Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:02
françois rappelle parfois il faut que je suis donc avec 3 ans fondateur avoir soustrait à
00:00:08
la science également collective à dubai eux qui lui le déclin de la technologie
00:00:14
donc à consulter un d'entre eux notre que notre vision pour améliorer et d'agir
00:00:19
il a développé des solutions eux qui peuvent être encore la diversité
00:00:25
réduit déchets alimentaires et donc par la suite de réduire les émissions de CO 2
00:00:32
et on va en détail donc je pense que chacun d'entre vous a
00:00:39
an dans un supermarché de la chèvre r et quelques jours après
00:00:44
vous et votre frigo et vous arrivez voyant faites ça
00:00:48
donc des rêves qui sont ben moi je dis juste après deux jours c'est donc on a tous déjà précédemment
00:00:55
et à l'échelle mondiale pat un problème de
00:00:58
200 milliards de francs suisses qui sont perdus
00:01:03
au niveau des fruits et légumes qui sont affectés par la poste ici
00:01:08
aucun problème vraiment très important et actuellement il n'a pas de solution histoire organique
00:01:14
et efficaces afin de réduire cette voiture qui a fait fruits légumes
00:01:19
entendons souvent aussi compte du fait qu'à mon avis sur les effets toxiques dont eux pour eux aux humains
00:01:26
et lancer la cafétéria pour susciter un et le développement des solutions
00:01:30
ontils fongiques issus de plantes qui permet de traiter
00:01:34
la voici sur terre et des fruits légumes oeufs dont permettant
00:01:38
ainsi donc d'avoir un impact positif sur l'environnement
00:01:44
eux on qualifie de plus en détail donc dans
00:01:47
d'autres solutions donc on a deux
00:01:53
on a en fait un arrêt et eux ils traitent avec eux un champ
00:01:58
jamais connu d'abord la motion chris traditionnelle a donc des frais u. ont eux
00:02:04
n'ont pas été très évident on peut voir avec un jour de champignons
00:02:08
s'est répandu et mon avis de l'obtention des prêts qui sont donc
00:02:11
infectés ils ont grandi et que l'on a vu ca je dis
00:02:15
l'ivresse du pardon claude dubar eux ont été traités avec des produits à consulter
00:02:21
et on a seulement eux 20% des rêves qui sont investis dans plus de 8 ans pour
00:02:25
son eux ont été maintenus donc ne sont pas oublier que l'on peut donc consommer
00:02:31
on a voulu qui eux efficaces aussi efficace que
00:02:35
certains produits chimiques mais compétent il se présente
00:02:41
quelles autres notre
00:02:44
donc la seconde application dont nous sommes focaliser son secours à l'appel d'offres à ostende après
00:02:50
récolte dont nous appliquons notre produit dans l'espace
00:02:54
de stockage d'amende peut aller de
00:02:59
je suis une présence 6 vous avez donc notre saison
00:03:05
appliqué à ce dans cet état de stockage pour un grand
00:03:09
nombre de fruits légumes eux qui sont du coup réduisant
00:03:14
sur qui sinon auraient impacter le stock des fruits et légumes on va pas s'ils sont ensuite de lutte
00:03:22
la chaîne à avoir des distributeurs des fruits légumes et fruits de la grande distribution et enfin
00:03:27
le consommateur qui vont du couple bénéficient de fruits de légumes qui dure depuis longtemps
00:03:35
donc vivement sa situation actuelle on a donc
00:03:38
on donc stage facility espace de stockage
00:03:42
on moyen i fruits husson servi 3 jours
00:03:46
ensuite on a donc les la grande distribution de points dont supermarché au garde
00:03:52
à vue joui des fruits légumes ensuite le consommateur à cette situation actuelle
00:03:57
avec eux d'autres solutions au chef de produit de consulter nous
00:04:02
ont augmenté avec conservation à chaque étape de la chaîne de valeur
00:04:07
afin de vous chez le distributeur puis au niveau des
00:04:10
hypermarchés on va chez le consommateur en réduisant donc
00:04:13
à mesure qu'on a 3 grands bénéficiaires à eux d'optimisation des coûts niveau d.
00:04:20
les grands distributeurs de fruits légumes oeufs également au niveau du sol vacher finalement aussi au niveau des
00:04:27
deux ans qui pourront réaliser de produits pour le temps
00:04:33
un au final donc de pouvoir réduire
00:04:38
cette excellente et aura un impact vraiment
00:04:41
important à l'échelle mondiale pour réduire d'empreinte CO 2
00:04:47
si on pense notamment aux pays émergents eux ont à eux de bagdad infrastructures il assez complexe
00:04:53
grande déperdition de déchets devint de produits et donc aussi
00:04:57
moins de voix de qualité dans vos nouvelles obligations
00:05:01
donc vraiment cet effet pour mon voeu d'une par eux avant cette
00:05:05
empreinte perte dans le même temps on continuera à produire
00:05:09
des designs en eux de meilleure qualité et paul durand
00:05:14
et donc c'est là où avant il intervient avec l'équipe
00:05:19
de barros avec un réseau de recherche et développement avance vis
00:05:23
l'accroissement avec eux la constante de champs un avec les deux ânes
00:05:27
ainsi que d'autre divisé en 6 pour eux continuer
00:05:31
à développer des solutions et ensuite pourquoi la mise sur le marché
00:05:35
dont il nous avait 4 prochains mois suite aux différents
00:05:39
cette table réglementaires nécessaires afin d'avoir produit ils ont eu comme
00:05:43
effet valable sur le marché suisse mais également sur eux international
00:05:50
je vous remercie de votre attention
00:06:02
un
00:06:09
à vrai dire reconnaît donc énoncé on pas assez
00:06:14
un pour les petits sa cote élevée identifie commune
00:06:21
eux qui avaient provoqué environ si exceptionnelle
00:06:26
pour traiter un grand nombre de champignons pathogènes qui
00:06:29
pouvait en fait un grand nombre de culture
00:06:35
et question c'est en temps on fait la durée de vie
00:06:38
ce ne sont pas d'ancien combattant la transporter partout dans la ont le choix
00:06:46
dès qu'on échange je vais vous a déjà été a en fait que sont ces années on avait livrés cette année
00:06:54
déjà qu'on a des fresques condamné et chaque réellement aller à des origines différentes
00:07:01
donc sévère équivaut à une catégorie de produit evénement croissance actuellement
00:07:07
comment il est plus donc oui c
00:07:12
sur ce pourrait être un instrument de travail
00:07:19
principales focus pour nous c'est vrai que les déchets les billets
00:07:23
soit des fruits et de services ou de l'étranger
00:07:28
c'est un coup à la fois pour eux le distributeur
00:07:32
et offre une vision également pour le consommateur également
00:07:38
sur ce coup ci et là justement à travailler avec un actuellement
00:07:41
avec la grande distribution pour avoir envers un marginal qui soit
00:07:49
absorbé dans le vous actuellement 200 augmenter le bilan final reste au final
00:07:52
l'exil et actuel fait déjà quelques extraits des prix actuellement en réalisant
00:07:58
ces déchets exemple des deux frères
00:08:04
ont ensuite maintenir un coup similaires
00:08:07
même si elle était moyens coût de revient qui eux qui ajoutait
00:08:11
vous avez i. pour la molécule issu lors de la nouvelle complétée par le maire
00:08:18
on sait le don de soi le 12
00:08:25
siècle consommé en quantité trop important
00:08:29
estce que dans de l'i. de assurer donc hyper compris les plus on passe dans
00:08:33
un cadre voilà c'est un peu liquide donc ah la cité des enfants
00:08:40
q u
00:08:48
donc de les faire à cette tendance pour
00:08:51
le consommateur un an suivant son nom
00:08:55
pourcent et qui a de l'etat maintenant réglementaire et passe
00:09:00
on pouvait être dit estce que vous avez cité
00:09:05
si on consomme et eux le diplôme par jour durant 3 mois
00:09:07
avec un dosage données essence ben on arrête on attendait
00:09:12
d'être laboratoires français qui sont positifs mais naturellement
00:09:16
avant de pouvoir commercialiser un produit doit passer à travers différentes étapes réglementaire des sommes alors après
00:09:20
des pouvoirs dans les 12 prochains mois avant la chaîne d'autorité
00:09:27
en suisse à l'étranger avant de pouvoir commercialiser un produit
00:09:31
les phases de validation p a r
00:09:35
ensuite oui en suisse à l'étranger parce que chaque pays finalement l'envie de cette donnée et sont assez
00:09:40
similaires qu'un pays à l'autre on chaque autorité
00:09:47
va émettre l'évaluation dabei ou avec chaque
00:09:51
piqué au vif d'autres traversées sont doit discuter avec chacune
00:09:54
des deux idées où viendront les convaincre de pêche
00:09:58
sur la base de certification de produits effectivement
00:10:01
donc non toxique et le calendrier
00:10:05
10 pour la commercialisation beaucoup pour un engagement donc
00:10:10
pas eux moins dans certains pays
00:10:15
12 mais cet enlèvement vise actuellement
00:10:19
si votre question
00:10:24
ok c'est pas le cas si et lorsque la spring
00:10:28
c à rien
00:10:35
on
00:10:43
je crois que excitation
00:10:46
à c.
00:10:59
la jeunesse cherchant pas clore la séance alors que certains d'entre vous
00:11:02
c'est ce que j'ai monsieur requise
00:11:17
cette manifestation évidemment on va pas aux
00:11:21
recherches dans les 12 si le
00:11:24
journaliste nous a c avant de détection de la corse évidemment aussi
00:11:29
la toxicité envers lui d'avoir évolution sait combien ça peut être dangereux pour la santé ponction l i
00:11:35
de plus de nos vues longtemps dans 11 ans
00:11:42
monsieur zuma a cette période de pause du le
00:11:48
temps d'henri i. v. la avant
00:11:52
la salle nous parlerons de tibet habitude prend merci beaucoup

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Marc-Henri Jobin, Directeur du CFJM
21 Nov. 2018 · 5:35 p.m.
Présentation de la Fondation Dalle Molle
Jean-Pierre Rausis, Président de la Fondation Dalle Molle
21 Nov. 2018 · 5:38 p.m.
Présentation du concours Label 2018
Rolf Ingold, Président du Jury
21 Nov. 2018 · 5:46 p.m.
Présentation du projet FABULA : Fake news detection in social media (en anglais)
Michael Bronstein, Université de Lugano
21 Nov. 2018 · 5:51 p.m.
Présentation d'AgroSustain
Jean-Pascal Aribot, AgroSustain
21 Nov. 2018 · 6:05 p.m.

Recommended talks

Comment le FNS encourage-t-il votre carrière?
Angelika Kalt, Directrice suppléante du FNS
26 May 2010 · 11:14 a.m.