Embed code
Note: this content has been automatically generated.
bien j'ai effectivement poser un peu de la base de ce qui va vous être
présenté je vais pas eux dévoilé ni le
processus de création 1'000 la nouvelle identité
elle même les représentants de b et ne le ferons
mais voir encadré la genèse de l'histoire doulou partitions et pourquoi nous
nous avons changé qu'elle était un peu le processus vous avez ici
ce logo qui et le logo de la ville de lausanne avant changement
qui a été utilisé grosso modo entre 1999 sauf erreur
é cette année avec le la mutation qui va vous être présentés
pourquoi ce que nous avons voulu un moment donné changer cette c'est cette identité
bah ce logo eux qui avaient presque 20 tant ils
servent seront des comptes depuis un certains temps qui posait
tant de difficultés première difficulté qui et technique
basique eux meme très présente au quotidien
c'est une forme très particulière très allongé avec ses épaules qui déborde le nom de l'union de la ville
ce qui fait que des moments où notre logo devait être présenté en compagnie d'
autre logo comme le partenaire ou
sponsors d'une manifestation ce qui arrive
relativement souvent avec les manifestations en utilisant les voies de notre logo il disparaissait stylet tellement
longtemps que la seule façon de faire tenir cette et d'en réduire la hauteur
et que par rapport à d'autres logo beaucoup plu compact on l'on le voyait
après eux graphiquement il était peut être on peut dater mais enfin
ça je pense qu'on peut encore sans sens sont accommodés
mais le gros problème c'était le problème du sens en définitive
de personnes depuis le temps sera plus que pouvait bien vouloir dire
s'il avait dit un jour quelque chose c 7 points rouges
skills donner lieu à toutes sortes d'interprétation certains des essais cette direction
de l'administration communale il présentait cette municipaux
d'autre disait lausanne et bâti sur cette colline on s'
est pas bien lesquelles 6 mais que cette façon pente
que ça rappelle ceci donc disessa rappel des anneaux
olympiques mais un olympique qui sont 5 pas cette
donc pas beaucoup de
de sens et de signification
t s a conduit à un problème d'identification déjà
d'identification au sein de l'administration communale par ce
que beaucoup de services ou de représentants de d'unités de
projets ne se retrouvaient pas ne se reconnaissaient pas
donc dans ce logo faute de faute de sens faute de signification et
ont assisté au fil du temps à une dérive qui a vu l'apparition
de toute une série d'identité parasites partielle de services
d'unités de projets deux manifestations d'événements
et qui chacun représentait en bout de la ville de lausanne ou de ses activités
et puis qui étaient amenés à coexister à se substituer au
logo officiel qui étaient eux celuici donc grande salle ad
0 un manque de reconnaissance un
manque d'unité de visibilité pour
la vie avec une tendance à aller par lyman qui favorisait
des évolutions centrifuges qu'il était de toute façon pas favorable à cette idée d'identité devis
et puis dernier problème c'est qu'on avait quelques parents logo hybride
eux ils étaient utilisés pour des manifestations il était aussi utilisé
pour promouvoir la ville dans un certain nombre de choses
et il jouait mal son rôle sur ces deux plans là on s'est creusé la tête sol longtemps
pour savoir dans quel sens il fallait pour modifier cette identité
et bien évidemment constat réfléchir à ses spécificités
à ce qu'on veut mettre en avant au besoin de visibilité
on lance depuis série processus on arrive à
quelques constats qui sont assez évident ma fin
qu'on peut qu'on peut rappeler un des éléments principaux c'est que lausanne s. son point fort
notamment en termes de visibilité sur le plan international c'est que l'année
capitale olympique siège essayons capital l'administration du sport au
niveau mondial avec une cinquantaine d'institutions de fédérations
eux qui représente le sport international alors certains sont partis très vite sur des des idées
on suite à dessiner voilà en disant que c'est très simple il suffit de prendre les anneaux olympiques
de mettre lausanne par dessous capitale olympique encore et puis et les belles vous avez nouveau logo
et puis sais pas si simple pas ce que
les anneaux olympiques d'abord un on utilise pas comme ça
on peut pas les utiliser et même avec toute la bienveillance du scénario
donc nous pouvons bénéficier eux ça n'est pas eux aussi facile que ça et puis ensuite
sapere contreproductifs on comprend bien l'intérêt d'avoir une image capitale olympique en termes de
marketing de la ville de ventes à l'extérieur en particulier sur un plan international mais quand on se dit qu'on doit
avoir un logo qui sert à tout quelque part bah
l'usage des anneaux il peut être parfois difficiles
je doute que le CIO accepte de voir les anneaux figurer sur les
bouteilles de vin de la ville de lausanne couvent comme produit de nos domaines
de même que ça vous réjouir a peut
être de savoir que l'année capitale olympique
mais si vous le voyez sur l'amende de stationnement que vous trouvez sous votre essuieglaces
les faits le marketing et promotionnelles et peut être un peu raté
de hall la nécessité de poursuivre une réflexion qui nous a amenés à nous dire que
on devait reprendre le problème un peu autrement et que la meilleure façon de faire était de se
centrer sur la notion d'identité institutionnelle envisagea de choses dans l'histoire dunbar via l'identité
de l'institution ville en tant qu'autorité publique
à eux qui eux délivre un certain
nombre de prestations qui édicte un certain nombre de règles qui organise la ville
au niveau local véritablement l'institution et puis dans leur côté via l'image
promotionnelle le marketing qui est destiné essentiellement
à un public de l'extérieur
et ces deux choses doivent être séparés on doit arrêter de vouloir faire quelque chose qui
sert à tout à la fois ça marche une fois avec le couteau suisse
depuis lors on arrive pas à trouver l'art 7 de ce qui permet de
de tout faire à la fois notamment en termes d'en termes d'identité
et on doit bien séparer les choses et notamment par le fait que
le logo institutionnelle c'est la propriété de la vie
et la vie d'emmener son utilisateur exclusif
par contre l'image promotionnelles l'identité promotionnelles saleh pas
que l'identité propriété de la ville c.
l'affaire de multiples partenaires qu'ils soient eux office du tourisme
organisateurs de manifestations partenaire de la ville dans différentes actions
et heureuse ce logo n'ait pas forcément la
propriété de la vie en tant que tel par contre
7 un image qui doit
pouvoir faire l'objet d'utilisation multiple et beaucoup plus diversifiées
que l'identité institutionnelle qui est spécifiquement ville et voit qu'on a fait ce pas
et d'accepter le fait qu'eux
on n'allait pas pouvoir remplacer
ceci par quelque chose qui pourrait servir à tout chose ont été beaucoup plus simple parce que ça nous a
permis de définir un cahier des charges qui sera évoqué
rapidement toute valeur eux qui disait on doit
dans ce cahier des charges mettre en évidence les formes de continuité revenir
à l'histoire revenir aux racines de la ville
en tant qu'institution et dans son image institutionnelle
manifester cette dimension bulle du pouvoir et 7
cette dimension historique on doit aussi
revenir à quelque chose de de simples immédiatement
perceptible en termes de de signes pouvoir on doit surtout pouvoir
éliminer tout le fatras le fouillis deux logo partielle que j'évoquais tout à l'heure
pour revenir à l'image de la ville et manifester ainsi beaucoup plus
l'unité de la ville que la diversité de cesser ses activités
donc en même temps qu'il s'agissait de construire l'image il s'agissait aussi
définir des règles d'utilisation des réalisations beaucoup plus strictes que par
le passé en disant la production la nouvelle identité was accompagné
dans un grand poids les tâches de tout ce qui existe beaucoup de suppression
deux ces images construite qui par eux la police par les
pompiers par le service de l'eau par eux
je ne sais quoi le projet métamorphose chacun d'entre eux
et étend aux bénéfices d'une identité spécifique jusque jusqu'alors
donc notre les décharges était relativement simple dans sa dans sa formulation
pas forcément facile à concrétiser mes
l'unité la simplicité d'histoire et revenir à des éléments
plu traditionnel logis compris notamment les couleurs
traditionnellement les couleurs de la ville sont le rouge et blanc qu'on retrouve partout qu'on retrouve notamment
sur eux sur les armoiries a servi de base au cahier des charges que nous avons envoyé à eux
4 agences lausannoise nommé par que
pour eux leur demander des propositions dans ce
seul dans ce domaine nous avons choisi
le projet de b isa n m
essentiellement pour ses qualités graphiques passive assemblée véritablement
non seulement le logo répondait à nos attentes on va vous le
le montrer tout à vous présentez vous présenter sa construction mais qu'en plus l'agence avait bien
compris la problématique et bien entrer dans ce que nous voulions et cette notion de
deux de compréhension des de la problématique du client pour nous a été
l'essentiel et qu'il s'agissait pas juste de poser quelques traits mais qui avait véritablement
lune en courant qui s'est établi sur la
compréhension du problème et une approche qui véritablement respecter
tout les points de l'autre de notre cahier des charges mais basé sur le vrai compréhension
du problème voilà peu ce que je peux dire pour eux introduire brièvement cette
le 7 cette présentation je pense que l'essentiel avec maintenant
et c'est là la partie la plus intéressante aussi pour vous de voir comment les choses se sont faites et que le
le produit fini je dois malheureusement vous quitter rapidement si
vous avez unes de questions à avant je répondrai volontiers
mais je vais devoir malheureusement vous laissez la première
question mon personnage pose un agence genevoise pour un
pour relever la ville de lausanne estce que c'est un problème c'est bien sûr c'est un peu un sujet
dans les commentaires suivants i avec des commentaires mais pas les
commentaires sérieux aryenne petite polémique dans la presse
au sujet de du choix de l'agence genevois se précise dans les 4 avions
3 agences lausannoise ou de la région lausannoise u n
une chance genevois ce qui se trouve que ça
change la loi ce qui a été choisi va genevoise mais pas qu'eux qui a été qui a été choisi
pour nous ça n'a pas fait londres d'une question
au niveau de processus de décision savait bien qu'on pouvait s'attirer quelques oeufs quelques remarques qui en a eu
petite polémique relayée par le journal local pas par les professionnels
ni par les professionnels lausannois eux qui ont reconnu la qualité du travail et puis pour qui
ça n'a pas fait l'objet même question niveau de la municipalité ça n'a pas
fait l'objet d'une question non plus qu'eux mais eux bien sûr on n'a pas
pu empêcher petite réaction sur le plan local je crois qu'elle était plutôt vite étouffé
donc si quelqu'un a posé des questions sur un processus de toujours intéressant de voir un psy pas
en pratiquant un sur un site comme saint parallèlement à l'euro en tout cas merci infiniment
détenir les verts ont je pense que c'était très important si la municipalité puisse expliquer
les raisons ça de cette démarche fin fevrier c moi qui vous merci je vous souhaite une très bonne soirée je
pourrais encore juste dire un mot avant de avant de conclure c'est dire qu'on était très content
du du produit fini il encourt de déploiement ces frais c'est encore loin d'être eux
d'être mis en place partenaires mais d'ores et déjà on pense que l'opération

Share this talk: 


Conference program

Mot de la municipalité de la ville de Lausanne
Denis Décosterd, Conseiller Municipalité ville de Lausanne
25 June 2018 · 3:40 p.m.

Recommended talks

How about a good presentation
Roland Tormey
19 April 2012 · 10:21 a.m.
Bienvenue
M. Samuel Salvisberg, Directeur adjoint, EHL
4 May 2011 · 2:50 p.m.