Embed code
mesdames un descendante monsieur espritsaint
mesdames et messieurs les membres du conseil de fondation mesdames et messieurs les représentants
des institutions académiques suisse et d'europe chers partenaires mesdames et messieurs
comment le directeur de la fondation ma sollicités pour tout d'abord
en me présenter le projet ensuite pour eux organiser cette journée
c'est avec grand plaisir que j'ai accepté
cette invitation cet accompagnement processus un programme
ecaussinnes curie qui effectivement est très ambitieux de part
sa portée sa durée mais en réalité qui est ambitieux de par la matière
qu'il comporte cette matière et au coeur du travail de mon département qui est
en charge des questions d'aménagement du territoire et les questions des politiques énergétiques
et c'est donc tout naturellement que nous sommes trouvés autour d'eux de ce programme
la matière est ambitieuse que vous savez je le sais
du fait que cette matière l'urbanisme tend à modeler
fondamentalement et à construire les sociétés de demain
evidemment quand on parle d'urbanisme compense architecture on pense plan
mais en réalité on sait bien que l'urbanisme que la pierre que
les matériaux qui sont la matière première de la construction
sont beaucoup plus que de la matière sont des cadres de
vie sont des espaces de relation entre les personnes
sont des identités collectives et par là même cette matière en réalité
elle fonde le fonds en société elles font de notre identité
les oeufs elles font de plus largement notre économie et eux nos perspectives de développement
donc c'est dire à quel point l'institution comme état de genève se
réjouit que des experts comme vous se réunissent réfléchissent apporte de la matière
nous avons besoin de nous nourrir de vos travaux pour préparer cette ville de demain
etat de genève comment d'autres villes en suisse en europe depuis quelques
années a pris un tournant en matière d'aménagement du territoire
la question de la durabilité maintenant dans toutes les têtes pas encore dans
toutes les actions mais au niveau de l'acceptation du principe
comptabilité aujourd'hui il est difficile de trouver un élu qui
si oppose l'enjeu l'enjeu étant de concrétise
alors pour nos concrétiser cet aménagement du territoire durable compatible
avec ses montagnes siècle avec les ressources planétaires limitée
cette combattre l'étalement l'étalement urbain d'une part pour préserver
nos terres agricoles pour préserver des lieux de production
proche de nous ou pour la le produit alimentaire
de fabrique pas trop loin de là c'est ce qui va le consommer
présenter nos surfaces agricoles c'est construire vers l'intérieur
consomme intérieur pour éviter le mythe agit territoire
pour éviter un urbanisme qui eux n'a d'autre choix in fine que se tourner vers
la voiture la voiture le transport individuels motorisés pour se déplacer et par
là même consommer énormément d'espace et d'énergies fossiles
cette construction de l'intérieur eux se fait autour des axes
de communication autour des réseaux de transports publics
qui permettent au contraire justement de minimiser l'impact des
déplacements quotidiens sur l'environnement et sur la planète
densifier et c'est donc mettre au monde mais densifier sans étouffer
nous devons dans le même temps réussir à concentrer
les gens aient laissé des espaces de respiration
des espaces verts des espaces publics des lieux de rencontre des places agréable et vivante
des lieux gratuit de par leurs oeufs fonction essentielle que celle de l'
agora celle du lieu où se trouve il s'agit de construire
des villes et des quartiers dans ce cas là qui ont identité qui
qui sont des quartiers dont les gens du voisinage notamment le voisinage peut s'
approprier construire ses aujourd'hui ses concerts aussi la ville et courte distance
l'époque du zoning touche à sa fin on doit
aujourd'hui dans son quotidien du moins pouvoir se loger avoir son lieu
de travail harassant des loisirs sont lus pour faire ses courses
dans un environnement relativement proche auquel on accède par mobilité douce
voir par transports publics la voiture étant elle réservée pour des déplacements exceptionnelle
c. l'idéal de cette ville de courtes distances qui
n'empêche pas un inter relation entre deux centralités
à travers des modes de transport public lourds tels que le verre vert ou le transfert
construire aujourd'hui ces temps de manière durable sait faire de la mixité la règle
la mixité générationnelle d'une part avec le sen population vieillissant pour n'en suis ou
plus largement en europe et nécessité aussi de créer ces espaces de rencontre
entre eux le premier rares troisième âge pour garder cette fonctionnalité aussi intergénérationnelle
où les grands parents vont eux un avenir ou disons un mot à dire
de plus en plus important sur l'avenir de leurs petits enfants
tant que la génération active reste quand même aujourd'hui accaparé par le monde
professionnel mais la mixité générationnel doit s'accompagner bien évidemment la mixité sociale
là encore on ne constituent des morceaux de ville et quartier pour les gens modeste d'
un côté et puis d'autres morceaux pour les gens plus aisée on mélange mixité
social celle qui voit tres 20 politique du logement
fortes et dirigé des immeubles à adresser dans un même quartier
pour une partie au logement social pour une grande partie à la classe moyenne et pour une autre partie encore à
la classe moyenne haute à travers notamment l'offre de p. p. là encore est un des fondements
de notre système je dirais pas simplement système en termes d'aménagement du
territoire mais système social c'est ce mélange de population dans les quartiers
qui vont à travers nos écoles publiques fortes permettre aussi des rencontres
entre ces populations autour de l'école la scolarisation des
enfants autour des espaces publics que j'évoquais qui crée un
sentiment d'appartenance à un sentiment de communauté identités locales
non pas autour de ses revenus de ses origines mais bien autour du
quartier de revenir à cette dimension du village couloir dans le quartier
construire c'est bien évidemment aujourd'hui et fait à la place belle aux énergies renouvelables
nous sommes dans l'eau standards énergétiques est devenu la norme pour les nouveaux
les nouveaux immeubles le nouveau bâti la rénovation énergétique
doit être clairement plus et nous avons genève
un parc assis vieillissant a selon eux à ce niveau là et
il est clair que nous devons impulser cette rénovation énergétique
puisse que 50% la consommation d'énergie totale du canton dépend du bâti
donc on voit que par le bâti et se bâtit provoque ⅔ des émissions sur
deux du canton donc on voit que le bâti par luimême et en fait
la clé de voûte pour réussir la transition énergétique pour aller vers la société
2000 watts et eux s'émanciper peuple des énergies fossiles
bâtir aujourd'hui c'est bien évidemment pensé au même dans les quartiers
et les réseaux de transport de transport public de mobilité douce notamment mais de transport individuel aussi
puisqu'il faut offrir aux gens la possibilité justement dans leur quotidien de pouvoir se passer le temps
plus un possible tout ce que possible d'une voiture individuelle
voilà pour notre idéal pour notre programme à vrai dire je pense que c'est largement
le vôtre aussi restent eux simon conclusif la difficulté de mettre en oeuvre
je pense que la tant au niveau de l'etat que vous expert
nous avons un enjeu particulier c'est qu'évidemment les idées quand ils sont confrontés
à l'élément le plu insaisissable certainement l'être humain
dans ses comportements dans ses envies dans ses
pratiques dans ses habitudes dans ses mauvaises habitudes ces théories deviennent difficiles à mettre en oeuvre
et c'est là pour moi un enjeu fondamental de notre action et
je pense que ça va être aussi un enjeu de vos réflexions
l'être humain réfractaires au changement
de manière générale chaque fois que nous venons dans un nouveau quartier pour
construire produiront à faire autrement on va faire autre chose on va
avoir de l'audace et imaginer notre image la première élection ce nom
la première action c non les gens même pas la nouveauté les gens ne pas être sortis de leur
cadre de vie surtout conseil leur cadre de vie personnelle qu'on fait chose encore conscient ville
concernant le travail à une espèce de grande tolérance quoique mais alors quand on touche au lieu
de l'habitat là on touche au coucou et bien ce premier réflexe et finalement
autant pour nous plans maquettes aux collaborateurs
de nos mandataires doivent quitter je dis
souvent mes collaborateurs doivent quitter nos bureaux doivent se balader dans les quartiers
dans les expositions chez les gens ont doit solliciter vraiment les citoyens pour l'amener avec nous pour
l'année dans mon notre réflexion notre dans si je puis dire de la mutation territoriale
autant vous travaux doivent aussi pouvoir se connecter à eux cette population qui
est celle que l'on sert à travers cette ville de demain
mais qui évidemment est celle qui va utiliser cette ville de demain mais qui peut être ne voit pas encore aucune ne comprend
pas encore ou qui n'a pas l'occasion de participer à un large programme comme celui du conseil je vais donc
apprendre à construire eux 7 cependant comme cela débute le texte de présentation du programme
on doit prendre en compte renoue avec la la population et puis
ont dû apprendre à construire on pourrait dire aussi réapprendre à construire
mais cette citation architecte un danemark qui
eux qui voyelles architexte comment explorateur en
disant mais bien @ create évoque habile et voué in fact hard discount
je pense que cette belle image pour cette aventure de votre programme merci

Share this talk: 


Conference program

PRÉSENTATION DE LA JOURNÉE DE SÉMINAIRE
Panos MANTZIARAS, Directeur, Fondation Braillard Architectes
8 déc. 2016 · 9:10 matin
ALLOCUTION
Antonio HODGERS, Conseiller d’État chargé du département de l’aménagement, du logement et de l’énergie (DALE), République et canton de Genève
8 déc. 2016 · 9:11 matin
INTRODUCTION
Panos MANTZIARAS, Directeur, Fondation Braillard Architectes
8 déc. 2016 · 9:24 matin
ABRIS D’URGENCE À GENÈVE
Philippe BONHÔTE // Ivan VUARAMBON, Architecte, professeur, Joint Master of Architecture, HES/GE-HEPIA // Architecte, chargé de missions auprès de la DDC
8 déc. 2016 · 9:46 matin
VIVRE DEMAIN LA VILLE DE BASSE DENSITÉ
Nicolas TIXIER // Jennifer BUYCK, Architecte, professeur, École nationale supérieure d’architecture de Grenoble // Architecte, maître de conférences, Institut d’urbanisme de Grenoble
8 déc. 2016 · 10:15 matin
RÉPONDANTS : VIVRE DEMAIN LA VILLE DE BASSE DENSITÉ & ABRIS D’URGENCE À GENÈVE
Dominique BOURG // Rémi BAUDOUI, Philosophe, professeur - Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l’environnement, Université de Lausanne // Sociologue, professeur - Département de science politique et relations internationales, Université de Genève
8 déc. 2016 · 10:44 matin
SUSTAINABLE AND RESILIENT URBAN INFRASTRUCTURES - INSIGHT FROM CASE STUDIES
Katharina SCHNEIDER ROSS // Marco GROSSMANN, Deputy Executive Director - Global Infrastructure Basel // Director Implementation Services - Global Infrastructure Basel
8 déc. 2016 · 11:42 matin
PROJET ATLAS - ATLAS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR L’ESPACE ALPIN
Peter DROEGE, Architect, professor, Liechtenstein Institute for Strategic Development
8 déc. 2016 · 12:08 après-midi
RÉPONDANTS : PROJET ATLAS - ATLAS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR L’ESPACE ALPIN
Pascal ROLLET // Robert SADLEIR, Architecte, professeur, École nationale supérieure d’architecture de Grenoble // Économiste - Westminster University
8 déc. 2016 · 12:35 après-midi
ATLAS ARCHITECTURAL D’ÉCONOMIES CIRCULAIRES
Grégoire BIGNIER // Peggy GARCIA, Architecte-ingénieur, chercheur, Laboratoire LIAT, ENSAPM // Architecte, postgrade EPFL - Maître assistant associé, ENSAPM
8 déc. 2016 · 2:52 après-midi
SCENARIOS FOR A COLLABORATIVE CITY SUSTAINABLE UTOPIA OF THE POLYCENTRIC RUHR REGION
Alexander SCHMIDT, Architecte, professor - Institute of City Planning + Urban Design, University Duisburg-Essen
8 déc. 2016 · 3:18 après-midi
RÉPONDANTS : SCENARIOS FOR A COLLABORATIVE CITY SUSTAINABLE UTOPIA OF THE POLYCENTRIC RUHR REGION
Sabine BARLES // Gunther VOGT, Ingenieure, professeure - Universite Paris I, UMR Geo-Cites // Paysagiste, professeur?Institut fur Landschaftsarchitektur, ETHZ
8 déc. 2016 · 3:49 après-midi
URBAN LIFE FOR SUBURBIA - THE TICINO CASE
Frédéric BONNET, Architecte, professeur - Académie d’architecture, Mendrisio
8 déc. 2016 · 5:10 après-midi
ALPS - PROTOTYPES FOR THE ALPINE CITY-TERRITORY
PAOLA VIGANÒ, Architecte-urbaniste, professeure EPFL et IUAV, directrice du laboratoire Lab-U/ EPFL, membre fondateur de l’agence Studio 16, Milan
8 déc. 2016 · 5:43 après-midi
RÉPONDANTS : DENSUISSE - RECHERCHE PROSPECTIVE SUR LA DENSIFICATION DE L’ESPACE URBAIN SUISSE
Pascal ROLLET // Günther VOGT, Architecte, professeur, École nationale supérieure d’architecture de Grenoble // Paysagiste, professeur Institut für Landschaftsarchitektur, ETHZ
8 déc. 2016 · 6:13 après-midi
CONFÉRENCE / KEYNOTE SPEECH // CURRENT PREOCCUPATIONS
Reinier DE GRAAF, Architect - Office for Metropolitan Architecture, Rotterdam 8 DÉCEMBRE 2016
8 déc. 2016 · 6:39 après-midi
QUESTIONS // REPONSES
Reinier DE GRAAF, Architect - Office for Metropolitan Architecture, Rotterdam 8 DÉCEMBRE 2016
8 déc. 2016 · 7:21 après-midi