Embed code
Note: this content has been automatically generated.
bonjour a tous eux donc réseau énergie apparaît 3 fois presque perdu donc l'ironie rapidement
làdessus heu pour parle également du concept de juste en introduction dans un
images et cette partie et montre un le plus gros data center tu sais pas si vous savez où ces connaissait
ces plans
voilà donc qui consomment à eux consommera autant vinci 1'000 habitant plan i. a.
13'000 habitants
donc voyez non contrainte à saintpierre qui a consommé deux fois
plus que je consomme toute la ville en termes d'électricité
et c'est vrai quand on fume quitte un petit calcul rapide je vous
passe les détails sur eux la quantité de chaleur en prenant
comprenant pas trop de patronage quantité de chaleur qui évacue éparses
data serveurs ont à peu près hassan gigawattheure par an
et en termes de chauffage donc sur les statistiques de la ville de gland mazout gaz en et à 150
vous voyez et 151 peu prénom pourront uniquement ski résidentiel
donc on pouvait largement chauffée enfantine utilisés en tout cas cette énergie cette
chaleur fatal à basse température pour eux pour eux chauffé à vie
donc ça fait partie un petit peu mon instruction et du
paradoxe énergétique du monde moderne qui eux qu'on consomme
des quantités colossal d'énergies fossiles pour se chauffer produire l'eau chaude sanitaire et à côté de sade
en même temps on a des process industriels des systèmes de climatisation qui rejettent beaucoup de chaleur ce que
le principe d'un système de climatisation ces de prendre la chair quelque part et la est sont débarrassés
donc là il existe vraiment un potentiel énorme de valorisation de cette chaleur fatale basse température alors état basse
température c'est du contrat mais on a la technologie pompe à chaleur qui peut nous aider
mais ça c'est un premier élément qui est
important traité on avait également fait cette présentation
sur le dos à la transition énergétique à genève chacune par une
analyse plus française aussi par rapport au parc des centrales nucléaires
et bien plus important côté français on pouvait chauffé avec toute la chaleur fatale évacuée par les
tours de refroidissement pour chauffer tout le parc de logements de france donc c 7
pour montrer un petit peu laisser ses ordres de grandeur énergétique autres aspects
aussi c'est tout ce qui énergie solaire on voit que
on a réellement d'à peu près 1'430 watts par mètre carré qui tombe à
la surface de la terre ce qui représente à peu près 20 millions de watts par habitant
aujourd'hui en voyant consomme 2000 watts par habitant toutes énergies confondues
et si 1'000 watts en suisse donc on voit aussi plat d'un point de vue au niveau de l'énergie solaire on a
on est efficace qu'on ne sait pas à valoriser correctement cette
énergie principalement par rapport à un problème de stockage un
mais quand même il y'a un potentiel qui est important voici notre besoin énergétique annuel mondial
le rayonnement solaire annuel donc potentiels l'on pourrait quand même normalement récupérer
un minimum d'énergie pour eux pour eux et mieux la valoriser
justement c'est le but du concept du principe du réseau d'énergie
donc c'est de capter et stocker valoriser cette énergie thermique
basse température chaleur fatale et de l'utiliser pour eux la
production de chauffage et eau chaude sanitaire via les pompes à chaleur
donc pour capter cette chaleur fatale issus des rejets thermiques process industriels
issu de la climatisation va créer une boucle en fait
il vous plaît thermique un réseau en fait un smart grid en réseaux intelligents
qui va nous permettre de récupérer cette chaleur fatale ses réseaux d'énergie
et on peut également récupérer la chaleur des eaux usées
et ce qui va être important c. de la stocker de manière inter saisonnière parce qu'
effectivement on a des fonds besoin de chauffage en hiver alors que la chaleur apparaît principalement disponibles
en période estivale légalement la chaleur solaire parce qu'au niveau du sol
et on peut aussi connecté du solaire sur ce type de réseau
notamment les panneaux solaires et b sont des panneaux photovoltaiques avec
un échangeur derrière qui produisent la chaleur basse température
pour le 40 45 ans devrait donc qu'il ait directement compatibles avec les réseaux d'énergie
et donc valoriser les toitures des bâtiments avec du soleil levant production simultanée
de chaleur électricité c'est également complètement pertinent avec une boucle d'énergie
donc ça se matérialise un petit peu comme ça d'énergie c'est à un
réseau ces deux réseaux en fait de tubes alors là je parle du concept
on a développé chastagnol perte donc pas encore de réseaux d'énergie plusieurs types de réseaux d'énergie
donc nous ce sont deux boucles qui ne sont pas liées entre elles et pas de circulation
forcée dans les boucles il faut imaginer sa commune de gros réservoirs en fait d'eau
et ce qui fait bouger vos dents dans ses studios c. uniquement les oeufs
lait sous station des bâtiments et les petites complexes ou stations des bâtiments
et puis on a déstockage je thermique réparties tout au long du
réseau et en vient connectés chaque bâtiment vente du logement collectif
sur ce réseau de la vie individuelle des bâtiments administratifs
et les bâtiments industriels ou data center etc
donc je rentre juste un petit peu entre eux dans le détail du fonctionnement
donc le principe comme je dis on retrouve ici nous deux tubes
deux tuyaux qui ne sont pas lit entrevoyait pas d'autre de bouclage entretemps j'appuie au chaud nature froid
le duo froid lui bons les températures sont indicatifs ici ça peut s'attendre un petit peu varier en fonction
des concepts c'est pas tellement un important mais jouera tu occupe toujours plus froid que l'autre
et le principe de régulation la boule d'énergie c'est d'avoir un delta de température d'environ
4 à 5 villes entre les deux cuves après la température d'études finalement peu varié
sans problème ce qui va nous limiter en température basse est le point
le lot donc on va plutôt se limiter à calibrer minimum venture froid
et après sur lui au chaud va tout va dépendre des process industriel que
mais le principe ceinture froid qui est relativement froid un duo choqué
relativement chaud et je viens pluvier ici donc des bâtiments
avec 10 ou stations et des petites pomper ses pompes sont vraiment dans les bâtiments dans
les stations bâtiment j'ai pas de circulation forcée centralisées dans le réseau d'énergie
quand j'ai un équilibre thermique c'est à dire que j'ai un
preneur de chaleur 0 un preneur de froid qui ont qui eux qui ont besoin à peu près la même quantité d'énergie chaud et froid
en fait que le réseau d'énergie même servir de mutualisation il
va créer des synergies énergétique entre les bâtiments cet égarement industriel
ici il va pomper dans le studio froid de l'eau douce degré il a rejeté loi 16 degrés denture chaud
et ensuite ment mon logement étant demande de chauffage il opère 16 devrait passer dans la pompe
à chaleur et rejeta 12 devait vient bien bouclage comme satisfait forger un équilibre
dès que j'ai un déséquilibre par exemple en plein été donc du monde industriel qui rejettent
de la chaleur fatale sur des souches o les bâtiments tertiaires lac
un fléchissement bureau eux tous les commerces qui rejette également sur la boucle un
moment donné à force de rejeter sur cette bon comme j'ai pas de
bouclage ici il faut bien que l'eau retourne en studio denture froid donc
vient boucler dans mes stockage thermique mes chansons géothermie pompe à chaleur fatale
passe dans chanson réchauffe la terre donc l'eau se refroidit et retourne dans le tueur froid et c'est comme ça j'ai un site
si ces faits et avec ce phénomène en été je viens chargé en stockage thermique
chauffe aimant chanson réchauffement chanson tout et relative par dean température initiale
peutêtre qu'on ait sur le lit de 100 mètres de profondeur login température moyenne autour de 20 degrés et sur une
une période estivale je vais chauffer jusqu'à plus 5
cabine maximum donc si tu un chauffage relative
donc on va monter à 25 degrés et ensuite en hébergement le
phénomène inverse les bâtiments bordeaux chauffage imagine ton industrie nous rejette plu
donc tout les bâtiments vont pomper sur la boucle chaude et rejeté dans la boucle froide
qui va repasser dans stockage thermique le halo qui froide va se réchauffer donc je vais refroidir le terrain
et je repart ensuite dans mon tuyau chaud et je fais mon site le comme ça
donc ça ces principes de la boule d'énergie que nous avons que nous avons développé
donc l'avantage ici comment j'ai pas circulation forcée dans ces grosses conduite j'ai
pas de pompes de grosses pompe de circulation et donc de grosses consommations électriques à steve
ces principes eux ne font que s'il l'intérêt de ce type de réseau et
donc vraiment mais petite pompe ici qui fonctionne uniquement fonctionnement j'épargne circulation forcée parme
voilà donc ceci pour présenter le contexte maintenant les exemples que j'ai acquis qui nous intéresse alors le premier
c. la coopérative de logement famille
n. benech genossenschaft cuisine pour mon
allemand à zurich quelques unes des plans coopérative d'europe
donc là donc on voit peu près on voit à peu près cette
coopérative donc qui fut à peu près tout cet espace la
ici on a des logements neufs ici plus anciens des années année 60 à
sa jusque dans les premiers bâtiments étaient construits dans les années 20
donc on a 2000 902'200 logements 5'500 habitants
à peu près 150 mètre carré de surface chauffée dit mégawatts de
puissance 3 kilomètre de réseaux à terme de boucles d'énergie
et l'idée donc que l'objectif de la coopérative s'est passé de 30
9 gigawattheure par an d'énergie primaire à 13 d'ici 2050
donc pour cela ils font une substitution totale de leurs réseaux de chaleur
soulignait déjà en fait plusieurs petits réseaux de chaleur sur ce site
au fioul que immigrants prend à en réseaux d'énergie donc ça c'est aussi intéressant c'
est qu'on a rien à migrer un réseau de chaleur existant en réseaux d'énergie
et ce réseau d'énergie être alimenté par deux est alimenté aujourd'hui par un intercepteur swisscom et à
terme par deux avec credit suisse pour un total de 4,5 mégawatts
J3 chambres de son dieu thermiques 250 mettent à environ 450 100
comme je dis un parti aléatoire donc le plan
du quartier comme ceci dans tous types grisée c de cette qu'appartient donc à la coopérative
comme je l'ai cette partie là était on a donc les premiers bâtiments qu'ont été accordés donc c'est toute cette zone là
avec le data center de swisscom
et donc là en noir j'ai le réseau d'énergie a donc ces deux tuyaux de dessin sans
en polyéthylène donc on ne sait pas de s'isoler
son pas isoler un besoin de les isoler pulligny autant perdu
et ici j'ai donc les sous station qui sont équipés de pompes à chaleur
et après on alimente les réseaux les anciens réseaux valencia réseaux de chaleur
qui vient de desservir les bâtiments à eux les bâtiments existants
en termes de température donc la production de ces 7 à 60 relevait donc lancé sur
des pompes à chaleur ammoniac import vous avez des rendements des copains d'assez bons
tout ce qui se chauffage de l'anciens et eux on le fait à 60
7 degrés donc on a des quotas annuels mesurée à 3,9
et tous les chauffages du 9 au nez sur du 38 degrés en départ avec des copains
annuel mesurée de 5 virgule deux leur affranchissement donc au niveau du data center 6 degrés
et là vous avez des variations de température dans la boucle chaude ou froide boyer minimum 4 degrés
et maximum 28 dans la bouche alors minimum calculé
que se passe til effectivement qu'entre eux je pompe en hiver sur eux
sur la boucle chaude et que j'arrive à quel degré son amoureux fois j'ai toujours dans notre concept de
réseaux d'énergie en a toujours à la fois toujours un point et si la foi se fait du bien
c'est un point très important pour ce qui permet de décrypter en fait et puissance sans quoi
on aurait des chansons géothermie qui serait un énorme et c'est ce qui coûte plus cher
donc le développement et l'analyse technique et économique fine affaire pour avoir un investissement
et d'aucune rentabilité du système qui soit adapté donc la pointe toujours nécessaire
il ya pas il s'est pas du 0 énergie fossile ment d'exemple on
a fait laissé ici c'est que ce ne serait pas le cas
donc là j'ai quelques graphiques donc qui datent du début du démarrage du réseau aujourd'hui on a
vraiment un profil bien équilibré entre eux les t. i. et donc on a démarré en 2014
donc là vous voyez le allergiques épuisé sur le réseau a donc ça c'était pendant
l'hiver donc ça c'est toute l'énergie qui pompée par les pompes à
chaleur pour faire le chauffage ça diminue force forcément été puisqu'on produit plus que l'
eau chaude sanitaire et l'énergie injecté donc la chaleur fatale du data center
que l'on voit ici un petit peu aléatoirement cétait démarrage
et il faut bien comprendre qu'on ait à on élit si
un opérateur téléphonique et le contrat ne met pas contraignant
series quand on travaille avec des data centers ne peut pas se permettre de dire vous
êtes obligés de fournir à l'énergie il faut laisser certaines flexibilité donc lui ait pas
les arrêtés de fournir la chaleur fatal à tout moment et ça il faut aussi prendre en compte en considération dans le dimensionnement
là sur la même période envoie un petit peu les niveaux température a donc ce que je
vous disais un écart de température que toujours maintenue entre l'u. e. chaud inquiétant rouge
et l'u. e. froid donc c'est vraiment le principe de régulation maintient cet écart pour avoir
une régulation basée sur la régulation simplifiée et avant le problème en termes de débit
et notre la température ensuite dans notre réseau peut varier en fonction des saisons donc ici
à chaque fois la période où je sais qu'en fait data center injecter de la
de l'énergie sur le réseau donc ici un enjeu cooling direct est le data
center travaille avec sauf le tube fois l'eau du 3 du réseau directement
et ici en pleine étaient eux cet enclos du froid et
et trop chaude en fait
l s acteurs par ce groupe froid et là on travaille donc sur eux sur les comme les conventions dégoût
point c'est pour ça qu'on a dit niveau température aussitôt oublié alors vu tourner sur la coopérative de logement
ca pas de consommateurs de froid à la coopérative peut ça les arrange à
plusieurs zones températures chaudes sur voiture chaud meilleur et le coop et pas
ça c'est une solution assurent eux jusque mai 2017 par un peu plus de données donc montre à peu près la même chose
et également la puissance ou tirer sur eux le champ de sanglots thermique
ce qui est très importante non un suivi énergétique un monitoring énergétique
qui effectuent ce contrôle chaque année c'est que l'équilibre entre la
chair puiser dans chanson dès la chaleur injecté eux soient respectées
c'est la condition très importante sans quoi on risque d'appauvrir ou des pauvres
et au sol on si on injecte trop de chaleur c'est votre programme
ce convoi contrat augmenter les ventes et les cotes mysql et très important c'est que l'énergie que l'en sortir
dans le sol il faut qu'on la connaît donc on a rien jette un moment donné sur eux sur eux sur la
autres graphique assure la production de chaleur des pâquis envoie un petit peu la répartition entre donc en jaune si tous
les consommations électriques donc de la pompe à chaleur et de toutes les de tout les de toutes les pompes
et le reste de l'énergie qui épuisés soit directement sur le net un
cette ceinture bastia corrélation entre ce que certains secteurs rejet puisque les
la consommation chaud lorsqu'ils puiser dans les temps les sondes c'est aussi l'énergie de la chaire fatale mais eux qui étaient stockés
simplement envoie un petit peu là sur un profil d'été hiver est ce que cela
en termes d'aspect économique donc l'investissement total du réseau cf
un peu plus de 40 millions de francs suisses et le prix de revient énergie 10 centimes du kwh donc
on voit qu'on est avant tout à fait compétitifs avec des réseaux de chaleur plastique bois énergie
or toutes ces données et beaucoup plus de données dans ce sera pour que vous connaissez tech i.
que vous ne passe le long terme en allemand mais qui eux ont faites un rapporte le
l'analyse de différents réseaux de chaleur en suisse donc à vous trouverez toutes les données vous est présenté sur eux
dans ce document autre exemple rapidement donc le campus de
l'effet vous aide à zurich et méconnu qui était notre premier réseaux d'énergie en fait
donc l'instinct un campus universitaires donc besoin chaud et de foi
un réseau d'énergie qui a été développé sur qui va développer surtout c'est
là pour l'instant on voyait quasiment tous les bâtiments là qui sont accordées
et on a deux chansons de sur les 3 à terme donc à
terme europe presque eux presque 500 mètre carré de surface chauffer
donc substitution d'un réseau de chaleur gaspard réseaux d'énergie donc là on a rajouté par contre d'études
mais serait que le campus i. si on a dégagé technique très généreuses qui sont toutes en plus
donc on a pu tuer des grosses conduite dans ces galeries technique et ici 100 ans en polyéthylène
donc à terme 3 chansons de la construction dont deux
1'012 au chauffage de chauffage vingthuit gigawattheure et
de froid vinci gigawattheure un convoi quant à eux un équilibre entre les besoins de choix et 3
ce qui est important pour notre charge
donc là on voir un aperçu des galets technique là ce sont les tuyaux de tubes du réseau d'énergie et donc
les températures chauffage tout ce qui anciens rénovés donc est à 30
5 degrés qui sont assez performant quand même
tout ce qui 272 et affranchissement individualisé sauf pour le froid laboratoires à 12
degrés et puis ensuite les températures la boucle oscille entre 4 et 24 degrés
donc l'aspect très intéressante quand on arrive vraiment sur des coqs mesurée qui sont et pas vraiment un très bon
donc surtout ce que coop annuelle de pompe à chaleur né à 7 virgule
c. ces jeunes j'ai bientôt fini coop annuel total compris pompe à 5,8 et tout ce qui
l'air froid pour les laboratoires à 6 virgule aspects économiques 35 millions de francs prix de revient l'énergie
donc mixte chaud froid moyens 7,7 centimes donc là on est vraiment très bas par rapport à des réseaux de chaleur
je vous montre juste rapidement eux d'autres exemples qu'on a réalisé un quartier de
bureau et logement à zurich qui fonctionne aussi sur le principe de vous dégager avec un chanson
donc là aussi en un retour d'expérience que vous trouverez sur le rapport que je vous ai mentionné tout à l'heure
et on a également des projets en cours dont un qui juste à côté de l'aéroport de genève côté france la ville de ferneyvoltaire pour ceux qui connaissent
in grossesse des appels à q. donc un gros développement
d'un logement de bâtiments tertiaires et de et
en gros centre commercial et là on va alimenter ce site avec les rejets de chaleur discerne
appel cerner un anneau de 27 kilomètre ladite point introduction qui sont
équipés cryogénie 0 un point c à peu près dit mégawatts
donc l'on alimente sans problème tout quartier on fait juste un petit stockage
thermique au début parce qu'on va le tampon accorde au serment va voir
à voir en un petit déphasage donc on indice thermique
mais leur après le reste on appelle en chaleur fatal qu'on a plus besoin d'objets
thermique et on va même pouvoir étendre le réseau sur toute la ville de ferneyvoltaire
donc ça c'est un projet eux qui manie avec la communauté de communes qui est en cours d'emploi les
travaux sont en cours et entreposés réseaux d'énergie si vous avez l'occasion passer c'est assez intéressant
et autre quartier là qui est en étude de ces quartiers dernier à genève
eux qui eux ses quartiers les derniers donc c'est du logement
bâtiments tertiaires et là on a des sites industriels
alentours intercepteur rolex pour ne pas les nommer
qui ont énormément chaleur fatale et on va alimenter donc justement tout ce quartier
avec cette chaleur fatale pour ce projet

Share this talk: 


Conference program

Session de présentation de doctorant(e)s et jeunes chercheurs
Adrien Gaudard, Eawag
25 April 2018 · 10:12 a.m.
Session de présentation de doctorant(e)s et jeunes chercheurs
Frédéric Amblard, HES-SO et EPFL
25 April 2018 · 10:46 a.m.
Session de présentation de doctorant(e)s et jeunes chercheurs
Julien Crevant, Université de Franche-Comté
25 April 2018 · 11:03 a.m.
Projet OSCARS
Dr. Jérôme Kaempf, KAEMCO
25 April 2018 · 11:53 a.m.
OFEN : Programme Réseaux thermiques
Diego Hangartner, HSLU
25 April 2018 · 1:36 p.m.
Hotmaps
Thierry Bernhard, CREM
25 April 2018 · 1:56 p.m.
Projet Sim4Blocks
Prof. Jessen Page, HES-SO
25 April 2018 · 2:14 p.m.
Projets SEMIAH et GOFLEX
Prof. Pierre Roduit, HES-SO
25 April 2018 · 2:20 p.m.
IntegrCiTy
Prof. Massimiliano Capezzali, HEIG-VD
25 April 2018 · 3:02 p.m.
Smart Grid Thermique
Corentin Maucoronel, Amstein+Walthert
25 April 2018 · 3:23 p.m.
« Smart Ski Resort » Projet pilote de l’OFEN
Thomas Grange, Simnet SA
25 April 2018 · 3:51 p.m.

Recommended talks

Etude pour l’électrification de la flotte de véhicules communaux, Commune de Martigny
Thierry Bernhard et Patrice Moret , Resp: CREM - directeur des écoles communales de Martigny
14 Dec. 2017 · 3:50 p.m.
INTRODUCTION
Panos MANTZIARAS, Directeur, Fondation Braillard Architectes
8 Dec. 2016 · 9:24 a.m.