Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
alors en attendant de recevoir les questions des autres experts mentionné in j'
00:00:05
ai trouvé intéressant si vous pouvez développer un tout petit peu plus
00:00:09
le lien entre ce que vous pensez ferme la manière avec vous
00:00:13
imaginez de faire le lien entre la somme des actions concrètes que
00:00:16
vous allez payer dans le temps dans le territoire et leurs effets cumulés
00:00:20
par rapport à la vie sociale par rapport à la planète
00:00:23
c'est ainsi en lien avec ce que vous avez dit tout au début de
00:00:25
votre intervention sur l'intense moment l'intention de croisement entre la
00:00:31
sur votre intention de croisière penser planifier les actions à très court
00:00:35
terme quelle impression clôturé à quelque chose de très intéressant potentiellement
00:00:40
dans votre manière de faire qu'estce que vous pouvez nous dire de plus sur votre sur la manière dont
00:00:44
vous avez pris dans d'autres expériences par exemple ou bien sur la manière que les imaginer faire maintenant
00:00:52
alors c'est comme le croit la première fois que l'on tente cette expérience
00:00:58
consistant à identifier au travers des actions conduites par un
00:01:02
certain nombre de citoyens ou la société civile organisait
00:01:06
et comment effectivement ce que ne le d'actions peut prendre peut être
00:01:11
suffisamment puissante pour un moment donné et remonter en quelque sorte
00:01:16
à notre échelle sans d'ailleurs rechercher de répliques habilité de ce que l'on va
00:01:22
trouver comme action il s'agit pas d'imaginer qu'on va démultiplier ces actions plus que
00:01:27
ce que nos recherches aux 6 et la dimension singulière de ses actions
00:01:31
rattaché évidemment un contexte de l'histoire et géographie humaine sociale etc
00:01:38
donc là pour le pousser sera pour nous première qui consistera à vérifier si
00:01:43
la somme de ses actions peut être suffisamment puissante pour un moment donné prendre
00:01:49
le pas notamment dans la définition d'une vision à long terme
00:01:53
prendre le pas sur les cadres normatifs codifiées comme ça a été évoqué auquel on est confronté aujourd'hui
00:02:00
la france et intéressés par l'etat français font des ministères sont aussi intéressés par cette manière
00:02:05
de repenser les cadres de la planification et d'ailleurs il faut plus que les transformer
00:02:26
un signe question rien qui me vient chez eux je cite les auteurs chaque fois
00:02:39
voilà une question de avec christian lehmann avisé présenté
00:02:42
méthodologie très générique war horse altérer votre vision
00:02:46
actuelle et future des grands genève ou estce que vous en êtes donc aujourd'hui un
00:02:52
alors là pour locaux nous n'avons justement pas de vision
00:02:57
durant genève en revanche nous avons plutôt une lecture d'un contexte
00:03:01
tout à fait singulier pour explorer ce que pourrait être à
00:03:07
la fois la question des ressources celle évidemment de la métropole
00:03:14
celle aussi de la coopération c'est ça
00:03:18
qui nous a intéressé au départ
00:03:20
comme nous avions formulées l'inexpérience de la circularité de la coopération du partage
00:03:26
et nous croyons beaucoup de d'amant a non seulement cette différence mais à ce que peuvent produire
00:03:34
donc tous suivant les tables que nous avons comment
00:03:39
identifier les pour nous intéressant de s'en doute
00:03:43
mettre en confrontation les expériences suisses et françaises notamment sur la question de l'
00:03:49
habitat et de la production d'habitats pour la raison pour laquelle
00:03:53
nous avons aussi la coopérative équilibre très clairement fait un travail a
00:03:58
c incroyable qui plafond là évidemment les français
00:04:04
donc qu'on aimerait beaucoup faire avancer justement cette manière de penser
00:04:11
la coopération dans la production de logements avec l'expérience de suisse
00:04:16
mais ce qui nous intéresse également c'est la présence d'un sentiment d'institutions
00:04:22
représentative de la mobilité et là aussi
00:04:27
de mettre en perspective un croisement possible
00:04:30
entre ces actions locales ces initiatives locales ce réseau ils
00:04:34
sont déjà en place et les sphères gouvernementales
00:04:41
là aussi confrontation qui nous paraît pour le moment à ces inexistante
00:04:47
et la consultation va permettre donc c pas le terri c
00:04:50
le territoire dans toutes ses dimensions aussi bien politiques que
00:04:55
que le géographique qui nous intéresse avec le grand genève
00:05:00
mais non pas une vision du rangement pour le moment
00:05:07
oui bonjour de deux questions et première question de rémi pose lui comment vous comptez articuler les
00:05:13
savoirs locaux on imagine profane et puis les savoirs experts ça c'est la première question
00:05:19
et puis la deuxième question que je vous pose dans votre exposé vous avez eu un
00:05:25
un référentiel très consensuelle l'entrepôt celle la transition etc
00:05:30
on savait très bien derrière sa division un
00:05:32
totalement opposé à l'entrepôt cesse apec la vision très chiropratique
00:05:37
tradition du champ social dans la transition
00:05:42
c'est un nouvel esclave au développement durable et permettent des déclinaisons qui
00:05:45
sont très différentes dont vous passer d'une sorte de
00:05:50
consensus apparent pis tout de suite après en tendant la main
00:05:54
à la pluralité et la singularité des écologie singulière
00:05:57
et comment vous comptez traités et les unes des interprétations très contradictoires
00:06:02
qui vont apparaître du référentiel des désirs et cetera le seul endroit faites
00:06:07
par les comptes des contradictions s'emparant de planification avons refusé
00:06:10
la planification verticale autrefois et même dans la société d'aujourd'hui vous avez fait
00:06:15
fait allusion je j'ai des gens qui ont acquis des mandats général donc
00:06:18
on voit bien que même sur ce plan là la contradiction et exige
00:06:23
alors très clairement oui il nous sommes tout à fait conscients de ces contradictions qui se joue dans
00:06:28
l'interprétation eux qui sont donnés et que ce soit sur la question anthropocène celle de transition
00:06:35
mais ce qui va aussi nous intéresser sa en allant à la rencontre de ces
00:06:39
lieux et de ses agences et de voir comment se traduit cette contradiction également
00:06:44
elle se joue à l'échelle mondiale on voit tomber les grands apports on voit aussi
00:06:48
le dernier de pologne qui nous dit voilà comment il va falloir sauver la planète
00:06:52
c'est aussi intéressant de voir ce que justement ce
00:06:57
savoir profane comment considère til justement cette contradiction la
00:07:04
moi je vais pas ta vie pour le moment je tique notre
00:07:08
notre ambition c'est justement de rester extrêmement à l'écoute de
00:07:12
ce que l'on va rencontrer sur ce territoire là
00:07:15
donc qu'on pourrait débattre longtemps d'ailleurs sur les propositions qui sont faites
00:07:20
par les uns par les autre très clairement donc mon accord
00:07:24
et mais n'étant pas non plus un expert ni du développement
00:07:28
durable ni la transition écologique je suis aussi l'interrogatoire sur
00:07:35
quel quelle décision devant nous prendre aujourd'hui quels choix devant nous opérer aujourd'hui
00:07:41
et donc que nous allons eux nous espérons qu'en allant à la rencontre
00:07:46
de ces initiatives nous allons éclaircir ce propos du séchoir là
00:07:51
mais très clairement depuis ½ siècle on voit bien que finalement eux et il est important que ce débat se situe
00:07:58
à l'échelle mondiale dès la traduction concrète eux restent encore eux entière
00:08:05
en revanche pendant le temps qu'on parle on s'exprime d'ailleurs même
00:08:09
maintenant il ya des gens qui agissent et qui sans doute son entrain
00:08:13
effectivement d'inventer ou de réinventer peut être pas votre modem en tout
00:08:18
cas des propositions qui ne paraissent pas intéressant de faire émerger
00:08:25
j'ai une question qui on relève
00:08:28
plus de plusieurs personnes de mon collège
00:08:33
elle aborde sous un angle très pratique directe 7 à
00:08:38
réception du long cette attente 7 écoute singulière
00:08:45
comment concrètement vous pousser l'organiser comment vous avez sélectionné
00:08:50
et les personnes invitées à s'exprimer
00:08:54
relation sur la base de quels critères pas ce qu'on l'avait inclus
00:08:58
dans le débat qui commence à amorcer le singulier il était en moyenne
00:09:03
et ma question s'adresse un l'équipe en premier mais aussi à la fondation envoya
00:09:10
avec quels moyens et quelles ressources que les modalités pratiques
00:09:15
on aurait à disposition pour eux mener
00:09:18
cette démarche que je trouve justement singulière
00:09:24
comme
00:09:26
je prolonge la question un part in questions
00:09:30
crissement christian schmidt justement quelles approches concrètes
00:09:33
en termes de sociologie comment vous penser organiser c'est cette cécité
00:09:44
dans peu de peut être composé pendant cet ensemble de questions
00:09:50
la question du hors sol la question des rapports entre savoirs locaux savoirs
00:09:54
experts et les questions que vous posez sur eux concrètement comment diva
00:09:58
je pense qu'une des singularités de notre approche
00:10:03
c celle des méthodes que nous mettons en oeuvre
00:10:07
dans différentes équipes de notre équipe meilleur autour de deux principes de
00:10:12
la traversée de la marche ou de la table de discussion
00:10:16
dans lesquelles selon les principes sont pas simplement de faire des marches de
00:10:20
façon sympathique avec des acteurs et de se faire décrire le territoire
00:10:23
mais de précisément confronter des acteurs eux qui eux
00:10:29
rôle singulier et qui sont dans des postures différentes en particulier par exemple de confronter
00:10:35
de la parole débutante avec de la parole d'expert avec de la parole de décideurs ou d'élus de maître d'ouvrage
00:10:42
et ceci peut être pour nous c'est une des
00:10:44
hypothèses sur la singularité des écologique on peut chercher
00:10:49
c'est dire d'aller chercher cette singularité dans des relation entre des types de
00:10:54
paroles qui habituellement ne sont pas eux confrontés ne sont pas mises en débat
00:11:00
par le biais de ses logiques de marché ou de cette logique
00:11:05
de table je laisse la même chose
00:11:09
au niveau de la relation entre eux ce
00:11:12
que lors de la planification et ceux qui de l'ordre d'actions concrètes
00:11:17
ce que j'aime bien dire aussi moi qu'eux l'écologie la relation écologique
00:11:22
faites venir à notre capacité à mettre en relation des actions qui sont des actions
00:11:27
eux déjà existantes qui sont des actions à très court terme ou déjà actualisée
00:11:32
des actions qui sont celles de la planification ont conduit toujours seulement terme planification souvent c.
00:11:37
c'est un petit moyens termes et puis des visions qui sont je pense ce que vous nous demandez c'
00:11:43
est dans la révision a beaucoup plus long terme est articulé eux ces 3 grands registres de temporalités
00:11:50
un peu sur le modèle aussi de ce que vous faites colloque
00:11:53
au et et inspiré de des modèles de gilles clément
00:11:58
qui fait aussi expert dans notre équipe sur l'extinction
00:12:02
de fait entre espaces primaire secondaire et tertiaire qui sont faites
00:12:05
d des façons de nommer de repérer des espaces non pas en fonction de
00:12:10
leur morphologie de leur qualité architecturale urbaine et en fonction de leur vitesse dévolution
00:12:17
alors voilà 3 registres hybridation qui nous
00:12:21
semble le permettent de faire l'hypothèse
00:12:23
assez fortes sur ce qu'on peut essayer d'entendre par singularité d'une écologie
00:12:29
et articulée à de grands types de méthode
00:12:34
eux qui devrait permettre de croiser justement tes paroles de nature différente
00:12:41
il a eu d'autres notes références pour cette recherche d écologie ce grand modèle qui nous a été
00:12:48
donnés par les travaux dreier madame pratiqué sur los angeles
00:12:52
et son architecture des 4 écologie ou
00:12:57
en partant d'exemples singulier il essaie de remonter il remonte
00:13:00
un merveilleusement bien à ce qui serait d écologie singulière
00:13:05
que l'on peut lire comme rétro et prospectif pour eux pour los angeles alors
00:13:10
sans se confronter forcément à la qualité de son travail
00:13:14
mais il dit quand même décidé de regarder à la fois dans le passé et dans le présent
00:13:19
ce qui eux se perdure et qui dessinent à une plus grande
00:13:22
échelle peut être des écologie singulière pour le grand genève
00:13:26
qui articulation surprend plutôt banal comme comme référence mais bien aussi gilles
00:13:32
clément et d'autres personnes qui nous aident à penser ça
00:13:35
si on prend tout les travaux des incendies de banane c'
00:13:38
est vraiment la géographie physique et la géographie culturelle
00:13:43
eux qui mélange eci'e dessine pour lui cette originalité du territoire
00:13:49
qui perdure par son écologie alors que le territoire change débute
00:13:56
j'ai
00:13:57
ça
00:14:00
l'arrivée chez beaucoup de questions j'ai j'ai fait un open space simple que ça restait sont tout à fait différent
00:14:07
peut être une première manuelle car enfin un félicitations play qui très cohérent qui apprend chilien
00:14:14
et bien précis l'approche expérience et expérientiels ski aimant a son siège social sensible
00:14:21
avec la question suivante un qu'estce que vous pouvez approfondir notre notion de traverser
00:14:26
estce que c'est une méthodologie d'approche et des reconnaissances ou plutôt un concept clé liés
00:14:33
à cette date peut être pénalisés esquissé moins lié plutôt qu'à
00:14:36
quelque chose depuis physique du parcours des circuits de mariage
00:14:40
estce que vous êtes plus dans une version à la reconnaissance ou dans
00:14:43
une version spatiale un ça sera je pense d'abord celle ci
00:14:51
les l'étonnement général arsène merci pascal
00:14:58
deuxième je crois que vous avez déjà un peu répondit mais ce que
00:15:00
vous weekend ce qui vous a jamais cessé ses sérieuses telles que
00:15:05
à la fois effectivement le principe démarches dont pour le moment nous n'avons pas d'itinéraires routiers
00:15:10
l'équipe oser se dire géographiquement en son nom et on a fait différentes hypothèses
00:15:15
de faire un transept comme en fait très souvent de temps en temps certains
00:15:19
certaines de nos démarches ou de faire débouclage avec etc et on s'
00:15:23
est dit vaut mieux qu'on parte vraiment avec cette aventure de traverser
00:15:28
qui part sur une hypothèse de traverser physique mais surtout qui va être
00:15:32
guidée par une traversée eux beaucoup plu thématique beaucoup plus lié
00:15:37
à des opportunités incertaine aller a dans les rencontres et les
00:15:42
sollicitations qu'on va réussir à a. a. rendre conjointe
00:15:47
donc c'est bien de la foi métaphorique et fils
00:15:52
une question à laquelle je pense que vous avez déjà partiellement répondu aux questions de maréchal
00:15:57
sur la manière dont vous avez évaluer les expériences et ce que vous
00:16:00
ne risquait pas de cire évaluer l'impact sur la généralisation
00:16:05
et peutêtre plus et si je manie avec regret j'ai une question aussi un
00:16:10
peu générique car la chine et ce que vous pensez qu'il a besoin
00:16:15
c'est un peu différent mais quand même on retrouve cette question du général et du particulier à un
00:16:19
besoin de la planification à grande échelle et comme un stress inscrit ou pas dans votre projet
00:16:31
dans des femmes sur le deuxième point vous évoquez la la
00:16:34
voir comment la planification à grande échelle va éventuellement aussi émerge
00:16:39
tout à l'heure c'estàdire il est possible que
00:16:48
l'assemblage de ses actions produisent
00:16:52
bon père de fait un changement d'échelle possible à l'avenir
00:16:55
donc c'est aussi ce que nous allons essayer de comprendre dans cette identification
00:16:59
des initiatives
00:17:05
mais on le voit ses des initiatives qui peuvent concerner aussi bien à eux
00:17:07
question alimentaire technologique vous n'êtes pas là aussi
00:17:12
refermer sur des thématiques en réalité
00:17:16
ajustement questions thématiques tient en haleine derrière l'énergie thermique a
00:17:21
donc non ya pas de question de la par
00:17:26
contre comme expert genre école d'experts de maintenir des
00:17:28
guerres des scènes nantes convainc prince mettre un
00:17:32
groupe et tout ça pour les équipes de travail contrairement à la fondation a chaque fois on ira certainement
00:17:35
encore là vous avez mitrailleuses je les veux jamais arrêter donc on va essayer de ramasser tout ça
00:17:41
tant pour le transmettre à l'équipe pendant des musiques pour me faire un peu
00:17:48
de terrain pour la dernière question de comités de pilotage et à appliquer
00:17:52
mais le fauteuil interroger la mythologie part je pense vraiment ou du côté du comité de pilotage
00:17:59
t vous vous interroger finalement la planification vous proposer une approche horizontale
00:18:05
prends bien en faisons en sorte que vous appelez écologie singulière et ce qu'on fait
00:18:13
ça n'est pas un aspect de constat de l'existant simplement de la fragmentation
00:18:19
du territoire et derrière vous et c'est aussi l'ambition qu'on essaie de
00:18:26
développer ensemble donc du pilotage qui au travers de cette démarche de créer
00:18:30
du lien vous avez compris au travers des transports intervention introductive eux que ce
00:18:35
n'est pas facile de faire le grand genève de réunir les gens
00:18:41
et ce que ce qu'on va pas simplement sur un constat de des divisions des
00:18:45
échecs du communautarisme voyez au travers d'expériences singulières comment estce qu'on va
00:18:51
à partir de sa place ici attirer votre attention aussi assurer monsieur le sous l'
00:18:56
idée que nous avons du wagon genève qui réunissent les gens
00:19:01
alors comment dire déjà je pouvant nous ne sommes pas forcément
00:19:09
dans la recherche dunford exhaustivité dans le cadre de cette exploration
00:19:13
l'exploration meilleur pourrait très bien eux perdurer je ne sais pas ce qu'il en sera dans
00:19:17
un an mais je pense que par contre ça vas tu l'expérience qui va nous ouvrir
00:19:24
peutêtre d'autres horizons eux donc à partir de laquelle on pourra peut être allé encore plus loin
00:19:28
sur justement la définition et le rôle de ces écologie singulière dans les réflexions panique atrides
00:19:34
même réfère émerge
00:19:41
et donc réinterroger de fait
00:19:43
joué aujourd'hui au niveau d'ailleurs des ministères français et je ne connais je connais un peu
00:19:47
moins le cadre de la confédération mais c'est là aussi où on aimerait
00:19:52
apporter
00:19:59
forme de
00:20:01
ré invention justement de ce cadre
00:20:02
très rapidement je pense qu'il faut qu'on affirme
00:20:08
enthousiaste et optimiste
00:20:12
martin on va essayer d'aller chercher les synergies entre cette personne
00:20:17
feirense
00:20:22
la question de lutter contre ces ses contradictions ses paradoxes mais voir comment
00:20:25
peur eux en les acceptant fonder des visions du futur qui soit
00:20:30
ferrand déclinable et ouvert
00:20:35
si un de ses les divergences qui eux apparaît on aimerait aller
00:20:39
les habiller ou les prolonger quelque chose d'enthousiasmer
00:20:44
juste en amont sur eux l'horizon qualité oui mais c'est
00:20:50
plus transverses éviter comme un rapport entre l'horizontale et verticale
00:20:55
cette notion de fragments moi j'aime bien toujours dire que le fragment
00:21:01
oui on va chercher des choses fragmentaire et fragmentaire au sens
00:21:04
fort du terme ce fragment c. c'est ce qui ressort si
00:21:08
la totalité de l'union quoi inaction minuscule aucune interaction
00:21:11
faibles mais porteuses de quelque chose de beaucoup plus général c'est ça la transverses édité
00:21:16
dans ce rapport entre eux nous position un peu trop classique peut être entre eux
00:21:22
calculez la planification simple horizontale
00:21:26
voilà donc voilà la première équipe
00:21:35
en amont et merci de votre présentation commerciale
00:21:38
arrêté

Share this talk: 


Conference program

Discours d'introduction
Michael Moller, Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève
11 Dec. 2018 · 9:10 a.m.
Discours d'introduction
Gabriel Doublet, Vice-président du Pôle métropolitain du Genevois français
11 Dec. 2018 · 9:19 a.m.
Discours d'introduction
Antonio Hodgers, Président du Conseil d'Etat, Conseiller d'Etat (DT)
11 Dec. 2018 · 9:27 a.m.
Discours d'introduction
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
11 Dec. 2018 · 9:37 a.m.
La Grande Traversée
Franck Hulliard
11 Dec. 2018 · 9:53 a.m.
Mille et une Machines
Stefano Boeri
11 Dec. 2018 · 10:59 a.m.
Métaboliser les invisibles
Matthias Armengaud
11 Dec. 2018 · 11:47 a.m.
Energy Landscape
Oscar Buson
11 Dec. 2018 · 2:36 p.m.
Contrées Ressources
Nathalie Mongé
11 Dec. 2018 · 3:34 p.m.
Conclusion de la journée de Séminaire
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
11 Dec. 2018 · 5:22 p.m.

Recommended talks

Jaipur 2035: la place de l’eau dans la patrimonialisation urbaine
Rémi Papillault & Savitri Jalais
30 Nov. 2017 · 5:22 p.m.