Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
bonjour à tous
00:00:03
merci et nous écouter
00:00:07
alors j'ai un mais présente nathalie manger jesuis urbaniste
00:00:12
paysagiste et associés de l'atelier apparat à genève
00:00:16
donc voilà moi j'ai pratiquement sans que j'ai vit et travaille à genève
00:00:21
0 un et donc r. wallace est un plaisir aujourd'hui en et donc
00:00:26
notre bureau a violé l'atelier a part paysager architecture un confesse
00:00:32
des mandats en fait taire est très intéressant sur le territoire mais c'est
00:00:36
vrai que cette vision air auquel on participe c'est vraiment un
00:00:42
une chance aussi pour nous de pouvoir donner afin de
00:00:45
pouvoir aussi à travailler ses visions et prospective
00:00:48
de façon libre et donc on est très contente d participer je passais par lasser afin
00:00:54
bonjour a tous eux s'affermir architecte paysagiste alors
00:00:59
point par eux social sociaux europe art
00:01:02
j'habite thonon les bains g. la particularité d'être un
00:01:06
frontalier ce qu'on appelle vulgairement frontaliers sur ce territoire
00:01:10
vous allez voir à quel point ce important cette question la puisque ça parle limite
00:01:14
une frontière la question de limiter la frontière l'important qu'on a parlé transition écologique
00:01:20
et surtout en termes de régions et les deux de rayonnement 11 j'ai passer la parole à sébastien
00:01:27
merci bonjour tout se passe à 1'009 en eux pour ma part je dirige le cabinet cité bureau de recherche
00:01:34
basé ici à genève un cabinet qui est spécialisée dans l'analyse
00:01:38
des comportements mobilité des comportements qui évolue très rapidement vous le savez
00:01:43
et puis j'ai des deux choses qui structure fortement ses comportements mobilité à savoir le territoire d'
00:01:48
une part et d'autre part eux notre mode de vie la sociologie de manière générale
00:01:53
donc quand on a la chance de travailler sur cette question depuis un certain nombre d'années
00:01:57
ici à genève pour les collectivités publiques et pour les opérateurs de transport également
00:02:01
donc on ait à ce titre des observateurs tout à fait privilégié des mutations neutres
00:02:06
des mobilités et des défis qui se pose en la matière dans ce territoire passionnant
00:02:11
et donc on m'a la chance de pouvoir alimenter ses réflexions prospectives
00:02:15
sur le con genève à partir de nos observations de nos analyses scientifiques sur ce sujet
00:02:28
bonjour essayer mais il avait acceptait artistique
00:02:32
11 cf espagnol mais j'habite et travaille dans ces territoires depuis 7 ans
00:02:38
et j'ai fait partie des l. a. famille bel espace un collectif pluridisciplinaire herbacées aliéné
00:02:45
et k un travail sur les rôles baisse habitants et dans la production de la ville
00:02:54
et puis david martin du bureau ce fief bonjour
00:02:58
donc sofia ce qui est un bureau eux aussi basée à
00:03:01
genève spécialisé sur les questions d'écologie industrielle d'économie circulaire
00:03:07
on s'intéresse à toute la notion de flux de matière énergie dans
00:03:12
l'agglomération et dans la région à la recherche de synergie
00:03:16
de l'approche qui eux qui eux n'approche de l'agglomération sous
00:03:22
l'angle de l'un des écosystèmes économiques et des circuits courts
00:03:28
et pour cette raison aussi très content d'eux de s'engager
00:03:32
dans cette dans cette démarche lancée par la fondation braillard
00:03:36
et on salue l'ambition eux donner à la transition écologique dans cette consultation
00:03:43
je me je peux vous présenter un petit peu comment notre équipe va fonctionner
00:03:47
donc mon loyer en équipe puis ceux qui souhaitent fonctionner de façon horizontale
00:03:52
où vraiment on mélange les compétences et les savoirfaire et
00:03:57
on va fonctionner à travers des ateliers un certain
00:04:00
nombre d'ateliers coconstruction tout au long de la démarche pour eux mettre en commun les idées
00:04:08
effectivement l'annonce est caractéristique d'être tous eux habitant
00:04:15
à la fonte en personne et aussi en tant que structure que bureau
00:04:19
habitants et travaillant dont le dans le contexte
00:04:23
de genevois et du grand genève
00:04:27
et on espère que cette expérience du vécu
00:04:32
donnera aussi un éclairage fort à notre démarche
00:04:37
sur le chemin que vous voyez à l'écran voyez qu'on a donc les 3 structures
00:04:41
à part ce fief sexiste qui sont au centre avec eux un certain nombre de
00:04:46
de compétences urbanisme paysage patrimoine énergie
00:04:53
la question de la durabilité et les mobilités qui sont au coeur de réflexion
00:04:59
et puis on est accompagné plutôt sous l'angle de l'expérimentation par la fabrique de
00:05:05
l'espace irène lopez qui va en fait formalisée mais aussi des sous forme d'illustration
00:05:13
également la team académique est une émanation de la h. e.
00:05:17
s. du valais avec des équipes d'étudiants combat sollicitée
00:05:23
sous forme de défis sont faites des futurs entrepreneurs à qui on va demander comme des mini startup
00:05:30
d'eux opérationnalisés certaines et certains des défis sous
00:05:36
l'angle de l'économie d'entreprise
00:05:39
et puis dans le grand cercle on espère aussi que nos échanges seront
00:05:45
challenge et par des échanges plus informelle qu'on aura à la fois avec tout
00:05:50
les collègues de nos de nos bureaux qui sont très motivés par l'expérience
00:05:54
et puis lutte les échanges ont à travers eux l'enseignement est le même nos amis
00:06:02
maintenant pour revenir a au fond de notre font notre travail
00:06:11
en fait nous travail se pose eux se passe au
00:06:14
delà de constats et deux hypothèses très importante
00:06:20
on observe de peur que le territoire du grand avait mis sous tension
00:06:25
à travers l'utilisation du sol organisé fondamentalement et essentiellement autour des pôles
00:06:31
économiques fonctionne organisation qui édictée en faite par les centralité économique
00:06:37
dictée par le l'emplacement et la dynamique des emplois
00:06:42
de part et d'autre part par cette frontière qui eux qui crée un obstacle
00:06:47
très important et qui dictent finalement toute la la constitution des et des infrastructures
00:06:56
et cette 7 logique là s'accompagne d'
00:07:00
une situation où les écosystèmes sont l'écosystème fortement perturbé
00:07:05
on le sait donc tant au niveau global avec les enjeux bien
00:07:08
connu de changement climatique mais aussi a un impact cons
00:07:13
on pressent déjà sur le territoire notamment sur
00:07:17
les questions température de sécheresse et autre
00:07:21
et puis aussi perturbé localement eux à travers les
00:07:26
nuisances la mobilité et la consommation eux seuls
00:07:32
ensuite les hypothèses qui font notre réflexion sont le fait qu'on part
00:07:37
du principe que l'énergie va devenir prochainement beaucoup plus cher
00:07:43
et donc les déplacements moins aisée c'est vraiment peu l l déclencheur être cette réflexion
00:07:49
on part du principe que les énergies fossiles vont le présent et passé va monter
00:07:56
et puis aussi que ça va s'accomplir que quand on présents sur ce qu'on appelle avec les aspirations des modes de vie c'estàdire que
00:08:03
à l'heure où en fait on peut ont théoriquement être au courant de ce
00:08:06
qui se passe sur la planète entière à l'heure du village global
00:08:10
les gens sont eux la population en recherche de plus de proximité de plus d'échange
00:08:16
locaux donc on va voir en même temps la possibilité d'être sur skype partout mais
00:08:21
on va valoriser de plus en plus les échanges locaux et la proximité
00:08:31
donc cette question de proximité ont là on va l'aborder sous l'angle des ongles
00:08:38
abordée sous l'angle des ressources donc ses premiers mots de notre être contrée ressources deuxièmement
00:08:43
cette notion de ressources à l'important parc appartement dit que
00:08:48
la proximité à plus d'importance on va devoir faire avec ce que nous avons ce que nous avons à disposition
00:08:55
bien s'intéressant d'analyser ses différentes ressources et puis on va parcourir
00:09:01
les ressources analyser les ressources sous l'angle de ressources primaires secondaires et tertiaires
00:09:07
en se posant la question de savoir finalement
00:09:11
qu'estce qui qu'estce que la capacité d'être mobile expliquer ce qu'il n'a pas les ressources primaires les ressources
00:09:19
phalanstère notamment les questions là les ressources de la géologie
00:09:23
le ressort de l'agriculture son indépendance local très fortes
00:09:27
et c'est quelque chose qui eux qui pourrait être intéressant dans notre dans notre lecture
00:09:29
aucune lecture du territoire sous l'angle des ressources de la de la proximité
00:09:38
et puis un d'eux un transfert en fait d'une situation aujourd'hui en
00:09:44
0 un accent très fort un poids très fort de ski et international
00:09:50
verts du flux locales puissent accaparer le mot de contrer cette échelle
00:09:56
con recherche savoir que l'entité en faite dans cette lecture
00:10:01
d des recettes et des ressources selon la proximité qui pourraient être pertinente pour
00:10:07
eux pour ce changement de paradigme je passe la parole nathalie pour enchaîner
00:10:13
la r'lève un on a parlé de contrer ressources alors pour nos séminaires tentative je pense qu'on
00:10:23
va pendant tout au long de la consultation va tenter de définir aussi et ce que seront ses
00:10:29
ces contrées ressources qu'effectivement ces contrées ressources pour nous ce sont des morceaux de territoire
00:10:36
qu'il avait qui représente une notion intéressante cohérence intéressant du
00:10:42
point de vue des ressources dont primaire secondaire tertiaire
00:10:46
à cc c'est un point de départ et donc pour nous ces contrées ressources action
00:10:50
si elles sont bâties bien sûr mais sont aussi territorial et paysagères
00:10:55
et donc avec un paysage multi fonctionnel un paysage utile
00:11:00
un les contrées elles sont aussi en synergie avec d'
00:11:04
autres contrées et puis elles sont culturelle et évêque
00:11:08
alors voilà un petit peu fin malade cette question pour nous
00:11:13
les recherches en fait une quête cet équilibre qui a
00:11:19
faim entre les territoires construit les territoires
00:11:23
paysagers les territoires le socle c'est lui qui produit et pis elle notre
00:11:26
nos constructions aux utilisations aussi qui va justement
00:11:33
aller puiser dans ses dans ses ressources
00:11:37
donc vous voyez cette dessine justement cette à cette importance du cours du
00:11:40
contexte dans lequel elle a finalement on nous évoluant ici hier à genève
00:11:46
notre ère ces contrées ressources et sont aussi de proximité
00:11:52
c'est à dire que ya des contrées veille à plusieurs échelles
00:11:56
de contrer cet à dire qu'il a fait voisines les
00:12:00
pour nous les proximités c. estce à dire qu'on s'organise avec et
00:12:04
structure mais c'est aussi question de voilà peut être constituée mais cette contrée cette ligne de mire des vélos
00:12:10
r ou alors et ça c'est très proximité via d'autres
00:12:17
ça évolue tous systèmes dans une région du large évidemment qui s est là qu'on a dessiné entrée
00:12:21
région lyon berne turin donc et qui inclut en fait l'arc alpin aussi
00:12:28
voilà notre grande région c'est celleci qui eux au sein duquel nous qui avec petites entités
00:12:34
et puis enfin que les contrées ressources health sermon a vécu pour nous vient des elles
00:12:43
doivent avoir été gestion collaborative et filière on doit avoir aussi ce sentiment d'appartenance
00:12:49
billet qui me paraît important de repères en fait dans un sens que
00:12:55
t. f. un la envoyèrent c. maintenant aujourd'hui plutôt un choix
00:13:01
et donc on peut avoir un sentiment justement d'appartenance
00:13:06
donc cette agglomération aurait vont aller tant en adéquation avec les ressources
00:13:12
du territoire ça c'est vraiment important et favoriser logique de proximité
00:13:18
avec des contrées ressources constitutives des nouvelles formes de produits
00:13:22
d'habitat faisant la part belle aux communs voilà c'est ce qu'on va continuer à vous s.
00:13:26
n la méthodologie on a plusieurs façons envoyer l'armée dans la
00:13:32
face à la face à dans laquelle on définit notre
00:13:36
hypothèse avec des explorations on a commencé quelques cartographie et dans
00:13:39
la phase b. donc on a on a
00:13:44
cette organisation donc on va on va aborder l'échelle globale et l'échelle un
00:13:48
peu plus désormais avec des fonctionnements de jour de notre dans nos contrées
00:13:52
et puis dans la partie et dans la troisième partie on va faire
00:13:57
des investigations expérimentale aussi avec et des
00:14:00
terrains des enseignements du dialogue
00:14:05
on a pour sa des outils c'est quand on a travaillé
00:14:08
aussi en tant que voir chapelle classée notre note jamais équipe
00:14:10
bien sur lesquels on ont discuté ont créé un peu toutes ces ses idées et puis
00:14:15
choisissez les défis qu'on va donner justement ce groupe d'étudiants latine académie
00:14:22
si son père qui envoient leur adresser des défis spécifiques et brisson a i
00:14:26
mon groupe donc une quinzaine d'étudiants et yvon ici justement donc réagir
00:14:32
à ces défis qu'on va leur lancé sur le grand territoire
00:14:37
on a fait cette expérimentation pour l'instant ce plusieurs approches travaux présentés qui sont les approches des
00:14:43
domaines d'études dans le but de demeurer relevé
00:14:49
en fait des nouvelles perspectives donc cette cartographie
00:14:52
on a on a puisé dans cette cartographie pour essayer de montrer un petit peu des nouvelles approches et qui
00:14:56
explorent avec les ressources du grand territoire voilà c'est un travail en cours je vais essayer apparaissait à
00:15:02
alors on a pas pu s'empêcher de commencer à faire quelques cartes pour eux vérifie nos hypothèses
00:15:09
et nullement important je vous disais tout à l'heure sur la question de la frontière dans la limite
00:15:15
et peut être la première question qui disposent et qui va se poser toute cette année ou à
00:15:21
toute l'année qui va suivre la c. k la région d'influence du grand genève
00:15:26
jusqu'où on va étendre les limites et comment les services écosystémiques qu'
00:15:31
eux vont répondre aux demandes et aux besoins de 27 métropole transfrontalière
00:15:37
alors tout d'abord le territoire qui là sous vos yeux c. à peu près de 9'000 kilomètres carrés
00:15:42
à titre d'exemple l'ile de france fait 12'000 kilomètres carrés
00:15:48
le grand genève C2000 kilomètres carrés dont parle du grand paris souvent ses 800 kilomètres carrés
00:15:54
élément intéressant dans ce territoire on parle on va parler de transition écologique mais qu'
00:16:00
on parle de transition écologique on a parlé d'approvisionnement et l'approvisionnement
00:16:06
élément intéressant aujourd'hui en pratique ces territoires on voit que pour approvisionner genève tout vient de zurich
00:16:10
3 vous approvisionner la haute savoie tout vient paris majoritairement
00:16:16
donc finalement avec cette frontière on voit qui
00:16:21
a deux sources d'approvisionnement et si on pense la chose de façon inverse compense la
00:16:24
chose en une seule et même région c'est là où ça devient intéressant jusqu'ici en
00:16:29
jaune ont à peu près 1'500 kilomètre carré de surface agricole on imagine
00:16:33
que dans 3 des signaux fera 2 millions sur cette région d'influence élément intéressant ça veut dire qu'on pourra
00:16:39
avec les 1'500 kilomètres carrés ici que vous voyez nourrir à peu près bonne partie de la population
00:16:45
ne pas dire quoi pas de mourir complètement né en bonne partie c'est possible
00:16:51
les services écosystémiques envers vous avez à des problèmes l'
00:16:56
un de la majorité des forêts sur ce territoire
00:16:59
vous avez faucigny et les avis sur la partie basse jura sur la partie nord
00:17:03
on a environ 400 kilomètre carré on parle aujourd'hui de notre
00:17:08
impact carbone sur ce territoire impact carbone sur ce territoire sera à peu
00:17:13
près 5,4 millions de tonnes de CO 2 par an la
00:17:18
forêt elle va pouvoir absorber à peu près un virgule 1 millions
00:17:21
je concède c pas énorme mais ça fait déjà en bonne partie
00:17:25
élément intéressant donc c'est une autre source de services écosystémiques
00:17:28
les micro particules aussi donc on peut on intégrant à titre
00:17:33
d'exemple on aimait on va émettre un virgule 6
00:17:37
millions de tonnes de particules par année sur ces territoires la forêt elles pourront capter deux virgule 8 millions
00:17:39
voyez l'importance des ressources on a parlé des ressources tout au long de cette année et l'importance de savoir
00:17:45
où ils vont s'étend les limites de la région d'influence du grand genève jusqu'au 27 ans
00:17:52
si
00:17:59
aussi parler d'énergie c'est intéressant et sur la voie de
00:18:03
manière transfrontalière on va voir ca pas mal de synergies affaire
00:18:07
entre la suisse et la france d'abord pas en suisse sur le plateau et des sondages poursuit
00:18:11
pour les personnes qui habitent le territoire de gestion du montant des sondages profonds concernant la géothermie
00:18:17
et ces sondages profond voit devrait couvrir 20% no no besoin
00:18:23
mais aussi d'autres sources d'énergie la question de l'hydraulique et à l'hydroélectricité
00:18:27
on peut voir sur cette carte peut être et à travers de hautes études commun déjà consulté
00:18:33
que peut être la haute savoie encore un possibilité d'explorer cette énergie hydroélectrique
00:18:38
avec aussi peu épais centrale micro hydroélectrique on pourrait développer sur tout le
00:18:44
territoire sur toute la partie basse de la haute savoie
00:18:50
donc ça c'est une possibilité d'énergie mais aussi le grand avec la carte des ventes vous avez sous les yeux
00:18:53
vous êtes le potentiel que si on met en place une région dérive d'influence en relation avec le grand genève
00:18:59
eh bien on peut tirer parti de ses énergies et alimenter tout se passe en population ici
00:19:05
après on s'est posée aussi de cette question de la citoyenneté commons appartement nous à ce territoire
00:19:13
comme en pratique on nous ce territoire où j'habite où je travaille
00:19:19
où je me déplace aujourd'hui notre vision dans la société occidentale
00:19:23
c'est voir toujours eux l'urbanisme au travers des cibles c'
00:19:28
estàdire que si la cible de 7 jours le centre urbain
00:19:32
et tourne périphérie gestion des construit cette notion périphérie est centre
00:19:35
urbain gestion voient plutôt un développement par entité entités paysagères relation
00:19:39
moins on sait tous on appartient tous un socle
00:19:44
paysager un terroir un patrimoine et tout ça fait
00:19:48
on a à travers tous on devient citoyen devient riverains on devient voisin
00:19:51
cette question là aussi va se poser ses où finalement commande escompte puisqu'il est possible
00:19:56
à travers cette étude du grand genève de développer en eux
00:20:01
des nouvelles frontières des nouvelles limites et voir des entités
00:20:04
paysagères des nouvelles entités essaie peut être cette forme l'accueil qui va émerger sur cette question de la contrée
00:20:08
quelle est la dimension de la contrée qu'elle et son échelle et si la pratique commence à pratiquer ce que la traverse
00:20:14
en lune de miel rouge à travers son humeur en vélo toutes ces questions l'avance posée en termes de transition écologique
00:20:20
et puis elle sera aussi poser nos questions sur la question des gouvernance on va en parler on va
00:20:27
avoir le plaisir durant cette année dans de parler de ces thèmes sur le concernant la gouvernance
00:20:31
j'ai fini pour la partie j'ai passé un ange encore un petit
00:20:38
slide excusez moi c'est ce qu'il vit au savoirfaire à eux
00:20:41
l'autre élément intéressant c'est tout ce qui est social aujourd'hui en faut
00:20:47
pas sousestimer mais ya des savoirfaire répartis sur toute cette région d'influence
00:20:51
et puis je pense justement au décolletage dans la vallée de l'art qui permet d'alimenter tout ce qui horloger
00:20:56
sur le bas sur eux sur le grand genève mais aussi les forêts avec des produits industriels et la syrie
00:21:02
donc oui tout ça qu'on peut explorer gâteau autre forme de savoirfaire qu'on
00:21:09
va étudier aussi au cours de au cours de cette étude
00:21:13
vêtements leurs rapidement pour montrer que la suite de l'exercice quand
00:21:20
on a commencé avec eux avec notre équipe
00:21:23
der la carte on a toujours des éléments intéressants à eux qui donnent à voir finalement des logiques spatiales variés
00:21:28
et la première comme d'habitude en évidence bien sur les politiques économiques c'estàdire les lieux de travail
00:21:35
dont je vois des habitants du gros genève alors ici vous avez un coeur qui bat pas vous étonner donc seul
00:21:40
qui montre la destination des lieux de travail pour le pour les flux le domicile travail donc genève avec cette
00:21:45
pour la rité extrêmement fortes de la ville de genève et des communes
00:21:51
si b m limitrophes s qui nous intéresse des bons finalement on a cette
00:21:55
popularité très fortes mais lorsqu'on change de regards et lorsqu'on change
00:22:00
finalement de visions sur les destinations les activités dont genève on voit que si
00:22:04
on s'intéresse au temps libre et si on fait le même exercice
00:22:09
la logique et fortement concentrés sur genève également mêler un peu différente donc ici
00:22:13
vous avez le les destinations des activités ton libre en semaine
00:22:18
qui montre que genève concentre certes également en grande partie des activités ton libre
00:22:22
mais voyez que les polarisée secondaire agglomération tels que taux non mort j'ai eu
00:22:26
même des villages des localités plume plus réduite concentre également abondante d'activité
00:22:31
donc der sens pour montrer ce qu'eux si on veut construire l'agglomération de demain peutêtre qu'il
00:22:37
faut finalement construit erreur aucune logique différente que celle qui polarise qui se concentre sur le travail
00:22:42
je peux passer l'apport du monde
00:22:48
voilà quel qu
00:22:53
un donc voila en question ne pourra finir invite r. n. donc les
00:22:56
pour nous sait quand estce qu'on peut on voudrait investi d'inverser le regard et penser le territoire comme ressource
00:23:03
et pis avoir comme aussi multi fonctionnel et pie 7 inclure aussi cette notion de temps
00:23:10
task effectivement pourquoi pas de ressources restant c'est en danger régénération 7 ans
00:23:14
b qu'il faut lui laisser aussi donc ça c'est aussi notion qu'on voulait aussi aborder dans dans ce travail
00:23:19
et puis hay a toute cette question effectivement les limites administratives de gouvernance
00:23:26
des échanges eux qui nous paraît ainsi important de la session vallée audelà
00:23:31
de ses limites 0 un min forcément tous posthume question mais comment un
00:23:36
quelle gestion quoi comment on peut gérer autrement en fait ces territoires
00:23:40
et puis il ya annonce cet enseignement aussi c'est à
00:23:47
dire qu'on ait une société pourrait on aime réelle
00:23:51
ouvrir l'enseignement sous toutes ses formes on voudrait a gagné en richesse 5
00:23:55
mais pas richesse et une richesse et des personnes et qui valoriser ce savoir
00:24:00
et puis hier aussi se préparer à être évident l'humanisme
00:24:05
et aussi dans la pensée collective donc cette terre
00:24:09
cette pensée collective comme on peut pas quand il s'applique en fait un assez contraignant
00:24:12
et puis pour cela c'est vrai qu'on sort enfin
00:24:18
on aimerait aussi léa bois inventer de nouveaux progrès
00:24:22
et puis et mais sans touchant uniquement faites faire appel à
00:24:26
la rationalité fascine postiers recycler et valoriser dans un territoire
00:24:30
j'ai pensé qui est toujours très fonctionnel et pis on aimerait
00:24:35
et on aimerait essayer de commencer à a. a. pas
00:24:39
uniquement penser fonctionnelles mais aussi et à la pensée d'
00:24:42
autres rationalité en fête qui peuvent exister alors votre mère

Share this talk: 


Conference program

Discours d'introduction
Michael Moller, Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève
11 Dec. 2018 · 9:10 a.m.
Discours d'introduction
Gabriel Doublet, Vice-président du Pôle métropolitain du Genevois français
11 Dec. 2018 · 9:19 a.m.
Discours d'introduction
Antonio Hodgers, Président du Conseil d'Etat, Conseiller d'Etat (DT)
11 Dec. 2018 · 9:27 a.m.
Discours d'introduction
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
11 Dec. 2018 · 9:37 a.m.
La Grande Traversée
Franck Hulliard
11 Dec. 2018 · 9:53 a.m.
Mille et une Machines
Stefano Boeri
11 Dec. 2018 · 10:59 a.m.
Métaboliser les invisibles
Matthias Armengaud
11 Dec. 2018 · 11:47 a.m.
Energy Landscape
Oscar Buson
11 Dec. 2018 · 2:36 p.m.
Contrées Ressources
Nathalie Mongé
11 Dec. 2018 · 3:34 p.m.
Conclusion de la journée de Séminaire
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
11 Dec. 2018 · 5:22 p.m.

Recommended talks

Défis d'une pénurie alimentaire mondiale et conséquences de la disparition des paysans sur toute la planète
Dr. Philippe Desbrosses, Dr en sciences de l'environnement
17 Nov. 2012 · 4:15 p.m.