Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:02
merci sébastien je pense qu'il a valu la peine qu'on attend vers
00:00:05
la fin merci d'être resté si nombreux jusqu'à la fin
00:00:09
on avait prévu on a prévu avec par la
00:00:12
haine dernièrement de clôture disons des conclusions
00:00:16
avec vous avec la salle mais aussi avec nous inviter à ce que je pense que
00:00:22
cet avion bien entendre on voit la peine qui est la flexion des
00:00:26
petits moments de ces faux souffle le vent souffle presque ct
00:00:30
danse extrêmement intéressant extrêmement complexes je pense que ça résonne résume très bien
00:00:36
l'intérêt les soucis surtout les espoirs de notre séminaire
00:00:43
cette même la barre très haut compliqué ça je crois qu'on va faire
00:00:48
et certainement il ya des questions anderem à toutes les
00:00:52
envies de direction de la part de la salle
00:00:56
la nouvelle génération c plus incertain servant non nécessaires après
00:01:01
ta peutêtre que vous plusieurs étudiants quittent ancien des nuages cet organisme il
00:01:08
faudrait des agriculteurs permanent et prête à des actes est certainement
00:01:16
estce que vous avez été et tout d'
00:01:19
abord des directions du cerveau par
00:01:26
gestion dans l'intérêt et que vous pensez vous de faire appel
00:01:33
à la fois se porte en entrant dans cette salle
00:01:37
juste pour le cours de change complètement la porte du savoir de plus de 2000
00:01:41
6 des insectes ici a faire de beaux dessins ou de combiner le concours
00:01:47
pas forcement
00:01:49
non mais je pense que ce qui se voit syrienne dire et qui a une manière de la paix
00:01:57
deuxièmement avant
00:02:01
j'aime plus
00:02:06
messine 0 un un grand merci à sébastien ça nous renvoie à quelque
00:02:13
souvenir de son enseignement genève le meilleur avec georges déco michel rendezvous
00:02:20
vous souvenez qu'on avait invité à l'enseignement et l'agriculteur
00:02:25
peut être qu'alexis corte où souffle avec manosque peut être
00:02:29
qu'en 2019 il faudrait vraiment on peut nier cette question la non moi je voulais juste dire
00:02:37
je sais c'est vrai qu'aujourd'hui ont expérimenté par exemple sur l'agglomération ou transfrontalières
00:02:45
un plan paysage qui n'existait pas avant et dont on a un
00:02:48
v dit que les deux piliers outre les corridors biologiques et
00:02:54
rééquilibrage
00:02:55
était effectivement l'agriculteur et aussi aperçu en 2000
00:03:00
7 de rouleaux franco genevois que dans le fond
00:03:04
qu'on avait un potentiel de très important puisque qu'on était
00:03:08
pas dans une situation de déprise mais plutôt d'extension
00:03:13
voilà mais on sait aussi aperçu comme projecteur qu'à l'intérieur de
00:03:20
eglise des urbanistes et des architectes cette question est
00:03:25
un peu périphérique au point que où on nous
00:03:28
disait aussi qui valait peut être pas avoir peur
00:03:31
de déclin si massivement disons les terres agricoles
00:03:34
pour pouvoir accueillir une population croissante d'évaluer en 2007 à
00:03:39
200'000 aujourd'hui à 350 mit donc
00:03:42
la genève le grand genève c. va dépasser le million d'habitants
00:03:46
ou avec tout les problèmes notamment de sécurité ou de
00:03:50
voilà disons moi j'ai pas de question je connais trop sébastien c'est un peu
00:03:54
compliqué mais disons juste quand même dire que sur le plan suisse c'est un débat
00:04:00
très important aujourd'hui on va voter prochainement sur la sécurité alimentaire de l'élève
00:04:09
l'idée de la souveraineté alimentaire qui rejoint évidemment de façon très fouillé et magnifique
00:04:15
les éléments de ce que tu fais ressortir moi j'étais aussi
00:04:19
peut étonner souffler même de voir que des traités ont été oubliés
00:04:25
et donc on voit qu'aujourd'hui cette connaissance qui pourraient être mis
00:04:28
au service du débat public et politique qui va avoir lieu en suisse
00:04:32
notamment sur les questions agricoles de pourrait être d'un grand
00:04:36
secours eux au moment où quand même le projet d'urbanistes
00:04:41
d. D5 métropole suisse de la vie aux suisses et très liée à la capacité d'accueil aux emplois mais
00:04:47
beaucoup moins lié à cette question de la surface territoriale voilà c'est un petit pays la suisse
00:04:54
moins on a aussi dans le cadre de l'enseignement à genève et les
00:04:59
pillages sur la haute ecole du paysage travailler beaucoup cette question de l'agriculture
00:05:03
et je suis ravi de voir que tu a cité matthieu calame et c marrant parce
00:05:08
que quand nous avons vu dans le film de dominique marcher avec eux je
00:05:12
conseille aux étudiants de regarder qui s'appelle le temps des grâces quelques unes critique
00:05:17
à la fois du productivisme et en même temps il donne des alternatives le
00:05:22
eux ont été ou de la dire tiens i adhérer des ressemblances avec eux sébastien lareau mais c'
00:05:27
est vrai que ce matthieu calame mais très impressionnant que vous avez en france aussi énormément de
00:05:34
deux scientifiques qui ont repris in fermé qui sont devenus agriculteurs je
00:05:37
pense à philippe desbrosses au couple bourguignon qui démontrent scientifiquement
00:05:43
qu'effectivement eu lieu les réponses techniques existent et puis à
00:05:46
ce magnifique rioux sur solutions locales pour des ordres
00:05:49
global de collines ce héros qui montrait qu'au niveau mondial dans le fond les réponses techniques sont là
00:05:54
la presse évidemment les volontés et le mouvement alors j'en terminerai par une chose
00:06:00
qu'en france je sais pas si c'est la même analogies mais ya ce
00:06:04
mouvement de créer aux sont jours heureux que moi j'ai découvert sur mediapart
00:06:10
et sur mediapart pour trouver des jeux aussi avec des philosophies a toujours des
00:06:14
philosophes nancy histoire cet incroyable le fait que pendant vos élections présidentielles
00:06:21
plutôt que de se présenter dans profiter ils ont 10 ça nous intéresse plu donc ça fait
00:06:26
écho en partie à des conclusions nous on commence tout de suite donc voila écrit
00:06:33
dire les choses nous en discutons récemment avec matthieu calame donc sur
00:06:40
lui les parfois synthétique très optimiste et formidable que j'avais très boncourt
00:06:46
d'ici peu ce qu'il en ligne disait je suis sur ses architectes qui vous
00:06:52
qui vaut faire sortir cette question au plus que le lendemain donc
00:06:57
son espoir en tout cas mais il vit ses il a le sentiment que
00:07:02
sécher les architectes que ça que ça que ça va se passer donc
00:07:06
je vous livre tel que l'on avait pas de question vraiment moi je pas de réponse non plus parlant
00:07:14
madame may préparer plus ses souvenirs d'un intéresse beaucoup de juste pour dire deux choses qui sont
00:07:19
plus pratique que simplement ça c'est des réflexions que je dans l'occupation ensemble sont récentes
00:07:26
pour moi par contre ce que j'ai personnellement je décide d'en faire un cours à l'école
00:07:32
de master settlement exploratoire moins fort développé leurs lettres en avance doucement sur les
00:07:39
lorsqu'ils sont arrivés à la vitesse de cette ville et donc voilà et aussi nommée aussi alors
00:07:48
cesser aussi moi c'est quelque chose que j'essaie d'introduire en ce moment dans
00:07:52
plusieurs autres choses dans la recherche confession a conclu sur le commerce est un
00:07:58
et puis aussi je vous le 18 ou 9 on va en faire une
00:08:01
exposition en vue de l'exposition làdessus dans le cadre de la triennal de lisbonne
00:08:06
19 qui s'appellera comme beaucoup pour l'heure les femmes dans ma culture collective
00:08:14
donc si vous avez décidez si vous avez eu suggestions si vous envisagez vêtements pas on s'amusant
00:08:25
b dans le dernier où l'avant dernier numéro de marne commande tu explique ce revirement
00:08:31
de rennes couleur sur la question de la ville et de la campagne non
00:08:35
j'ai eu un peu l'impression que cette reconnaissance était un peu
00:08:38
nouvelles dont nos sociétés hauriou sur le sommet sur la ville
00:08:46
ce que je vais
00:08:51
les 7 cours quand la ça veut dire le livre
00:08:57
en l'air call race réalise le vu des prêts
00:09:05
donc il a
00:09:08
sacré à sacrifier
00:09:15
autre question on a vous êtes oui
00:09:26
il ne soit pas della merci par représentation était assez intéressante
00:09:32
j'ai rentré en passant même après votre réflexion m'a fait beaucoup penser
00:09:37
à la présentation d'un camp initialement était voué à deux ans
00:09:41
et qu'il avait par ledit tiers paysage et la reine gramsci 5 étudiants calais pack ainsi institué
00:09:47
et qui avait dit voilà avant d'en apprécier les agréments cette question
00:09:51
du projet en mouvement desjardins toujours en mouvement 4 jours ça
00:09:56
passé ce jardin qu'on doit anticiper prévoir le laisser sa place prévalait
00:10:02
est et non en tant qu'architecte maintenant cette vision attrait panama local on apprend 55 très abrupt
00:10:09
d'abord dans le processus est terminée au fauteuil laissé la place à d'
00:10:12
autres et voir comment on verse un peu oui là des rapports
00:10:19
la position du flottement du ski pas leur faire du côté du dol ou
00:10:24
de l'agroécologie en même temps assez de vent insister c'est assez différent
00:10:29
vers la bien que tu sais contemplatif eux chez clément
00:10:35
qui est un peu moins je vais permaculture qui dans le don dont l'objectif quand c'
00:10:40
est par ailleurs de la production ce que parfois ils font partie collectif qui doivent nourrir
00:10:45
donc c'est pas juste au coin donc il s'agit de tours
00:10:49
à plusieurs d'entre eux comme ils disent mais évidemment c
00:10:55
s'engage dans les cycles
00:10:59
je vous chimique j'essaie de tirer parti tout seul la meilleure façon aussi pour pas trop ce que c'est le culot
00:11:06
c'est à dire ou faire en sorte que ce soit bien artistiquement dessine 10 avenue
00:11:11
pour tous employés puisons chillon eux mêmes mais cette conception
00:11:15
même du projet en mouvement pour la permaculture ia
00:11:19
27 reste très intéressant dans cette démarche a 4 dans culture on a l'idée qu'on va découvrir un pas très
00:11:25
très basiquement la déléguée mobile va donc à cette idée de là que le projet en fait à part des choses
00:11:31
et ça concrètement au niveau de l'architecture ce matin je sais pas si je voulais dire c'est fini la structure il faut qu'
00:11:37
on a fait unique voir ces cas là ça va après appel machine à laver des monuments quelque chose comme ça on a toujours à
00:11:43
un projet de restauration madame un processus d'un développement fêtant
00:11:48
en attendant la permaculture mais comme dans certaines formes d'architecture éventuellement il
00:11:52
pourrait ne pas avoir ton distinction entre la création et l'entretien
00:11:58
ça pourrait être un processus pourquoi la répu complètement à tel ou tel moment c'est aussi
00:12:03
juste mérite par ses en partie un héritage professionnel un héritage du contexte production culot
00:12:09
on verra lança pose la question qu'estce que ça
00:12:13
je vous demande de ces autres choses
00:12:18
monsieur j'aimerais c'est justement
00:12:23
forte d'un mais en réalité j'étais et conception de la structure du dixième
00:12:28
congrès des choses qui sort de qi qui chine japon mon infiniment imposer les
00:12:33
le crayon sous le fermer l'ordinateur est une conception extrêmement récente des problèmes environnementaux
00:12:40
erroné vous connaissez toutes les cultures qui ont tenu d'
00:12:45
un temps avait rapport avec le bâtiment extrêmement permanent
00:12:48
où l'abattement est pratiquement depuis l'été député comment cette rente construit il était déjà un entretien
00:12:55
l'entretien fait partie de la conception et de la construction et de la même
00:12:59
choix de matériaux de choses du choix à l'architecte en effet la simple
00:13:04
la construction matérielle du bâtiment est éthique culture plutôt dans le sens du terme et ça si on
00:13:10
oublie aussi parce que derrière vous et nous vous proche que nous vous savez quand même
00:13:17
les victimes du bin ça vous dit quelque chose de bergen formé chen
00:13:24
moi ça et donc de manière extrêmement simplifié extrêmement asséchés
00:13:31
de choisir une palette de et de produits industriels qui vont fabriquer comme légaux
00:13:38
que vous avez appris nous avons pris ensemble à faire à la maison
00:13:42
selon un plan et qui dans l'après vous à vous affranchit c'est complètement
00:13:47
cette scène affaire d'industrie qui pratiquement sur tout produit autant reproduit
00:13:51
en fabriquant des déchets qui finalement c'est ce sont des
00:13:55
de ce bâtiment déchets qu'ici en face et rapidement rendu obsolète
00:13:59
et déconstruire reconstruire l'assemblée du système des grand prix des maisons
00:14:04
universités et des nos écoles de futurs en france on suit
00:14:07
son angle était surtout en angleterre en ont le pays anglosaxons qui
00:14:11
sont très liés au côté fondu cotonou savait allait essayer
00:14:15
la plus large la chose la plus connue pour les architectes pour les étudiants se défaire du décret du code
00:14:21
de fabriquer c'estàdire l'abattement sur ordinateur donc c'est s'
00:14:25
extirper incomplet loin derrière elle terrain donc pas savoir
00:14:30
je ne peux pas les voir qui a quoi ça récemment les gens donc
00:14:32
des constructions cochant virtuelle de l'espace dans lequel construisent ils choisissent
00:14:37
virtuellement le les matériaux qui arrive certainement sur le site dans des films
00:14:42
savoie oralité déconnexion totale de par rapport à la vraie situation
00:14:49
vrai horaire on aspire et seul ⅓ à des vrais problèmes je voulais et
00:14:54
compléter la conception de la l'enseignement de l'acheteur urbanisme et dans
00:14:58
les écoles qui sont liés pour des raisons économiques aux industries de la fabrication
00:15:03
de l'espace bâti et la entendent agir maintenant dans un cercle vicieux
00:15:07
donc il faut il faut qu'on aurait devient maître on décide si on veut rester là dans les champs de sortir
00:15:15
je pense qu'un état question
00:15:19
cette importante mais je voulais dire qu'il a quand même à des dépenses qui sont assez facile
00:15:26
dans le sens que comment disait hier à proscrire suzuki a commencé c'était la première partie
00:15:32
panier rencontre la latitude du projet est immense et donc se confiner dans unité étroite
00:15:39
du projet c'est quelque chose qui et qui nous ne sommes pêche finalement à notre formule
00:15:45
énonce les en attente de nous en tant qu'
00:15:48
architecte et urbaniste ce que disait sébastien frey
00:15:53
ouvre un quantité possible de projets d'architecture
00:15:59
de paysages d'urbanisme on peut l'appeler comme vous voulez oui avec des échelles
00:16:04
différentes avec des matériaux peut être très différents mais finalement des projets d'espace
00:16:09
différents la question des nouvelles synergies intrinsèque et déchets pour moi
00:16:13
et source pour toi mais ça va complètement changer l'organisation
00:16:18
de la villa de l'espace dans lequel nous habitants impasse que finalement un même la permaculture elle est
00:16:24
là à côté d'où nous sommes et aux habitants et alors et à ⅓ et 7
00:16:31
par écrit la matière j'étais avec un agronome dans une
00:16:35
région déprimé du sud de l'italie qui
00:16:39
a un emprunt magne magnifiques paysages mais cet usage est totalement détruit en ce moment par la maladie
00:16:46
et cette maladie elle continua à faire des dégâts
00:16:51
essonne ce cet agronome dit il faut pas
00:16:55
éliminer les salles quant à la loi
00:16:58
aujourd'hui nous demanderait de les éliminer dans le rayon de 100 mètres autour
00:17:03
de chaque un malade c'est à dire en fait le désert totale
00:17:07
lui dit il faut nourrir le sol pierre aujourd'hui
00:17:10
en sol complètement mort donc il faudrait de compost
00:17:15
et d'où vient le compost passa compense urbain ça la ville qui produit les déchets
00:17:21
les déchets organiques de la ville sont le compost de compenser folle amenés
00:17:25
sur le terrain qui sont aujourd'hui noir il faut déposer
00:17:29
à partir de là le temps d'enrichir sol qui pourra
00:17:32
regagner un type de richesse biologique et d'edwy
00:17:38
cet homme c'est un exemple pour des cas finalement
00:17:43
là ce serait assez critique que je ferai un sébastien
00:17:46
après cet exposé c'est ca pas parler de la ville mais à côté de la ville et la
00:17:52
c'est pas l'agriculture s'est pas la permaculture c'est
00:17:54
justement ça la permaculture la naissance d'un phénomène plus large
00:18:00
qui a finalement les lieux eux qui nous occupe c'est à dire oui à tout
00:18:05
autre et c'est que cette répéter je me permets de tolérer qu'une erreur
00:18:11
deux centrée sur la question de l'agriculture et de cette transformation a nous bien encore une fois
00:18:18
killian ville et que ce sont les le sachet urbanistes pourraient trouver plus facilement leurs sens
00:18:25
oui mais disons que j'avais pas envie de totalement correct aujourd'hui si tu veux on avait
00:18:32
tu comprends ce que voyant en cochant toutes les cases aussi c'estàdire en disant que quelque part
00:18:37
eux ce qui m'intéresse c'est que ce que j'ai montré je montrais mauvais exemple
00:18:42
quand le risque de ce que ce coût ce qui pousse un peu la vérité tout ce que vous voulez comme ça je
00:18:48
rencontre des bons j'avais d'ailleurs quelques images à la fin d'un beau projet mais ce que j'ai invité dans
00:18:55
3 ou 4 semaines qui fait qu'il a donc pour eux qui le lieu stone qui a
00:19:00
fait un des meilleurs livres à mon avis sur l'évolution des formes urbaines depuis
00:19:06
au nom avec sa peine malheureuse que souhaitait absolument faire venir ici pour ça mais aussi pourquoi parce que
00:19:12
depuis 15 ans il eut en train de se poser la question de savoir comment l'urbanisme
00:19:17
pour s'attaquer aux questions du changement climatique lu le feu sur des projets de ville danse va
00:19:24
de fait pour les projets lieu stone le fait pour le projet détruite aujourd'hui
00:19:28
en partant alors ses rapports à la mode la récemment sur la filière bois
00:19:32
et du la mêlée croisées etc mais avec des plantations
00:19:35
peut dire que lui il considère que préparer l'urbanisme
00:19:40
de construction dense en bois dans cet endroit qui stockent le carbone
00:19:45
à fond et qui le remplacera quelque part les techniques de bonne foi vernaculaire d'avant
00:19:50
les pour les prévoit 50 ans cette affaire de l'urbanisme aujourd'hui ça consiste à planter des forêts
00:19:56
dans les villes des forêts bois construction eux aussi pour développer des projets dense donc
00:20:02
mais ce rapport entre le gradient entre les deux mains à ce que je voulais juste dire
00:20:07
que je voulais aborder qu'à la fin c'est à mon avis aujourd'hui
00:20:11
l'intelligence qui se trouve dans ses laboratoires qui s'appelle
00:20:15
la permaculture hors université elle doit non pas être piliers
00:20:20
abonné à bon compte comme ça machin elle doit être étudiée est transposée
00:20:26
pour s'attaquer aux questions ville transposer pas annexe c juste
00:20:46
donc avec l'appui de l'énergie
00:20:50
pour pouvoir réagir et tout à
00:20:55
à toutes les questions qui ont été posées et donc dans cette journée
00:20:58
avec panneaux si je pense qu'on ait plutôt satisfaits
00:21:05
un AG c. un particulier assez satisfaite d'avoir à eux que de
00:21:09
demander un c'est assez marrant d'heures de justement de et de
00:21:13
développer la question de l'art de l'expérience de l'espoir
00:21:19
thèmes sur laquelle s'insère effectivement réfléchissait depuis des décennies je pense
00:21:24
je suis quand même contente de la part d'honnêteté qu et
00:21:30
et donc à un bientôt c'est à dire on va continuer à espérer l'année
00:21:35
prochaine aussi avec la nouvelle édition et voila merci de votre patience va résister

Share this talk: 


Conference Program

MOT DE BIENVENUE
Vincent KAUFMANN, Professeur de sociologie urbaine et d'analyse de la mobilité EPFL Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:55 a.m.
134 views
INTRODUCTION
Paola VIGANÒ, Directrice du Laboratoire d’Urbanisme, École polytechnique fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:59 a.m.
269 views
INTRODUCTION
Elena COGATO LANZA, Présidente du Conseil de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:02 a.m.
129 views
INTRODUCTION
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:09 a.m.
133 views
URBANISME ET ENJEUX DE LONG TERME
Dominique Bourg, Philosophe, professeur - Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l'environnement, Unil
20 Sept. 2017 · 9:20 a.m.
BETWEEN “ARCOLOGY,” THE “LOCAL PROJECT” AND THE «HORIZONTAL METROPOLIS»: CONFRONTING THE DILEMMAS OF SUSTAINABLE URBAN HORIZONTALITY
Christian ARNSPERGER, Economiste, directeur de l’Institut de Géographie et Durabilité, faculté des Géosciences et de l’Environnement, Université de Lausanne
20 Sept. 2017 · 9:59 a.m.
RE-ENCHANTING ARCHITECTURE LA NATURE COMPLEXE DU PROCESSUS DE CRÉATION EN ARCHITECTURE
Aliki-Myrto PERYSINAKI, Docteur en Architecture et Ville, Senior Lecturer en Architecture, Université Liverpool John Moores, membre du laboratoire Architecture, Milieu, Paysage (MCC)
20 Sept. 2017 · 10:22 a.m.
103 views
THE PRINCIPLE OF HOPE AS A PHILOSOPHICAL ‘CHALLENGE’ TO CONTEMPORARY URBAN THEORY
Brent PATTERSON, PhD student, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Teacher at ENSA Paris-Malaquais and ENSA Paris-La Villette
20 Sept. 2017 · 11:12 a.m.
132 views
TERRITORIAL SOCIO-ECONOMIC RESTRUCTURING: LOCAL ACTORS’ INVOLVEMENT FOR A SHARED VISION AND PLANNING. A BIAS FOR HOPE
Gioacchino GAROFOLI, Economist, Full Professor in Economic Policy at Insubria University, Italy
20 Sept. 2017 · 11:38 a.m.
DU SOL COMME OEUVRE, AU SOL COMME ARCHIVE DE L’ACTION HUMAINE. MICROHISTOIRE D’UN PRINCIPE D’ESPÉRANCE À TRAVERS DEUX TEXTES DU PÉDOLOGUE DAN H. YAALON
Antoine VIALLE, Architecte, doctorant, assistant au Laboratoire d’Urbanisme, EPFL
20 Sept. 2017 · 12:11 p.m.
164 views
DISCUSSION avec SÉBASTIEN MAROT
20 Sept. 2017 · 12:34 p.m.
154 views
LA PROSPECTIVE URBAINE À PAU (PYRÉNÉES ATLANTIQUES). LE GRAND ÉCART ENTRE PROJETS ÉDILITAIRES ET HORIZONS D’ATTENTE.
Jean ATTALI, Philosophe, professeur honoraire en urbanisme et projet urbain à l’ENSA Paris-Malaquais, chercheur associé de l’UMR AUSser / CNRS n° 3329.
20 Sept. 2017 · 2:26 p.m.
DES RÉSERVES FONCIÈRES AUX ZONES VERTES : PROJETS ET CONTRE-PROJETS D’URBANISATION CONTRIBUANT À LA FORMATION DES SITES SEMI-NATURELS BRUXELLOIS
Séréna VANBUTSELE, Architecte-urbaniste, docteur en Art de bâtir et urbanisme, Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique
20 Sept. 2017 · 2:54 p.m.
DÉSAPPRENDRE D’ATHÈNES / URBAN KAÏROS
Marc ARMENGAUD, Philosophe, urbaniste, membre fondateur et directeur de AWP, maître assistant titulaire au sein du département Ville Architecture Territoire à l’Ecole d’Architecture ENSA Paris-Malaquais
20 Sept. 2017 · 3:14 p.m.
160 views
DÉCRIRE POUR AGIR. DE LA NÉCESSITÉ DE PROBLÉMATISER LE TERRITOIRE DE LA VILLE CONGOLAISE
Géry LELOUTRE, Architecte-urbaniste, chargé de cours, doctorant, centre de recherche LoUIsE, Faculté d’Architecture de l’Université Libre de Bruxelles / Università IUAV
20 Sept. 2017 · 4:04 p.m.
165 views
DISCUSSION avec PANOS MANTZIARAS
Panel
20 Sept. 2017 · 4:32 p.m.
145 views
PROPOS LIMINAIRE : DE L’ART DE LA MÉMOIRE À L’ART D’ESPÉRER
Sébastien MAROT, Philosophe, professeur invité à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 5:01 p.m.
860 views
CONCLUSIONS DE LA JOURNÉE avec PANOS MANTZIARAS et PAOLA VIGANÒ
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 6:04 p.m.

Recommended talks