Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
et puis engager petite discussion avant de passer à la
00:00:04
phase finale de notre séminaire notre jeune détudes
00:00:09
tout d'abord le jour l'envie de savoir si un des questions dans la salle
00:00:17
23 oui question
00:00:29
mais c'était par rapport à l'éthique et vous efficient salut c t ce qui m'intéressait c'était de voir qu'
00:00:36
à masquer les propriétaires des différents terrains de différentes parcelles moins que
00:00:41
le fait que leurs parcelles soient transformées en zones vertes pasquier
00:00:44
annonces a dévalué finalement du prix par personne donc m'excusant magiques dans cette équipe esquer
00:00:51
apparente quasiment toutes les zones souhaitait transformer en zone verse donc exclu
00:00:55
tout les propriétaires ont donné leur accord le suivi 0 un
00:01:02
il
00:01:03
vous m'entendez comme ça mais un masque en fait vraiment question clé et il entre mariage
00:01:10
avec les propriétaires et cette secte ce processus adrar
00:01:14
protection en cas d'avoir transformé
00:01:19
des espaces d'avoir reconnu administrativement des espaces verts en tant que
00:01:24
zone verte de les avoir donné un temps de guerre
00:01:28
bien sûr sur le papier ça les uns protégé en quelque sorte
00:01:31
protégé de certaines organisations mais sur la terrasse s. a.
00:01:36
peut être je dirais desservi par ce que les propriétaires se sont sentis exproprie les faits
00:01:42
puisqu'un périmètre de protection avenue empêchait évidemment tout leur projet
00:01:48
toute leur vision d'urbanisation qui la veille
00:01:51
et ça a plutôt figer la situation donc on a de valeur
00:01:55
du coup il a des situations vraiment très conflictuel où les propriétaires valable
00:02:01
un ne veulent pas les revendre puisque de toute façon ils ont dévalué
00:02:04
n'ont pas été eux et non par suite compensation au moment
00:02:08
c'est dans les années 2000 au moment ces terrains sont officiellement passé en zone verte
00:02:14
y'a pas spécialement et négociations pour qui soit que les propriétaires sont un compensation
00:02:21
et donc un peu paradoxalement j'étais était un peu vite l'
00:02:24
intime et le fait d'avoir n reconnaissance sur le papier
00:02:29
en tant qu'espace ouvert a tendance à figer il ya aucun projet de gestion en
00:02:33
tant qu'espaces verts qui peut vraiment naître puisque la situation bloquée et les propriétaires
00:02:37
sont très frustré mais très frustrés i a t i à des batailles juridiques qui
00:02:42
s'engage donc voila ya vraiment s's. n. questions clés et la fête
00:02:49
sont administrativement n'engendre pas toujours eux une gestion en tant qu'espace ouvert sur le
00:02:56
c'est vraiment quelque chose de problématiques l'inverse est beaucoup plus positif de constater que sur
00:03:01
le terrain les choses bougent et après eux ça par contre ça peut engendrer une
00:03:08
protection administrative par la suite mais même dans le sens infliger un périmètre de protection
00:03:14
sa tendance plus à figer les choses que 5 allait faire évoluer dans un sens dans le sens de l'espace ouvert où donc
00:03:23
question oui survint in jean lattre question pour vous tout d'abord moi je viens
00:03:29
de féliciter parce que cette prestation québec dream fera méthode implique devraient travailler mais
00:03:34
sur le terrain avec la série de cartes que vous avez présenté la question c'
00:03:39
était de savoir à c'est ce que vous avez cliqué
00:03:43
estce qu'on pourrait aujourd'hui les qualifiés et des espaces de transition et
00:03:47
ce qu'il a des chances qui pourraient devenir des espaces à organiser
00:03:51
et civique ici qu'il ait décidé et que ici qui va gérer
00:03:55
tout ce qui va suivre un signal de des organisations qui master
00:04:00
à paris comme perdre notre espace si vous connaissez cette place
00:04:06
mais justement là un signe différence entre le discours officiel et puis discours officieuse
00:04:12
qui se passe de façon sousjacente donc officiellement à ses espaces lens
00:04:18
dire reconnus comme des zones vertes de plus en plus d'acteurs de plus en plus administration
00:04:23
reconnaissent leur potentiel en tant qu'espace ouvert à
00:04:27
vraiment à participer au maillage vert a participé
00:04:30
structures paysagères de l'un de la ville de bruxelles fait de la région même bruxelloise donc ça
00:04:35
c'est le discours officiel et de nouveau dans ce travail de rencontres d'acteurs
00:04:40
quand j'étais rencontrer des personnes en charge surtout dans les municipalités
00:04:44
entre de l'urbanisme où j'ai posé la question voilà je viens de me renseigner à propos de tels sites
00:04:49
j'ai quelques personnes qui manquent presque uniquement regarder qui m'ont dit on comprend
00:04:53
pas votre question pourquoi vous venez d'un service urbanisme parler cet espace vert
00:04:57
il est la saisonnalité l'éclat saisonnière point ça c'était le discours officielle
00:05:03
par contre en creusant justement espèce à l'intérêt allait vraiment rencontrer des gens
00:05:07
et d'essayer de comprendre ce qui se passait sous la table
00:05:10
en creusant un peu plus on voit bien que justement au niveau des propriétés
00:05:17
un IAD et de ia énormes entreprises est elle qui refuse de
00:05:22
se défaire de leurs terrains justement en attente d'un changement d'affectation
00:05:28
et qui se disent voilà ça et cetera la bien disant et les patients ouverte je peux encore bien tendant
00:05:34
tant entre entend et ya rien qui me dit que ça n'a pas de nouveau évoluer un
00:05:40
donc ça sert actuellement voilà encore des zones de flou par contre sur
00:05:44
le terrain quand on voit de plus en plus de gestion
00:05:47
que ceci se fait de plus en plus approprié et pratiques qui en fait en tant qu'espace ouvert
00:05:52
là par contre on va vraiment compte quanti added éclat comme ça alors on va vraiment vers un maintien
00:05:59
du statut d'espaces verts pas seulement sur papier mais aussi de plus en plus sur le terrain
00:06:06
et encore des zones de flou et les zones de flou là où on est
00:06:10
pas là où je ne garantirait pas que cette des espaces qui resterait ouvert
00:06:14
c'est surtout en périphérie des espaces des espaces étudiés donc sur le rebord
00:06:20
ses bords qui sont les plus fragilisé évidemment cette interface entre petits si
00:06:24
bâti espace ouvert qui fragile et sépare la plus organisation ça fait un premier
00:06:32
merci et ce qui a d'autres questions de compréhension de complément d'information
00:06:39
tout compris alors moi je crois qu'on peut alors je sais bien question ne peuvent pas
00:06:47
e. u.
00:06:57
deuxième question un petit cadeau à peine un a toutefois vous parler du fait qu'avec un phénomène
00:07:04
quand vous avez parlé des phénomènes de stérilisation qui met fin de l'amplification caisse à lancer un mouvement et
00:07:11
sacré nouvelle dynamique nouvelle la ville mais la question je ne peux essaie encore estce que ce mouvement
00:07:17
il a par quelque chose de nouveau la requalification de l'espace social comme vous l'écrivez et encore estce que vinci
00:07:24
ces nouveaux oeuf nouvelle élite sous la dir vraiment regagner chez l'espèce
00:07:35
c. c
00:07:39
on est très prompte dans les écoles d'architecture à trouver de l'époux pour ses pas
00:07:43
bien que gentrification ces graves généralement des soimême un propos qui ont trait fit à fond
00:07:50
donc frais taxes souhaitant pieds il a déjà assez de remarques
00:07:57
faut se méfier du discours critique que
00:08:01
sur le vieillissement article j'en cherche à améliorer leurs conditions de vie souvent la
00:08:07
fond
00:08:09
sauf que ça fonctionne pas du tout athènes j'entends par là c'est des gens qui font des choix personnels
00:08:15
et qui maintenant mettre en place des initiatives vous donne un exemple le
00:08:19
cas dans le quartier du psy une bande de copains sont fondées
00:08:24
il rachète humilié chante eux ils font un service de réparation des lots
00:08:30
puis à côté et d'autres champs clyde il achète avant diffusion
00:08:35
et puis de l'autre côté ia choppy défendeur s'appelle l'un dans le bas le pardon
00:08:41
et puis expérience africaine l'armée
00:08:45
si nous le sens unique dans les quelques passages n c un départ le puissant pas
00:08:49
toute la ville et sur les boutiques aucun jaune du type le plus ancrés
00:08:56
c'est un mode de fonctionnement tribale et dire que si eux
00:08:59
et leur poids qui vous enough complètement nouvelle à cet endroit
00:09:07
on est pas dans la saturation on est pas dans le marketing on est pas dans l'exploitation
00:09:12
en aidant l'initiative et en aidant quelque chose qui est très fort dans la culture lecteur qu'il voit même business
00:09:18
c'est au fond j'étais de bac plus 5 mais je ne veux pas travailler pour quelqu'un
00:09:24
classé ya pas de boulot j'ai fait des études je vais faire un truc comme
00:09:30
donc je pense qu'il faut rendra cet aspect certes dans le monde extérieur
00:09:36
comme dans tout le monde dans le monde dans le mouvement hippie et cetera
00:09:40
mon point quelque chose qui on l'a toujours pas compris qu'elles concernent
00:09:44
dans ce cas là c
00:09:48
pardon excuse moi donc ce que je vois moi comme étant très fort à athènes c'
00:09:52
est que si un phénomène qui fait un peu penser à celui de berlin
00:09:55
dans les années 97 r. des conditions économiques qui sont tellement
00:09:59
dégradé que ça devient une opportunité pour le mouvement social d'ampleur
00:10:03
un écart mouvement social qui ressemble pas à l'histoire de la ville de cannes ça c'est
00:10:08
un mélange d'étrangers devant hyper diplômé pour pérenniser et de jeunes et de beaucoup moins jeunes
00:10:15
de résidents permanents et de visiteurs qui viennent pour 3 mois enfin voila
00:10:19
donc cette sorte de sociétés et flexible qui contrarie extrêmement qualifiés ant
00:10:24
si on les compare à un autre groupe hilty hyper actif dans le centre d'athènes qui sont les anarchiste les anarchistes
00:10:31
sont en guerre principalement les anarchistes chaque squat
00:10:36
diverge sur l'idéologie avec leurs voisins
00:10:41
donc qui sont hyper fermée il faut reconnaître qu'ils font un travail formidable accueil des migrants mais à
00:10:46
5 heures car il faut que grandissant dans la pièce du bas pour discuter des questions politiques
00:10:53
à ce comportement distinctes qui sont complètement frapper
00:10:57
ils ont privatiser tout un quartier donc là on et aux limites évite ailleurs pour certains accès insupportable
00:11:05
du rapport à la ville c'est à dire que certaines perceptions politiques de la ville
00:11:08
fait que certains joueurs se balançait cocktails molotov comme tout autre que des fleurs
00:11:15
à la place est trop clairement dans l'abus qui était justifiée
00:11:18
politiquement mais on est donc chose à côté du service anticorps
00:11:23
décide que là encore on peut prendre petit déjeuner
00:11:28
un espèce de morphine grecque avec duc humain dans lequel
00:11:31
il a donc conf confie comme du canard confie
00:11:36
en sachant comme pour le porc qui réchauffer lentement et parfois des petits morceaux donc
00:11:43
très rare
00:11:45
ça en 3 ans
00:11:48
à ces gens là ils ont ouvert un espace mental à quelqu'un disait mon imaginaire
00:11:55
il faut pas rêver ça c'est peutêtre vrai mais il faut accepter
00:12:00
pas donc je crois quand même qu'il faut se
00:12:03
méfier de la standardisation des postures et des
00:12:09
on est donc si on a donc pour qu'on oublie aussi beaucoup de monde
00:12:13
et qu'ils le font alors qu'ils ont pas les moyens personnalise encourage
00:12:19
donc dans l'extérieur cette idée que chez tous j'ai je fonce
00:12:23
après le fait que son objet porté des pardon reste assis passivement ils sont tous les papes très mignon
00:12:30
alors justement question politique de la ville
00:12:35
vous partez
00:12:37
je me fais ration de boutons des 4 présentation
00:12:42
il en va tout d'abord à nous a rappelé que de neuvième siècle l'organisme et était une
00:12:49
discipline qui apparut d'abord donné comme de futurs en europe en allemagne de l'union
00:12:57
un peu pour eux d'établir pour clarifier et pour
00:13:01
systématiser et rapport donc dans des administrations publiques
00:13:07
mais je suis pas un dvd européennes et américaines avec leurs territoires qui devait
00:13:11
absolument se mettre en avant la mise en ordre non pas en allemand
00:13:16
et tel mot clé cd vous définissez le rapport professionnelles
00:13:22
de leur banesto avec le territoire sur lequel
00:13:24
avait travaillé et qui d'ailleurs justifier son salaire le fait qu'il avait l'école
00:13:29
et le fait que les gens pour s'intéresser des manières du nom d'abord
00:13:35
les maîtres d'ouvrage et puis un public éclairé sur le fait de la ville
00:13:42
nous avons existait grosso modo en tant qu'architecte urbaniste parce que nous
00:13:46
étions là bas droite pourvoi pendant au moins sentence en 50 ans
00:13:52
et ce que vous montrer aujourd'hui et ça c'est juste pour eux
00:13:56
les gens qui sont ici qui veulent faire de bons mais ne sachant
00:13:58
pas quelles sont les racines disciplinaires de l'organisme laval le mans nous
00:14:02
ne sommes pas mouvement alternatif de la rue en soyons d'accord
00:14:08
alors ce que vous montre aujourd'hui il s'est
00:14:10
clairement notre vision des choses sans appel les
00:14:16
son travail profond et ne pas reconnu par le fait d'
00:14:19
ouvrages qui sont en suède qui objet objectivement serré
00:14:23
le premier à s'intéressait pas une vision de même pas un réflexe de même
00:14:28
et le service administratif de bruxelles le 7 cache derrière la porte et
00:14:35
voilà esquiver la question et en tout cas était pas savoir
00:14:38
à athènes on en parle pas cette question se pose pas où toutes les
00:14:42
questions que vous posez ne sont pas poser mon niveau et vice versa
00:14:46
et pour ne pas parler de kinshasa où probablement le travail de vélo 30
00:14:50
dépasse complètement l'attente ou en tout cas le cadre officiel par
00:14:55
lequel l'histoire avec au quotidien les questions que se posent
00:15:01
c'est à mon sens et dans ce cas d'un de notre discussion vous
00:15:07
aider dans l'organisme d'espoir mêlés et même l'espoir pour l'organisme
00:15:13
cette question les espoirs actuel et l'espoir qu'elle
00:15:16
ait des gens qui elle projetait le projet disciplinaire
00:15:20
quel projet pour la discipline qui vous envisagez ont fait leur travail posté en
00:15:25
faisant ce que vous avez fait équipe quitte la compagnie d'autres travaux
00:15:29
on voit qu'on a vu qu'on va voir par là dans les jours les années qui viennent
00:15:35
nous rendons compte tenu de la discipline 7 d c. décadent par rapport à ces gens sont liés
00:15:41
pas de fleurs ou pas et qui elle probablement qu'il n'
00:15:46
ait pas justifié du point de vue exceptionnelle parce que
00:15:49
nous sommes en train de faire de la thématique compte des résistances à sa manière à athènes de la résistance
00:15:55
ces effets et cette scène a aussi cette nouvelle manière de les découvrir des choses qui ne devrait pas être
00:16:02
aussi autant découvert en tout cas d'effacer les dettes des processus qui ne sont pas officiel
00:16:08
si j'étais sur le fait de l'université privée andere témoigne de ce chat dordogne janvier doit fermer
00:16:15
page qui s apparence amenant pas dans le cadre des 7 mois à des
00:16:20
gens qu'elles étaient clairs et des lacunes danger chine citoyen
00:16:26
t d é k et p c reconnaît alors la question estce que vous croyez
00:16:34
qu'on croit collectivement que traverse qu'on fait et qui ouvre en question
00:16:39
sur les secteurs de la ville d'arles anthropocène qui repose
00:16:42
complètement de fond en comble les questions de l'existence
00:16:46
civilisationnel en tout cas dans notre monde occidental qui évidemment est d'autant plus pauvre du poumon question
00:16:51
peut au moment de concessions sortait beaucoup mieux ou en tout cas pour non estienne option
00:16:56
possible en pour aider des gens des les
00:17:00
actions relevant des disciplines qui devrait se
00:17:02
fonder sur des questions nouvelles échelles méthodes nouvelles quelqu'un on aurait envie de
00:17:08
évidemment la question a largement par la répondre oui mais c'est juste un point de départ peut être géré le nôtre
00:17:17
je reprendrai volontiers que la métaphore du lait
00:17:21
en réalité l'intérêt pour les villes les urgences ville sontelles aujourd'
00:17:28
hui que le déport de toutes parts et féconde série
00:17:33
alors moi je défends coup
00:17:38
lité n'ont pas manque de ressources de l'importance de ressources
00:17:44
notamment l'importance des ressources intellectuelles qui permettent d'étendre considérablement le
00:17:50
champ à la fois spéculatifs les pratiques de l'urbanisme
00:17:55
le je crois que tu parles de discipline de l'organisme d'eux
00:18:01
gêné dans le berceau de l'architecture et urbanisme sorti de ce perso depuis
00:18:07
depuis longtemps il change d'urbanisme ce qui ne souffre pas académie c
00:18:13
l'institut discipline flou dans laquelle le sondage de toutes sortes de culture toutes
00:18:18
sortes de carrière sorte d'expertise si ça qu'il faut faire prospérer
00:18:24
si on veut avoir une chance non seulement d'exploiter des ressources en
00:18:29
matière de connaissances mais de diffuser un choix qui à eux
00:18:35
moi ce qui m'a beaucoup frappé le sait à
00:18:39
la fois l'étroitesse de vues notamment des édiles
00:18:44
le caractère obsolète de leur culture leur paraît un
00:18:50
et donc l'obligation de passer outre partout moyens disponibles
00:18:56
nous sommes dans une université je crois que la foyer extrêmement important pour eux
00:19:01
pour eux fécondé le l'ensemble du champ concerné par des questions de
00:19:09
ce que je pose des questions agent
00:19:14
j'entends je vais travailler avec des gens si différents que
00:19:17
la coloration finit par et pour des missions d'urbanisme
00:19:23
eux ils défendent eux
00:19:25
j'arrive à des gens qui défendent division de la vidéo du jour de la vie
00:19:31
jacques nous apparaît et que cette expérience vis avis des élus qui ont un horizon d'attente très clair mais
00:19:39
dans un simpliste qui empêche en fait dans le service en application en service des architectes prête serment
00:19:47
et pour le meilleur ou pour le pire et rendre un avis mais ce que ton expérience
00:19:53
3 philosophe devenu urbanisme entrent en contact du projet et de manière permanente 0 un
00:20:00
c'est pas aussi il a bien un problème du côté de la vie des agences malgré
00:20:06
tout si un jeu de pouvoir et que chacun dont je recherche établissent en son pouvoir
00:20:12
horizons intellectuels exercée
00:20:14
on de la profession par exemple
00:20:19
je suis je me conforte moimême je me console moimême en
00:20:23
me disant que l'urbanisme le dernier refuge de la dialectique
00:20:28
c'est effectivement de l'urbanisme les lieux
00:20:32
ou sur le contenu manifeste le déposition socialement
00:20:38
scientifiquement opérationnel ment idéologiquement contradictoires
00:20:45
donc c'est tout sauf dans le
00:20:48
domaine domaines confluent
00:20:52
le conflit entre l'argumentation de conflits entre les intérêts
00:20:56
de conflits entre eux les perceptions et représentations
00:20:59
du territoire et c'est cela que l'université me semble t'il se doit de travail
00:21:07
alors moi effectivement pour avoir
00:21:09
travailler eux avec les gens qui occupe sur le
00:21:13
grand échiquier d'urbanisme déposition extrêmement éloignées
00:21:18
à tout moment je dus me démonter je pouvais si tu es mon propre travail
00:21:25
je pense que l'espèce d'ancrage dans la cartographie cette
00:21:31
espèce de cartographie inspirée par les questions territoriales
00:21:36
a été pour moi le moyens de ne pas s'
00:21:39
être captifs simplement de positions idéologiques mais de valeur
00:21:44
faire les sur eux vu eu connaissance de tout l'espace
00:21:50
de l'occupation des usages plus l
00:22:01
salon de provence alors évolution fin aux espoirs pour l'organisme ca
00:22:10
même moi je que je peux jack sur l'observer je peux me tromper mais eux une forme
00:22:16
de tommy totaux nomination faite de la de la discipline commun un champ comme champ de recherche
00:22:22
et moins comme un acte technique qui s'apprend d'ailleurs qui se
00:22:27
qui s'étudie enfin virage collecte et l'angleterre le rayon comburant
00:22:33
on doit savoir quelle densité d. alors que ces j qui luimême était l'héritage d'un organisme de l'ordonnancement
00:22:39
municipales l'étendue des organismes des égouts eux mêmes et qu'aujourd'hui c'est la question posée la question
00:22:48
du territoire et de documenter de comprendre un peu comme dans les années
00:22:52
c'est tenter et 8 ans il a fallu redéfinir les schémas de
00:22:56
deux de conceptualisation du modèle économique pas du tout phénomène
00:23:00
économique italien et donc bas par rapport à sa
00:23:04
je pense que c'est du set d'autonomisation elle induit forme postures politiques
00:23:08
ont fait le plus fortes croient encore qu'elle ne pouvait être avant
00:23:13
par ce qu'on est en champ de recherche ont été obligatoirement un
00:23:18
on est obligé de propositions eux quitte à avoir des positions contraires
00:23:24
on apprend des positions là où on en veut pas spécialement
00:23:28
on veut pouvoir n'existait pas on vous demande pas
00:23:31
parce que et ça ces derniers points eci'e alors
00:23:35
ça c'est très personnelle donc stupeur pas obligé de
00:23:38
que ce soit partagée collectivement moi je suis architecte à la base donc à paraître fin je protège quelque
00:23:44
urbanistes et le caire et cette dimension projet actuel aussi d'agir sur le futur et de réaliser
00:23:50
de mettre en oeuvre appartement réalisé pour mettre en oeuvre et
00:23:54
ai donc voila ya i. sept sept
00:23:59
rechercher et à la fois sur le territoire et cette recherche comment met en oeuvre qui
00:24:04
autonomie à mon avis la discipline et si ce kinshasa m'intéresse autant
00:24:09
c'est parce que c'est un territoire extrême dans la dans la nouvelle
00:24:13
gouvernance publique mais ce n'est pas le seul territoire de nos finances publiques
00:24:18
on avait aujourd'hui et même dans le territoire annonce avant la belgique même je pensais suisse aussi fragile j'
00:24:23
ai peu à peu les débats politiques ont aussi en suisse à des tous ces débats toujours sur eux
00:24:28
le label afin d'affaiblissement chroniques de l'intervention publique de la
00:24:35
de là de la chose publique de l'investissement de la sécurité sociale et cetera
00:24:39
nous oblige et là et la pauvreté croissante des moyens collectifs nous oblige à réinventer
00:24:45
des modes d'action par les tractations de plus en plus objective avec le privé qui a le plus en plus de moyens humains
00:24:50
bouteville moi je pense qu'un nouveau réseau de transport et ce n'est plus le couple
00:24:54
x et le privé mais il faudrait inventer des modes d'action politique de débat
00:24:59
dans ces dans ces lieux de projets qui ne sont de moins en moins politique et hépatite
00:25:06
nova c'est cette mention sachant que je voulais juste
00:25:12
dire un mot c'est qu'eux dans ta conclusion concept de
00:25:18
b peut être là pour eux quarantième certaines idées du public
00:25:23
eux mêmes contre ceux qui en sont les représentants malgré eux
00:25:28
et qui peut être que parfois vous aviez sont privés
00:25:32
donc il faut il faut sortir des stéréotypes la manière dont le mode de présentation
00:25:37
des tournois d'action là aussi d'entre eux plateforme d'action dans lesquelles le
00:25:44
le parlement du point le super banque et les avis les
00:25:48
plus sûrs qu'un élu qui somme toute ne dura que
00:25:53
la prochaine élection
00:25:55
qui n'aura pas le temps lui de mettre en place mais d'
00:25:57
où l'importance de ce niveau les conceptuellement les plumes plus
00:26:02
élevée face à ça peut présenter mais de la recherche de dire de base mais c'est aussi la recherche et consommer
00:26:08
on observe comprend les depliants commanditaires uniques ont été au service de
00:26:13
un commanditaire on essaie de s'élever audessus de sa pouvoir effectivement tout à fait d'accord
00:26:17
comme aucun bon allié privé parfois mieux qu'un mauvais commanditaires public
00:26:22
mais voilà il faut pouvoir être tous être lucide par rapport à sa
00:26:26
pour cela soulève la question du rapport entre eux le politique qui
00:26:30
était déjà présent dans la présentation de mes mots
00:26:35
en parlant justement des grands choix faire prof avait gardé cette
00:26:40
cette question pour la fin pour la discussion de la france
00:26:43
vous avez donc au niveau place je vais donc que sébastien lareau

Share this talk: 


Conference Program

MOT DE BIENVENUE
Vincent KAUFMANN, Professeur de sociologie urbaine et d'analyse de la mobilité EPFL Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:55 a.m.
134 views
INTRODUCTION
Paola VIGANÒ, Directrice du Laboratoire d’Urbanisme, École polytechnique fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:59 a.m.
268 views
INTRODUCTION
Elena COGATO LANZA, Présidente du Conseil de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:02 a.m.
129 views
INTRODUCTION
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:09 a.m.
133 views
URBANISME ET ENJEUX DE LONG TERME
Dominique Bourg, Philosophe, professeur - Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l'environnement, Unil
20 Sept. 2017 · 9:20 a.m.
BETWEEN “ARCOLOGY,” THE “LOCAL PROJECT” AND THE «HORIZONTAL METROPOLIS»: CONFRONTING THE DILEMMAS OF SUSTAINABLE URBAN HORIZONTALITY
Christian ARNSPERGER, Economiste, directeur de l’Institut de Géographie et Durabilité, faculté des Géosciences et de l’Environnement, Université de Lausanne
20 Sept. 2017 · 9:59 a.m.
RE-ENCHANTING ARCHITECTURE LA NATURE COMPLEXE DU PROCESSUS DE CRÉATION EN ARCHITECTURE
Aliki-Myrto PERYSINAKI, Docteur en Architecture et Ville, Senior Lecturer en Architecture, Université Liverpool John Moores, membre du laboratoire Architecture, Milieu, Paysage (MCC)
20 Sept. 2017 · 10:22 a.m.
103 views
THE PRINCIPLE OF HOPE AS A PHILOSOPHICAL ‘CHALLENGE’ TO CONTEMPORARY URBAN THEORY
Brent PATTERSON, PhD student, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Teacher at ENSA Paris-Malaquais and ENSA Paris-La Villette
20 Sept. 2017 · 11:12 a.m.
131 views
TERRITORIAL SOCIO-ECONOMIC RESTRUCTURING: LOCAL ACTORS’ INVOLVEMENT FOR A SHARED VISION AND PLANNING. A BIAS FOR HOPE
Gioacchino GAROFOLI, Economist, Full Professor in Economic Policy at Insubria University, Italy
20 Sept. 2017 · 11:38 a.m.
DU SOL COMME OEUVRE, AU SOL COMME ARCHIVE DE L’ACTION HUMAINE. MICROHISTOIRE D’UN PRINCIPE D’ESPÉRANCE À TRAVERS DEUX TEXTES DU PÉDOLOGUE DAN H. YAALON
Antoine VIALLE, Architecte, doctorant, assistant au Laboratoire d’Urbanisme, EPFL
20 Sept. 2017 · 12:11 p.m.
164 views
DISCUSSION avec SÉBASTIEN MAROT
20 Sept. 2017 · 12:34 p.m.
154 views
LA PROSPECTIVE URBAINE À PAU (PYRÉNÉES ATLANTIQUES). LE GRAND ÉCART ENTRE PROJETS ÉDILITAIRES ET HORIZONS D’ATTENTE.
Jean ATTALI, Philosophe, professeur honoraire en urbanisme et projet urbain à l’ENSA Paris-Malaquais, chercheur associé de l’UMR AUSser / CNRS n° 3329.
20 Sept. 2017 · 2:26 p.m.
DES RÉSERVES FONCIÈRES AUX ZONES VERTES : PROJETS ET CONTRE-PROJETS D’URBANISATION CONTRIBUANT À LA FORMATION DES SITES SEMI-NATURELS BRUXELLOIS
Séréna VANBUTSELE, Architecte-urbaniste, docteur en Art de bâtir et urbanisme, Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique
20 Sept. 2017 · 2:54 p.m.
DÉSAPPRENDRE D’ATHÈNES / URBAN KAÏROS
Marc ARMENGAUD, Philosophe, urbaniste, membre fondateur et directeur de AWP, maître assistant titulaire au sein du département Ville Architecture Territoire à l’Ecole d’Architecture ENSA Paris-Malaquais
20 Sept. 2017 · 3:14 p.m.
160 views
DÉCRIRE POUR AGIR. DE LA NÉCESSITÉ DE PROBLÉMATISER LE TERRITOIRE DE LA VILLE CONGOLAISE
Géry LELOUTRE, Architecte-urbaniste, chargé de cours, doctorant, centre de recherche LoUIsE, Faculté d’Architecture de l’Université Libre de Bruxelles / Università IUAV
20 Sept. 2017 · 4:04 p.m.
165 views
DISCUSSION avec PANOS MANTZIARAS
Panel
20 Sept. 2017 · 4:32 p.m.
145 views
PROPOS LIMINAIRE : DE L’ART DE LA MÉMOIRE À L’ART D’ESPÉRER
Sébastien MAROT, Philosophe, professeur invité à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 5:01 p.m.
857 views
CONCLUSIONS DE LA JOURNÉE avec PANOS MANTZIARAS et PAOLA VIGANÒ
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 6:04 p.m.

Recommended talks

Densuisse Part 5 - Cores & edges (2016) - Levels, landscape and infrastructures (2017)
Frédéric BONNET, Architecte, professeur - Académie d’architecture, Mendrisio
30 Nov. 2017 · 10:44 a.m.