Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
la paix comme l'a dit ma thèse
00:00:06
en partenariat avec le père fait le choix soit valide alice dans le cadre d'un projet européen black
00:00:14
et aujourd'hui je parle d'une partie de ma thèse qui valorise la flexibilité de chargement
00:00:19
électrique dans les quartiers bâtiments résidentiels principalement sur la formulation du problème les clients
00:00:25
alors que ces valoriser la flexibilité vous êtes déjà entendu parler du concept de diminuer je pense
00:00:32
qui existe depuis un certains temps mais en europe et à
00:00:35
cette sélection qui définit par la commission européenne communication intentionnelle
00:00:41
des profils de consommation normaux clients finaux en réponse à des incitations de la part d'opérateur de réseau
00:00:48
pourquoi valoriser la flexibilité la 3 raisons principales qui
00:00:52
bien souvent ces maximiser notre consommation
00:00:55
sur eux et à gênes production de photovoltaique sur eux sur le toit massivement
00:01:01
offrir du déplacement charge un gestionnaire un gestionnaire de réseau keynésienne plus régionale
00:01:08
et les unes échelle l nationale ça serait augmenté l'affectivité sur des marchés d'électricité
00:01:15
comment ça marche deux approches principales une action directe du client ou c.
00:01:20
vous avez éteindre vos appareils à certaines périodes de la journée en fonction de certains prix ou une solution plus automatisée
00:01:26
eux qui proposée par ⅓ général et les sujets parler plutôt de ce que cette solution
00:01:39
un
00:01:40
donc alors dans le cadre du projet ci par là qu'on a la chance d'avoir un site
00:01:44
pilote en suisse à nanterre ce qui comprend deux bâtiments
00:01:48
résidentiels avec 13 pompe à chaleur décentralisés
00:01:53
eux qui sont reliés à un réseau basse température pour puissance nominale en chaleur d'
00:01:57
environ 900 kilo watt et puissance électrique équivalent de 140 km
00:02:03
pour vous donner une petite idée j'ai pris donc la courbe de charge de ces packs
00:02:08
donc cumuler en janvier 2018 le 13 janvier sur eux une journée
00:02:15
en bleu vous avez cette courbe de charge en noir et cette moyenne le nombre de pâques équivalent activé
00:02:22
et puis en bleu treaty et vous avez en fait la somme de la puissance maximale sur
00:02:28
le mois de toutes ces pactes donc 6 si toutes ces packs fonctionner en même temps
00:02:32
on aurait 188 entre eux kilowatt électrique de potentiels et on voit qu'
00:02:38
on est en moyenne assez loin et donc on cherche à utiliser ce potentiel théorique
00:02:45
et à quoi ça correspond donc le système un système énergétique des
00:02:49
bâtiments on a un système de production qui la pompe à chaleur
00:02:53
eux qui va faire le lien entre le réseau électrique et le dimanche alors du bâtiment et on a des différents stocks de stockage
00:03:00
qui sort présenté ici comme des batteries sait pas exactement le même principe que matrix qu'on peut pas respecté après ce réseau
00:03:07
mais on peut stocker l'énergie d'aucune foi con on allume opaques
00:03:13
on va le compresseur as allumé on va pousser l'énergie dans les stocks d'abord d'
00:03:19
eau chaude sanitaire eux d'abord d'eau chaude puis dans le bâtiment qui va se réchauffer
00:03:24
mais si on continue on va arriver un moment où vaton unit'e s'appelle des
00:03:28
limites techniques sur les stocks saper les limites de confort des utilisateurs des clients
00:03:33
donc la question sait comment déplacer la charge sans compromettre le confort
00:03:37
des utilisateurs et en respectant toutes les contraintes techniques ce système
00:03:42
et pour se faire une approche qui utilisait donc dans le cadre du contrôle c le contrôle collectif qui permet en fait
00:03:50
définir la stratégie optimale en prenant en compte des
00:03:52
contraintes future et en estimant en privant le lait
00:03:56
létat du système qui si vous avez en fait tu mesures du système qui fait un instant t.
00:04:01
on résout un problème d'optimisation qui permet de définir l'état du système sur
00:04:07
une période de temps sur un horizon prédiction et une séquence de contrôle optimaux
00:04:13
qui sont appliquées sur le lot en contrôle donc la première valeur de cette séquence qui appliqué dès l'
00:04:19
instant d'après on va mesurer l'état du système qu'il a peut être avoir divergé
00:04:24
et on va de nouveau refaire optimisation pour eux trouver de nouvelles vicomte recours appliquée
00:04:33
niveau formulation mathématique et ce qu'on a ce qu'on a aucune fonction élective générale qu'on
00:04:38
essaie de minimiser qui prête minimisation des coûts ou
00:04:42
maximiser l'utilisation de l'énergie locale
00:04:48
eux qui comprend les coûts d hors état du système donc ça
00:04:54
fait du confort de sécurité confort qui comprend les coûts les sites etc
00:04:59
un modèle qui souvent présenté comme un cette espèce eux plutôt linéaire
00:05:05
choisies et ses contraintes qui affecte soit le système
00:05:08
soit les oeufs les variables de contrôle
00:05:17
dans mon cas donc la formulation allait basée sur les modèles
00:05:20
et notamment sur une approche 1'005 je luna un
00:05:24
corboz qui intègrent eux des modèles de bâtiments des modèles de stock d'eau chaude
00:05:30
les pompes à chaleur le système de distribution qui perçoit d
00:05:35
radiateur soit du chauffage au sol et eux le contrôleur locale
00:05:40
en détail et on a donc 12 bâtiments avec une température de la part
00:05:45
massivement des ballons de choses qui sont présentés comme eux homogène que seul température
00:05:50
les pompes à chaleur qui ont un quotient performance king fonction qu'il numérisé par partie
00:05:56
les corps de chauffe aussi du bâtiment sont considérés comme les nerfs et dans ce
00:06:01
cas là en ce moment le réseau thermique est considéré comme source infinie il emilie
00:06:07
je vous présenter quelques résultats obtenus au niveau de la consignation convaincant effectuer manquant
00:06:13
en bleu on a la coup de charge simuler donc de douce pack
00:06:19
la puissance et donc sur cette période de temps on a contrôleur qui
00:06:23
par défaut vous créez un contrôleur des douanes avec une logique
00:06:27
et les variables de contrôle qui ont été sélectionnés sur la température intérieure de cette pente et
00:06:33
température d'eau chaude sanitaire et l'étaler des packs sont fixes sur la période
00:06:40
ensuite on va donc à un instant appliquer un contrôle centralisée
00:06:45
primitif sur toutes les packs sur l'ensemble du pacte
00:06:48
et on va obtenir andine aucune séquence réduite de la consommation
00:06:54
de la fin de la courbe de charge et en jaune la première valeur de 7 de cette séquence
00:07:03
et donc le bas le tableau a changé les valeurs donc on
00:07:06
va appliquer de nouvelles valeurs de consignes aux contrôleurs locale
00:07:11
qui valait les appliquer qui va
00:07:14
fonctionner on voit donc qu'après un patent ici 15 minutes ombre mesure
00:07:20
létat du système on refait une optimisation et aurait défini une stratégie optimale
00:07:25
sur un horizon prend et on applique de nouveau on change les valeurs de contrôler implique des
00:07:32
c les résultats après eux quelques heures donc deux choses convoi on
00:07:39
a en moyenne la courbe de charge qui va diminuer
00:07:44
et on a sans perte de confort pourquoi pas ce qu'on cherche à minimiser les coûts
00:07:51
donc on va avoir tendance à utiliser le moins possible les les parcs les pompes à chaleur et puis on
00:07:57
va aussi avoir une connaissance des contraintes donc on va permettre de ne pas violer les confort thermique des utilisateurs
00:08:04
un autre résultat si c'était vous demandez oui c'est ça colle pas vraiment les
00:08:08
lacombe jaune et la courbe le son comble quand même en dessous de cette cojones
00:08:14
et s'assit en parler au niveau des défis donc je vais illustrée par deux points
00:08:20
cet endroit on voit donc une augmentation réduite de la courbe de charge et en bleu
00:08:28
on voit qu'elle met un certains temps avant d'arriver à la valeur très vite pourquoi parce que pour des
00:08:34
marines pas qu'en général c'est pas eux ont donc pas le meme avec un bouton valider allume pas maintenant
00:08:42
on va de valider les valeurs de consignes sévère de consigner vérifiés par le contrôleur locale
00:08:47
qui va lui décider ou non de la lumière la pompe à chaleur ensuite
00:08:51
et pour la circulation 11 démarrer et vont démarrer pendant une minute avant
00:08:56
que le compresseur en fait je salue donc on a un retard
00:08:59
ce qui fait qu'on a vraiment ceux démarrage par paliers successifs de l'ensemble des packs donc les premières pack
00:09:05
vont s'allumer mais peutêtre que les pactes ou voulez s'allume vous mettre une minute à voir plus bas s'allume
00:09:13
ensuite le cas inverse c'est eux hein on étendait les pompes à chaleur
00:09:20
pour une pompe à chaleur on peut également changer ses valeurs de consignes mais
00:09:24
on peut également la désactiver et là c'est quelque chose qui immédiat
00:09:30
et donc pourquoi en désactivant ont à ce changement qui l'on devrait
00:09:34
avoir justement un changement de quelques paquets on a fait les
00:09:37
3 quarts des pâquis cet exemple parce que l'optimisation et à eux à la mettre en avant fait des solutions
00:09:44
qui était n'ait pas qui sont allumés puisqu'elle fonctionne à des températures plus élevées dans quels sont les coefficients performance qui sont plus faibles
00:09:50
évaluer les packs qui était éteinte avant donc on va voir un différentiel sur l'instant du contrôle
00:09:59
en conclusion donc je vous ai un peu présenté le
00:10:02
potentiel donc sur un quartier douzaines de bâtiments suisse
00:10:07
vous est présenté aussi les défis d'exploitation anxiété les approches qui ont été
00:10:13
qui ont été mis en avant donc contreproductif et horizons descend les premières
00:10:16
simulation première mobilisation qui nous ont permis en fait de le comprendre
00:10:21
que les packs marchait pas exactement comme vous comme vous voulez et qu'on avait besoin
00:10:26
d'une un contrôleur en fait qui serait entre le contrôleur local
00:10:30
et le contre l'impact qui permettrait de répartir en fait
00:10:34
a d patent plu que court le contrôle la stratégie contrôle donc au lieu d'envoyer un contrôle
00:10:40
à toutes les pactes toutes les 15 minutes on aurait un contrôleur qui disposerait en fait le contrôle sur eux pendant cette campagne
00:10:47
et également pourrait avoir recours à des modèles adaptatif qui apprend qui permettrait
00:10:52
d'apprendre en fait des erreurs de prediction sur le contrôle

Share this talk: 


Conference program

Session de présentation de doctorant(e)s et jeunes chercheurs
Adrien Gaudard, Eawag
25 April 2018 · 10:12 a.m.
Session de présentation de doctorant(e)s et jeunes chercheurs
Frédéric Amblard, HES-SO et EPFL
25 April 2018 · 10:46 a.m.
Session de présentation de doctorant(e)s et jeunes chercheurs
Julien Crevant, Université de Franche-Comté
25 April 2018 · 11:03 a.m.
Projet OSCARS
Dr. Jérôme Kaempf, KAEMCO
25 April 2018 · 11:53 a.m.
OFEN : Programme Réseaux thermiques
Diego Hangartner, HSLU
25 April 2018 · 1:36 p.m.
Hotmaps
Thierry Bernhard, CREM
25 April 2018 · 1:56 p.m.
Projet Sim4Blocks
Prof. Jessen Page, HES-SO
25 April 2018 · 2:14 p.m.
Projets SEMIAH et GOFLEX
Prof. Pierre Roduit, HES-SO
25 April 2018 · 2:20 p.m.
IntegrCiTy
Prof. Massimiliano Capezzali, HEIG-VD
25 April 2018 · 3:02 p.m.
Smart Grid Thermique
Corentin Maucoronel, Amstein+Walthert
25 April 2018 · 3:23 p.m.
« Smart Ski Resort » Projet pilote de l’OFEN
Thomas Grange, Simnet SA
25 April 2018 · 3:51 p.m.

Recommended talks

Les entreprises comme acteurs principaux d'une politique de la biodiversité
Evelyne Marendaz, Cheffe de division / Office féd. de l'env.
19 Jan. 2012 · 3:24 p.m.
Nevex
Catherine Serré, Technicolor
25 Oct. 2012 · 12:29 p.m.