Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
grand plaisir d'être avec vous ici ce soir donc mon thème ça va
00:00:05
être la robotique g. G3 objectifs pour ce moment que je passe avec vous
00:00:12
d'une part c'est vous montrer concrètement des outils qu'on
00:00:16
peut utiliser en tant que de petites et moyennes entreprises
00:00:19
vraiment là demain soir à 25 en valorisant deuxièmement
00:00:24
je vais vous parler des partenaires que vous pourrez trouvez en suisse
00:00:28
quelqu'un à l'étranger pour montrer la richesse également notre
00:00:32
écosystème qui assez remarquables au niveau de la robotique
00:00:36
et puis finalement j'aimerais vous donnez sort du cadre
00:00:39
pour parler de ce changement de la transition
00:00:43
là la robe utilisation à vous dire très clairement je ne crois pas du
00:00:46
tout à la fin du travail je ne crois pas du tout
00:00:49
que les robots vont détruire lorsqu'on connait actuellement au niveau du travail
00:00:54
et je pense que évidemment et vont transformer et semblait d'accord donc
00:00:58
une partie de la population pour qui s'avère difficile qui va falloir accompagné je pense
00:01:02
que pour la plupart d'entre nous ça sera les gars assez claire
00:01:06
j'espère vous convaincre non pas simplement ils ont atteint les exemples que je
00:01:10
montrais ce soir c'est pourquoi je réfléchis comme ça à cette problématique
00:01:16
la première chose peut être pas ce que j'attends pas ce que vous
00:01:19
connaissez la global youth yale associés chaînes dont je suis le secrétaire général
00:01:23
c'est une association qui s'occupe de faire voler les drones dans l'espace aérien
00:01:29
comme vous voyez il ya des sociétés d'un peu partout dans le présent japon est présent en europe les présents aux etats unis
00:01:36
il ya des grosses sociétés mais aussi beaucoup de PME
00:01:39
on a des navigateurs par les opérateurs de navigation aérienne
00:01:43
on a des personnes qui viennent du software et les personnes qui viennent des télécommunications
00:01:48
donc on met ensemble toute une série de personnalité d'
00:01:52
entreprises qui permettent de faire voler les drones
00:01:56
le but ultime c'est pas des drones bâle pour le plaisir d'avoir des vols des
00:02:00
drones qui veulent laisser bien de permettre à des sociétés de faire des nouvelles missions
00:02:06
il enverra quelques exemples ce soir de qu'estce que ça veut dire cette nouvelle mission et pas de nature aux sociétés
00:02:12
pour le faire de nouveaux y'a énormément de petites et moyennes
00:02:14
entreprises utilisent est aujourd'hui soit devant même chose à
00:02:19
d. rendre les opérations moins cher rendu
00:02:23
rendent plus sûrs ou augmenter la productivité
00:02:27
alors la raison pour laquelle nous sommes basée à lausanne o sera l'épée
00:02:32
fan c'est simplement parce que la lausanne se trouve le siège nécessaire
00:02:37
robotique salon et cerveau 17 le centre national de compétences en recherche robotique
00:02:43
eux qui regroupe des acteurs connus envoyèrent les PFL évidemment
00:02:48
on a l'université de zurich et le eth ont
00:02:52
aussi lassitude à la monnaie qui eux hôtesse alors
00:02:55
un peu moins connus institut de la monnaie eux se soit maintenant on parle ils
00:03:01
sont en train de passer un film à alep eiffel sur alfa group
00:03:05
vous savez alphago c. ce programme qui a battu le meilleur joueur au monde go
00:03:11
et donc il enfin documentaire que je vous invite à regarder si vous êtes le terme intéresse mais faut savoir qu'un
00:03:16
des doctorants de cet institut de la monnaie 0 un des
00:03:20
fondateurs de d'ekman la société qui a développé alphago
00:03:24
vendu à google pour sa 100 millions de dollars un mal je ce malheur et
00:03:28
regrette un petit peu ce qu'ils ont pu rajouter un 0 probablement
00:03:31
mais pour montrer que voilà peut être connais pas
00:03:35
mais c'est vraiment une institut extrêmement important
00:03:38
dans le monde de l'intelligence artificielle eux au même titre que l'idée à eux
00:03:43
qui aussi à martigny acquis aussi assez connu dans tout ce qui est sécurité
00:03:47
reconnaissance vocale etc bref ici vous avez quelque startup de drones qui viennent de ces
00:03:53
bilan de l'institution on en reparlera pendant la leur et la conférence
00:03:58
une chose ils ont un programme sunset robotique de partenariats avec des entreprises et
00:04:03
par conséquent si vous êtes intéressé pour vous même pour les entreprises à
00:04:08
voir qu'estce que vous pouvez faire ensemble vous pouvez aller taper selon
00:04:11
la l. vous trouverez très facilement leurs programmes de transferts technologiques
00:04:16
à l'vraiment le centre de ce que je vais vous dire ce soir c'est que
00:04:23
il faut pas imaginer la robotique comme étant un remplacement de choses qu'on fait déjà
00:04:30
ça peut arriver évidemment ne cessaient pas le bond cadres
00:04:33
de pensée quand on veut développer eux son affaire
00:04:37
on a des opportunités qui sont beaucoup plus grande la première façon
00:04:42
de penser à ça typiquement quand on parle des drones c'est pas simplement un
00:04:46
objet volant laisser une démocratisation de l'espace aérien de la troisième dimension
00:04:52
si vous voulez avoir des images aériennes jusqu'à maintenant qu'
00:04:56
estce que vous posez vous sachiez des photos de satellites
00:05:00
ou vous nous ayez un avion hélicoptère qui vous permettait d'aller prendre ces photos
00:05:06
mais face à des coûts salle des processus compliqué et donc excepté
00:05:10
limité à une petite partie de sociétés et de personnes
00:05:14
maintenant avec les drones vous avez tous accès à cet
00:05:18
espace aérien vous avez tous accès à des données
00:05:21
ici on voit un exemple de la société celleslà 0 un qui prend un chantier en
00:05:27
en images et ça c'est quelque chose ne pourra pas valu la peine
00:05:31
de faire si il fallait chercher un satellite il fallait chercher un hélicoptère
00:05:35
donc vraiment ici on voit bien c'est pas un remplacement de quelque chose composée de manière tout à coup
00:05:40
on a quelque chose d'infiniment plus riche infiniment plus réactifs qu'on peut faire grâce aux dons
00:05:46
vous me direz vous envoie ça c'est un exemple je ne puis un deuxième pour eux pour montrer la quelque chose de très différent
00:05:52
ici ou par un jury de société qui s'appelle nos ni dans un jeu de mots comme vous pouvez le voir
00:06:00
ce que ça permet de faire ces deux pouvoirs s'asseoir rappelle ce travail
00:06:05
on a des activités typiquement répétitives ou typiquement qui pourrait être un petit peu difficile
00:06:10
pour les collaborateurs alors ici on parle d'améliorer la qualité de vie des collaborateurs
00:06:16
on parle aussi d'améliorer le rendement à ce qu'on peut faire plus de choses ont un exemple qui est très
00:06:21
très léger un on peut se déplacer en et tranquille en fait on est pas on se sent pas complètement prisonniers
00:06:26
il a d'autre exemple sont extrêmement intéressant on parle ici de exosquelette
00:06:31
ces exosquelette ça permet d'aller faire des chantiers l'autoroute moi pour porter des choses incroyablement plus lourde
00:06:38
né grâce à l'exosquelette dans ma capable de faire donc ça non seulement les patrons remplacés afin
00:06:44
d'augmenter ce que peut faire les collaborateurs et c'est quelque chose d'assez extraordinaire donc
00:06:50
attendezvous à un voilà plus de choses dans soulage la part la robotique et c'est pour ça
00:06:55
je dis quand on pense à la fin du travail gestion des a. k. alors
00:06:59
si on parle dans 50 ans de science fiction très volontiers mais si on parle
00:07:03
pour les entreprises maintenant dans les années à venir c'est pas du tout
00:07:08
evidemment la robotique peut faire deux choses distinctes qui sont
00:07:13
très utile indigne par ses récolter des données mais pas agir sur le
00:07:17
monde ou d'autre part eux agir selon un arrêt ça c'
00:07:20
est quelque chose d'important évidemment aussi le continuum tout au long
00:07:25
de ces deux choses alors je puis les deux exemples extrêmes
00:07:28
le trône typiquement c'est un capteur enfin c'est un support pour les capteurs
00:07:33
alors ici vous voyez toutes sortes de capteurs différents on peut évidemment les images
00:07:37
donc aussi avoir voici un niveau chimique voici un niveau thermique
00:07:43
voir ce qui a haut niveau vraiment de fallu toutes sortes de données ici
00:07:46
comme on le voit eux ont aussi évidemment la notion d'intrants
00:07:51
dans le temps aussi on peut voir les choses comment évolue mais le gros ne
00:07:55
va pas pouvoir luimême aller chercher quelque chose donc je pense que juste toujours
00:08:00
se demander ce que je suis vraiment en train de vouloir faire des données
00:08:03
voix faire de l'action 7 basique mais c'est quelque chose de
00:08:07
d'importants quand on pense à la robotique et puis l'autre extrême alors ça c'est
00:08:11
pas la société suisse effectua d'avoir votre opinion làdessus si vous en avez une
00:08:17
c. les robots qui vont carrément construire bâtir etc on a de plus en plus
00:08:24
je passe assez loin cependant de 200 de compétences donc je serais curieux
00:08:30
si parmi vous il ya des entrepreneurs dire estce que ça c réaliste
00:08:35
ou estce que c'est du marketing non ça me semble intéressant pour illustrer le fait de d'agir
00:08:43
une chose importante eux avoir c'est que ce qu'on voit aujourd'hui en termes de
00:08:49
robotique et typiquement un modeste les drones c'est vrai pour le reste aussi
00:08:54
on a un petit peu au niveau de la force douter de ce qui va être dans le futur
00:08:59
c'est dire que c'est bien joli ça fonctionne plus ou moins il faut encore on en apprend
00:09:04
mais évidemment on aura de plus en plus de nouvelles formes de nouveaux matériaux de nouvelles opportunités qui va arriver
00:09:10
un exemple de nouvelles formes qui vient aussi
00:09:14
les PFL king société calculabilité mais
00:09:16
peut être déjà villes et les tendances assez connu ça drôle un gros nez qui vole
00:09:21
à l'intérieur et qui a la particularité de pouvoir aller dans des endroits qui sont difficilement accessibles
00:09:27
à des êtres humains par ailleurs à eux typiquement des chaudières dans les endroits confinées
00:09:33
qu'estce que vous faisiez avant d'avoir ce genre de drones vous
00:09:36
arrietty et la production ou sécuriser le périmètre avec une équipe
00:09:40
de sûreté qui elle a quelqu'un qui se mêler comprend et qui descend eux assez longs séjours assez compliqué c'est dangereux
00:09:47
maintenant vous pouvez le faire à vatican la chaudière
00:09:50
un petit moment mais vous pouvez reprend directement derrière
00:09:54
pour la petite histoire ce drôle alors oui on peut se prendre la tête etc donc
00:09:59
vraiment ca risque il vient de ce qu'on appelle la robotique bio inspiré
00:10:04
c'est à dire qu'à l'origine et chercheurs sont mis mais dont on peut voler auquel
00:10:08
on ne sait si bien aux vols de mieux en mieux mais qu'estce qui se passe
00:10:12
si on décide qu'on veut donc pas gérer le vol
00:10:16
de gérer la collision donc ils ont gardé des petites mouches
00:10:20
qui sont extrêmement mauvaise pour voler mais extrêmement doué pour s'occuper wenn foi qu'elles ont pris un mur
00:10:26
et ils ont développé eux quelque chose comme ça qui permet justement de gérer
00:10:31
les collisions extrêmement bien et donc d'aller dans les 3 confie donc
00:10:35
ces deux là un petit peu qu'on voit le lien entre la recherche de transfert technologique et puis des choses
00:10:39
qu'on peut utiliser au quotidien maintenant dans les entreprises vous pouvez commander dommage pour vous y associent
00:10:47
en termes de nouvelles formes alors j'avais pris l'exemple d'autodéfense sc
00:10:52
j'ai malheureusement mon exemple type malheureux étant donné qu'ils ont fermé leurs sites de production
00:10:57
chatel toujours est il qu'eux ils ont un programme qui intéressant pour vous
00:11:01
montrer un type comment ces choses sont créés eux qui élu
00:11:06
du design génératif ce que fait l'ordinateur ici c qui
00:11:11
va prendre des contraintes qu'on va mettre sur eux
00:11:14
quelque chose comme un drones et puis créer matière créait le lien vraiment le la matière physique
00:11:21
en collaboration avec animal qui va dire oui ça peut jouer dans les spécifications pas
00:11:25
c. extrêmement utile parce qu'évidemment le cerveau humain
00:11:30
on a tendance à aimer la symétrie
00:11:33
ce qui suit bloqué nomma américain par exemple un grand problème c'est en fait ce qu'ils ont eu l'idée qui a
00:11:38
ses équipes unit unité à 15 équipes et sa visiblement tu n'
00:11:42
en a beaucoup de mal à gérer ce genre de choses
00:11:45
le l'ordinateur vis à vis complètement il va faire des formes qui sont complètement nouvelle
00:11:52
mais qui répondent exactement aux besoins et donc on va voir apparaît de plus en
00:11:55
plus de nouvelles formes eux qui vont donc ouvrir de nouvelles missions etc
00:12:01
le point important c'est toujours de savoir ce que de nouveaux
00:12:05
outils i. dont on a tout les jours 7 salut 1'007
00:12:10
pas de problème d'avoir à un robot c'est bien mais comme on l'
00:12:13
intègre dans une société comment l'intégrer dans les processus comment l'intégra
00:12:18
avec les collaborateurs salle challenge au final ce que sinon et tout le temps tous la dernière solution en tout
00:12:24
la difficulté c'est vraiment le tout le contexte social de l'entreprise
00:12:29
il ya une société qui vaut la peine de suivi dans ce sens là
00:12:33
qui travaillent sur la robotique collaborative et pas un truc de recherche
00:12:38
on voit ce que je vous montrais auzias web on sait bien c'est pour les chercheurs etc
00:12:42
c'est utilisé dans des sociétés aujourd'hui et puisse évoluer après dans la recherche donc
00:12:49
si vous connaissez la société s'appelle louis things boîte x. elle et elle aussi
00:12:55
pas basée en suisse entre les deux seuls exemples avec l'autre du lieu avant
00:12:59
et vous voyez que le robot doit être capable de faire des tâches de l'AI
00:13:05
ce qui n'était dans la machine et puis tout à coup on a plus besoin de
00:13:10
cette fonction donc on va lui dire a fait notre fonction et puis la fait donc
00:13:15
il s'insère dans un processus où finalement on a pas d'une machine fait une chose
00:13:19
qui apprend l'état pour la lutte argent machine peut faire une multitude de choses
00:13:24
mais comment elle fait des études de choses mais pas envie d'avoir des gens qui vont venir chez vous
00:13:29
besoin de déplacer le boulot on l'a b a c l o c'est pas un processus qui était faisable
00:13:36
mais si vous avez l'occasion de toucher une fois un de ces robots vous verrez que vous pouvez simplement dû prendre alors
00:13:41
c'est principalement un brun et vous le prendrez extrêmement flexible dont qui va dans
00:13:45
toutes les directions isla ça et puis il montre comment on fait foi
00:13:50
deux fois 3 fois des fois après assez peu de temps finalement ce que vous verrez le renvoi commence à le faire luimême
00:13:57
quand vous avez nouvelles tâches afin de vous reprenez quelqu'un qui est de votre société un pas dans la chercher
00:14:03
à l'extérieur et puis vous montrer la nouvelle façon de faire le
00:14:06
gros avantage par rapport à la robotique industrielle qu'on connaît également
00:14:10
boyer souvent assez gros au robot dans les usines de voitures là si vous passez
00:14:16
hibou prend la tête avec il arrache pour enfin pas de soucis
00:14:19
ce genre de robots ils sont prévus pour atteindre les humains donc il attend
00:14:23
patiemment si vous êtes proche il attend l'attente des vous éloigner reprend
00:14:27
donc c'est prévu eux pour vivre vraiment au milieu
00:14:31
des humains et pas est un bouton rouge de
00:14:34
panique d'automne quand on a besoin de d'un coup quelqu'un s'approche un peu trop
00:14:38
moi là je pense que pour eux pour terminer un évidemment
00:14:44
quand on parle d'intelligence en robotique on pense à l'
00:14:48
autonomie i un exemplaire j'ai beaucoup aimé la dernière conférence
00:14:53
on avait un agriculteur qui paraît comment utiliser toutes les technologies
00:14:58
puis tout moment et excellent ici aussi un exemple pris dans
00:15:03
l'agriculture vous connaissez peut être la société eco robotique ce qui est basé
00:15:07
à y partir et donc c'est une solution de désherbage
00:15:12
au beau se promènent dans les champs de manière complètement autonome et puis vallée tué
00:15:17
par balles et maître de l'engrais frappa nouvelle désherbant exactement au bon endroit
00:15:22
donc évidemment c'est plus écologique ça permet bah de payer beaucoup
00:15:26
moins cher à pas ce qu'on a moins besoin désherbants
00:15:29
ça permet de pouvoir faire quelque chose de plus productif en termes vraiment de
00:15:34
rendement personnel à l'agriculteur donc ça énormément d'avantages
00:15:39
un jour ou l'autre évidemment on pourra mettre des capteurs sur ce robot et cela voulait dire on a un robot
00:15:45
qui peut prendre et donner un robot qui peut agir seul monde on voit de plus en plus des robots qui moins capables de faire les deux
00:15:52
et même vous aurez la collaboration entre le robot donc les drones qui passe
00:15:56
et puis deux sous le robot avait fait son travail i.
00:16:01
les suffrages interpréter ce qui a fait donc ça n'est excellent
00:16:06
exemple de d'utilisation de quelque chose de sa compassion
00:16:10
coopérative pas besoin de dunes de machines par agriculteur dont peut faire
00:16:15
à plusieurs et ça change ma façon de faire
00:16:18
un autre exemple de notre société eux qui et basé dans le canton de Vaud s'appelle le gothique
00:16:24
il travaille ici pour le cas présent accepta qui se sont basés à genève c'est ce robot qui va vous prendre
00:16:31
et bagages vous arrivez à la croix et donc ici ont à nouveau cette interaction la collaboration
00:16:36
entre l'humain la machine vis ici côté client évidemment aussi le côté business derrière
00:16:42
ou on va pouvoir en arriver là or met dedans et puis on va directement
00:16:48
à sa porte d'embarquement et puis on peut les faire des courses op
00:16:52
on génère et finalement l'activité en génère une expérience génère
00:16:57
finalement ça semble assez logiquement à mon seul regret
00:17:00
sexe étant fonction actuellement saintesprit terminée mais
00:17:05
on voit que ça va dans ce sens là et de nouveaux y'a pas besoin d'être
00:17:10
multinationales d'avoir énormément d'employer pour mettre en oeuvre de solutions comme ça donc
00:17:17
pour revenir sur ce qui a un petit peu finalement le point central de ce message
00:17:22
que je voulais discuter avec vous ce soir j'ai vraiment plaisir à écouter vos questions et
00:17:27
peut être aux interrogations vos projets làdessus heu la
00:17:31
robotique va permettre de manière assez sur eux
00:17:35
de rendre les collaborateurs plus productif des tâches qui sont
00:17:40
plus intéressante et donc finalement bad exprimer ce qui est l'un des grands
00:17:45
buts loin de tout être humain assez d'exprimer sa créativité voilà on
00:17:55
on
00:17:58
on

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Nicolas Tripet, Responsable de la communication numérique, Centre Patronal
6 Dec. 2017 · 5:03 p.m.
Présentation des invités
Thierry Vial, PME Magazine
6 Dec. 2017 · 5:09 p.m.
Intelligence et autonomie: quelle place pour les robots en entreprise?
Benoit Curdy, Secrétaire général, Global UTM Association
6 Dec. 2017 · 5:11 p.m.
L'IA: une réalité dans l'entreprise
Jérôme de Nomazy, IBM Watson & Cognitive Team, IBM Suisse
6 Dec. 2017 · 5:31 p.m.
Robo-Advisor - AI
Serge Kassibrakis, Head of Quantitative Asset Management, Director, Swissquote
6 Dec. 2017 · 5:52 p.m.
Table ronde
Panel
6 Dec. 2017 · 6:14 p.m.

Recommended talks

Présentation des invités
Thierry Vial, PME Magazine
14 March 2018 · 5:14 p.m.