Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:02
voilà bonjour d'abord je remercie l'organisateur de m'avoir en
00:00:05
fait la possibilité de parler je suis très honoré d'être ici
00:00:10
je considère cette présentation est construite en bonne partie comme
00:00:15
un hommage à danone c qui ait un hommage à
00:00:18
impartialité qui je crois que cette réalité qui m'a le plus marqué dans ma
00:00:23
main dans la vie de jeune homme de d'architectes aujourd'hui de
00:00:29
voilà nous fait beaucoup d'émotion que je suis là un alors le thème la en effet ce point
00:00:34
j'en parle d'une ville où franchement quand arriveront perd tout espoir on est un petit peu dans le
00:00:40
dans le même état d'esprit qu'elle est exposée précédent on ait à se poser des questions fondamentales
00:00:46
fondamentale sur la capacité même à
00:00:51
l'intérêt même l'idée
00:00:54
même de faire du projet dans ce type de ville
00:00:57
un petit détail g. sur le programme était bien et je me suis dit que des
00:00:59
gens qui ne parlait pas bien français donc la réparation écrite en anglais et à l'enfance
00:01:03
le projet signifie sans espoir se destine ville où ont donc où on met en
00:01:10
doute les fondements mêmes de l'idée projet
00:01:15
capacité à monter un projet
00:01:18
c'est par ses études il a finalement complètement délaissé par toute autorité publique
00:01:25
cette même pire que délaissé cette autorité publique qu'il quitte un régime
00:01:32
cleptomane si régime keep it systématiquement ce qui produit de son
00:01:36
propre pays et plutôt enfants encore puisqu'un simon était pas là ce serait encore mieux mais et c'est pire que ça
00:01:39
de façon cet appel n'a pas de moyens publics
00:01:46
donc on se retrouve devant eux devant une situation assez paradoxale pour un urbaniste d'urbanisme
00:01:51
ayant pris ses racines dans l'action publique dans l'action politique ou en
00:01:58
tout cas dans la traduction à travers le projet de l'action publique
00:02:02
politiquement tout calme expression sociale collective d'un projet pour améliorer
00:02:07
j'entendis parviendra génie c'est vraiment ça la ville
00:02:12
alors le l'approbation il va montrer quelles que quelques éléments d'un séminaire
00:02:18
de recherche par le projet qui se dirige en dans un grade de master
00:02:24
marche son architecture à la faculté d'architecture de l'île des seychelles
00:02:30
un insigne de recherche que je dirige avec
00:02:36
comme objectif d'encadrer une série les doctorats
00:02:40
que nous dirigeants gino aucune équipe de
00:02:45
la mobilité dirigeant dans le cadre d'
00:02:50
une collaboration universitaire entre l'école architecture de kinshasa et notre propre faculté
00:02:52
pour une doctorante qu'il fallait encadré et eux ma question de savoir comment
00:02:58
un comment les encadrer avec quelle connaissance objective n'est pas les encadrés
00:03:04
et oui ce séminaire et pose des questions fondamentales qui sont si toutes ces questions
00:03:09
fondamentales liées au projet commun qui est à ce que c'est possible
00:03:14
de d'agir sur un territoire sans gouvernance publique
00:03:20
et puisque c'est possible d'étudier un territoire qui
00:03:25
n'est pas documenté les dernières littérature
00:03:28
décrivant le congo perdait ses jeans avec des années 4 vingts en évitant un
00:03:31
eux sont est excellente mais très ancienne et donc on a très peu de l'information
00:03:39
alors ce que ce séminaire ilex fondamentalement l'occasion pour
00:03:46
moins de chance accepte enfin un hommage aujourd'hui directement un
00:03:52
et aussi à la l'occasion de tester des
00:03:57
territoires statique mais je considère que certains territoires extrême
00:04:01
c'est tellement fort qu'au niveau qu'on constate un extrait mais je pense que c'est aussi bon nombre d'unités de coûteux
00:04:05
dans des situations extrêmes des tests et les méthodologies et les choses
00:04:10
sont ses révèle de manière plu plus fortes tenues plus évidente
00:04:15
donc c'était pour moi l'occasion de détesté ont eux justement tout le potentiel du
00:04:21
paradigme description qualité théorisée par eux mêmes ce qui peut inviter à nous
00:04:26
un qui considèrent le projet mais non plu comme traduction d'une demande
00:04:33
sociale sur un sur un territoire section technique à travers le plan
00:04:39
mais comme un moment de production spécifique des connaissances spécifiques sur ce territoire
00:04:43
c'est donc pour moi d'autant plus une opportunité qu'à mon sens cette pierre paradis
00:04:49
la description énergie situation qui s'il n'est
00:04:52
pas eux comparables mais néanmoins relativement similaires
00:04:57
un oncle était né dans la non contestée du fou a nettement de la la ville diffusé tiger italienne
00:05:00
il était question d'intervenir sur un urbanisation existant ou de l'existant et pas
00:05:05
donc sur un projet nouveau pour un territoire en un an qui visait plutôt
00:05:12
une posture de rénovation bis quai d'actions ponctuelles sur le territoire
00:05:17
cette étude un moment où les questions que nous devons refuser d'
00:05:22
esquiver la complexité de ces territoires ont par les états leurs oeufs
00:05:27
si avec les études économiques sur eux sur l'italie donc accepter la complexité affronter la
00:05:32
complexité et donc trouver des débordant très conceptuel dans ces territoires c'est un exercice
00:05:36
et crier cependant entrer en décrivant les problèmes attisant les dynamiques sousjacente à l'
00:05:42
évolution du territoire concerné et que cette fameuse production du contrat et cyclique
00:05:50
qui du coup peut mener à des lignes de raisonnement eux ces fameux faisceau des conjonctures possibles
00:05:56
qu'eux bernardo essai qui appelait scénario et quelques centres de notamment de cette journée de travail
00:06:03
donc ça c'est un morceau de kinshasa enfin vu du ciel cette céleste kinshasa donc
00:06:09
l'ambition du du séminaire et de me dire tiens et ce qu'à
00:06:19
travers la méthodologie des descriptions à travers cette connaissance spécifique sur un territoire à eux
00:06:27
et ce que peut réellement puisque la conviction passer ma conviction profonde
00:06:33
on peut agir ce territoire en dans la description décrivant comprenant
00:06:39
le comment va faire ce qu'on peut vraiment avoir un action réelle
00:06:43
sur le futur de kinshasa à travers ce travail de recherche de
00:06:47
doctorant ont engagé depuis maintenant 3 ou 4 ans
00:06:51
et donc derrière cette espèce de vol
00:06:56
d'urbanisation apparemment sans structure donc on va l'objectif était
00:07:01
de faire remonter un certains nombre de logique
00:07:05
justement d'éléments de structuration du sol de logiques d'organisation de la ville
00:07:10
qui du coup pouvait servir comme eux leviers d'action sur cette ville
00:07:15
alors
00:07:20
le à titre personnel donc ce que je vous montre cette càd face à des éléments du séminaire
00:07:29
qui sait qu'ils sont en fait issus de questions qu'à titre
00:07:32
personnel je pose sur le temps long à des étudiants doctorants
00:07:38
donc ça dure ça fait depuis 2014 tout les ans pendant un semestre
00:07:42
et donc cette question fait eux elles sont c'est
00:07:46
pour moi structurés à travers 3 entrées conceptuel troisième âge
00:07:52
le terme images d'emprunter de nouveau dans un par la banque américaine
00:07:55
quant à leurs plans pour eux envers sa structure pendant quelque temps
00:07:59
3 images qui sont comme dit jeanmarc besse comprenant du même devise des
00:08:03
images qui peuvent donner une compréhension synthétique ne situation sans être non plus intelligente
00:08:07
donc j'étais capable d'aborder finalement un territoire complexes sont l'essence sans passer par sa certification
00:08:14
c'est pour reprendre le 7 qui eux
00:08:22
comme je parle du figure mais imaginez si ça semble conceptuellement
00:08:30
nous sommes métaphysique influentes qui sont qui au départ utilisé comme
00:08:34
un élément descriptif pour comprendre les choses mais qui progressivement devient
00:08:38
nous sommes eut un outil de construction d'organisation
00:08:42
de notre pensée ou de la pensée collective donc
00:08:46
les 3 images que je vais présenter aujourd'hui sont eux pour structurer ma tante mame un présentation
00:08:50
y'en a 3 la première est un peu plus nous sommes un peuple cotroceni super contente rassurez vous
00:08:53
plus on avance et plus aller vite mais chaque image ça c'est important d'images donc comme
00:09:00
comme cette idée la proposait aussi la honte et malsaine mystique
00:09:04
à la fois inobservation donc mais en même temps dans la même
00:09:11
dans la même dans le même élan un
00:09:15
spécimen qu'un sorte de projection déjà vers eux
00:09:20
la première image
00:09:22
qui saute aux yeux implique qu'il faut pas peut
00:09:32
être plus évidente ces locataires extensive globalisation chinoise
00:09:35
donc cette idée de cette évaluation qui moins ce qui est tellement extensif pourrait pas
00:09:38
se demander si finalement si nous ne fonctionne pas comme espace de vie territoire
00:09:44
alors si on regarde rapidement carte graphiquement sur ce qui kinshasa hein donc ville de
00:09:48
plus ou moins de 12 millions d'habitants mais faut savoir n'est pas 2 millions près donc pas vraiment statistique
00:09:53
eux qui se retrouvent sur la rive sud du fleuve congo juste avant son
00:10:01
dirait le passage à travers eux de chaînes de montagnes classées
00:10:08
par le sénat anglais rapide et donc le fleuve navigable
00:10:13
juste à kinshasa combien de combien de l'esprit puis il faut passer
00:10:18
sur d'autres modes de transport donc c'est pour ça kinshasa le côté brazzaville de l'autre qui fait face
00:10:21
existent donc kinshasa que vous voyez donc sur la carte c'est donc plus
00:10:25
ou moins une détente organisé selon deux dynamiques spatiales très claire
00:10:31
la première la plus évidente certainement nécessaire de la vallée d'envoyer en structurant en banane le long de l'eau
00:10:35
qui s'étend très fort vers l'esp'là où c'est relativement
00:10:41
l'année qui s'apprête à l'ouest là où commencent eux la
00:10:48
chaîne de montagne qui bloque justement le fleuve sains de qualité
00:10:53
donc assez évidente avec eux structurée des tissus notamment par le chemin de fer
00:10:57
et la route principale qui va jusqu'au stade assoupli la n un
00:11:02
des chemins de fer voyez il descend vers le sud admettait dit selon eux
00:11:06
la rivière évangélique est une nation important et très structurant du fleuve congo
00:11:11
affluents qui a des parallèles qu'a des voisins
00:11:16
qui unit qui peut se structure en fait
00:11:21
last làdessus de kinshasa kiss unique bien un paysage
00:11:26
collinaires sablonneux fortement taillé départ essayer de
00:11:29
de rivière plus ou moins importante et
00:11:32
le long duquel donc
00:11:36
nice donc l'organisation dans d'autres organisations création dans le sud et
00:11:40
qui suit elle décrète des collines qui santana départ cette année
00:11:44
on 7 c'est très fort dépendance la structure de la topographie
00:11:47
et des conséquences importantes surtout au sud en expansion sud de kinshasa
00:11:56
l'organisation suivant les crêtes sais pas ce qu'avant tout aussi bien
00:12:01
des observations sur le principal elles suivent par définition les crêtes
00:12:06
et ces routes finalement son côté tout petit fil and asphalte extrêmement ténue
00:12:10
qui se retrouve être les unique lieu d'infrastructures
00:12:15
métropolitaine donc chassa n'appartenant pas d'autre route
00:12:21
asphaltée dans l'extension kinshasa donc jamais
00:12:27
vous avez un carré central qu'elle a partir planifier encore pas mal
00:12:30
d'équipements de là que ça n'a plus aucune route
00:12:35
A5 et 6 mais les femmes écrivains c'est amusant qui suivait crée ou qui suit la
00:12:38
fed et donc sept sept c. fit un de ses filiales asphalte combien connaissent mal
00:12:42
concentrant fait tout les déplacements de
00:12:47
mobilité métropolitaine kinshasa donc rappelle jean
00:12:53
habitant donc plus ou moins de 7 millions alès de j.
00:12:57
pierre et vous comptez 5 millions appartenant planifier
00:13:00
cliquez qui était structurée par 7 cercles
00:13:05
et donc vous avez des routes qui sans eux très fine
00:13:10
qui sont les unique du transport destination mais qui en plus
00:13:14
commerce suivait crête n'ont pas eux deviennent absence
00:13:17
auprès de relation transversale este ouest dans cette
00:13:21
organisation la dont vous êtes obligé de relier le centre pour revenir en arrière et vous
00:13:26
devez faire un dépassement estimation qui notons congestion en plus du fait que déjà vous concentrer ensemble
00:13:29
la mobilité sur ces routes incertain c'est un relevé des des trajets
00:13:33
eux qui sont faites codifié des bus collectif est amenée de transports collectifs spa
00:13:38
publiques qui sont là qui sont organisées mais qui sont était très bien organisé
00:13:44
avec des lignes très bien définis et qu'on avait relevé mais non qui suit toujours fidèlement ses routes principales
00:13:49
un convoi pas seulement le principe de problèmes lange l'enjeu excellente ne concentre pas
00:13:54
seulement la mobilité évidemment comme celle unique support infrastructurelles de l'extension urbaine
00:14:00
on va trouver envahit trouver tous les services notamment les marchés et ces marchés en plus
00:14:05
au départ au fur à mesure de l'urbanisation validation des petits points relativement distants
00:14:11
les uns les autres prennent l'importance et finissent par se rejoindre ce agglomérées
00:14:16
dans le sens premier du terme 7 domaines linéaire pour
00:14:22
former les grands marchés minières comme solidement nathalie
00:14:26
qui par la banque est positionnée dans le cercle mais que vous voyez après sur la photo
00:14:30
et qui ont le même dynamique à l'échelle métropolitaine maladie qui bat la aujourd'hui c'était pas qui a disant qu'il en existait pas
00:14:33
ça sera pas le cas dans 10 ans ce qui leur sera déplacé kentucky 5 à 10 kilomètres
00:14:40
médiévale a aujourd'hui est un des unes des deux portes
00:14:46
d'entrée principale de la culture vivrière qui nourrit la ville
00:14:52
de kinshasa donc bien dans ce cas si tu apprends indépendant du congo centrale ben non
00:14:56
n o qui participe d'une dynamique métropolitaine émouvant c'estàdire que c'est le cas
00:15:00
aujourd'hui ça sera le cas demain et c'était pas le cas hier
00:15:06
donc ça veut dire que ces marchés sont extrêmement coupe mouvant et complexe
00:15:10
et aussi extrêmement intense alors quand je parle d'intensité quand un peuple traite donc entre la maladie bala
00:15:14
on voit comme c'est ce fil un cette finale très
00:15:18
fins lasalle en fait acquiert très rapidement ou d'épaisseur importante
00:15:25
et que cette agglomération linéaire elle ce qu'elle se conjugue à une agglomération parcelles qui ellemême se creuse
00:15:28
ce vide de l'article un de leurs occupations première étayée par des logements pour accueillir des surfaces commerciales qui
00:15:32
ellemême se recule pour eux pour donner de la place à un ou des pots allemand pas là
00:15:39
au parking éventuellement etc dont on commence sa carrière en espèces de de formes de
00:15:45
surface en fait qui eux qui donne le vrai épaisseur assez très fin fil
00:15:51
très fins final qui en même temps donc de
00:15:57
nouveau localement commission équivalent acquiert même uniforme de structure
00:16:04
d'autre de de patterns de d'e
00:16:08
c'est là ce qui arrive contre 17 portant
00:16:12
anglais entre puissamment eux une structure donc urbaine consolidant
00:16:19
faites marcher un peu plus loin que la simple ligne et qui ayant fait l'investissement privé de
00:16:21
7 habitants qui ont les moyens de se payer un peu d'asphalte pour survivre maison à
00:16:27
à la rue principale soit de commerçants qui avaient leurs concessions qui peut plan
00:16:32
en 3 dynamiques
00:16:36
de marché qui caractérise cette dynamique de marché ellemême qui ellemême se trouve sur ce fil le côté cf
00:16:43
jean un qui forme tirait l'âpre auto infrastructure de la ville et ses machines hier vous avez
00:16:45
ce qu'on appelait les plaques
00:16:51
cet écran grandes surfaces vitrées finit donc très bien délimités
00:17:00
qui rassemble les grandes fonctions métropolitaines l'université dénikine sud
00:17:03
21 vous avez le parle la zone du parlement le numéro 10
00:17:08
t cette chose notamment si le marché un point 19 mars la liberté
00:17:12
qui est un grand marché de kinshasa voir ces plaques sont intéressants parce que de nouveaux et sont les grands
00:17:18
lieux de foncer métropolitaines mais qui ne sont pas moins fonctionnel mais qui sont de nouveau l'agrégation
00:17:23
de grands équipements eux et qui fonctionne du coup comme des grandes priorités
00:17:29
de services encaissait ces marchés liberté que des parts de marché
00:17:35
sur un site très limitée qui physiquement imité par une rivière donc est assez délimitée
00:17:39
et puis on éprouve à l'hôpital en collège des services financiers toutes
00:17:42
les séries d'équipement qui en fait forme peut arrêter un abîme
00:17:47
sont donc file un plaque cette infrastructure à base de compréhension de 6
00:17:52
cet énorme urbanisation extensive de kinshasa et puis de manière complètement complémentaires
00:17:56
c'est très important il a notre structure qui n'est pas par où
00:18:01
je déroute mais la verte défont les vallées anouk complètement complémentaires inquiet
00:18:07
tout graphiquement éléments complémentaires aussi qui sont ses vallées qui sont en fait
00:18:11
des lieux de maréchal âge eux qui sont cultivés qui nourrissent
00:18:15
un grand nombre d'habitants et qui quand même offre à
00:18:19
40'000 habitant emploi direct dans la chasse
00:18:25
justement cette vallée qui sont par définition écartés des infrastructures
00:18:28
on s'écarte des infrastructures justement pour aller un peu profondément en territoire et découvrez notre un autre aspect
00:18:34
de kinshasa qu'elle a des images c d et d l'hémicycle court
00:18:39
un qui irait vers une ville du pays tout individu point la vie
00:18:45
en l'absence d'études mais et organisée par des points
00:18:52
donc en regard de cette ville extensive alors qui précédemment soit en échelle on
00:18:56
voit ça c'est intéressant que les la distribution la densité monsieur je
00:19:02
dirais est assez particulière dans le sens qu'un le centre k et
00:19:06
donc de saturne littoral un littoral donc là un centre complètement excentrées
00:19:11
le bord de l'eau et l'abonné ou il a concentré une partie des
00:19:16
pays les moins denses de kinshasa était l'ancienne zone européenne et ses rester
00:19:21
n sur le translation masqué congolaise une zone d'exclusion winston qui exclusivement appartient
00:19:25
aux dirigeants plus riche et donc c'est certainement pas une densification c'
00:19:30
est pourquoi nous donne des indications zone d'exclusion de la population
00:19:36
et dans les quartiers populaires sans fait partie et spontanée écarter les moins équipé notamment la ville et ce qui n'
00:19:40
a jamais été équipé pas la moindre d'amende infrastructures et qui a donc audelà de la rivière angie
00:19:44
normalien et voir comment ça se passe justement le alors là vous avez une infrastructure unique
00:19:49
il a n un que la ligne que vous voyez qui bordent la tâche foncez
00:19:56
et puis maintenant rouge puis à l'équipe d'accepter un je ne sais pas
00:20:00
combien d'habitants il ya nettement enfin on et autour des 2 millions
00:20:05
j'appelle tout les chiffres non je ne puis la moyenne mahdi entre un et 4 millions de 2 millions
00:20:09
l'aspect très important c'est important de savoir qui a beaucoup de gens qui abrite
00:20:14
au sud de cette peine un et qui eux dans une ville
00:20:21
qui n'a jamais été équipé de quoique ce soit
00:20:26
et c'est intéressant de voir comment il fonctionne du coup voir et se
00:20:29
font qu'elle fonctionne par popularité très très structuré très fortes
00:20:34
qui concentrent à eux les des services à la
00:20:37
population de cette partie de la vie
00:20:41
aucune structure multipolaire clinique et liées à des marchés qui a des services et qui
00:20:46
c'est pour savoir si ces défauts la poule la banquier lille qui et qui est lié aussi à une
00:20:49
u n structuration très claire les transports collectifs heureusement le tout en laissant heureusement
00:20:56
d par rapport à la structure urbaine le taux d'intérêt sont déjà était extrêmement
00:21:02
faible si mes 12 millions de voiture en plus séparément frais mais
00:21:08
donc le transport collectif évidemment ultra important et du même
00:21:12
et structuré de manière très clair et de grands buisson sur la route asphaltée
00:21:18
là on voyait dans envers et puis la seule route asphaltée eux qui traversent le territoire par là et puis vous avez des
00:21:22
plus simples petits plus avait moto taxi est plus clair archi qui
00:21:27
permet en fait d'eux père collier dans ce territoire
00:21:33
je vais faire physiquement ça selon eux les cétacés prouvant
00:21:37
et donc on voit le lien très fort aussi entre cette qualité et le réseau de transport
00:21:41
assez grande pour l'arrêter quand on va un peu plus loin plus finement
00:21:46
quand un peu plus finement on voit que ça c'e
00:21:52
on retrouve aussi pour tous qui eux ne les utilise
00:21:56
un enclos était cité dans un certain point fontaine
00:22:02
jusqu'à padoue courante ou la pompe et elles sont mises en des parcelles conçoit que le public
00:22:06
ça va ça vaut ciblées citer ou à des points les décidément rechercher patrie
00:22:09
estce que je voulais dire par rapport à tous a c et finalement
00:22:14
le la complémentarité extrêmement intéressant qu'il existe en fait entre les zones
00:22:20
équipé kinshasa hongrie sur la carte et les vallées maraîchères envers eva recette
00:22:24
qu'il a potentiellement en fait une de ses vallées ou potentiellement un rôle à jouer en fait dans l'équipement
00:22:30
dans les services qui peut rendre à la ville par rapport à la vie non planifiée qui les entoure
00:22:38
le cahier de recherche qui va commencer cette année sur cette question le rapport entre
00:22:43
eux vallée maraîchères et quartiers spontanée troisième jet premier république pour la troisième
00:22:47
j'ai cessé en étant eux image
00:22:51
un territoire exhaustif kinshasa voir en quoi et donc
00:22:57
aller vers une lune de ville en forêt stérile qui s'enracine wiki retrouva faite en font un lien avec le sol
00:23:02
alors voici la carte de l'érosion touche à sa donc les toutes les
00:23:09
collines sur lequel se dagbladet spontanées se développe sur les collines de sable
00:23:17
eux qui donc en l'absence d'arbres b c frith s'
00:23:22
effondre dont vous avez en cas d'inondations en jaune les zones
00:23:27
rassemble toutes le sable qui descend et puis du coup
00:23:31
clients qui débouchent les affluents du fleuve
00:23:36
qui peut du coup débordant comble les animations et anjou avezvous conscience ça
00:23:39
en conclusion était bureaux sont les plus spectaculaires donc c'est vraiment des endroits où le
00:23:44
sol se envahit la ville par avec donc descendait apache apprendre puis descend vers eux
00:23:48
en fait beaucoup de dégâts lança expliqua explique notamment parce que c'
00:23:52
est très vite mais parce que c'est eux urbanisation
00:23:58
à défaut resté cet homme là et que cette zone
00:24:02
abaissant arbres maintien plupart cet axe sable les pas dépannage
00:24:08
donc c'est intéressant c'est notre recherche doctorale entre eux qu'on comprend qu'
00:24:11
on fait pour le moment cesser de voir comment des pratiques ponctuelle dans les quartiers
00:24:16
extrêmement fragilisé kinshasa donc 17 là où ils auront
00:24:21
eux bloquant plein dans la zone euro vivent eux
00:24:27
comme on l'avait pas trafic ponctuelle de plantation de récolte au drainage parviennent
00:24:32
à eux juguler un tout maintenir un tant soit peu le sol dans cette
00:24:36
partie faisait revivre et lorsque les intéressés de voir comment cette pratique ponctuelle
00:24:41
peuvent eux être autorisée conceptualiser et
00:24:47
développer ein échelle plus importante
00:24:51
à travers donc les différentes structures sociales qui existent dans les quartiers non qualifiés
00:24:55
voilà j'en arrive à la conclusion prend note
00:24:58
donc voilà d'abord l'espoir et cette impérieuse nécessité de nécessité décrire
00:25:04
ce qui est apparu à travers cet exercice de description et plusieurs années il
00:25:11
est en commun doctorants c'est que lui c'est possible je
00:25:20
pense d'agir à terme concrètement sur la ville et oui on arrive
00:25:24
à le faire parce que si le projet dans son acception classique
00:25:28
c'est la concrétisation social unique des progrès
00:25:33
et en tout cas deux aspects description peut nous aider à
00:25:37
faire aboutir dans cette définition la c. un
00:25:42
le calibrage des problèmes le progrès en fait à travers cette restriction on arrive à tampere les ambitions des
00:25:45
congolais évidemment ils attendent nous attend comme de mise à niveau de leur ville mise à niveau occidental
00:25:49
et tout un travail très sa description pour calibrer cette saison de saintgermain on a déjà tant atteindront ancien d'
00:25:55
émancipation possible à d'autres nations avant même de voir si on va passer à l'étape suivante
00:26:01
deuxième chose très importante liée à la description et à sa dimension l'espoir
00:26:06
que peut porter pour le futur de kinshasa si la dimension collective
00:26:13
de cette définition de l'ambition mais aussi
00:26:17
et surtout de sa compagne de sa concrétisation
00:26:21
un don qu'eux
00:26:25
en reconnaissant fait en étudiant territoire on reconnaît les actions collectif au territoire
00:26:29
la lutte contre l'érosion des marchés spontanée l'organisation des transports collectifs sont des actions collectives
00:26:32
elles ne sont pas publics ne sont pas dans la loi maisons collectives et donc il faut le reconnaître et codifiée
00:26:38
et ça permet déjà de comprendre un petit peu où l'on peut agir et
00:26:44
comment peut agir et parler aux gens qui sont déjà dans l'action à kinshasa
00:26:50
d'où l'importance de l'hypothèse de lecture donc amener les hypothèses lecture même session
00:26:54
visait pas totalisant un petit peu synthétique 0 un et 3 images mais aussi et c'
00:26:59
est terrible i. cet avis peut être structure générale des douanes bon kabila ga
00:27:05
donc c'était le nom qu'on avait donné à la suite d'
00:27:09
un séminaire à cette ville spontanée congolaise d'aucune ville quelques unes
00:27:14
j'ai spontanée in ville où le maréchal de très important il vit ou manager confer aussi on se
00:27:17
rend compte qu'à un travail à faire sur ma recherche d'importation ce travail sur le sol
00:27:22
mais bon ca veut dire ville pardon bilingue à ça veut dire champs cultivés mais ça veut aussi dire son petit business
00:27:27
son petit business informel donc ceci neville informel ceci neville où chacun essaie de faire comme il
00:27:31
peut de manière individuelle et donc cette ville où il s'agit de trouver son absence
00:27:37
d'autorité générale de logique urbaine in manière de coordonner cette initiative
00:27:42
individuel et en savoie là je crois que la description et le travail de bernardo
00:27:48
a toujours été porteur d'espoir en tout cas en chef vous merci
00:27:54
individuel et en savoie là je crois que la description et le travail de bernardo

Share this talk: 


Conference program

MOT DE BIENVENUE
Vincent KAUFMANN, Professeur de sociologie urbaine et d'analyse de la mobilité EPFL Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:55 a.m.
INTRODUCTION
Paola VIGANÒ, Directrice du Laboratoire d’Urbanisme, École polytechnique fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:59 a.m.
INTRODUCTION
Elena COGATO LANZA, Présidente du Conseil de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:02 a.m.
INTRODUCTION
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:09 a.m.
URBANISME ET ENJEUX DE LONG TERME
Dominique Bourg, Philosophe, professeur - Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l'environnement, Unil
20 Sept. 2017 · 9:20 a.m.
BETWEEN “ARCOLOGY,” THE “LOCAL PROJECT” AND THE «HORIZONTAL METROPOLIS»: CONFRONTING THE DILEMMAS OF SUSTAINABLE URBAN HORIZONTALITY
Christian ARNSPERGER, Economiste, directeur de l’Institut de Géographie et Durabilité, faculté des Géosciences et de l’Environnement, Université de Lausanne
20 Sept. 2017 · 9:59 a.m.
RE-ENCHANTING ARCHITECTURE LA NATURE COMPLEXE DU PROCESSUS DE CRÉATION EN ARCHITECTURE
Aliki-Myrto PERYSINAKI, Docteur en Architecture et Ville, Senior Lecturer en Architecture, Université Liverpool John Moores, membre du laboratoire Architecture, Milieu, Paysage (MCC)
20 Sept. 2017 · 10:22 a.m.
THE PRINCIPLE OF HOPE AS A PHILOSOPHICAL ‘CHALLENGE’ TO CONTEMPORARY URBAN THEORY
Brent PATTERSON, PhD student, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Teacher at ENSA Paris-Malaquais and ENSA Paris-La Villette
20 Sept. 2017 · 11:12 a.m.
TERRITORIAL SOCIO-ECONOMIC RESTRUCTURING: LOCAL ACTORS’ INVOLVEMENT FOR A SHARED VISION AND PLANNING. A BIAS FOR HOPE
Gioacchino GAROFOLI, Economist, Full Professor in Economic Policy at Insubria University, Italy
20 Sept. 2017 · 11:38 a.m.
DU SOL COMME OEUVRE, AU SOL COMME ARCHIVE DE L’ACTION HUMAINE. MICROHISTOIRE D’UN PRINCIPE D’ESPÉRANCE À TRAVERS DEUX TEXTES DU PÉDOLOGUE DAN H. YAALON
Antoine VIALLE, Architecte, doctorant, assistant au Laboratoire d’Urbanisme, EPFL
20 Sept. 2017 · 12:11 p.m.
DISCUSSION avec SÉBASTIEN MAROT
20 Sept. 2017 · 12:34 p.m.
LA PROSPECTIVE URBAINE À PAU (PYRÉNÉES ATLANTIQUES). LE GRAND ÉCART ENTRE PROJETS ÉDILITAIRES ET HORIZONS D’ATTENTE.
Jean ATTALI, Philosophe, professeur honoraire en urbanisme et projet urbain à l’ENSA Paris-Malaquais, chercheur associé de l’UMR AUSser / CNRS n° 3329.
20 Sept. 2017 · 2:26 p.m.
DES RÉSERVES FONCIÈRES AUX ZONES VERTES : PROJETS ET CONTRE-PROJETS D’URBANISATION CONTRIBUANT À LA FORMATION DES SITES SEMI-NATURELS BRUXELLOIS
Séréna VANBUTSELE, Architecte-urbaniste, docteur en Art de bâtir et urbanisme, Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique
20 Sept. 2017 · 2:54 p.m.
DÉSAPPRENDRE D’ATHÈNES / URBAN KAÏROS
Marc ARMENGAUD, Philosophe, urbaniste, membre fondateur et directeur de AWP, maître assistant titulaire au sein du département Ville Architecture Territoire à l’Ecole d’Architecture ENSA Paris-Malaquais
20 Sept. 2017 · 3:14 p.m.
DÉCRIRE POUR AGIR. DE LA NÉCESSITÉ DE PROBLÉMATISER LE TERRITOIRE DE LA VILLE CONGOLAISE
Géry LELOUTRE, Architecte-urbaniste, chargé de cours, doctorant, centre de recherche LoUIsE, Faculté d’Architecture de l’Université Libre de Bruxelles / Università IUAV
20 Sept. 2017 · 4:04 p.m.
DISCUSSION avec PANOS MANTZIARAS
Panel
20 Sept. 2017 · 4:32 p.m.
PROPOS LIMINAIRE : DE L’ART DE LA MÉMOIRE À L’ART D’ESPÉRER
Sébastien MAROT, Philosophe, professeur invité à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 5:01 p.m.
CONCLUSIONS DE LA JOURNÉE avec PANOS MANTZIARAS et PAOLA VIGANÒ
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 6:04 p.m.

Recommended talks

ALPS - PROTOTYPES FOR THE ALPINE CITY-TERRITORY
PAOLA VIGANÒ, Architecte-urbaniste, professeure EPFL et IUAV, directrice du laboratoire Lab-U/ EPFL, membre fondateur de l’agence Studio 16, Milan
8 Dec. 2016 · 5:43 p.m.