Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
un on va donc le buffet laisse dire bah vous avez
00:00:03
vu cette bonne partie de cette conférence émanant d'entreprises
00:00:07
qu'estce qu'il faut faire pour avancer pour transformer votre entreprise et ce que c'est vraiment
00:00:13
une transformation importante pas de transformation de transition digital mais ce que c'est vraiment de transformation
00:00:20
donc la première déception de ce soir la deuxième
00:00:23
après c. analogues c'est que séparément et transformation
00:00:28
cette première déception on n'ont pas la transformation en b on transforme rien
00:00:33
la deuxième déception que ses empreintes digitales massa a très peu à voir avec la technologie
00:00:41
finalement ça veut dire quoi j'ai mon interprétation à moins de la transformation de la transmission digital
00:00:48
GAA qui dirait à travers les années d'expérience et avec beaucoup de workshops avec des clients si
00:00:54
on en parle transformation on parle en fait rien d'autre que de la capacité
00:00:59
des organisations se servir de leurs dirigeants et leurs employés à s'adapter
00:01:05
je pense le mot clé c'est ça s'adapter aux changements rapides qui sont induits par la logique
00:01:12
donc sais pas la technologie mais sait en fait les humains qui
00:01:16
doit s'adapter à certains éléments qui change dans l'environnement
00:01:22
deuxièmement on a pas de digital
00:01:25
b la même chose c'est pas la technologie et on
00:01:29
parle et là le mot clé je dirais les utiliser
00:01:33
on utilise la technologie pour créer des produits des services des expériences
00:01:39
en adressant les besoins et attentes hautement clés changeants
00:01:45
des clients des partenaires et des employés
00:01:50
donc si on parle de transformation digital n'ont pas de rien d'autre que de s'adapter au changement
00:01:57
et de profiter de la technologie ou dès que possible l'envie d'utiliser la technologie
00:02:03
pour adresser les besoins et attentes des clients qui changent aussi enleva je dirais le
00:02:08
maire exemple smartphones à changer nos habitudes dans les entreprises aujourd'hui
00:02:14
formation digital saisir comment je m'adapte en fait pour adapter les produits les services des expériences
00:02:19
que j'avec les clients pour s'attacher en fait assez à ces nouvelles possibilités
00:02:27
estce que cela ne veut pas
00:02:31
puisque c'est quelque chose que vous avez pu sortir des conférences
00:02:35
je sais pas forcement de la technologie becsey avant tout l'humain et l'adaptation
00:02:43
on
00:02:45
je ne l'avait fait question que je change mes flight
00:02:50
à la main
00:02:53
j'aimerais vous introduire deux outils dessous type ose dire et maintenant qu'estce que je
00:02:59
fais avec ces informations que j'ai vu à travers cette année dans ces conflits
00:03:03
un premier anti label les questions essentielles aujourd'hui dans une entreprise poser
00:03:09
les questions essentielles à se poser à chaque moment qu'on entreprend
00:03:15
gérer un projet ou un élément qui a
00:03:19
voir avec les technologies et cette transformation digital
00:03:23
et on essentiel là je suis arrivé à plus ou moins cette question à se poser
00:03:29
la première question à se poser sur l'entrepreneuriat activités ont un projet
00:03:33
pour transformer son entreprise pour l'adapter aux besoins des désirs qu'estce que je veux faire
00:03:40
et ce que je vais être valbonne commandé en anglais et ce
00:03:43
que je veux à blâmer en fait plus de poids
00:03:47
à bombay estce que je vais créer de nouvelles expériences avec les clients ou estce que je vais être plus efficace
00:03:53
c'est des choses très différente beaucoup d'entreprises font 7 leurs démarches sont clairement se dire
00:03:59
pourquoi je fais cette démarche et ce que c'était pour être plus efficace ou estce
00:04:03
que c'est pour avoir amené à peine plus de clients en plus d'attention
00:04:08
c les questions à se poser à pas de juste ou faux c'est
00:04:11
un pan important de se poser cette question la pourquoi je fais
00:04:15
par ce qu'il aura moins déception par la suite d'une fois que le projet en fait vous cette approche aurait été mis en place
00:04:23
un deuxième point clé à se poser la question c. s. qui compte dans cette démarche de
00:04:28
fait et ce que ces la destination qui compte ou estce que ce voyage qui compte
00:04:33
ceux d'entre vous qui ont fait la gestion de projet la gestion de projet lettré ancienne et la gestion de projet si toujours en
00:04:40
fait la destination qui compte en fait un projet et c'est la
00:04:43
destination qui compte à ce qui change essentiellement avec le digital
00:04:48
c'est que souvent on connait pas dès qu'on a eu l'idée de destination je veux
00:04:53
dire bah voilà âge aller làbas au sud cet amas destination mais ça peut très bien
00:04:58
en fait en cours de route les technologies changea les nouvelles technologies qui sont apportées à
00:05:03
et à des changements et peut être bas âge eddy basch préférant le succès peut être allé au sud ouest 7 détenus
00:05:10
et en fait à se dire ah bah ses voyages cette
00:05:14
expérience je peux profiter de ce voyage donc souvent
00:05:18
parfois et intéressant de vous dire c'est pas fortement la destination qui compte mais c'est le voyage aussi
00:05:24
donc avant d'entreprises de commencer justement l'approche
00:05:28
un tiré d'un changement qui tout qu'estce qui va
00:05:32
compter et ce que sa destination vraiment qui importe
00:05:35
lorsque ces voyages parce qu'avec les digital voyageant parfois autant de valeur sinon plus que la destination ellemême
00:05:43
de la troisième question et à samara mène à l'introduction
00:05:48
eux qui était faite ce soir on parle de révolution estce que c'est vraiment la révolution
00:05:54
parfois cette révolution aux entreprises mais parfois c'est simple évolution donc la
00:05:59
nouveau pour chaque démarche posez vous la question de votre entreprise
00:06:03
et ce que j'aimerais vous vu mon entreprise avec sa ou simplement cette évolution
00:06:08
et dans la communication pour faites à vos employés à
00:06:12
vos personnes autour de vous voilà soyez clair parfois
00:06:15
séparés révolution cette simple évolution ya rien de mauvais avec ça on va pas toujours être révolutionnaire non plus
00:06:22
là aussi un mot clé beaucoup utilisé en fait dans
00:06:27
transformation digital c'est en anglais et qui s'appelle 10 va te dire ben voilà c'est la disruption
00:06:34
ah oui parfois c'est la destruction de la question à se poser et ce que moi dans cette
00:06:41
projet ou dans cette approche que je vais faire et ce que ceux moi qui va
00:06:45
discuter les autre ou estce que je fais pas ce que j'étais 10
00:06:48
aussi ces les questions qui montre bien comment donner en se positionne d'un côté ou l'autre des
00:06:54
p parfois on va discuter parfois est dissoute et par les flux de justes ni de faux
00:07:01
une autre question intéressante à se poser ses je vais faire ce projet et ce que je fais la place de
00:07:08
quelque chose de faire en plus pour beaucoup d'entreprises un
00:07:12
un des freins majeurs de la transformation digitas elyco
00:07:16
face à sa vie quand même du coût très important pour les entreprises de changer les choses surtout derrière
00:07:23
pour beaucoup de projets il faut changer beaucoup d'infrastructures dans ce changement d'infrastructures
00:07:29
parfois on n'agissent pas budget un nom pour donc parfois pourquoi pas commencer
00:07:34
avec quelque chose de nouveau apporter quelque chose de nouveau de tester de cette façon avant de changer son infrastructure
00:07:41
souvent les entreprises quand j'étais rêveur chat paris partait toujours à la place
00:07:46
de fait à la place de sa où je vais remplacer si
00:07:49
avec le digital parfois assez difficile donc pourquoi pas d'effort à
00:07:53
faire un projet pilote et c'est quelque chose non plus
00:07:58
un point qui me tient particulièrement coeur ou celui qui ne tiennent plus tard car c'est le point de l'humain
00:08:05
contre la technologie la magnifique livre en fait il existe des simples humains contre technologie
00:08:11
et qui a comme essence ont fait de dire ce devra pas être contre
00:08:15
c l'humain et la technologie donc dans les approches digital en
00:08:19
entreprise qu'il faut toujours à quelqu'un s'allume
00:08:23
la technologie elle devrait être là pour soutenir l'humain et dumas on a vu
00:08:27
on parle des clients par département par les employés posez vous la question
00:08:32
comment la technologie pour les soutenir et pas à créer un contre du moment que celle de
00:08:37
l'humain contre la technologie massa joie ni avec le client ni avec l'employé
00:08:42
donc si un point à prendre en compte et à réfléchir en faite sur chaque
00:08:46
démarche et une des questions qui dès le plus fréquent ses désirs ou commencer
00:08:55
mais je commence avec son entreprise passait tellement vaste et c'est pas un projet
00:09:00
ça va pas disparaître c. on a vu avancé à on s'adapte
00:09:05
c. à un changement qui on va s'adapter le fur à mesure que ça va pas
00:09:09
s'arrêter c'est un projet qui commence aujourd'hui et qui finit dans deux ans
00:09:13
donc à ce moment si où je commence je pensais la question clé pour beaucoup d'entreprises
00:09:18
à un moment donné apparence dit il faut le faire mais je commence par nous
00:09:23
et si à cette question que j'aimerais bien répondre avec le prochain slide
00:09:30
ça
00:09:45
essentiellement n'importe quelle entreprise avec n'importe quel bac rendent ce que fait
00:09:51
on peut partir dans tout ce qui transformation digital sur 3 dimensions
00:09:58
une dimension ski expérience client une deuxième dimension si les dimensions des
00:10:04
processus et troisième dimension et celle des business models recherche stylo
00:10:12
un
00:10:14
on appelle ça un peu le voyage digital à travers ses 3
00:10:18
dimensions pendant n'importe quelle entreprise commencera à votre endroit
00:10:22
l'entreprise plus industrielle va peut être commençait par ces processus une
00:10:26
entreprise de services les plutôt commencer par l'expérience client
00:10:31
l'entreprise existantes par armand commencer par un nouveau business model hôpitaux commotion
00:10:37
bas de la pyramide revanche nouvelle entreprise léger a le plaisir
00:10:42
de parler de ma nouvelle entreprise par la suite à mon constat on commence par un nouveau business model qui déjà très digital
00:10:49
un moment donné chaque entreprise voire le devoir a
00:10:52
abordé ces 3 dimensions pour sa transformation digital
00:10:56
maintenant on plus de ces 3 dimensions et à peu de 3 éléments clés qu'il faut aussi prendre
00:11:02
en compte j'essaie de rester toujours sur 3 ans pour les facilement les mémoriser par la suite
00:11:08
le premier et vous l'avez vu dans plusieurs conférences je mets en cendres
00:11:15
c'est plus qu'elle a donné
00:11:18
si un élément fait incontournable c'est pour ça je mets en centre lorsque tout va revenir à un moment donné
00:11:25
et qu'on en base de données deuxième élément intéressant
00:11:31
je les appelle les
00:11:33
smart links
00:11:38
si les éléments qui crée la donnée
00:11:41
quels éléments pu tirer le plus le courant aujourd'hui qui crée la donnée
00:11:51
exactement
00:11:53
le smartphone c'est déjà as maxime en fait pas qui permet de faire beaucoup de
00:11:58
choses mais qui crée énormément donnée en faite pour les entreprises via un autre
00:12:04
sony cachés ici j'en parlais retrait
00:12:09
dans un domaine aussi cette soirée ça sert à acquérir des biens à plein d'autre que vous
00:12:15
avez vu la yacht i'm still aux dires de machines en fait qui créent des données
00:12:21
donc deuxième élément important sait comment de façon automatisés
00:12:26
en fait je peux créer la donnée
00:12:29
et le troisième élément primordial que vous l'avez très certainement entendu
00:12:36
à toute voix beaucoup de conférences ce qu'on appelle l'écosystème
00:12:47
pour réussir son approche digital on ne peut pas passer à côté de l'écosystème c'est un élément clé
00:12:54
à ce qu'on est tous liés les uns des grands davantage forcement de la technologie aujourd'
00:12:59
hui c'est lui aussi qu'on peut partager les informations de façon beaucoup plus facile
00:13:05
pouvoir profiter d'un écosystème pas vous rendre plus forts comme entreprise donc ça
00:13:10
c'est un élément clé donnée laisse martine l'écosystème qui vont revenir
00:13:15
un an dans les conférences précédentes si on voudrait dire on se trouve dans les différents conférences
00:13:22
vous avez vraiment aborder à travers les à cette
00:13:25
dernière conférence la totalité de ce voyage digital
00:13:30
le voyage a commencé avec la première conférence avec le marketing la
00:13:34
communication digitale les réseaux sociaux la réalité virtuelle
00:13:41
ce qui était oublié c'est ce qu'on avait annoncé le mobile je pense mobile il
00:13:44
faut mettre absolument hors de l'enseignement privé ce qui partent dans tous les mobiles
00:13:50
c'était la première conférence donc ce cycle de conférences à commencer par l'expérience client
00:13:56
et m. deux mon expérience directe soit 60% des entreprises commence par la
00:14:01
ainsi aussi le plus simple et celui qui nous tient à coeur le plus souvent aussi passer donc
00:14:06
0 un dans l'expérience client peut si justement avec les partenaires et les employés donc commencer par
00:14:11
l'humain c'est quelque chose qui les ont souvent le plus attrayant si le pus face
00:14:16
la deuxième conférence à parler d'objets connectés à identifier clairement
00:14:22
7 les fratries on se trouve là donc on crée de la donnée
00:14:27
la troisième prêter à une éclairer un peu plus technique et parler
00:14:32
des solutions informatiques du cloud du SAS et services en ligne tirer là on est plutôt
00:14:39
sur les lignes pas ce qu'on ait son infrastructure en fait qui tient le tout
00:14:43
la quatrième et la sixième parler vite et la cybersécurité si leur sécurité
00:14:50
et la protection des données donc un livre à mon coeur
00:14:54
11 tous les cybersécurité tout ce qui a trait à la
00:14:57
donnée on lit au coeur et on va toucher la totalité
00:15:02
la cinquième parler de l'automatisation de robotique nation
00:15:06
de l'intelligence artificielle dans les pitons processus par ce qu'on va commencer automatiser les processus
00:15:12
carbonisation culture mais aussi et la dernière à parler à pile poil de ces points
00:15:19
de l'écosystème des nouveaux business models de lâcher
00:15:23
économise adopte chez eux donc là on est
00:15:27
plus dans la partie business men et dans un écosystème
00:15:32
et celle d'aujourd'hui bah on va faire un peu le tour d'horizon et on parle de stratégies on se trouve de ce côté ci
00:15:38
donc maintenant dans votre entreprise dirait ce qui vaut vraiment le dire où vous avez le plus de besoin
00:15:45
ou on voulait commencer esquissé plus dans la partie expérience client
00:15:50
c'est plus à la partie processus en gardant en
00:15:52
tête je me répète mais c'est important que va falloir passer un moment donné à travers les dimensions
00:15:58
pour les aborder tous surtout qu'ils ont les influences 0 un ss d
00:16:02
autre et qu'ils ont tous les influences relance entre sont abonnés
00:16:12
comprendre les questions afin donc de la dernière mais j'espère que cela vous permet
00:16:22
avoir un aperçu en fait ce que vous avez vu à traverser cette
00:16:26
conférence et à comprendre un peu mou je peux mettre ces
00:16:30
différents éléments et quelle influence ivoire voire en fait il me reste un tout petit peu de temps j'en profite pas
00:16:40
pour vous parler de moi entreprises actives dans le cas
00:16:44
si via l'a dit introduction j'ai travaillé jusqu'à la fin de l'année dernière chez swisscom
00:16:50
pour eux une entité qui s'occupait de la transformation digit avec les entreprises et
00:16:55
parallèlement j'ai créé ma propre société avec eux 3 autres personnes
00:17:01
et notre société s'appelle en débâcle x. c.
00:17:05
a. une société à un de nos profits
00:17:09
donc on suit sont enregistrées en tant qu'association aux etats unis ont enregistré en tant qu'à
00:17:16
un autre certains cet aspect à notre façon de faire et le but de notre société
00:17:21
c'est de faire bénéficier tout le monde de la robotique et si
00:17:27
je voudrais le dire en deux mots ces de démocratiser la robotique
00:17:31
et constats de robotique 7 passagers animaux moto ne dira t'on
00:17:35
pas la robotique appliquer donc ça peut être des drones volant
00:17:40
j'ai cédé dessiner ça peut être des drones sous marin ça vient de sortir on
00:17:46
vient de faire y'a deux semaines notre première projet avec don sous marin
00:17:49
et les drones pourquoi je suis un énorme fan en fait les drones
00:17:54
bahia de raison et que l'on peut faire des choses simples
00:17:58
j'ai passé la bonne partie de ma carrière a toujours étant les données et à l'drones
00:18:03
si un moyens absolument fabuleux en fait à acquérir des données donc les drones visant des canadiens
00:18:10
et les caméras permettent de prendre des images ou de la vidéo
00:18:15
et de créer en fait la donnée sous forme d'images
00:18:22
deux créer aussi montré beaucoup de cartes avec le rose et aussi des modèles soit des
00:18:32
donc l'application du groenland prenez vraiment tous les acquisitions donné
00:18:37
la photo la vidéo pour en faire des cartes
00:18:40
pour en faire des modèles 3 d. pour créer l'information geospatial en fait aujourd'hui un pas
00:18:46
donc c'est un outil fabuleux percent un an si vous lisez la presse
00:18:49
vous entendez défunt parler d'un autre dit notre utilisation des drones
00:18:54
utilisation comme on a dire maintenant de faire aussi des transports avec les grandes
00:18:58
et si on parle en faite de pays en voie de développement sciemment tout des trans for de médicaments urgent
00:19:04
vous dire bah une deuxième application en fait c'est tout ce qui le car je
00:19:10
suis une première application du ski et de la vie et le deuxième décarbonée
00:19:17
et la même chose en fait avec zoom un qui permet un d'acquérir des données
00:19:24
sur lessive sur les fonds de mère pas très profond encore parce qu'il peut parler très
00:19:29
profond mais sur les récifs et sur des éléments pour acquérir des données non dites pourquoi si important
00:19:36
pas en suisse on a ose dire et en europe ont accès à énormément de choses déjà
00:19:41
qui et pas forcément le cas dans les pays en voie de développement non spécialisés
00:19:45
ce que les pays en développement ont as hameau qui j'ai pas trouver de bonnes
00:19:51
de bonnes traduction pour ce monde donc je préfère vous mettre en anglais on parle de
00:19:58
dans notre monde d'aujourd'hui souvent d'un des jeux des variétés
00:20:03
donc si on voudra le traduire cette division digital où tout les pays déjà la plupart
00:20:09
des richesses on profite aujourd'hui avoir accès à tout donc dans les pays
00:20:16
on dirait industrialisés surveille a les deux grands partenaires d'une part à tout ce que l'industrie
00:20:25
d'autre part tout ce qui les
00:20:28
je dirais le gouvernement
00:20:31
et l'éducation
00:20:34
ils sont directement liées
00:20:36
donc un contrat nouvelles industries en suisse on les réformes dans l'industrie vous ohnehin
00:20:41
au monde je dirais une d. un des pays les plus forts pour
00:20:46
pour créer des groupes donc celle du hardware pour eux d'utilisation professionnelle et boucler du software aussi
00:20:53
donc forcement les gouvernements à l'éducation travaillent avec et à aucun
00:20:57
souci d'avoir accès à ces informations et ancrer d.
00:21:01
un nouveau deux par la suite en revanche dans tout ce qui est le pays en voie de développement
00:21:07
souvent ou même presque toujours bien 3 acteurs on trouve les mêmes et à l'industrie
00:21:17
via le gouvernement
00:21:20
l'éducation
00:21:23
et les ONJ
00:21:26
en revanche ce qui se passe avec je dirais la rotation et digital en général c'est capable de lire
00:21:33
passe pour l'industrie souvent ces marchés sont passés apparaissant donc pas d'investissement
00:21:38
pour les gouvernements pour l'éducation et à passer le budget pour accéder à ces nouvelles technologies
00:21:43
et les ONG et ils se donnent pas vraiment faite commission de combler ce trouble
00:21:50
donc mon avec logo texte concis fixé comme objectif c
00:21:54
ici d'être le créateur de l'écosystème
00:21:59
si
00:22:00
mais l'ensemble des différents partenaires donc nous on veut amener ses capacités en faite
00:22:05
à utiliseront pour acquérir des données pour en faire des produits des données
00:22:10
pour en créer d'aider les nouvelles opportunités et des nouvelles places de travail et
00:22:16
aussi pour eux adressée à partir du cargo dans les pays en développement
00:22:21
donc c'est ce qu'on a envie de faire on vient de commencer avec
00:22:25
notre société et à plus ou moins deux ans prendil startup encore un
00:22:33
et aujourd'hui on et avec notre société par essentiellement
00:22:39
on avait ces 3 points
00:22:47
on
00:22:49
créer de la capacité locale donnant des formations dans les pays en développement technique et formation
00:22:57
business comment aton appris utilisés ont fait savoir technique et non créant un réseau
00:23:03
un réseau mondial de petits innovation voilà belle leslie mars à travers le monde
00:23:10
nous créant aussi des solutions globales donc nos clients c'est avant tout
00:23:16
les objets donc nous créons des solutions pour les objets vous dire
00:23:21
comment je peux utiliser par exemple un drones après à un désastre après
00:23:25
un tremblement de terre après à un stress parleront français après k
00:23:32
inondations par exemple comment je peux utiliser a. c.
00:23:37
nouvel objet volant faites pour créer la donnée et ce que je vais
00:23:41
faire de ces données et le troisième point nous créons une communauté
00:23:50
du
00:23:52
global en fait
00:23:55
on a vu avant pour les sépare
00:23:58
non classé les 3 grandes activités confins malan dites pourquoi je vous raconte tout ça pour
00:24:04
faire la promotion entre autre mais aussi pour parler d'une entreprise digital donc nous
00:24:09
rené et très certainement aujourd'hui ce qu'on peut appeler une
00:24:11
entreprise digital nous sommes actuellement ses employés sur 5 continents
00:24:16
nous avons pas bureau parce que voilà on habite tous les uns loin des
00:24:21
autre donc déjà on utilise que les moyens digitaux faites pour communiquer entre eux
00:24:28
pour échanger nos données donc on est purement dans le digital
00:24:32
maintenant souvent les entreprises jeudi 10 baan société digital cessa
00:24:37
j'utilise pas les plateformes travaille qu'avec eux des logiciels en ligne un
00:24:42
je communique de façon purement digital en faite par la c. u. chose
00:24:47
mais l'autre chose c'estàdire non in entreprise purement digital par ce que ce qu'on a vu avant la donnée
00:24:54
l'écosystème et ce marketing ou en ce sens des réponses
00:24:58
focalise sur ces points là donc on a aussi un
00:25:01
business model clermont digital un business model qui paraissent dire
00:25:06
comment remplir ce gap qui peut avoir un quelque part
00:25:10
pour eux adresser ses points de façon purement digital
00:25:14
donc c'est plus facile pour l'entreprise qui commence à être
00:25:19
digital par ce qu'on peut commencer avec un business model
00:25:21
qui entièrement axée sur les écosystèmes un business model qui parle à donner et qui va en
00:25:27
fait avoir comme produit de sortie de la donnée et à une entreprise qui va
00:25:34
justement c'estàdire dans notre faune de métier hall mais sur un smartphone et
00:25:40
donc à utiliser des éléments qui acquièrent des données de façon automatique
00:25:46
pour une entreprise existante est difficile de district et tout ça donc il
00:25:50
ya de la facilité pour l'entreprise comme deuxième point où
00:25:54
la facilité ces vu qu'on commence à 0 pas on peut augmenter nos façons de travailler en faite de façon digital
00:26:01
donc dans la partie question par la suite j'ai aussi envie si vous si ça vous intéresse de répondre
00:26:07
à des questions qui par le bas comment justement dans l'entreprise peut devenir plus digital dans la façon travail
00:26:14
qu'estce que peut être plus facile on
00:26:17
serait conduite humain inverse oeuvre cette technologie
00:26:21
par le côté humain chez nous il souffre un tout petit peu d'effort partagé uniquement connecté de façon
00:26:26
digitale avec nos collègues c'est pas toujours facile donc il ya allah aussi pour nous
00:26:32
je dois revenir un peu en arrière et dire 21 l'humain a entre autre patience parle par
00:26:38
skype et ouais parce que et puis oui mais là pas homme père comme des traductions trad
00:26:43
donc à des avantages et des points qui semble plus difficile pour nous aussi donc
00:26:48
et n'hésitez pas de me poser des questions par la suite aussi sur ces aspects un comment

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Christophe Reymond, Directeur du Centre Patronal
14 March 2018 · 5:07 p.m.
Présentation des invités
Thierry Vial, PME Magazine
14 March 2018 · 5:14 p.m.
Transformation digitale?
Sonja Betschart, Cofondatrice WeRobotics
14 March 2018 · 5:18 p.m.
DomoFafety: Vieillir chez soi, le souhait de tout un chacun
Guillaume Dupasquier, CEO, Domosafety
14 March 2018 · 5:45 p.m.
Révolution industrielle 4.0 - Nouvelles opportunités - Et maintenant?
Jean-Henry Morin, Professeur, UNIGE
14 March 2018 · 6:04 p.m.
Table ronde
Panel
14 March 2018 · 6:28 p.m.

Recommended talks

Robo-Advisor - AI
Serge Kassibrakis, Head of Quantitative Asset Management, Director, Swissquote
6 Dec. 2017 · 5:52 p.m.