Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:03
merci beaucoup alors je propose aux autres intervenants de remonter
00:00:06
sur scène ce point le délit de est un
00:00:13
si vous avez des questions
00:00:18
micro qui va passer dans la salle
00:00:20
levez la main un de ces signes
00:00:25
je passais par alors on a un problème question deux minutes je vais chercher de micro
00:00:33
en
00:00:39
j
00:00:42
c'est pour ça
00:00:45
mars un merci vraiment devait se jouer notre jeu bonnes remarques préliminaires la question
00:00:53
je voudrais bien que tout les orateurs s'exprime si possible en france
00:00:57
et aujourd'hui ça fait pas mal de militer pour le meilleur
00:01:02
et puis quand on n'utilise décide des acronyme conduisent au
00:01:06
moins toujours une fois en toutes lettres ce que ça
00:01:10
veut dire je ne sais pas que l'essence de la c. s. et m. servi 3 centres de recherche
00:01:15
mais donc par rapport à la simple c'est bien ça permet à ceux qui sont idiots de lettres un peu moins
00:01:22
et puis quand on arrive assez on arrive quand même pouvoir se dire en français ici
00:01:26
alors moi j'ai une question par rapport à la fragilisation des systèmes actuels
00:01:34
en fait vous parler toujours deux de la question de la puissance cette énergie dans vos systèmes
00:01:40
et on peut dire que c'est grosso modo catastrophique
00:01:44
voilà 10 ans j'avais un modem sur un
00:01:47
appareil de téléphones portables et mon appareil de téléphones
00:01:51
portables ce modem surchargé 2 fois par semaine
00:01:55
et ça marche et je n'ai pas besoin de m'occuper de temps en
00:01:58
temps je m'étais lui et puis c'était parti pour 3 jours
00:02:02
aujourd'hui quand vous avez algérien focalisation sur un iphone
00:02:07
et vous amuser à vous faire accompagner dans le train ou en voiture
00:02:12
avec l'iphone qui vous fait part courageuse du labour ça brûle
00:02:17
un de ceux qui ont tenté sa chose tellement il bosse commence vous et deux heures après il a la
00:02:24
sin city ça c'est vraiment très demandé et je deuxième exemple audevant des
00:02:29
magnifiques montre GDS pour sportifs triathlon au bassin s'emballe pièces
00:02:37
et si vous êtes de nombreux domaines vous allez prendre dans les 10 or
00:02:41
si montre triathlon après 6 heures et vous quitte et sont incapables de
00:02:47
continuer à se cachait l'accusation a tout bouffer pour moi j'ai bien
00:02:51
compris que vous bracelet 7 kaki de lire chercher ici recherche pas
00:02:56
la police à la porte un commentateur allant dans ce cas là ou qui dit nous n'
00:03:01
a pas la position que je crois qu'on a compris le sens d'autres questions
00:03:04
je propose de passer la parole à part justement déjà sur
00:03:07
le scientifique signification du duc sème centre suisse du premier
00:03:12
c'est un rayon de 150
00:03:17
essai historique un historique parce que je le sais en arrière pour
00:03:23
aider les entreprises suisses dans l'innovation la technologie de voir
00:03:26
pour sachs électronique électrotechnique et c'est pour ça qu'on utilise aujourd'hui le sermon le centre suisse
00:03:32
électronique électrotechnique pas ce qu'on fait beaucoup plus de choses que non seulement l'électronique un
00:03:38
vient en débat làdessus
00:03:41
la deuxième question quitter sur la qualité finalement des objets
00:03:50
un voie cela vient c la engendrant
00:03:58
bracelet
00:04:00
spécialement démontrable
00:04:03
pas été développés ils ont été développées selon des technologies ont appris des téléphones intelligents
00:04:08
et c'est pour cela que l'accès à un centre suisse électronique
00:04:13
après un grand projet avec le groupe swatch pour le développement de la montre intelligente dement
00:04:19
et c'est un projet de plusieurs millions sur plusieurs années on a pas le droit de parler
00:04:24
mais l'objectif de ce projet s'est développé une vraie montre intelligente notamment
00:04:29
basé sur des composants suisse mais qui sont vraiment des années pour les montres intelligent
00:04:37
oui je vous les suivants thierry je voulais juste de rebondir sur
00:04:41
la question de monsieur jeanlouis évidemment le monde du digital
00:04:45
un certains nombre de jargon démo assez compliqué
00:04:50
raison pour laquelle nous avons pensé et réalisé un glossaire qui sera disponible sur le site internet
00:04:55
des rendezvous 4 point 0 donc vous aurez les
00:04:58
uns contre les autres et autres spécialités des
00:05:04
et autres termes plus ou moins remplissent pas anglais vous aurez tout ça sur
00:05:09
le site internet depuis que nous aurons q u d tout ça
00:05:17
26 de ce type d'eux dispenser des entrepreneurs dans la salle vous avez tous dit plus
00:05:24
ou moins que l'internet des objets et ça concernait tous les secteurs d'activité
00:05:29
alors sichuan directeur de PME aujourd'hui je me je sais pas exactement ce que pourrait apporter
00:05:35
l'internet des objets estce que je peux venir vous voir monsieur vous
00:05:39
cet homme vous présenter mon activité et vous demander encore
00:05:43
pourriez m'aider en quoi l'internet des objets pour m'aider comment ça se passe sa prise de contact avec vous
00:05:49
alors qui aille à différents sort de prison contact unes des sort de prison contacter
00:05:55
entre notre présence aujourd'hui mais les cas les plus récemment fait que ces deux dernières années ce convoi
00:06:01
c'est vraiment des chefs d'entreprise qui viennent et la plupart étant égal avec leurs produits
00:06:07
et vient avec leurs produits avec un problème parce que c'est cet accord avec le produit pour le connecter
00:06:13
c. connecter le produit pour faire du intensifier je peux dire que ça veut dire ma synonymes en français
00:06:22
à 600 règles sert à rien pouvoir faire voilà de d'intelligence artificielle pour
00:06:28
en parce que c'est la majorité des permet aussi célèbre service qui
00:06:32
qui servent des multinationales dont ils ont des besoins des multinationales
00:06:36
qui disent voilà moi j'ai besoin de ce produit
00:06:39
on de ce service j'aimerais savoir combien cette machine est ornée pourquoi cet arrêté j'aimerais savoir quand estce qu'elle
00:06:44
va s'arrêter et à cause du bas au lieu de faire chaque chez page chaque mois
00:06:50
la la maintenance qui été qui et juste programmée c'est de faire la maintenance prédictive pour savoir quand estce
00:06:56
que la chine elle va s'arrêter et c'est là où le secteur machines outils il est vraiment
00:07:00
concernés mais la majorité à la plupart des cas ces chefs d'entreprise qui vient observés
00:07:05
qui discute avec avec moi avec eux le sillon
00:07:08
avec n'importe quel ingénieur roxane pour savoir
00:07:11
comment on va connectés ont fait leur produit quel genre de capteurs on va développer
00:07:16
et pour quelle application et la meilleure solution c'est que quand le chef d'entreprise il est vraiment une vision claire
00:07:22
de ce qui va de ce qui va développer sa
00:07:24
facette après notre travail si l'on a vu
00:07:32
de 40% on a beaucoup parlé des méthodes links par
00:07:38
définition ces objets notre réseau qui a toujours aussi des services
00:07:43
et puis on essaie de vendre plus en plus de services autour des objets mentionnés société qui
00:07:48
ne produit pas mais qui a plutôt des services offrit un bien fou
00:07:54
de données et quant à lui aussi par rapport aux téléphones mobiles qui soit quelque
00:07:58
part dans le cloud ou à quelques pas esquiver possibilité pour les entreprises de services
00:08:05
de connecter swisscom ou abus pour justement avoir des informations ou un
00:08:11
partenariat pour recevoir ces informations qui pourrait être utile pour proposer un service
00:08:17
développer cette question et merci pour pouvoir et la question et je pense que nous lui en fait sur
00:08:24
tous essentiels c'estadire que l'économie de la donnée va devenir de plus en plus importante
00:08:29
donc il va falloir trouver des mécanismes et non pour mettre à disposition des données
00:08:34
et c'est là où il faudra faire une distinction entre les données
00:08:37
publiques oui à toute une chose qui doit se mettre en place
00:08:41
je pense que la suisse n'est pas la première làdedans mais ça commence à bouger
00:08:45
sur le fait que toutes les données publiques par exemple capteurs sur les routes
00:08:49
les capteurs de pollution doivent être mis à disposition des entreprises
00:08:54
et puis après les données privées et cela aussi doivent être mises à disposition par contre il faut bien comprendre que
00:09:01
l'entreprise par les données cesser aussi de valeur qu'ils ont donc ils vont chercher à les valoriser
00:09:08
mais comme j'ai montré dans mon exemple enjeux les combiner toutes ces données qui apparaissent
00:09:13
donc il faut trouver des mécanismes pour pouvoir échanger des données pouvoir passer des données publiques et qui doivent être ce
00:09:19
qu'on appelle l'open data voire des données privées qui peut être mis à disposition sous conditions financières
00:09:24
et je pense que dans les années à venir ça deviendra une condition même de base pour un territoire
00:09:30
de mettre à disposition ces informations la pour justement des entreprises de services puissent venir faire leur travail
00:09:36
on peut tout acteur de service pourra être en mesure justement d'améliorer sa
00:09:42
c'est définitivement des enjeux majeurs et envoie des déviction aussi des exemples à la
00:09:46
métropole nice côte d'azur est un bon élève làdedans où depuis des années
00:09:51
mettre en place à la fois la gouvernance 0 un accès aux données et puis concrètement ça veut dire
00:09:56
quoi c'est à dire qu'ils ont pu remonter les informations sur les la gestion des déchets
00:10:01
et sur cette base la maison pu faire des appels d'offres en demandant à des acteurs privés devenir opéré le réseau de déchets
00:10:07
en leur fournissant ces informations ce qui a rendu à la fois l'opérateur de gestion des
00:10:11
déchets en l'occurrence devient beaucoup plus efficace et fournit un service beaucoup plus performant
00:10:17
on a maintenant des villes où c'est plus simple plus centralisé à swisscom dubail
00:10:21
hewison établi toutes les stratégies de mise à disposition des informations
00:10:27
oui je pense que c'est là où on doit tendre celle où il faut mettre une pression aussi au niveau de
00:10:31
les entreprises pour qu'à la fois l'open data soit en réalité les entreprises puissent aussi partager
00:10:36
ces moments swisscom vous faites ce genre de projet qu'avec des oeufs des instances publiques
00:10:43
pour l'instant il faut il faut bien commencer puis ça c'est bien là la première à la question d'
00:10:48
avance sur le fait de comment adresser ce cette transformation numérique sur internet des objets ou autre
00:10:55
il faut essayer fois prendre et qu'il faut tester il faut aussi est présent c'est pour ça que voilà quand
00:11:01
on parle de donner à tout un pan de protection des données d'assurer la sphère privée ce qui explique les
00:11:07
dont on a décidé voilà on a une mine d'or de données je pense qu'il faut
00:11:11
être clair mais voilà il appartient déjà au gens tu disais téléphone mobile donc pas en faire converger
00:11:18
par contre si un potentiel comme je l'ai montré là de prendre des décisions plus rationnel
00:11:22
et permettent de réduire les investissements donc il faudrait pour éviter le pire
00:11:27
serait c'estàdire pour des raisons protection des données personnelles en fait rien
00:11:31
donc c'est pour ça que nous ont appris n'approche cocréation je pense est un beau modèle au futur
00:11:36
on approchait la ville depuis où la ville de fribourg action soidisant va
00:11:40
nous ont accès aux données on a des dates assez antistress
00:11:46
traduire des scientifiques de la donner eux et puis vous puis vous savez
00:11:53
ce que vous avez besoin vous savez que indicateurs faire donc travailler ensemble à ce qu'
00:11:57
on peut pas partager comme ça les données on doit les agrégée et anonymisée
00:12:01
et puis développons d'innovation je pense que je suis révèle un peut être reproduit dans tout type d'industrie
00:12:08
on a déclaré monsieur retourna vous avez expliqué d'affaires l i
00:12:13
les objets connectés qui sont aussi parce que vous ne vont déplu dépasse le vent d'un
00:12:17
service de ce que vous pensez qu'avec eux l'internet des objets tout de
00:12:23
tout va se transformer sur de location de services estce que ça va
00:12:26
être entraîne généralisé dès qu'on parle de donner ou pas forcément
00:12:31
que par les entreprises veulent passer la question de services j'aurais tendance à dire point de vue plus personnel
00:12:38
c'est plutôt dans votre intérêt parce que si vous achetez votre réfrigérateur avec votre intérêt eux d'autres objets connectés
00:12:44
qui connaît un serveur il doit être garantie fabricant à mes travaux pendant deux ans puis après l'abandon
00:12:50
si vous achetez en tant que service ebay va vous fournir la mise à jour ou
00:12:54
vous allez pouvoir changer de service si vous avez acheté votre objet keeping je pense
00:12:58
qu'un objet connecté sans savoir s. a. et en général ces taxes etc
00:13:04
prenez le temps comme service apparaît alors l'exemple de plus la ou des mises à jour
00:13:08
c'est le but de vous un surplus qui l'utilisaient comme but c'est un
00:13:13
nombre de voitures vendues le nombre de mises à jour de
00:13:16
la porte voiture vivante quand même voiture presque de payer
00:13:21
encore un abonnement je pense a entrepris de se tenir le cap de bonne foi non ça se passe justement
00:13:28
si le alors je connais pas assez bien le business
00:13:33
model s là mais c'est clair qu'un
00:13:36
j'aurais un d'autre que celle où elle a fait faillite je pense pas vous pourrez même arrêter cela
00:13:43
moi je peux téléphone selon son niveau d'exemples concrets
00:13:50
oui effectivement je pense que c'est ces nouveaux il faut le voir comme une opportunité pour l'entreprise de pouvoir faire de
00:13:56
nouveaux services pour qu'un des problèmes si je reprends l'exemple de walter manière étaient plus proches de nous que cela
00:14:02
bah finalement isabelle problèmes qu'ils vont b u n une machine un produit puis
00:14:08
après briser plus vendre ce qu'elle était très fiable et puis elle fonctionnait pendant des années
00:14:12
donc en passant un modèle de services permet aussi à l'entreprise
00:14:17
de ramener des revenus récurrents donc meilleur réel enjeu
00:14:21
était cela aussi qui va et qui doit un
00:14:23
jour faire de l'argent c'est pas le cas de passer un modèle 1'000 factures ont ça
00:14:28
mais un autre côté c'est aussi une opportunité sions concrètes et cela fait ciseaux optimiser leurs oeufs
00:14:35
l'informatique aux leurs algorithmes pour les routes américaines et en fait ils ont eu des remontées de clients un
00:14:41
moment donné ou b notamment les montagnes suisse passer pas
00:14:45
la même chose que les belles arizona au texas
00:14:50
donc vous pouvez vous lennox puis ils ont pu comprendre cette problématique
00:14:56
justement des montagnes de monter et ils ont pu en quelques semaines
00:15:01
modifier leurs algorithmes pour que justement la performance de la
00:15:04
voiture soit meilleur sur les routes de montagne par exemple
00:15:08
donc ya ya deux ans je l'ai un enjeu financier de la part des sociétés qui va pouvoir mener
00:15:14
teaser justement cette partie récurrentes que j'étais très bien montré dans votre slide ou vous disiez dans l'année
00:15:19
on fait mouvante où on loue un objet connecté mais audelà de sa
00:15:23
vie à tout un écosystème où justement on peut de manière récurrente
00:15:26
facturer le juge qui va pouvoir regarder si les comportements sont bons
00:15:33
et puis à l'autre aspect qui et qu'on ait beaucoup plus rapide et efficace à la
00:15:36
reprend les problématiques du client et puis aller à les résoudre finalement c'est celle de
00:15:42
convoité technologique peut modifier tout d'un modèle d'affaires monsieur nous
00:15:46
sommes si l'entreprise qui vient vous voir avec des questions
00:15:49
technologique est ce que vous avez un accompagnement aussip
00:15:54
pour repenser nos modes de personnes dont ça se passe alors repenser un modèle d'affaires
00:16:00
récemment à des experts on a vraiment les experts technologique on va pas être entreprises ont le don
00:16:06
dans leur modèle d'affaires et par contre elle ajouta dans la chanson que permettre à côté
00:16:12
on a la chance d'être aussi en contact avec les universités avec le f. n. l'apprenti et
00:16:19
aussi avec les experts i à des experts planning des experts
00:16:22
aussi dans les rangs des oeufs dont pour les cantons
00:16:26
et on a des bons contacts en fait un excellent et là on met directement l'entreprise qui n'est pas
00:16:32
couché ou qui n'a pas on va faire ça on peut très facilement et très rapidement les mettre en contact
00:16:39
avec eux des experts pour construire un modèle d'affaires là j'ai un exemple récent de l'
00:16:45
entreprise dans le canton de neuchâtel au nom et en train de travailler avec eux sur eux
00:16:52
là la connectivité et de leurs oeufs de leurs produits et
00:16:57
des experts on va faire son travail de la compagnie
00:17:00
pour changer le monde alors on le fait et naturellement mais pas
00:17:05
avec des gens du sa femme et avec eux avec notre réseau
00:17:10
même si vous nous avez montré l'exemple de leadership en commun avec eux les
00:17:14
habits connecté là estce qu'on peut juste avoir une idée
00:17:20
notons que ça coûte desdits points des dépenses comme de simples vous service alors
00:17:25
avec d'autres comme ce qu'en france ça c'est un investissement
00:17:29
personne et en fait des sacrifices sur sa part que le monde on a
00:17:35
pu les intégrer dans le cadre d'un projet européen serait la problème enfin
00:17:39
l'opportunité des objets connectés et aussi prise dans des programmes de recherche européen
00:17:43
juin pas régler son consacrer une plateforme qui s'appelle moi alléguait freeware
00:17:53
p c p a r un temps cette
00:17:57
initiative en fait en francs les comprend les p.
00:18:00
m. européennes et on leur propose non pris technologiques et des peines de prison pas besoin de servage
00:18:07
et du coup on a fait ça avec on l'a fait ce projet avec un guide comme dans le cadre du projet de loi
00:18:13
et dans le cadre de ce projet on a pu tout livré avec d'autres comme son que david comme investit son argent
00:18:22
vous avez dit que l'état de vous pouvez aussi d'aider au développement technologique des entreprises privées
00:18:28
là c'est vous qui fait les démarches accompagnement il faut le faire avant alors son nom pour compte
00:18:34
simon fermé séparer l'approche de qu'on préfère parce qu'on aimerait bien que l'entreprise qui a un vrai besoin
00:18:41
quand cette entreprise qui a un vrai besoin qui vient vers nous et c'est là on peut en fait elle
00:18:45
est certainement pas comprendront mais aussi nous permettre aussi en contact avec des gens mais c. c'est vraiment
00:18:52
ça vient d'un besoin sinon va proposer ce à quoi servent les barrières et des entreprises environ va profiter de sa
00:18:58
et c'est un processus qui eux qui vraiment bien gérer
00:19:01
bien cadrer ou on étudie aussi les oeufs le
00:19:06
le modèle d'affaires en fait et voir ce qui a vraiment un vrai retour investissement on le
00:19:10
prend plus ou moins comme les projets c t i et projets style sa commission technologie innovation
00:19:15
qui est aussi toutes les entreprises suisses dans le processus d'innovation version fait un projet dont le
00:19:21
faire les 100'000 francs la cette équipe et la moitié de ce projet à l'institut de recherche
00:19:28
ce ne sont que des questions d'autres mesures faux
00:19:36
bonsoir pascal wimmer unis comme capitale du personnel sera vite notre industrie notre recherche
00:19:44
étranger même s'ils s'expriment s'exprime avec un petite action et quelques anglicisme mais mes mises
00:19:49
à part cela u petit question donnée du piratage on a on a compris qu'un
00:19:54
c'est évidemment l'internet racing jusqu'à maintenant piratage informatique citant des projets sont ici en effet quelques problèmes
00:20:00
les problèmes étaient syrie et demain on pourra se faire qu'il n'avait pas
00:20:03
sa voiture voir expliquée par santé peint un caisson quelles sont les standards
00:20:10
seulement l'annonce avoir mis en disant i robot tueur
00:20:14
comment estce qu'on doit s'équiper et arrêter aéroportuaires
00:20:17
donc on avance dans tout les sens mardi smart city et d'autres choses
00:20:21
comment estce qu'on arrive et ce qui a des standards internationaux pour
00:20:25
droit des branchements en tout cas assurer la sécurité des installations électriques
00:20:29
installations nucléaires ce genre de choses donc estce que ça existe
00:20:32
lorsqu'on voit simplement avant qu'un grand jour comment réagir excellente question qu'il réponde
00:20:42
allez je vais lancer la question déjà légitime effectivement et je pense
00:20:48
que oui c'est un enjeu majeur après eux c'est définitivement un frein
00:20:53
à ce qu'il faut prendre en compte de voir comment s'assurer sécuriser l'environnement
00:20:59
est pour ça va différents organismes à différents niveaux le fond c'estàdire qu'au niveau suisse i.
00:21:06
les mécanismes en place et des gens qui réfléchissent à la mouche impliqué dans un groupe lié à
00:21:11
l'union internationale des télécoms puisqu'on a la chance que les présentes à genève donc autant
00:21:16
essayer de travailler avec eux ou sur la gestion des données de manière générale
00:21:21
dont les mais comment les sécurise que ça soit pour une ville où l'industrie donc les questions sont posées
00:21:27
à préciser toutes les réponses ne sont pas là et puis je pense qu'on va aller de plus
00:21:31
en plus avoir des cas justement qui remonte repas oui a eu des problèmes liés à la sécurité
00:21:38
mais d'un autre côté voilà il faut prendre en compte dès le départ on sera pas l'abbé mais on peut pas non plus éviter
00:21:43
faudra peser les la balance et à la fois au niveau
00:21:47
de l'union européenne la cybersécurité clairement point dressées
00:21:52
et puis il va de pair aussi avec la partie légal aussi anciens
00:21:54
prévoyait la question toujours très intéressant sur les véhicules autonome
00:21:58
quoique la machine peut décider de ce qu'elle va faire mal quel choix elle prend finalement
00:22:04
entretuer chien tuer l'enfant ou ce genre de chose avec le sursis aucun parti
00:22:10
voilà les parties à la partie sécurité des données et que la partie éthique
00:22:14
cc 3 choses qui de plus en plus prendront l'espace dans les débats et dans les discussions
00:22:20
lorsque la technologie et finalement moyens d'avancer mais il faut résoudre sa crise quelqu'un d'autre peut être
00:22:28
g. a. si je prends l'exemple du ça m'en a toujours dit dès le début que ces sommes pour des
00:22:33
dans la charte incessamment travaille pas pour des projets militaires et ça c'était à l'époque jusqu'à maintenant
00:22:39
ça ne travaille pas pour des projets militaires mais là vous avez 100% raison parce que maintenant
00:22:44
c'est plutôt des projets en faites pas des prairies vertes et avec les objets connectés on entre dans une nouvelle ère
00:22:51
on sait que l'u. dans quelles applications il va partir ce capteur
00:22:57
et consécutive à utiliser les données générées par les capteurs et on
00:23:01
sait dans quelle direction va faire le traitement des données
00:23:04
et mon a lancé à l'interne en fait un petite
00:23:09
un petit programme sur la problématique de la salle sécurité
00:23:14
mais qui va être aussi et connecté avec eux et les programmes au niveau
00:23:19
au niveau fédéral des séances et problématique on réfléchit faite pour les
00:23:24
20 un point de vue un petit peu peter intersection mettait des objets connectés entre entreprises
00:23:29
faut pas voir vous pouvez voir le côté vos dates à vendre sur un serveur cet instrument faire avec
00:23:34
à partir d'un pays aussi le parti c'est que l'objet connecté vous avez mis répéta peut être des failles de sécurité
00:23:41
et ça timidement mais thème caméras de sécurité pour eux surveillance qui se passe dans la
00:23:46
guerre année par exemple et bien attention que vous puissiez faire des mises à jour
00:23:51
sur quels savoirs et elle s'est connecté par ce que la règle de base ou
00:23:55
des sûretés c. émettait le jour c'est aussi valable pour les objets connectés
00:24:00
faut vraiment n'achetez pas n'importe quoi et n'était pas n'importe quoi
00:24:03
l'entreprise assassin monde sur la question de la chaîne complète de sécurité
00:24:08
deux villes où finalement on va connecter un objet sur lequel
00:24:12
les employés de la ville doivent aller travailler
00:24:16
donc du coup ils vont mettre le mot de passe le coller sur la machine ellemême pour que chacun puisse aller
00:24:21
tellement l'alerte on aura beau sécuriser toute le reste de la
00:24:24
chaîne les données sont biens stockés dans un cloud sécurisé suisse
00:24:28
ce qui faut si on a le mot de passe pour que simplement les employés puissent aller là dessus
00:24:34
sa pratique hélas c'est pour ça que c'est pas si simple énonce toute
00:24:38
la chaîne physique et peut être mis en place de certaines questions font
00:24:46
on peut être fidèlement un on peut être précisé
00:24:50
que tant la planification des 8 m.
00:24:54
de ces rendezvous 4 point 0 le sixième c'est justement cybersécurité
00:24:58
parce que c'est un des problèmes énorme que toute cette digitalisation amen
00:25:03
et typiquement pour les objets connectés je rejoins exactement ce que vous venez de dire
00:25:07
c'est une des premières choses qui font se préoccuper surtout en tant que fournisseur
00:25:12
d'une solution qui contient des objets connectés c'est justement la cybersécurité
00:25:16
vous avez des très grandes multinationales qui mettent sur le marché
00:25:19
qui ont mis sur le marché des objets connectés qui sont le meilleur cheval de troie pour ensuite
00:25:24
pénétrer dans l'entreprise qui valent pour tous les clients qui vont en qui vont acheter
00:25:29
et ça représente un risque qui est en effet très grand d'autant plus que maintenant cybersécurité
00:25:35
c'est plus simplement se dire tiens je risque tels que les données soient qui raté
00:25:39
maintenant par les objets connectés eh bien on peut avoir un risque vital sur soi
00:25:45
par l'intermédiaire d'un objet connecté le lui avait
00:25:49
exigé que je pardonne déconnecté le wifi de santé semer
00:25:53
que pour éviter qu'ils puissent être eux qui puisse
00:25:56
être victime d'un attentat par eux cyber attaque
00:26:01
merci monsieur evans justement un petit cas concret vous avez votre réseau d'entreprise vous avez de savoir qui contient les fichiers
00:26:07
la comptabilité sur les réseaux wifi parce que cette pratique dans
00:26:11
le wifi entreprise monsieur rajouter maintenant un capteur de température
00:26:15
les connexions wifi ces capteurs de température peut être utilisé comme cheval de troie pour accéder à votre comptabilité
00:26:22
et peut être merci beaucoup on a donc en question
00:26:29
marc levy du style hier
00:26:34
selon eux cette piscine
00:26:39
sur les produits ont été la plus comme ça j'ai jugé produites les champs
00:26:48
voir plus réussi de pouvoir se retrouver à motiver un pourcent
00:26:54
j'ai l'impression que c'est 800 rapidement
00:26:58
des problèmes liés à aux consommateurs que du moment
00:27:03
dans changer cette page 3 centres de chez soi aura pris ici au
00:27:08
prix de la maintenance un apport supplémentaire de mon devoir
00:27:14
je vais donc dans l'oubli
00:27:18
alors moi je dis
00:27:20
plus j'ai changé d'applications spécifiques changer le système d par rapport à
00:27:25
ce type d'entreprise par clientèle mais j'ai l'impression 3
00:27:34
je crois que vient la concurrence sur le marché sont plus économique qu'il réponde
00:27:42
j'étais pour clarifier et de la chose puis c'est le fait de dire que
00:27:46
si le consommateur peut changer plus facilement puisqu'ils ne possèdent plus l'objet
00:27:51
passera puissant pour lui d'aller voir ailleurs et ce dans la salle la remarque
00:27:57
plus pas et je pense que oui mais justement je pense qu'on devient dans un monde beaucoup plus concurrentiel
00:28:02
mais d'un autre côté bah on va pouvoir peut être aussi plus différenciée un haut niveau en termes de services
00:28:10
bah ça peut durer dans le sens que je suis d'accord avec vous qu'on peut passer on
00:28:14
peut passer d'un produit alors plus facilement un historique peut venir chez vous ça l'avantage 20 degrés
00:28:21
merci là je crois qu'on a un autre question profond
00:28:29
tags consenti alors si on a parlé de la cybersécurité ou la conférence n°6
00:28:35
la lune qui s'appelle le n°7 qui sera sur le business model et donc à l'intérieur et sont
00:28:40
très intéressantes on pense aussi que dans cette province occidentale
00:28:44
le business model committee montrer aujourd'hui et fondamentale
00:28:48
dans cet accompagnement dans cette transition qui s'opèrent dans notre vie de tout les jours donc je vous invite aussi à
00:28:54
vous inscrire malgré que les compétences en beaucoup de succès certains ne peut pas venir en dernière minute donc continuous inscrits
00:29:01
merci fabrice je propose que ce soit le mode enfant pour eux aujourd'hui
00:29:07
je veux remercier nos 3 conférence ist vraiment
00:29:10
extrêmement intéressant et attentiste aller creuser encore
00:29:14
y'a un apéro qui vous attend eux maintenant et les conférenciers eux restent

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Christophe Reymond, Directeur du Centre Patronal
29 Aug. 2017 · 5:04 p.m.
Les plateformes suisse d'IoT au service des PMEs romandes
Bahaa Roustom, Business Development Manager, CSEM
29 Aug. 2017 · 5:12 p.m.
566 views
Environnement connecté - Nouvelles perspectives pour mon business?
Raphael Rollier, Digital Innovation & Transformation, Swisscom
29 Aug. 2017 · 5:41 p.m.
116 views
Geosatis - Advanced technologies for a better society
Dr. Philippe Rétornaz, Head of software development, Geosatis
29 Aug. 2017 · 6:06 p.m.
146 views
Table ronde et questions du public
Panel
29 Aug. 2017 · 6:24 p.m.

Recommended talks

La transformation numérique et les PME
Aurélie Duplais, consultante en transformation digitale
3 May 2018 · 11:23 a.m.
L'externalisation
Robert Hinterberger, Senior Manager - PricewaterhouseCoopers SA
6 July 2012 · 3:26 a.m.