Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:03
voilà bonjour sais pas si vous êtes déjà les restaurants avec plats
00:00:07
dalles de type a. deux point 3 point 4 les 10 jours
00:00:11
et puis vous aider à bâtir un manger et vous fait plaisir chacun profite d'
00:00:15
abord pas et puis à la fin et le douloureux moment de la nation
00:00:19
à ce moment là ça commence à être compliqué en soi tous uno tiers plans
00:00:23
truqués appris quoi commander quoi bref c'est l'horreur et on se
00:00:27
retrouve attire mon dieu je crois quand même solution favorablement diviser l'addition partie
00:00:31
6 puis alors on divise par 10 et puis tout le monde pas
00:00:35
les principes suivants si vous savez à l'avance que ce qui va se passer
00:00:39
bac esquisse pas imaginer vous retrouvez le restaurant vous invite donc deux plats choix
00:00:45
pas super enfin imaginer vous avez vous avez le spectateur qui coûte 25 fr
00:00:50
vous avez field of qu'un peu mieux picot qui coûte 50 francs à pau franchement si
00:00:55
vous avez tout seul produit l'effet de mode secret c'est quand même pas mal
00:00:59
on verra si c'est bien fondu boss avec l'intervenant tout à l'heure venant faire coexister avec parce que c'est pas ma et vous êtes
00:01:05
prêt à payer le double pour avoir le fil à haut pas là mais
00:01:09
si vous savez que de toute façon à la fin on divise
00:01:13
qu'estce que vous choisissez si vous êtes ou prospects bafa quimper 25
00:01:18
francs si tout le monde prendre quelques devoirs qui vous conviennent filaires
00:01:23
qu'estce qui va se passer chacun a P27 francs 50 pourquoi pas ce qu'on se divise en fait le filet de boeuf un
00:01:29
entre chaque personne ou compagnie tous un peu plus cher dont vous payez de offrant 50 plus cher pour avoir le filet ça vaut la peine
00:01:37
le problème se posait pas pensé fait que les autres gens ils sont pas plutôt pas plus bête que vous pour la même chose
00:01:44
et hop tout mon profil elbeuf plutôt mon P50 francs vous êtes allé à 10 et a dissous avait
00:01:49
pris la décision qui la pire pour tout le monde alors que tout le monde aurait préféré prendre
00:01:53
le spectre de folie à quoi c'est bien un phénomène économique on appelle le dilemme du prisonnier cette même logique là
00:02:00
qui consiste à dire que parfois la décision qui nous paraît intelligent du point de vue individuelle et celle qui va péjorer le bien commun
00:02:08
lorsqu'on parle d'environnement lorsqu'on parle de la planète les ressources limitées lorsqu'on parle
00:02:12
de crise économique on est très souvent face à un problème exactement du même en
00:02:16
nous retrouvons dans une situation ou individuellement ont intérêt à son foutre
00:02:22
mais collectivement les dégâts sont considérables et l'enjeu d'une journée comme celle d'aujourd'hui c'est justement de combattre ce
00:02:29
phénomène dilemme du prisonnier ce phénomène qui le pigeon est poussé à prendre de filet de boeuf en leur disant attention
00:02:36
si tout fait comme vous on arrivera jamais par contre si tout le concept de base passerelle belle soirée
00:02:43
et c'est un peu ça qu'il faut faire et la seule la solution
00:02:46
que j'estime que les excellentes pour ça il fut consacré extrêmement reconnaissante
00:02:51
été académique du valais dans organiser cette journée c'est justement de rendre accessibles les informations pour
00:02:56
que les gens sont au courant des thématiques et des problèmes qui sont liés et ça
00:03:01
comment on peut résoudre ses problèmes et pourquoi il faut faire des efforts et où il faut faire des efforts
00:03:07
demandez à plus de personnes internées forte voir tout les autres ne font pas
00:03:10
c'est très difficile de comprendre comment des efforts collectifs peuvent être faits
00:03:13
et quelles sont les véritables des gars qui à notre consommation aujourd'hui c'est comme ça qu'on va réussir à biffer pour l
00:03:21
alors aujourd'hui on va faire un grand voyage en fait un grand voyage va commencer le matin avec
00:03:26
il m'a pas seulement je me réjouis pas ce que je pense que comme
00:03:29
vous on va prendre énormément de choses défend un peu technique et nous intervenons
00:03:35
nous intervenons vont
00:03:38
présenté j'espère de façon bulgarie et de façon claire possible des thématiques qui sont la base scientifique et complexe
00:03:44
mais de façon à ce que nous puissions comme citoyen d'abord nous approprier cette thématique et comprendre comment nous pouvons
00:03:50
utiliser pour agir car s'il n'a pas compréhension dans le grand public il n'aura pas d'action
00:03:56
après avoir parlé thématique complexes liés au climat puis à l'agriculture au parlement l'économie
00:04:01
qui aussi un élément interconnectés façon essentiels puis enfin des aspects liés à l'alimentation
00:04:08
finalement économie agronomie qui ma annotations et nous finirons sur une question qui à mon avis
00:04:14
bonne manière de lancer la réflexion on peut la comparer avec l'intervenant nouvelle
00:04:18
devoir mais c'est quoi en tout cas une question fondamentale à qu'estce que nous devons faire
00:04:23
comme l'action et comme sacrifice pour un monde meilleur demain pour éviter la catastrophe
00:04:28
je crois que toutes les thématiques sont celles des façons de façon intelligente
00:04:32
très heureux que ce programme était organisée ainsi et je me réjouis pour assurer l'animation à ce sujet
00:04:37
je voulais juste vous dire comment je vais procéder vous avez vous avez tout sur votre
00:04:43
ordinateurs de vote papier un petit tour à la journée je fais
00:04:47
je suis désolé relativement stricts sur les temps de parole un pourquoi
00:04:51
parce que cette journée donc on aura beaucoup de d'intervention aura beaucoup de questions
00:04:56
le but c'est aussi un dialogue et donc ben je m'excuser déjà par avance les intervenants
00:05:02
à cette journée commerciaux fit la présence physique ou couleur annoncent leur annonce récompense apprendre la forêt
00:05:08
faut vraiment se dépêcher ce que je tiens à ce que nous ayons si le temps
00:05:11
des questions du dialogue et le tiers monde connaît aussi le temps de pause
00:05:14
pouvoir digérer le contenu exceptionnel qu'on envoie aujourd'hui
00:05:20
et je vais sans plus attendre tout de suite intervient un produire le premier intervenant alors il s'agit de pascal petit fier
00:05:27
venir a déjà fait installer qui présente et qui veulent parler avec eux des
00:05:32
questions fondamentales qui 1 milliards d'années d'histoire des changements climatiques
00:05:36
pourquoi s'intéressant à mon avis commencez sur un sujet comme ça parce que parfois
00:05:41
la science consei c'est très différent de ce que la réalité
00:05:46
et pascal qui sert un qui est docteur en sciences dures policière ingénieur en génie civil
00:05:51
et président de la fondation qui sert dixième musée des sciences la terre martine
00:05:57
ce musée ajustement in sciences humaines des vocations qui à mon avis et très cohérente pour commencer cette journée
00:06:03
c'est justement la vocation de feu interface alors occurrence entre les lieux touristiques et scientifiques 45
00:06:08
on l'écotourisme et ce qu'on appelle aussi la médiation c'est à dire traduire des choses qui sont compliquées et
00:06:15
h. affaires de la recherche dessus dans un langage et dans des actions pas seulement dans un

Share this talk: 


Conference Program

Ouverture et présentation de la journée
Pierre Gauye, Président de la SAVS
17 Nov. 2012 · 9:09 a.m.
Introduction
Pierre-Benoît Raboud
17 Nov. 2012 · 9:18 a.m.
Quelques mots de l'animateur
Dr Samuel Bendahan, Dr en sciences économiques
17 Nov. 2012 · 9:21 a.m.
Un milliard d'années d'histoire des changements climatiques
Dr. Pascal Tissières, Pdt de la Fondation Tissières
17 Nov. 2012 · 9:29 a.m.
Le changement climatique et ses différentes incidences
Mannava V.K. Sivakumar, Acting Director climate and water
17 Nov. 2012 · 10:13 a.m.
L'évolution de l'agriculture au niveau mondial et sa contribution à l'économie verte
Jacques Chavaz, Director suppléant de l'OFAG
17 Nov. 2012 · 11:42 a.m.
Analyse des crises économiques et financières mondiales. Quels sont les remèdes à adopter ?
Dr. Paul H. Dembinski, Dr en économie politique
17 Nov. 2012 · 2:20 p.m.
Mot de la fin
Pierre-Benoît Raboud
17 Nov. 2012 · 3:07 p.m.
Défis d'une pénurie alimentaire mondiale et conséquences de la disparition des paysans sur toute la planète
Dr. Philippe Desbrosses, Dr en sciences de l'environnement
17 Nov. 2012 · 4:15 p.m.
Objecter à la croissance du PIB : une hérésie raisonnable et indispensable ?
Dr. Pietro Majno, Dr en médecine
17 Nov. 2012 · 4:55 p.m.

Recommended talks

Le Valais touristique: hier, aujourd'hui, demain
Laurent Tissot, professeur, Université de Neuchâtel, historien
2 May 2015 · 12:17 p.m.