Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:04
d'abord peut être présenter le le
00:00:06
territoire sur lequel euh sur lequel a
00:00:08
été euh a été mis en oeuvre ce projet
00:00:10
tous les cinq territoires comme
00:00:11
relativement vaste puisqu'il intègre
00:00:13
quatre euh cantons suisses et de
00:00:14
départements français et donc qui
00:00:17
compte euh cent mille employés vingt
00:00:18
cinq mille frontaliers donc ces un cinq
00:00:20
territoires qui comme relativement
00:00:21
relativement large donc la
00:00:24
problématique de base la pneumatique de
00:00:26
base euh ce qu'on peut rencontrer dans
00:00:28
d'autres situations c'est-à-dire en
00:00:29
fait des origines euh de flux qui sont
00:00:32
relativement peu massif y sévit retrait
00:00:34
euh très éparpillés et puis ne euh une
00:00:37
relative concentration des flux qui
00:00:39
créé une certaine congestion congestion
00:00:41
certaines euh notamment passage aux
00:00:43
frontières euh du côté euh entre la
00:00:45
france et la suisse et donc euh voilà
00:00:48
cette euh cette problématique la euh et
00:00:51
les difficiles à régler avec les
00:00:53
transports publics parce que évidemment
00:00:54
ma comme euh les origines sont
00:00:55
extrêmement dispersés euh passa contre
00:00:57
extrêmement cher ce cette raisonner
00:00:59
rossa déjà été dit euh pour voilà pour
00:01:01
pouvoir euh proposé en fait un
00:01:02
transport efficace et puis donc la
00:01:04
résultante en fait de cette de cette
00:01:06
réalité géographique cette que bah euh
00:01:08
y a quasiment le cent pour cent des
00:01:10
personnes qui utilisent envoient leurs
00:01:11
voitures pour son bon travail que ce
00:01:13
soit seul beaucoup voitures âge
00:01:14
évidemment la voiture une importance
00:01:16
prépondérante dans cette situation la
00:01:18
alors pourquoi cette problématique un
00:01:21
certain nombre de partenaires qui se
00:01:22
sont mis autour de la table vous êtes
00:01:24
tous mis la euh sur la salle et était
00:01:26
pas tous leur départ parce que petit
00:01:27
tatillons faite euh le projet agrandi
00:01:30
avec deux porteurs de projets donc
00:01:32
important de projets côté suisse qui
00:01:33
élargit rations penser achevée
00:01:35
importants de france euh important de
00:01:36
projets côté français qui le parc
00:01:38
naturel régional du haut jura et donc
00:01:41
ces euh ces différents un partenaire
00:01:43
euh on produit donc un projet intérêt
00:01:45
donc un projet européen quiconque
00:01:47
financées à la fois donc par la
00:01:48
confédération par l'état français et
00:01:50
puis par l'union européenne qui a eu
00:01:52
donc trois phases la première banque
00:01:55
c'était le début du projet commence en
00:01:57
deux mille onze et puis actuellement
00:01:58
nous consommera troisième et dernière
00:02:00
phase puisque lui aura plus de
00:02:01
prolongation possible de de ce projet
00:02:03
la et donc euh le projet s'acheva en
00:02:06
deux mille dix huit donc au niveau de
00:02:10
ce projet et jusqu'à décembre deux
00:02:13
mille quinze date à laquelle on a fait
00:02:14
la dernière enquête on a multiplié par
00:02:17
la part de couverture âge dans les
00:02:19
entreprises participantes donc au
00:02:20
départ il avait déjà une partie étaient
00:02:22
relativement significative puisqu'on
00:02:24
met on avait déjà douze pourcent de
00:02:26
voitures heures et puis donc euh sens
00:02:29
une car on a fait une enquête de suivi
00:02:30
et puis on a constaté que sépare avec
00:02:32
pratiquement doubler puisqu'on est
00:02:34
parti comme passée à vingt cinq
00:02:35
pourcent alors vingt cinq pourcent le
00:02:39
convoi tuera dans cette zone qu'est ce
00:02:40
que ça représente alors tout d'abord sa
00:02:42
présente trois mille qu'aux voitures de
00:02:43
plus c'est-à-dire un total pour tous
00:02:45
ensemble de la zone de cynique aux
00:02:47
voitures heures sur les vingt cinq
00:02:48
mille collaborateurs concernés ça
00:02:50
représente dix sept millions de
00:02:52
kilomètres économiser six millions
00:02:54
d'euros économiser aussi ça
00:02:56
s'intéressant parce que évidemment le
00:02:57
coût pâturages ça permet de gagner du
00:02:59
pouvoir d'achat pour ceux qui le
00:03:01
pratiquent puisqu'i dépenses ma ils
00:03:02
dépensent moins dans leurs déplacements
00:03:04
euh tant déplacements domicile travail
00:03:06
et puisque intéressant c'est que l'on
00:03:08
évaluer quel était le coût
00:03:09
d'acquisition de chaque nouveau coup
00:03:11
voitures heures comme moyen s'élève à
00:03:13
trois cent cinquante euros alors si
00:03:15
vous rapporter ces trois cent cinquante
00:03:16
euros aux quatre ans donc du projet de
00:03:19
l'évaluation du projet euh multiplier
00:03:22
ou diviser par le monde trajet que
00:03:23
effet quotidiennement ça veut dire que
00:03:25
collectivement que ce soit donc la
00:03:27
confédération l'état français pardon
00:03:29
l'union européenne on investit à peu
00:03:31
près vingt centimes par trajet euh euh
00:03:34
de de l'ensemble de ces de ces ces
00:03:37
salariés qui ont pratiqué le convoi
00:03:38
tuera je vous voyez que c'est
00:03:40
finalement l'investissement qui
00:03:41
relativement modeste notamment si on
00:03:42
compare évidemment à l'investissement
00:03:44
qu'il faut faire euh qui nécessaires
00:03:46
pour donner une telle efficacité en
00:03:48
transports publics alors pour
00:03:52
construire le projet on a d'abord fait
00:03:53
un certain nombre de constats donc le
00:03:56
premier c'est celui qui a déjà été
00:03:57
proposé tout-à-l'heure c'est-à-dire que
00:03:59
on est dans le cas du changement de
00:04:00
comportement donc passer de loto
00:04:03
sionisme euh au cours voitures âge
00:04:05
c'est changer de comportement et comme
00:04:08
dans tout domaine euh le changement
00:04:09
comportement prend du temps et puis
00:04:11
nécessite évidemment une récurrence
00:04:13
notamment d'information de son
00:04:14
civilisations euh auprès de auprès des
00:04:17
des personnes concernées le deuxième
00:04:22
constat sec euh donc évidemment le
00:04:24
convoi tuera jette un acte de social
00:04:26
puisque console mais avec des personnes
00:04:28
dans un même véhicules et en face on
00:04:30
constate c'est que la plupart des coûts
00:04:31
voitures âge moment une part très
00:04:33
importante intra entreprise et non pas
00:04:37
inter entreprises donc la plupart des
00:04:39
couvertures h se fait d'entreprise et
00:04:41
se fait autour d'un d'un outil mise en
00:04:44
relation magique qui s'appelle la
00:04:45
machine à café la machine à café en
00:04:47
fait symbolise l'idée que euh on a pas
00:04:49
besoin d'outils extrêmement
00:04:51
technologique traitement extrêmement
00:04:52
technique que les personnes se trouvait
00:04:54
pratiquent le combattu rage et donc à
00:04:57
partir de ces constats on a défini un
00:04:59
certain nombre de principes pour mettre
00:05:00
noble projet le premier se etc on se
00:05:03
concentrer sur l'unité de travail
00:05:05
entreprises donc les entreprises ont
00:05:07
été approché alors amendé demander une
00:05:09
charte de participation donc cette
00:05:10
unité travaille elle était très
00:05:12
précises on a travaillé sur une mise en
00:05:14
relation le plus urbanisée possible
00:05:17
puisqu'on met en confondant un acte
00:05:18
sociale donc l'humanité sur la mise en
00:05:20
relation k comme corollaire l'idée
00:05:22
pardon de dépenser le moins d'argent
00:05:25
possible le moins de ressources
00:05:27
possible du projet dans des outils
00:05:28
techniques ou technologiques ce qui
00:05:30
était la tendance quand même euh
00:05:31
l'enfant pendant une dizaine d'années
00:05:33
de chercher l'outil magique il est
00:05:35
fantastique qui perdent qui permettrait
00:05:37
de mettre les gens ensemble pour faire
00:05:39
du coup pâturages quotidien dans du
00:05:41
quatuor h pendulaires donc à partir de
00:05:45
ces différents principes on a on a on a
00:05:47
on a créé le projet manière noble
00:05:49
projet qui repose donc sur quatre
00:05:50
piliers le premier dans comme fils
00:05:52
disait c'était se concentrer sur
00:05:54
l'entreprise et faire adhérer les
00:05:55
entreprises au projet le deuxième
00:05:57
pilier évidemment euh fort important
00:06:00
dans la dans la logique de changement
00:06:01
comportements donc euh d'axer beaucoup
00:06:04
de ressources et beaucoup de moyens sur
00:06:06
la sans situation information la
00:06:07
communication les animations
00:06:09
entreprises il est aussi mise à
00:06:12
disposition un certain nombre d'outils
00:06:13
de prestations aux entreprises et ça de
00:06:15
manière récurrente cela mon extrêmement
00:06:18
important euh l'idée de faire une
00:06:20
campagne de combattu rajout une chatte
00:06:21
dans une entreprise évidemment euh
00:06:23
enfin on cessa donne peu de résultats
00:06:26
donc y décède avant de récurrence dans
00:06:28
le cas de ce projet on a réussi à faire
00:06:29
deux campagnes de communication par
00:06:31
année depuis deux mille onze donc
00:06:33
toutes les entreprises participantes
00:06:34
troisième élément donc cette année un
00:06:37
système de mise en relation urbanisées
00:06:38
en tout cas le plus urbanisée possible
00:06:40
et puis le quatrième élément c'est de
00:06:42
créer un réseau parking combattu rage
00:06:44
qui dans le périmètre qu'on a donc on a
00:06:47
vérifié ça qu'on a qu'on a vu tout à
00:06:49
l'heure euh est extrêmement pertinent
00:06:50
puisse encore une fois euh l'idée c'est
00:06:52
que les gens puissent à partir
00:06:54
d'origines très dispersé se retrouver
00:06:55
sur des points de rencontrer puis finir
00:06:58
le trajet ensemble donc vous avez ici
00:07:05
l'image en fait des entreprises
00:07:06
participant non seulement cent dollars
00:07:08
jurassien donc aujourd'hui en a nonante
00:07:09
trois euh dans le projet ça représente
00:07:12
vingt cinq mille collaborateurs en
00:07:14
signant la charte les entreprises ont
00:07:15
désigné un répondant mobilité interne
00:07:17
l'entreprise qui nous permet évidemment
00:07:20
de faire le lien entre eux euh le
00:07:22
projet et puis les usagers financer
00:07:25
cette une cela cette une pièce qui est
00:07:27
extrêmement importante pour le pour le
00:07:30
la récit du projet et si répondant
00:07:32
mobilité se réunissent régulièrement
00:07:34
deux à trois fois par an pour discuter
00:07:37
évidemment des problématiques qui sont
00:07:38
rencontrées autour de cette question
00:07:40
apis pour préparer les compagnies comme
00:07:41
je vous disais on a réalisé de campagne
00:07:43
par année depuis deux mille onze donc
00:07:49
une communication euh importante et
00:07:52
récurrentes autour euh en tout d'abord
00:07:54
naquit de communication donc conseil
00:07:55
vite rendu compte que la culture
00:07:57
d'entreprise dans la communication est
00:07:59
très variée donc on a on a on est parti
00:08:01
sur acquis de communication qui puisse
00:08:03
répondre le plus possible aux besoins
00:08:04
de chacune des entreprises et à travers
00:08:07
afin grâce à ski de communication ont
00:08:09
et aussi à des souterrains donc on a
00:08:10
réalisé distants d'information des
00:08:11
opérations parking depuis trois ans
00:08:14
organisa challenge voitures rage donc
00:08:15
voilà une présence simple continue dit
00:08:17
décédait gardé en fait une une
00:08:19
actualité permanente sur la question du
00:08:20
cours pâturages une promotion
00:08:22
permanente en fait de ce mode de
00:08:23
déplacement troisième élément le
00:08:28
système de mise en relation
00:08:29
aujourd'essentiellement basée sur le
00:08:31
central téléphonique cette à dire si
00:08:33
des opérateurs et impératrice qui font
00:08:34
la mise en relation euh donc les
00:08:37
personnes ça appelle pour s'inscrivant
00:08:38
système et puis donc les opérateurs
00:08:41
impératrice propose des solutions s'il
00:08:43
y a pas de deux partenaires possibles
00:08:46
au moment l'appel l'engagement cette
00:08:48
drapé la personne donc on a vraiment
00:08:49
mandrin il est hors de service
00:08:51
clientèle euh qui vous appelle qui vous
00:08:53
rappelle pour savoir donc fois pour
00:08:55
vous proposer des solides et des
00:08:56
partenaires de de vol de de voyage et
00:08:58
si vous n'avez pas trouvé de vous
00:09:00
proposer ultérieurement enfin un réseau
00:09:04
parking de cours pâturages donc là son
00:09:07
symbolisée par les points la voyez que
00:09:08
c'est quand même relativement vaste
00:09:10
donc là l'idée c'est évidemment de pas
00:09:12
construire des parkings de couverture
00:09:14
âge mais d'utiliser les infrastructures
00:09:16
existantes et de donner la qualité de
00:09:19
parking combattu rajah ces espaces tas
00:09:21
de stationnement donc aujourd'hui est
00:09:22
la soixante trois ans tout donc
00:09:24
dispersés sur l'ensemble de la
00:09:25
jurassien si représente trois mille
00:09:27
deux cents plaçait donc qui
00:09:28
représentent encore une fois une euh
00:09:30
une euh une possibilité de se
00:09:31
rencontrer douze de se retrouver pour
00:09:33
les pour les personnes qui pratiquent
00:09:34
combattu rash donc à l'insensé facteur
00:09:41
de réussite de ce projet euh repose sur
00:09:43
sur trois éléments le premier c'est
00:09:45
qu'on identifie très clairement la
00:09:46
cible la cible c'est les déplacement
00:09:49
pendulaire et c est l'unité entreprises
00:09:51
pour travailler sur ce déplacement
00:09:53
pendulaire avec notamment la la
00:09:55
participation active viennent charte le
00:09:59
deuxième élément cette ont affecté la
00:10:01
plupart des ressources de ce projet non
00:10:03
pas à construire un outils
00:10:04
technologiques magique il fabuleux mais
00:10:06
plutôt à à à construire en fait un
00:10:08
projet de communication qui soit
00:10:10
récurrent qui soit innovants et puis
00:10:12
organisée la mise en relation et puis
00:10:14
le troisième élément qui n'est pas des
00:10:16
moindres ce etc on a on avait des
00:10:18
partenaires autre la table bas qui
00:10:19
étaient relativement audacieux qui ont
00:10:21
compris l'idée justement de de de pas
00:10:24
trop se concentrer sur la technologie
00:10:25
mais plutôt les sur l'accompagnement
00:10:27
changement cette des partenaires qui
00:10:29
sont impliqués pis qui sont proches euh
00:10:30
des entreprises parce que souvent céder
00:10:32
cette des associations développement
00:10:33
économique donc elles connaissent bien
00:10:35
les entreprises de leur territoire la
00:10:37
évidemment euh permis de parmi d'ouvrir
00:10:39
les portes du d'entrer plus facilement
00:10:40
les deux bandes acquérir seulement
00:10:42
trois entreprises voilà je remercie de

Share this talk: 


Conference Program

Ouverture du Forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
7 April 2016 · 9:18 a.m.
415 views
Bienvenue et éclairage de la Commune de Bagnes
Eloi Rossier , Président de la Commune de Bagnes
7 April 2016 · 9:23 a.m.
Prospective : Tendances et Innovations dans la Mobilité Partagée
Nicolas Louvet, Directeur, 6 t Bureau d’étude et de recherche
7 April 2016 · 9:32 a.m.
Projets et solutions innovantes: Introduction
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
7 April 2016 · 10:10 a.m.
Covoiturage dans l’arc jurassien depuis 2011, retour d’expérience
Giorgio Giovannini, Directeur Général, Mobilidée Sàrl
7 April 2016 · 10:13 a.m.
Taxito, Trait d'union entre transport public et privé en zone rurale
Martin Beutler, Fondateur et Dirigeant
7 April 2016 · 10:27 a.m.
YoCar Projet d’autopartage électrique sans emplacement fixe
Walter Cruz, Fondateur
7 April 2016 · 10:39 a.m.
259 views
Catch a Car ! Premiers résultats de l’expérience Mobility à Bâle
Luis-Miguel Gomes, Mobility CarSharing AG
7 April 2016 · 10:54 a.m.
Problématique mobilité de la Commune de Bagnes et Projet du Dernier KM à Verbier - Partie 1
Patrick Bruchez , Conseiller Communal
7 April 2016 · 11:54 a.m.
Problématique mobilité de la Commune de Bagnes et Projet du Dernier KM à Verbier - Partie 2
Tristan Larpin , Aménagiste Communal
7 April 2016 · 12:03 p.m.
Débat sur l’évolution de la mobilité partagée en Suisse
Professeur Pini, Christian Hänggi, Giorgio Giovannini, Martin Beutler, Walter Cruz, Luis-Miguel Gomes, Bruno Flinois, Modéré par César Conforti
7 April 2016 · 12:17 p.m.
Présentation du SRTCE
Vincent Pellissier, Ingénieur cantonal et Chef du Service des routes, transports et cours d’eau (SRTCE)
7 April 2016 · 2:20 p.m.
107 views
Politique de Mobilité Cantonale – Canton du Valais
Vincent Pellissier, Ingénieur cantonal et Chef du Service des routes, transports et cours d’eau (SRTCE)
7 April 2016 · 2:45 p.m.
Solution Cristal : système de transport bimodal et électrique
Jean François Argence, Directeur Nouvelles Mobilités, Lohr Industrie
7 April 2016 · 3:06 p.m.
Le vélo, alternative ou complément aux solutions à 4 roues ?
Vincent Pellissier, Ingénieur cantonal et Chef du Service des routes, transports et cours d’eau (SRTCE)
7 April 2016 · 3:45 p.m.
‘Big Data au Service de la Mobilité' Utilisation à Montreux et Pully
Raphael Rollier, Swisscom SA., responsable du programme Smart City
7 April 2016 · 4:12 p.m.
Questions - Réponses
Raphael Rollier, Swisscom SA., responsable du programme Smart City
7 April 2016 · 4:28 p.m.
Clôture du Forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
7 April 2016 · 4:47 p.m.

Recommended talks

Clôture du Forum
Isabelle Schirmer, Fondatrice du VMIF
14 Dec. 2017 · 5:05 p.m.