Embed code
Note: this content has been automatically generated.
bonjour a tous merci madame chemin pour l'invitation maintenant que je viens à toi je
m'occupe d'acheter ce que je m'empresse égouts présenté par ce que
en fait dans la ces nouveaux dans ce paysage long à quelques jours au moins 10 jours qu'on existe
on va vous présenter donc notre organisation omission ce que j'avais envie
de intitulé finalement cette présentation c'était du barrage de mon voisin
à ma voiture recharger que se passe til pas entre deux y'a pas seulement des
bords et pas seulement des véhicules mais aussi l'énergie aussi des infrastructures et
la derrière on a besoin de énergéticien je crois que je suis le premier à me présenter cidevant par con je sais qu'il en a dans la salle
donc cette volonté que je vais vous entretenir un petit peu làdessus qui sommes nous acheter c'est bien c'est en fait de
une image de l'anciens et si des groupes pour les gens qui habitent la région donc les services industriels la commune de bagnes
c'est une entité cette marque existe depuis 3 mois mais là derrière ce serait finalement in
ambition commune de 4 communes évidemment la commune de mann qui est peu commune extrêmement importante dans
dans la stratégie de altice plus d'un actionnaire
historique expo un nouvel actionnaire la fondation
theark et puis les 3 sociétés du groupe se géza cèdre et sage et calais ça
et puis le service des eaux et des énergies la commune de ben en
fait avec l'ensemble de ses acteurs nous sommes actif dans la mobilité
électrique on va venir alors eux d'abord altice etune ambition en lien avec
la stratégie énergétique 2050 et à ce stade la com
énergéticien nous avons l'intention de vous proposer à
vos utilisateurs aussi mobilité électrique des produits
et des services et pour se mettre en marche donc crée la société acquise
et c'est elle qui aujourd'hui travaillent dans cette mobilité et qui essaye de
mettre en oeuvre les intention stratégique d'abord de la commune de nos autorités
les attentes de nos entreprises nos clients et puis là derrière eux nous avons décidé de ne pas nous arrêter seulement dans
dans la mise en oeuvre et dans la réflexion mais de participer à l'innovation et à ce stade la nous avons
ensemble avec nos sociétés nos communes et la fondation vie art créé boire contre
mon qui est en fait un pôle d'innovation à ciel ouvert
avec pour objectif d'explorer des pistes d'amélioration en lien avec la
stratégie énergétique 2050 avec des nouveaux produits et des services
pour essayer en fait de trouver des solutions d'innovation et altice avec gloire contre
mon somme à disposition pour faire des tests sur notre territoire avec nos infrastructures
et nous construisons actuellement des locaux des bureaux on travaille sur des projets déjà sur 2018 on est
en contact avec des startup en lien avec ce milieu de l'eau de l'énergie l'environnement donc
finalement on a de cette démission qui nous qui nous colle à la peau et qui sont fondamentales et importantes
ces tâches régaliennes en lien avec l'eau et l'énergie donc d'amener cette eau des barrages
respectivement des retenues collinaires et autre aux citoyens à l'utilisateur comme de l'
énergie mais aussi nous avons décidé de nous préparer à vous livrer les
produits et des services et ça c'est la société altice avec sa marque
et puis pour la partie de l'innovation boire contre mon mais
nous avons incompétence aujourd'hui ici dans notre région la capacité à valoriser des ressources
locales sur le marché européen de l'énergie à savoir que nous sommes producteurs
la commune de bagne est aussi propriétaire du parti du barrage mon
voisin et on essaie de revalorisée cette énergie sur le marché
dans la mais aussi à disposition des bornes lorsqu'on parle d'énergies renouvelables lorsqu'on parle de mobilité
électrique ici dans notre région lorsque vous recharger votre véhicule
électrique vous êtes qu'exclusivement avec du renouvelable
valaisan exclusivement c'est un choix stratégique a été fait ici
et c'est aussi ça fait partie de cette réflexion stratégique de la commune
donc altice et finalement des unités d'affaires donc l'eau électricité
en lien avec cette mobilité l'habitat le thermique mais
on s'installe maintenant clairement dans la mobilité électrique on va essayer
de parcourir quelques éléments clés de nos réflexions pour essayer de
visualiser qu'estce qu'on fait qu'estce qu'on va faire d. 2018 c.
réflexion était partagé avec eux deux intervenants d'ailleurs qu'un client qui sont intervenues ce matin
de la société agéco et de la société le cube avec lesquels on a travaillé pour essayer
d'avoir des benchmarks avec d'autres sociétés et des modèles économiques qui nous semble intéressant
oui nous travaillons aussi sur les mobilité électrique vélo ce
sont nos futurs borne vélo électrique on va déployer
à l'horizon 2018 vous avez en avant première ce peut être un grand moment
enfin voilà à déposer des brevets pour eux pour déployer ces bandes électriques ont à plusieurs exemplaires
de ce type là et en collaboration avec les autorités locales les offices du tourisme
avec les communes voisines on va on a un plan de déploiement de ces bornes vélo électrique
avec différents modèles alors pour la mobilité c quoi bah d'abord ce qu'il faut
savoir c'est la commune de bagne ici c'est la cité c'était l'énergie commune
de bagne eliane aspects en lien avec cette cité l'énergie c'est la mobilité
la mobilité pour nous énergéticien ça se traduit avec deux sacs le déploiement de
bornes vélo et de bons voitures électriques pour les questions de fond
il est nécessaire de questionner mais regardons juste un petit peu contexts encore un autre élément du contexte quand on
dit que finning finalement la révéler les voitures électriques ont
un taux de pénétration allait maximum de deux pourcent
arrivée dans notre région sont des statistiques 2015 2016
arrivent dans notre région à peu près de 12'000 voitures
à l'entrée de l'entre mon épée monte sur verbier quotidiennement amont sur verbier à peu près de 5
1'000 voitures jour alors on fait à deux pourcent plan si bas voila le potentiel électrique on a
dans ce domaine la et puis vous regardez aussi un axe assez intéressant du saint
bernard on a 1'006 en voiture jour 5'000 jours sur verbier passage
passage sur un élément de compteurs donc c'est comme un élément à ses intérêts saint qui nous
permet de faire des projections deuxième contexte qu'estce que j'aimerais évoquer c'est le transport
par le rail et on voit qu'en fait vous avez il en a pas
les détails mais sur ses sur ces éléments donc t mers régionales
n'ont pas pu me donner les détails précisément mais on a en fait à
peu près un 700 personnes jour qui utilisent les transports publics le rail
entrent portia hier le sable sans danger martinez donc là
27 se poser la question dans ce contexte la comment ça se passe quelles
sont les potentiels possibles quelle est la place cinéma finalement la mobilité électrique
donc pour nous ce qu'on peut dire c'est qu'on a finalement ces
défis les défis suivants c'est dire moi l'interopérabilité des systèmes
aujourd'hui comme énergéticien comme pose hors de bord n'on doit
se poser la question du citoyen qui arrivent chez nous
soit pour un jour soit tout pour 3 jours soit pour deux heures de temps qu'ils aient la possibilité
avec sa carte finalement de faire le plein de sa voiture et c'est pas donner aujourd'hui
et ce n'est pas donner aujourd'hui alors les producteurs les constructeurs nous
disent oui ça vient gentiment mais dans les faits technologiquement parlant aujourd'hui
on a encore pas de système qui permet d'avoir cette facilité d'
accès et sachant très bien que verbier dans quelques jours ces 40
1'000 personnes voire même des pointes à 60'000 personnes alors qu'il a une semaine ou deux 7 et 4'000 personnes
un bébé aussi imaginer qu'on a une typologie de personnalités
qui arrivent sur le site avec des cartes de plusieurs
fournisseurs de prestations mobilité électrique et aujourd'hui je vous prie de croire c'est la galère
et la question comment exposer ses commandes nour énergéticien devant trouver avec quel système vont travailler
le deuxième élément celle transfert modal on a une politique de déploiement et puis à la politique
de déploiement on prend en compte aussi pour nous l'avertit qualité et pas seulement le
la mobilité voiture où la mobilité rail mais aussi la
mobilité par câble à savoir que cura la verdier
on estime que la c'est dire quelle politique d'incitation doit mener
la commune de bonne pause dire voulons nous vraiment inciter voiture
amanda verde voulant nous vraiment ainsi des voitures à rester en bac uralaz et puis utiliser ce transport merveilleux que vous pouvez voir
après la la fenêtre donc ça c'est quelque chose aussi un élément intéressant
les retours sur investissement borloo peut coûter 5'000 francs au 20'000 fr
aujourd'hui avec son utilisation à l'on adecco aujourd'hui couvert pour
si santé le kwh mélodie à 18 20 centimes kwh
alors c'est bien le rôle politique n'a cessé d'arrêt d'incitation et fort les moyens à mettre en oeuvre
et là aussi c'est des questions qui se posent vraiment et puis le dernier élément que
je voulais vous dire et qui me semble fondamental bien ici on a affaire finalement à un
ein wille a la montagne ont aussi des gens dans la vallée avec un territoire complètement différent
donc on a décidé en 2018 et les budgets ont été
validés maintenant de faire des pôles finalement de développement de bord neuve
voitures électriques avec vraiment le pôle verbier l'pour le chablais puis
on descend un petit peu dans la vallée puisqu'en fait notre zone de desserte
c'est pas seulement la commune de bâle mais sans manger volé au dernier
en fait toucher l'axe du saint bernard et là vous avez en fait
l'idée de développement de nos bornes voiture et puis on a
réfléchi sur les bancs du vélo et puis là vous avez aussi les
axes de déploiement de bande vélo électrique pour essayer d'arriver vraiment

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Jean-Baptiste Vaudan, Vice Président de la commune de Bagnes
14 déc. 2017 · 9:07 matin
Introduction au forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 déc. 2017 · 9:13 matin
Projet Cristal, Commune de Rolle
Cédric Echenard, Commune de Rolle
14 déc. 2017 · 11:43 matin
Mobilité et Santé - Problématique globale
Henk Verloo, HES-SO Valais, Ecole de Santé
14 déc. 2017 · 2:15 après-midi
Projet WeMap
Maria Sokhn, HES-SO Valais, Institut Informatique de gestion
14 déc. 2017 · 2:28 après-midi
La mobilité des aînés « comme sur des roulettes » – Formations données en Suisse
Cindy Freudenthaler , Büro für Mobilität AG
14 déc. 2017 · 2:36 après-midi
Projet Cristal à Leysin
Thierry Chanard, GEA Vallotton et Chanard SA
14 déc. 2017 · 3:09 après-midi
Plateforme de mobilité MobiVerbier
Cyprien Huissoud , RouteRank Ltd
14 déc. 2017 · 3:21 après-midi
Service Information Voyageurs, navettes de Verbier
Vincent Rimet, TMR SA
14 déc. 2017 · 3:32 après-midi
Infrastructure de recharge électrique
Joel di Natale, ALTIS Groupe
14 déc. 2017 · 3:40 après-midi
Etude pour l’électrification de la flotte de véhicules communaux, Commune de Martigny
Thierry Bernhard et Patrice Moret , Resp: CREM - directeur des écoles communales de Martigny
14 déc. 2017 · 3:50 après-midi
Questions du public
Panel
14 déc. 2017 · 4:04 après-midi
Projet NOSE « des services Smart Cities dans les vallées Alpines » - NOSE (NOmadic Sensing Ecosystem)
Yann Bocchi, HES-SO Valais, Département Ingénierie Logicielle
14 déc. 2017 · 4:12 après-midi
Synthèse de la Journée
Martin Gonzenbach, Conseiller en liaison industrielle, EPFL ENAC & Trace
14 déc. 2017 · 4:47 après-midi
Clôture du Forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 déc. 2017 · 5:05 après-midi