le
cadre de la vecteur de communication sur l la mobilité
donc on vend parlaient d'eux les quiz sur l'
électrification des communaux pour la vie de martigny
donc pour moi venant vraiment du monde du territoire et de l'énergie et eux et je
trouve un schéma comme ça peut être intéressant pour qu'auparavant fait différent tout de suite
à leur lot revolution fait différentes sources d'énergie
qui sont consommés en suisse par eux différents utilisateurs
et score marqué ici c que souvent très
intéressante c'est finalement les transports représentait japon
plus du tiers de la consommation énergétique en suisse non seulement c'est du tiers
mais en plus c'est quasiment du 100% fossiles du 100%
issus de produits pétroliers un donc aussi un énorme leviers d'action pour les politiques
communales qui cherche à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre
donc descriptif du projet la commune fausse conscience du hockey et à quel niveau se
que je peut agir sur les véhicules communaux pour diminuer les consommations d'énergie
tout en tenant compte de la faisabilité technique auquel
potentiel d'explication de la flotte communale
en tenant compte du 9 avis technique donc ça c'était la partie
la plus opérationnelle parce que finalement en arriver qu'une certaine
proposition de matrices de substitution pour chaque véhicule qui a été validée par le service technique
mais aussi avec une marge beaucoup plus globale
t dévaluer ensuite les impacts économiques
de cette substitution et aussi les impacts énergiquement
donc c'est un projet qui était financée en partie par la commune de martigny et par le
programme de promotion de projets de cette énergie et de ses nager dans les communes
donc ici la méthode vraiment très générale donc c'est clair pour faire cette étude de
substitution on a besoin déjà de connaître qu'elle a fait actuellement utilisés quelles et son utilisation
et quelles sont les véhicules qu'on peut proposer la substitution que cette clé qui composent cette
substitution donc pour ça on s'est basé sur différentes bases de données sont disponibles
sur le web comme les cognitivistes immobile mais aussi et très important toute
la connaissance et allant des services techniques sur leur parc de véhicules
des questionnaires aux utilisateurs aussi très intéressant à cette permet aussi de les sensibiliser à cette démarche
et ensuite sur un véhicule test le vécu test donc le ballon électrique sur lequel
on nous mettons à GPS 11 du relevé de
rechange électrique vous montre un petit peu de résultats s'intéressant
sur cette étude la on arrive donc à évaluer différents scénarios
en fonction de différents degrés de remplacer habilité des véhicules
et donc d'un scénario de base que nous savons de référence pour évaluer quel est le
l es quelle honte pour les autres scénarios finalement les
économies de CO 2 et i.
les économies ou pas économique et ensuite enfin
les conclusions et recommandations de cette étude
donc ici déjà un petit graphique qui permettra de donner l'inventeur de ce qui était disponible
comme véhicule écrit sur le marché avec ventilation pour les
véhicules électriques et vécu tourisme sont de coloration
où on a ici en dans l'axe des x dans le prix et puis si l'autonomie donc
on a comme certaines corrélations entre les marques emblématiques telles qu'elles ont été présentées ce matin
et disons plutôt élevée cultivant intéressés la commune parce que finalement c'
est plutôt des utilitaires qui votre intéressant pour les services techniques
et vous voyez ici le véhicule une taille unique qui donc
le véhicule qui a été acheté par les écoles marty
ici les sites rennes berlingot qui l'utilitaire justement sur lequel on a procédé à cette doctrine mesure
donc muni schéma principe donc on a vécu berlingot équipé nager ps on suit cette ces parcours journalier
en parallèle on va relever aussi à chaque fois qu'ils recherchent
quel était son tendre change à 100% pouvoir évaluer
ils sont caractéristiques de consommation spécifique donc on procède tout ça
et en arrivant faites à des conclusions très intéressante qui rejoignent exactement ce qui était déjà dit
ce matin c'estàdire que finalement sauvegarde sur à peu près de 3 mois de mesure
les trajectoires des faits qui pense véhicule on voit qu'en fait pleinement 7
pourcent du temps vécu en fait il se déplace dans dixsept martine
même encore pire que ça disons près de 50% des trajets et moins de 10 kilomètres
et on a quelquefois d. ils ont près d'un ou deux pourcent du temps
du parcours qui dépasse les 100 kilomètre donc ça s'intéressant un
parce que ça va quand on va chercher en faite à couvrir le besoin offert par eux
dans le véhicule on voit dans sa question estce qu'on veut vraiment arriver à couvrir le 100%
des besoins estadire ce trajet max ou estce qu'on se contente finalement de nantes 7%
des cas où quelle qu'en fait on a des possibilités que sont beaucoup plus grande
donc ici aussi quelques batteries thèse qui avaient été effectuées sur des parcours type a donc vision non
envers des boucles en ville en bleu les trajets sur l'autoroute
et on ne montre que la montée descente avec linux enclines
pour pouvoir voir un petit peu par rapport aux
ou à l'autonomie constructeur est annoncée à 150 kilomètre à quels étaient les autonomie réelle
en fait on voit que ça fluctue thème énormément surtout dans les
régions de montagne voit typiquement qu'en fait la montée au col
avec limon sera plutôt du 85 kilomètre d'autonomie
mais bon on sait c'est quelque chose qui me concerne je ne sais pas beaucoup donc en fait dans le
l'autonomie constatées sur les statistiques du tramway T300
20 kilomètre donc vraiment du parcours à travers un
ensuite concernant l'année CO 2 c'est clair qu'avec l'aîné avec écrivait
beaucoup moins de CO 2 calculs thermiques mais beaucoup moins ça veut dire combien
enfin ça dépend énormément là aussi d'eux de l'électricité qui approvisionne véhicule
typiquement ici on voit comparaison en termes démissions de CO 2 pour
100 kilomètre avec un véhicule thermique on sera de lord 16 kilos
alors qu'avec le mix quiconque de synergie qui alimente la ville de martigny
en 2016 avec un mix 100% hydro
on est au 25 donc ça veut dire qu'on fait
sur un sur un parcours annuellement de 2000 kilomètres
le véhicule thermique produira in tome 5 de CO 2 alors que le véhicule est très province 125 kg
donc on a un rapport quand même de 60 fois moins démissions de CO
deux en utilisant vécue donc c'est vraiment quelque chose de très intéressant
à mettre en place pour les économies de toutes les 3 scénarios ici scénario
de base on reconnaîtra 60 tonnes de CO 2 par an
donc on garde le même nombre de véhicules et on remplace toujours des véhicules thermiques
donc on voit ici aussi les coûts annuels liés à l'achat de nouveaux véhicules à l'achat carburant et entretiens
ici scénario conservateur et d'un 11 pas de nouveau la sur ce trajet maximum
ou qui limite passablement nombre de remplacement qu'on peut mettre en place
on voit quand même certaines diminution des émissions des émissions de CO 2
dans le cas le plus ambitieux 11 bah justement sur ces noms 5% des trajets
censurer la on diminue de moitié un ses émissions de CO 2 et
en termes que j'ai vu traiter cet enfant
on voit en termes de biens economica 2030 qu'on fait quelque soit le scénario staline le
basic fameux beslan le conservateur l'ambitieux en fait on se retrouve à peu
près la même échelle décision confirmée par certaines études récentes se autres pays
maintenant je les attraits et adresse la parole pour présenter un petit peu l'opportunité du véhicule électrique
il reste 20 secondes ça je le président mesdames messieurs bonjour a
tous merci aussi de l'habitation ici à verbier pourparlers très
brièvement du véhicule que vous avez vu tout à leurs oeufs
en images nouveaux véhicules électriques des écoles de martinique
depuis un mois donc nous sommes venus avec ce véhicule et les parquets làdedans
aisément commentaires verde nous ne sommes pas sûr de pouvoir redescendre passe mon temps nous avons pâle
la batterie et recharger au départ donc nous pensions le recharger devant l'établissement mais malheureusement
ça semble encore possible donc envers un certain de force à réserver chambre ce soir ici
voilà donc vous émis quelques critères ça fait longtemps que les écoles
martini collabore avec le crème notamment pour eux l'efficience énergétique
des bâtiments dont qui a une longue volonté de soi
des autorités communales la direction des écoles aussi
de parler de sensibiliser les enfants en termes de déficience énergétique
les énergies ça fait partie des et des programmes scolaires du
temps d'étude roman aussi des thématiques qui sont abordés
avec les enfants pour nous c'est important d'avoir un objet un support de communication quelque chose de
de concret donc nous étions intéressé le créneau avait abordé
et nous a parlé de cette étude
dans le but de remplacer progressivement la flotte des
véhicules communaux par eux des véhicules électriques
un événement anecdotique à a précipité le changement de
ce véhicule puisque le véhicule de concierge était
parquet au bord du neveu de martigny durant la foire du valais et puis il a été accidenté quelqu'
un maire entrer dans un véhicule à vendredi soir donc en ses pensées et mis à la
à la recherche d'un véhicule électrique à pas énormément des véhicules qui sont sur le marché
je vous aime ici quelques critères effectivement que la plupart des trajets ce fonds
en ville d'eux en ville de martigny marque la ville les écoles martigny c'est une grande école
7'500 et laisse à peu près 200 collaborateurs donc le
concierge à des tâches qui sont eux qui sont très diverses
et notamment le transport d'enfants donc pour nous c'est important d'avoir
des sièges à l'arrière du véhicule voilà pourquoi nos choix sa portée
sur ce véhicule juste passer le lit
l'indien suivant mais je crois que vous avez déjà à pourra compter
donc pour nous ça c'est important d'avoir un objet concret
qu'on peut montrer aux enfants qu'on peut travailler qui vont venir
voir ce véhicule qui on va leur parler de d'énergie
à travers ce support de communication comme vous l'avez
vu qui ait aussi décoré avec eux avec un
notamment les lots quantité d'énergie et puis la
volonté d'utiliser les énergies renouvelables de la région
c'est aussi le projet du décret n k qui a mené d'ampoules distrait ma de martigny
avec eux les différentes autorités et des communes du distri voilà merci parfait merci à fès
j'avais un slide conclusion enfin quand passablement fêtes de pâques avait déjà été abordé ce matin donc oui c'est très
adapté surtout dans le cas vous en faites des mobilités urbaines donc typiquement pour martigny c'est vraiment l'idéal
économiquement intéressant autant pour l'acheteur disons que pour que de développement de nouvelles filières comme on a
aussi aborder ce matin cette valorisation si des énergies de notre énergie locale comme hydroélectricité
et mais par contre c'est vrai qu'il faut tout mettre en parallèle avec le liban de charges
lorsque pour l'instant le la borne actuelle du véhicule avec nos changeant en
15 heures donc on peut pas avoir plusieurs véhicules sur certains bancs

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Jean-Baptiste Vaudan, Vice Président de la commune de Bagnes
14 Dec. 2017 · 9:07 a.m.
Introduction au forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 Dec. 2017 · 9:13 a.m.
Projet Cristal, Commune de Rolle
Cédric Echenard, Commune de Rolle
14 Dec. 2017 · 11:43 a.m.
Mobilité et Santé - Problématique globale
Henk Verloo, HES-SO Valais, Ecole de Santé
14 Dec. 2017 · 2:15 p.m.
Projet WeMap
Maria Sokhn, HES-SO Valais, Institut Informatique de gestion
14 Dec. 2017 · 2:28 p.m.
La mobilité des aînés « comme sur des roulettes » – Formations données en Suisse
Cindy Freudenthaler , Büro für Mobilität AG
14 Dec. 2017 · 2:36 p.m.
Projet Cristal à Leysin
Thierry Chanard, GEA Vallotton et Chanard SA
14 Dec. 2017 · 3:09 p.m.
Plateforme de mobilité MobiVerbier
Cyprien Huissoud , RouteRank Ltd
14 Dec. 2017 · 3:21 p.m.
Service Information Voyageurs, navettes de Verbier
Vincent Rimet, TMR SA
14 Dec. 2017 · 3:32 p.m.
Infrastructure de recharge électrique
Joel di Natale, ALTIS Groupe
14 Dec. 2017 · 3:40 p.m.
Etude pour l’électrification de la flotte de véhicules communaux, Commune de Martigny
Thierry Bernhard et Patrice Moret , Resp: CREM - directeur des écoles communales de Martigny
14 Dec. 2017 · 3:50 p.m.
Questions du public
Panel
14 Dec. 2017 · 4:04 p.m.
Projet NOSE « des services Smart Cities dans les vallées Alpines » - NOSE (NOmadic Sensing Ecosystem)
Yann Bocchi, HES-SO Valais, Département Ingénierie Logicielle
14 Dec. 2017 · 4:12 p.m.
Synthèse de la Journée
Martin Gonzenbach, Conseiller en liaison industrielle, EPFL ENAC & Trace
14 Dec. 2017 · 4:47 p.m.
Clôture du Forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 Dec. 2017 · 5:05 p.m.

Recommended talks

Session de présentation de doctorant(e)s et jeunes chercheurs
Adrien Gaudard, Eawag
25 April 2018 · 10:12 a.m.