Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
alors bien merci a tous eux léger c'est un grand plaisir d'être décrit
00:00:06
si j'étais entrepreneurs moimême c'est toujours un plaisir de parler aux entrepreneurs
00:00:11
je suis déjà exprimé plusieurs fois pour dans des audiences non technique sur la place lausannois ces derniers mois 7
00:00:18
bien des points communs entre les précédents présentation et celleci si vous avez déjà vu parler
00:00:23
dura quelques points de recouvrement j'espère quand même avoir toujours un perspectives un
00:00:27
petit peu nouvelle juste d'abord pour eux pour représenter avant ma surviennent à donner
00:00:33
ma biographie ça c'est la version très courte graphique de qui je suis
00:00:37
j'ai grandi en suisse j'ai passé 18 ans avant j'ai changé notre drapeau
00:00:42
sur eux ou à gauche j'appuie habitués 18 ans en californie au milieu de silicon valley
00:00:48
j'ai un profil académique mais par contre j'ai passé 14 ans dans l'industrie en tant qu'entrepreneur
00:00:55
j'ai démarré deux entreprises la première est cotée en bourse et puis
00:00:58
la deuxième a été sait faire acheter par cisco
00:01:02
et à développer des produits qui sont aujourd'hui de l'ordre de 10% du chiffre d'affaires de cisco
00:01:08
en effet depuis 5 ans je suis de retour en suisse a LPFN
00:01:12
avec divers mandats professeur d'informatique et responsable de l'exploitation informatique également à la pêche
00:01:19
alors je vais parler de 4 thèmes qui sont des
00:01:23
thèmes qui paraissent fondamentaux compte à la transformation
00:01:28
digital et l'émergence du cas le premier thème c'est
00:01:32
vraiment c'est cet aprèsmidi ses hypothèses de travail
00:01:35
et puis les 3 autres sont faites finalement les conséquences des corollaire des effets de bord qui sont liées au fait que le
00:01:41
cet premier thème se prêtait manger parler concrètement manquait de quelques la compléter
00:01:46
est un thème était itunes u a t qui s'est mis en place qui s'est
00:01:50
installée de manière pratiquement irréversible avec un impact
00:01:54
colossal pour l'industrie dont je viens
00:01:58
moi j'ai passé 14 ans dans l'industrie de l'infrastructure informatique en tant que producteur
00:02:04
logiciel aide hardware pour l'industrie informatique vous pouvez
00:02:08
faire confiance cette industrie la suppression phénoménale
00:02:12
donc en conséquence l'émergence klar ait un certain nombre
00:02:16
de points qui permettent d'illustrer ce propos et
00:02:20
le point que j'utilise dans donc toutes mes
00:02:23
présentations ce pays les îles et pratiquement inconcevable
00:02:27
à priori il faut vraiment le lire le digérer je voulais dire
00:02:31
c'est que fut la division cloud amazon donc la partie
00:02:36
qu'il ou des services à des tiers d'amazone parler bon qu'un palais cédérom pas les séries télé
00:02:42
je rajoute aujourd'hui tout les jours où tout les jours pas toutes les semaines pas tout les mois tout les jours la même
00:02:48
capacité informatique qu'avait accumulé aisés avaient accumulé amazon point comme lorsqu'
00:02:54
amazon point comme faisait 7 milliards de chiffre d'affaires
00:02:59
c'était en 2004
00:03:01
si on reprend l'histoire de l'amazonie sont démarrer en 35 en 2004 il ya
00:03:06
isabelle capacité x infrastructure informatique aujourd'hui tout les jours
00:03:10
chaque jour qui rajoute x de capacité à fond
00:03:15
alors ça c'est l'inverse c'est la vision quelque part de la taille colossale dont on parle lorsqu'on
00:03:20
parle de système on parle de machines comment les machines les
00:03:24
plus complexes qui sont actuellement en opération dans le monde
00:03:27
qui sont physiquement groupés dans dénonce un centre de calcul chacun c. a.
00:03:32
k. p. ex lors du demi milliard lorsqu'on rajoute au
00:03:36
et puis en construisent à gauche à droite plus rapidement possible parce qu'elle demande éparses qui a des marges
00:03:42
et ce qui est important c'est quand lorsqu'on dit amazone tout le monde immédiatement ou ailleurs cela et travail
00:03:47
démarche très faible et puis ils sont en train de financer leur croissance à perte aida pas du tout
00:03:52
ça c'est la la croissance de la division cloud amazon
00:03:57
publie ces chiffres séparément pour l'adhésion car depuis quelque temps
00:04:02
eux ce sont les chiffres trimestriels en dollars c'est à dire en francs suisses le titre
00:04:08
et faut pas ce que ça va jusqu'au deuxième trimestre 2017
00:04:11
donc en un trimestre ils font 4 milliards de chiffre d'
00:04:14
affaires décroissance de 42% année surannées séparément
00:04:18
eux et avec une marge nette opérationnel de 22% donc
00:04:23
irait injecte quelque part dans le reste du business d'amazon
00:04:27
ainsi dans leur propre infrastructure de l'ordre de 4 milliards de profit n'est pas ce qui est pas dividendes chaman
00:04:34
donc ça c'est pour pas mettre les choses en perspective on parle
00:04:38
d'une de quelque chose qui est l'équivalent de la révolution
00:04:43
industriel de toutes les précédentes révolutions industrielles et en
00:04:46
particulier de l'exemple et l'analogie qui la
00:04:49
plus importante l'apprendra plus utiles ces l'émergence du réseau électrique au début du vingtième siècle
00:04:56
ou avant eux l'émergence du réseau électrique mondiale comme
00:05:00
l'europe enfin européen par mondial puisque les européens
00:05:03
au début du vingtième siècle et bien finalement les usines avaient leurs moyens de production électrique quitter
00:05:09
comme le corps loués avec luimême on avait besoin d'électricité
00:05:13
on crée après sa propre électricité permettait l'usine à côté
00:05:17
ou alors vous hydraulique un mais science électrique c'était comme ça qu'on vous a la solution
00:05:22
et puis finalement une décennie le réseau électrique européen
00:05:26
s'est développée et puis finalement on a pu découplé
00:05:29
les moyens de production électrique des endroits de consommation électrique et sacré
00:05:33
innovation économique puisqu'on a pu innover en utilisant l'
00:05:38
énergie bon marché partout nombre même chose entrain d'arriver lorsque l'on utilise le cas si on utilise le plat
00:05:47
avec comme corollaire et puis c'est là où quelque part le ça ne concerne que le premier point concerne finalement
00:05:53
villa consent tout le monde qui concernent en premier lieu les acteurs de l'informatique
00:05:59
maintenant les autres points que je vais développer ce sont des points qui concernent tout le monde
00:06:05
et c'est le fait que finalement puisque maintenant on a cette plateforme en ligne
00:06:11
cette plateforme elles ont de manière très substantiel réduit le coût d'accès à l'internet
00:06:17
pour un entrepreneur qui voudrait être positionné sur l'internet
00:06:22
donc on peut le faire c'est plus facile 7 automatisé puisque c'est sûr du cloud
00:06:27
donc on peut passer à l'échelle de manière beaucoup plus facile et ça n'a pas global sur tout les modèles d'affaires
00:06:34
alors on peut thématiser ce cette transition différentes manières ya eu maille à le
00:06:39
dire simplement any baisse de 16 analytiques des séances d'essais statiques
00:06:43
il en sait plus light it a ont acquis pour faire du business mais c'est que le business cellelà est celle du software
00:06:49
et puis une autre manière de verbaliser sur ce thème qui s'appelle sarkozy doit
00:06:56
et ça c'était c'est un terme qui a été popularisé
00:06:59
douarin un éditorial qui datent de quelques années 2011
00:07:04
moi qui induit c'était le fondateur de l'annexe k i puis en fatiguée aujourd'
00:07:07
hui très connu et sont seulement connu puisque c'est le fondateur de la
00:07:12
une des plus grandes firmes de nature capitale aux etats unis à la plu grand parmi les
00:07:16
films récents venture capital aux etats unis il a écrit dans le mensuel à l'époque
00:07:21
un article qui argumenter déjà à l'époque pourquoi c'était le software qui a l
00:07:26
manger le monde avant qu'on parle du beurre avant pas jour
00:07:30
bah c'est un sujet complexe c'est un sujet émotionnelle
00:07:35
et ce qu'on apprend lorsqu'on les enseignants pédagogue c'est que lorsqu'on a un sujet émotionnel
00:07:40
il faut essayer de retirer l'émotion du sujet donc plutôt d'essayer de faire un calcul concret
00:07:46
je comprends très bien ou pas bien luberon autre j'ai choisi de vous faire un cas d'études fictifs
00:07:54
alors le cas d'études fictive dont je vais vous parler c la collecte des poubelles accord pascal
00:07:59
si je parle des si je parle des taxis intervient car beaufrère k chauffeur de taxi
00:08:04
si je parle des hôtels à bien équivaudrait à will be là quelqu'un qui
00:08:08
dans leur métier et puis les pouvaient se passer quelqu'un qui s'occupe des poubelles
00:08:12
à l'EPO de manière générale si vous voulez lever la main ne vous
00:08:15
sentez pas concerné c'est de la fiction marquant donc lorsqu'on réfléchit à la
00:08:22
collecte des poubelles et l'on parle vraiment du de la collecte de la de la phase logistique entre le
00:08:29
moment où les citoyens ont déposé leurs poubelles les moments les poubelles sont transportés vers un son de très
00:08:35
très compliqué ça c'est devant chez moi CO p. o. ça bloque la route et gérer la photo de moi
00:08:42
quel est le business model de la collecte des poubelles c'est un business model qui remonte je suis
00:08:47
pas spécialiste maladie au moyen âge un ménage le prince
00:08:51
se mettaient d'accord avec des métayers pour
00:08:54
sortir les poubelles pour avoir un minimum de structures dans son dans son fief envoyait spéculer ça c'est
00:09:00
la base du partenariat public privé intrinsèquement local fuir
00:09:05
pas plu locale que la collecte des poubelles
00:09:08
comment estce qu'on fait pour mettre en place un business model de québécois il faut d'abord un phénomène phase de négociation
00:09:16
entre les partenaires publics partenaires privés sa scellée pour ce qui se passait le PDG fictifs
00:09:22
le plus à débarquer directeur d'une entreprise de collecte de poubelles adroits
00:09:28
ensuite il faut qu'on est d'accord il faut mettre en place des moyens de production par l'intuitif il faut un minimum
00:09:35
de planification puisqu'on a été décharge il faut récupérer ses poubelles
00:09:39
ça a pris à ses en fait l'essentiel du sujet
00:09:43
et puis fox et finalement pour commencer augmenter ses marges cet endroit municipalités voisines
00:09:49
en et finalement un modèle locale de partenariat local avec les valeurs locale
00:09:54
maintenant ce que les choses changent lorsqu'on introduit la technologie évidemment moyenne avait
00:09:59
technologique et pas les mêmes on a remplacé les chevaux par les voitures
00:10:03
mais là on parle d'un nouveau type de technologie et le
00:10:06
type de technologie dont j'aimerais parler celle introduction dans la poubelle
00:10:11
d'un censeur 3 4 g. qui permet de savoir à quel point la poubelle est pleine
00:10:18
donc d'un point de vue technologiques pour demander un ingénieur de p.
00:10:21
fait la troisième année projet master niveau montra sa ailleurs âprement
00:10:28
lire un émetteur à des questions des miss démission à la poubelle mais c'est des questions qu'aucun ingénieur de
00:10:33
base pour résoudre la structure de coûts et très raisonnable les batteries durent des années admettons que ce soit face
00:10:40
donc on met un ascenseur dans la poubelle évidemment son sort une fonction i rapport de
00:10:46
l'information grâce aux réseaux de si universel qu'internet dans une base de données
00:10:52
puis il faut qu'on a ces informations de base mais ça permet de les
00:10:54
exploiter de façon à affiner dynamiquement la manière dont on va collecter ces poubelles
00:11:00
ça permet si on est dans une logique classique d'un business model
00:11:04
classique de dire ben soit jeux réduit les moyens de production
00:11:10
soit j'utilise ma capacité pour étendre les moyens de production existant sur la commune voisine
00:11:16
ça permet de renégocier avec de meilleures conditions au prochain appel d'offres
00:11:20
est la municipalité et puis ça permet de fermer la porte
00:11:24
donc quelque part la cerner dans une optique ou l'introduction de la technologie est extrêmement fluide dans le cadre
00:11:30
d'un business model existant à part que c'est pas du tout comme ça que ça se passe
00:11:37
je commence tout valoriser le censeur
00:11:41
admettons que ce soit sans surcoût de production en volume moyens différents
00:11:47
avec l'image commence quand le vent correspond valorise cette innovation
00:11:51
comment ce qu'ensuite on déploie la solution commence concret à l'échelle ce que c'est un
00:11:56
produit universel à l'échelle mondiale une solution qui permet de valoriser ce type d'innover
00:12:02
très difficile de passer d'un business model avec des distributeurs qui ensuite on va
00:12:06
les exploitants qui vont consommer cette technologie alors payer notre solution qui est beaucoup plus
00:12:13
c'est ne pas essayer de vendre les censeurs moi si j'invente censeur ici je crois
00:12:20
je l'ai fait je l'aimais partout
00:12:23
je vais pas m'amuser à configurer bases de données pour la ville de lausanne bases de données à poser les bases de données à lutry
00:12:28
je vais mettre quelques salles de classe mondiale parce que finalement poubelle c'est le problème dans la leçon de façon assez normalisés
00:12:36
je vais pas m'amuser à faire de l'analytique local puis arriver
00:12:39
à optimisé en fonction de sa poubelle plus ou moins pleine
00:12:42
je peux en faire la planification des démons à l'avance puisque je sais que
00:12:46
le 26 décembre la poubelle et peu remplie que les autres jours
00:12:49
et puis je sais que de manière extrêmement sensible et fluide en fonction de tout les paramètres que l'on peut imaginer le temps qui fait le
00:12:56
les les patterns sont extrêmement prévisible session nationale la donnée
00:13:01
les censeurs qui en temps réel remonter l'information du monde entier de toutes
00:13:04
les poubelles de quartier du monde en question dans cette logique là
00:13:08
on se dit tout de suite que finalement on aura une vision extrêmement précises et
00:13:11
affiné de la manière la rapidité avec laquelle ces fameuses poubelles se remplit
00:13:17
puis forgé cette information à
00:13:20
assez facile hein je négocie directement et puis finalement j'ai bien trouver quelqu'un localement sur la base d'un
00:13:26
mandat ad hoc qui va me conduire mon camion de a jusqu'à des maladies eric en fonction des besoins
00:13:33
maintenant dans ce modèle de transformation il faut être conscient du chose séculaires un acteur qui est un
00:13:38
acteur global qui va développer technologie global qui va
00:13:44
devenir de plus en plus difficile de compenser
00:13:48
qui va garder les marges avec une volume d'affaires phénomène qui va faire des démarches immense
00:13:54
et puis finalement qui va très clarizen certains manière
00:13:58
l'exploitation d'une fonction qui historiquement été
00:14:02
associée à un business model intrinsèquement locale
00:14:06
donc ça c'est un exemple d'un effet bord alors évidemment
00:14:11
ce qui est marrant c'est que les bottes essaie de faire
00:14:15
alors j'ai vu leur truc sur un site web alors y'a quelques temps j'ai
00:14:18
entendu parler depuis ça vous intéresse pas la question à propos le propos c'est ça
00:14:24
le propos c'est qu'en fait on a on a deux colonnes on a eu un élément transformateurs
00:14:31
du modèle d'affaires et puis on a une industrie qui est impacter alors dans mon argumentaire fictifs
00:14:38
j'ai postulé que l'existence à bas coût de
00:14:41
son sur 3 g. optimisé pour les dans une poubelle
00:14:45
pouvait discuter de manière globale l'industrie de collecte type k alors après sélection
00:14:51
maintenant ce qui n'était pas évident et là j'insiste làdessus
00:14:55
ce qui n'était pas évident i. A50'000 habitants c'est de se dire que
00:14:58
le fait que tout les chauffeurs de taxi avaient dans leur poche un téléphone portable
00:15:04
et que tout les clients avaient dans leur poche un téléphone portable aller complètement révolutionné
00:15:08
la manière dont on réfléchit à la relation que nous avons tous avec chauffeur
00:15:16
donc c'est très difficile à priori d'imaginer des corrélations c'est beaucoup plus facile à posteriori
00:15:24
ce qui est aussi important que mon dernier point par rapport à ce point là c'est que l'exemple des taxes des taxis
00:15:32
c'est un exemple typique du changement de la logique du monde du
00:15:37
software du monde informatique par rapport à leurs canaux de distribution
00:15:41
c'est un monde qui pendant des mois gens forfait partie
00:15:44
qui pendant 50 ans et s'est développée essentiellement
00:15:47
soit en vendant des choses pour les utilisateurs soient ont des choses pour des entreprises à des entreprises
00:15:54
et finalement maintenant en train de changer de logique on se rend compte que finalement
00:15:58
vendre du stade et des solutions à des entreprises qui vont ensuite les exploiter
00:16:03
c'est coûteux et c'est inefficace c'est fondamentalement moins scalable
00:16:07
et donc on est dans une logique aux finances plutôt d'essayer de vendre à des centrales de
00:16:11
taxis des solutions finalement les remplacer il cet exemple à cette citation de la ville très important
00:16:17
c'est finalement froid que les fumeurs c'étaient les premiers jedoch avait l'idée de sable charger un téléphone
00:16:22
et puis vous avez un téléphone et donc fondamentalement bah on va créer solution
00:16:26
basée sur l'infrastructure existante et puis on va la voilà vendre
00:16:30
au centre de taxi local sa vision et d'autres acteurs ont essayé et finalement
00:16:36
l'histoire s'est avéré que c'était très difficile de vendre l'innovation la destruction
00:16:40
dans un business existant c'est pour ça que finalement on a tendance à changer
00:16:45
voilà donc ça c'est un deuxième point ça c'est le corollaire du
00:16:49
fait que l'information est universelle et global que les faits les
00:16:54
qu'on le concept de du marché distribution les canaux de
00:16:58
distribution tel qu'on les comprend intuitivement finalement change dans cette logique
00:17:05
après mon troisième point
00:17:08
c'est un point qui eux qui tout aussi fondamentale
00:17:13
et qui accorde enfin pas c'est finalement cette solution s'abstrait largement les frontières
00:17:21
vous prenez un taxi hubert qui va de genève affamés voltaire
00:17:27
pas particulièrement compliquée conceptuellement céline route ça change rien quelque part
00:17:34
alors que le monde physique et basée sur une hypothèse et nous 4 lettres cadre légal et basée
00:17:40
sur l'hypothèse territoriale donc déjà une première adecco inadéquation
00:17:45
quatrième deuxième inadéquation qui un petit peu problématique
00:17:49
c'est qu l l la logique suisse et que finalement on a des lois
00:17:56
et puis nos lois s'appliquent aux citoyens suisses en suisse où réside en suisse en suisse sur le territoire
00:18:02
et puis on a finalement dans notre esprit dans la logique légale on se dit pas que
00:18:06
finalement les le droit suisse s'appliquerait à des transactions entre un français un belge
00:18:12
priori c'est pas dans notre logique je vous garantie que les américains avaient agi différemment
00:18:17
pour eux ils voient un le droit américain comme quelque chose qui s'applique à des entités américaine
00:18:23
et si l'entité américaine étude multinationales dans le droit s'applique les obligations
00:18:28
donc à un cas actuellement quelque temps qui va passer dans la cour suprême qui a été
00:18:32
acceptée par la cour suprême de létat avant le la défense luimême sur le fond
00:18:39
mais sur le la cour suprême a décidé d'accepter attaquer fondamentale
00:18:42
qui le fera entre microsoft et le département de la justice
00:18:46
pour le département la justice américains eux a demandé un accès à
00:18:53
la boite mais sur la base du d'une enquête de police
00:18:56
la boîte mais elle de quelqu'un pour l'histoire du sombres histoires de trafic de drogue de quelqu'un làbas mais le même
00:19:00
temps l'irlande et le trafiquant suspectés et a priori c'est
00:19:05
pas totalement permet a priori mais pas aux états unis dans
00:19:08
mais dans le cas d'une enquête de police ils ont demandé access information et l'argument du
00:19:14
FBIA et en parlant papa de secrets d'état en parle pas de
00:19:19
on parle de viviane l'argument du eh bien c'est finalement microsoft 0 un emploi microsoft peut
00:19:24
depuis son bureau répondre à la requête cet employé american américaine laquelle donnée et l'intérêt commun
00:19:31
microsoft s'est opposé sur la base du traité de coopération entre les polices américaine néerlandaise en
00:19:37
disant qu'il était tout à fait prêt à exécuter sur la base de commissions rectorat
00:19:42
les demandes du démarrage du système donc ça va monter à la cour suprême s'empara d'effets de bord
00:19:48
mais c'est vraiment poursuite pour illustrer le fait que la le concept de frontières et de souveraineté
00:19:54
changement d'état le concept de la vie privée changer évidemment
00:19:58
dans la dissociation si vous avez des enfants vous
00:20:01
savezvous si bien moins qu'il relation vraiment différente avec la communication numérique que
00:20:06
nous avons et dans laquelle nous avons grandi puisqu'elle n'existait pas
00:20:10
donc iraniens il a besoin de changer de manière fondamentale les structures
00:20:14
les hypothèses ne peut pas se baser sur le fait que
00:20:17
on a un cadre légal en suisse qui veulent protéger ou qui va nous permettre
00:20:21
de continuer à en plus les lois suisses c'est à notre sujet
00:20:25
ou qu'elle même très peu évolué pour prendre en compte les bases de la digitalisation
00:20:32
alors pour illustrer ce point je vais pas citer un un quelqu'un qui
00:20:36
était un juriste suisse je suis ici quelqu'un qui est un juriste américain
00:20:42
qui travaille pour microsoft président responsable de la du département légale reçoit
00:20:48
membre de la direction générale extrêmement reconnu s et ce monsieur qui
00:20:53
a exprimé articuler de manière extrêmement claire ce qu'ils estimaient être
00:20:59
le besoin d'avoir quelque chose qu'un espèce de analogues dans le monde digital des
00:21:03
conventions de genève qui régissent le droit de la guerre et la protection des populations
00:21:09
on connaît tous les conventions de genève livrèrent au lycée succès puis c'est une énergie
00:21:14
et émissions reprend les différents points je vais pas les prendre les uns les autres
00:21:19
ces finalement un code de conduite cette charte c'est un
00:21:22
ensemble d'obligations et de contraintes que les états
00:21:25
s'imposerait euxmêmes vis-à-vis de la manière dont la technologie
00:21:29
utilisée est exploité maintenant la raison pour laquelle
00:21:34
il insiste sur ce point a remporté ce message est important c'est qu'on
00:21:38
est très long on ait actuellement dans une logique ou les gouvernements
00:21:43
utilisez exploitant des failles informatique à leur avantage
00:21:47
plutôt que de coopérer avec l'industrie informatique de façon à
00:21:51
les résoudre donc on aidant finalement un monde assez hostile
00:21:55
oui à des accès et des utilise des des vecteurs
00:21:59
criminelle qui utilise la digitalisation un des buts purement vénale
00:22:05
qui auront fait qui exploitent des femmes qui sont connus des services secrets
00:22:09
et des organismes de sécurité et des gouvernements de quelques pays
00:22:14
sur ces quelques pays annales deux qui ont certaines compétences qui sont des pays démocratiques
00:22:19
aucun des deux est en europe et puis y'en a quelqu'
00:22:23
un qui ont des compétences qui sont dans des pays moins démocratique
00:22:28
son enseignement en europe de lester en asie
00:22:31
donc ça c'est un obstacle c'est seulement 3 point 7 un point quelque part c'est pas pour faire peur ça pour dire qu'il faut pas faire le cloud
00:22:37
c'est pour dire qu'en affirmant dans un monde un petit peu instables dans un pays qui et à l'aise avec la stabilité
00:22:48
et puis le quatrième point 4 point un point qui eux qui peut être je sais pas
00:22:54
si un ordre entre les différents points le 4 et possède également un corollaire du cloud
00:22:59
on entend beaucoup parler ces derniers temps si on vous parle d'intelligence
00:23:04
artificielle si on vous parle de machines mainmise sur ou par le tibet
00:23:11
en fait essentiellement toujours à la même chose humaine
00:23:15
ces fondamentalement cette révolution qui basée sur
00:23:18
l'exploitation fine et précise des
00:23:22
données et de masse dans la complexité est élevé mais qui existe
00:23:29
certes avec des applications extrêmement positive mais avec des effets de bord colossaux
00:23:35
je donnais un certains nombre d'exemples
00:23:38
d'abord je suis illustrer ce point pour simplement dire à quel point c'est important
00:23:42
et à quel point la dimension temporelle de cette ce dernier point quatrième thème fondamental
00:23:50
ça c'est la couverture de l'économiste du mois de mai
00:23:53
et à droite il a simplement les scores sur un sur un exemple dont j'ai parlé dans un instant
00:23:59
qui ait un exemple de reconnaissance d'image ce qui est important je vois
00:24:03
jusqu'en 2011 finalement les ordinateurs était pas très bons
00:24:08
et puis en 2015 ils sont meilleurs qu'un humain qui sait entraînés à ce jeu
00:24:14
alors remplacer le jeu par eux une radio écologique
00:24:19
et remplacer le joueur par un dialogue
00:24:23
vous arrivez quelque part dans un horizon prévisible au
00:24:26
même type de constater que finalement l'ordinateur
00:24:31
va dépasser la capacité du professionnel et que fondamentalement
00:24:35
le professionnel ne pourra pas se passer
00:24:39
de l'ordinateur et science et ce qui est important c'est ce qu'on parle d'ordinateur
00:24:43
si on a pris euxmêmes à détecter des relation et de corrélation
00:24:48
sans avoir été programmé de manière explicite ça en génération qu'on
00:24:52
sache vraiment comprendre comment il arrivait à ce type de conclusions
00:24:56
et sur la base et uniquement possible sur la base de
00:25:00
de bases de données colossal donc on a besoin d'eux
00:25:05
alors le l'autre exemple que je veux que je
00:25:09
veux donner dans le domaine du jeu
00:25:14
alors pour eux pour ceux qui jouent aux échecs ça fait eux plus de 20 ans
00:25:21
ordinateur abattu l'homme aux échecs
00:25:26
ça a changé la manière dont on joue aux échecs en compétitions qui sont envoyés en jouant sur plusieurs jours
00:25:32
et puis depuis ces années là les choses du monde c'est parti en une seule journée qu'ensuite il
00:25:37
suffit d'aller et puis avec des règles très précises par ce qui suffit à sa chambre quelqu'un
00:25:42
donc ça c'était c'était kasparov
00:25:46
et eux ce qui est important par rapport à cet
00:25:49
élément là c'est que s'était développée par évidemment
00:25:52
des informaticiens mais des informaticiens qui travaillait avec
00:25:58
un centre de grands maîtres qui avait une culture profonde millénaires des échecs
00:26:04
si c'est pas arriver tout seul
00:26:08
quelques années plus tard il ya eu un truc qui a fait beaucoup plus délibérément affine pub phénoménale maintenant tout
00:26:13
ce qui font ebay et brand et watson puisqu'ils sont très bons marketing spatiale représentant des bennes cayla
00:26:19
idem watson le lot le système original a été finalement
00:26:23
un système qui permet de traiter du texte sémantique ment
00:26:27
et qui a permis de jouer un jeu un peu idiot à la télévision de culture
00:26:31
générale populaire et il a battu le gars qui était le champion ce jourlà
00:26:35
annonce aujourd'hui finalement se rend compte que google arrive à répondre à nos attentes ils arrivent à finir
00:26:41
nos phrases c'est quoi moins spectaculaire à l'époque c'était c'était un suisse pp
00:26:46
dans ce qui vient d'arriver et c'est là où la dimension temporelle commencent à s'est pas en allant de 600 en 2000 on s'est plu tard
00:26:53
et c'est quelque chose qui illustré le mieux et au mieux
00:26:57
par ce qui vient de se passer avec le jeu de go
00:27:00
d'abord en 2016 et puis la semaine passée donc en 2016
00:27:06
u ne des anglais d'une entreprise sadique marine qu'itunes filiale de google
00:27:12
battu d'abord le champion d'europe de go qui en fait pas très bons m'aton dit sur une échelle un
00:27:21
et puis quelques mois plus tard le programme c'est encore amélioré
00:27:24
ils ont fait compétition contre le champion du monde de beaux
00:27:28
et ils ont également gagné et puis après une autre question du conclave défini quand j'aurais plutôt
00:27:33
hugo entre l'humain et alors c'était réputé le jeu le plus difficile
00:27:40
ce qui est important c'est que finalement dans ce programme la version 2016
00:27:46
c'est que financier très peu de i'avait très peu de culture du jeu de go dans l'équipe qui a fait le travail
00:27:53
et pas des grands maîtres eux qui avaient 3'000 ans de culture
00:27:58
qui pouvaient en suisse un peu comme s'il fallait faire des
00:28:02
des élections devant eux sur un sujet nouveaux bassins et d'avoir des gens qui ont acquis on
00:28:07
des centaines d'années de culture politique qui peut vous aider dans votre travail là évidemment était tout seul
00:28:12
ils ont utilisé les bases de données de jeux de parties entre grands maîtres pour entraîner système
00:28:18
et puis la semaine passée au lieu de cela n'eut de semaines maximum de semaine qui a eu nouvelle sortie nouvelles publications elle a
00:28:25
une nouvelle version du jeu qui s'appelle alphago 0 et lui il a même pas regarder ce qu'avait fait grand maître
00:28:32
7 un programme qui finalement appris tout seul conclut même compte d'auteur contre alphago
00:28:37
et qui a battu alphago 100 pas d'accord il en fait un
00:28:41
test de contrôle donc maintenant dans une situation assez un peu perplexe en
00:28:45
et l'article deux 2016 et à ses intérêts sont là dessus
00:28:50
la manière dont 7 publie ensuite et décrit la presse et à
00:28:53
ses pairs perturbant parce que finalement le champion du monde
00:28:57
de go quitta coréen vous explique que grâce à la machine il
00:29:01
a changé sa stratégie il en train d'apprendre
00:29:06
donc c'est aussi l'humilité quelques pas de cette personne ne sait aussi
00:29:11
on est dans cette langue dans cette enceinte face être soi qui
00:29:14
est très perturbant maintenant ce qui est répertoire jeu partagée quand même un
00:29:18
élément qui perturbent c'est que je suis aussi perplexe que vous
00:29:23
dans le sens et moi je suis pas top directement dans ce domaine un je suis adjacente au bénin
00:29:28
les gens qui sont directement dans ce domaine qui travaillent dans la conception
00:29:32
de ces réseaux sont également totalement perplexe à quel point sa fonction
00:29:38
on sait pas pourquoi moyennement question éthique scientifique ouverte
00:29:44
les cons fondamentalement en gros si on a ces données et à
00:29:48
ses calculs on arrive à faire des trucs acteur alors
00:29:53
si on commence ses études de radio logis à
00:29:57
à 20 tant en médecine faut partir du principe que la radio logitech et enseignée par le
00:30:01
professeur mandarin qui à la cinquantaine elle va complètement changer dans l'horizon d'une vie
00:30:08
et on met dans une logique ou faire des métiers entier puis un long ici par les périodes
00:30:11
de foire par les professions légal ou pas n'importe quel type de relation on est
00:30:15
dans un modèle où finalement les ce que l'on ce que l'on ne m'exprime
00:30:19
comme étant la connaissance sup universitaire classique finalement
00:30:24
va être augmentés par des capacités humaines
00:30:28
ça c'est une réalité après c'est pas forcément dramatique c'est juste un changement très rapide
00:30:34
c'est pas plus dramatique que la révolution industrielle ou à l'automatisation ou le
00:30:39
les nouvelles méthodes de production c'est simplement plus rapide que les transformations précédent un point de vue économique
00:30:45
voilà donc ça cette année 4 points essentiels très haut niveau et puis juste parler bref deux minutes
00:30:54
quand même d'un petit peu de ce qu'on fait avec alcool eiffel
00:30:58
on est pas totalement assis à regarder ce que les lettres a passé
00:31:02
alors yahya hassan d'initiative j'ai pas tant de d'en parler toute
00:31:07
la première c'est qu'on a pris la décision et quand je dis on sait le président a pris la décision
00:31:13
lle de changer les bases fondamentales
00:31:17
un de l'éducation politique
00:31:21
les bases fondamentales de l'éducation polytechnique quelques ingénieurs qu'il soit
00:31:25
a été formalisé à 150 ans et en gros
00:31:28
on fait des maths pour la rigueur la vérité qui en fait la physique pour apprendre à modéliser le monde
00:31:35
ainsi un petit peu les lieux les deux mains même de l'éducation polytechnique
00:31:40
eux ce que nous rajoute on sera court structurant éliminatoires le grand bloc
00:31:46
les branches principales d'une grande ville branche principale en première année
00:31:50
alors le thème pour le temps qu'on utilise actuellement cette imputation faites le nom du cours sera différent
00:31:55
mais fondamentalement c'est le sel l'
00:31:59
importance que la le raisonnement computationnelle
00:32:04
l'arrivée à comprendre comment on formalise un problème comment estce qu'
00:32:07
on pose un problème qui peut être résoudre de manière informatique
00:32:12
fait partie des bas débit espace conçu un ingénieur tout ingénieur utilise tout le temps
00:32:17
les outils informatiques et donc c'est important de ce compte rendu de comprendre les fondements de ce
00:32:22
qu'elle calcule et de comment on arrive à poser des problèmes de façon à les résoudre
00:32:29
donc ça c'est quand même un changement non trivial c'est pour l'étudiant en première
00:32:35
un exemple qu'on utilise à différents exemples ils trient illustre un peu le
00:32:39
propos alors un exemple qui assez à ses engagements tout comme emblème
00:32:44
si vous prenez le problème l'abîme le gruyère ou
00:32:47
ayant fait découper vous prenez vous allez me dire
00:32:51
plus ou moins dans les détails effective varie et puis faut découper un salon en fonction des ordres de commande
00:32:58
donc là on a par exemple on a différents taille points différents ordres de poids qui sont
00:33:03
demandées il faut les couper dans différentes dimensions différentes unités en fonction des besoins des distributeurs
00:33:09
et puis ensuite y'a un problème très classique qui se dit à voix comme vient de me lever à ce que
00:33:13
j'ai besoin pour découper pour répondre à la demande
00:33:18
d'aujourd'hui c'est un problème d'optimisation économique
00:33:22
adrienne solution suisse très pragmatique dans ces cas correspond en fait mélange fondu
00:33:29
mais d'un point de vue mathématique et computationnelle c'est un problème connu
00:33:35
et malheureusement j'ai mauvaise répondu mauvaise nouvelle pour vous cet aprem difficile estce
00:33:39
un problème qui computationnelle ment extrêmement difficile à résoudre de manière exacte
00:33:43
et même impossible de manière de révèlent exactes dans tout les cas généraux pour un problème qui plus quelle taille triple trivial
00:33:51
si vous aviez dit lors d'emails aura à répondre qu'il faut dans l'
00:33:54
ordre de j pas 300 mètres de prière on a pas la conséquence
00:33:59
dans le cas général ça c'est là c'est le sexe et trouver un terrain de 1969
00:34:05
c'est là un des éléments importants de la réflexion computationnelle arrière posait problème réduire le problème puis ensuite
00:34:10
finalement on peut se baser sur les théorèmes connu de façon à savoir comment ce
00:34:15
type de problème peut être et joue de manière soit exacte soit à proximité
00:34:21
ces premiers pour le deuxième point c'est qu'on a fait mais très pragmatique pour l'éducation bateleur
00:34:25
ma soeur on s'est rendu compte qu'il avait un besoin phénoménale d'
00:34:29
avoir plus d'étudiants formés dans le traitement explicite des sciences des données
00:34:34
si on regarde ce que toutes les mesures qui américaines ont démarré via des instituts de dates afin
00:34:41
et donc nous avons démarré et nous avons eu nous offrons déjà aujourd'hui depuis septembre
00:34:47
un masters en un instant sur deux ans pour nos étudiants
00:34:51
on a des premiers retours sur le nombre d'étudiants qui suivent les
00:34:54
filières et en cette année sur année on a en gros
00:34:58
25% d'augmentation du nombre d'étudiants si on additionne ceux qui font l'informatique et ce qu'ils font
00:35:05
depuis le dernier point c'est qu'on a mis en place une plateforme partagé pour faire du data sym's
00:35:10
de manière eux de manière eux partager à l'échelle de
00:35:14
la suisse urraque la suisse pour le monde académique suisse
00:35:18
ça s'appelle le sudest de saint ceinture et puis quelques balles la question qu'on s'est posée sait comment estce qu'on fait pour
00:35:24
que différentes personnes qui représentent des points de vue très différents puissent travailler
00:35:28
ensemble plus efficace est un projet que j'ai démarré personnellement
00:35:32
et puis le dernier point j'aimerais parler l'EFL et le moteur roman
00:35:38
l'initiative suisse qui s'appelle le divorce watson qui a démarré à tuer
00:35:44
mais on s'applique à toute la suisse sait en fait les lobbying on a des activités
00:35:49
avec des startups ont des activités éducation j'étais
00:35:54
à berne avec de conseillers fédéraux mardi matin
00:35:58
dans une séance de travail ou tout travail de fond était coordonné par
00:36:04
le précédent mais le moteur roman scène association qui regroupe déjà un grand nombre d'acteurs si un intérêt de
00:36:11
de participer et contribuer et de plus d'informations je suis tout à fait

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Christophe Reymond, Directeur du Centre Patronal
25 Oct. 2017 · 5:07 p.m.
258 views
Etat de l'art : Hypothèses et corollaires du Cloud computing
Edouard Bugnion, Professeur EPFL
25 Oct. 2017 · 5:14 p.m.
175 views
Software as a Service (SaaS) et sécurité associée au Cloud
René Fell, Cofondateur et Président de Vigiswiss
25 Oct. 2017 · 5:51 p.m.
Morphean - La nouvelle dimension de la vidéo surveillance - VSaaS
Sylvain Egger, Product Manager, Morphean
25 Oct. 2017 · 6:31 p.m.
Questions et réponses
Panel
25 Oct. 2017 · 6:50 p.m.

Recommended talks

Cloud Computing: The industrialisation of IT and what it means for business
Babak Falsafi, Director, EcoCloud
5 Dec. 2014 · 8:49 a.m.
The Web: Wisdom of Crowds or Wisdom of a Few?
Ricardo Baeza-Yates, Yahoo! Labs
21 May 2014 · 3:07 p.m.