Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
ainsi le clairon
00:00:05
comme les gens qui connaissent le savent le plus difficile pour moi c'est de tenir
00:00:08
les délais je suis extrêmement barre je m'occupe d'eux c'est la suivante
00:00:13
je vous présente un petit peu mon parcours non pas pour vous dire ce que j'ai fait mais pour
00:00:17
vous montrer que dans un parcours actuel en matière de protection des données de vie privée de nouvelles technologies
00:00:22
vous avez une cote par qui et liés à l'étude du droit qui la première partie donc avec
00:00:27
une licence et ensuite des examens et puis tout ce qui ensuite et survenus depuis 2014
00:00:32
c'est uniquement en relation avec les données c'est pas encore terminé
00:00:35
je termine pèse sur la portabilité des données ensuite je ferai ellemême
00:00:40
pour avoir vraiment le coup source complet mais en fait quelqu'un qui
00:00:43
travaillent avec les données aujourd'hui doit avoir des connaissances pluridisciplinaires
00:00:48
et si elle ne les a pas les dans l'incapacité d'accomplir une activité
00:00:53
lorsque vous devez auditer un système d'information ce que vous devez voir si les données
00:00:58
médicales qui ont été par exemple collectés par quelques
00:01:01
uns respectent les gardefou fixées par le législateur
00:01:06
je j'utilise un mot patois valaisan devrait comprendre pas vous faire jouer au contrôle stade
00:01:11
il faut pas que l'informaticien qui voit arriver se disent cette titelive connaît rien
00:01:15
ordonné c'est absolument pas où aller chercher ce type là il va arriver il fallait
00:01:19
mettre le doigt sur le point qui fait mal il va vous dire écoutez
00:01:22
il ne sert à rien me mentir à ce stade je ne peux pas sanctionné je ne peux que recommander endettement la vérité
00:01:29
travaillant sans essayons d'avoir ce qu'on entendu tout à l'heure un processus vertueux on sent
00:01:36
alors le big data are j'vais pas vous faire une définition trop
00:01:40
large connaissait tous les big data avec ces données sont collectées sur
00:01:43
soimême c'est quelque chose de très impressionnant ça peut aider à
00:01:47
sauver des vies après bien des maladies et comme toute personne
00:01:51
de surcroît père de 4 enfants je suis très intéressés à ce que la médecine a le problème
00:01:55
c'est dans la définition des data vous avez in antinomie par rapport à la loi
00:01:59
c'est à dire que vous collecter des données sont brute des prédéterminé
00:02:03
et sans limitation de temps donc en clair je devrais consenties
00:02:07
à ce que quelqu'un connait ces données sans limitation de temps et son but prédéterminé
00:02:12
ça pose un vrai problème alors j'aime bien l'image de gauche parce qu'avec amazon qui s'installe tout le monde panique
00:02:18
donc lorsque vous arrivez dans un pays en oui effectivement on a regardé votre compte amazon vous
00:02:22
êtes les bienvenus entre guillemets voilà en échec trump aujourd'hui comme vous acheter beaucoup de
00:02:28
de matériel qui vient des etats unité fabrique hésita unités commercialisées depuis les etats unis vous êtes les bienvenus
00:02:34
et puis à droite on arrête sa p. s. à pékin travailler beaucoup donné
00:02:37
pour la coupe du monde et qui a notamment réussit assez bien
00:02:42
on en termes stratégiques et les études qui l'ont démontré ce logiciel avait permis quand même
00:02:47
à l'encadrement de l'équipe d'allemagne d'avoir de bons résultats donc on a si vous voulez
00:02:53
un champ des possibles a fini avec le big data on pourrait aujourd'hui et travailler
00:02:57
eux on en parlait tout à l'heure à l'impôt sur un sportif
00:03:00
en disant voilà en proie à 12 ans sportif il a un potentiel toutes les
00:03:03
données collectées à l'entraînement appartiennent aux sportifs au lit réapproprier ces données
00:03:08
ces données sont analysés suivent sportif le sportif aille dans un club dépose le t. s. b d'ivoire
00:03:13
je m'appelle sébastien a 25 comment j'ai joué dans tel que ça
00:03:17
vous savez ce que vous avez passé j'ai pu baisser telle date appelle date
00:03:20
voilà ce que j'ai fait pour soigner voilà maintenant ça a pris voilà le résultat des soins je suis donc à nouveau sur pied
00:03:26
plus rapidement que 90% des footballeurs qui ont souffert de la même blessure de surcroît j'accepte de porter un bracelet électronique
00:03:32
qui va vous permet de savoir que je n'ai pas fair la foire je dors 9 heures par nuit et que je suis quelqu'un de st
00:03:38
vous pouvez également faire d'autre test et donc de ce point de vue là je vais
00:03:41
vendre 3 types de prestations je vais vendre prestations sur le terrain je vais vous vont
00:03:47
ma vie numérique des données qui vous servir à analyser mon parcours au sein du club et je vais peut être pouvant également
00:03:52
mon ma réputation numérique sur internet puisque si je suis capable
00:03:56
sympathique je prends l'exemple des fameuses puisque les valaisans
00:03:59
et que les apprécier tout le monde qui n'a jamais occasionné aucun problème n'a pas
00:04:02
de raisons qui soit pas plus payer parce que c'est un joueur sain et vertu
00:04:06
ça fait partie des analyses de big data de la valorisation des choses mais aussi des gens
00:04:12
voilà je vous écris quelques petits exemples big data je que je prends un exemple assez simple aujourd'
00:04:16
hui vous avez tous dans cette salle la possibilité de vous reconnaître dans ce statut
00:04:22
j'ai fait ce petit exercice dans le canton du jura comprenant mon exemple personnel avec mon assureur dans la salle
00:04:29
et je lui dis maintenant vous êtes présent vous allez me dire pourquoi m'assurer plu en contrat privé d'assurance maladie
00:04:37
quoi vous avez résilier mon contrat alors j'ai fait l'hypothèse suivante vous êtes allé voir mon compte facebook
00:04:43
vous avez des outils pour sa instagram google vous avez vu que je dors peu je mange mal ou ailleurs
00:04:50
que je travaille trop je fait peu d'exercice que j'ai 4 en francs et que j'ai déjà été marié deux fois
00:04:57
donc si je devais m'assurer que je ne m'assurer sous aucun prétexte
00:05:01
parce qu'en réalité je représente ou les risques que je roule ma
00:05:05
ça c'est la donnée de base les publics c moi qui accepte que vous veniez prendre cette donnée la
00:05:09
et encore hier on a assisté à genève avec démonstration ce qu'on peut tirer
00:05:13
des données que vous publiez sur facebook avec des outils comme grasset juste stupéfiant
00:05:18
après bien des autres données que j'accepte de collecteurs manger pas donc connecté mais je vais sûrement à bâle en suisse jeans
00:05:24
admettons que j'ai non connecté et donc ces données là elles sont donnés en plus les capi
00:05:29
ont un troisième élément le problème de l'etat qui gèrent des données gigantesque sans un contrôle
00:05:35
régulier récurrent à ce qu'on ne sait pas comment faire alors vous avez dossier trône du patient
00:05:40
mais vous avez aussi contre les habitants qui fortement incités à donner des informations
00:05:44
par exemple les enfants qui ont un certain nage dans ce canton recevront
00:05:47
une lettre par exemple donc football qui va leur dire qu'on aimerait bien
00:05:51
qui participent à la couronne formation pour savoir si ça lui plaît
00:05:56
là aussi on a des flux de données très important qui sortent il va falloir les analyses
00:06:00
et puis la dernière source de données cela nécessite sa je voulais dire aujourd'hui
00:06:06
je peux dire de chacun de vous étiez hier à deux mètres près la seule information dont
00:06:12
j'ai besoin pour savoir vous étiez hier de mettre près c'est votre numéro de téléphone
00:06:16
j'ai un outil de décolonisation totalement ici mais qu'il ait pour le pays utilisés
00:06:21
il permet grâce à la triangulation de champs d'antenne de votre opérateur de savoir vous êtes
00:06:26
j'en parlais encore hier in concert national qui vous avez quelque part je ne m'écoute ça coûte 90
00:06:32
9 par avance pour 2000 geolocalisation donc en ayant numéro de téléphone de quelqu'un je sais où les
00:06:38
assez précisément ça n'est pas légal mais c'est utilisée également dans le domaine de l'assurance ce sont des choses qu'
00:06:44
on utilise pour savoir si l'assuré qui sans cette malade bien l'endroit où il dit qu'il ait mal
00:06:50
et ça ne pose un certain nombre de problèmes puisque dans certains pays ça peut s'avérer licite dans d'autres pas
00:06:55
évidemment que ceux qui traque les tricheurs parce qu'il peut être un motif légitime à faire une pondération des intérêts voilà
00:07:02
donc c'est c'est une source alors sur la base de toutes ces données là je suis capable de rester quelqu'un
00:07:07
et dire qu'elle risque yves a représenté pour moi comme assureur comment qui etc
00:07:12
je suis capable en allant encore un petit peu plus loin avec létat génétique on vous évoquez
00:07:16
le prédire de prédire quoi de prédire la date prévisible du D7 quelqu'un
00:07:21
et de lui dire je ne vais pas vous assurer par ce que vous totalise et ces risques ou c'
00:07:26
est ce que j'aime beaucoup la démarche française qui a été celle d'introduction d'un droit nous
00:07:31
en france que vous devez acheter quelque chose vous voulez acheter un objet mobilier vous devez vous assurer
00:07:38
vous assurez sur la vie et à tout plein de gens qui ont eu un cancer qui paient des prix exorbitants
00:07:42
nonobstant le fait que ce concert soit gay et donc on introduit dans la loi un droit à l'oubli
00:07:48
de la maladie que je trouve assez intéressant en ce sens qu'on a
00:07:51
pas dans ce cadre là la possibilité de faire supporter deux fois
00:07:56
la malchance d'être malade et puis vous savez c'est ce
00:08:01
qui fait le caractère humain et c'est là vraiment la limite
00:08:03
de toutes ces technologies c'est savoir si il faut des gens parfait si on met un parfait qu'estce qu'on va supporter
00:08:10
estce que le principe de solidarité va encore s'appliquer ou peu et si on casse si
00:08:15
vous voulez le bouclier du principe de solidarité par le biais d'une analyse trop
00:08:19
fine notamment en matière de génétique vous verrez ce qui va arriver à commencer par la
00:08:23
cigarette maintient les fumeurs perron déprime plus élevé ensuite ce sera tout les gens
00:08:27
qui auront le malheur d'être né avec un handicap etc donc moi je suis absolument contre
00:08:33
le fait qu'on puisse trop affinée et en tirer des conséquences économiques je suis favorable à ce
00:08:38
qu'on affine pour prévenir la maladie pour guérir pour aider mais pas pour aller aussi
00:08:43
et là on a un gros problème parce que dans le domaine public on a pas les mêmes moyens que
00:08:47
dans le domaine privé j'ai pris les deux exemples à pas de transformer l'iphone internet santé numérique
00:08:52
moi je suis beta test la chapelle donc j'ai une version qui sont
00:08:54
arrivés son iphone j'étais vraiment nouveau carnet de santé extrêmement développé
00:08:59
et là on sait déjà qu'ils ont des accords avec 14 cliniques aux etats unis avec qui échanger donner avec des assureurs
00:09:05
donc on lit et le téléphone qui va vous traque dire si vous êtes un
00:09:09
bonne assurer moins mauvaise assurer eh bien il est déjà dans votre poche
00:09:15
ce qui restera inchangé c'est la règle légale qui autorise à utiliser ces données en suisse on a
00:09:19
pas le droit d'utiliser les données de l'assurance de base pour affiner une analyse de risque
00:09:24
pour un assuré vous souhaiteriez avoir parce que c'est un bond risque en assurance complémentaire
00:09:29
on a l'assurance maladie qui vient faire l'expérience commune procédure aujourd'hui danforth
00:09:32
même contre de ces assurances qu'à proposer un tel logiciel sur un téléphone
00:09:37
et heureusement parce que sinon c'est le début la fin toutes les personnes qui ont le malheur d'être mal
00:09:42
et donc on a d'un côté si vous voulez des systèmes qui permettent la
00:09:46
portabilité l'interopérabilité dans notre cas système public qui est en retard et
00:09:52
pour lequel on a notamment pas la possibilité de portabilité on a
00:09:55
une interopérabilité est le système entre peut fonctionner mais si vous
00:09:59
allez l'hôpital de rennes a en étant valaisan on va vous dire que ça fonctionne les données sont transmises
00:10:04
mais si je prends un autre exemple dans ce canton si vous avez été impatient vivant à sierre pic avant que l'hôpital de serre
00:10:10
ferme votre dossier assis après vous êtes hospitalisé à monter bien haut de
00:10:14
cette voie par forcément toujours suivre et ça pose des problèmes
00:10:18
parce que si vous avez tout le bien qu'on peut faire en productivité notion soins et
00:10:22
perdu par cette incapacité qu'on a de l'autorité publique développer rapidement un certains nombres
00:10:27
de processus alors la loi est assez clair aujourd'hui on avait loi qui régit le big data
00:10:34
on nous dit qu'il faut un consentement éclairé et préalable mais
00:10:39
pour des données dans le but est indéterminée 7 antinomiques
00:10:42
donc si on devait appliquer la loi a tout les traitements de big data aujourd'hui la plupart seraient déclarées illicites
00:10:49
par ce que les gens à moins d'avoir anonymisées pseudonyme miser de pouvoir le démontrer d'être en
00:10:54
capacité de pouvoir également prouver qu'on ne peut pas revenir en arrière ne respectant pas la
00:10:59
j'ai pas vous faire de grandes théories on a 3 principes la transparence vous devez dire aux gens ce qu'on fait de leur donner
00:11:04
le consentement doit être éclairé et préalable on parle même attendre un consentement évolutif et la précision
00:11:10
attention parce que lorsque vous collecter des données médicales dans un cadre
00:11:14
par exemple d'étude on a un arrêt la cour européenne des droits de l'homme qui dit vous avez pu promettre impatients
00:11:19
que ces données ne serait jamais révélé à quiconque ça ne tient pas ce nouveau ce consentement la ne vaut pas
00:11:24
si vous avez par exemple le professeur de médecine qui met en doute les résultats
00:11:28
votre recherche et pour accéder aux données et à l'identité des passions
00:11:32
et dans ce canton lorsqu'il s'est agi d'autoriser la recherche épidémiologique pour
00:11:35
des gens qui vivait dans une zone affectée par le mercure j'avais
00:11:39
fixé comme condition à l'étude épidémiologique comme autorité le fait qu'on dise
00:11:44
aux gens comme leur ment pas quand leur disent vous donnez votre consentement
00:11:47
on va essayer garantir votre anonymat mais on ne peut pas vous l'assure c'est impossible
00:11:52
par ce qu'il faut dire aux gens je alors nous avons de révision législative en
00:11:56
suisse qui a été j'étais membre la première commission d'experts qui a été
00:12:00
conduite jusqu'au conseil fédéral qui a fait des propositions de loi
00:12:04
et puis la commission des institutions politiques du national a décidé deux
00:12:09
scindé cette révision législative endosse qui va nous conduire au mieux à 2010
00:12:14
9 voir 2000 le problème c'est dans l'intervalle on a
00:12:17
des normes qui sont dépassés la loi l'a déjà un certain nombre d'années et nos voisins ont avancé
00:12:24
ils ont un des pr c le règlement général en matière de protection de données
00:12:28
qui entre en vigueur le 25 mai 2000 et ça pose plusieurs problèmes
00:12:33
le premier problème si vous avez en entreprise pas dans le monde virtuel où vivent les politiciens mais dans le monde réel savait
00:12:38
celui on travaille et puis on doit faire tourner emboîtant doivent expliquer à quelqu'un qu'on fait la mise en conformité
00:12:43
si vous allez leur dire que vous allez devoir passer deux fois en conformité en deux ans une fois pour
00:12:48
la réglementation européenne 1 fois par la loi suisse les gens vont vous dire que ça a pas
00:12:52
va perdre beaucoup d'argent à générer des pertes de temps considère vous pouvez par ex
00:12:57
alors aujourd'hui en plus la loi suisse s'est pas qu'on appelle entrera en
00:13:00
vigueur par contre on sait que le règlement entre en vigueur le 25
00:13:04
il peut s'appliquer dans plusieurs entreprises suisses à deux conditions si vous
00:13:08
offrir des biens des services à des personnes concernées dans l'union
00:13:13
par exemple on va prendre des indices sur votre site ainsi
00:13:16
multilingue et moné européennes vous avez nature internationale back
00:13:20
i. t. ou alors si vous suivez le comportement de personnes de manière active il ne suffit pas leur envoyer un
00:13:26
et en quoi ça va impacter les entreprises et les collectivités publiques parce que
00:13:31
il faut dire aussi toutes les autorités publiques peuvent être concernés par ce règlement ça les impacts et en ce sens que les
00:13:36
amendes iront jusqu'à 20 millions d'euros par 44% du chiffre d'affaires mondiales de l'exercice précédent
00:13:44
donc si demain matin on avait je prends le cas wazemmes king absolument par hasard quelqu'en soit ni à l'hôpital de sion
00:13:51
qui est européen dans les données sont perdues parce que les unes erreur qui va ski
00:13:56
avec une dame à zermatt qui passa damit sans s'être assuré conférences comme celleci
00:14:01
la facture arrive à la maison sur sa boite mais sa femme la voix la facture le monsieur évidemment qui seconder les très
00:14:07
fâchée va déposer une plainte dans son pays contre l'hôpital et qu'on ouvre une procédure l'hôpital peut être sanctionné
00:14:13
après l'invention peut encaisser l'argent chez nous en suisse des amendes européenne cette question ouverte par contre si
00:14:19
l'hôpital à des actifs en europe on pourra les 16 ans pour une entreprise suisse qui fait régulièrement
00:14:26
du business de manière générale qui vend des biens ou des services et que l'union européenne doit
00:14:29
se mettre en conformité le problème c'est que ce champ d'application à ce stade
00:14:33
mais pas très clairement établi les autorités suisses n'ont pas aider les entreprises ni
00:14:38
les autorités publiques pour l'implémentation commence implémenté et donc si vous devez douté
00:14:45
à ce que vous avez l'entreprise ne savait parler par certains il faut toujours prendre le niveau de conformité plus élevé vous faites l'exercice
00:14:50
une seule fois moins urgent très clairement le droit suisse n'existe pas en 5 ans qui sera totalement soluble dans le droit européen
00:14:57
on aura les standards européens mieux vaut donc respecter tout de suite ça vous évite de faire l'exercice de fr
00:15:03
et le problème qu'on a dans ce droit européen c'est quelque chose qui n'existe pas en suisse
00:15:07
et qui n'existera pas selon le nouveau droit je les mines petit planche de bois mes confrères parisien
00:15:12
la portabilité des données c'est quoi la portabilité de la portabilité des données
00:15:16
le vin si mais si monsieur x citoyen français avec un compte à
00:15:20
la banque cantonale de genève qui arrive au bûcher qui met les questions de chez qui je vais toutes les données vous posséder sur moi
00:15:26
je vous ai madame y qui sait pas ce que c'est la portabilité de l'académie
00:15:29
sur très décalé sur votre sur votre compte sur internet qui vous télécharger tout les deux
00:15:34
l'équipe a un an c'est comme ça que ça marche on doit être en capacité de lui restituer toutes
00:15:39
ces données qui vous a transmise évidemment à l'autre le
00:15:42
droit de recevoir ces données communiquées responsable de traitement
00:15:46
sur et dans un format qui lui permettent ensuite d'être couramment lisez donc le pdf par exemple est exclue
00:15:53
donc ça c'est un nouveau droit ce droit fondamental du
00:15:56
règlement général qui pas du tout appréhender à aucune entreprise
00:15:59
qui travaille d'ailleurs avec l'europe et qu'il a posé des problèmes aux assureurs banquiers aux hôpitaux
00:16:04
vous allez voir des gens qui juste pour ennuyé ont demandé l'exercice du droit la
00:16:07
portabilité et comme vous savez que le règlement prévoit des classes accèdent à des
00:16:11
actions collectives à des sanctions et que des avocats d'affaires des actions collectives contre
00:16:15
des entreprises pour faire payer et ensuite répartir les gains entre les plaignants
00:16:19
ça me fait un petit peu soucieux de voir que dans notre propre droit on a pas envisager la portabilité des
00:16:25
donc si vous êtes l'entreprise suisse et que vous allez être soumis aux insurgés paie aussi
00:16:29
vous dire une chose que toutes les autorités de protection des données vous disent aujourd'hui
00:16:32
attention nous avons des escrocs qui vend des services RGP
00:16:36
d. en suisse qui n'ont aucune compétence pour le faire
00:16:40
donc il un avertissement il reste deux semaines par le préposé européen
00:16:44
par la cnil on a eu des cas déjà genève
00:16:47
on applique pas du droit suisse donc les gens qui vous dit je connais la GPHF
00:16:50
et du droit suisse sont des menteurs certification pour pouvoir démontrer qu'on connaît la g. p.
00:16:55
deuxième élément c'est que si un problème d'avoine petite est celle qui vous a conseillé ça peut générer
00:17:00
la disparition de la société et puis vous êtes personne conquis pour tourner lorsqu'on a maintenant
00:17:06
un montant maximal de sanctions à 20 millions il faut moins de la personne qui vous servent
00:17:09
soit assuré à hauteur de 20 millions et puis si vous avez quelqu'un qui
00:17:14
traite des données extrêmement 100 si vous avez pas donner à votre fiscalistes avocat fiscaliste à prêter votre protection des
00:17:19
données qu'il faut quand même savoir que dans plusieurs pays dans le monde le fait de violer la
00:17:23
le règlement général protection données entraîne des sanctions pénales donc à des gens qui seront arrêtés
00:17:28
procureur général 2011 a dit le
00:17:33
qu'il se préparait effectivement en droit italien à avoir la possibilité d'arrêter des j
00:17:38
parce que les données aujourd'hui le vol de données sera sanctionné sévèrement
00:17:43
et ça généra évidemment des problèmes pour de nombreuses entreprises n'
00:17:47
ont pas fait cette démarchage défaite démarche envaser pas
00:17:50
juste pour montrer tout le travail qu'à faire donc vous allez d'abord ce qu'on appelle à gap analysis
00:17:55
vous allez analyser votre niveau de maturité puis ensuite vous allez vous analysez votre niveau de maturité vous allez
00:18:01
peut être réorganisé le registre des fichiers vous allez commencer à faire des interviews avec
00:18:06
les gens et puis il faut que ces interviews ont été réalisés vous avez fait
00:18:09
un premier mapping dans la société merci et puis ensuite vous allez livré et nouveaux contre
00:18:14
tout les contrats l'entreprise s'est soumise aux AG p. d. doivent être
00:18:18
adapté aux RGP départ était contrat actuel ensuite vous introduire
00:18:22
les nouveaux les nouveautés comme la portabilité donc tout vos contrats
00:18:25
ça pose vraiment beaucoup de problèmes en pratique on est en train de faire
00:18:29
maintenant l'implémentation ou ici pour la première entreprise suisse qui sera certifié
00:18:33
ça fait déjà signé un contrat donc les idées forcée on arrête de collecter toutes les données ont
00:18:39
et revenir en arrière on est à la minimisation des traitements de données pour contester vraiment nécessaire
00:18:45
ensuite attention consentement puisqu'il peut être évolutif un consentement
00:18:49
doit être précis compréhensible par tous de la loi
00:18:52
donc d'avoir des clauses de consentement dit pas vous êtes hors des clous il faut que n'importe qui affronte 50 puisqu'on
00:19:00
la durée de conservation des données est également un problème on en vient aux valeurs et puis le recueil des données sensibles à
00:19:06
quand vous avez des données sensibles quand j'entends des gens qui disent la nous donc l'association sportive n'a pas données
00:19:11
sensibles alors qu'ils font des tests antidopage j'ai un peu d'inquiétudes sur leur appréhension de la notion de naissance
00:19:17
et puis en fonction des pays vous pouvez avoir des exigences supplémentaires notamment en allemagne qui a des pays qui
00:19:23
sont plus risquées en matière de protection données que les autres l'espagne l'allemagne la france notamment
00:19:28
donc si maintenant vous avez un processus avec les collègues de donner
00:19:31
la première des choses à faire c'est mettre en place
00:19:35
le principe pharmacie by design by dit faut pas dire minimiser le traitement de données sécurisé
00:19:41
réfléchir aux données avant développer un produit un service une application ensuite
00:19:47
si vous avez de très nombreuses données sont si vous défaire ce qu'on appelle analyse d'impact sur la protection des données le pillage et
00:19:53
et puis quand vous l'avez fait vous devrez le soumettre à une autorité même en suisse on aura
00:19:57
ça voudrait soumettre au préposé il vaut mieux toujours se mettre en dit vous pouvez sous maintenant
00:20:02
c'est pas vous pouvez soumettre si vous le souhaitez lorsque je vois qu'on vous a dit
00:20:05
oui après vous être tranquille si voulez pas soulever un problème après c'est un risque récurrents
00:20:10
et puis vous avez cette identification des principales zones de risque avec un plan d'action si vous avez des données sensibles
00:20:16
voilà les standards techniques qui sont en train d'exister maintenant qui voit le jour connaît la mise au yen première
00:20:22
norme qui équivaut à une mise au 27'001 en g. p. dès que le bureau veritas a
00:20:27
développer et vous pourrez donc faire certifier ce qui n'existe absolument pas en suisse qu'itunes aberration totale
00:20:34
dans ce pays on peut pas certifier les gens qui font le travail correctement et
00:20:38
qui respecte la loi en france en police certifié on peut attester leur
00:20:41
compétence on peut délivrer des labels on appelle les labels cnil chez nous ça
00:20:46
n'existe pas il faut vraiment maintenant qu'on puisse rapidement avancer
00:20:49
pour que les bons élèves est un avantage concurrentiel surtout ceux qui ne respecteraient pas l'amour
00:20:56
voilà on a écrit quelques bouquin à ce sujet et puis je voulais termine avec un élément qui me paraît très important
00:21:02
en espérant avoir respecté parfaitement l'horaire la succession numérique des données avec un
00:21:09
un qui apparaît au cinéma suite à la succession numérique des données délégué ni
00:21:14
dans le règlement général de protection de données qui renvoie au droit national
00:21:17
né en suisse en suisse on a législateur génial qui a trouvé pour la succession des données comment donner
00:21:23
du pain aux avocats pour les 20 prochaines années il a prévu dans son texte unis dégel
00:21:28
il a dit et proche des familles et les parents les concubins peuvent demander soit d'effacement des données sur l'accès aux données alors
00:21:34
vous la fais courte ma situation personnelle de femmes se sentant pas partie de ma faute évidemment
00:21:40
donc il se retrouve à mon décès en train de savoir si on efface mes données aussi assez d'accord
00:21:45
l'AG en plus de salut nanny voilà ma concubine au sens de la définition légale ou même s'
00:21:50
il n'a pas vécu 5 ans avec moi comme en matière d donc j'ai 3 parties
00:21:55
4 enfants étaient des tiers intéressés eh ben on va rigoler pour savoir si on efface ces données sont
00:22:01
les conserves etc et là ce qu'on peut dire aux gens ce qui est vraiment extrêmement important
00:22:06
c'est qu'aujourd'hui dans tout processus de collecte des données on prévoit la succession numérique des données
00:22:11
pour les homes pour les aimer son affaire modélisation ici en valais on a fait des modèles
00:22:16
de documents la personne quand elle rentre dans le home on lui demande de signer
00:22:20
un testament numérique pour dire la vos données personnelles qu'on a ici lors de votre séjour qu'estce qu'on en
00:22:26
fait à qui on les donn'combien de temps les gars pas si vous devez en valais demande un hôpital
00:22:31
vos données personnelles vous avez 3 types de normes différentes donc c'est des autorités des différences et compliqué
00:22:36
faut pas avoir fait docteur en droit pour savoir où aller récupérer ses données c'est pas possible
00:22:40
quoiqu'un peu pragmatique dans la vie et donc mieux vaut prévoir la succession numérique des
00:22:44
données ce qui d'ailleurs eu plus vous pouvez apporter dans une démarche client
00:22:49
les avis des gens dès la collecte de laisser toutes ces données accumulées elles ont peu d'intérêt pour vos parcours de
00:22:54
l'autre au tribunal avant explique un juge qui nie comprendra rien n'aura aucun intérêt à traiter cette question
00:23:01
en quoi consistait donné depuis quand vous les avez estce que vous avez conservés puis qu'estce que vous
00:23:07
ce que vous préconisez donc voilà je vous remercie de votre attention
00:23:14
regardez autour de micro encore eux pensent que vous le dites autour d'eux cela
00:23:20
silencieux tél deux autant votre est gelé avec ce que vous avez aussi le
00:23:24
collection très rare de m. P3 par eux de claude françois un temps où seulement
00:23:29
7 dans le cas pour le standard un petit peu exposés pendant le la présentation
00:23:35
un alors kelly ce service projet localisé 7 point 2001
00:23:42
écoutez vous vient demander à la sortie je vous présente par exemple le
00:23:45
jeu un 17 en procédant pas donc il faut savoir
00:23:49
qu'en fait c'est un service qui était détournée de son but initial il avait pour but de suivre les marchandises
00:23:54
d'accord donc les gens mettait dans les marchandises depuis sim pour savoir où est un colis valeur avec un table donc si par exemple
00:24:01
et donc c'est dire localisation elle élit au fait que certains opérateurs ne sont pas indépendants
00:24:06
ces opérateurs ont la fourniture du parti leurs services par des pays étrangers qui vante said
00:24:12
donc il serait donc quand vous avez un opérateur en suisse il faut savoir
00:24:16
que les données cet opérateur peuvent être ensuite communiqués à des tiers
00:24:20
si vous trouvez je localise quelqu'un d'eux qui me semble beaucoup de questions puis ce matin qu'
00:24:25
il s'il vous plaît de déploiement de l'eau téléphone les électeurs et reprendre le travail
00:24:32
u n comment commencèrent les combien coûte un
00:24:36
testament numérique alors un testament numérique donc
00:24:40
parler de choses de ce que l'emploi peu ambigu le testament
00:24:43
de son patrimoine numérique peut être remplir son testament l'unité
00:24:47
alors il ya des représentants suspects s'appelle tous ceux qui sont ici donc je vous explique
00:24:50
un petit peu la démarche n. démarche donc d'une société startup qui vous propose un service
00:24:55
après y'a des choses qu'on ne peut pas faire là faudra quand même aller voir un notaire pour certaines choses
00:24:59
donc nous ce qu'on propose aux gens ce qu'on leur dit et je peux vous aurez l'article qui est assez
00:25:03
longue vie à des conseils pratiques y'a y'a une émission on en parle de la semaine passée équivoque toulon conseil
00:25:09
on dit aux gens il faut désigne un exécuteur testamentaire numérique alors si vous avez des biens immobiliers mais
00:25:14
venise notaire conservant avec un seul faut pandémie 15 d. et puis ensuite il faut préparer avec lui
00:25:21
donc votre succession numérique avec quelques tips vous lister par exemple
00:25:26
le service uniquement payants et gratuits ça sert à rien ne
00:25:29
va pas perdre de temps mais service payant que vous êtes abonné pour que les invités puissent avoir ensuite un travail facilité
00:25:34
faut savoir que la succession numérique est également pas prévu dans le nouveau droit comme étant réguler
00:25:40
on ne voit que la possibilité de faire un testament vidéo aussi entre la vie et la
00:25:43
mort quelque part n'aura pas la possibilité de gérer ça par contre la liberté
00:25:48
de chaque camp de prévoir avec sa personne de confiance donc mieux vaut prendre ce cas là
00:25:54
à bras le corps et puis le régler avant que les problèmes surviennent écoulé mais si ce qui reste
00:25:59
comment bloquer les bienfaits qui ne respectent pas le plus la question simple tout plutôt fait
00:26:03
le nord s'est terminée vous savez je moi j'ai beaucoup ri parce que
00:26:06
ce matin par dont vous avez commencé aux conférences facebook a dit qu'il serait
00:26:09
comme période que j'étais chez très compact par conséquent directeur juridique de croissance
00:26:14
en fait beaucoup de conférences dont s'occupent pour l'europe tout ce que je me dis que je dis toujours écoute marque
00:26:19
combien 4 personnes pour mettre en conformité européenne 2000 microsoft
00:26:22
d'éclairage de l'ultime liquide un pourcent de facebook
00:26:27
et qui a grâce à l'ultime a probablement la base de données là
00:26:30
là de meilleure qualité au monde dans le domaine commercial de l'entrepôt
00:26:34
donc pour moi c'est très simple la g. p. dès le 26 mai c. selon ce que j'entends j'en ai entendu puisque la préface de mon
00:26:41
livre était faite par la patronne des autorités européennes elle m'a toujours dit la
00:26:45
chose suivante quand on parle avec l. c. pour attaquer les très grosses sociétés
00:26:49
on va les mettre 1 milliard d'amende la première fois et puis traité société quant à la coulée
00:26:54
et puis après ça qu'on leur a tapé sur grossesse yonne petite toulon qui va s'alignent mais pour moi à l'amende quoi comme de
00:27:00
ceux de la semaine passée 937 millions d'euros c. le prémisse à ce qui va se passer n'oubliez pas de choses
00:27:07
la 23 juristes en plus parlant d'allemands pour mettre en place et tribulations voulait payer on va les payer des amendes
00:27:13
donc c'est un calcul économique 8'337 million
00:27:17
7 dessins robinet ouvert alors imaginez si fondée qu'on ne peut
00:27:20
pas faire ça serait vraiment tapé mais s'intéressant parce que si on se penche un peu sur l'histoire de technologies finement sculpté
00:27:27
au départ le web c'est un peu enfin ouest 11 pour le ski entre quelque part de piéger cette boite des objets
00:27:33
de faire ce que leur demande au gouvernement sur la croissance qu'elles ont cherché et du coup maintenant qu'elles ont
00:27:38
des bureaux dans toutes les publications du chiffre d'affaires dans les pays seulement pour plusieurs chemins je pense intéressant commune
00:27:45
sorte de vol la croissance amène aussi des obligations que le droit à l'oubli comment estce qu'on s'appliquer
00:27:52
alors l'objet fait partie de la nouvelle réglementation européenne donc jusqu'à présent c'
00:27:56
est complètement faux google suite à la jurisprudence donc la codécision londonienne
00:28:01
avait ce fameux formulaire s'appliquent à la suisse alors qu'en fait cette question
00:28:04
ne concerne pas directement sauf qu'on avait laissé vous gagner son comité d'experts
00:28:09
le soin de dire sont effacées sur respectivement sur des références est ce qu'on peut pas effacer ou pas
00:28:14
moi en pratique depuis que cette question a été rendu je n'ai jamais obtenu de des références j'a.
00:28:19
pour DDK qui était censé centurion concert donc maintenant ça va aller en justice c'est létat qui reprend
00:28:25
ses droits donc le droit à l'oubli va être amont à mon sens plus efficient qu'aujourd'hui
00:28:30
mais il empêche jeudi à toute mention de la faire disparaître un article on doit l'envoyer au delà de la page 3
00:28:36
aujourd'hui on doit faire appel à des spécialistes on calcule que ça coûte plus de 20'000 francs suisses par
00:28:40
donc attention parce que si on peut faire ce travail là mais ça coûte extrêmement cher léo vaut être attentif avant
00:28:47
juste pour le régime comprenait deux choses haute 50 après je fais notamment que le site
00:28:53
on voit le peu de gens instruction trame faire je veux dire la question si une société détective qu'en suisse mais qu'
00:29:00
elle a des liens avec des clients mais qu'elle a des clients européens d'hôtels se soucier de la RGP
00:29:06
les carreaux silencieux ce n'est pas possible de demander des dommages non pas d'activité
00:29:11
en europe séparés alors donc jamais qui vend quelle entreprise de sexe est livré en or
00:29:19
evidemment comme à sa cause la mise en conformité jeudi entre 60'000 100'000 francs suisses pas très clair ça c'est
00:29:25
un énorme travail dont l'unique et le pourcentage d'articles livrés en europe de pourcent culturel de livres en europe
00:29:34
que l'économique donc ça c'est le premier fait de savoir si les clients européens
00:29:38
représentent une infime par rapport à mon chiffre d'affaires carré de lui rendre
00:29:42
ensuite pour répondre rapidement à la question le fait d'avoir des clients en europe générer des offres de biens et services notamment un site
00:29:48
web accessible depuis l'europe on peut passer commande depuis l'europe ça vous soumet aux AG p. o. ne pouvait pas échapper
00:29:54
et il n'a aucune autorité qui va laisser la suisse est un une goutte dans
00:29:59
l'océan où le verger p. va s'appliquer à voir un régime propre
00:30:03
cette illusoire je crois que c'est là que certains politiciens que son conseil fédéral qui rêvent
00:30:07
encore au fait qu'on puisse négocier d'égal à égal ça n'existe plus à
00:30:12
c'est impossible et donc aujourd'hui mieux vaut passer aux AG p. d. et en
00:30:16
faire un argument marketing systèmes faire venir ici pour parler d'argent ça sert à rien
00:30:20
si cet enfer implémenter des systèmes de ce type pour ne pas gagné d'argent ça
00:30:23
sert à ça doit être un argument marketing pour se différencier des concurrents et
00:30:27
donne un exemple je suis très bref j'ai un fabricant qui était face à siemens qui me dit ce que je passe en conformité hergé p. d.
00:30:33
tu dis n'ecoute mon gars parce qu'en conformité enchaîner les marchés publics de l'union européenne qui
00:30:37
seront comme exigence la conformité à g. p. des unités éligibles au marché de l'union européenne
00:30:42
saint depuis le 26 mais tu n'es plus éligible donc tu ne appelé client officiel autorité
00:30:48
on ne voit donc estce que tu vas faire la paix sur sa directrice juridique devant moi en lisant mais plutôt le coran a
00:30:54
passé sa vie pour prendre part à ce qu'on ait des gens en fevrier il reste que 119 jours
00:31:00
dans ses rapides à eux la mise en conformité en 119 jours travail donc c'est pour ça
00:31:05
qu'il faut être prudent mais concrètement si par exemple
00:31:09
ce moment le la société de regroupement de
00:31:13
voilà donc le budget européen mais qui la transaction se passe sur le sol helvétique
00:31:17
estce que ce genre d'entreprise doit se soucier de la réglementation et les unes
00:31:23
des grandes stations va les amener à nous demander effectivement et soumise
00:31:28
parce qu'elle vend notamment à ne pas donc il est donc vous pouvez me donner un abonnement là
00:31:33
mais je vais vous donner un autre exemple n'a pas que dans ce cas il faut pas penser que c'est
00:31:36
le seul cas on a eu un accident de ski malheureusement mortelle pour le jeune fille qui était d'origine
00:31:40
italienne a ouvert un procès devant la cour à milan à la course est considéré comme compétente donc c'est pas parce qu'
00:31:46
on parle de données via d'autres gens qui sont compétents pour traiter d'affaires qui nous concerne ici donc voilà
00:31:53
qui s'adresser pour remettre son entreprise aux normes légales européennes
00:32:00
alors il ya plusieurs eux via des prestataires qui sont des avocats et des sociétés je pas là pour faire la publicité vous avez
00:32:06
déjà sorti du préposé fédéral s'appelle le préposé pour cela j'
00:32:09
avais déjà des utilitaires toulouse ensuite il faut être très clair
00:32:14
les chefs de cour pour passer en conformité aux structures de plus de 2000 personnes qui travaillent puisque ces
00:32:20
structures comment j'ai déjà traité donc je peux vous dire c'est d'environ 1 million d'euros
00:32:24
mise en conformité qui extrait manche si vous avez petites structures NPME il faut travailler avec des gens qui vous assister
00:32:31
vous devez débuter la démarche viendra par contre le savent si vous perdez des données pas
00:32:35
si vous avez d'éviter la démarche dira déjà bien ce fameux processus vertueux
00:32:38
et puis vous la faites sur un petit peu plus longtemps que le délai prévu par la loi mémoire
00:32:43
en conformité peut être en fin d'année donc là il faut demander faut demander des devis forfaitaire
00:32:51
et surtout les choses que je dis à tout le monde une garantie de conformité
00:32:55
pour éviter que vous avez des déconvenue et d'aide à la personne à la fin du processus congés payés je veux vous
00:33:01
signer un document qui je suis en conformité et vous verrez tout à coup répu beaucoup de candidats pour vous servir
00:33:08
la moitié des candidats vont disparaître parce que personne en vue de garantir
00:33:12
quelque chose parce que si moi comme avocat je garantis quelque chose
00:33:15
où je risque ensuite de l'infraction qui n'allant de 20 millions d'intérêt sur ce que je fais sinon
00:33:20
je vais mal dormir donc c'est le premier élément c'est bien ce que vous me donner des garanties
00:33:24
canton vous canton vos démarches et si la personne qui vous donne pas de garanties changer de prestataire walsh le but commun oui
00:33:33
dans le monde que ne serait ce que ça s'applique aux données des employés oui
00:33:38
alors absolument plus large que les employés et c'est un gigantesque problème pourquoi que
00:33:43
nous avons notamment dans les hôpitaux valaisans près de 30% des infirmiers qui sont d'origine étrangère
00:33:48
qui ont donc des contacts avec leurs caisses des fois de chômage de pension etc et donc ça
00:33:54
c'est un travail gigantesque parce qu'on a certainement pas imaginer tous les flots de données
00:34:00
qui sont certes extrêmement utile au quotidien et qui va falloir régule pourtant absolument pas conscience
00:34:04
on attend d'un dans aucun autre n'entre dans la consultation je gratuite
00:34:09
à ceci quand ditil au niveau des étudiant dimanche sous université
00:34:14
merci alors elles sont à ce sont eux évidemment concernés encore plus
00:34:19
que des puisqu'elle a l'aise dans de nombreux étudiants
00:34:22
étranger et donc les universités notamment genève ont commencé à passer en conformité hergé p. d.
00:34:29
les hôpitaux également genève aussi beaucoup de gens qui attend la première sanction
00:34:34
je pense qu'il faut prévoir soit pas son entreprise après 20 ans passant conformité moi je peux comprendre ça
00:34:40
comme employeur j'ai pas forcément envie dépenser cet argent alors que je peux développer mon core business
00:34:46
il faut le voir comme une plusvalue dans un marché hyper concurrentiel vous avez déjà des clés usb qui sont marqués comme
00:34:52
période âgés p vous allez voir les entreprises qui ont le petit logo de certification et vous l'aurez pas
00:34:58
et le client moi je suis intimement convaincu d'une chose c'est que même si diffuse toutes ses données personnelles
00:35:04
à l'emporte pièce sans prendre garde à rien dès l'instant où il a cocontractant il
00:35:09
sera très exigeant avec lui c'est cette dichotomie bien et il va être extrêmement
00:35:15
invasif dans les contrôles parce que le fait de pouvoir déposer des plaintes individuelles gratuitement contre l'entreprise et de
00:35:20
la mettre dans les ennuis ça va provoquer quelques soucis de chiffre d'affaires minimum pour de l
00:35:28
coupe je passé où je peux nan ya pas de chiffre d'affaires minima d'ailleurs comme dans la loi sur la protection
00:35:35
de l'union n'a pas maintenant les sociétés commerciales sont exclus de la nouvelle loi sur la protection de données sont des personnes
00:35:41
faire très attention in choses et je dis toujours dans toutes les conférences
00:35:45
le piège se relaxer dans quelque environnement l'accès à vos données
00:35:49
ces données respectivement il faut répondre à ce qu'en suisse lorsqu'on ne donne pas droit d'accès condamne par ce moyen des conséquences lorsque vous
00:35:56
répondez partiellement quelqu'un qui augmente ses données saadiens pénale vient avant etc
00:36:01
mais a été condamné à 5'900 francs d'amende
00:36:03
pour ne pas avoir répondu lettre on lui demandait des données complètes exhaustif
00:36:08
et essaie tu n'a en fait émerger des va devenir une arme dans un marché globalisé
00:36:13
très concurrentiel par ce que les concurrents ont dénoncé ce qui se sont pas aux normes
00:36:17
et selon cette loi vos propres soustraitant l'obligation légale de vous annoncer les violations
00:36:23
que vous avez commises donc les gens avec qui vous travaillez savez microsoft
00:36:27
google j'ai vu ça chez google vous et que vous avez ainsi chez le modèle vous écrivez dans votre site mais pas compatible HDP
00:36:33
dont vous de vous donne tant de jours pour le rendre compatible selon les mêmes les actifs d'un concurrent peut vous envoyer son nom
00:36:39
en deux ans de moi tout ce que vous avez sur le surmoi absolument le domaine des avantgardes je vais vous démontrer notre tout les échanges
00:36:45
solidement fondé et ça les gens n'ont pas encore compris qu'on est en train de basculer sur le système à l'américaine
00:36:50
alors y'a des exception évidemment secret des affaires sur les choses mais sur le principe si vous
00:36:55
avez servit quelque temps et qu'il vous demande ses informations personnelles vous devez les restituer
00:37:01
donc le nouveau douteux de encore ce secret tant de luxe qui vient de voir
00:37:06
c'est exactement ce que je disais dans un article récemment cette les emails étant de
00:37:10
surcroît des documents officiels lorsqu'ils sont envoyés par les administrations publiques sont tous publics
00:37:15
donc maintenant on va tous avoir un avocat personnel avant fameuse le 7 de super nouvelle en tout cas pour vous

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Laurent Haug, Modérateur de la conférence
26 Jan. 2018 · 9:50 a.m.
Message du Conseil d'Etat
Christophe Darbellay, Conseiller d'Etat, Chef du département valaisan de l'économie et de la formation
26 Jan. 2018 · 9:54 a.m.
Présentation des compétences R&D du site - 4 instituts
Laurent Sciboz , Directeur des instituts informatiques
26 Jan. 2018 · 9:59 a.m.
Introduction et accueil du 1er intervenant
Laurent Haug, Modérateur de la conférence
26 Jan. 2018 · 10:02 a.m.
INTRODUCTION AU QUANTIFIED SELF
Carine Coulm, CEO, Belty by emiota - a wearable tech
26 Jan. 2018 · 10:06 a.m.
Questions - réponses
Carine Coulm, CEO, Belty by emiota - a wearable tech
26 Jan. 2018 · 10:38 a.m.
ECOACHING ET DIGITALISATION DANS LE SPORT PROFESSIONNEL
Patrick Flaction, Elitment
26 Jan. 2018 · 10:56 a.m.
OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE AVEC L'APPAREIL O2SCORE
Philippe Monnier-Benoît, CTO O2score
26 Jan. 2018 · 11:57 a.m.
EVOLUTION DU QUANTIFIABLE VERS L'UTILE
Jean-Sébastien Mérieux, Dartfish
26 Jan. 2018 · 12:25 p.m.
PROJET SANTOUR
Nicolas Délétroz, HES-SO Valais Wallis ITO
26 Jan. 2018 · 1:51 p.m.
SOFT FALL DETECTION USING MACHINE LEARNING IN WEARABLE DEVICES
Dominique Genoud, HES-SO Valais Wallis - IIG
26 Jan. 2018 · 2:01 p.m.
CONFIDENTIALITE DES DONNEES BIOMEDICALES : RISQUES ET PROTECTIONS
Mathias Humbert, Swiss Data Science Center
26 Jan. 2018 · 2:11 p.m.
LE QUANTIFIED SELF, QUELLES RÉPERCUSSIONS SUR NOS COMPORTEMENTS ET NOTRE SOCIÉTÉ ?
Vanessa Lalo, interviewée par Laurent Haug, Psychologue du numérique, Université Paris VII
26 Jan. 2018 · 3:23 p.m.

Recommended talks

La transformation numérique et les administrations publique
Cédric Roy, chef de la direction opérationnelle, E-Government Suisse
3 May 2018 · 9:32 a.m.
La gestion des risques pour la PME: un atout pour un meilleur développement
Robert Corminboeuf, Associé chez Etheos Sàrl
28 June 2013 · 8:45 a.m.