Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
exact dominique je ne peux pas peu dire s'il vous plaît merci bonjour
00:00:06
alors bon moi je suis un collègue nicolas eux aussi un local de l'étape
00:00:11
et je vais vous présenter aujourd'hui à des travaux qu'on a fait avec un de mes étudiants masters
00:00:17
dans toute l'histoire a commencé à 3 ans à un conférence techno à un
00:00:24
un la personne julien torrent qui responsable de la fédération suisse était l'état sont des gens qui s'occupent
00:00:28
des personnes handicapées leur trouver des solutions pour eux pour les handicaps et surtout pour les personnes âgées
00:00:34
viens me dire et écoute on a un problème qu'on a pas résoudre je vous montrer un petit peu la démarche de ce qu'on peut faire
00:00:40
à partir d'un problème typiquement très pratique de personnes
00:00:43
qui chute en fait et donc juste avant sa
00:00:49
peut être que le digital cf vient d'un certain nombre de choses qu'on peut faire maintenant et qu'
00:00:53
on pouvait pas faire avant et là on voit tisser 5 atypiques ou avant un médecin prenez les mesures
00:00:59
pis déduisez de la mesure du coeur de quelques secondes quel était votre état de santé
00:01:04
actuellement évidemment comme on peut mesurer sa sur eux plusieurs oeufs zoo plusieurs jours on a de l'
00:01:09
information qui elle devient continuer dynamique et cesser ce genre de choses à quiconque peut exploiter
00:01:15
pour avoir deux de r'ef'des résultats complémentaires la deuxième chose
00:01:19
qui était très très clair maintenant d'ailleurs
00:01:23
qui a eu montre connectée actuellement dans la salle
00:01:28
arrêt 7 amasser plus que d'habitude là en fait pas beaucoup manqué la pour qui portent toutes enseignante mais du
00:01:33
maniement des gens surtout les gens qui font du sport on a vu ce matin avec notre spécialiste du sport
00:01:39
cette information qu'important pascal l. l. et transportables et les oeufs et continue
00:01:45
et puis grâce à ça on fait bah on a pu commencer à
00:01:49
imaginer de résoudre des problèmes qui était le problème justement de julien époque
00:01:53
eux qui me disait bah voilà on a ont enregistré des chutes de personnes et
00:01:56
puis dans différents cantons chute de la position debout comme la
00:02:01
si vous gardez en tête le signal qui et qui surtout sur la montre combien en détail sur signal après
00:02:06
bah on implique quelque part qui se crée qu'ici on met un seul quelque part en part diabolica personne entrain tomber
00:02:13
le problème devient un peu complexe compte s'éteignent chute qui et qui est faite à partir de
00:02:17
une chaise ou la i ou dalla personnel 10 plutôt que chuter
00:02:22
je voyais ça va le signal celleci à qui on range la simple la forme de ce qui se passe dans
00:02:28
donc dans l'extraction d'esclaves là la montre capable de donner et qui englobait vous avez nativité normal quelqu'
00:02:33
un qui entraîne le marché ou qui en train de faire autre chose qui est en train tomber
00:02:38
donc du coup tordu ça bah ça marche plutôt n'arrive pas absolument
00:02:41
pas détecter ce genre de chute avec un simple ça
00:02:47
donc ce qu'on a fait ce qu'on utilisait déjà d'application que vous avez
00:02:50
avait développé et pis qui fonctionnait sur la montre sur deux types de montre déjà
00:02:56
cette information montrait donne plein d'informations et dans ces informations la partie utile quand on a
00:03:01
fini par extraire sa partie en fait de l'accéléromètre donc cette accélération vous avez sur
00:03:05
sur le mouvement que vous avez sur eux sur votre bras libre la du simplifier un peu l'information page en préparant les détails de ce qu'
00:03:12
on a utilisé la viande et des informations tout à fait heu je dirais
00:03:15
banal actuellement à disposition sur eux surtout les demandes qui sont
00:03:20
en ce qui sont connectés de nos jours et aussi sur les smartphones voit son exploitant sa
00:03:26
en fait on exploite quelque chose que nous on sait faire déjà depuis quelques années c'est à dire comment faire dans les
00:03:31
systèmes biométriques biométrique un là vous avez par exemple histoire d'un
00:03:35
deuil où il défend qu'on retrouve dans la nature
00:03:38
dans ces systèmes biométriques en fête yahya DIA des patterns qu'on appelle des pattern en anglais donc des formes complexes et de
00:03:44
reconnaître et nous ce qu'on a essayé de faire c'est de reconnaître des formes juste je remets en détail après
00:03:50
et puis pour reconnaître ces formats b un certains nombre de méthodologies convaincant va appliquer 11 restez sympa je
00:03:55
sais pas si vite sur comment on fait mais je vous un peu le cas pour la
00:03:59
donc l'idée en fait quand on a on a quand même certaines méthodologique on utilise qui
00:04:03
consiste d'abord c'est pas si compliqué que ça à lire les informations allait
00:04:07
transformer pour préparer si vous voulez aller à l'information ce qu'on puisse après l'
00:04:11
analyser avant la seule la partie la plus complexe au niveau mathématique je dirais
00:04:15
eux qui ait actuellement relativement utilisa quand on a peu d'
00:04:19
expérience par ce qu'on a des machines rapide depuis qu'
00:04:22
il ya beaucoup de gens qui ont travaillé làdessus et à la fin dernière phase qui est aussi très important pique
00:04:27
souvent est oublié cette loi va déployer donc on va être capable de mettre en service dans une vraie application
00:04:33
donc si je reviens sur mes chutes donc du coup ce qu'on a essayé de faire vu que bah on a on a c
00:04:39
ces éléments biométriques nous ce qu'on a cette tendance qu'ont essayé de faire avancer le dossier de récupérer ce signal là
00:04:45
donc on a signale le de chute qu'un signal de d'autres activités
00:04:50
l'entente sur un problème pratique tout de suite c'est que bien évidemment si vous
00:04:53
voulez être capable de reconnaître la forme d'une chute il faut avoir ces chutes
00:04:58
donc quelqu'un fait et enregistrer ses ces informations a donc voté des gens
00:05:02
qui fait sécher donc les lycées duchesse qui les sortants bénin etc
00:05:07
et alors là c'était la chance de travailler commentaires testés qui au travail avec des civilistes
00:05:13
donc ils ont engagé des civiliste pour faire sécher donc comme ça on avait au moins du matériel et ça c'est ce
00:05:18
il faut se garder ses c'est très important parce que c'est le secret en faite de toute de tout ce qu'on a vu
00:05:23
aujourd'hui de dunes constaté digital c'est ce qu'on doit avoir des
00:05:26
données pour pouvoir faire travailler des données qui sont évidemment suffisamment précise
00:05:31
après nos algorithmes mathématiques ça fait beaucoup de choses mais on a vraiment besoin de s'adonner à
00:05:36
voilà ce que l'histoire maintenant comme le signale qu'on assassinat temporelle un petit peu compliqué à a
00:05:42
à utiliser telle qu'elle en fait on a commencé par faire des sondes
00:05:46
analysant la je n'entrait pas dans le but assumer des tâches vient après
00:05:49
ils ont fait des transformations mathématique sur l'entrée du signal pour arriver à
00:05:53
faire quelque chose qui soit compréhensible pas par nos mathématique par la suite
00:05:57
donc si la part des consommations toutefois quant à sa banque créé tout un système eux qui nous permet de séparer les
00:06:04
données en deux parties une partie qui va servir entraînés aux algorithmes in particular servent à évaluer que ça fonctionne
00:06:10
pour la plupart des choses qu'on utilise maintenant et ii compris jusqu'à l'intelligence artificielle
00:06:15
le principe est un peu même dire que l'on a des données que l'on présente à nos algorithmes
00:06:20
et puis donc ça va entraîner quelque chose qui va essayer de modéliser le problème car
00:06:25
comme on va évaluer notre capacité à avoir appris et quand on vérifie comme ça que
00:06:31
que les allemands sont son meilleur les uns des autres pourra choisir le meilleur dans cette histoire
00:06:36
encore beaucoup de mathématiques et en même temps les 4 ans qu'
00:06:41
on a auquel on accède actuellement sont nous facilite beaucoup la vie
00:06:45
juste vous donner les résultats donc on a réussi en faite en faisant des transformations plus ou moins compliquée voire pas
00:06:51
transformation se avec les maisons qu'on a là on a on a environ 87 ans en pourcent
00:06:56
de détection donc on arrive à quelque chose qui a tout à fait utilisable qu'on peut vraiment commencer à imaginer
00:07:01
de détecter des chutes eux qui sont eux qui sont du genre b c. 16 d'un
00:07:08
donc ce qu'on a fait c'est là la tête la différence de d'e ont entre autres
00:07:12
tâches laisse dans laquelle on ont évolué avec avait trouvé avec des universités ou les épées f.
00:07:17
c'est comme on va jusqu'à l'implémentation donc ce qui est important c'est aussi
00:07:20
dans le choix la façon de travailler à la fin ce qu'on a pu faire
00:07:24
eh bien on a pu a en fait comprendre aux allemands que des implémenter directement dans la montre
00:07:29
donc on quelle qu'en quelques semaines à partir de là on a pu
00:07:33
ont fait prendre tout ce qu'on avait appris au niveau mathématique et
00:07:37
savoir faire et puis intégré directement dans la montre et intégré au logiciel qui existait
00:07:40
déjà en fait un voilà un peu l'homme la façon de travailler
00:07:45
et puis bain comme on a v suffisamment deux bonnes données et
00:07:49
puis qu'on fasse avait jamais été réellement fait jusque là on
00:07:53
ont aussi en haut du dans le domaine de la science et qu'on appelle en fait publié aussi en plus sympa car
00:07:58
ça c'est ça c'est ça c'est sympa compte d'un travail de master finit en plus avec la publication
00:08:03
alors voilà j'ai en un instant à l'extérieur ici aussi voulait venir voir un peu d'autres projets qui sont un peu dans le
00:08:09
même genre on est capable de répondre aux questions des assistants sont làbas aussi je peux faire planter un jour que dans les temps

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Laurent Haug, Modérateur de la conférence
26 Jan. 2018 · 9:50 a.m.
Message du Conseil d'Etat
Christophe Darbellay, Conseiller d'Etat, Chef du département valaisan de l'économie et de la formation
26 Jan. 2018 · 9:54 a.m.
Présentation des compétences R&D du site - 4 instituts
Laurent Sciboz , Directeur des instituts informatiques
26 Jan. 2018 · 9:59 a.m.
Introduction et accueil du 1er intervenant
Laurent Haug, Modérateur de la conférence
26 Jan. 2018 · 10:02 a.m.
INTRODUCTION AU QUANTIFIED SELF
Carine Coulm, CEO, Belty by emiota - a wearable tech
26 Jan. 2018 · 10:06 a.m.
Questions - réponses
Carine Coulm, CEO, Belty by emiota - a wearable tech
26 Jan. 2018 · 10:38 a.m.
ECOACHING ET DIGITALISATION DANS LE SPORT PROFESSIONNEL
Patrick Flaction, Elitment
26 Jan. 2018 · 10:56 a.m.
OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE AVEC L'APPAREIL O2SCORE
Philippe Monnier-Benoît, CTO O2score
26 Jan. 2018 · 11:57 a.m.
EVOLUTION DU QUANTIFIABLE VERS L'UTILE
Jean-Sébastien Mérieux, Dartfish
26 Jan. 2018 · 12:25 p.m.
PROJET SANTOUR
Nicolas Délétroz, HES-SO Valais Wallis ITO
26 Jan. 2018 · 1:51 p.m.
SOFT FALL DETECTION USING MACHINE LEARNING IN WEARABLE DEVICES
Dominique Genoud, HES-SO Valais Wallis - IIG
26 Jan. 2018 · 2:01 p.m.
CONFIDENTIALITE DES DONNEES BIOMEDICALES : RISQUES ET PROTECTIONS
Mathias Humbert, Swiss Data Science Center
26 Jan. 2018 · 2:11 p.m.
LE QUANTIFIED SELF, QUELLES RÉPERCUSSIONS SUR NOS COMPORTEMENTS ET NOTRE SOCIÉTÉ ?
Vanessa Lalo, interviewée par Laurent Haug, Psychologue du numérique, Université Paris VII
26 Jan. 2018 · 3:23 p.m.

Recommended talks

mots d'introduction des Instituts de la HES-SO Valais-Wallis
Laurent Sciboz, directeur Institut Informatique de Gestion | HES-SO Valais/Wallis
11 June 2015 · 9:20 a.m.
Q&A - Comment gérer les données oncologiques avec la blockchain
Alevtina Dubovitskaya , HES-SO Valais Wallis
27 Jan. 2017 · 12:35 p.m.