Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
merci beaucoup
00:00:03
recommencer par eux
00:00:09
au cours d'eau
00:00:12
on peut donc quand on a commencé agence à laquelle j'appartiens etc doublé
00:00:15
on avait pratique théorique et expérimentale dans les
00:00:22
on pensait pas que c'était possible de tenir ce rôle en tout en allant faire un aménagement la construction
00:00:28
puis vous attire ce qui devrait voir le lien est mis à profit initia
00:00:35
incroyable le passé l'action la réflexion car ces projets et comme enjeu
00:00:40
j'ai beau avoir information faisant je me méfie beaucoup de certaines déclarations qu'on a
00:00:47
faite ce matin pour andy lau 40 mois m'intéresse au désespoir de l'architecte
00:00:51
france je pense que c'est un parti très important
00:00:56
de son engagement je mesurer l'espoir au désespoir faites
00:00:59
comme vous savez le métier d'architecte de ces métiers volontaire tout autant et on gagne de temps en temps
00:01:05
et fécond pour eux devant un jeu perdu j'ai
00:01:10
fait concours pour la station d'épuration avis j'ai perdu
00:01:16
à ce moment chez concours survie 18 ma chance je que je veux dire c'est que mon
00:01:20
lazare fait que l'on a fait pas mal de choses à lausanne on perd tout le temps
00:01:25
et on perd pas pour les bonnes raisons parfois était mauvais ça c'est cette préféré et
00:01:30
parfois pour cela que je vous ai dit déthique premier lancement rappellez-vous est le troisième
00:01:36
à ce qui fait anarchique suisses ou pas ce qu'il fallait et une femme parce qu'il fallait et
00:01:41
moi on est on est d'accord que les suisses où les femmes super important et vous la
00:01:47
votre petit projet a voulu était bien a alors ça c'est
00:01:51
la misère professionnel c'est pas sa vraie désespoir
00:01:55
le vrai désespoir c. de mener une vie dans le temps en défendant des idées consistante et concis aussi adapté
00:01:59
dans ce jeu entre pragmatisme idéalisme dont je crois que vient de s'acquitter d'un personnage très profond
00:02:06
et SRC à ce momentlà que pour moi l'espoir dont vous parlez prend
00:02:14
sens c'est à dire que toute situation ne permet pas de renverser la table
00:02:18
et l'on ait pas toujours en position de jouer le rôle qu'on voulait jouer
00:02:24
pas donc je vais vous montrez si j'arrive ce que votre apparaît pas l'écran souvent peu inquiétant ça
00:02:29
le
00:02:38
je partage à paris à l'accord à l'heure
00:02:41
ce classement
00:02:46
je puis donc qu'à des projets d'agences le et puis à l'enseignement et l'enseignement à un endroit où
00:02:54
le désespoir et mal venu on enseigne pas le désespoir et certains des problèmes
00:03:01
c'est qu'on voudrait vous amener à vous engager mais finalement les raisons
00:03:07
s'engager ces barrages ces revenir à ses refuser d'avoir eu tort
00:03:12
ces obstiné papa toujours à bon escient c'est extrêmement difficile pour vous
00:03:18
aider à comprendre dans le cas de studio aux exercices virtuel
00:03:23
à donc quand on dit à mes informations cessé après cette
00:03:27
non la formation si en première personne si tomber tomber
00:03:32
tomber un jour marche c'est pourquoi alors
00:03:35
bien des endroits qui sont des scènes où ladite les dimensions conflictuel
00:03:41
de l'urbanisme et plus explicite lorsque tout le monde et conscient du problème
00:03:45
ce cadre la villa t. annonce que je vais vous raconter on a pas
00:03:50
grand mérite à raconter l'histoire passionnante puisque c'est un endroit passionnant
00:03:53
de quoi un clin d'oeil nécessite que ceux réunis ces oeufs les athéniens pour voter
00:03:58
pour vous dire qu'en réalité les idées n'ont pas besoin d'espace
00:04:08
il faut pas su surestimer la force de l'espace par contre le rapport un paysage
00:04:13
il peut être constitutifs de la porte écrivez donc je vais vous montrer des images de
00:04:19
pendant ces quelques bons introduction qui vous donne le ton de la ville
00:04:27
atteignent aujourd'hui certains d'entre vous sont protégés par la documentation était
00:04:31
voilà un espace public et devant le parti de la syrie à la partie du prêt et du premier ministre qui
00:04:36
sert de stade de cricket le weekend pour les migrants eux qui vient du fait de la péninsule indienne
00:04:41
voilà je ne l'avoir immobile pour les migrants qui semé de nuit en face du marché central
00:04:48
de manière à ce que l'on marche tramway déserté la nuit donc c'est un
00:04:55
endroit ça ne gêne personne qui des migrants qui viennent faire lessive voici un trottoir
00:04:59
moi je ne passe pas donc pas à pas
00:05:07
doit se regarder ici ces magnifiques photos 4 la nature et
00:05:10
à la culture et de l'information ou de la technologie
00:05:16
part donc déjà montré ça sert nos trottoirs alors je suis assez même le chat passe pas
00:05:23
c'est dans la rue les parents de cette annonce a par ailleurs par ce
00:05:29
qui vit donc ces banlieues qui ont été développées dans les années 4 vingts
00:05:33
et finalement de long et toujours dans cette banlieue c'est souvent le commerce
00:05:40
qui crée les conditions de l'espace public ou qui vient décrisper la pression foncière
00:05:44
même si voire pour refaire la rue le beau trottoir que j'ai vu le jour il était dans une résidence fermée
00:05:51
ça c'est peut être les premiers projets dans nouvelle j'espère pour lui et chimique avec
00:06:00
curiosité et l'atteignit en train de développer une typologie particulière que l'afrique en 3 d.
00:06:07
c'est dire que les bâtiments sont intégralement vide sauf le rez de chaussée et dernier étage
00:06:13
qui pour des raisons à la fois pratiqué de valeurs sont encore commercialisable
00:06:19
au dernier étage pour faire un appartement et bien sûr
00:06:24
les espaces publics les plus généreux ne sont pas en centreville où sont
00:06:30
assez rares eux ils sont plutôt en banlieue performant lointaine
00:06:33
des métiers ont fait leur apparition ou leur réapparition vous avez des collecteurs
00:06:43
de cartons c. àd les revenus les plus accessible pour eux les migrants
00:06:48
faut savoir que la grèce n'a pas de système d'incinération de masse et qu'elle exporte ses péchés
00:06:54
la grèce captant palenque rick paye pour faire brûler ses déchets verts
00:07:01
la marchandisation des espaces de d'entredeux
00:07:08
l l parking payant ça fait penser à
00:07:11
leur manière mais se généralise partout dans les dents creuses
00:07:15
voyez au fond sur la droite ce magasin qui aimait passion minuscule et
00:07:21
puis qui des gueules sur la rue tout les matins
00:07:25
et puis qui va se refermer donc on a un audelà de la question du flou
00:07:29
sur question privés qu'estce qui publie cola surtout
00:07:34
une flexibilité institutionnalisée reconnu absolument pacifique
00:07:36
et puis vous avez c'est cette question je m'arrête le second le
00:07:43
beaucoup beaucoup d'urbanistes grecque avec nous avons travaillé
00:07:52
nous disent le grec comme si ça existait eux ne connaît pas l'espace public
00:07:56
moi je vous dis bien aucun entretien de l'espace public dans la ville d'athènes et
00:08:05
que si à lausanne n'avait pas d'entretien d'espaces publics ça serait une porsche
00:08:10
donc y'a dit qu'un certain nombre de phénomènes qui n'
00:08:16
ont rien à voir architecture dorénavant avec la culture sociale
00:08:20
qui finissent par accablé d'espèces de conscience urbaine extrêmement négative là on
00:08:23
touche au désespoir quand on commence à dire que le grec
00:08:28
en français on a cette formule un tout les portugais sont arrivés tout les espagnols son idole
00:08:32
mais c'est cela qui a bien plus absurde que de dire qu'une nation entière quelque chose encore plus des habitants d'une ville
00:08:37
voilà mais néanmoins i a u n
00:08:45
u paupérisation accélérée du bâti et de la rue
00:08:48
les rares qui résiste sont ceux qui sont un peu mis à distance et on pourrait dire que
00:08:54
l'espace public qui fonctionna taylor est un espace qui crée des divisions qui vous dit l'avoué pardonner
00:08:59
passé dans la rue un
00:09:05
7 les endroits on trouve beaucoup capote au sol puisque vous avez beau toute arme quitté
00:09:08
chez le logement de vos parents plus assez compliqué d'avoir des relation amoureuse
00:09:15
donc le de la même manière que vous avez des animaux partout dans athènes vous avez des arbres partout où vous avez de l'amour partout
00:09:21
et les saucisse
00:09:30
et d bordel
00:09:33
qui eux ont un sens de l'espace public puisque très souvent les réserves comme ça inviolable d'attente
00:09:35
passe quelque part que dans une dangereuse
00:09:44
la rue ordinaire
00:09:48
l'entrée de l'équivalent du pacte de la ville athènes qui a
00:09:51
12 ou 13 ans d'âge et qui déjà henrique métropolitain incroyable
00:09:55
bien que cet état à l'instigation du professeur mangas qui à l'époque
00:10:05
enseigner à l'école de paris mac et nous avons réalisé un workshop en 2011 à
00:10:12
athènes sur le parc dont on vient de voir quelques images claires à parc ruine par année
00:10:16
impacts intéressant puisque si les rares initiatives de type associative
00:10:23
non gouvernementales qui une dimension métropolitaine c'est à
00:10:28
dire que ce sont des ornithologues qui ont fait pression sur l'état qui ont réuni des fonds
00:10:32
convaincu un ministre qui s'est empressé de donner son nom parc
00:10:38
généreusement la face est un projet les faits par 15 personnes
00:10:41
et le projet parc aujourd'hui toujours géré par saison idéale qui manquent un peu de moyens pour passer la tendance mais
00:10:47
fondamentalement ils ont offert à la ville à l'endroit fantastique parce que les oiseaux avait besoin de cet endroit fantastique
00:10:53
par sa nous ça nous intéresse énormément à la fois puisque c'est qu'
00:11:01
un espace métropolitain un danger métropole en crise radical 2011
00:11:04
et en plus moment via des affrontements très très violent au mois de novembre
00:11:08
qu'estce que ça veut dire s'intéresser à la critique l'espace public on
00:11:14
a d'autres sujets dans ce cas l'espace public politique devient beaucoup plu
00:11:17
viscérales moins importants et néanmoins se pose tout un tas de questions qui touchent aux politiques et qui touche à l'économie
00:11:22
qui et la sensation que la dimension métropolitaine n'ait jamais vraiment pris
00:11:30
en compte qu'elle a été un peu touchés par les olympiques
00:11:34
sous la pression beaucoup de choses en moins d'ailleurs été abandonnés en
00:11:37
cours de route et que l'athènes une très grosse ville
00:11:40
capital majeur de cette partie du monde et en même temps que très très sous équipés en termes d'infrastructures en termes
00:11:45
donc on peut pas s'empêcher avec nos yeux de se poser la question
00:11:53
du ce que pourrait apporter une plus grande efficacité impliqué dans une crise économique
00:11:56
et en même temps qu'estce qu'on voit envoyer nantis d'une inventivité et de résilience à l'échelle de la main
00:12:01
à l'échelle du papa qui émane du disque auteur à l'échelle
00:12:07
du jardin et quand on voit pas bien quand on arrive comment
00:12:10
entouré comprend par la société civile un largement pourrait peser sur
00:12:16
son destin et pourquoi c'est évident qu'elle devrait faire
00:12:20
c'est parce que comme on ne sait même avec un gouvernement d'extrême gauche
00:12:24
la grèce de fécule chose en tant qu'état 7 payer ses dettes
00:12:28
et comme la situation est incertaine les très nombreux investisseurs même grecs et des fortunes colossales
00:12:33
se refusant à investir puisque la situation est incertaine donc on se retrouve dans
00:12:39
une situation où ces désespéré c'est le désespoir absolu d'ailleurs on
00:12:44
la même manière que l'on argentine dans le les années 92'008
00:12:51
je vous disais qui traversait dépression collective la grèce souffre de dépression collective très violente
00:12:55
ce qui les intéressaient nous c'est d'essayer de poser la question de l'espoir
00:13:04
pas comme valeur morale ou comme un horizon messieurs unique mais vraiment de refuser
00:13:08
qu'y soient ceci que la situation soit sur la bref que les que les dés sont jetés
00:13:15
refuser cette c'est bien gentil mais ça suffit pas il faut avoir des objectifs de l'objectif consiste
00:13:22
à organiser de démarches pendant 4 ans puis des studios de master ses studios ont tous porter
00:13:27
sur la partie ouest d'athènes qui située donc
00:13:34
vous avez ici le centre ville avec son triangle classique dessiné par les urbanistes allemand
00:13:40
vous avez ici une gigantesque zones d'activités en déprise imaginer
00:13:45
un centre ville aussi proche de la plus grande opportunité foncière de son territoire
00:13:50
c'est comme si les extérieurs de la métropole amédée compact et bien menée contre le coeur situation assez incroyable
00:13:56
et puis si vous avez les parties les moins favorable
00:14:03
de la ville de par son histoire dont parle
00:14:07
le revenu de ses habitants et puis vous avez le pirée qui littéralement en train de se vider
00:14:09
victime de la vente du port aux investisseurs chinois qui
00:14:16
non seulement gère le port comme ils veulent mais
00:14:21
surtout déplacent leurs intérêts en haut mais palestiniens et les
00:14:23
signaux qui sera capitale culturelle européenne en 2000
00:14:27
21 nouveau pas très bien l'internat pas très
00:14:30
bien quiconque quelle culture lyon pouvoir clamer dans un endroit qui eux
00:14:35
infernal ou plus tôt donc c'est cette sihanouk via un niveau de tension
00:14:41
économiques à l'échelle métropolitaine qui tient en grande privatisations à privatiser le rail iront à privatiser le port
00:14:47
on est en train de privatiser les terrains de l'ancienne aéroport hellénique aunkai gigantesque qui a lorsqu'
00:14:53
on a 300 hectares 300 hectares qui ont été avancées pour faire du logement luxe
00:14:59
à destination d'une population type deux by sauf que les
00:15:05
modèles économiques montrent que le projet se fait par
00:15:09
ce fait pas toujours poussé jusqu'à aujourd'hui personne croit que la terre ne peut être to buy
00:15:12
mais dire que le modèle économique de bail qui a été proposée comme réponses
00:15:16
alors qu'on s'intéresser d'abord juste pour la dotation de ce petit triangle
00:15:21
anxiété que se forcer à très grands parcs friches parcs musées
00:15:27
pas de station métro un bus toutes les 35 minutes très peu de parking
00:15:34
le plus gros partis en fait cette carrefour qui derrière tout le monde valère
00:15:40
maintenant il faut faire des choix soit par coup sur le soi carrefour sur le parc et donc le parquet vite
00:15:43
alors que la première année on s'est intéressée à cette question finalement de la connectivité et de la distribution
00:15:50
et finalement d'un organisme fantastique qui nous est apparu avec cette espèce de
00:15:56
dénigrer j. entre eux le côté test qui est très privilégiés bien connecté au centre
00:16:03
et le côté ouest qui séparait du centre par la zone industrielle et
00:16:08
les menaces et qui ait vraiment ont souvent anciens ont souvent situation
00:16:12
et les années suivantes on a beaucoup travaillé sur cette ligne
00:16:17
blanche vous voyez qui estce qui est ce qui le train
00:16:21
sa gare avec 3 trains par jour d'après eux et qui grands comme petits garde en lieu et puis
00:16:24
suite sylvie 100 hectares de la zone industrielle et en as
00:16:31
donc plus on met familier plus envoie quelques points
00:16:35
ayant fait toujours vivante de micro activités dont une grande partie sont franchement idéal
00:16:38
avec des désirs des conséquences environnementales lesdites âneries de peau avec des ouvriers chinois au
00:16:43
sri lankais eux qui balance des produits absolument atroce dans un sol qui déjà martyr
00:16:49
donc toutes ces questions on va dire de type métropolitaines des questions qu'
00:16:57
on aurait proposé au grand paris on aurait pu poser la vénétie
00:17:01
évidemment tout en permanence de dire les idées qui avec sa salle déjà pas chauffer leur appartement
00:17:05
la question c'est celle de l'âme l'économie métropolitaine la grèce a
00:17:12
été pendant très longtemps un pays qui était driver par le p. p.
00:17:16
jusqu'à certaines périodes ce que ça ce que ça représente 4 vingts pourcent de son
00:17:20
pays dès aujourd'hui dans les statistiques du pays b la construction n'apparaît plus
00:17:24
donc je ne sais pas qu'on a envie de restaurer la grèce d'avance ce que c'est le seul moteur quelle qu'elle en fait jamais connue
00:17:31
à l'industrie de services et les universités sont fantastiques réforme des gens qui émigrent
00:17:37
pour le grand bonheur de genève de lausanne paris toutes ces vies qui
00:17:44
bénéficient de cette intelligentsia grec fantastique mais parfois manque un peu localement
00:17:49
et en on insiste dont on a dit relation très fortes
00:17:57
avec eux l'école polytechnique on connaît les humanistes de
00:18:00
la région de la ville les gens qui ont proposé le nouveau plan directeur qui ne sera jamais mis
00:18:04
place et tous ils disent dans le centreville les grands boulevards
00:18:10
le tram il faut planter plus tout un idéal en fait de
00:18:15
rattrapage des standards de la ville européenne des années 2000
00:18:20
un désir de se conformer 0 un désir masochiste puisque ces choses qui coûte plus cher
00:18:24
alors un mécène gentiment domine pièces et construit espèce
00:18:31
de son des archives bibliothèques opérant au
00:18:35
faller qu'un endroit où personne ne va pas ce que personne n'habite
00:18:38
serra 5 axes un quartier très agréable enfin vraiment si c'est un quartier périphérique dont
00:18:43
on refait le coup du parti de 6 qui ont justifié pour des raisons écologie
00:18:48
là on a un gros équipements dans un endroit vide ben oui faut lunaire pourcent
00:18:53
d'ailleurs il vit de plus que y'a pas d'orchestre ni de compagnies capable de faire vivre un opéra interne
00:18:58
de la manière kappa de musée d'art contemporain donc on est dans un pays qui a au moins 30 millions de visiteurs par an
00:19:08
toulon passe par la capitale
00:19:16
0 un des moteurs de l'économie c'est évidemment si j'en passe de 3 jours et l'offre extrêmement basse
00:19:18
oui c c vrai messine collection qui tient la pièce
00:19:28
si à kansas city site villes sur terre c'estàdire à terme
00:19:34
verser un décalage et si le jeu extrêmement astucieux de citer les choses de manière dure
00:19:40
parce que c'est aussi ça confie nous comme urbanisme dit alors c'est pas
00:19:48
la situation le diagnostic select hyper félons équipement vous êtes ultra visiter
00:19:51
c pas pour dire du mal si c'est un constat c. avec les
00:19:58
millions de visiteurs quitte a lieu en question il anecdotique cette galerie
00:20:02
ça pour dire je m'en fiche on évolue dans un port en sus du cocher les cases piscine municipale un
00:20:09
dont on se dit d'accord on va regarder centre puisque le seul discours qui entendue par les élus
00:20:16
certains problèmes de gens puisque quand on vous raconte le monde sauvage ça vous plait pas on veut bien regarder sans
00:20:23
sauf que ce qu'on voit dans le centre c la dévitalisation key issues d'un processus qui a des années 4 vingts
00:20:30
et contre la pollution la décentralisé vers les banlieues donc tout les toutes les familiariser les entrées
00:20:37
dans les administrations universités sont les vivre en banlieue où il faisait meilleur on avait etc
00:20:43
elles ont loué leur appartement a des gens qui avait moins d'argent et quand la crise
00:20:49
est arrivé sur la non plu pu payer donc athènes ainsi vidé de ses locataires
00:20:53
plus que de ses propriétaires deuxièmement les boutiques à 300'000 logements vacants un dans le sang natal
00:20:59
3 en 1'007 beaucoup
00:21:09
genève par exemple prendrait bien 10%
00:21:12
donc on se retrouve avec un tissu centrale aquila aussi le plus visité par les touristes
00:21:17
j'ai complètement désaffectée qui eux au bout de 10 ans si quelque chose qu'alonso
00:21:24
a fait observer et entrer dans un processus de dégradation qui mettrait très difficile inversée
00:21:28
c'est à dire que très vite la question c'est simplement éviter sont détruits quoi comment
00:21:33
qui habite ou pire au peuple légèrement ces zones la date où les gens qui
00:21:42
arrivent par entrer en europe qui passe par la grâce des chinois des pakistanais
00:21:47
des gens qui viennent de russie république soviétique des gens qui ne afrique noire
00:21:52
dans un pays où ils sont confrontés eux à des formes de racisme
00:22:00
locales qui sont symétriques d'une très grande générosité du nombre d'
00:22:04
ouvertures l'esprit détourné de sa va être à la partie néonazis salon
00:22:08
doré qui et qui considérables donc nous étudions évidemment de travail
00:22:12
essaie de comprendre à modéliser et a exprimé ses contraintes
00:22:18
ici on met sur l'île emboîtement déchelle entre eux le fait qu'athènes soit
00:22:22
perçu par les chinois commune marche d'entrée vers les marchés de l'ouest c'est pour ça qu'ils ont acheté le port
00:22:28
un an
00:22:34
le fait de voir la zone d'eliane as comme la possibilité d'un musée à ciel ouvert
00:22:36
un musée de l'observation amusé les aides existant musée des objets trouvés
00:22:41
la possibilité que l'on classifiées on très précisément les besoins et les pratiques
00:22:47
des migrants qui vivent dans la partie centrale on arrivèrent re thématiser leurs pratiques
00:22:54
et à savoir où il faut intervenir par ceux qui sont des situations
00:22:58
d'urgence évidemment ski crucial c'est la distribution de leurs scolaire
00:23:01
bah je développe des projets i i sont dans
00:23:06
attise oscillant entre pas très grand pragmatisme
00:23:10
bienveillant iran et radicalité
00:23:14
l'idéalisme et enfin inspirées par des problèmes concrets l'un des projets les plus
00:23:19
intéressants partage venir se faire sa thèse ici d'ailleurs consister à eux
00:23:23
proposer que les migrants soient eux ce qui le souhaitent intégrer dans des coopératives de rénovation
00:23:29
de d'immeuble dans lequel
00:23:36
l'accès au logement lorsque ensuite favoriser considérant que des propriétaires préfèrent avoir
00:23:40
leur logement entretenu plutôt que l'abandonner mais ça suffit ça suscite
00:23:45
la nécessité d'un organisme qui fasse l'intermédiaire au fond d'eux
00:23:50
pour respecter le temps je vais pas détailler les projets de toute façon c'était pas possible en 20 minutes
00:23:56
la seule chose qui est vraiment intéressant dans ce qu'on fait c'est un moment donné nos amis grecs requise
00:24:03
la perse personne dit ça comme ça venez me dire à l'extérieur
00:24:08
alors cet appareil de faire des studios nicole et puis du grand
00:24:15
public des marchandises en et ce qu'on fait ça
00:24:21
donc pour lui pour le faire on essaie d'exprimer ce qu'on ce qu'on a fait jusque là on considère
00:24:25
que le travail c. consiste pour nous à d apprendre et que finalement c'est aussi sain pour nos amis grecs
00:24:30
c'est à dire qu'une telle puissance culturelle de l'héritage à la fois anglosaxon
00:24:36
germanique de la conception de la ville qu'au fond tout nos interlocuteurs tous
00:24:42
son père politiques dans leurs attentes urbanistique et donc attendre des projets qui ne font jamais
00:24:49
donc au donc nous on a d apprendre ce qu'on croit être le projet et donc à marcher à
00:24:55
en fait ce qui si vive le pire un doivent sortir de cette superbe lorsque les 6 acquise
00:25:00
si vous attendent et qui et cette ligne de métro plus
00:25:07
à estce à dire à ces questions ce qui aurait permis soit fermé
00:25:12
session c'est ça le réel donc arriver à faire du projet et avec ses paramètres là c'est pas possible si vous êtes le colon
00:25:18
donc on sait faire des amis beaucoup pendant qu'on a invité à venir à
00:25:26
paris pour la journée d'étude mois janvier puis on et rentrer à athènes
00:25:31
avec comme résultat de cette journée d'étude qui fallait constituent un réseau de gens qui faisaient et pas
00:25:35
simplement un réseau de gens qui réfléchit si vous avez envie de faire les gens qui faisait déjà
00:25:40
et là en paix séparée unes de 3 personnes ont a constitué
00:25:46
un carnet d'adresses de d'une centaine d'initiatives athènes qui
00:25:51
ont un impact urbain même si elle arrive du social du
00:25:55
culturel que culinaire du sexuel due de plein droit différents
00:25:58
et qui montre qu'à athènes se met en place sans aucune coordination une
00:26:04
culture de la vie qu'on pourrait appeler urbanisme quitta pour faire vite
00:26:08
mais qui a eu l'aspiration à plus exactement il a
00:26:12
déjà deux ans page échange réussissent
00:26:15
ces gens là qui sont utiles sont des architectes et designers définissant sociale et des étrangers
00:26:21
et on voit s'effondrer cette idée culture et que les grecs qui comprendrait
00:26:29
leur ville ou que les étrangers viendrait donner des leçons et repartir
00:26:32
et aujourd'hui beaucoup de gens qui viennent ouvrir leurs ateliers d'artistes leur agence d'architecture
00:26:37
à athènes par saison et son appui 5 ans depuis 10 ans vient ensuite la société
00:26:41
de françois roche par exemple cet emprunt grec ces gens là habite ont des enfants
00:26:46
scolarisés en classe et donc il a eu une espèce de groupe social
00:26:51
eux qui ne demande aucune chance exister comme groupe donc aujourd'hui notre
00:26:56
travail principal il est patent scientifique projet actuel encore c'est
00:27:01
avoir constitué ce groupe de l'informer à partir d'un travail de
00:27:06
le faire réagir et leur demander qu'on organise l'an prochain
00:27:10
grand événement public auquel peut être seront assistés associé argue que ca fait un travail
00:27:15
sur athènes ou alfredo luimême pour quitter vers différents sur athènes genève avec moi
00:27:20
citation de panneaux ce qui lui aussi sort un livre sur athènes peut être que quelque chose à créer autour de
00:27:26
ces initiatives mais quand vous allez dans un pays vingt trente quarante cinquante fois ou deux espèces de fonctions intégrées
00:27:31
en même temps il cessa donc pas raté tout alors je m'arrête là et comment estce qu'on
00:27:39
fait pour passer de 7 de l'intelligence que donne la liberté d'être à l'extérieur
00:27:43
qui devient de familiarité et puis cette familiarité sur ta bannière si c'est moi qui fais
00:27:49
je fais comment acheter pas tout seul je fais avec les autres si je suis là alors cela sera furieux aussi avec l'argent et
00:27:55
donc on a le choix se font faire un livre dans sa réponse la tradition neville
00:28:03
soit on crée un est un établissement intermédiaires
00:28:08
qui va jouer ce rôle qui manque til la courroie d'entraînement ça c'est vrai question
00:28:13
estce que c'est vraiment aux gens de projets de créer des institutions comme le font défaut

Share this talk: 


Conference program

MOT DE BIENVENUE
Vincent KAUFMANN, Professeur de sociologie urbaine et d'analyse de la mobilité EPFL Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:55 a.m.
INTRODUCTION
Paola VIGANÒ, Directrice du Laboratoire d’Urbanisme, École polytechnique fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:59 a.m.
INTRODUCTION
Elena COGATO LANZA, Présidente du Conseil de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:02 a.m.
INTRODUCTION
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:09 a.m.
URBANISME ET ENJEUX DE LONG TERME
Dominique Bourg, Philosophe, professeur - Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l'environnement, Unil
20 Sept. 2017 · 9:20 a.m.
BETWEEN “ARCOLOGY,” THE “LOCAL PROJECT” AND THE «HORIZONTAL METROPOLIS»: CONFRONTING THE DILEMMAS OF SUSTAINABLE URBAN HORIZONTALITY
Christian ARNSPERGER, Economiste, directeur de l’Institut de Géographie et Durabilité, faculté des Géosciences et de l’Environnement, Université de Lausanne
20 Sept. 2017 · 9:59 a.m.
RE-ENCHANTING ARCHITECTURE LA NATURE COMPLEXE DU PROCESSUS DE CRÉATION EN ARCHITECTURE
Aliki-Myrto PERYSINAKI, Docteur en Architecture et Ville, Senior Lecturer en Architecture, Université Liverpool John Moores, membre du laboratoire Architecture, Milieu, Paysage (MCC)
20 Sept. 2017 · 10:22 a.m.
THE PRINCIPLE OF HOPE AS A PHILOSOPHICAL ‘CHALLENGE’ TO CONTEMPORARY URBAN THEORY
Brent PATTERSON, PhD student, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Teacher at ENSA Paris-Malaquais and ENSA Paris-La Villette
20 Sept. 2017 · 11:12 a.m.
TERRITORIAL SOCIO-ECONOMIC RESTRUCTURING: LOCAL ACTORS’ INVOLVEMENT FOR A SHARED VISION AND PLANNING. A BIAS FOR HOPE
Gioacchino GAROFOLI, Economist, Full Professor in Economic Policy at Insubria University, Italy
20 Sept. 2017 · 11:38 a.m.
DU SOL COMME OEUVRE, AU SOL COMME ARCHIVE DE L’ACTION HUMAINE. MICROHISTOIRE D’UN PRINCIPE D’ESPÉRANCE À TRAVERS DEUX TEXTES DU PÉDOLOGUE DAN H. YAALON
Antoine VIALLE, Architecte, doctorant, assistant au Laboratoire d’Urbanisme, EPFL
20 Sept. 2017 · 12:11 p.m.
DISCUSSION avec SÉBASTIEN MAROT
20 Sept. 2017 · 12:34 p.m.
LA PROSPECTIVE URBAINE À PAU (PYRÉNÉES ATLANTIQUES). LE GRAND ÉCART ENTRE PROJETS ÉDILITAIRES ET HORIZONS D’ATTENTE.
Jean ATTALI, Philosophe, professeur honoraire en urbanisme et projet urbain à l’ENSA Paris-Malaquais, chercheur associé de l’UMR AUSser / CNRS n° 3329.
20 Sept. 2017 · 2:26 p.m.
DES RÉSERVES FONCIÈRES AUX ZONES VERTES : PROJETS ET CONTRE-PROJETS D’URBANISATION CONTRIBUANT À LA FORMATION DES SITES SEMI-NATURELS BRUXELLOIS
Séréna VANBUTSELE, Architecte-urbaniste, docteur en Art de bâtir et urbanisme, Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique
20 Sept. 2017 · 2:54 p.m.
DÉSAPPRENDRE D’ATHÈNES / URBAN KAÏROS
Marc ARMENGAUD, Philosophe, urbaniste, membre fondateur et directeur de AWP, maître assistant titulaire au sein du département Ville Architecture Territoire à l’Ecole d’Architecture ENSA Paris-Malaquais
20 Sept. 2017 · 3:14 p.m.
DÉCRIRE POUR AGIR. DE LA NÉCESSITÉ DE PROBLÉMATISER LE TERRITOIRE DE LA VILLE CONGOLAISE
Géry LELOUTRE, Architecte-urbaniste, chargé de cours, doctorant, centre de recherche LoUIsE, Faculté d’Architecture de l’Université Libre de Bruxelles / Università IUAV
20 Sept. 2017 · 4:04 p.m.
DISCUSSION avec PANOS MANTZIARAS
Panel
20 Sept. 2017 · 4:32 p.m.
PROPOS LIMINAIRE : DE L’ART DE LA MÉMOIRE À L’ART D’ESPÉRER
Sébastien MAROT, Philosophe, professeur invité à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 5:01 p.m.
CONCLUSIONS DE LA JOURNÉE avec PANOS MANTZIARAS et PAOLA VIGANÒ
Panos MANTZIARAS, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 6:04 p.m.

Recommended talks

L’utopie et la ville: après la crise, épisodiquement
Jean-Louis Violeau, Ecole Nationale Supérieure d'Architecture
19 Jan. 2016 · 6:17 p.m.
LE GRAND LONDRES AU PRISME DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE
Michael Hebbert, Historien, docteur en géographie, professeur, Bartlett School of Planning, University College London
23 Feb. 2017 · 6:52 p.m.