Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:05
bonjour donc quand on parle de nager je l'aime sans eux d'intervenir tant que
00:00:11
je vois juste je reprends d'une deux hypothèses vous indique l'énergie de devient plus chère
00:00:16
alors l'énergie en termes de kwh du deux chances depuis 40 ans
00:00:20
j'a. fluctue beaucoup moins chers par rapport aux revenus zur niveau
00:00:24
de vie je pense sur chez beaucoup augmenter à discuter
00:00:28
par contre quelque chose qui doit empêcher utilisable chez le chat riche énergétique
00:00:33
c'est à dire que la première employée pour achat riche énergétique par
00:00:36
exemple pour vous chauffer chaves lorsqu'on a l'efficacité économique
00:00:41
donc je dois savoir si vous considérez où les économies d'énergie commune ressources
00:00:46
comment la classe je pense que cela en se trouveront le gros morceaux et puis aussi
00:00:52
de montrer que la transition énergétique sa doivent alors sa manie
00:00:56
de la valeur faite par quelque chose de tristes de
00:00:59
quelques points qui la font que l'économie en l'air au contraire ce quelque chose qui peut redonner du sens non seulement au monde
00:01:05
à l'économie avec pour objet de la valeur du travail que ce lieu de faire travailler des gens pour rénover des bâtiments codeur
00:01:13
de faire mieux pétrole de l'emploi logement avoir un petit peu quelque chose
00:01:17
avait plu à énergie estce que cette énergie unitaire officiel services énergétiques
00:01:24
alors j'essaie de répondre à cette question très pertinente sa raison
00:01:29
quand on n'explique pas complètement exactement comment eux et à quel
00:01:34
moment on va arriver dans la situation de mobilité
00:01:39
un de fonctionnement buté fortement bousculé eux
00:01:43
qui induisent notre notre travail
00:01:48
c'est vrai que c'est cette augmentation des cours l'imagine déjà
00:01:51
d'une part par une augmentation du prix des énergies fossiles progressif
00:01:56
mais aussi par le fait d'eux une volonté politique d'internaliser les
00:02:03
coûts le les externalités enfait découle notamment
00:02:07
de transport des énergies
00:02:12
on peut aussi le de d'internaliser le coût des infrastructures en tant que telle
00:02:17
session posa cette question pas juste pour eux que
00:02:22
par eux comme une sorte de mesures punitives
00:02:25
qui rendrait toute tout changement pas du tout souhaitée par la
00:02:29
majorité mais pour justement mettre en évidence
00:02:32
le potentiel d'eux de
00:02:37
de recourir aux ressources d'énergie renouvelables locale
00:02:42
avec aussi tout le potentiel de développement l'économie locale d'emplois locaux
00:02:48
évidemment souhaitent qu'eux le bilan pour tout le
00:02:52
monde soit positif à la fin cet exercice
00:02:56
surtout au 7 c'est l'idée de ce paradigme c'est de
00:03:02
voir si on fait quand on considère que tout les transports ne sont plus aussi
00:03:08
facilement accessible commencent à renverser la vapeur s'adonnant fête nouvelle clé de lecture
00:03:15
pour voir les potentiels du territoire de proximité dans tout le dans tout leur potentiel justement
00:03:23
si vous les compléter
00:03:28
alors je vais rajouter moigne question dominique bourg et plat mais j'entendais lors
00:03:34
d'une conférence kirk le discours écologique ou bien le discours de la transition écologique
00:03:39
elle souvent malheureusement un peu triste soin pl tendant vers le sacrifice des choses assez parade font
00:03:45
pas très envie et j'ai l'impression en ayant aussi lu votre rapport manière attentive
00:03:50
que vous essayez d'amener une vision plus optimiste qui in visions quittant afférents aussi
00:03:56
à a par la nocivité notion positive des nations de ressources des notions de
00:04:00
ce qu'on pourrait retrouver intéressant dans la proximité ou des choses qui
00:04:03
font envie estce que ça c'est un point sur lequel vous pourriez justement
00:04:06
particulièrement insisté ça fait partie des choses qu'on qu'on recherche
00:04:12
alors effectivement un pour nous si c'est participer ces signes façon
00:04:18
de pouvoir aussi exprimer nos ne désirait et c'est vrai que
00:04:22
là on accorde beaucoup d'importance faite au territoire
00:04:27
et à son paysage étant et enfin au paysage et on est en sentant un peu déçu sur cette incompréhension
00:04:34
r et aussi au peu de
00:04:39
de fonction ou peu d'utilité en faite contre lui pour lui accorde
00:04:44
c'est à dire que voilà dans notre dans notre pensée des
00:04:47
territoires et il doit vraiment nous apporter un maxi fait
00:04:51
la nature nous apportent un maximum d'aix et sa
00:04:54
dynamique nous apportent un maximum en fait de bienfaits
00:04:58
et pis c'est comme l'on a l'impression qu'on aimerait
00:05:01
en fait tourner notre étude surtout ses bienfaits qu'on peut recevoir
00:05:06
donc de la façon de la voir comme eux et de la
00:05:09
respecter en fait d'être conscients aussi que de cet apport
00:05:22
un merci beaucoup pour ces informations et ses cartes fascinantes
00:05:27
vous avez évoqué anne in questions sur les ressources cantini audelà des frontières
00:05:33
ici la frontière et déjà 7 effacée si on la compare avec la palestine israel ou d'autres
00:05:39
frontières dur quoi mais je pense qui est grande opportunité de
00:05:43
voir comment les ressources comme de l'eau etc
00:05:46
traversent les frontières et j'aime demander si en jouant encore plus
00:05:51
sur ces éléments souterraine sur ses ressources continuer si a.
00:05:58
n narratif in histoire encore plus fortes a développé à partir de
00:06:02
cette là pour faire un projet européen qui traversent les
00:06:09
créée la proximité dans un espace qui et qui est séparé peut être
00:06:15
or ces règles à la question de fond qui eux ne peut être plus estomper camp palestinien israel à saisir
00:06:21
mais je peux étant pratiquant un de ces territoires je peux dire quels étaient les
00:06:25
disparités eux sont importantes les différences économiques aussi en termes d'urbanisme eux aussi
00:06:31
par contre y'a plein de potentiel 20 savoirfaire ya plein d'enjeux
00:06:35
sur ce territoire l'un des tous assez si on arrive
00:06:39
à déconstruire cette question de la limite et à partager tout ça on a l'
00:06:43
aube de quelque chose de grands ont alors de quelque chose de grands
00:06:46
pour vous poser la question de la question de la transition écologique ce que ça pouvait induire médiation converser regard
00:06:52
si on renverse la question de faire de l'urbanisme
00:06:56
haut de ma part eux audelà de la centralité
00:06:59
ben on va toucher le local la citoyenne
00:07:03
c. l'appartenance à un territoire
00:07:06
le voisinage le riverains un se fait de parler ensemble échanger
00:07:10
et là les justes ou affaire c juste génial
00:07:13
comme la zone d'influence cette question de la zone d'influence ou sont les limites du territoire
00:07:18
mais et c'était magique quoi et puis on payait déjà des terres des perspectives en termes
00:07:24
de géothermie sean première apparemment européen un de première
00:07:29
européenne où finalement la géothermie b
00:07:32
vision transfrontalières sur l'exploitation des ressources géothermie dessus
00:07:36
génial conscient territoire vraiment oui allez cons
00:07:42
on peut être un petit complément frontière
00:07:47
perméable certes mais quand
00:07:50
on a voulu se cartographier faire c'est cette carte cette
00:07:54
première carte on se rend vite compte déjà que parfois d'avoir une
00:07:57
donnée et à disposition de partir de la frontière c'est difficile
00:08:02
ça montre déjà que les limites de suite à la
00:08:05
connaissance du territoire ne sont pas vite cartographié
00:08:09
en fait on connait pas ça sonne ressources en gravier nos ressources en énergie ressources agricoles
00:08:15
après c'est vrai qu'il a aussi des bons exemples de collaboration
00:08:19
transfrontalière qui existe par le roi 9 on connaît bien mais aussi la
00:08:23
le projet a été récemment suivant les dans les médias de collaboration et audelà la nappe genevois
00:08:29
dont on est un endroit où les institutions
00:08:33
savent collaborer commence à développer davantage de collaboration gestion
00:08:39
commune de publier des biens des ressources naturelles et puis je pense que le potentiel et encore immense
00:08:48
oui alors allant du deuil budget gestion
00:08:53
oui vous posez l'autosuffisance 27 c
00:08:59
ça votre tête et ce qui est
00:09:00
intéressant c'est effectivement que ça pousse ou progrès va cesser à moteur
00:09:07
un effort un dépotoir mais de manière paradoxale ramos non
00:09:11
pas comme un paradoxe promettant courant fait limite
00:09:15
donc si vous remette en cause les limites sans eux la tentation ou la facilité de financement
00:09:21
c'est voulu repousser d'homère à capter les ressources nécessaires aux territoires
00:09:26
parents fait pour la forme de colonisation des territoires qui nous intéresse
00:09:32
donc on échappe à ce progrès que peu coûteux et donc
00:09:35
le lien paradoxe que ces ressources sont utiles pour d'
00:09:39
autres territoires évidemment pas donc ou bien que l'on va donc dans votre approche il va falloir trouver un équilibre
00:09:45
tienne compte aussi des besoins des autres territoires des petites le véritable
00:09:49
force de travail sur les limites actuelles sont le progrès
00:09:55
les valeurs
00:09:58
ces limitant les clients les remis en question l'armée pas forcément question plaçant
00:10:02
les uns un peu go mais pour pouvoir voir en eux de façon
00:10:09
afin de ne part pas arbitraire justement afin de pouvoir voir le potentiel
00:10:14
déjà de parents d'avoir enlevé fin ça nous permet de voir le territoire
00:10:18
et de comprendre sa logique aussi puisque cette académie les grands massifs
00:10:22
donc et les liens 7 grands massifs de roms 5 grand relief qui
00:10:27
font partie ceux qui sont peu habitée mais en même temps justement
00:10:31
aujourd'hui font partie d'un mail font partie quand même de r
00:10:36
et urbaine r élargi qui eux qui le grand genève
00:10:42
et faut pas plus partie non plu en fait les autres les
00:10:46
autres limites administratives donc c'est vrai qu'il aille par cette
00:10:49
question fin cette question de l'acquis mais en même temps les justement
00:10:53
les gouvernance et dont la pour l'instant nous on aimerait
00:10:58
trouver plus d'agilité aussi que la limite propre presque
00:11:02
nombreux travailliste quand on travaille sur les grands territoires
00:11:05
ce choix de la frontière bien blanc à coté au compte entrer sur le commis
00:11:09
le blanc de l'autre côté de la de la de la limite
00:11:12
c. c quelque chose par allah qui quittent inscrit très fortement dans
00:11:17
notre temps dans notre façon de faire épique qui finalement
00:11:22
aussi nous semble nous coupe de pleins de possibilités on pourrait voir aussi
00:11:27
sur des gestion collaborative plein par exemple pendant 5 ans 0 un
00:11:31
4 cours 4 communes travail entre elles et pis après ou 4 contrée qui
00:11:36
puis après ça devient 4 enfin quelqu'un peut être des choses à inventer pour qu'un ou
00:11:40
de possibilités pour 10 kippour pour vous pour se rendre compte qu'on sera pas un
00:11:47
saisie vraiment de ces diffèrent de cette coupure en fait de ces coupures et ses frontières à incessantes
00:11:57
qu'estce que science james est un peu le même
00:12:02
question vacante fou par exemple à peindre sur un
00:12:06
face à des agriculteurs un comme ressource ou à la forêt comme ressource
00:12:12
un on doit devenir un sens très précises et je pense que
00:12:17
c'est ce n'est pas un seul et même eux
00:12:23
donc je pense qu'eux c'est un peu à peu être un
00:12:31
pas n'a pas de dire on doit avoir un tel
00:12:35
un nombre de se fasse pour eux pour faire la
00:12:39
région sur eux en auto suffisant ou à ou créer
00:12:43
les conditions de surface de la assolement se passe
00:12:48
je ne crois pas aussi pascal à lagos tout en se fasse pas par
00:12:53
définition n'a pas très durables qui ne croient pas un compte
00:13:00
établi révélation entraîne sa phase
00:13:05
d'intrigues autour dans une agglomération
00:13:07
philosophie la production de nourriture dans cette agglomération je pense que ça
00:13:13
c'est assez trivial
00:13:17
à l'heure
00:13:20
alors juste une chose on a pas dit qu'on serait autosuffisants enfin voilà
00:13:24
c'est pas le bulletin le but c'est pas d'être autosuffisants
00:13:28
c'est pas du tout ça c'est de ces deux qu'est conscient
00:13:31
de fin de fin voilà de travailler ses ressources and travail de lait
00:13:37
de les valoriser et puis d'eux et en fait c'est juste pour qu'on est
00:13:42
conscient qu'elles nous servent comme services écosystémiques à dos au développement et à notre durabilité
00:13:54
l'arrière des maisons
00:13:58
voilà je me revenir sur la question de la gouvernance que vous évoquez
00:14:02
en lien avec eux l'échelle il me semble que vous nous avez toujours montré le même extrait de
00:14:07
la carte donc un territoire qui ait réfléchi admettons dans ses premières esquisses toujours à la même échelle
00:14:13
or on sait que fin selon les thèmes abordés par exemple la question des pôles économiques
00:14:19
cette échelle ici et prenant part à l'échelle approprié donc ce qui
00:14:22
m'intéresse c'est comprendre ses commandants travail vous allez mener
00:14:26
vous allez travailler les échelles estce que fin estce que vous imaginer rester
00:14:30
finalement estce que votre hypothèse de base cesser de travailler sur ces
00:14:34
3'000 kilomètres carrés je sais plus quel était le la surface exactement ce qu'au contraire
00:14:39
vous allez chercher à adapter les échelles en fonction des thèmes
00:14:43
en fonction des thèmes aussi bien la gouvernance par exemple
00:14:47
alors oui à on a bien sûr travailler sur toutes les différentes échelles vous avez
00:14:51
sûrement dû von card qui équipe assez qui
00:14:53
montrait berne lyon turin dijon aucune dimension
00:14:59
international qui importantes liées à la dimension région mais c'est la grande carte avec l'agriculture
00:15:05
qui représentait l'agriculture et la forêt et c'est là l'élu aussi un port
00:15:10
les élus et les lui aussi une échelle de réflexion combat mené durant ces
00:15:14
7 années va se poser la question de la limite de limite de
00:15:20
national qui condamne le comte de questionner en tout cas eh bien il l'échelle des
00:15:26
contrées société u. c u l un peu de rose je passion peut il passait juste
00:15:33
si cellesci n'ont aucune échelle beaucoup plu locale déjà et puis ensuite
00:15:36
on va rentrer bien sûr sur une autre échelle cette échelle de
00:15:40
du quartier du village de la rue donc si on a travaillé sur ces 4 échelles la durant ces 7 années d'études
00:15:47
pour voir finalement les interrelations et bien sûr en termes d'autosuffisance moins ira aussi
00:15:54
quant à faire comment parler de alimentaire b l'aliment qui vient de
00:15:58
de lyon ben on peut l'assumer aussi comme local pire que
00:16:02
quand on parle locale aux etats unis on parle de 150 kilomètres
00:16:05
qu'on fait venir quelque chose donc le local on peut imaginer que
00:16:08
local aussi c. lyon dijon current berne ces deux heures syrien
00:16:17
elena quand gâteau
00:16:20
vous avez terminé votre exposé en mettant l'accent sur la valeur que vous donnez un au savoir
00:16:26
un particulier aussi à l'enseignement donc aux institutions de d'enseignements académiques
00:16:32
objet d'un côté j'ai quand prend sens que ça fait partie aussi des vautrin stratégie des recherches et
00:16:37
et des méthodes mais moi je pose la question s'il était membre du
00:16:41
savoir 0 un thème qui important aussi bien la définition des contrées
00:16:46
pas ce qu'il vous avait répété aussi à plusieurs reprises
00:16:49
dans coca plein des savoirfaire vous utilisez cette terre gap
00:16:53
alors à eux estce que les cônes très audelà des ses ressources matérielles qui sont facilement
00:16:58
cartographie a facilement nan mais c'est un dixièmement cartographiables comme vous l'avez vrai
00:17:04
est d'intéressants sont aussi les ressources avoir chaud soeur et
00:17:10
et puisque j'étais intranet pose n'est pas réfléchir à la contrée
00:17:15
je pense à long et je pensais donc ok mais un représentée ici
00:17:19
par monsieur duteil non la fondation bayard la maison de l'architecture
00:17:25
estce que cette restitution font contré par exemple j'ai une question que je vous poserai après
00:17:30
voyait et aimons quelqu'un d'autre réutiliser les thèmes classe tels les
00:17:35
classes terre cette âme beaucoup plus neutre contrer cette âme était plus vernaculaire
00:17:39
s k cette destitution central par exemple et produire issues de connaissances
00:17:44
mais l'architecte tiennent connaissances propres à ces contextes très et qui serait connaissance locale même si
00:17:51
quant à la partie à des logiques autre mais cet exemple est un exemple après
00:17:56
j'ai bien esquiver la question du savoir déléguer délier du savoir sa paix
00:18:02
ça va devenir un thème pour classe terre pas avec cette perspective et peutêtre être accepté
00:18:08
aussi un dimensions vernaculaire qui fait camper enfin
00:18:12
paraissent avoir tellement spécifique voilà un
00:18:18
alors vous rentrez anticipée dans la discussion et si interne c'est vrai
00:18:22
que voilà nouer avec ses 7 thèmes je vous cache pas que
00:18:27
on a certaines craintes laisse certains enthousiasme et puis elle ne
00:18:31
crains point 7 eh bien oui mais à mon retour
00:18:35
au moyenâge ce avec la guerre des contrées du local et par là mais
00:18:40
j'ai 27 c. fait partie des questions conséquence pose
00:18:44
et puis dans k r et donc à sa pour nous
00:18:47
c'est important de r et d et
00:18:51
donc déjà de dépenser fin cette proximité celles auxquelles il ne tient qu'air mais
00:18:56
on voudrait le voir voudrait réinterpréter aussi ne forment pas cette ouverture et
00:19:03
le savoir fait partie de l'ouverture donc c'est important aussi
00:19:09
un au même titre que la renaissance s et d. l'humanisme et voilà
00:19:13
mais aujourd'hui on est pas dans l'individualité même means né on cherche aussi le collaborateur
00:19:19
donc voilà on essaie d'amener les notion en fait de proximité et aussi des
00:19:26
notion justement qui nous fictif et qui donne une chance à la fin
00:19:30
si au groupe et de pouvoir aussi travailler à la fin
00:19:34
pour éviter de tomber dans quelque chose de trop
00:19:38
lo local ex soirée qui reste ouvert en fait face à un peu cet essai cette dualité à qui nous mène
00:19:45
alors presque à fort louis bertrand lemoine in questions très courte mais sur un point vous avez
00:19:50
peut développer eux quel genre de défis vous pourriez donnée par exemple à vôtre vos étudiants
00:20:05
ont donc les étudiants de la team académie eux
00:20:10
se présente comme futur entrepreneur donc
00:20:15
mais que la conquête romaine a à ce jour n'a pas exactement le
00:20:19
titre du défi mais je pense qu'on veut les faire travailler sur eux
00:20:26
un peu comme des startups eux qui eux prendront immature qu'on
00:20:31
l'aura on le rapporte éclairant des idées sur les façons
00:20:36
de opérationnalisés un mécanisme de valoriser
00:20:41
nos ressources la porte du
00:20:43
changement on importants de la plusvalue de devoir en fait peut être
00:20:48
de même de se faire bousculé un peu le sursaut nous angle peut être un peu
00:20:52
seront peutêtre parfois un peu technique pour voir comment
00:20:56
comment l'entrepreneur lilly en fait notre travail
00:21:02
je pense qu'on n'a pas le sujet
00:21:05
cette reine surprise
00:21:08
voit le jour les oeufs et permettre à la moindre question oui l'organisation qui
00:21:15
a déjà été abordée peu esquisse s'adresse aussi aux deux équipes précédente
00:21:19
ce que je trouve pas encore de réponse espace je pose la question des convois dans votre exposé de son valorisation du
00:21:27
local de la proximité et de la survie de gens contre
00:21:30
hegel intéressant d'ailleurs déconcerté culte cette valorisation du local
00:21:35
avec le global des vertus qu'il ya quelques échanges cette
00:21:40
interaction auquel l'équilibre quelle identité émerge de ça et
00:21:47
là sur la valorisation du local peut venir en contradiction avec l'efficacité du global ou
00:21:52
avec un nécessaire globalisation des choses à travers eux système d'échange par exemple
00:21:58
et ça me semble être un peu au nom de deux interventions précédentes également
00:22:04
je suis pas réponse à cette vous a donné peut être tolérant conséquences alors genève
00:22:09
voilà et comment le grand genève petit aussi
00:22:14
coexister avec le petit local autonome indépendant
00:22:21
voilà où la notion de proximité et de convivialité peut être d'eux restent fortes comment
00:22:28
comment estce qu'on passe du petit ou grand et du grand petit sac
00:22:33
l'intrigue un peu dense représentation et dans les précédents d'
00:22:36
ailleurs peutêtre parce qu'elle s'adresse également présentation précédente
00:22:42
oui alors vous trouver là une question qui nous anime beaucoup ont fait l'objet de beaucoup de discussions
00:22:49
notre hypothèse ce que l'on va pas retourner commun comme le souligne
00:22:53
nathalie on va pas retourner dans le local puo localement image
00:22:57
l'idée c'est que de par cette chance changement important donne au
00:23:00
niveau énergétique au niveau du contexte mondial renvoie plutôt à voir
00:23:04
affaire à un déplacement du curseur c'est à dire qu'on va passer de quelque chose aujourd'hui que marge mon tournée
00:23:10
vers l'international mais aussi pour des raisons va devenir quasiment
00:23:13
irrationnels parfois d'aller chercher de ressources justement extrêmement loin
00:23:17
alors qu'elles sont ou qui sont finalement à proximité dont voici un dépassement curseur ce matin cela ne va toujours
00:23:23
exister il sera important et genève largement tournée vers l'international mais disons dans le côté raisonnée
00:23:30
dans le côté raisonnée de l'ordre de l'utilisation de la ressource on
00:23:32
aura cette utilisation de la proximité de cette valorisation de la proximité
00:23:37
donc on a un déplacement du curseur mais cette fois quelque chose qui annule à notre sens me international
00:23:42
et c'est comme ça qu'on pensait qu'ils ont rallié cette vision local et global
00:23:49
tu vois là ya certainement pas d
00:23:54
réponse définitive des questions aujourd'hui presque tous anciens prévoyant devenir

Share this talk: 


Conference Program

Discours d'introduction
Michael Moller, Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève
11 Dec. 2018 · 9:10 a.m.
Discours d'introduction
Gabriel Doublet, Vice-président du Pôle métropolitain du Genevois français
11 Dec. 2018 · 9:19 a.m.
Discours d'introduction
Antonio Hodgers, Président du Conseil d'Etat, Conseiller d'Etat (DT)
11 Dec. 2018 · 9:27 a.m.
Discours d'introduction
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
11 Dec. 2018 · 9:37 a.m.
La Grande Traversée
Franck Hulliard
11 Dec. 2018 · 9:53 a.m.
Mille et une Machines
Stefano Boeri
11 Dec. 2018 · 10:59 a.m.
Métaboliser les invisibles
Matthias Armengaud
11 Dec. 2018 · 11:47 a.m.
Contrées Ressources
Nathalie Mongé
11 Dec. 2018 · 3:34 p.m.
Conclusion de la journée de Séminaire
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
11 Dec. 2018 · 5:22 p.m.

Recommended talks

INTRODUCTION
Panos MANTZIARAS, Directeur, Fondation Braillard Architectes
8 Dec. 2016 · 9:24 a.m.