Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
permettez moi permet d'entendre des interventions très intéressante à la fois
00:00:04
de la part de gens que je connais d'amis
00:00:07
et de gens que je ne connaissais pas j'ai envie de rencontrer comme par exemple dominique bourg
00:00:12
et aussi l'autre raison c'est parce qu'eux
00:00:19
cette question de l'espoir est une question qui ne travaille déjà depuis un moment
00:00:24
et j'ai toujours un petit peu repousser a plu tard comme ça et donc c'est l'
00:00:29
occasion pour moi de lancer un tout petit peu sentier dans lequel je voulais me l'acheter
00:00:36
une fois n'est pas coutume pour combattre la tendance naturelle
00:00:41
à la digression que je réserve à mes étudiants
00:00:45
j'ai quasiment intégralement rédigé mon intervention
00:00:50
c'est très inhabituel pour moi que je me fie aux images en bonne adepte de l'art de la mémoire
00:00:55
un et là j'ai dû faire l'inverse allongé parce que je verrai si gentiment
00:01:00
la formule donc le titre que j'ai choisi de donner à cette intervention de l'art de la
00:01:05
mémoire d'espérer comporte une petite nuance autobiographique et relève
00:01:11
en quelque sorte de pour moi l'injonction personnelle
00:01:14
i à une vingtaine d'années mettant fixer le programme donc dans ton
00:01:20
décider ce que j'avais appelé l'alternative du paysage de dire que ce qui paraissait être l'inversion de perspective
00:01:27
entre sites et programme qui est alors dans les projets d'un certains nombres
00:01:31
le paysagiste d'autre maître d'oeuvre et qui me paraissait de nature à pouvoir inspirer
00:01:36
les autres disciplines de projection l'architecture et urbanisme j'avais cru pouvoir ramasser
00:01:43
les leçons de cette approche side spécifique de cette politique du site
00:01:49
en outre ce sub urbanisme comme la plaine dans une petite morale provisoire
00:01:55
en 4 préceptes ne réflexe de projet que voici
00:02:02
premier c. la marge appelle anamnèse c. curiosité active pour la mémoire
00:02:08
du site ou ont été appelés à développer un projet
00:02:12
qui a soit attentive à repérer les traces les vestiges des restes contenues dans
00:02:16
celuici allait mobiliser sous bénéfice d'inventaire critique commandant de possibles
00:02:23
comme autant de potentiels que le projet pourrait ménager
00:02:26
voir réalisé voir réinventer réussir disant
00:02:32
le deuxième c'était ce que j'appelle la vision en épaisseur des territoires des
00:02:37
paysages c'estàdire l'habitude ou la capacité acquise critique de considérer le site mon
00:02:44
commune surface même étendu donc un plan suffirait à rendre compte
00:02:49
mais bel et bien comme un volume est âgé ou stratifié d'
00:02:53
interactions multiples entre la lithosphère et l'atmosphère
00:02:58
bref une vision coup montrant cette du paysage et de ce point de vue de la phrase
00:03:05
un ami michel corajoud le paysage c'est l'endroit où le ciel
00:03:09
et la terre se touchent me paraît un peu courte seul
00:03:14
le troisième set in pensées relative ou relationnelle c'
00:03:19
est à dire unes disons une propension à considérer
00:03:22
le site non pas tant comme une collection d'individus ou d'objets vivants inerte naturel ou construit
00:03:30
mais plutôt comme un champ de relation entre ces choses où ces objets et de ce point de vue
00:03:37
l'analogie également proposé par michel corajoud entre paysage
00:03:41
et conversation me semble elle absolument pertinentes
00:03:46
et enfin j'avais un regard compréhension dynamique c'est
00:03:50
à dire l'attention critique au fait qu'un site
00:03:54
mais pas tant un produit dont le portrait complet pourrait quelques photos graphiquement que tirer un tenter
00:04:00
qu'un processus complexe processus évidemment évoluant dans
00:04:06
le temps pour info cyclique et linéaire
00:04:11
tous âges de la personne morale provisoire en me référant à
00:04:14
descartes eux qui appelle morale provisoire morale propre par provision
00:04:20
le moral qu'on a intérêt à suivre tentant tant qu'on a pas de meilleur
00:04:24
pour lister la science et la méthode qui a eu un peu plus tard dans
00:04:26
le discours de la méthode mais tant qu'on a passé à canton dispose pas de
00:04:30
sa priorité et diviser vaut mieux avoir une sorte de morale par provision pas
00:04:35
donc comme vous voyez cette morale par provision d'urbanisme elle célébrée en un sens
00:04:42
la nature fondamentalement station temporelle des sites et des situations
00:04:47
on pourrait dire attendu ce que les préceptes deux et 3 porte plutôt sur le versant disons spatiale
00:04:55
du paysage invitant à prendre toute la mesure de son volume
00:04:59
et les interactions qui produisent les deux autres un le théâtre
00:05:03
insiste plutôt sur son versant temporelle le fait qu'un site est un héritage légué
00:05:08
qu'il faut la plupart d'ailleurs de déchiffrer et endosser sans l'
00:05:12
aide d'un testament mais aussi un cas de phénomènes en cours
00:05:17
météorologiques géologiques hydrologiques etc dont les acteurs sont loin de se
00:05:22
réduire aux seuls jugements eux qui les hôpitaux les traverse
00:05:26
donc quand un en 1997 je suis au
00:05:29
travail pour essayer d'approfondir et d'illustrer ce carton d'utiles
00:05:34
préceptes j'avais plus ou moins dans l'idée centrale constitue un programme
00:05:38
à proprement parler de consacrer un article à chacun d'entre eux
00:05:44
c'est ainsi que deux ans plus tard à eux et paru dans le visiteur la rupture et fondé
00:05:49
à l'époque le premier de ces 4 essais potentiel consacré à l'anamnèse des progrès dans l'ordre
00:05:56
intitulé l'art de la mémoire les territoires et l'architecture
00:06:01
parti qui au gré de ses traductions allait devenir un petit
00:06:05
les sous titres alternatif dsub indonésienne induite par ce même
00:06:10
seulement voilà j'ai pas donner suite à mon vague programme
00:06:16
et cet essai que j'ai pourtant écrit dans une sorte d'enthousiasme était d'ailleurs
00:06:20
le seul je crois donc je ne retranche rien aujourd'hui et resté veuf décroissante
00:06:27
alors la paresse ou la lenteur qui sont passées ainsi
00:06:32
vétéran chez moi et soutenue alors par toutes sortes de bonnes raisons théorique n'ai pas eux seuls en cause
00:06:40
en fait c'est sans doute je crois le propos le propre
00:06:45
plutôt des livres dans lesquels on s'investit beaucoup toute chamboulée les programmes
00:06:49
et d'esquisser dos ensemble ou d'autres configurations théorique que celle dont il était censée faire partie intégrante au
00:06:55
départ et ainsi peu de temps après la publication de l'art de la mémoire de territoires et l'architecture
00:07:01
je me mets à regarder ce tissu ou non pas comme le premier pilier d'
00:07:04
un carré d'essais consacrés à la théorie du sud urbanisme mais
00:07:08
plutôt comme le premier volet de la diptyques sur l'écologie du temps et
00:07:13
dont le pendant aurait été symétriquement consacré à l'art d'espérer
00:07:21
alors pour clarifier ce que j'entendais par la par cet art destinée dont qui serait l'objet de ce second volet
00:07:27
je reviens un instant sur l'art de la mémoire ou que je m'étais intéressé
00:07:31
dans le premier vous avez sans doute que cette expression de harcèlement et ancienne
00:07:36
qu'elle renvoie à la même aux techniques cave et développer les orateurs antique qui disposaient
00:07:42
pas prothèses ou de supports d'écriture tels que le livre carnet ordinateur comme nous
00:07:47
pour conserver vivant dans leur esprit la matière et lors de
00:07:51
savoir qu'ils avaient acquis des discours qui souhaitait obtenir
00:07:55
plus de 5 siècles d'après l'invention de l'imprimerie un et à une époque où les technologies
00:08:02
de la mémoire artificielle exo somatique disons ont littéralement explosé
00:08:07
ce que marshall mcluhan appelée la galaxy tab r
00:08:10
il faut un véritable je crois effort d'imagination pour se
00:08:14
représenter la discipline et la que devait développer les anciens
00:08:19
pour conserver pour structurer leurs savoirs leurs pensées et ses l'
00:08:24
immense mérite de l'historien des idées franz socialiste
00:08:28
et de quelque autre aprèsl'comme eux paolo rossi ou américain
00:08:33
le plus que d'avoir exhumé cette technique d'imagination
00:08:38
d'architecture à sion est spatialisation mental auquel les anciens avaient recours
00:08:45
et d'avoir retracer l'évolution de cette technique jusqu'alors progressive
00:08:50
marginalisation ou disparition même dans l'économie du savoir à l'époque moderne
00:08:59
curieusement nous apprend en france aussi ex le modèle nous disons
00:09:02
la commande sur la métaphore favorite de lars
00:09:07
mémorielle et architecturale urbanistique et paysager
00:09:11
et tout mon essai dont division somme a suggéré que cette métaphore
00:09:16
est traversée de l'objet de nos disciplines de l'architecture
00:09:19
de l'urbanisme du paysage était indissoluble ment spatiaux et temporels et leur vocation
00:09:24
était justement aujourd'hui de ménager voire d'augmenter l'épaisseur temporelle et
00:09:30
en l'occurrence mémorielles des sites et des situations claire des territoires
00:09:37
alors je vais pas m'étendre davantage sur les arguments développés dans cet essai qui veut dire vous même si ça vous chante
00:09:42
mais juste relevé le caractère aujourd'hui paradoxal voire
00:09:49
quasi occident race de cette expression barlagne
00:09:54
l'idée générale morts suite même si notre éducation scolaire nous a
00:09:59
vaguement appris à prendre eux et à développer quelle qu
00:10:03
techniques personnelles la plupart du temps inconscients qui pour retenir nos leçons
00:10:08
la mémoire et plus ou moins donc que les enfants ont aucune bonne et
00:10:13
les outils mauvaise qu'on en a ou qu'on a pas on
00:10:17
en somme avec tout les moyens dont nous disposons pour suppléer aux défaillances rien on est plus éloignés
00:10:22
de nous que l'idée selon laquelle la mémoire devrait faire l'objet d'une discipline particulière et
00:10:28
plus encore qu'elle s'est un art digne d'être cultivé de façon individuelle ou collective
00:10:34
l'opinion d'ailleurs qui tendrait plutôt à prévaloir dans ce domaine situé même inutile de s'en débarrasser trop de mémoire
00:10:41
équivaut à tout prendre acquérir des techniques ou des moteurs de recherche
00:10:49
eux qui sont susceptibles de nous aider à localiser les savoirs et
00:10:54
d'information là où ils ont été dûment eux aussi
00:10:58
mon intention et pas de m'élever contre un phénomène de réification qui tend à
00:11:03
présenter la mémoire et la culture commune chose disponibles et même eux abondante
00:11:08
tellement abondante il serait superflu sans alourdir l'esprit eux plutôt peu commune activité
00:11:14
passion de construction et l'assimilation est à dire oui comme un art
00:11:20
un art dans les techniques susceptibles d'être amendée partage
00:11:25
collectif en somme on pourrait dire la ni pertinent
00:11:29
voire nécessaire que là où la chose en question en l'occurrence la mémoire
00:11:35
mais justement pas déjà la disponibles apporte tellement mais peut être produite entretenus
00:11:40
ou sauvegarder comme ressource fragile qui menacent à tout instant de faire défaut
00:11:46
donc si les anciens développer un mars mémorielle avec cette technique d'imagination et
00:11:52
de spécialisation commune dimensions absolument essentiel de leur culture de leur taille
00:11:56
c'est bien à cause de la conscience et u qui les avaient du caractère hautement fragile et
00:12:02
volatile de leur culture éparses augmenter les moyens de somatique
00:12:08
de la théorisé et de l'oubli
00:12:13
et c'est là vous devez vous le devinez eux que le parallèle où
00:12:18
la symétrie avec l'espoir l'espérance prend tout son sens à mesure
00:12:23
vous connaissez peutêtre la théorie augustinienne du temps
00:12:30
exposé dans le onzième lille des confessions qui présente les 3 directions de la conscience humaine du temps comme la
00:12:35
mémorial du passé le contourner tous ou attention au
00:12:42
présent et l'expectative au du futur
00:12:46
elle a le mérite si on la ici comme cela de ramasser
00:12:52
dans une belle triade comme ça notre conscience du temps
00:12:56
dont la richesse l'intensité et l'extension sont
00:13:00
directement fonction de celle de ses 3 intentionnalité
00:13:03
la mémoire l'attention et latente ou autrement dit l'expectative ou l'espoir
00:13:08
en un sens dans le monde il entra dans l'espoir comme de la mémoire
00:13:15
l'idée générale est l'espoir ça dans le sens du futur comme la mémoire tant
00:13:20
dans le sens du passé et quelque chose qu'on a donc on a pas
00:13:25
ou comment cela ce qui différencie selon le cas ce qui se considèrent
00:13:29
souvent avec les médias les 30 tranquille complaisance comme optimiste ou pessimiste
00:13:33
pas plus de la mémoire l'espoir né considéré il me semble en
00:13:42
tout cas ordinairement comme quelque chose dont il faudrait prendre soin
00:13:46
eux qui seraient susceptibles eux de faire des déchets
00:13:50
ménagers et cultivé et qui relèverait d'
00:13:56
un art à part entière qui serait comme disent les anglais marquent le pas
00:13:59
pourtant eux malgré eux ce parallèle théorique entre la et l'autre mémoires
00:14:05
et espoirs on peut pas dire c'est en tout cas
00:14:10
mon sentiment que biaisée par mon statut d'occidental tardif neurasthénie
00:14:14
on peut pas dire qu'à la bourse des ressources et des valeurs du monde contemporain
00:14:19
les situations respectives de l'espoir la mémoire soient comparables
00:14:24
alors que les banques de la mémoire à son apparemment les théorique
00:14:29
le moins qu'on puisse dire c'
00:14:37
est que les réserves de l'espérance
00:14:41
pas répondre à toute allure quand bien même cette situation de carence chronique sera plus ou
00:14:47
moins masquée par toutes sortes de toute une inflation même de déni ou de fausse monnaie
00:14:53
donc c'est en route de l'espoir de plus en plus manifeste dans
00:14:59
toute la dégringolade qui va du nil ici au no futur dépoque
00:15:02
ce sont évidemment les environnementalistes qui ont dressé équivaudrait ciel jour le
00:15:08
constat dans un rapport global de plus en plus accable
00:15:14
et dont les différents volets de changement climatique descente énergétique stress
00:15:18
dédié roger pollution des sols chez virginie et la biodiversité exposant
00:15:23
pas car eux sont de mieux en mieux documentées
00:15:27
tous ceux qui prennent un peu sérieusement la peine de se tenir au courant sur cette question
00:15:31
et qui sont pas presse payer de mots ou a positive et avons compte
00:15:38
ne peuvent que constater que tout peut s'effondrer en effet pour reprendre le titre
00:15:44
de cet excellent livre manuel de cola psychologie à l'usage des générations présentes
00:15:48
et que les raisons d'espérer soidisant disponibles estadire prête à
00:15:54
l'usager fournis par les administrations postindustrielle sur leur
00:15:58
capacité à mesurer gérer et administrer ces gigantesques défis sont
00:16:01
on ne peut plus ténu fragiles voire trompeuse
00:16:06
alors on se souvient de la fameuse réponse fine art 100 jours
00:16:11
à arnold roubaix avait qui correspondent en 10 ans 43
00:16:15
et qui s'est donné et la confiance que mars manifestée dans l'avènement d'
00:16:19
une révolution alors que tout les signes inviter tout le contraire au découragement
00:16:22
vous ne dirais pas que j'estime trop le temps présent
00:16:27
écrivait marx ici pourtant je ne désespère pas
00:16:31
ce n'est en raison de sa propre situation désespérée qui me remplit d'espoir ça c'est pour nous c'est pour mars
00:16:35
d espoir ses deux faces la même chose
00:16:43
ok donc sans vouloir établir un parallèle stricte ni entre le diagnostic eux ont
00:16:48
été dressés marque de son époque et celui des environnementalistes grâce de la nôtre
00:16:55
ni entre la révolution qui escompté la renaissance de l'art d'espérer à laquelle j'ai tant contribué
00:16:59
j'entend contribuer je souhaite simplement par cette allusion vous faire remarquer que les conditions d'arte
00:17:05
de l'espérance et de faillite manifeste protester sont peut être réunis aujourd'hui pour
00:17:12
que le soir soit considérée non plus comme quelque chose pour avoir ou pas
00:17:18
mais comme quelque chose qu'on a la responsabilité notamment en tant qu'architecte urbaniste de sauvegarder de
00:17:22
structurer et de cultiver c'est à dire si les amateurs pas une affaire d'art
00:17:29
en d'autres termes absente de notre époque et mesures pour forger
00:17:40
cette autre psy mort apparent d'un art d'espérer
00:17:44
avec cette improbable touche au coeur de son ou de ce
00:17:48
que devrait être les disciplines du paysage de l'architecture
00:17:52
et peut être de l'urbanisme viendrait peut être plut tard sur cette réserve si j'ai le temps
00:17:56
le problème que j'aimerais aborder maintenant c'est une bonne part de l'audit environnemental contemporaines
00:18:03
entretien une méfiance et même aura déjà été question même suspicion assez fortes
00:18:10
à l'égard de ce que leur avait appelé le principe espérance est à dire vise
00:18:16
à éviter toute la tradition utopiste de reconduire de reconstruction théorique du cadre social
00:18:20
tradition peut rendre si on as en l'assimilant l'amalgame entre la tradition marxiste
00:18:26
rend largement responsables ou complices disons coresponsables
00:18:32
de l'industrie alice me promettait un qui est très
00:18:37
largement à ses yeux à l'origine de l'impasse environnemental
00:18:40
cette remarque très justement à mon avis
00:18:45
l'historien des idées serge audi dans son nouveau livre récent dont le titre la société
00:18:49
écologique et ses ennemis comme lui ont assuré avec locke et lui aussi subtilement démarqué
00:18:56
de celui du fameux ouvrage libéral de câbles porteurs la société ouverte et ses in
00:19:02
dans ce livre tout en reconnaissant la validité globale de ce jugement sur la difficulté
00:19:08
que les mouvements de gauche ont tué à intégrer la question environnementale un programme d'émancipation
00:19:15
serge odier s'emploie à repérer toute une nébuleuse
00:19:21
le théoricien et d'activistes occidentaux qui sur un éventail
00:19:26
assez largement de l'anarchisme au républicanisme disant
00:19:30
développer un réquisitoire contre les ravages et les nuisances de l'industrie réalisme
00:19:35
et les arguments de discours poussière jeudi qualifie de pré écologiste
00:19:39
je vous recommande la lecture de ce livre qui non seulement examine les positions d'un certain
00:19:44
nombre de figures connues souvent à la croisée des champs scientifiques et politiques un fouillé
00:19:51
et les fouriériste au rhône transcendante à liestal recevoir
00:19:56
la soci william morris élire kropotkine etc
00:19:59
mais rêver également toute une constellation en tout cas pour moi toute une
00:20:03
constellation d'autre penseur qui mérite assurément être remis aujourd'hui
00:20:07
son ambition affichée à audi est ainsi de faire valoir
00:20:13
par contraste avec un environnementalisme disons aux listes
00:20:16
comme ils appellent et organi 6 conservateurs réactionnaires agripper
00:20:20
aux valeurs de dépasser les sociétés fermées
00:20:24
de repérer donc les sources les références les promesses la dispense environnementale progressiste fondamentalement
00:20:28
couplé aux programmes d'émancipation mais dimensions mais ma citation différente évidemment il
00:20:34
ce qui peut vous aider justement pour niçois alternative de l'émancipation
00:20:40
même si je trouve que dans sa façon d'opposer un bonne environnementalistes de gauche 0 un
00:20:45
mauvais droite audi est tombé un peu dans le magnétisme qui pour ma part ailleurs
00:20:51
le fait qu'au dernier chapitre fort de toute la généalogie qu'il a dressé il aborde le problème qui m'intéresse ici
00:20:56
en évoquant francione as dont le maître livre donc le principe
00:21:03
de responsabilité prenait le contrepied de celui de l'or
00:21:07
on sait et qui nous dit que face à la crise cette crise écologique et la disparition de
00:21:13
la frontière entre la police et la nature naturel
00:21:18
identité engloutis par la serbie artificielle licite biomasse
00:21:22
jonas se propose de repenser entièrement l'équité l'impératif catégorique de tendance sous la forme suivante
00:21:27
agis de telle sorte que les effets que ton action soient
00:21:34
compatibles avec la permanence d'une vie authentiquement humaine sur terre
00:21:37
significativement poursuit odier jonas propose aussi une formulation négative
00:21:43
ne compromet pas les conditions pour la survie indéfinie de l'humanité sur terre
00:21:51
donc audi et insiste sur cette formulation négative très en phase avec le principe de précaution
00:21:57
t en as aura largement promue et avec aussi sa recul répudiation des utopies
00:22:05
sociales à son avis largement marqué au sceau de prométhée ist techno scientifique
00:22:12
pas dans l'éthique environnementale alagnon nasse seraient
00:22:17
donc essentiellement une éthique du noeud pas
00:22:21
type plaiderait pour la modération défend comme il le donne
00:22:26
à ces mêmes contre lille modération de l'utopie
00:22:29
et qui fret ainsi fondamentalement l'économie d'un rapport positif à l'avenir
00:22:34
ankh
00:22:41
et qui serait politiquement la question critique
00:22:45
que soulève odile et donc la suivante pouvonsnous faire l'économie d'un projet
00:22:48
de société pour concevoir et créer une société libérer la fuite en avant productiviste
00:22:55
et qui s'assigne aurait par conséquent d'autre finalité collectives ou individuelles
00:23:01
est il possible de se passer d'un imaginaire alternatif de la société souhaitable au risque
00:23:07
de s'en tenir à la critique à l'alimentation et à l'indignation
00:23:12
ou encore à des révoltes purement individuelle micro communautaire toute
00:23:16
chose assurément fort précieuse mais insuffisante pour sortir
00:23:19
de ce qui est en question tant l'enjeu est par essence collectif et même programme @
00:23:23
remarque 0 un et retenez bien ce dernier mot de programmes attique
00:23:30
alors j'aimerais faire ici à cette question posée par l'
00:23:37
historien des idées qui attire jeudi une réponse de matignon
00:23:41
non on peut pas faire l'économie d'un projet de société et d'un imaginaire alternatifs
00:23:45
du moins si on n'entend pas se laisser guider uniquement par l'heuristique de la
00:23:53
peur qui recommande jonas ni rejoint la en effet l'armée passablement bouillante des indigne
00:23:58
mais en même temps comme disaient les paysans autrefois on peut pas non plus mettre la charrue avant les boeufs
00:24:05
j'aime beaucoup cette expression qui se traduirait ici de la façon suivante un on peut pas même le programme
00:24:14
de cette société collective alternative soutenable et désirable
00:24:22
avant l'épreuve nécessairement local individuelle et micro communautaire du problème
00:24:26
pour dire la même chose avant autrement je crois pas qu'on puisse travailler ou
00:24:35
contribuer utilement à la constitution de sociétés alternatives dans notre imaginaire collectif du monde
00:24:38
si on s'implique pas activement d'une façon d'une autre dans la composition et l'aménagement d'un
00:24:44
et c'est précisément la discipline la sagesse ou la vigilance active
00:24:52
qu'il faut nourrir pour entretenir un rapport positif à l'avenir mais qui passera par
00:24:58
le préalable d'un programme que je désignerait volonté pas du nom d'art d'espérer
00:25:04
alors lorsque cette examine la curiosité d'aller taper dans google ce syntagme à espérer
00:25:14
je n'ai pu obtenir en retour puisse l'occurrence significatives apparaissent
00:25:22
existe dans la littérature et elle provient de la voix du marquis de vos na
00:25:30
favorise donc français du dixhuitième siècle où on trouve en effet la maxime
00:25:37
ou réflexions suivantes étonnante de concision la passion 6 elle a décidé
00:25:42
alors vous conviendrez qu'en donnant ainsi commune définition de la
00:25:52
patience en serait pas mieux distinguer l'art d'espérer
00:25:55
de tout l'est aussi de l'anticipation de la programmation du pari sur
00:26:00
l'avenir de la plus récente souscription liminaire à un projet de société
00:26:03
un nouveau notre et en même temps que présentait la patience comme un art
00:26:09
cet enfer toute autre chose qu'une seule disposition à
00:26:14
endurer ou supporter passe passivement l'état des choses
00:26:17
c'est à considérer au contraire comme une attention active qui n'
00:26:22
a rien à voir avec les jeux de cartes solitaire
00:26:26
auquel on s'adonne pour se distraire et passer le temps mais tout à voir en
00:26:30
revanche avec le soin le soucis et la veille des magnétique c'estàdire avec eux
00:26:34
reproduire ce doute tous cet animal version on dit aujourd'hui cette tournure d'esprit
00:26:39
attentive attentionné grand assez bien le mot anglais de care faune s.
00:26:45
alors pour tout dire de cette réflexion vor n'a pas donc de la première moitié du dixhuitième siècle sans très fort
00:26:50
la sagesse classique trempé du bons sens paysans et sculptée par l'ethos de l'
00:26:57
horticulture du marche âge et l'agriculture vivrière très industriel sans forcer beaucoup
00:27:03
on pourrait faire cette expression dar espérer une définition quasi parfaite des
00:27:09
formes les plus abouti les plus avant tout les plus soigné
00:27:14
qu'a pu prendre ici et là cette agriculture ces agriculture
00:27:18
traditionnelle même s'il faut évidemment se garder de idéalisé
00:27:21
la réalité de pratiques qui furent souvent non seulement éprouvante mais délétères pour l'environnement
00:27:25
de fait dans l'ethos de l'agriculture traditionnelle sion permet cette généralisation abusive
00:27:32
le programme n'est pas défini à l'avance mon amant mais est en quelque sorte implicites
00:27:39
contenus dans les circonstances density est à dire dans l'écosystème et la culture de
00:27:45
la région où cette activité se déploie dans les règles et dans les sites de son
00:27:50
métabolisme son renouvellement pour lutter pour le dire dans les termes de même le bétail
00:27:55
ce fameux agriculteurs agrariens américains eux toujours vivant aujourd'hui
00:28:02
parce que le sol et vivant
00:28:10
c'est dans ce livre génial il faudra faire traduire toutes affaires cessantes en français
00:28:15
on c'est l'un de cette ligne obama est à 27 lignes
00:28:20
enfin je parle pour eux sa facture de diversion mais la meilleure traduction c. a.
00:28:23
les français quelque part disons avant suit la date de 77
00:28:27
t le déménagement du territoire par eux le géographe
00:28:31
maurice d'étude lycée arti rassembler ses articles dans le monde
00:28:35
dans les années 60 50 et 60 donc le déménagement de l'année
00:28:39
parce que le sol évident variées et complexes
00:28:44
et par ce processus se prête mieux limitation
00:28:50
quelle analyse mieux à la sollicitude pour forçage l'
00:28:53
agriculture ne pourra jamais être une science exacte
00:28:58
il a uni inévitable parenté entre l'agriculture et la car
00:29:01
l'agriculture famine repose tout autant sur le caractère
00:29:06
le dévouement l'imagination quel sens de la structure que sur le savoir et que les participants à
00:29:09
donc l'agriculture est à ma pratique mais ajoute til elle est
00:29:18
aussi une religion pratique une pratique de la religion invite
00:29:23
en cultivant nous accomplissons notre connexion fondamental à l'énergie à la matière à la lumière et hotel
00:29:30
dans les sites de l'agriculture qui ne cesse de transmettre de l'énergie élémentaire à travers les
00:29:36
saisons et les corps des choses vivantes nous reconnaissons le seul infinie qui serait apporté notre imagination
00:29:40
nous ignorons combien dans ce site de l'énergie se poursuivra et devra s'arrêter
00:29:47
un jour du mois sur cette planète quelque part avant l'extinction du soleil
00:29:51
mais on ne réglant sur lui ici bas dans la parcelle de temps qui nous est accordée à
00:29:55
l'intérieur de l'inimaginable durée de la conception du soleil nous touchons à l'infini
00:29:59
nous alignant sur la loi universelle qui a déclenché ici et qui leur survivre
00:30:04
et wendell berry peu concluait son argument par une remarque étymologique
00:30:10
doit avec auxquelles artisans dass mélatonine
00:30:16
achoui saillance match laisse agribusiness
00:30:19
les queen's quality welcher l'un et quelques altérée chinois
00:30:23
blind est à la racine de notion de culture aussi
00:30:27
bien que du culte les idées de la cour et de culte sont donc combiner dans celle de culture
00:30:30
et seulement viennent tous d'une racines indoeuropéennes qu'itunes signifie à la
00:30:38
fois tout il faut tourner mettre en rotation et de douleur
00:30:41
habité de vivre survivre sur terre prendre soin du sol et rendre
00:30:46
grâce toutes ces choses sont fondamentalement liée à l'idée du cycle
00:30:51
et ce n'est qu'en comprenant la complexité et l'amplitude du concept d'agriculture que l'on peut
00:30:56
bien mesurer les menaçante réduction qui implique le terme d'
00:31:00
agro business et enfin un peu plus loin
00:31:04
j'en profite vous inflige pas ce qu'il faudra bien il faut connaître et imprévu
00:31:10
dans le même chapitre de son vigoureux plaidoyer donc contre l'agronomie industrielle
00:31:14
t sous titré donc tant qu'un accord conclu dans le berry précis ce
00:31:19
qui n'entend pas ah mais en utilisant notre ou celui de ski au
00:31:25
il dissocie la connaissance effective de cette unité entre le cerveau et l'
00:31:32
allemand la puissance et la responsabilité de l'homme et l'outil
00:31:37
ne réside pas tant dans la doctrine que dans le souvent l'adresse l'habilité ou savoir faire
00:31:41
le soin au meilleur sens du mot et la mise en oeuvre la reconnaissance
00:31:47
et la signature de la responsabilité des avis des autres êtres vivants
00:31:51
mais l'incarnation pratique de la valeur sont opposés et pas simplement l'inaptitude ou la gauche qui
00:31:55
mais l'ignorance des sources des dépendances et des relation entre les
00:32:02
si j'ai pris le temps donc de citer berry de façon extensive c'est pas
00:32:09
seulement parce que je pense ses équilibres donc à la croisée des mouvements environnementaux agrarien
00:32:13
ce remarquable et mériterait d'être enfin traduit comme
00:32:19
ceux du reste de l'ouest saxonne
00:32:23
le fondateur du lundi 27 vous pouvez ici avec schumacher selon lui qu'il faut
00:32:28
la chasse livre absolument géniaux mais surtout les gens parlent donc pas le
00:32:34
temps de vous parler aujourd'hui il faudrait aussi traduire vite mais surtout
00:32:40
parce qu'en attirant l'attention sur l'intime relation qui existe
00:32:46
entre eux à la clé entre pardon agriculture culture religion
00:32:49
il illustre parfaitement combien l'agriculture vivrière relève en effet
00:32:54
de ce que j'appelle l'art d'espérer
00:32:59
et le sens profond qu'on peut donner à la maxime de provenance
00:33:02
alors en déclarant que l'agriculture et le monde en général
00:33:07
voir remplacer le souci de la production par le souci de la reproduction c'est à dire
00:33:13
par celui de ménager sol en conservant ou en
00:33:20
augmentant sa fertilité mérite tout comme moi saxonne
00:33:23
s'inscrivent directement dans le sillage et dans l'héritage du principal père fondateur de ce
00:33:27
qu'on appelle aujourd'hui l'organique femme ou l'agro écologie eux maintenant
00:33:32
à savoir l'agronome anglais britannique avant de prendre le 10
00:33:37
89'247
00:33:42
eux qui eux notamment à partir des missions d'observation des pratiques
00:33:46
agricoles traditionnelles de l'inde coloniales en particulier à jean doré
00:33:52
un peu comme des d. s. pour eux l'urbanisme avec son rapport à l'inde développa
00:33:56
donc dans ces deux livres majeurs le testament agricole de 1943
00:34:01
et son ventre cuisses sol un auf paru l'année de sa mort en
00:34:09
1947 non seulement donc développa une critique radicale
00:34:13
de la généralisation des intrants artificielle du stage
00:34:19
d'herbicides pesticides de l'industrie chimique
00:34:23
n critique au couteau des pratiques de la mono culture ainsi des orientations
00:34:27
délais terrasse et vue des politiques agricoles et des politiques de recherche agronomique en occident
00:34:32
mais je tâche surtout les bases d'une toute autre approche qu fondée sur l'aménagement et
00:34:37
l'enrichissement des sols de leur structure et rotation
00:34:44
des associations plan de recyclage etc indexés
00:34:47
sur la spécificité des lieux et des écosystèmes
00:34:51
et de leur cycle et puisant aussi bien
00:34:56
dans l'intelligence et l'expérience des traditions vernaculaire en particulier indienne dans ces cas
00:34:59
que dans les progrès d'une culture scientifique et
00:35:05
savante délibérément sight spécifique tout ça est orientée
00:35:07
plutôt que dans l'application perdant de recette universelle élaboré en laboratoire
00:35:13
alors j'ai évidemment ni le temps ni peur de m'étendre ici
00:35:19
sur la façon dont testament devoir de quelque autre enfaite assez nombreux
00:35:23
je suis littéralement ignorée et passer à la trappe au lendemain de la
00:35:28
seconde guerre mondiale ni comment eux sous le nom de révolution verte
00:35:33
meilleures intentions du monde à nourrir la planète combattre la faim
00:35:38
et la pauvreté soulager le travail des paysans etc
00:35:41
la conscience et l'agroindustrie pour parler comme berry en recyclés ont d'
00:35:45
ailleurs une bonne partie des investissements technologiques massif développé pour la guerre
00:35:49
sans vrai au contraire dans la même culture danone évidemment
00:35:54
vivaces par définition dans l'élevage intensif
00:35:59
dans la généralisation des intrants de l'industrie chimique dans l'
00:36:03
addiction systématique de l'agriculture ou produit des instances d'industries d'extraction
00:36:08
dans la motorisation galopante de toutes les tâches qu'eux
00:36:13
agricole dans la sur capitalisation et le surendettement des exploitations
00:36:20
dans l'éradication des aînés dépollue poli cultures vivrières ou de subsistance et
00:36:25
enfin évidemment dans des politiques de leurs membres oman à l'arrache
00:36:29
dans les faits a été d'accélérer drastiquement l'exode rural
00:36:33
de contribuer à l'explosion des faubourg des banlieues des bidonvilles
00:36:38
et d'aggraver la rupture métabolique entre villes et campagnes
00:36:42
en bref à une politique qui sous couvert de sauver la planète a systématiquement taper
00:36:46
dans son capital plutôt que de ménager et de faire fructifier ses intérêts
00:36:52
un an donc moins d'algérie et en ceux nombreux qui
00:36:56
mais qui a le plus précocement et le plus éloquemment à mon
00:37:02
avis décrit ce phénomène et si vous souhaitez une description actualisée
00:37:05
à la fois limpide et précise je ne saurait mieux
00:37:10
faire que je vous recommande la lecture des opuscule remarquable
00:37:14
qu'un autre agronome francosuisse peu est d'ailleurs en tout cas
00:37:18
il dirige la fondation charles léopold mayer pour le progrès
00:37:23
de l'homme était basé à la fois lausanne et
00:37:26
à paris donc il s'agit de matthieu calame
00:37:29
45 ans aujourd'hui que certains d'entre vous connaissent eux sans doute ici et dont les 4 ouvrages
00:37:34
dont je vous montre ici que les couvertures
00:37:41
voilà les 3 premiers sont absolument remarquable
00:37:45
tant sur le fond que sur la forme pour eux
00:37:49
l'intelligence avec laquelle il vulgaris histoire et les
00:37:52
enjeux d'un problème tout à fait majeur est assez largement négligé par les élites et les intérêts
00:37:56
cette histoire de l'industrialisation massive de l'agriculture dont je
00:38:05
viens de brosser à grands traits alla h les effets
00:38:08
depuis le début des 30 glorieuses mais qui s'allonge les délais lendemains de la première
00:38:12
guerre mondiale et même à certains égards dès la seconde moitié du dixneuvième siècle
00:38:16
vous comprenez bien qu'elle ait non seulement parallèles mais intimement liés reste un
00:38:21
phénomène de vastes communiquant à celle de l'urbanisation et la bête
00:38:27
en fait toute l'histoire de l'urbanisme concept
00:38:32
et discipliner pour gérer l'extension prodigieuses
00:38:36
des villes consécutive à l'accélération de l'exode rural déclenchée par la révolution industrielle
00:38:39
elle était ralement concomitante de cette histoire de l'industrialisation de l'agriculture
00:38:46
tellement concomitante de cette liste de quelques tellement concomitante
00:38:52
tellement liée en même temps à cette rupture métabolites
00:38:57
consommer cet éloignement ou ce divorce grandissant entre ce qu'on appelait la ville et la campagne
00:39:00
toute décision théorisé par les économistes ailleurs alors 13 artificielle gradient comme enseigne à l'
00:39:08
école et analytique des activités en 3 secteur primaire secondaire et tertiaire
00:39:14
que cette mutation de l'agriculture et des territoires
00:39:20
ruraux étaient très largement passer à l'arrière plan
00:39:24
des préoccupations de nos disciplines commune sorte de donner un penser
00:39:28
ou de fonds non questionner un no man's land
00:39:32
intellectuel ou transfère l'ignorance et le déni alors
00:39:35
on pourrait bien sûr cités toutes sortes d'exception
00:39:40
à cette relégation de l'agriculture par les architectes et urbanistes au cours du vingtième siècle
00:39:44
dirait s. nomme ford et la régionaux planning associés chaîne jusqu'
00:39:50
à eux ils abordent avec eux dora est par exemple ou même
00:39:58
on pourrait presque dire que le projet de fermera diffuse de le corbusier
00:40:02
mais j'ai bien peur qu'en définitive la ni la perspective chronologique de cette série
00:40:07
d'exception ne font que confirmer globalement le
00:40:15
caractère progressif et irrésistible de cette relégation
00:40:17
il a fallu aujourd'hui il faut l'intelligence invraisemblable d'un historien de
00:40:22
l'architecture comme guéant pêche viennent totalement rejeté par les archéologues aujourd'hui
00:40:30
pour suggérer par exemple que le temple doré le canon du monument architectural
00:40:36
pourrait n'être pas tout à fait sans rapport voyez avec
00:40:42
eux les greniers à grain qu font que
00:40:47
bernard le ski avait montré en 64 dans son architecture web un architecte comme ça quelques heures
00:40:52
encore en usage en galice souvent plein d'endroits d'europe
00:40:59
que le slow font le monument architectural par excellence quel temple dorique
00:41:04
pour avoir tout avoir envoyé colonnes à chapiteaux eux comme pour éviter
00:41:09
les p. c. l'épaisseur de pesticides la colonne et la colonne et non seulement ça mais contre choisi
00:41:16
de proposer que le tri griffes loin d'être peut être un
00:41:23
aboutit outre d'un étage serait la grille de ventilation
00:41:27
sublimation de la grille de ventilation des greniers à grain et de fait
00:41:32
le temple théorique c'était la sublimation de la banque c'estàdire du grenier de la cité
00:41:36
d'entre eux plus personne aujourd'hui dans nos milieux attribuerait à autre chose qu'un amusant hasard
00:41:42
le fait pourtant hautement significatif à mon avis que l'une
00:41:49
des meilleures copie médiévale du des architectures invite rue
00:41:53
celle du codex médicis us lorraine ciano cet été reliés
00:41:57
par les copistes du quatorzième siècle dans un seul et même
00:42:02
volume avec le dernier vous suggère dans son exacte contemporain
00:42:04
les débuts de l'environnement et aussi d'ailleurs le des agriculteurs à eux de caton comme si oui
00:42:09
ces deux disciplines l'agriculture et l'architecture pouvait être regardée comme
00:42:16
les volets complémentaires d'une préoccupation pour le ménage non
00:42:21
et l'embellissement des territoires pourquoi pas je vois
00:42:25
en tout cas dans cet amusant hasard
00:42:29
l'invitation lundi ce que nous autres qui nous préoccupe
00:42:34
au du futur de l'architecture et urbanisme
00:42:37
serions bien de prendre langue avec ceux qui du côté de l'agriculture
00:42:40
on peut engager la plus profonde révision critique des modèles de l'industrie
00:42:46
agricole et de la couronne et autant dire tout de suite
00:42:50
que c'est pas du tout ce que font nombre d'architectes et urbanistes qui se contente aujourd'hui
00:42:55
d'annexer purement et simplement la problématique agricole où ces signes extérieurs les plus évidents et
00:43:02
à OPA on pourrait dire en brandissant toute sorte de label futiles
00:43:08
comme celui par exemple la grille de lecture et pour vendre des émotions
00:43:16
magique qui permet de miracle tout significativement destinées à sauvegarder leur credo
00:43:22
selon lequel lesquels la métropole modernes et des technologies prométhée
00:43:27
sinon boosté donc naturellement accoucher d'un hybride métropolitain un
00:43:31
un mix génétique de villes et campagnes que paiera la rédemption du monde
00:43:38
de l'autre dans sa vie idéal dans ce qui tue
00:43:41
je crois aussi ce petit seau et donc quoi pas en avant comme avant avec eux
00:43:44
donc attention je ne dis pas du tout je je ne dis pas du tout que les efforts faits pour intégrer
00:43:55
les questions agricoles botanique faunistique vivrières dans les écosystèmes lambin et
00:44:02
dans les programmes d'architecture sont inutiles bien au contraire
00:44:08
et bien des gens comme on l'a vu dès aujourd'hui en par ti ci emploie tout à fait sérieusement
00:44:13
mais je veux simplement dire que les prétentions à annexer ces problématiques
00:44:20
comme de pures et simples problématique d'architecture et urbanisme b
00:44:25
nous paraissent non seulement eux futile mais la plupart
00:44:30
du temps wenn dilatoire et débile un
00:44:34
des navires et des villes et donc dangereuse
00:44:39
à ma connaissance les interlocuteurs les plus intéressants dans ce
00:44:47
champ appartiennent d'aujourd'hui à deux on pense
00:44:52
dans ce champ de la de l'agriculture alternative
00:44:55
deux courants de pensée et d'action deux sphères différentes mais voisine qui s'appelle lune donc l'
00:45:01
agroécologie comme on l'a vu avec le livre de calame et l'autre la permaculture
00:45:06
tandis que l'agroécologie on pourrait dire in science montre qu'un faisceau de rechercher
00:45:13
préoccupations convergentes disons une école de pensée au sein de la science agronomie contemporaines
00:45:18
j'ai fondé sur l'observation de la dynamique et décide des écosystèmes et les agrosystème qui questionne
00:45:26
la façon dont les modèles productiviste cultive la plante au détriment du sol
00:45:31
la façon dont les politiques de recherche chiffonné crédit au profit de l'a. la généalogie génétique par exemple plutôt
00:45:37
que d'investir dans la pédologie où l'étude des communautés d'organismes la rotation
00:45:43
ou encore la façon dont elle privilégie les recherches générales sur l'
00:45:49
étude des milieux situé face à l'agroécologie la permaculture l.
00:45:53
je dirais juste quelques mots à vous pour finir la permaculture elle est une nébuleuse d'acteurs
00:45:58
individuelles ou petites communautés nébuleuse d'expérience qu'itunes quarantaine
00:46:06
d'années et sème doucement dans les campagnes
00:46:10
mais aussi les banlieues et les villes et qui vise à l'
00:46:13
adoption ne vit plus ou moins autonome et résident local
00:46:16
alors faute de temps j'aimerais laissés de côté l'agroécologie pour dire juste quelques mots de
00:46:22
la permaculture qui pas à proprement parler une science dûment au sens étroitement moderne du terme
00:46:27
mais plutôt in philosophie pratique et par conséquent inédite de l'autonomie et la résilience
00:46:34
fondée sur un ensemble de techniques qui puisent aussi puisqu'aussi bien dans l'écologie énergétique des systèmes vivants
00:46:41
t dans toutes sortes de traditions et savoir vernaculaire parfois s
00:46:48
le mot permaculture comme vous le savez sans doute etune contraction d'agriculture permanente
00:46:54
expression qui avait été déjà mise en circulation au début du vingtième où la première moitié du vingtième siècle
00:47:01
par plusieurs agronome toujours décrire des agro systèmes
00:47:09
ou des pratiques de agroforesterie pré industrielle
00:47:13
mais qui a maintenant agriculture permanente hétéro proposé donc sous
00:47:18
la forme de ce néologisme par deux chercheurs
00:47:22
australien et activiste et chercheurs australiens bill wilson qui viendra à gauche
00:47:25
qui deviendra par la suite le représentant très charismatique et très grande gueule
00:47:32
du mouvement et de son enseignement et de et des problèmes l'un de ses étudiants d'à
00:47:36
peine 20 ans à l'époque où ils sortent leur premier volume en 78 sur permaculture one
00:47:42
quelle est aujourd'hui à mon avis le tir à ma connaissance le théoricien le plus sérieux et sans doute le plus profond
00:47:47
tout ça donc on désigné je cite tel qu'il a
00:47:54
décrivait dans ses premiers livre un système intégré et évolutif
00:47:58
d'espèces végétales et animales perrenoud ou santos pérennise en utile à leur ok
00:48:04
alors le contexte c'est évidemment l'arrière plan de la contreculture des années 3'610
00:48:13
et en particulier le rôle catalogue qui avait conjuguer
00:48:20
lui enfin les années 60 les références ebay
00:48:25
à d'autres ministères foulée à côté un mandat d'arrêt de l'autre au débat
00:48:29
et celle des grandes références indue du rôle qu'appelle le mouvement agrariens etc
00:48:32
mais c'est encore aussi encore même plus directement trait directement
00:48:38
l'alarme tirée par rapport mes doses au club de rome en
00:48:44
60 12 et par le premier choc pétrolier de l'année suivante
00:48:48
et c'est d'abord commune façon de se préparer à la considérable descente
00:48:54
énergétique était prédite par cette étude à l'horizon du premier tiers
00:48:59
3 ou de la première moitié du vingtième siècle que rome
00:49:03
vraiment immobile sonne développe ce concept de permaculture
00:49:07
qui désigne selon la définition actualisée pas un problème dans son livre
00:49:12
permaculture principaux en parfois expérience austin b la traduction française face à 2002
00:49:18
la traduction française date de 2014 c rue de l'échiquier un des meilleurs à mon avis
00:49:24
editeur français en matière questions environnementales eux maintenant
00:49:29
simplement n est qu qui fait un petit dieu dans le sous titre voyez vous avez principaux wenn
00:49:34
passa expérience system ou système évolutif qui traduit par principe d'action pour un mode de vie soutenable
00:49:39
un tout petit peu plus compact et autres bons peu importe
00:49:46
dans ce livre il donne cette définition actualisé en disant
00:49:52
des paysages élaborée en toute conscience qui imite les schémas
00:49:57
et les relation observés dans la nature et fournissent nourriture
00:50:02
fibre énergie pour subvenir aux besoins locaux et plus précisément
00:50:06
la permaculture et le recours à un mode de pensée systémique qui a des principes de conception design
00:50:13
qui fournissent un cadre organisationnel au sein duquel il
00:50:20
est possible de concrétiser le concept décrit cidessus
00:50:23
enfin dernière citation de problèmes du livre de problèmes
00:50:28
si nous explique que cette agriculture permanente mais
00:50:34
c'est aussi culture ca concerne pas
00:50:38
que l'agriculture à terme ça concerne toute le champ des autres activités
00:50:41
comme ça il dit la permaculture réunit l'ensemble des idées des compétences et des modes de
00:50:45
vie nous devrions redécouvrir pour devenir des citoyens responsables et productif plutôt des consommateurs dépendant
00:50:51
selon cette acception limitée mais primordiale la permaculture ne se limite pas
00:50:59
aux paysages ni même aux compétences en matière de jardinage biologique
00:51:04
d'agriculture durable construction économe en énergie ou de développement des
00:51:08
courriels elle peut servir à conceptualiser mettre en oeuvre
00:51:12
gérer et améliorer l'ensemble des efforts fournis par les individus les familles et les
00:51:17
communautés pour élaborer un avenir c'est en gros on se prend en main
00:51:21
et on passa par eux la revendication etc c'est très fort mumbai culturelle c. on
00:51:27
passe on ne demande rien à personne dont on commence nousmêmes on s'organise un concours
00:51:33
et donc ça donne heu alors j'adore montrait les dessins qui circulent dans le domaine de
00:51:39
la permaculture aux architectes parce que ça les énerve énormément et celle des salaires exposa
00:51:44
à l'espèce de rétribution esthétique pour tout ce qui peut ressembler à des mandats la
00:51:49
nuée etc ça et c'est un très bon exercice pour dépasser le cynisme
00:51:53
est un petit problème maladie dans les universités et l'achat et des
00:51:58
taxes et bonjour je dis juste qu'à la bête b alors
00:52:02
si on comprend vêtements donc voyez va tout traitement séparé salle arrose permaculture exacte
00:52:07
ça commence par l'entretien de l'intérêt de la nature puisse à tout en bas de
00:52:14
l'affaire et ce qui se trouve juste à côté de l'entretien à cet environnement construit
00:52:20
pour eux que le voisin immédiat à eux les architectes et urbanistes enfin
00:52:25
qui pourrait remplacer donc et puis ensuite aller ça tourne autour de cette affaire
00:52:32
donc ok avec au centre évidemment des principes éthiques
00:52:40
de la permaculture et puis autour alors ce voisinage d'ailleurs de la permaculture problème de l'
00:52:46
environnement construit et des villes en particulier a déjà donné des fruits intéressant intercalaires garder
00:52:52
par exemple tout le mouvement emmenée par hopkins des villes en transition
00:52:58
et de son manuel de transition par cet arrêt architecte esthétique qui
00:53:03
se déroule pour s'organiser à partir du village à partir
00:53:08
de petites villes et surtout de vile parle logos des villes en france par exemple sont j'imagine en suisse aussi
00:53:11
eux ont commencé ces processus ici ou là sinon je pense
00:53:18
à grenoble par exemple patras dans est assez beaucoup
00:53:21
de gens qui sont engagés dans ce mouvement eux et à mon avis il est intéressant de regarder aussi
00:53:25
en mettant de côté un tout petit peu cynisme les choses mais plutôt en essayant de bien commun
00:53:30
c'est pas la circularité t arrive en tête donc
00:53:37
on voit que voyez bien que ces principes se veut encore un
00:53:44
les principes éthiques éthique au sang care for ifremer
00:53:50
forte pour faire cher faire chasser le
00:53:55
truc qui en plus de jonas et ont eux moi je trouve ça co
00:53:57
vous cherchez à faire mieux en terme de principes éthiques aujourd'hui
00:54:03
les maladies où tout un ensemble d'un radar de préceptes
00:54:07
de préceptes de morale par provision pas provisoire parce que ça vise à
00:54:14
créer des cultures permanentes depuis chez descartes là on espère partition steven
00:54:17
régler le problème à la morale provisoire et destiné à devenir
00:54:21
permanente les oeufs met donc un ensemble au fond des principes
00:54:25
de sagesse bons sens qu'on a intérêt comme disait descartes a suivre donc on
00:54:30
en connaît pas de meilleur donc un art de vivre et d'agir dans
00:54:34
ces conditions d'énergie rats peu dense un art d'espérer face à la descente
00:54:38
énergétique c'est à dire un art toutes marques confondues un hard to
00:54:43
alors je vais juste relever petites m
00:54:50
dans la permaculture sans parler de leurs principes qui moi
00:54:54
m'parle directement et à mon avis devraient parler aux architectes très fort je fais super vite en avant
00:54:57
non avant une phrase que je trouve mal faut pas phobique romaine le tout jeune et qu'il était étudiant l'ancien parti texture
00:55:06
quand il est allé avec notre peuple design chez lui c'est complètement
00:55:12
petit quelque part à rassurez vous la vient la permaculture viennent chez nous
00:55:18
ben résume très bien trucs en disant que les champs agricoles joseph lebeau n. c. et pénible
00:55:24
employé peut énormément de gens et assure agricoles que les
00:55:32
analyses internes si l'on pourrait dire que l'inde
00:55:37
n c si un permaculture d un
00:55:41
système à enfermer chine un design interne 7
00:55:45
ils sont aussi les règles internes c'est à ce que l'information et des accès du boulot aussi
00:55:50
c'est du travail et cetera donc évidemment qui sont les bonnes pratiques pour
00:55:55
les employés énormément jonction chômage aujourd'hui mais eux ils sont et a.
00:55:59
donc design à concepcion mes enfants pour être
00:56:05
habile à ces au centre ville centrale
00:56:09
réinventer la l'agriculture et d'autre chose que et la vie
00:56:12
comme un art eux quelque part je m'en faire un peu de temps
00:56:16
mais je n'avais jamais de mal à aller plus loin pourquoi
00:56:20
ça marche plume en fait à sa fin
00:56:27
savoir que je vais faire je vais faire son image à la gestion images
00:56:31
vous pouvez aussi voulu juste voulu pour finir sur le jeu
00:56:36
un
00:56:46
confused
00:56:49
acteur donc je vous demande pas les petits chirac s'est échoué dans les classes avec 3 le premier
00:56:50
la première le premier réflexe que vous trouvez dans la permaculture c'est un rapport très fort
00:56:56
ou à l'écosystème comme volume
00:57:04
on est très loin des deux dimensions architecturalement nul de l'agriculture industrielle
00:57:08
de la mono culture ça c'est la recherche c'est vraiment une vision on coupe au fond
00:57:15
de l'écosystème une vision volume de l'agro systèmes qu'on peut construire à l'intérieur de
00:57:21
amorgos de l'agroforesterie la conception d'un écosystème comme un truc étage
00:57:27
et plein d'étage épargne couche sous depuis soussol juste qu'à l'atmosphère
00:57:32
avec les armes de tiges qui protège les espèces là les
00:57:38
herbacées souterrain je fais pas ça vous le voyez déjà
00:57:42
c. et l'an passé là ça c'est la première
00:57:46
chose donc va par la métropole horizontale les campagnes verticale
00:57:49
à la haye
00:57:55
mais c'est la condition cavalière et en tout cas traités comme quelque chose
00:57:58
qui étaient des p et du coup d'intenses les et donc bons
00:58:05
la deuxième chose que je retient c. ce
00:58:11
qu'on pourrait appeler un alter fonctionnalites
00:58:14
y'a un mot d'ordre dans la permaculture que je trouve
00:58:19
génial tout bête existe ailleurs qui date de l'article l
00:58:23
qui dit ceci chaque élément remplit plusieurs fonctions
00:58:28
chaque fonction et rempli par plusieurs années
00:58:33
c'est super intéressant voyez y'a quoi 80 un la sentant un
00:58:36
grand mouvement architectural a été fonctionnaliste la conséquence est qu'ont consisté à quoi
00:58:43
essai d'exister dans le monde qui reconnaissait comme leur était celui bouleversée par l'industrie
00:58:49
il s'agissait donc d'indexer la production l'esthétique l'usage
00:58:55
etc de l'architecture sur les modes de production industrielle génial
00:59:00
comme il est donc ça donnait strictement le fonctionnalisme architecturale qui a été ensuite super
00:59:05
critiquer a dominé par les postmoderne et cetera mais peut être pour une livraison
00:59:10
la mauvaise saison 7 kilos surtout à dominer le fonctionnalisme asti sa pérennité
00:59:16
troublé ct féconde s'intéresser au cur fonction ça existe paré
00:59:22
alors que peu équivaut à critiquer non pas par ce qui était fonctionnaliste système fonctionnel
00:59:26
amasser amassé beaucoup ça fonctionne et insistait le problème c'était le modèle
00:59:31
de fonctionnaliste qui prenait aller si effectivement on prend le modèle de l'industrie alors ça donne
00:59:38
la séparation des choses à un marteau pour eux un outil pour telle tâche etc
00:59:44
ça donne l'ascendant mais si on critique plutôt le modèle pour le
00:59:50
fait pas l'accessoire qu'il était moderniste machine hystérique bien ça
00:59:54
ça et de dire que le fonds a donc on a un alter fonctionnaliste
00:59:59
si on entend vachement fonctionner qui fonctionne après plein d'études qui sont faites en ce moment sacré mon bien
01:00:04
là mais où justement les modèles totalement différent super
01:00:11
passionnant pour des architectes des balises pour tout
01:00:15
où chaque élément remplit plusieurs fonctions chaque fonction remplie par plusieurs
01:00:18
il s'agit
01:00:25
ensuite je dirais une prédilection pour évidemment les limites les lisières les élus ont
01:00:27
entre les zones du système de les séparer évidemment pour les écotones tour
01:00:33
les marges et les entre deux et enfin une vision de l'écosystème productif est son design en
01:00:38
agrosystème comme un espace temps de city et processus
01:00:45
circulaire d'orbite hors production si vous voulez
01:00:49
où les déchets des indes viennent les ressources des autre etc autrement dit
01:00:52
si je reviens moimême pour boucler certes à ma morale provisoire dessus urbanisme
01:00:57
au fond je sais pas si mécontent de ne pas avoir écrit les 3
01:01:03
autres essais sur l'épaisseur sur les relation sachant ce qui était déjà
01:01:06
il a en tout cas c'est pas bien n'a pas été bien les écrire
01:01:12
avant de découvrir les travaux génie ou de celle de ces mecs là on
01:01:16
donc maintenant à pouvoir s et entreprendre de transposer pas faire de
01:01:22
la grille de lecture pour les trucs on énonce en montagne hybride génétique
01:01:28
voyez le dans la comprend on regarde attentivement ce que raconte tout ces
01:01:31
gens là et on se demande dans quelle mesure ça se transpose
01:01:37
en architecture en ordonner au besoin de travailler avec eux surtout eux des choses
01:01:40
voilà pour finir j'ai pas voilà donc pour finir
01:01:45
je vais chez eux décrire cet arbre estelle maintenant partir de
01:01:50
d'entrée 1'000 j'ai trouvé enthousiasmant pour faire ça et pour travailler
01:01:55
a a au fond ce qui ne le sait la conclusion on
01:02:02
essai sur l'art de la mémoire cétait j'avais écrit le siècle n'
01:02:05
aient plus à l'extension des mais à l'approfondissement des territoires
01:02:08
donc l'art d'espérer passer l'art de travailler à mon avis ah ça
01:02:13
aujourd'hui parce que c'est très éveillé c'est très important qu'on considère
01:02:17
que l'espoir non pas comme un truc qu'on aurait pas mais comme un
01:02:22
a. on fait tout autre chose que le délégué soit au clergé d'une religion
01:02:25
comme avant
01:02:33
soit à celui de la science de la techno science comme aujourd'hui merci de votre attention

Share this talk: 


Conference Program

MOT DE BIENVENUE
Vincent KAUFMANN, Professeur de sociologie urbaine et d'analyse de la mobilité EPFL Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:55 a.m.
134 views
INTRODUCTION
Paola VIGANÒ, Directrice du Laboratoire d’Urbanisme, École polytechnique fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:59 a.m.
268 views
INTRODUCTION
Elena COGATO LANZA, Présidente du Conseil de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:02 a.m.
129 views
INTRODUCTION
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:09 a.m.
133 views
URBANISME ET ENJEUX DE LONG TERME
Dominique Bourg, Philosophe, professeur - Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l'environnement, Unil
20 Sept. 2017 · 9:20 a.m.
BETWEEN “ARCOLOGY,” THE “LOCAL PROJECT” AND THE «HORIZONTAL METROPOLIS»: CONFRONTING THE DILEMMAS OF SUSTAINABLE URBAN HORIZONTALITY
Christian ARNSPERGER, Economiste, directeur de l’Institut de Géographie et Durabilité, faculté des Géosciences et de l’Environnement, Université de Lausanne
20 Sept. 2017 · 9:59 a.m.
RE-ENCHANTING ARCHITECTURE LA NATURE COMPLEXE DU PROCESSUS DE CRÉATION EN ARCHITECTURE
Aliki-Myrto PERYSINAKI, Docteur en Architecture et Ville, Senior Lecturer en Architecture, Université Liverpool John Moores, membre du laboratoire Architecture, Milieu, Paysage (MCC)
20 Sept. 2017 · 10:22 a.m.
103 views
THE PRINCIPLE OF HOPE AS A PHILOSOPHICAL ‘CHALLENGE’ TO CONTEMPORARY URBAN THEORY
Brent PATTERSON, PhD student, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Teacher at ENSA Paris-Malaquais and ENSA Paris-La Villette
20 Sept. 2017 · 11:12 a.m.
131 views
TERRITORIAL SOCIO-ECONOMIC RESTRUCTURING: LOCAL ACTORS’ INVOLVEMENT FOR A SHARED VISION AND PLANNING. A BIAS FOR HOPE
Gioacchino GAROFOLI, Economist, Full Professor in Economic Policy at Insubria University, Italy
20 Sept. 2017 · 11:38 a.m.
DU SOL COMME OEUVRE, AU SOL COMME ARCHIVE DE L’ACTION HUMAINE. MICROHISTOIRE D’UN PRINCIPE D’ESPÉRANCE À TRAVERS DEUX TEXTES DU PÉDOLOGUE DAN H. YAALON
Antoine VIALLE, Architecte, doctorant, assistant au Laboratoire d’Urbanisme, EPFL
20 Sept. 2017 · 12:11 p.m.
164 views
DISCUSSION avec SÉBASTIEN MAROT
20 Sept. 2017 · 12:34 p.m.
154 views
LA PROSPECTIVE URBAINE À PAU (PYRÉNÉES ATLANTIQUES). LE GRAND ÉCART ENTRE PROJETS ÉDILITAIRES ET HORIZONS D’ATTENTE.
Jean ATTALI, Philosophe, professeur honoraire en urbanisme et projet urbain à l’ENSA Paris-Malaquais, chercheur associé de l’UMR AUSser / CNRS n° 3329.
20 Sept. 2017 · 2:26 p.m.
DES RÉSERVES FONCIÈRES AUX ZONES VERTES : PROJETS ET CONTRE-PROJETS D’URBANISATION CONTRIBUANT À LA FORMATION DES SITES SEMI-NATURELS BRUXELLOIS
Séréna VANBUTSELE, Architecte-urbaniste, docteur en Art de bâtir et urbanisme, Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique
20 Sept. 2017 · 2:54 p.m.
DÉSAPPRENDRE D’ATHÈNES / URBAN KAÏROS
Marc ARMENGAUD, Philosophe, urbaniste, membre fondateur et directeur de AWP, maître assistant titulaire au sein du département Ville Architecture Territoire à l’Ecole d’Architecture ENSA Paris-Malaquais
20 Sept. 2017 · 3:14 p.m.
160 views
DÉCRIRE POUR AGIR. DE LA NÉCESSITÉ DE PROBLÉMATISER LE TERRITOIRE DE LA VILLE CONGOLAISE
Géry LELOUTRE, Architecte-urbaniste, chargé de cours, doctorant, centre de recherche LoUIsE, Faculté d’Architecture de l’Université Libre de Bruxelles / Università IUAV
20 Sept. 2017 · 4:04 p.m.
165 views
DISCUSSION avec PANOS MANTZIARAS
Panel
20 Sept. 2017 · 4:32 p.m.
145 views
PROPOS LIMINAIRE : DE L’ART DE LA MÉMOIRE À L’ART D’ESPÉRER
Sébastien MAROT, Philosophe, professeur invité à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 5:01 p.m.
857 views
CONCLUSIONS DE LA JOURNÉE avec PANOS MANTZIARAS et PAOLA VIGANÒ
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 6:04 p.m.

Recommended talks

VIVRE DEMAIN LA VILLE DE BASSE DENSITÉ
Nicolas TIXIER // Jennifer BUYCK, Architecte, professeur, École nationale supérieure d’architecture de Grenoble // Architecte, maître de conférences, Institut d’urbanisme de Grenoble
8 Dec. 2016 · 10:15 a.m.