Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
merci beaucoup laurent et swiss marketing vaut de recevoir ce sont ces magnifiques salons je suis assez cité cette
00:00:08
présentation pas ce que c'est la première fois que je m'adresse à des oeufs à démarquer teur
00:00:13
plutôt l'habitude de faire des présentations de l'entreprise notamment à aux autorités
00:00:19
et évidemment aussi à tout type d'audience intéressés par les enjeux de mobilité
00:00:25
aujourd'hui donc l'idée de cette intervention c'estàdire ne peut plus
00:00:29
dans le détail de ce qui se fait au niveau marketing mais
00:00:32
on va pas on ne peut pas parler de marketing chez le garçon faire un petit point sur la genèse de l'entreprise
00:00:40
pas avant de démarrer avec la genèse je m'appelle eric
00:00:44
ça fait maintenant bientôt 4 ans que je suggère à avant de
00:00:48
rejoindre hubert j'ai fait des études en angleterre montaigne
00:00:52
startup était dans les commerces qui s'applique d'izmir op à
00:00:55
l'époque qui eux qui avaient eux pour but de redistribuer
00:00:59
die pourcent de la valeur de chaque produit vendu sur la plateforme à des organisations humanitaires
00:01:05
naturellement son surplus pour les clients ça
00:01:10
nous amène à travailler avec eux environ 500
00:01:13
marque y'a une femme qui peut difficile on a réussi à vendre une partie du business
00:01:18
et on a dieu malheureusement mettra un terme à l'aventure après avoir comme monter une entreprise
00:01:25
avec les dizaines de personnes et à lever environ 2 millions et demi de francs suisses
00:01:31
donc ça c'était en 2000 9'008
00:01:34
juste avant ça j'avais fait quelque chose assez étonnant je j'ai été portés par eux
00:01:41
les études finance en russie où je travaillais pour en fonds de private equity à moscou
00:01:47
alors j'ai adoré l'expérience moscovite eux maintenant à faire le hamster
00:01:53
sous acide devant excel et tromper excel avec ma casio a ce
00:01:57
moment là c'était pas un mot je rêve ce qui m'amener
00:01:59
à revenir vers les et l'entreprenariat et monter ajimi op
00:02:05
à la fin de vie hop un j'ai bon j'ai travaillé dans le dur du
00:02:09
marketing pour eux digital se regroupe avec jean agence
00:02:13
basée à genève new york et shanghai
00:02:16
à l'histoire et assez intéressante pascal lorsqu'on avait notre startup un on avait un board
00:02:21
advisor énonce board il i a v l si haute cette entreprise david a dit
00:02:26
qui lorsque le vendeur peut tourner pour nous m'a suggéré le rejoindre et où
00:02:31
j'étais responsable pendant deux ans du business développement un pour de l.
00:02:35
g. qui m'a fait voyager de parlement de travailler avec des entreprises assez
00:02:40
extraordinaire étant donné qu'on était très focus eux dont un dans le luxe
00:02:45
ah et puis un jour j'ai une gêne ami qui sortait de son idée de harvard qui m'atelle dit
00:02:50
car et je vais démarrer un john howe axel huber j'avais déjà entendu parler de
00:02:55
cette entre régimes dépasser tzipi marianne un à
00:02:59
harvard pour aller dispatcheur daksi
00:03:04
à nice mais en fait un petit peu plus que ça et en l'écoutant
00:03:09
je vois vraiment les yeux du d'une personne t star de d'agir de la finance du
00:03:14
management qui avaient eux des énormes perspectives devant elle à ses yeux sentiers et elle me dit écoutez
00:03:20
il faut on va bientôt lancer à genève il faut que tu sois de là il faut
00:03:25
que tu sois la partie et donc du coup voilà j'ai commencé les process de recrutement
00:03:30
et la chose qui m'a et b. d. le premier entretien
00:03:34
naturellement donc là j'ai rencontré personne on va tous faisaient
00:03:37
par skype ou type de d'outils et de ce type tusk a signé mon contrat sont serrées l'amant d'une personne
00:03:43
super autravers aussi dès que ça n un et je vois que des jeunes eux qui avaient le choix
00:03:50
un et qui avait pris ce risque a été pris la décision de rejoindre hubert
00:03:55
donc voilà bientôt 4 ans qui cyber lorsque j'ai démarré
00:04:00
ayant viendra sur quelques chiffres après un on était à
00:04:04
moins de 1'000 employés aujourd'hui on né environ
00:04:07
25'000 employés eux ont été dans
00:04:11
un ou sinon environ 100 villes et on est aujourd'hui dans plus de 700 ville
00:04:16
j'ai eu l'occasion si voir des choses assez extraordinaire dont en début d'année 2007 où il est envoyé pendant 3 mois
00:04:22
et demi au caire pour les aider à sur certaines sur certaines thématiques
00:04:26
marketing assez a assez précises et quand on parle du caire
00:04:30
et de huber on parle de millions de course qui sont analysés par
00:04:33
semaine à environ 50'000 nouveaux usagers par semaine depuis 2000
00:04:38
nouveaux conducteurs par semaine donc à la dimension l mosquée ligne prend tu
00:04:43
tribune toute dimension dans un pays comme les gîtes
00:04:48
alors d'où je pense assez intéressant de se dire de bien comprendre d'où ça vient
00:04:53
doué venue l'idée et l'idée et elle vient de ces deux messieurs à trévise canonique
00:05:00
inquiéter note si haut jusqu'à un peu de temps et à son cofondateur garrec qu'intéressante ça
00:05:06
c'est c'est pas les mettre sur l'écran 7 se dire ah
00:05:10
combien de fois il vous arrive d'avoir une idée idées extraordinaire combien
00:05:15
de fois vous en avez parlé avec votre femme avec vos
00:05:18
meilleurs amis avec des collègues combien de fois que vous avez essayé
00:05:22
d'exécuter et combien de fois ça été un succès ebay
00:05:26
3 lycées garrett en sortant la conférence le web à paris en 2008 sous la pluie paris sous la
00:05:32
plume pour ceux d'entre vous qui connaissez à ses palais idéal pour un pour trouver un taxi disney ça serait
00:05:37
comme sacrement cool de pouvoir appuie sur un bouton et qui en
00:05:40
taxi qui viennent nous chercher essaie de cette idée et
00:05:44
très simple qui aime les projets et on connaît plus ou moins à la suite de l'aventure alors
00:05:53
huber on parle alors de vulgarisation et avant tout à qu'estce que ce r. c. et à l'économie à la demande et
00:05:59
pour se rendre compte de ce que ça veut dire l'économie à la demande faut essayer de comprendre d'où environ
00:06:05
et vers où on va et qu'elles ont été les décisions notamment d'édition marketing qui ont été prises au tout
00:06:10
début voilà ce que vous voyez alors ya peu de lumière son arrêt la descente peut lui en régie
00:06:16
super 15 magnifique un don classe voyez sert à la lamal
00:06:22
du monde en 2010 avec un point
00:06:24
qui senti plus que les autres scènes vivre à cette ville à ce que quelqu'un leur colère
00:06:30
san francisco exactement donc san francisco était la première ville lancée par hubert aller
00:06:35
aussi assez là où se trouve le siège de l'entreprise
00:06:40
c'est un peu étonnant sert pas seulement la croissance assez rapide mais surtout les choix qui ont été faits
00:06:46
ce que vous voyez ici sr un outil qui a fait aussi parler de lui derrière qui s'appelait à l'époque god gives you
00:06:53
puis à vannes puis aujourd'hui si type les lieux changement de nom
00:06:58
sont notamment due à des expansion dans des pays hughes vue eva
00:07:02
ne pouvait être mal interprété permettait aux personnes qui avaient accès à
00:07:06
cet outil de voir ce qui se passait dans une ville
00:07:10
à l'instant précis donc ce qu'on peut voir les petits oeufs vaisseau spatial ce
00:07:14
sont les voitures et le petit personnage chez eux un utilisateur un usager qui essaient
00:07:19
d'obtenir une voiture le trait bleu c. la route qui doit être empruntés
00:07:24
pour aller du point a au point b alors on revient sur le monde
00:07:29
prend quelques secondes pas donc ce qui est intéressant de 2011 c que huber
00:07:35
a montré dès la première année quelle place comportait commande n'importe quelle entreprise
00:07:41
comptons lançant un produit ou en service dans ultime san francisco et que ça marche
00:07:47
lula suite logique c'est quoi cette leçon glace logiquement ville juste à
00:07:51
côté fait partie du même état avec dans ce cas là
00:07:54
des enjeux de mobilité a assez extraordinaire mais non eux ce qu'
00:07:58
ont décidé à l'époque traversait garrett 7 baleines york
00:08:02
manioc alors oui on comprend naturellement tous la raison au niveau
00:08:06
du business mais pourquoi la de san francisco à newyork
00:08:10
dans une des villes où la concurrence et la plus farouche au monde et va
00:08:14
naturellement il ne assise des taxis qui et à très différente des autres
00:08:19
pays ont ou non qu'on a pu voir des autres villes notamment des
00:08:22
états unis destinée à apprécier encore plus fou c pas bon stone séparés
00:08:29
et la donc après naturellement je pense que beaucoup d'entre vous ont pu lire
00:08:33
ca puisse passer à paris lorsque hubert a été lancé les différents un
00:08:38
services proposés par l'entreprise et notamment la friction ça
00:08:41
pu générer avec la concurrence et également les autorités
00:08:46
je pense que ce qu'il faut se rappeler la c que des 7 premières années les choix des dirigeants l'entreprise n'étaient
00:08:53
pas des choix normaux et ont voulu à clermont emprunter un chemin
00:08:58
qui a été le changement la difficulté et de l'adversité
00:09:03
alors vous apprendra pas je vais pas vous énumérer toutes les villes pas ce que l'on
00:09:06
a de l'on a de nombreuses mais voilà le monde commença sentier davantage
00:09:11
avec des ouvertures massive dans toutes les villes du monde en eux dans tout les pays
00:09:18
du monde un son aucune réelle logique commerciale qu'on a pu voir jusqu'à présent
00:09:25
alors laissez ces pas de passer du nord à regarder à tous et slide mais c'est de revenir sur un
00:09:32
la première image que je vous ai montré donc city peuls ce ci donc là on
00:09:37
naît en 2010 et c. A6 inscription de ces types à san francisco
00:09:44
voilà y'a un an et demi le même le même screen sur ce que ça donne un entête
00:09:50
pour une ville que vous connaissez un petit peu mieux voilà donc ce que vous reconnaissez à cette ville
00:09:57
voilà alors pour vous donner une idée sur l'île de manhattan y'a pas en jour
00:10:03
ou pas tout les centimètre carré d'asphalte de matane sont couverts par une course
00:10:09
avec un usager 0 un conducteur qui vont du point a au point b.
00:10:17
un cst a donc là on arrive à une évidence au niveau
00:10:23
de la croissance à cause des besoins mobilité alors de nouveau
00:10:26
c'est pas c'est pas l'entreprise qui s'est imposé à la ou l'été c'est qu'il avait
00:10:31
des vrais carences et les vrais besoins au niveau de mobilité qui nous ont permis de développer à une vitesse assez importante
00:10:37
eux grâce à des fonds très importants qui ont été levées
00:10:41
à de la part de nos dirigeants dans petit continent
00:10:44
à la 70 pays 700 ville et on ouvre encore et
00:10:48
arriver avec de nouveaux déçu depuis devant 1'000 employés donc
00:10:53
peutêtre si on se rappelle quand moi j'ai rejoint c'était absolument pas la même entreprise ce
00:10:58
que ce que je vois aujourd'hui et dans laquelle j'ai la chance d'évoluer
00:11:03
et pour vous donner un petit peu plus de d'es ce que ça représente au niveau des volumes eux presque naturellement ces volumes sont au
00:11:09
coeur de notre activité donc on parle de plus de 10 millions de
00:11:13
course qui sont réalisés tout les jours et plu de 2 millions
00:11:18
de conducteurs actif qui a utilise une technologie comme celle d'hubert
00:11:24
pour pouvoir subvenir à leurs besoins et payer leurs factures alors
00:11:30
question estce que déjà combien d'entre vous je vais pas vous demandez si vous connaissez hubert combien d'entre vous ont déjà utilisé l'ap
00:11:41
ok pour les autres à de nouveaux petite tenue par la dévolution d'ap mais a je
00:11:47
pense un travail énorme qui étaient réalisées pour pouvoir répondre à autant demandent en même temps
00:11:53
si on a démarré
00:12:01
le
00:12:07
je m'avaient prévenu à longueur de la
00:12:11
cr
00:12:22
petit fait elle sépare on va vivre eux ont valu son la vidéo
00:12:30
b lorsque nous intéresser sert entre un petit peu plus dans
00:12:33
le vif des leviers marketing qui doit être utilisée pour permettre
00:12:38
à l'application et à des usagers et des conducteurs de
00:12:42
réaliser des courses d'aller du point a au point
00:12:44
b. donc comme vous le savez a pour ceux d'entre vous qui ont suivi antiquenote lancement s'a pas été à
00:12:50
quelque chose de particulièrement faciles à vous rendre compte c'est
00:12:55
qu'à l'époque ont été 3 jeune
00:12:58
prenez pour des entrepreneurs a. avec des délais assez a réduit sur eux des objectifs de lancement
00:13:05
et pour être honnête comprenait pas grandchose à elle a tout à coup on appuie sur un bouton
00:13:11
et le service accessible à genève
00:13:16
dès le lendemain qu'estce qui se passe article
00:13:19
manifestation à profit les autorités police évidemment taxi
00:13:25
texte a donc là ça veut dire que l'IAU c'est l'objectif de ces 7 se rendent compte qu'eux
00:13:32
y'a des convictions et après une réalité et cette réalité et aller
00:13:37
très brutale et elle et extrêmement brutal pour les conducteurs
00:13:43
elle est aussi un pour les employés qui analyse en un certain nombre de choses dans la presse qui ne
00:13:47
correspond pas ni aux valeurs de l'entreprise ni aux
00:13:52
objectifs de l'application de la technologie
00:13:57
pas maintenant je pensais que ces choses se contente de de sa
00:14:01
présentation parce que c'est la première fois qu'on pourrait expliquer
00:14:06
de façon assez précise comment estce qu'on organise en interne pour pouvoir travailler @ et
00:14:11
atteindre les objectifs qui ont été définis par le siège ou lénine ici je dirais
00:14:16
maintenant naturellement gagner elle siège à san francisco et des sièges européen il a des sièges asie etc
00:14:22
alors y'a deux bras qui sont a les deux bras fondamentaux qui vont permettre à la place de marché
00:14:30
d'être la plus liquide possible et la plus efficiente possible il avoir un bras
00:14:35
de l'offre dont a d'ailleurs jamais collègues yonne bassett qui ici présent dans
00:14:40
lequel travaille donc à l'objectif de cette équipe là cette scène équipe dédiée
00:14:46
aux conducteurs à sa va naturellement comment estce qu'on arrive à avoir des conducteurs
00:14:50
qui rejoint la plate forme un corps comment au 6 cette tendance évolue
00:14:56
donc depuis le premier jour où un on prenait des courses avec
00:15:00
eux des opérateurs de l'usine pour parler aux conducteurs de
00:15:04
huber a aujourd'hui un énorme un énorme volume de
00:15:07
trafic sur le site de seigneurs et aussi avec naturellement
00:15:12
de plus en plus de friction cantal attribution du type de
00:15:16
licence et naturellement industrie de plus en plus réglementé
00:15:20
le business development and cie 0 un enjeu à prioritaires comment estce qu'on peut causer
00:15:26
des à des partenariats avec des stations services avec des services de nettoyage tout ça
00:15:30
qui va permettre de créer non seulement sentiment de communauté mais évidemment à permettre au conducteur
00:15:36
de faire des économies et assez importante au travers de ce type de partenariat
00:15:42
AI a naturellement quelque chose on va passer partout les points mais à un élément qui clés c s
00:15:49
le dernier point le green light management lean management c. à
00:15:53
un endroit moi j'aime bien naples impulse à
00:15:55
la poste deux point 0 ou les conducteurs peuvent aller
00:15:59
physiquement poser des questions et il ya des agents de
00:16:03
support qui sont là pour leur répond physiquement à leurs réponses qu'après la partie de la demande en
00:16:09
que dois je pilote a avec un certains nombres je pense d'éléments qui sont tous
00:16:14
sont très familier qu'on va voir plus en détail dans les prochains side
00:16:19
ce que vous avez déjà tous entendu parler de la notion de l'île de management
00:16:25
alors quand estce que vous sans doute vous avez déjà commandé un billet d'avion le lancement
00:16:31
que votre meilleur ami et ou paypal même pris la même chose pour les hôtels pourquoi c'est à ce
00:16:38
que c'est lui le management va permettre de définir quels et le juste prix entre l'offre
00:16:45
et la demande c'est pour ça pour ceux d'entre vous qui êtes usé à de temps en temps
00:16:49
la l'appel à l'application hubert et ben y'a quelque chose que vous adoré ces la majoration
00:16:55
donc là la majoration eux nous fait évidemment perdre énormément de clients presque pas tout le
00:17:01
monde et prêts à payer en point 5 fois le prix la course normal
00:17:08
et après aliénation dans toute la dimension support la dimension support c'est énorme
00:17:13
pourquoi cette place que prenant des chiffres assez simple en
00:17:16
suisse ont environ 8'000 nouveaux usagers par semaine
00:17:21
un civil 1'000 usagers vont venir s'ajouter naturellement aux usagers
00:17:26
existant incluant l'usager et sur la plateforme depuis longtemps
00:17:30
flux sont sa cadence de consommation s'accélère à
00:17:35
naturellement bas dans chaque course il peut avoir
00:17:38
un problème ce problème s'apprête à vous avez oublié votre sac
00:17:44
à le conducteur a pas emprunter l'itinéraire que vous que vous
00:17:47
auriez souhaité à le conducteur peut aussi se plaindre à
00:17:51
notamment genton sur des courses à la sortie du d. ou du malade à 4 heures du matin de comportements
00:17:57
de type déviant de certains passages et donc de quelle façon
00:18:02
il remonte au travers du système de support intégré dans
00:18:06
l'application mais il faut des gens pour répondre à ces à ses emails et dans ce type de volume
00:18:12
c des milliers et des milliers et des milliers d'inutiles qui tombent toutes les semaines pour chacune des villes
00:18:19
quand on a lancé à en 2014 et que nous étions 3
00:18:23
et ce modèle n'existait pas vraiment c'était le rôle des managers
00:18:28
deux travailler aussi sur le support à c'était quelque chose à la baisse qui
00:18:32
devait nous prendre 5% notant mais la réalité c'est que quand
00:18:35
je me suis arrêté le fer gens ému par semaine à avec naturellement des
00:18:40
vraies convictions sur la qualité du service permet de créer la rétention
00:18:45
et de la fille et et la confiance auprès des usagers donc bah voila ont levé en
00:18:50
bonne conscience pas ce qu'on avait envie que ça marche on était des réveille la nuit
00:18:54
pour être sûr que quelqu'un qui a lune qui réprime course à minuit banlieue répondent pas le
00:18:58
lendemain matin à 9 heures et demie à et naturellement on a vu aussi d. a.
00:19:03
l'éditeur en je dirais au niveau de l'appréciation qui sont extraordinaires juste masculin quelque temps
00:19:09
qui répond et cette personnalité humaine et cherche à résoudre un problème un usager ou naturellement un conducteur
00:19:16
tous les intéressés maintenant c la demande je crois qu'on fait face un challenge qui a cassé incroyable
00:19:23
et les combats par trouver partout c'est que les gens disent adorent ce que l'on fait
00:19:29
mais il aime pas la marque alors sur vous pour avoir plein de questions à la fois alors on
00:19:34
a déjà préparé musée quelques questions types sérieuse et
00:19:38
challenging sur la marque vient naturellement des raisons
00:19:42
pour lesquels les gens n'aime pas ou moins la marque n'ont eu un petit peu plus tard alors déjà un
00:19:51
comment estce qu'on travaille chez weber a derrière eux l'aspect très technique
00:19:56
en gros qui nous concerne peu en tant qu'eux en tant que city apps comment nous appelle un
00:20:02
sation des ingénieurs qui travaille basé naturellement sur notre feedback mais
00:20:06
aussi le feedback du tout les utilisateurs qui permettent
00:20:09
à la plateforme de continuellement s'améliorait de ce qui nous intéresse et comprendre les gentils utilise hubert
00:20:15
ça comment va le faire en essences d'arbres quand quelqu'un prend hubert festif
00:20:21
estce que cette course pour le business estivale aéroport presque sans
00:20:24
touristes esti communaute estce qu'un vivant un événement
00:20:28
estce qu'il va pour faire la fête et ça nous permet de définir qui sont nos clients
00:20:36
j'ai pas mal de discussion intéressante avec des marketers qui
00:20:39
n'ont à quel âge on les usagers de lumière
00:20:44
puis les gens saint jean est apparent de passe avant un truc comme ça
00:20:49
je n'en absolument pas je crois pas en fait pas à ça
00:20:52
c'est à cette information aujourd'hui on peut être vieux livres comment jeunes
00:20:58
jeunes élèves comment vieux on peut s'appeler agace paraître les femmes
00:21:04
tout était possible et aujourd'hui ce qui m'intéressait pas quel h. u. a combien tu gagne et quel est ton sexe
00:21:11
c quel est ton expérience et cela stein nous permet de nous adresser aux usagers
00:21:17
la meilleure façon qui soit avec essai naturellement de comprendre un
00:21:22
comment ces personnes un l'utilisent pour identifier les points de frictions et
00:21:26
essayer de les résoudre comparé à la santé ne place de marché
00:21:31
versus celle dans notre pays ou d'une ville qui a les mêmes caractéristiques
00:21:34
que la nôtre posséder un mais la ligne vrai opportunité business
00:21:38
je parle pendant le business qu'on appelle hubert for business où y'a des vrais opportunités
00:21:43
dans ce qu'on va appeler les night out sont les courses qui sont réalisés
00:21:48
le jeudi 20 heures et le vendredi 6 heures du matin la
00:21:51
même chose vendredi et la même chose samedi qui peuvent représenter
00:21:55
dans certaines villes a plu de la moitié des courses qui sont
00:21:59
réalisées pour des raisons assez évidentes qui sont à l'alcool
00:22:03
et le manque d'alternative notamment bah là les transports publics ne peuvent pas
00:22:08
fonctionner avec la même cadence 24 heures sur 24 n.
00:22:17
ce qu'on arrive
00:22:24
en sujet intéressant c'est ce qu'on fait avec le père marketing donc estce que vous êtes
00:22:29
tous familiers avec la notion de pertes marketing donc l'achat je dirais de
00:22:37
l'achat d'eux sur google par exemple sur les réseaux sociaux pour essayer de générer
00:22:42
de là c'est ce qu'on a 20 puis nous la scène abcvert quelqu'un qui
00:22:45
va depuis ce lien télécharger l'application si quelque chose qui existe tant du côté
00:22:50
conducteur que du côté utilisateur ce qu'on se rend compte 7 cantonnés dans des villes
00:22:55
comme ll genève et lausanne zurich ou même un des pays comme la suisse
00:23:01
évincé cet écosystème assez rapidement saturée à pas ce qu'on les pousse à bloc et
00:23:08
que les opportunités à son parfum finit donc on va voir du côté des conducteurs
00:23:14
on va se retrouver des taux de conversion qui sont très faibles surtout qui sont extrêmement chèrement acquise j'ai
00:23:20
déjà vue à dire dans certaines villes à l'acquisition d'un conducteur pouvait coûter beaucoup militent franc
00:23:26
avant même l'effort et je dirais le travail
00:23:30
des équipes pour essayer de l'accompagner sur eux
00:23:34
sur sa conversion à aux chauffeurs professionnels du côté des
00:23:39
usagers en fait ce qui est très intéressant
00:23:41
et je trouve ce graphe il fascinants et j'invite l'emporte qui te fait du groupe marketing afférents
00:23:47
c la notion de cannibalisation sait qu'aujourd'hui on voit des chiffres et on se dit âgés dépensez
00:23:54
2000 francs disons léger de son nouveau client mais estce que c'est de son nouveau client
00:24:00
ce revenu sans qu'on dépense de 1'000 francs et la réalité ce qu'on s'
00:24:04
est rendu compte sur eux hubert en suisse c'est qu'il avait
00:24:09
puis 4 ans 5% cannibalisation c'estàdire des choses aussi simple que vacances quelqu'un
00:24:14
tape sur google hubert et qu'on fait de la plume bas cyclique sur
00:24:17
ce lien là pour télécharger là bas on va payer alors qu'à priori chercher
00:24:22
déjà la marque et on a pas besoin de payer pour qu'un
00:24:26
pour qu'ils télécharger application donc à notre échelle alors j'ai naturellement
00:24:31
oeufs brouillés les chiffres restait très confidentielle mais ces des économies
00:24:37
un sur l'année qui sont eux qui peuvent être phénoménale
00:24:43
les réseaux sociaux car les réseaux sociaux
00:24:48
c'est je pense qu'il a énormément de gens qui
00:24:51
se prétendent des communiqués managers star de traders comprendre
00:24:56
les outils ces choses là comprend les outils comment il fonctionne en c notre savoir comment les exploiter
00:25:02
et on doit pas les exploiter seulement en fonction de la nature
00:25:06
de ces outils mais telle est la raison pour laquelle quelqu'
00:25:09
un qui suit pour quelle raison vous suivre et la marque quels sont vos attentes au niveau à des interactions vous
00:25:16
allez avoir avec non ah non c'est rendu compte de beaucoup de choses et vous était de comprendre pourquoi ya ya
00:25:21
CIA ces photos là c'est que surtout les sondages konzern on nous disait vous êtes fait ses classes
00:25:28
en gros à aille à quelqu'un san francisco qui en boutons il appuya tout qui se passe
00:25:34
mais on ne croit pas qui a des gens en vrai qui sont en suisse on
00:25:38
est sûr que ces conducteurs en fait ces défauts gens vous prétendez avoir beaucoup de conducteur avec
00:25:44
ces gens là soit qu'on se sont contents mais tout ça c'est du pivot
00:25:48
dans ce dire on va utiliser en gros ces éléments pour essayer de renforcer des dépôts
00:25:53
en eux cliniques qui sont considérées par un si les audiences sondés comme des
00:25:58
faiblesses du coup il a eu un énorme travail qui a été fait sur comment
00:26:02
estce qu'on peut on peut mettre en avant les équipes
00:26:06
les conducteurs un c'est pas forcément des villes évident même pour des
00:26:10
collègues et tu vas être sur eux le facebook d'hubert
00:26:15
by max bons écoute dans mon boulot c mon boulot je aussi ma vie privée
00:26:19
enfin d'aider des choses assez logique concernant du compte c que b
00:26:24
tout les oeufs tout les employés était hyper fière de sphères future et encore plu peu surprenant pour vous
00:26:30
la grande majorité des conducteurs accepter non seulement de se faire prendre en photo mais aussi interviewés
00:26:37
un on a même envoyer à des équipes de photographier eux pourraient se voir comment il vivait assez de que client un
00:26:44
ressenti de la part de l'usager le plu eux le plus propre et le plus proche de la réalité impossible
00:26:53
on va voir le lieu tous les lieux ocean le c. r. m
00:26:58
ces clés un je penser c'est quelque chose de ses longs moyens et laurent a
00:27:03
beaucoup parlé d'email on va vous informer par email cliquez sur rien un c.
00:27:07
ces lieux la façon la plus rapide et la moins onéreuse de s'adresser
00:27:13
aux usagers naturellement avec une limite ce qu'il faut avoir l'adresse email pour pouvoir pour pouvoir
00:27:20
long cette discussion avec sa clientèle et de nouveaux
00:27:24
via la partie un utilisateur et la partie conducteur
00:27:29
pour vous donner ni les cantons vont animer les commandites cet email à
00:27:33
sous a. je dirais à arriver dans toutes les boîtes aux lettres
00:27:38
des personnes qui ont l'application hubert et marcel on envoie 260'000 personnes en suisse romande seulement
00:27:44
donc faut quand même faire attention et se conservant du conseil que bah on peut se compose croire très fort
00:27:51
sur un sujet on peut se croit maîtriser a parfaitement
00:27:54
la dimension éditoriale qu'on appelle le
00:27:58
tonneau voss ou à la dimension technique des envois mais la réalité c'est pas nous qui décidons ça c'
00:28:04
est à la personne qui reçoit de dire si c'est bien aussi c'est pas bien donc
00:28:08
on a commencé à travailler sur même ditil email pas forcément avec
00:28:11
des audiences de plus de 100'000 personnes d'avoir systématiquement
00:28:15
faire de l'a. b. testing et se dire ok on veut revoir ne autonome bossuet est que les gens et trouve qu'on en parle très mal
00:28:23
qu'a contesté fautive ou conteste pour utiliser tu à quels types d'images il
00:28:27
faut savoir quels sont les titres qui génèrent le plus de clics externe
00:28:31
donc on a vraiment travailler sur à un modèle de soto challenger en
00:28:36
se disant ok on chaque fois qu'on envoie des emails
00:28:39
via de la baie testing et c'est uniquement sur ses retours là qu'on va définir comment estce qu'on peut ajuster
00:28:45
un autonome les hordes envoyer ses enfants que des questions ou pour ceux d'entre vous qui envoient des emails aille à cette hausse
00:28:52
possédant caisson à quelle heure jalons voyez télé titre que je dois
00:28:56
utiliser quelle image et où doit être le colt watch
00:29:00
grâce à la réalité c'est la seule façon le savoir c'est testée
00:29:05
plan de plans d'option différentes et de voir comment votre audience réagit et
00:29:09
on peut voir sur un titre eux qui eux peut paraître
00:29:14
quasiment similaires des différences qui sont pas le fruit du
00:29:18
hasard conviennent différence on a un qui à
00:29:22
20% de panama est et l'autre 40% de pologne sur ce type de d'échantillons
00:29:27
ces phénoménale et le retour qu'on a cette bombe à ce type de mots on va l'
00:29:31
exclure à tout jamais d'eux l'envoi nos emails presque tout simplement sa perform pas
00:29:41
façon de d
00:29:46
les partenariats
00:29:48
les partenaires à c. a.
00:29:51
c un c un canal qu'on a énormément exploités sur des phases de lancement et ont été convaincu
00:29:57
que fallait le fer massivement et à répétition dont on avait des gens qui allait sur facebook
00:30:06
été seniors tout les éléments qui se passait et appelait tout le monde voulait des codes promo voulait des codes promo v. d. copro naturellement
00:30:12
des compromis aux premières utilisateur pourra naturellement à être orienté acquisition à ce
00:30:18
momentlà on fait on se rende compte que ça au niveau
00:30:21
du temps et de l'argent c'est son palais meilleure méthode sky a on
00:30:26
va se retrouver à faire des et à avoir eu discussion téléphonique 3 envois
00:30:29
d'emails pour quelqu'un qui va générer des deux premières courses à ça vaut pas le coût du cours on sait on va essayer d'approcher
00:30:38
des votes des lieux qui génère énormément de trafic et du coup eux
00:30:43
ont été voir l i l genève servette
00:30:47
et naturellement comme n'importe quel club sportif ou organisations
00:30:53
qui fait appel à du sponsoring bahia cette dimension
00:30:56
qu'on va retrouver tout tend à un partenaire dort partenaire d'argent partenaires platine extra et
00:31:04
elle en parle pas vraiment la même langue ce que nous on essaie de répondre à une vraie problématique on essaie mais tout
00:31:10
ça sur un papier leur présentait alors en vous avez quelque challenge et nous on peut apporter de vraies solutions hassan
00:31:18
le premier c'est quoi et n'importe qui vous gab ajoute toujours en plus de pages de
00:31:22
toujours plaça les surplus rempli je veux toujours eux générer plus de revenus pour mon entreprise
00:31:28
bons là en envoyant sec on dispose d'une base de données
00:31:33
qu'on peut activer intelligemment pour essayer pas naturellement de vous donner
00:31:39
ses blessés ces emails mais par exemple d'envoi in promo
00:31:42
et en cliquant sur le messie bénéficier eux participent
00:31:46
au concours pour gagner 1'000 places gratuites à genève servette
00:31:51
un l'accessibilité l'excès et l'accessibilité et l'expérience que les gens ont en arrivant donc la
00:31:58
in technology qui permet comme atout n'importe qui d'arrivée et de repartir du point b
00:32:04
et puis enfin la dimension expérientiel et l'expérience ça fait
00:32:08
partie et lorsque vous avez un concert l'excitation
00:32:12
elle démarre moment vous habiller et vous préparez alias conserve pour gens des amis
00:32:17
et bancs pendant ce trajet pendant ce moment d'excitation via les
00:32:22
comment des têtes votre mère et bah pourquoi pas à ce momentlà qu'on puisse
00:32:26
dire et super tu vas au concert de justice dans les cas
00:32:30
avec hubert va s'amuser en appuyant sur le lien ici devant vous et la musique dans la voiture du
00:32:36
conducteur de celleci dans les textes axa donc y'a
00:32:39
énormément à l'application allen agilité qui permet un
00:32:44
à n'importe quel partenaire de pouvoir se faire réunionnais et améliorer l'expérience de ces femmes
00:32:53
naturellement à la dessus via des dimensions c'était
00:32:56
pas un exercice de cobayes avec le genève
00:32:59
servette et surtout quand on travaille avec des traits aux clubs sportifs des aéroports et des festivals
00:33:05
ça nous permet de d'avant de développer devrait savoir logistique sur
00:33:10
des événements comme coachella a cédé son thème de milliers de
00:33:15
personnes qui eux qui sont à amener avec hubert le temps
00:33:20
de deux jours les deux fois deux jours du festival
00:33:25
donc concrètement comment ça s'articulant ça va s'articuler au travers d'
00:33:29
un certains nombre d'actions et se dire on va balancer
00:33:33
l'effort de chacun qui va voir peut être une transaction
00:33:36
économique mais avant tout je dirais des échanges de
00:33:41
d échange de prestations pour permettre aux deux acteurs de mieux les vrais g. sur le partenariat
00:33:48
donc de notre côté savait créa par exemple des zones de pickup et groupes
00:33:52
digitalisé pourquoi parce que quand on sort du stade c. a.
00:33:56
c l'apocalypse seuil à des fins noticias mind qui commence appelées
00:34:00
à les troisièmes veulent rentrer à des familles par où je
00:34:03
dois partir ou à ce que le conducteur va m'attendre donc là à la technologie permet d'avoir un b. a.
00:34:10
un zone de pickup et drop off qui digitalisé qui permettent
00:34:14
de rediriger naturellement la foule vers le même temps
00:34:19
à travailler avec les joueurs alors comme on l'a lu inventer ce qu'il manquait cet effet cesse et local s.
00:34:25
donc le fait cesse qui sont légendaires libère le calme esmond
00:34:29
b c d c'est grand temps américains non
00:34:32
nous associer avec un club de ce type là nous permet de renforcer notre empreinte locale
00:34:38
dans les villes ont opéré de r. c. c pas un hasard du tout si alors on pa
00:34:44
rapport pour une startup on est très proche de tous ces grands lieux sportifs ou de concert
00:34:52
ça nous amène aussi avoir une vraie réflexion sur comment estce
00:34:55
qu'on a envie de communiquer autour de ces partenariats
00:35:00
estce qu'on a envie d'avoir un logo ou estce qu'on envie d'être ancré dans le dans l'
00:35:07
identité du club alors nous clairement on a faire ce
00:35:10
deuxième choix ce deuxième sache se dire nan comptons
00:35:14
sponsorise un club sportif on vient soutenir et on danse unir
00:35:18
ses couleurs ses pas pour ajouter un logo ou
00:35:21
la perception et d'émotions reste très faible en il apparaît en endroit on a mis des logo
00:35:28
c'est sur les perceptions les portes de sortie qui était pas un endroit qui était initialement à
00:35:34
utiliser pour faire de la publicité et en visitant la patinoire on saisir mais là
00:35:39
ça serait possible d'heures être mettre quelque chose et du coup on a décidé de faire
00:35:44
cet océan de nouvelles entrées économique pour le club duc cette ville il bénéficiait pas
00:35:49
de retour économique sur cette partie qui aujourd'hui occupé par la publicité
00:35:56
du coup qu'estce que ça veut dire tout ça commence à s'articulant ça veut dire donc on va accompagner le
00:36:02
club sur la stratégie de réseaux sociaux mais peuvent aussi nous accompagne donc chaque fois qu'ils ont annoncé un match
00:36:08
ils vont pousser naturellement hubert et aussi à des codes promo pour
00:36:12
nous permettre de générer de plus en plus de
00:36:16
course et d'année de plus en plus de personnes en toute sécurité au stade et surtout les faire repartir
00:36:24
alors vous rappeler lorsqu'on a vu c'est ce slide qui eux qui illustrait le type de comportement
00:36:32
on pouvait avoir sur l'application et on avait vu typiquement q on a l'
00:36:35
air en ce qu'on appelle night hawk et fondamental pour nos loisirs mais
00:36:40
ce que font énormément marketers 7 saisir je vais aller essaie
00:36:45
de faire découvrir mon produit là on n'attend pas
00:36:49
oui non les gens nous suisse pour ça c'est notre point fort c'est làdessus qu'on veut insister sur
00:36:55
ce qu'on appelle donc plus qu'estce donc là l'idée c'est créer des visuels qui était
00:37:00
le plu je dirais à illustrer le mieux cette dimension night out avec eux une phrase
00:37:08
qui ont renforcé encore ce sentiment et l i et 10 patients ville la plus intéressante cette somme
00:37:15
à pour des marketers et surtout pour une boite qui dans le digital ce
00:37:21
type de support c'est pas quelque chose auquel on croit fondamentalement
00:37:24
on croit pas que ce support la peut nous permettre de faire de
00:37:28
l'acquisition par contre ça nous permet pas de dette présents
00:37:33
d'être reconnu de nouveau le local messe effet cesse mon ballon peut toucher
00:37:38
à ce plateau puis sa CBRA et surtout à
00:37:42
un quelque chose qui ressortit était assez extraordinaire c'étaient les conducteurs
00:37:48
et en gros les conducteurs en circulant à cette compagnie a vécu à genève ils ont vu ça
00:37:53
et son dinan faites via des gars qui bosse derrière cette porte parce
00:37:57
que de leur perception quand on leur parle de pertes marketing de
00:38:01
ces harem etc c'est quelque chose qui pas palpable pour des conducteurs qui ne connaissent pas pour la majorité d'entre eux
00:38:09
et donc la du coup ils se disent ah bah oui là ya hubert qui m'aident
00:38:14
à avoir de plus en plus de course là au travers de ce type d'actions publicitaires
00:38:24
un des derniers prend un c. estce qu'on appelle le marketing expérientiel et les stones
00:38:31
si un pacs est quelque chose que huber inventé à mais ses une expérience
00:38:38
que très peu de bois technologiques peuvent réaliser c'est quoi c'est
00:38:42
utiliser cette application pour faire autre chose que du transport de personnes
00:38:47
donc point passera donc en quoi ça consiste à consacrer à des moments dans l'art
00:38:53
dans l'année qui sont importants et qui sont hyper émotionnelle pour les gens
00:38:57
ce moment c'est quoi assez à la fête des mamans
00:39:01
cm l'escalade celle epiphany sont ce type d'envahir
00:39:05
mon ma mes pisani ça serait comme sympa de pouvoir livrer
00:39:09
unes galette des rois aux usagers et salle faire gratuitement
00:39:15
comment estce qu'on peut faire ça bah on faut parler un partenaire et
00:39:19
donc là on a une rencontre avec eux la direction de poulies
00:39:23
et qui a âge j'étais très surpris c'est quelque chose qui sait faire en
00:39:28
10 15 minutes en nous la chose qu'on lui sert le nombre maximum de
00:39:34
galette des rois pound et nous on va gérer la dimension logistique derrière
00:39:40
du coup bien animé qui partie auprès de plus de 100'000 usagers
00:39:44
leur demandant d'ouvrir le rap d'appui sur le bouton
00:39:47
et d'avoir galette des rois qui avec ses hauts et sa
00:39:50
créance sentiment émotionnel extrêmement fort pour les usagers à ce que
00:39:56
ils reconnaissent que la technologie peut leur apporter autre chose que seulement du déplacement et
00:40:01
aussi apporter dimension ne peut plus cool à l'acteur qui a derrière
00:40:08
y'a deux choses qui ont été faites donc la lueur royale qui était 7
00:40:13
cet acteur cette campagne avec poulies et aussi de choses qu'on peut faire que sont
00:40:16
assez intéressantes comme cette campagne con qu'on appelait des turcs his qui consistait à inviter des
00:40:22
usagers à venir dans notre bureau andy nous laisser leur quelle voiture pour leur offrait
00:40:28
un peu de crédit hubert pour leur permettre de contribuer à un certain nombre de leurs courses pour
00:40:33
leur prouver qu'on peut vivre qu'on peut passer une semaine sans utiliser son véhicule
00:40:39
ou distribue aussi ça dépasse des p. g. qui permettait aux
00:40:44
gens de savoir manquant à quel moment j'utilise le
00:40:47
bus à quel moment je peux utiliser hubert et société
00:40:51
hyper sympa et ça c'est bien un journaliste
00:40:55
du un journaliste du bilan s'est prêté au jeu et qui a animé en fait le blog du bilan
00:41:01
sur ces journées avec hubert a i n v donc
00:41:06
avec naturellement le social et lien social et moins bien
00:41:09
bien évidemment il apparaît la majoration évidemment à temps en temps sortant du bureau il
00:41:14
peut avoir des temps d'attente un petit peu plomb a basculé énormément demandant
00:41:18
mais c'était hyper intéressant làdessus fortement coup se rendent compte qu'il
00:41:22
avait en journalisme c'était prêtée au jeu et eux qui
00:41:26
eux sur une base quotidienne expliquait qu'elle était à son expérience
00:41:30
avec edith surprise ces choses qu'on a aussi utilisé
00:41:34
pour faire de la récolte de vêtements a. pour les migrants c. on a aussi utilisé pour faire
00:41:40
d. a. unes compact avec hubert historical 7 cliquez sur le bouton et on ne vous débarrasser de vos
00:41:46
vieilles machines pour les randonnées chez un partenaire
00:41:49
de calais recycler nos aujourd'hui cette campagne
00:41:54
s ont fait de plus en plus pour essayer de
00:41:59
créer un vrai sentiment au travers d'entreprises et
00:42:02
aussi aller audevant de nos propres convictions en raison des trucs qui nous plaisent toujours de plus en plus
00:42:11
une partie à dresde en marketing sur laquelle ayaan bosse aussi à
00:42:16
ses que naturellement vous voyez le côté des usagers
00:42:20
anais nos premiers clients c les conducteurs 0 un conducteur il faut naturellement
00:42:28
toujours mieux comprendre et toujours accélérer sa fréquence de communication avec lui
00:42:35
donc ça consiste en quoi ça consiste à faire par exemple des focus groups et
00:42:39
ça le plus régulièrement possible quel que soit la taille de votre entreprise
00:42:44
vous envie toujours à faire des focus groups et ça sympa d'endettement des
00:42:47
sondages web c. voir les gens en vrai et avoir des conducteurs
00:42:53
en vrai dans qui viennent pour discuter des dans des éléments créés sans importance avec le chaos non
00:43:00
aujourd'hui on est là pour discuter où l'on est là pour discuter de l'aéroport
00:43:06
comment ça se passe à l'aéroport estce que la prise en charge et limpide pour les usagers estce que ça c'est
00:43:14
clair pour tout le monde et si vous me faites des appels quand vous devez compte vous devez trouver conducteur le passager
00:43:20
estce que la pâte frictions avec les taxis à etc et donc
00:43:25
on va identifier un certains nombre de fonds qui sont
00:43:29
des points de friction pour les conducteurs et assez bien porter eux
00:43:33
toujours plus de compréhension et naturellement à des actions
00:43:38
qui permettent améliorait là l'agilité de leur travail enfants
00:43:44
à quelque chose d'assez nouveau et on l'a évoqué avant c. à
00:43:47
la partie à eux d'ailleurs s'autorise stade bien avoir à
00:43:53
des conducteurs qui deviennent quelque part aussi les ambassadeurs de la marque
00:43:58
je pense que nous avons entendu eux une myriade de choses sur
00:44:03
hubert les conducteurs et ses usages expansion a débuté son très intéressant sur ce point après a.
00:44:10
mais si hyper important de se dire non à un conducteur qui réalise un de l'argent
00:44:15
en conclusion sur la plateforme hubert eh bien il doit aussi être fière de ça
00:44:21
à et b peut potentiellement être content d'etre
00:44:27
d'appareils sur notre blog ayant être sur des emails ou sur les réseaux sociaux et
00:44:32
et en fait je vous cache pas qu'au début quand on a on a demandé à certains membres de l'équipe support
00:44:37
de faire ses appels à brest bien sûr qui vont vraiment aimer
00:44:41
et le retour sont à assez incroyable la grande majorité
00:44:47
se prêtent au jeu et sont très fier de conduire
00:44:51
sur la plateforme et de devenir en quelque sorte des ambassadeurs
00:45:00
dernier side
00:45:03
c'est quoi les c quoi aujourd'hui nos objectifs en 2000
00:45:06
18 a. du côté marketing évidemment y'a 3 objectifs clés
00:45:13
c'est ce qu'on va appeler la rétention et la croissance la base
00:45:16
conducteur a. on sert je pense que vous avez pu lire dans la
00:45:21
presse qui a via des barrières à l'entrée eux qui sont pas
00:45:24
forcément évidente pour les conducteurs sait comment estce qu'on peut accompagner
00:45:28
un conducteur verra cette profession comment estce qu'on peut l'accompagner sur l'inscription
00:45:35
aux examens comment estce qu'on peut l'u. l'aider à les réussir
00:45:41
et comment une foi qui fait partie de la communauté ont peu à peu s'
00:45:47
assurer ou essai travaille au maximum pour qu'ils restent et qui soit content
00:45:52
le deuxième point c un la légitimité de la marque dans le contexte local a
00:46:00
alors de nouveau
00:46:02
chaque personne a très certainement un avis assez différent sur l'entreprise et ce
00:46:07
que l'on fait mais la réalité c'est qu'on ait une
00:46:11
une entreprise locale c'est que non seulement il ya des gens comme lyonnais
00:46:16
moins physiquement dans les marchés comme des dizaines d'autres en suisse a
00:46:21
mais en plus le client et la effet une course ici avec un conducteur qui vient d'ici
00:46:28
contrairement à quasiment toutes les entreprises technologiques
00:46:35
très connu emmanouil inexpérience visite c'est votre expérience avec facebook
00:46:41
elle digital votre expérience avec google et les digital avec hubert il appuie
00:46:45
sur un bouton digital mais in fine et votre expérience elle se
00:46:48
fait à bord d'un véhicule 0 un a. a. à l'intérieur d'une ville dans laquelle vous habitez pour la plupart du temps
00:46:56
et enfants à la dimension la croissance de la base usagés qui permet naturellement
00:47:03
bas de grandir et de créer toujours plus de course pour les conducteurs

Share this talk: 


Conference program

Recommended talks

Gérer son entreprise dans le cloud, garder les pieds sur terre
Jacques-André Eberhard, Open Net
31 Oct. 2017 · 3:32 p.m.