Embed code
Note: this content has been automatically generated.
ou alors moi je me suis 4 une exception à la règle sera en tout
cas j'ai décidé de vous parler sans diaporama pour changer en me disant que
ça permettent éventuellement bras juste un peu le temps comme je passais en dernier peutêtre
essayer de compresser un tout petit thomas présentation pour éviter qu'eux
tout le monde de l'europe a alors avant toute chose merci de m'en souviens dans lequel de ces séminaires
évidemment merci au moment du comité scientifique avoir aucune autre proposition de recherche d'après donc à vous présenter en
dixième quinzaine de minutes avant d des critiques j'espère nombreuses et je sais qu'elles seront
nombreuses puisqu'on travaille volontairement sans filet sur ce thème qui eux qui porte à la
fois sur l'urbanisme donc on connait on espère assez bien mais à celui de la
santé en lien avec l'organisme qu'on connaît beaucoup moins alors simplement pour eux
que dire de moi un petit peu sur le cadre de ce projet de recherche qui luimême s'inscrit dans un cas
d'un petit peu plus large comme un certain nombre de projets qui ont été présentés plutôt il s'
inscrit pour notre pardon dans le cadre de deux recherche en
cours auquel il est étroitement liés pardon donc
le premier qui s'intitule cordon satisfaite 37 3 qui façonnent chéri que hong kong
tout mène au sein de laboratoire culture constructive et plus largement l'unité de recherche architecture environnement et culture contre ce
qui va à l'école d'architecture grenoble depuis 4 ans maintenant pose une question très simple qui celle ci
à une époque où on a en gros à eux au niveau européen
et en particulier en france en angleterre des besoins 30 nombre de logements à construire par an
assez énorme les projections parle par exemple en angleterre deux
150'000 à 300'000 logements nouveaux nécessaires
d'ici 2030 pour répondre à la demande les chiffres en france on pas franchement très éloignés
la question c'est aujourd'hui de se dire estce qu'un moment donné on va pas devoir reconstruire des établissements humains
un petit peu plus important que des écoquartiers comment
le fait aujourd'hui donc renvoie directement évidemment expérimentation
du début du vingtième siècle notamment les citéjardin quelle que soit leur forme quelque soit les pays dans lesquels elles
ont été construites les villes nouvelles voilà on a eu à un moment donné sous forme de réaction contre c.
ces projets à grande échelle mais si vous reporter aux notamment là j'envoie la france
au rapport attali un sur la libération de la croissance française publié en 2008 il
proposait à cette époque là avant le la crise des subprimes de réfléchir à la création de
nouvelles ecocités donc sa simple point de départ se dire comment estce que demain potentiellement on réalise
d. nouveaux établissements humains à grande échelle le deuxième projet dans lequel
s'inscrit donc que celui que je m'apprête à vous présenter
s'intitule arif life madoff jouissait alors pour le coup des choix qui peuvent être faites par chacun d'entre nous
des choix qui peuvent être faites par d'autres personnes pour chacun d'entre nous à nos dépens c'
est un projet qui piloter à la fois par l'institut pour les votes l'avancée des biosciences et eux
le centre hospitalier universitaire de l'université de grenoble alpes et
la question ici posé très simple comment mieux comprendre
les déterminants de ce qu'on appelle les trajectoires santé donc comprendre comment on
développer maladie comment passe du maladie à une autre et non notre rôle en tant qu'unité de recherche
opérant plutôt dans le domaine de l'architecture et urbanisme évidemment et celui qui consiste à essayer d'
apporter des éclairages sur les déterminants environnementaux de santé chose assez effrayante pour non pas ce que
c'est quelque chose on s'aperçoit que maîtrisent assez peu et quand on se rend compte
qu'en termes de pourcentage seuls 20% des déterminants de santé sont liées à des facteurs
qu'on pourrait qualifier de biologique génétique et qu'on sait que les 4 vingts pourcent restant un peu
de chose près sont déterminés par des choses ou plutôt qui va relève de l'environnement socioéconomique
et environnemental on se dit qu'on a quand même un certain rôle à jouer donc sur cette
base la v comme on aime bien effectivement travailler un peu sans filet et prend des risques
on s'est dit qu'on a laissé consolider l'unes des choses qui émerge et family question qui émerger
de ces deux projets et d'essayer de voir aujourd'hui comment traduire tout ça
dans l'enseignement du projet à la fois architectural urbain et pour ça évidemment
il fallait étudier un petit peu ce qui se passait en europe puisqu'on a on a
des expériences assez intéressante à la fois en france en angleterre et notre projet que je présente un
temps très rapidement s'inscrit à la fois en français en angleterre et pourrait peu précis dans deux villes qui
se trouve être jumelles lié par un jumelage depuis 30 ans et ville de grenoble et donc stade
alors pourquoi avant toute chose à voir choisissez ces deux pays je vais commencer il faut
encore par l'angleterre puisque l je pense que le cas est encore
plus évoque à tort que le cas français et ce qui est très intéressant en angleterre c'
est que depuis 2014 se pose vraiment la question donc de la création de
de tous ces nouveaux logements ou les mettre sous quelle forme et construire et le gouvernement annoncée
en 2014 la construction pour la première fois depuis plusieurs décennies sion par des villes nouvelles ou
un siècle pour le coup si on parle aussi des jardins deux nouveaux établissements humains qualifié de cordes septies
je parle pas seulement de petits éco quartier ou de construction dans des dents creuses mais je parle vraiment
en citant l'exemple d'apps lecteur de cet idéal dans lequel de projet qui peuvent courir jusqu'
à 1'000 hectares et accueillir à terme 15 logements donc c'est un des projets assez important
en parallèle et deux ans après eux chose encore plus intéressante 0 un croisement qui commence à s'opérer plus
que la nation et enfin sa veste britannique donc l'heure je sais jamais comment traduire salle l
21 ans favez provins aide donc l'opérateur principal le
le voilà l'opérateur principal dans le domaine de la santé
lance un appel à manifestation d'intérêt en disant écoutez non voudrait lancer quelque chose qui s'apprêterait
le programme a entériné 15 et pour la première fois de son histoire le nation aus vs
prend les rênes un petit peu avec très peu de moyens faut dire que les
choses comme elles sont pour inciter justement les oeufs les opérateurs qui fabrique la ville
au quotidien et que ce soit secteur privé associatif au public à essayer de réfléchir ensemble
de manière à inter métiers transdisciplinaire à la manière dont justement urbanisme pourrait
dans le cadre de la conception la réalisation de nouveaux établissements humains
devenir quelque chose au service de la santé des habitants
alors y'a 3 i à 3 oeufs gros problème finalement qui apparaissent dans la littérature scientifique que ce
soit en angleterre ou ailleurs en europe depuis un certains nombre d'années en termes de santé les
3 types de maladies citées sont eux toujours les mêmes
un maladies respiratoires en particulier l'asthme dont
on peut comprendre effectivement que les facteurs liés à la pollution sont assez gênant
deuxième type de maladie le surpoids avoir
l'obésité liés eux évidemment en
termes d'hypothèses à halle a un manque d'activité physique et
dans dans un autre registre mais quand même assez important les maladies liées au stress
en supposant ici que le cadre t celui de la ville aujourd'hui a
quand même une incidence parfois pas très heureux sur létat voilà l'état psychologique des
populations alors pourquoi vous par les gens en introduction de déformer citéjardin sait qu'eux
cc là où on rentre vraiment dans le vif du sujet dans le
cas des manifestations de l'appel à manifestation d'intérêt eux plus
de 153 candidatures ont été soumises par des municipalités aux nations
investi portée dans ce projet dits projets pilotes ont été retenus
et parmi ces projets pilotes 3 d'entre eux sont des cordes fathoms dont des
alors un corps de nouvelles edge habe stade dans le comté lorsque chat
donc l'extension de villages existants un accord de saab à
oxford donc c. partners park au nord ouest nord s
pardon d'oxford et inscrit comme 7 i dans lequel est donc
la fameuse nouvelle citéjardin dont vous parlez qui accueillera à
terme 15'000 habitants aussi très intéressant pour nous on trouve c'
est dire que alors même que la cité jardin convoqué
sentant après son apparition comme manière un peu de répondre
de manière eux de façon claudia audacieuse à grande échelle
la crise du logement faut dette sans précédent de cas qui bat son plein d'un certain nombre d'années
de se dire que ce modèle étant plus issu du double de l'hygiène isthme qui certes
répondait à des questions ou tenter de répondre à des questions un peu différente de celle
qu'on qu'on compose aujourd'hui un mais eux qui incarnait comme forme de réponses par
la forme en tout cas par l'action sur la ville à des enjeux de santé
et de se dire qu'aujourd'hui la nation et recevez se retient parmi les projets pilotes dans lequel fontette
expérimenter de nouvelles manières de faire la ville avec des opérateurs tels que l'argent avait luimême qui
a priori n'a pas vraiment d'expérience dans ce domaine on trouve quand même assez pertinent le fait justement d'interroger toutes ces
toute cc voilà ces nouvelles formes de fabriquer la ville et comptons commencent eux dans le cas de du projet je vous présente à
à mener des entretiens avec les personnes concernées quelqu'elle soit les médecins les opérateurs de la santé
les urbanistes on s'aperçoit que personne ne sait vraiment comment faire y'a énormément de bonne volonté
mais donc ça me mène à l'hypothèse numéro un de notre travail qui
je pensais plus sous forme d'affirmation meme qui eux dont on
cherchera expliciter un petit peu les détails hypothèse consiste à dire qu'en gros
le l'avènement hall la respiration la réapparition plutôt de la santé comme enjeu
qui sous tend la fabrication la ville aujourd'hui nous incite à eux à supposer en tout
cas qu'eux les processus qui soustend la fabrication la ville donc que les acteurs
eux et qui sont tirées comme en travail utile entre eux quel cadre réglementaire permet de fabriquer la
ville sont d'une certaine manière différente on ose dire quand même que contre 52
de nouveaux acteurs apparaissait qu'un nouveau référentiel ou non les nouvelles formes de vision de la ville
apparaît on a quand même tendance à espérer en tout cas que la manière dont
on procède pour répondre à cette à ces enjeux et à concrétiser cette vision sont modifiées donc
on va essayer dans un premier temps d'identifier de répertorier d'inventorier tous les acteurs
dont certains eux sont vraiment nouveau un sur la scène deux de
l'urbanisme ce sont des acteurs évidemment qu'il existe des
organisations qui existe depuis des décennies mais en tout cas leur apparition dans le monde de l'urbanisme est assez nouvelle
et donc ce qui ce qui nous intéresse par dessus tout c'est d'essayer de voir dans un premier temps
comment le rôle est affichée de manière plus ou moins explicite ou voir implicite
dans les documents de planification soit dans les grandes stratégies nationales par exemple je renvoie encore évoquer anglais avec l
l'apparition pour la première fois du mot et enfin dans le
nation indépendant si facilement et donc le document cadre qui qui
qui trace un peu les grandes orientations de tout cela de la planification
urbaine et territoriale en grande bretagne publie en 2014
après comment ça se traduit plus bas dans les plans d'urbanisme euxmêmes comment estce
que les médecins sont impliqués très franchement pour l'instant du mal à comprendre
de même nous disent oui on discute on discute alors c'est cette là où notre hypothèse devient je pense assez pertinente on
ne sait pas exactement encore comment quand comment et répondre mais pour ça sera le but du projet
on s'aperçoit que le machin avait c'était très clair et nous disent aujourd'hui
en un programme de 3 ans pour faire ses revenus 15 nous dans 3 ans par
jour un peu de moyens et en gros dont on voit sa onzième écouter ses formidables
savent que la santé et quelque chose qui se mesure comme sur très long terme
et si vous partez dans 3 ans que les vôtres aujourd'hui et
comment vous assurer justement que ces nutriments seront ayant fait dont la réponse
qu'on trouve assez édifiant et intéressante consiste à nous dire bah finalement
notre rôle c'est plutôt celui de mettre en jeu en réseau
des personnes des acteurs des opérateurs pour ensuite que ceux qui seront là notamment
les universitaires ce qui se passe à oxford un autre notre cas détudes
les universitaires sont toujours là dans 20 ans en 30 ans sont toujours en mesure comme ils ont toujours fait
de récupérer du financement pour continuer à faire le monitoring et donc c'est un peu sa convalescence et
décortiquer faute d'être en mesure de ce que je peux avec certitude affirmait qu'on ne pourra pas
vous dire d'ici un an si les revenus 15 ont changé la là le cours
des choses pour les populations on espère en tout cas être en mesure d'avoir une bonne idée des processus
d d nouveau jeu d'acteur en tout cas eux qui sont à l'oeuvre pour
eux justement fabriquer la ville de manière différente j'avais discussion avec rémi bon doué très intéressante au tour
du café nord para effectivement on parle avec des médecins on va essayer d'intégrer tout ça mais
je viens maintenant sur le cas français puisque travaillons ancien grenoble on s'
aperçoit alors je sais pas si cette critique par rapport à
à la france en particulier ou pas mais je pense qu'on a peut être
incertain retardant la là l'interaction en tout cas entre le monde de la médecine
et le monde de voilà des opérateurs qui au quotidien
fabrique la ville en agronomie par exemple en plan municipal
de santé dans la deuxième édition a été publié en 2016 la première datant de 2011
et on s'aperçoit finalement discutant à la fois avec les élus de la vie
les techniciens de la ville et d'autre part les gens du
pardon du centre hospitalier universitaire et qui ont travaillé à temps quotidien puis finalement très peu de
dialogue entre ces gens là et non je pense qu'on a aussi un rôle aujourd'hui
en tant que le laboratoire de recherche dans le domaine de l'architecture l'urbanisme
et peut être que ce rôle c. un peu celui justement de mettre les gens réseau
d'essayer de faire dialoguer pour eux pour eux voilà fabriquer cette
interdisciplinarité qui je pense manque un petit peu et donc de
la découle finalement eux notre deuxième hypothèse hein les et indirectement la
troisième puisque je vous disais comme tout les projets à eux
financé par la fondation nous devons absolument à ce que toutes ces choses là père colle dans
un la pédagogie la recherche puisque les gens les jeunes que nous formons aujourd'hui
pratique rend encore dans les années 50 donc dès lors les
les futurs architectes future organisation quant à eux à la fois
est malheureusement pour eux une très lourdes otages a eu un poids énorme sur les sur les épaules
et très franchement aujourd'hui quand on discute entre nos niveaux de l'ecole architecture endommagé fait le test en personne ne parle santé
la scène autocritique je ne sais pas comment ça se passe dans les hautes écoles j'ai un peu discuté à
droite et gauche je m'aperçois que c'est quand même quelque chose qu'on évoque très peu
éventuellement l'accessibilité éventuellement la qualité de l'intérieur le jeu de rôle axa on a
quasiment rien donc c'est aussi un exercice a c s é
intéressant pour nouer un peu inquiétant pas ce qu'on se dit oui mon
le voilà les taux surpoids en france ont doublé en 10 ans
à grenoble le les dernières études sortie panneaux nos collègues de l'institut pour les l'avancée des biosciences
nous laisse entendre que c'est à 10% des cancers du poumon à grenoble serait due à la pollution qui
elles mêmes écoles générés en grande partie par les transports et les modes de chauffage plutôt que l'industrie qui représentent
une part très faible donc on a quand même un rôle important à jouer et donc l'idée pour nous
c'est d'essayer sur la base justement deux de ses travaux deux qui constitueront étudie à la fois
le projet de revenus tient donc l'extension urbaine apporte pas ca
oxford et d'une certaine manière son projet homologue à eux grenoble qui
a la requalification d'un quartier qui s'appelle le quartier flaubert et qui pour le coup fait l'objet d'un financement dans
le cadre des programmes d'investissements d'avenir ecocités pour devenir
une sorte de laboratoire eux qui consisterait à ajouter aux enjeux
déjà bien traités je pense agronomes qui sont celui de l'environnement et l'énergie solaire et la santé qui pour le moment
est effectivement un veut sans doute pas puisque nous avons au
moins le la chance et mérite d'avoir un plan local
de santé mais on a encore beaucoup de mal à voir comment tout ça perd colle au niveau local dans un
enfermé niveau justement d'une action concertée par exemple dans les cahiers des charges comment ça se traduit par
les former ce que les formes urbaines architecturales générés pour ce projet spécifiquement axée sur la santé
ce serait différent d'autre forme urbaine pour l'instant le séparément et alors je
mais je ne sais pas jusqu'où iront les les les vidéos mais en tout cas ce que je peux vous dire ce que les opérateurs
euxmêmes n'ont pas plus de certitude que non sur la manière dont ils
sont pas en mesure d'olga voilà la vie santé se dessine différemment
que la ville tel qu'on l'a connu donc mon essaiera de voir un peu comment les choses se passent sur le terrain
voir décortiquer tout ça et évidemment notre groupe chanel je
pense audelà de l'étude de cas d deux d de

Share this talk: 


Conference program

Présentation de la journée de séminaire
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
30 Nov. 2017 · 9:09 a.m.
Allocution
Sylvain Ferreti, Directeur des services d’urbanisme du Canton de Genève
30 Nov. 2017 · 9:14 a.m.
Densuisse - recherche prospective sur la densification de l’espace urbain suisse
Anne Veuthey, Géographe, fondation Braillard architectes
30 Nov. 2017 · 9:28 a.m.
Densuisse Part 2 - Urban forms, typologies and ways of life
Laurence Beuchat, Architecte, fondation Braillard architectes
30 Nov. 2017 · 9:44 a.m.
Densuisse Part 4 - Metropolitan countryside
Milica Topalovic, Architecte, professeur assistant
30 Nov. 2017 · 10:25 a.m.
Densuisse Part 5 - Cores & edges (2016) - Levels, landscape and infrastructures (2017)
Frédéric Bonnet, Architecte, professeur - académie d’architecture, Mendrisio
30 Nov. 2017 · 10:44 a.m.
Réponses / analyses du projet Densuisse
Dominique Bourg & Günther Vogt, Resp: Philosophe, professeur - institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l’environnement, Unil - Paysagiste, professeur Institut für Landschaftsarchitektur, EPFZ
30 Nov. 2017 · 11:04 a.m.
Projet Atlas - Atlas de développement durable pour l’espace alpin
Peter Droege, Architect, professor, Liechtenstein institute for strategic development
30 Nov. 2017 · 11:53 a.m.
The «healthy city» as an unrealised potential theory and didactics of concrete utopia design
Stéphane Sadoux, Directeur laboratoire cultures constructives, Grenoble school of architecture, université Grenoble Alpes
30 Nov. 2017 · 12:20 p.m.
Réponses / analyses du projet Atlas
Robert Sadleir & Günther Vogt
30 Nov. 2017 · 12:10 p.m.
Réponses / analyses du projet «healthy city»
Rémi Baudouï & Robert Sadleir
30 Nov. 2017 · 12:53 p.m.
Atlas architectural d’économies circulaires
Marion Gardier & Coralie Coutellec
30 Nov. 2017 · 2:50 p.m.
Scenarios for a collaborative city - sustainable utopia of the polycentric ruhr
Alexander Schmidt, Architecte, professor - institute of city planning + urban design, University Duisburg-Essen
30 Nov. 2017 · 3:21 p.m.
Réponses / analyses du projet sustainable utopia of the polycentric ruhr
Pascal Rollet & Günther Vogt
30 Nov. 2017 · 3:46 p.m.
Composite metabolic landscapes: The case of the greater Luxembourg region
Nikos Katsikis, Architecture postdoctoral researcher, University of Luxembourg
30 Nov. 2017 · 3:59 p.m.
Réponses / analyses du projet greater Luxembourg region
Sabine Barles & Robert Sadleir
30 Nov. 2017 · 4:20 p.m.
Abris d’urgence à Genève
Philippe Bonhôte, Nadia Carlevaro & Tedros Yosef
30 Nov. 2017 · 4:46 p.m.
Réponses / analyses du projet Abris d’urgence à Genève
Dominique Bourg & Pascal Rollet
30 Nov. 2017 · 5:09 p.m.
Jaipur 2035: la place de l’eau dans la patrimonialisation urbaine
Rémi Papillault & Savitri Jalais
30 Nov. 2017 · 5:22 p.m.
Réponses / analyses du projet Jaipur 2035
Pascal Rollet, Sabine Barles
30 Nov. 2017 · 5:45 p.m.
Résumé et conclusion
Bernard Declève & Panos Mantziaras
30 Nov. 2017 · 5:57 p.m.