Embed code
monsieur le vice président du conseil national cher dominique document monsieur le président du
grand conseil immobilier monsieur messieurs les conseillers nationaux et conseiller aux états
chère chantal et cher terminer nos grands champions mesdames messieurs les députés
monsieur le président du comité candidature sion 2026
monsieur le président de la fondation des sports de neige avec son
horizon mesdames messieurs les invités chers amis des sports de neige
entre les sports de neige ou les sports de neige elle valait
c'est une longue histoire d'amour et elle date
d'un siècle d'essor du tourisme et des premiers remontées mécaniques dans les années
50 progressivement mais sûrement le ce qui est venu sur le levier de puissants
le développement économique des régions de montagne de nos vallées qui a permis
de diminuer l'exode rural et donner aux populations montagnes des perspectives
le ski que certains condamne déjà ces 2 milliards
de francs de valeur ajoutée pour ce canton
s'il ya un endroit où francor du ski dans 50 ans c'
est bien ici parce que dans les alpes aucune région mais
doté de ses qualités et caractéristiques là j'ai beaucoup par les touristes cette semaine je crois que vous avez tout lu
et je le répète rien mais j'ai aussi tout ce que j'ai dit entretemps
les enfants christophe privation bien équipé et j'ai pas besoin de leur whisky
entretemps celui qui a dirigé dada tourisme pendant 16 ans a dit que
ce qui était pas attractif je me demande pourquoi on doit
verser un salaire je pense que nous devons être ses ambassadeurs enthousiaste
des sports de neige et nous avons tout pour faire
puisque les habitants des vallées montagnes ont vu dans cette activité a filon
ils ont vu dans ses possibilités d'accompagner nos hôtes
les possibilités de gagner sa vie l'été restait néanmoins dans la
plupart des régions le moment des fonds et le moment de
la construction ce modèle a fait recette durant des décennies aujourd'
hui il est à réinventer de a. jusqu'à z.
faisant face à des offres touristiques extrêmement concurrentiel et diversifiée
le tournant des années 2000 a révolutionné le modèle touristique traditionnels
les transports aériens internet les voyages à bas coût la digitalisation générale ont sonné
le glas de ce qu'on faisait de ce qui a toujours marcher
le premier à savoir les transports a permis de plus grande mobilité pour un coût quasiment anecdotique
préparer ses vacances depuis chez soi c'est désormais possible à des prix très attractifs
cette plus grande mobilité cette meilleure information et surtout des
prestataires touristiques qui ont su rapidement adapté leurs prestations
o tarifs et aux nouvelles pratiques pour les sports d'hiver le
prix et rester élevé d'une certaine un compressibilité des coûts
des investissements importants réalisés notamment dans les remontées mécaniques et
mêlant pas rare que nos concitoyens face en
vacances au soleil à novell dans u destinations lointaines
cela n'a pas épargné tourisme valaisan
la baisse continue des journées skieur incertain vieillissement de la
population de skieurs une concurrence toujours plus vive
de l'étranger sans parler d'un certes à des intérêts des habitants pour le ski
je suis un passionné du ski j'aime le ski comme la plupart de ceux qui sont là aujourd'hui
et je suis effaré de voir tout ce qui viennent demander de l'argent pour
construire toutes sortes d'infrastructures extraordinaire et frédéric femme mon collègue conseiller d'etat
fait face aux mêmes demandes eh bien ils veulent tous quelque chose
pour construire des infrastructures extraordinaire et je leur dis mais
avant de construire une infrastructure à la télé au multi sports assaillants eh bien
la salle de gym LLA autotour dans ces montagnes sur les chemins montagne
dans les forêts dans les cabanes d'altitude et je crois que notre défi premier
ces transferts de toute une génération de jeunes valaisans et 150'000 dans les écoles valaisanne aujourd'hui
dolan école enfantine au collège en passant par les écoles professionnelles et bien tout
cela peuvent devenir si nous étendu notre des ambassadeurs du tourisme valaisan
l'avenir nous dira si cette stratégie portera ses fruits si
cette idée est excellente pour les autres valaisans et valaisanne
j'espère qu'elle permettra de dégager aussi des revenus qui permettront de moderniser les installations et d'investis
je me pose aussi la question de savoir s'il faudrait pas offrir plus pour chaque franck on dépense
finalement c'est bien le rapport qualité prix qui intéressent et lorsque
vous êtes heureux lorsque vous êtes satisfait de vos vacances en
suisse ou à l'étranger et bien vous regardez à la fin du mois le solde de votre carte de crédit remettre
le tourisme au sens de nos préoccupations les professionnels qui fournissent des
prestations qui rendait genre on a besoin de quoi aujourd'
hui on a besoin d'émotions on a besoin de passion dans un monde qui nous stresse de plus en plus
en fait ces vacances il faut offrir quelque chose de bien assez variables économiques s'ajoute celle du climat
des débuts divers difficile beaucoup plus capricieux qui annule souvent la décision de passer un séjour en vacances
difficile de maitriser le temps tout au plus pouvonsnous
tant en atténuer les conséquences avec enneigement artificiel
mais mettant plutôt en valeur l'expérience autour des sports de neige i a l ce qui
vient juste d'abord mais il ya la musique qui a la gastronomie à la découverte
i. a la personne qui vous accompagne qui fait découvrir cette
montagne il ya tellement de offre aujourd'hui à combiner
sur un plateau pour offrir ses produits qui correspondent aux besoins de la clientèle avec le terme
alice avec la culture avec le logis et j'en passe et les meilleurs garants esprit
la satisfaction de nos hôtes et collaborant avec nos voisins plutôt que
d'en voir un concurrent avec les sports d'hiver
nous pouvons rester le pilier de cette économie touristique valaisanne conscient qu'il ne suffit pas de
se contenter d'hiver mais qu'il faut investir dans le développement du tourisme 4 saisons
annualiser les retombées économiques du touriste je pense par exemple
à la possibilité d'occuper les professeurs de ski
comme guide de vtt par ses itinéraires sont encore ni
homologué ni vraiment balisé dans beaucoup de destination
et des possibilités aussi d'excellentes initiatives sont en oeuvre pour faire de ces
expériences estivale interrégional diversifiée relier la pleine
la montagne des attractions touristiques véritable
u n 109 car avec toutes les activités majeures du canton sur un seul produit
au lieu d'avoir chaque initiatique dans son coin le touriste était à réinventer
je voulais dis et nous n'avons pas grandchose à perdre finalement
ensemble et attirer tous à la même quand c'est un produit difficile ça été dit
gouvernement calcul économique mais je suis persuadé que nous sommes capables de le faire
concentrons nous donc sur cette clientèle déjà présents qui connaît nos
régions qui saura aussi les apprécier aux autres saisons
on parle du tourisme on se demande aussi quel rôle peut jouer la politique et quel rôle jouera le canton et bien ce rôle
tient essentiellement aux conditions cadres que nous devons mettre en place pour
que vous les acteurs du tourisme sachez développer vos activités
le rôle de létat et toujours subsidiaire il ne va jamais suppléer
l'activité des chefs d'entreprise mais il sera là pour soutenir le développement
de cette économie valaisanne au travers de la loi sur le tourisme
du fonds pour le tourisme de la nouvelle politique régionale et j'en passe dotée de moyens importants
et qui doivent être utilisés peut être avec un peu plus générosité un peu moins de prudence
ça été le cas par le passé aussi valait valise promotion
cette action absolument pionnière du canton du valais qui
pour toutes les activités que ce soit l'industrie que ce soit le tourisme ou
l'agriculture a décidé de se mettre ensemble derrière une seule stratégie promotion
et derrière une seule marque pour promouvoir ce canton je pense aussi là que c'est une chose
que nous avons bien faites vos poursuivent sans relâche avec dans tout les acteurs à se réunit
à connaître encore mieux les besoins de leurs clients de
leur procurer cette émotion dont ils ont besoin
de faire en sorte que la jeune génération se retrouve pas seulement
skis aux pieds mais avec de la musique avec des
choses qui leur plaisent avec du fan de la classe moyenne suisses et européennes puissent se payer des vacances en valais
et je crois que les choses bougent effectivement beaucoup dans ce secteur des sports d'hiver
et c'est une bonne chose on mesure à les effets d'un certain nombre d'initiatives à
l'horizon de deux ou 3 ans je pense que les choses vont dans la bonne direction
j'ai demandé à mes services de collaborer entre l'école le développement économique
le sport
pour remettre toute cette génération sur les skis aujourd'hui un enfant sur deux ans
valère ne connaît pas les sports de neige et moi j'aimerais que tous
deviennent les ambassadeurs de cet environnement extraordinaire qui connaissent la concordia était qui contenait
mont rose qui connaissent aussi la cabane de mousse est celle de val serait qui connaissent aussi à vélo
ce trajet extraordinaire entre blacksad golf qui soient aussi des ambassadeurs des sports de
neige remettra doucement sur les skis avec quelque chose d'assez fan j'
ai confiance en ceux qui sont mis autour de la table maintenant et on a besoin de tout le monde on a besoin des remontées mécaniques
des magasins de sport des professionnels de la montagne guide et professeur de ski on a besoin des anciens champions
pour ce sport populaire celui qui nous est courir de l'école à la maison pour voir les courses de
pire mine eh bien je suis sur cet enthousiasme on développera en direction de 2026
avec frédéric fabricant philippe rochat je suis sur ce canton escapade enthousiaste et j'attends de votre dose
est haute à partir du 11 au plus tard du 18 le
jour le conseil fédéral aura dit en milliard de francs
sur la table pour sion 2026 et bien que nous soyons unis comme un seul homme parce que des risques
on a toujours dans la vie mais y'en a finalement pas beaucoup dans ce projet puisqu'on utilise essentiellement
l'infrastructure existante en fait pas comme en 2006 à vouloir construire 3 ou 4 patinoire olympique
milieu du valère ça c'est pas la politique en vue des jeux durable des jeux populaires des jeunes beaux des jeux qui fasse
plaisir et qui permettent à tout les acteurs du tourisme valaisan de

Share this talk: 


Conference program

Ouverture
Laurent Bastardoz, Journaliste sportif, RTS, Radio Télévision Suisse
7 oct. 2017 · 10:21 matin
Souhaits de bienvenue
Alexandre Morisod, président du CO et président Valais Snowsports Fondation
7 oct. 2017 · 10:23 matin
Discours officiel de M. Christophe Darbellay
Christophe Darbellay, chef du Département de l'économie et de la formation
7 oct. 2017 · 10:28 matin
Présentation de Valais Snowsports Fondation
Patrice Vernay, membre du conseil de Fondation Valais Snowsports Fondation
7 oct. 2017 · 10:41 matin
Présentation des ambassadeurs
Laurent Bastardoz, Journaliste sportif, RTS, Radio Télévision Suisse
7 oct. 2017 · 11:02 matin
Table ronde: Les sports de neige, un levier de croissance économique et une valeur d’image pour le Valais et la Suisse sur la scène internationale
Frédéric Filippin, Dominique De Buman, Mathias Reynard, Frédéric Favre, Jean-Philippe Rochat, Pirmin Zurbriggen
7 oct. 2017 · 11:26 matin
Cloture
Laurent Bastardoz, Journaliste sportif, RTS, Radio Télévision Suisse
7 oct. 2017 · 12:26 après-midi