Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
bonjour a tous eux en effet l'équipe de l'énergie a
00:00:04
donc j'espère que tout le monde être bonne écoute
00:00:08
d'abord j'élabore un bien qu'on est vraiment content heureux de pouvoir
00:00:12
participer à ce projet nous a été surpris de façon très positif
00:00:17
au nom et qui peut se considère plutôt jeunes et d'ailleurs je vous présente d'abord rennes auxerre peut être
00:00:26
oui lorenz extérieur avec un mon bureau de paysages à zurich
00:00:32
nous essayons de pratiquer dans le sens double
00:00:36
un architecte paysagiste ou ingénieur de paysages
00:00:41
de dans le sens connaissons conscient qu'on établit des
00:00:47
infrastructures ou dans le futur où le présent déjà
00:00:51
on pense aux coûts eux beaucoup des problèmes de les gérer
00:00:55
et de l'autre partie eux le rôle de jardinier
00:01:00
je connais les plantes mais qui connaît surtout les visiteurs déjà atteint les espaces
00:01:06
publics donc nous essayons de nous mettre dans le dans la perspective
00:01:14
les utilisateurs d'un territoire ce qui ont laissé marque notre travail
00:01:22
mais si je laisse ca fait un maire escapade
00:01:29
un état b les masters pas des pays a. un
00:01:34
n k et n un oui un an sans crainte au
00:01:40
between r d a n s assassin s
00:01:44
s n f a aussi un planning richesse
00:01:48
un bien en sort cesse filius indigne
00:01:53
mince t n quelques annees
00:01:56
n d wingsuit décline ses
00:02:00
caisses académique respecter une bonne
00:02:03
part de style s. n. académique scène baisse avec eux
00:02:10
bonjour a tous un outil beauxparents donc moi je suis énergéticien un générique information
00:02:15
je travaille en tant que physicien du bâtiment entreprises appel pressant à bâle
00:02:20
il occupe également des thématiques de durabilité point pour le mur de soutènement donc aussi bien au niveau
00:02:26
macro donc sur des sur des échelles type grange master plan qu'au niveau projet nous dit
00:02:32
des choses le petitfils d'un pays où on met en place notamment certains avaient énergétique
00:02:39
je travaille avec sacha receleur sur le projet je pense que ce que je peux dire quelques mots sur 7
00:02:47
je disais monsieur sache aus là qui malheureusement dû aller aujourd'hui à eux j'etude
00:02:53
sa charge reste un docteur en théorie histoire d'architecture
00:02:58
il a cher donc annonay citadis tout de même vision depuis je crois
00:03:01
et nous donner qui étaient financés par eux le fonds national suisse
00:03:06
étrangères qui s'occupe pas finalement de la recherche fondamentale sur l'architecture l'ethnologie la
00:03:13
science la technologie et sur le contrôle passif du climat dans l'espace urbain
00:03:18
je dois encore excusez du d'e
00:03:22
jesus un d'eux berg qui étaient
00:03:26
là toutes les conférences va venir le tout de suite à la prochaine
00:03:30
voilà pour le crédit notre team ici on ajoutait à peu vers le
00:03:35
processus qui nous a occupés finalement pour eux cette candidature du
00:03:40
projet et on a on a réfléchi finalement sur eux sur qu'estce que
00:03:44
la ville la ville aujourd'hui on et on sait bien tout ce
00:03:47
que la ville et profondément ancrée encore d'une logique et morphologie de la
00:03:50
ville industrielle mais finalement à des facteurs quel plus influencé cette
00:03:56
cette structure égale origine fossile de et des énergies de la
00:04:00
principale source d'énergie déterminée en fêtes de fin utilisé
00:04:03
que ce soit donc au niveau du charbon des pas perdus pétrole et c'est surtout que la pollution
00:04:10
provoquer d'abord la pollution de l'air la pollution du terrain la pollution
00:04:15
acoustique aussi le danger provoqués par cette nouvelle machine qui a créé finalement
00:04:20
claire distinction entre les lieux de production les lieux d'élus de vie et de consommation et si on fait
00:04:27
l'image de cette sympathique je n'ai pas donc du de l'industrie du creusot en france ce n'
00:04:35
est pas une image réelle c'est une image idéale de l'époque de la moitié du dixneuvième siècle
00:04:41
moi c'est clairement comment enfin compte eux au premier abord i n
00:04:45
u partie eux complètement gérer enfin ce sont des industries
00:04:52
qui en relation complètement autre au niveau technologique uniquement au niveau
00:04:57
au niveau architectural on voit donc fumée noire et à
00:05:01
l'arrière seulement arrivent les logements les logements ouvriers les villages l'église et à l'arrière le château de la verrière
00:05:08
et seulement ensuite quand vient le finalement la nature le côté locale et
00:05:15
et topographique et si intéressant parce que tout ça c'est finalement que cette logique qui a qui a commencé
00:05:20
par la machine a aussi créer des espaces qui
00:05:23
qui se détache complètement finalement de du naturel
00:05:28
c'est non seulement il création d'un espace abstrait par produit naturel mais aussi la façon dont on
00:05:35
a extrait les énergies les énergies locales s'intéressant à voir par exemple dans cette usine
00:05:41
on a déplacé d'abord l'usine à proximité des lieux de consommation d'extraction énergétique chose qui
00:05:47
a par la suite changé eux dans la logique de l'industriel en laiton voix
00:05:52
que ce qui était pas omis je dirais dans cette c'est sur
00:05:56
cette image idéale c'est toute l'emprise finalement de la partie
00:06:00
transports et infrastructures elle qui bien sûr nécessaire pour connecter la partie productivité et
00:06:05
la partie eux consommation qui sera à la suite bien sûr
00:06:11
transformer je dirais dans le côté là la partie travaille et espaces de vie
00:06:18
cette séparation claire entre eux production consommation
00:06:23
cet arrêté résiduelle encore dans les jusqu'aux finalement on conception acte actuel de la ville
00:06:28
ou encore dans ce plan directeur cantonal de genève de 1966
00:06:33
vous voyez claire fragmentation bien sûr de l'espace dans ce cas clairement fragmentées
00:06:38
par des espaces bière dans ce cadre photo de moi aussi ca
00:06:41
d. des fragments monnaie fonctionnelle à l'intérieur de cette équipe supérieur urbains qui
00:06:48
sont bien sûr déterminé par donc dans ce cas là des fonctions
00:06:52
fonctionnel donc industriel habitat logement mixité est intéressant de savoir ce que
00:06:59
finalement ces fragments anthologie qui vient de l'intérieur et sexe
00:07:03
s'extériorise vers l'extérieur et sont donc les points de friction ou les lieux où se retrouve
00:07:08
ses ces fragments qui sont des lieux finalement de
00:07:11
de moins grande qualité de logement
00:07:16
intéressant cependant cette image ce qui a un rapport entre eux le paysage et ville qui est complètement
00:07:22
dichotomique donc manipule une relation de continuité entre l'intérêt de l'extérieur puisque finalement déjà
00:07:28
le la conception même du paysage et des paysages et de
00:07:32
la compagnie n'a pu un rôle de production ou
00:07:34
de faire auront énergétique mais qui devient par la suite
00:07:38
finalement rapport eux presque ludique et presque d'activité
00:07:46
chose qu'il est encore finalement visible en 1937 car donc
00:07:50
voilà on voit qu'une conception finalement de l'espace entre intérieur et extérieur
00:07:55
l'espace urbain qui a beaucoup plu continue n'a pas
00:07:58
une hiérarchisation structurelle très fortes certes viennent différenciation
00:08:02
partie intérieur extérieur de l'espace mais volonté encore de
00:08:07
concevoir une ville 0 un paysage qui soit profondément finalement
00:08:12
dans une logique eux qui n'ait pas eux dualiste où eux de séparation
00:08:18
la question bien sûr de savoir si maintenant il ya un changement radical qui et qui est du côté
00:08:24
des biens sur eux d'urgence même climatique et c'est donc la trouve là le dépassement
00:08:30
de l'origine de l'énergie qui semble donc possible qui sera renouvelable on peut se pose donc la question estce que et comment
00:08:37
ces énergies pour pouvoir être réintroduite dans le substrat urbain et comment ces énergies ont
00:08:43
finalement le potentiel de crée aussi des espaces de qualité des espaces de vie
00:08:47
ces images assez presse provoqua triste d'un architecte zurichois
00:08:52
on va finalement de façon un peu brutal comme c'est bien sûr pas diricq données intégrées et donc
00:08:58
les lai lai lai énergie ou les îles énergétiques à l'intérêt du substrat urbain
00:09:08
déjà dans les années 3'610 finalement l'émotion d'énergie 20 ce qui est
00:09:13
quelques points qui eux comme décrit ici un point de vue globale fa qui
00:09:17
essaient de devraient percevoir le paysage urbain dans une vision plus globale holistique
00:09:24
évidemment là la morphologie de urbaine et était profondément si ancrée
00:09:29
dans le fait que l'énergie était fondamentalement peu cher
00:09:35
bien que certaines première urgence kenya première crise pétrolière des années 70
00:09:39
et on a commencé assura à réfléchir de façon eux beaucoup
00:09:42
plus économique sur l'efficacité paquet cité donc de la morphologie urbaine
00:09:46
et de l'eau et de la d'utilisation énergétique
00:09:50
mais finalement ce n'est pas quelque chose de regarder tellement nouveau quelque chose qui a toujours été
00:09:55
dans la culture urbaine et architecturale depuis des milliers d'années manquant de même que fin
00:10:01
dès le la typologie de cours par exemple cette typologie qui fondamentalement essaie de
00:10:08
de détresse économique au niveau du vent ou de décès d'un magazine le plus d'énergie possible de façon passive
00:10:16
se pose maintenant la question de l'activité humaine les
00:10:19
déplacements humains la morphologie les les tissus
00:10:25
est issu du sol mais aussi les points les
00:10:29
plans d'eau en forêt crée finalement des microclimats urbain
00:10:34
qui ne sont pas clairement définis et qui sont beaucoup plus dynamique que les anciens quartiers par exemple
00:10:40
l'urbain et on se pose la question c'est pas possible de réfléchir la ville
00:10:44
et le paysage de façon beaucoup plus globale et unitaire et définie dans des
00:10:48
unités flexible qui elle définit rend peut être la ville du vingtième siècle
00:10:53
va peut être dépassé finalement le concept classique de la vie du vingtième siècle les quartiers
00:10:59
les axes qui sépare les unit peut être pas voir quelque chose de plus
00:11:04
justement plus eux au moins homogène et surtout qui dépassent l'échelle concert maintenant comme je l'emmène
00:11:11
ici c'est un test une recherche qui était faite de briques le manifeste plate je commen condil
00:11:18
donc on essaie de faire figurer du ou de cartographie et de la ville sous l'aspect énergétique
00:11:26
o mettant en avant dans tout les potentiels les coûts et les états et enfin
00:11:31
la relation entre donc l'habitat le transport le mouvement de la production la consommation
00:11:38
après on est important aussi de dans ce projet finalement de réfléchir on a on
00:11:44
aborde qu'estce que qu'estce que vraiment l'énergie donc on a
00:11:49
ce que j'ai pas réfléchir énergie non seulement un aspect technique et thermique escapade energie
00:11:56
social économique culturel qui peut être associée à
00:12:00
cet aspect purement premièrement numérique
00:12:04
qui peut être bien sûr intégré dans notre réflexion la base que finalement les
00:12:07
formes urbaines architecturales aussi édouard véhiculer des synergies sociale économique et culturel
00:12:14
et peut être présent à part nécessaire à présent de développer fa d'images qui intègre
00:12:20
deux types d'énergie que son énergie de quantifiables energie socio culturelles et humaines
00:12:28
ce qui l'intéresse aussi c'est de savoir comment ces lieux de la synergie vont pouvoir se de
00:12:34
se matérialiser s s maternel se transforme événements futurs et donner l'image du lever du futur
00:12:41
on estima devoir peut provoqua triste d'avoir un c la situation de causes 40 quelque chose de
00:12:47
10 ans de l'image et de la bonne le futur mais on peut tout à fait
00:12:52
reconsidérer aussi la valeur du paysage qui et
00:12:56
en ellemême une source énergétique extrêmement importante
00:13:00
on considère aussi que finalement les mêmes les les technologies futur internet l'impression 3
00:13:06
d. et donnant probablement possibilité de réfléchir aux
00:13:10
centralité classique d'une façon probablement nouvelle
00:13:17
voici donc l'image des années 70 d'une recherche aussi énergétique
00:13:24
comment les formes les typologies d'habitation notamment peuvent être conçus ou réfléchie
00:13:29
sous le regard de l'amélioration solaire dans ce cas là
00:13:35
se pose donc la question estce que le point de vue de nouveau purement énergétique était suffisant
00:13:41
pour construire une ville de qualité et ce qu'on a pas aussi réfléchir
00:13:47
dans une certaine continuité socio culturelles qui parle finalement aussi de la ville
00:13:54
et
00:13:56
finalement toute période pas beaucoup période ont utilisé des métaphores
00:14:00
pour eux parler de la ville de métaphores qui
00:14:03
qui qu'ils sont capables de véhiculer certaines valeurs qui au moment où elles ont été développées et elles permettent aussi de construire la ville
00:14:10
et si jamais exemple assez sympathique je dirais de francesco di giorgio martini connaissance
00:14:15
bien sûr dans son cas c l'être humain et du marché qui en avant et
00:14:20
à poser donc la plaquette saut au niveau du coeur du corps fin du ventre
00:14:24
s et l'église du coeur et celle de la tête le château donc de décisions politiques
00:14:30
le corps lui formés par des tours eux forment l'accord le corps même de la ville
00:14:35
cette valeur quelle époque étaient eux automatique normal était dans
00:14:39
une main stellt intégrer des métaphores qui elle s'
00:14:42
est finalement provoquer aussi de la ville une impression enfin même convaincu qu'on doit aujourd'hui
00:14:48
pensez à métaphore des villes qui intègre la basse les questions énergétiques
00:14:55
on a parlé et enfin en effet si donc de la ville anthropique c'est pas maintenant
00:14:59
un discours point un concept que de développer mais en tout cas la façon dont la thermodynamique
00:15:04
on peut avoir des notion qui peuvent eux nous inspirait trouver
00:15:08
des délais d'inspiration pour eux consomment concevoir la vie
00:15:12
notre projet est organisée de façon relativement simple donc on a pensé
00:15:15
donc clairement olive adjointe du 19 décembre 2019
00:15:20
les premières phases de définir le concept d'hellemmes skype et de se concentrer
00:15:26
sur une carte à la très grande échelle qui va peut être
00:15:29
même au delà de limites nous est donné par eux par la
00:15:33
fondation arrière de l'énergie qu'apportent donc n 27 mai
00:15:37
et on peut déjà première pardonnez l'esquisse de master plan de haut niveau urbain dans une salle peut être un peu plus classiques
00:15:44
dans une deuxième étape on peut proposer une définition
00:15:49
pages tirées de la ville anthropique qui intègre donc cette notion développée dès la
00:15:52
première phase et retravailler mais un master plan à la rochelle moyenne
00:15:56
et pendant bien sûr important de travailler dans 3 zoom in maximum qui manifeste
00:16:02
finalement cette nouvelle centralité aussi nouveau du de la synergie de la ville anthropique
00:16:07
je voudrais aussi organiser enfin on va même organisé deux événements un
00:16:11
symposium dans les décès de tester nos idéaux d'inviter des gens
00:16:16
qui peuvent développer peutêtre dès l'intention des idées qui selon eux de décider ce
00:16:21
moment même où instaurer un dialogue et tester des génocides et dans ce sujet
00:16:26
notez aussi organiser ensemble school avec les étudiants pour pouvoir disons testé sur place certaines
00:16:32
idées ou faire une recherche plus spécifique sur certains lieux à genève
00:16:37
je monte brièvement comment s'organiser dans concevoir qu'en tout
00:16:42
cas 3 fin 3 fois par semaine 3 fois par mois
00:16:45
il est bien sûr chacune première eux ne peut être immédiatement savante et musique
00:16:50
une première étape et profond et fondamentalement géré par l'université de bâle
00:16:55
les universités de lésions dans unité de recherche sur la neige mais
00:17:01
bien sûr aidé ou soutenu par les expertises de très souvent ma deuxième étape nous allons
00:17:08
côté beaucoup plus coopératif travailler sur eux le master
00:17:12
plan et des origines pour essayer de
00:17:15
donc finalement arriver à l'échelle aussi tangible réelle et architecturale

Share this talk: 


Conference program

Discours d'introduction
Michael Moller, Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève
11 Dec. 2018 · 9:10 a.m.
Discours d'introduction
Gabriel Doublet, Vice-président du Pôle métropolitain du Genevois français
11 Dec. 2018 · 9:19 a.m.
Discours d'introduction
Antonio Hodgers, Président du Conseil d'Etat, Conseiller d'Etat (DT)
11 Dec. 2018 · 9:27 a.m.
Discours d'introduction
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
11 Dec. 2018 · 9:37 a.m.
La Grande Traversée
Franck Hulliard
11 Dec. 2018 · 9:53 a.m.
Mille et une Machines
Stefano Boeri
11 Dec. 2018 · 10:59 a.m.
Métaboliser les invisibles
Matthias Armengaud
11 Dec. 2018 · 11:47 a.m.
Energy Landscape
Oscar Buson
11 Dec. 2018 · 2:36 p.m.
Contrées Ressources
Nathalie Mongé
11 Dec. 2018 · 3:34 p.m.
Conclusion de la journée de Séminaire
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
11 Dec. 2018 · 5:22 p.m.