Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
bonjour
00:00:02
merci pour l'introduction merci pour le centre patronal pour cette très
00:00:05
belle initiative et pour l'invitation eux aujourd'hui
00:00:10
alors aujourd'hui comme nos autres éviter je
00:00:13
vais vous parler d et des objets connectés
00:00:16
j'ai choisi comme titre le coté très positif
00:00:21
des objets connectés et spécialement pour vous dire que
00:00:27
la haute i. n'ai pu un mythe n'ai pu hamilton suisse i. v.
00:00:32
à la disponibilité en fait de toutes les peines de suisse et spécialement les peines de
00:00:36
roman partir beaucoup des plateformes technologiques en suisse qui ont cette capacité de développement et d'
00:00:42
innovation et de transfert que cette technologie pour faire des oeufs des produits innovants
00:00:48
certainement je vais parler des technologies que je connais peut être bien des exemples journée très bien ce sont des exemples de ce
00:00:54
thème mais en suisse comme vous savez à beaucoup plus d'un centre de recherche et développement qui sont capables de suivre un
00:01:02
et si je vous pose en fait la première question pour vous d'être comme christophe raymond il
00:01:08
a parlé de sa première rencontre avec les objets connectés qu'estce que c'est l'outil
00:01:13
ben je suis sûre et simple est que dans cette salle j'aurais 190 réponse
00:01:18
d sont en participant et c'est pas a eux seulement
00:01:23
dans une conférence de son patronage ces même au niveau européen on a beaucoup plus de la peine à définir
00:01:29
ou bien un jeté entre les outils industries
00:01:32
4 point 0 smart manufacturing add manufacturing
00:01:36
et tous ces concepts qui ont apparu qu'à la fin de la journée
00:01:41
sa part le 2 du i du même système là aussi à la
00:01:45
fin de journée avec définition qui est vraiment très scientifique
00:01:49
c. convoyé 7 des objets qui sont connectés
00:01:54
et qui sont capables de communiquer ensemble après
00:01:59
si je prends en fait tout ce que je trouve ici entre les briques
00:02:04
technologiques ont faites qui sont dans un système ce qu'on appelle un système haiti
00:02:09
on trouve toujours d'eux la communication mais peutêtre aussi à l'origine c'est un capteur
00:02:16
je sais c'est vraiment la fonction du capteur la fonction du samsung qui va définir qu'estce que je vais faire avec l'objet
00:02:23
i. a. le stockage de données il ya aussi
00:02:26
deux le port inc c. cette
00:02:30
énergie que je dois donner à ce capteur ce que j'aimerais pas chargé
00:02:35
objet connecté chaque deux ou 3 heures et y'a aussi la fonction
00:02:40
d'actualité à la fin de journée c. l'intelligence de ces données
00:02:43
et nous clément et encore partie de ce système qui parle toujours
00:02:47
de big data big data big data avec les objets connectés
00:02:50
pour ben on va passer vers le système de smart data ou bien de passer de l'internet des objets
00:02:56
vers tout ce qui est intelligence embarqué ça suffit pas seulement de prendre
00:03:02
une très grande quantité de données et de la communiquer au cloud qui
00:03:06
va traiter après eux les données n'ont pas beaucoup plus vert
00:03:11
le traitement des données au niveau de l'objet en tel quel et on est capable
00:03:16
en fait on ait fermé capable de le faire de pouvoir le faire en suisse
00:03:20
eux aussi de ce qu'il a aussi ses changements de perception
00:03:25
peut être parents tendent à rien entre eux une dizaine d'années
00:03:28
en arrière et maintenant et qu'on entend parler des objets
00:03:32
de syrie autre chose avant le premier comme eux commune blagues
00:03:36
mais là on peut voir maintenant que vraiment les
00:03:39
objets connectés sont devenues un an important business
00:03:43
il ya beaucoup d et ce qu'on appelle maintenant que les le jeu des
00:03:49
des objets des objets connectés on a commencé il ya une vingtaine d'années
00:03:54
en arrière avec eux les dettes et les p. c. les ordinateurs portables
00:03:59
pour aller faire par eux silence a vraiment commencé un
00:04:02
peu avec les oeufs les téléphones portables avec les
00:04:05
smartphones et ça passe maintenant pour couvrir un peu tout les aspects de l'actuelle je vais
00:04:12
je ne suis pas quelqu'un qui aime eux qui aime trop les oeufs les prévisions
00:04:18
en fait j'aime bien les centaines de millions de dollars mais je m'en fous un peu des
00:04:21
centaines de millions des objets des objets connectés mais là on va voir qu'eux bientôt
00:04:29
et selon toutes les prévisions ici j'ai sorti un peu tout ces chiffres pour vous dire que
00:04:35
on peut trouver de très bonnes références qui
00:04:38
vous parle et du potentiel des objets connectés
00:04:42
certaines de ces informations sont plus ou moins
00:04:46
qui elles vont dans le même chemin mais après ça passe de 50 ans une centaine
00:04:51
a. a. de 100 200 millions de 100 millions dollars mais ce qui ce qui va être
00:04:58
ce qui est sûr et certains manquements que dans l'année 2000
00:05:01
vente on a on aura à peu près 50 à 60
00:05:06
68 billiard 11 billion en fait mais il
00:05:10
ya de milliards d'objets d'objets connectés
00:05:15
et c'est de 50 à 60 milliards va générer
00:05:20
des centaines de milliards de francs suisses de l'euro ou de ou de dollars
00:05:26
l'effort car en fait les prévisions et de changer d'un institut alors très peu changé aussi selon les
00:05:32
les taxes parfois les intérêts des instituts qui font les études mes skis sûrs et certains
00:05:38
qu'eux les objets connectés sont devenus une
00:05:42
réalité sont devenues réalité qui va changer
00:05:46
eux qui h. qui va changer notre prince aujourd'hui et qui va changer le
00:05:50
business des p. m. aujourd'hui et beaucoup plus beaucoup plus demain
00:05:54
quelles sont les secteurs eux quels sont les secteurs qui sont concernés c'est vraiment
00:06:01
si j'oserais dire plus ou moins tout les secteurs industriels mais c'est aussi tout les
00:06:06
secteurs de tous les secteurs de services on le voit très bien avec aussi avec robert et garder
00:06:11
ici j'ai cité quelques faisant et pour ne pas trop aller dans
00:06:16
les détails je reste sur l'agriculture ben là on parlait aussi un peu
00:06:22
d des fleurs connecté on a beaucoup des projets manquant ux m.
00:06:27
avec eux du ce qu'on appelle maintenant bus marécageuses du smartphone
00:06:32
et ça devient de plus en plus d'une réalité qui implémenter eux qui implantées dans le monde
00:06:40
je pense que la question que vous posez
00:06:46
spécialement pour eux avec mention parfois mal estce que là aussi ça me concernant
00:06:51
estce que c'est pas trop loin de ce que je sais quotidiennement
00:06:56
j'ai personnellement fait dans un des projets européens je suis
00:06:59
en train de gérer l'expérience avec eux une
00:07:05
une boîte en souhaitant faites dans ces en institut de esthéticienne
00:07:10
qui est maintenant en train d'utiliser la micro technologie et eux et les objets
00:07:15
connectés et ils ont fait entrer pond un attrait mon business plan làdessus
00:07:21
et là on est en train de dans le cadre du projet de
00:07:23
leur développée en fait de l'outil qui va leur aider
00:07:28
à beaucoup plus amélioré en fait leur business qui n'ai rien que la
00:07:31
pose de silent faite pour les uns pour les pour les femmes
00:07:35
je vous dis ça pour dire que même les des secteurs comme moi je pense exceptés
00:07:41
c'est ce que l'entreprise va jamais utiliser un objet intelligente jamais utiliser un objet qu'
00:07:45
ont été et sont en train de faire et sont en train de faire parce que
00:07:49
i a une certaine valeur ajoutée làdessus je pense que
00:07:53
les bonnes questions qu'un entrepreneur doit se poser c.
00:07:58
c estce que ma PME a besoin
00:08:03
de développer eux des systèmes d'objets connectés ce qui a des concurrents dans le monde qui sont en train de faire
00:08:09
si oui il doit se poser question estce que c'est ce développement estce
00:08:14
que si je vais dans l'objet connecté à ce que ça sert
00:08:17
à eux mes collaborateurs et à ce que ça sert à mes clients
00:08:22
et à certains moments aussi par exemple de la boîte
00:08:25
donc citer le 7 de la raison principale qui
00:08:29
les a poussés de suite chez vers les objets connectés ct que la technique d'aujourd'hui
00:08:35
et la colle qui utilisés aujourd'hui sacré
00:08:39
dans 50% de temps sacré des allergies
00:08:42
pour les collaborateurs en fait de cette loi et du duc ou en fait pas
00:08:47
seulement le bien être je dirais de la personne en tel quel mais sait aussi
00:08:52
eux ce qui a derrière en question d'eux de rentabilité et d'efficacité
00:08:57
aussi de cette de cette entreprise il faut se poser aussi
00:09:00
la question sur la chaîne de valeur et ce que si je développe un objet connecté la chaîne de valeur et va suivre ou pas
00:09:06
j'irai lire beaucoup des questions qu'un chef d'entreprise en chef de p. m. deux
00:09:11
comme un chef de multinationales va poser avant d'adopter en fait cette transition vers
00:09:16
d. les objets connectés et une fois qu'on ait qu'ont été convaincu
00:09:22
bah on va poser la question en crucial et principal par où commencer
00:09:28
et si je reviendrai peutêtre quelques semaines en arrière mais on a vu que
00:09:31
les objets connectés c. 27 les capteurs 7 stockage données c.
00:09:37
et la gestion d'énergie c'est la communication sans fil c'est la
00:09:40
sécurité aussi d et des données je pense que les banques
00:09:44
bien vécu avec eux le système dit banking actuel
00:09:49
et que n'importe où je suis dans le monde je prends mon téléphone et faire une opération financière il
00:09:53
faut aussi se poser la question sur cette sécurité des données comment je vais je vais la gérer
00:10:00
et c'est pour ça que je dis qu'on a beaucoup de chance en suisse que
00:10:05
on a beaucoup des instituts de recherche de renommée mondiale
00:10:09
et on a de fi du financement public pour
00:10:12
ces instituts de recherche qui les pousse à développer des
00:10:15
plateformes technologiques innovantes qui ont toujours longueur d'avance
00:10:20
o par rapport à au reste du monde et
00:10:25
la première peut être la première recommandation c'est que finalement les objets connectés
00:10:32
ça existait avant peut être sous un autre nom toutes ces briques technologiques
00:10:38
des objets connectés sont eux sont disponibles et sont disponibles en suisse
00:10:44
il faut pas réinventer la roue en disant voilà je faire x
00:10:48
y et z. i. suffit deux de discuter avec les experts technologique
00:10:53
eux qui sont ici et de développer en fait avec peu et
00:10:58
selon le besoin de la peine de les oeufs les produits future
00:11:03
et si je prends comme exemple la personne sujet dit je prends un
00:11:07
exemple parmi eux parmi d'autres bat à toutes les briques technologiques
00:11:13
qu'on a besoin pour un système et outils sont disponibles possessionem
00:11:18
et vraiment depuis longtemps là on parle pas d'un développement
00:11:23
eux qui va prendre eux ou 7 ans pour
00:11:28
faire un prototype et après un produit en parlant des objets en fait des débris technologiques qui sont matures
00:11:35
et le transfert technologique on l'a déjà fait avec des p. m. suisse
00:11:39
et on l'a déjà fait et j'ai dit moi je dis toujours cet essai facile c'est pas c'est parce que c'est pas moins que fait le boulot
00:11:45
c'est cette des ingénieurs et les collègues extrême qui font le boulot mais celleci n'ait pu la science fiction
00:11:51
et j'espère qu'après je vais vous donner quelques exemples pour dire que ce qu'on
00:11:53
a fait avec eux avec les p. m. le roman de don sur ce sujet
00:12:00
là je passe rapidement pour dire que deux o. o. cesse même quand on
00:12:06
j'ai beaucoup des expériences avec des p. m. suisses qui ont un peu peur de travailler avec le
00:12:12
système parce que c'est toujours des travaux qui sont eux qui sont peut être cher pour le terme de
00:12:19
et là ici j'ai juste vous dire qu'on a par exemple 400 projets industriels par année
00:12:24
et la majorité en fait à peu près 50% de ces projets industriels cette des projets qui sont
00:12:29
dans le temps la dans la tranche de 30 à
00:12:32
50 60'000 francs pour développer un prototype
00:12:38
je sais pas si cette épreuve passe moi je regarde le système qui eux c'est toujours selon ok je suis toujours
00:12:47
la deuxième valeur ajoutée que les instituts de recherche suisse peut
00:12:52
aussi vous apportez c. la participation dans des projets européens
00:12:56
en suisse aussi on expert d. des projets européens vous avez vu l'
00:13:00
exemple avant un l'entreprise n'a pas investi en fait d'argent
00:13:04
elle a juste profiter d'un projet européen pour développer son pour développer son prototype
00:13:11
et au box m. on peut aussi vous guider en fait dans cette
00:13:17
dans ce genre de projet européen pour la déposition dans project
00:13:22
notre business model je j'explique ici un peu parce que
00:13:27
et pour dire avec l'argent qu'on reçoit de la confédération on va développer les
00:13:30
plateformes technologiques prenant là aussi avec l'argent qu'on a reçu de la confédération
00:13:36
les cinq six sept dernières années on a développé des plateformes technologiques de là aussi
00:13:41
après avec les participations dans des projets européens avec d'autres projets compétitif on à maturité
00:13:47
cette technologie c'est ce qui permet aujourd'hui de vous dire que de faire un projet dans le domaine
00:13:51
de l'u. e. qui sont exclus de la science fiction pas ce qu'on a des technologies mature
00:13:55
et le reste le troisième pilier en fait de notre travail c'est ce qu'
00:13:59
on appelle le revenu industriel c'est le revenu qui est basé sur les
00:14:03
projet de développement à la fin de journée non développe
00:14:06
avec une entreprise sont produits son produit futur
00:14:13
les plateformes technologiques par ses finalement comme le centre patronal pour les entreprises
00:14:19
vous savez concentre 4 on a dit à plusieurs divisions observe aussi il ya plusieurs plateformes technologiques
00:14:25
et pour prend par exemple là aussi il regroupe
00:14:30
les 5 plateformes qu'on a aussi estce à dire tout le monde va
00:14:34
communiquer comment pas travailler ensemble pour la fin de journée finale en fait
00:14:38
livrer un livret un prototype lâcher palais en détail maître avec les exemples
00:14:44
qu'on a je peux plus je peux plus développé
00:14:49
t congédiant fait intelligence embarqué ça existe et cette année
00:14:54
en fait le cinquantième anniversaire de la première montre
00:14:57
à quoi on s'était pas le cesse amnesty de CH qui devenu après un des piliers du ces sommes
00:15:03
et pour montrer à 50 en arrière en suisse ont été dès les premiers dans le monde et marron et reste toujours rester
00:15:10
les premiers dans le monde pour développer les systèmes de la de micro électronique embarqués
00:15:18
4 se passerait un peu vite avec les oeufs les premières montres
00:15:23
montres électronique après essai venu la développement le développement des capteurs
00:15:28
ici peut être si un capteur qui va remplacer après la laver christian
00:15:31
technologique et transférer une société qui n'est pas en europe
00:15:35
pour dire aussi qu'on aime on travaille aussi avec des oeufs des entreprises internationales
00:15:40
lle est de laisser les systèmes d'aide auditif eux
00:15:45
aussi qui ont été transférés chez eux chez chiffons act
00:15:49
on experts avec tout ce qui es voix
00:15:53
douce sous notre jeune femme entend trouver mon français
00:15:58
et finalement puisque les technologies de
00:16:05
collecter les oeufs les paramètres physiologiques sur eux sur l'humain
00:16:10
c'est ce qu'on appelle maintenant les voilà bolze
00:16:13
et la dernière pretty ajouté à la fin et qui hyper important pour garantir
00:16:18
l'autonomie de ces objets connectés c l photovoltaique et la capacité de faire le transfert
00:16:25
n'agira le string partout maintenant je vais commencer avec des exemples qu'
00:16:30
on a fait avec des thèmes d'eux des perles suisse des thèmes
00:16:33
suisse romande a dit d'autres comme eux peut être voulez vous connaissez
00:16:37
red dot com mis fondée eux ils font des turcs contexte différemment
00:16:41
ce qu'on a fait avec crédit c. le logo ce logo doit
00:16:45
être comme c'est un logo qui et c'est celle du solaire
00:16:48
on a pu développer le c. déplacer le solaire selon leur logo et on
00:16:52
a pu aussi l'intégrer dans le textile pour rendre ces textiles
00:16:57
intelligent ce travail a été fait dans un dans le cadre d'un projet européen il était adaptée par présence suisse
00:17:03
qui à astana et en train d'utiliser cette solution que
00:17:07
level sebastian a développé avec crédit dotcom pour permettre aux
00:17:13
oeufs au staff de présence suisse d'interagir avec eux avec l'ambiance avec l'ambiance du pavillon
00:17:22
si ce projet on va le continuer avec un vide comme eux pour résoudre
00:17:27
le dernier problème qu'on a maintenant c'est là la fiabilité
00:17:31
en fait de la cellule le problème c'est pas la cellule en tel quel est le problème c'est d'électronique qui est derrière
00:17:37
le deuxième exemple c'était avec une peine de q. i. à côté de zurich
00:17:43
f et le vote ex eux leurs problèmes le problème du corbeau devait
00:17:46
faire voter ce qu'il faille a démarré en arrêt fall arrêté
00:17:50
en fait c'est un robot il faut le recours au gramme et ceux qu'
00:17:55
on a fait avec eux c'est que la brique technologique de recherche
00:18:01
le capteur de pression imprimés qu'on a développé aussi a longtemps au eux aussi estce à ce qu'on
00:18:08
avait à la fin de journée c. on a habillé le robot avec des capteurs de pression imprimer
00:18:15
et en fonction en fait de cet habillage le robot il a commencé à interagir avec
00:18:21
son environnement servir si on touche l'euro selon leur régulation le toucher peut arrêter sa manipulation
00:18:27
si on le toucher peut faire à l'observation pose ta main tu peux nous
00:18:31
cette société en fête ouet la balle peut donner l'aval du pont à un autre exemple avec le verre d'eau
00:18:36
et cette technologie a permis à effet de nombreux textes de descendre
00:18:41
en fête leurs coûts de robots d'à peu près 50%
00:18:44
soit avant il était obligé d'acheter ces effets de gens faites les doigts du robot qui sont ici
00:18:50
équité censé faire ce 7 la sensation d'un
00:18:54
capteur important grâce à ça aussi il faut pouvoir entrer
00:18:59
le domaine de foudre et la suisse et
00:19:03
entre l'agriculture par exemple manquant le robot il a commencé à trier les tomates par exemple
00:19:08
chose qui arrivaient pas à faire avant parce que les îles écrasé en fait j'ai les légumes
00:19:14
et c'est aussi un projet européen servirait fellow déclinaison pas vraiment
00:19:19
eux ils ont investi du temps investi beaucoup de temps avec nous mais ils ont pas investi
00:19:23
énormément d'argent dans ce projet le troisième c'est aussi belle monsieur
00:19:29
pas dis lui qui fait passer du montre emma pendant le temps où tout
00:19:34
le monde parle de brasser de brasser collecter et d'eux montre intelligente
00:19:40
entre intelligente mais qu'il faut chargé de chaque de 3 heures avec
00:19:45
lui on a développé un système pour faire donner n'agira investiture dressées
00:19:49
c'estàdire ses le tracé de la montre qui va générer l'énergie qui est nécessaire
00:19:55
faire apparaître les l'énergique et nécessaire pour alimenter ce match mais on commence toujours qui après en avoir
00:20:01
et là on a on a une dizaine de prototypes on est en train
00:20:05
d'essayer au seizième pour calculer combien on peut faire de d'adresser
00:20:11
et si quand je parle en fait pour aider d'autres comme con pour dixhuit rénovation quoi ici c'est que cette cellule solaire
00:20:17
en fait tout le monde connaît déçu salaire qui fonda le signe de la lumière à la lumière ambiante
00:20:22
et ce qu'on appelle sous un
00:20:26
soleil mais a laissé sa maison grand problème
00:20:29
de faire de donna gérald estime dans ses liens avec la lumière qu'on a ici
00:20:33
et c'est ça la spécificité de la technologie que ces sommes à développer que même avec
00:20:38
des conditions de lumière qui sont à l'intérieur on peut faire de lui adresser énergie
00:20:44
de projet exemple après 7 avec l'entreprise la
00:20:47
peine de nova étude émeutiers basée à zurich
00:20:51
et qui grâce aux capteurs développer aussi national intelligence ces algorithmes qu'
00:20:56
on a développé aussi on arrive à faire gestion intelligente des bâtiments
00:21:00
on a commencé à mettre en avant avec la gestion du show
00:21:04
mâcon les partis aussi avec la gestion du froid
00:21:07
avec un système de relations peut réduire d'à peu près
00:21:10
20 25% d'eux de l'énergie
00:21:16
qu'on consomme à la maison ou bien dans son entreprise ou ayant son patron à sa surplus pour
00:21:25
on a fait aussi un projet européen
00:21:30
gens d'installation d'installations solaires et grâce aux algorithmes capteur qu'on a
00:21:35
développé aux seizième on a pu besoin de mettre en fait des un
00:21:39
des capteurs d'ensoleillement partout on va arriver à prévoir qu'elle ait la capacité de
00:21:46
de production d'une installation solaire mais ce qui est beaucoup plus important va
00:21:50
prof on va arriver à prévoir l'état de santé de ces panneaux eh bien
00:21:56
en une série de panneaux qui va tomber en panne ou bien estce
00:21:59
ce que c'est un facteur physique ou estce que c'est pas physique là c'est un projet qui entend test eux qui ont test à genève
00:22:07
on a d'autres projets avec eux des
00:22:09
perles rondes je peux malheureusement pas trop
00:22:14
en parler mais il entreprit skier dans les dans les machines outils
00:22:19
et un long et en train de développer des solutions à des solutions
00:22:23
intelligentes avec eux 0 un deuxième projet qui aient eux dans un
00:22:29
dans l'agriculture et qui eux qui basé sur le sur la sur la localisation
00:22:34
0 un troisième projet confère avec mon père me suis ceci s'appelle proximité
00:22:38
au parc scientifique de l'EFL finalement c'est venu pour
00:22:41
répondre aux besoins de nestlé qui en train de faire la digit la
00:22:45
digi réalisation de des systèmes d'ergonomie des places de travail
00:22:53
juste pour dire que vraiment les objets et les projets c'est très très variées
00:22:59
faut pas avoir il faut pas avoir peur et 6 ans peutêtre un petit clin d'oeil à
00:23:04
eux au canton de Vaud qui aussi très disponible
00:23:08
et qui est beaucoup les p. m.
00:23:12
les thèmes de suisse avec les projets du avec développement des projets avec l'association
00:23:18
24 avec le temps qui me restent eux quelques projets et eux qui ont
00:23:21
été transférés c les produits là je parle et des produits avec
00:23:25
la montre en fait a f x qui gèrent eux toutes les calories
00:23:29
con qu'on consomme bien qu'on dépense chaque journée
00:23:33
là le bracelet à pas eux qui va
00:23:38
aider en fait les couples à concevoir
00:23:42
concevoir leurs oeufs larves et la société avaler basée à zurich cette
00:23:45
société suisse méconnaît manquant beaucoup plus de succès aux etats unis
00:23:49
et avec al tra aussi qui ont qui ont développé avec le cette semaine des
00:23:54
sur eux des chaussures intelligente et avec saint celles qui
00:24:01
ont développé en fait le premier système de
00:24:05
de mesures de paramètres physiologiques eux qui intégré dans un an dans un tshirt
00:24:08
pour passer après eux ce que j'ai parlé avant d.
00:24:15
façade solaire pas avec la société sur l'accès sont à développer le panneau blanc qui va permettre en
00:24:19
façade devenir active au lieu d'être inactif et s'est plu un panneau solaire mais c'est un
00:24:25
c'est un élément de façade qui va générer électricité avec la société
00:24:33
la startup musée russe on a développé aussi des toitures solaires
00:24:38
et là je montre peut être une première mondiale en fait
00:24:41
avec la façade solaire du 16 juin
00:24:44
on a aussi des projets sur
00:24:50
la gestion intelligente d'eux
00:24:53
je vais dire l'inhumation urbaine en fait objectif de ce projet
00:24:57
s'était développé un capteur qui va combiner l
00:25:00
qui va combiner faire l'optimum entre la nation qu'
00:25:06
on peut avoir l'éclairage public avec les nations
00:25:10
que peut avoir des vitrines des magasins dans nos centres dans les centres villes des suisses
00:25:13
de la suisse ont appris un cas avec le centre ville de neuchâtel
00:25:19
ou on a voulu imposer implémenté en fait de ce premier projet
00:25:23
et la congédie avant qu'on ait financé en faite par la confédération pour
00:25:28
développer les plafonds technologiques de demain alors on a toujours un pas en avant
00:25:33
sur eux sur les produits d'aujourd'hui et puisque le label est
00:25:38
devenu un produit banou enlèvement en train de penser l'avenir le
00:25:42
et là on va faire le même en fait on va
00:25:46
faire les manipulations voit on va sortir ces paramètres physiques et physiologiques
00:25:49
mais sans avoir l'obligation de porter quelque chose c'est grâce au système
00:25:54
de vision des années package grâce au système de vision qui a développé
00:25:59
eux aussi à soimême qu'on va arriver à faire en fait un
00:26:03
c. on va arriver à développer en fête ses prototypes
00:26:08
et là c'est vraiment c. on si on peut dire c'est quand on sait dans cet
00:26:11
analyste je parle en attendant transfert technologique vers un thème mais c'est juste pour donner une idée
00:26:16
qu'e aujourd'hui on es en train pensées et les produits de des produits de demain
00:26:21
là je vais passer peut être aussi un peu rapidement sur la
00:26:27
gestion faites agissant intelligent des départs mais je pense car elle va
00:26:31
parler aussi des smart city peut être un peu plus sont un peu plus en général on a
00:26:35
fait aussi des projets des projets européens pour la localisation des objets surtout en sur un lac
00:26:40
à notre projet européen pour la localisation des passagers à bord
00:26:47
pour le cas en fait pour les les cas d'urgence une évacuation
00:26:53
dans bien d'angers il faut il faut évacuer il faut évacuer les gens
00:26:57
eux aussi penser vers le futur la entrent
00:27:02
plus dans la science fiction aujourd'hui
00:27:06
avec l'homme l'homme réparer et amant avec le père fait en fait dans
00:27:09
le cas d'un projet à nanterre avec le personnel on a développé
00:27:14
un peu cette peau artificielle pour rendre à un humain le sens du le sens du toucher
00:27:18
et à la fin en faite je commence a fini avec ce que j'
00:27:25
ai commencé c'est que les briques technologiques sont disponibles en
00:27:28
sont disponibles en suisse l'internet des objets c'est une réalité
00:27:33
toutes les entreprises plus ou moins ensuite chez dans cet ancêtre et de direction
00:27:39
faut pas avoir il faut pas avoir peur de discuter avec les instituts de recherche suisse
00:27:45
je suis aussi disponible pour eux pour vos pour vos questions et
00:27:50
un ensemble je suis sur la sarthe un complot
00:27:56
innover intelligemment et gérées en fait les risques d'innovation merci beaucoup

Share this talk: 


Conference Program

Mot de bienvenue
Christophe Reymond, Directeur du Centre Patronal
29 Aug. 2017 · 5:04 p.m.
Les plateformes suisse d'IoT au service des PMEs romandes
Bahaa Roustom, Business Development Manager, CSEM
29 Aug. 2017 · 5:12 p.m.
572 views
Environnement connecté - Nouvelles perspectives pour mon business?
Raphael Rollier, Digital Innovation & Transformation, Swisscom
29 Aug. 2017 · 5:41 p.m.
118 views
Geosatis - Advanced technologies for a better society
Dr. Philippe Rétornaz, Head of software development, Geosatis
29 Aug. 2017 · 6:06 p.m.
151 views
Table ronde et questions du public
Panel
29 Aug. 2017 · 6:24 p.m.

Recommended talks

Software as a Service (SaaS) et sécurité associée au Cloud
René Fell, Cofondateur et Président de Vigiswiss
25 Oct. 2017 · 5:51 p.m.
Training models with images: algorithms and applications
Gregoire Mariethoz, University of Lausanne, Institute of Earth Surface Dynamics, Switzerland
22 June 2016 · 11:02 a.m.
193 views