Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:06
bonjour a tous cette proposition de communication
00:00:12
se propose de mettre en relation deux textes écrits par l'un des
00:00:16
plus éminents p. de log de la seconde moitié du vingtième siècle
00:00:20
né en 1924 en tchécoslovaquie sous le nom de donald byrd guère
00:00:24
et mort en 2014 à jérusalem sous le nom de domaine die alone
00:00:29
si on propose de se pencher sur ces deux textes qui traite tout deux de l'action humaine sur le sol dont on reviendra pas sur la
00:00:35
définition fondamentale puisqu'elle était au coeur de la première journée bernardo c qui s'écrit nous sommes tout deux porteurs dans l'espoir singulier
00:00:44
on se propose donc ici de retracer
00:00:48
la constance et l'évolution du comté de cet espoir sur une cinquantaine d'années
00:00:54
un alors que dans le cadre d'un projet de recherche intitulé
00:00:58
un commençant is de suisse italie ligneux beau oui sauce
00:01:04
porté par le laboratoire d'urbanisme de l'épée fermé et dans le démarrage est prévu pour octobre
00:01:09
2017 que je suis intéressé un premier article de 1966
00:01:14
que vient de publier avec son collaborateur de l'université break de jérusalem
00:01:20
et j'avais été frappé par eux l'argument galland selon
00:01:23
lequel grâce à la technique l'homme possède les moyens
00:01:27
de transformer l'ensemble des facteurs et des processus de
00:01:31
formation du sol jusqu'à créer de nouveaux sol
00:01:36
argument plus surprenant encore ces processus ce
00:01:39
processus serait sous certaines conditions réversible
00:01:44
cet argument est à contrepied absolument de toutes
00:01:49
les idées aujourd'hui communément admise
00:01:52
considérant le sol que comme une ressource surtout un capital non renouvelable
00:01:59
alors on les croise premier texte le professeur verrait ca m'a suggéré la lecture d'un second article
00:02:05
que dit alone publie cette fois ci en 2011 avec le pédagogue américain daniel richter
00:02:12
dans cet article est jalonnée de richter a envisagent eux le sol transformée
00:02:17
par l'homme dans une vision plus globale formulés en termes de
00:02:21
chemin nature bonne incomplète naturellement dans une approche qui et c'est aussi
00:02:27
beaucoup plus prudents puisque les auteurs contenu de la considérable croissance
00:02:32
démographique dans la seconde moitié du vingtième siècle s'interroge sur la capacité
00:02:35
de ces nouveaux soldats restez connecté avec leurs antécédents se sont naturels
00:02:40
mais pour autant il ne renonce pas à l'histoire à aller à l'espoir d'une bonification
00:02:45
et d'une gestion vertueuse du sol donc sur une cinquantaine d'années à travers ces deux textes
00:02:50
ceux se profiler une éthique et de l'homme comme un constructeur de sol
00:02:57
par opposition à la vision que comment éminemment admise de
00:03:00
l'homme comme consommateurs voire comme destructeur de sol
00:03:05
on verra que cette idée constitue système tradition du moins un fort courant de pensée
00:03:11
dans les sciences du sol au vingtième siècle alors qu'au fond de quoi espoir
00:03:18
autre ou plus précisément question autorise cet espoir autrement dit que
00:03:22
quelles sont les modalités de construction de cet espoir
00:03:25
alors le premier point commun entre ces deux textes et qu'ils
00:03:29
véhiculent un espoir qui est avant tout académique et méthodologique
00:03:35
en effet eux au cours de la seconde moitié du vingtième siècle la pédologie
00:03:39
que l'on peut encore considéré aujourd'hui comme discipline jeune et pionnière
00:03:44
affichée comme nouvelles frontières la fondation du nouvelle discipline appliquée l'entrepôt pédologie
00:03:50
l'entrepôt pédologie a pour vocation de mettre en lumière d'étudier un
00:03:54
nouvel objet d'étude de l'essonne transformée par l'homme
00:03:57
qui en l'absence d'un cadre théorique appropriés ce qui malheureusement est encore le cas la plupart du
00:04:02
temps aujourd'hui sont considérées comme un milieu chaotique
00:04:06
interprété comme l'unique destruction des sommes naturel
00:04:11
l'entrepôt pédologie va donc s'attacher à la modélisation des facteurs
00:04:16
et les processus qui concourent à la formation de ces nouveaux sol
00:04:19
à travers des modèles qui ont vocation à prédire à
00:04:23
l'impact future de l'action humaine sur le sol
00:04:27
dans une vision qui se fait par ailleurs transdisciplinaire fondamentalement en intégrant dans
00:04:32
une vision holistique d'une par les sciences des écosystèmes
00:04:38
l'écologie et d'autre part les représentations culturelles associées à la notion
00:04:42
de sorte que philippe dès que l'appel à l'ethnologie
00:04:47
alors insisté sur l'importance des modèles et
00:04:51
sur la dimension transdisciplinaire peut sembler anecdotique
00:04:54
ou surtout dans l'air du temps ces henry hudson semble en réalité fondamentale puisque
00:05:00
si elle implique le développement d'une méthode d'une approche qui se veut
00:05:06
non seulement qui doit certes avoir ne visait quantitative mais qui est avant tout une approche qualitative
00:05:12
à laquelle on reconnaîtra le fort portée théorique les modèles élaborés par yan et
00:05:17
ses coauteurs sont porteurs assisté d'un projet du moins d'une vision
00:05:21
et c'est précisément cette vision qui nous semblent indispensables à la formulation d'un espoir
00:05:26
donc je vais essayer de retracer un peu rapidement quelques points
00:05:30
du modèle théorique élaboré par yann ses coauteurs en soulignant
00:05:34
les liens qu'ils établissent systématiquement avec la prise en compte que quasi philosophique de la question du temps
00:05:41
donc l'entrepôt et de jeunesse zoom étape et de jeunesse jamais tapé
00:05:44
de jeunesse à signifier un méta processus de formation du sol
00:05:48
l'entreprise la génèse et définit paris alone commune série processus
00:05:52
donc l'ensemble des facteurs sont définis et maîtrisée par l'homme
00:05:58
et dont les effets sont particulièrement rapide et puissant
00:06:03
en somme l'entrepôt pédologie eux se distingue de nombres dans l'entrepôt
00:06:09
de jeunesse pardon se distingue de la paix de jeunesse naturel
00:06:13
donc elle remet en quelque sorte les pendule à 0 pour reprendre une expression souvent utilisée par les pays de l'homme
00:06:18
le soleil naturel initial et donc considérée comme la matière première le matériel parentale
00:06:25
sur lequel va s'appliquer une nouvelle série de réactions entrepôts et de génétique
00:06:32
en 2011 avis à l'homme et de richter placée cette année taper
00:06:37
de jeunesse dans la vision plus globale à eux formulés en termes de poli génèse
00:06:43
c'est à dire deux du sol comme étant le fruit du multiple la série de naissance
00:06:49
voilà donc sur ce schéma par exemple le sol contemporain situé à
00:06:54
droite peut être interprétée comme le fruit d'une succession de naissance
00:06:59
d'une succession de processus de transformation et d'une succession de destruction partielle
00:07:04
qui s'articule sur différentes échelles de temps géologique et anthropique
00:07:09
au cours desquelles les propriétés physiques et fonctionnelle dont
00:07:14
périclès sols sont à chaque fois reformuler
00:07:19
alors cette vision des choses amène guyanais de richter a considéré que
00:07:23
le sol et non seulement le miroir du paysage selon la
00:07:26
là la fameuse expression de beaucoup de chefs mais qu'il était également
00:07:33
l'archive des temps entre eux géologique et anthropique autrement dit qu'il est un support de mémoire
00:07:40
cette conception des choses nous amène à formuler quelques critiques sur la façon dont tes généralement formulées
00:07:46
le processus de transformation du sol et par extension le processus de fabrication du
00:07:53
territoire du paysage interprétée comme le résultat d'un processus
00:07:58
de construction par stratification sur le long terme
00:08:02
comme si eux l'empilement et la segmentation des couches du sol pouvait
00:08:07
être interprétée comme la simple matérialisation physique de la succession des époques
00:08:12
au contraire le solde peut être considérée selon l'approche
00:08:16
dialogue comme un système global d'équilibre dynamique
00:08:19
à l'intérieur duquel se sont toutes les couches qui sont interdépendantes et qui sont toutes simultanément
00:08:27
affecté par paris modification du contexte de d'entrepôts et de jeunesse
00:08:33
autrement dit plus simplement peut être c. c pas seulement la couche superficielle ou la plus récente
00:08:38
du sol mais l'ensemble de l'épaisseur du sol l'ensemble du capital social
00:08:44
qui est à chaque étape du processus de paix et de genèse remis en jeu
00:08:50
réédité voir littéralement recyclés en devenant le matériel de base
00:08:54
sur laquelle s'applique un nouveau site de paix
00:08:57
à la 7 sept sept systèmes poli génétique
00:09:02
i. et comparer un palace 16 par la
00:09:05
nature histoire qui semble til n'ignore pas le prestige que cette métaphore revêt notamment chez les architectes
00:09:12
en gros de la réversibilité à la mémoire humaine de la transformation création
00:09:18
annapolis génétiques et le modèle de gala nous permettent d'envisager selon
00:09:22
différents registres d'espoir le projet de transformation du sol et par extension
00:09:27
le projet du recyclage des éléments du paysage et du territoire
00:09:32
alors pour comprendre les modalités d'élaboration de cet espoir il faut aussi le replacer
00:09:37
dans l'évolution des contextes sociétaux et environnementaux dans lequel il a été formulée
00:09:45
ce qui pourra être ici malheureusement qu'un très rapide survol et d'autant plus délicat
00:09:49
que les espoirs via la transformation du sol ont toujours été et en
00:09:52
tout lieu liées à des problématiques politiques et idéologiques extrêmement délicate
00:09:58
mais des fonds eux dont il faut cependant parvenir
00:10:01
à se saisir car elles sont cruciales et urgente
00:10:08
fort de godard de laine de cette allusion par l'année de récepteurs à un cas de léopold
00:10:13
personnage qui semble t'il continue d'inspirer autant certains pays de l'homme que certains urbanistes
00:10:18
souligne le fait que l'acte de transformation du sol et toujours lié à une entreprise de construction sociétal
00:10:25
en l'occurrence depuis ses prémisses russe puis américaine la pédologie moderne
00:10:31
à été systématiquement motivée par des questions agricoles et agronomique en
00:10:35
lien à des problématiques école économique et démographique
00:10:41
mais chez alone la question agricole apprend dimensions
00:10:46
et agronomie point dimensions bien particulière puisque
00:10:50
dans l'idéologie sioniste à laquelle elle yalom adhère dès son plus jeune âge le
00:10:55
projet colonial repose sur 3 fondements le sport l'archéologie mais surtout l'agriculture
00:11:02
par ailleurs comme l'ont montré que les travaux de valentine abondamment
00:11:05
des unes des brillants doctorant de bernardo 7 i.
00:11:10
depuis les premières expériences coloniales en palestine
00:11:15
qui en israel des dixneuvième siècle
00:11:18
l'étude du sol en vue de la rationalisation du territoire concerne et de ses ressources concerne
00:11:23
non seulement l'agriculture mais également l'extraction minière l'approvisionnement en eau et la mobilité
00:11:31
en 2011 le complexe dans lequel est trivial mais de richter et tout
00:11:35
à fait différent il repose essentiellement sur 3 prise de conscience d'une part
00:11:39
orientée par la notion d'entrepôt saine la réfection des pays de l'homme
00:11:43
certitude à une échelle globale mondiale et non plus seulement régionales et locales
00:11:47
d'autre part lesquels les propriétés fonctionnelles du sol considérés comme ressource sont
00:11:53
incluses dans une vision plus globale formulés en termes de services écosystémiques
00:11:58
on peut par exemple eux donner l'exemple de la dette du gigantesque potentiel que représentent les sols
00:12:04
et les entrepôts sol à capter l'excédent de carbone que le projet dans l'atmosphère est aujourd'hui responsable je continue
00:12:12
enfin vers la considérable croissance des territoires urbanisés dans la
00:12:16
seconde moitié du vingtième siècle représentants des principaux éléments
00:12:20
sur lesquels devront se focaliser à l'avenir les craintes mais aussi les espoirs de la pédologie contemporaines
00:12:28
cette dernière citations die alone heydrich peur eux souligne fait donc que l'acte de
00:12:34
transformation du sol revêt encore aujourd'hui une
00:12:37
dimension fondamentalement culturelle et sociétal cependant
00:12:42
on est passé d'un premier registre d'espoir
00:12:46
fondé sur la puissance un second registre d'optimisme
00:12:52
fondée sur la cooptation la coévolution donc la cause genèse de
00:12:57
l'homme et de son milieu sur le long terme
00:13:01
l'homme savait faire avec le sol puis il a appris à faire ses propres
00:13:07
sol dans un registre d'espoir relatifs au modèle d'un sol idéalisé
00:13:12
nous devons aujourd'hui apprendre à faire avec les entrepôts sol dans
00:13:17
un registre d'espoir relatifs au sol particulier dont nous vérité
00:13:23
je conclurai en développant un peu longuement le
00:13:28
fait que c'est précisément depuis ce dernier
00:13:31
point de vue que nous avons commencé à élaborer un projet de recherche ont commencé
00:13:35
ou plutôt c'est comme ça que la question un nous a été
00:13:38
adressée a noué à la communauté scientifique à notre communauté scientifique
00:13:43
et puisque eux ont dès 2012 la confédération helvétique
00:13:47
lance un vaste programme de recherche peinent à 68
00:13:50
intitulé i. l'utilisation durable des ressources
00:13:55
alors cette nouvelle dynamique de recherche sur les sols elle s'inscrit dans le contexte d'une très forte croissance urbaine en suisse
00:14:02
puisque la confédération qui s'apprête actuellement à acquérir de un à 3 millions
00:14:06
de personnes supplémentaires sur le sol suisse dans les 30 prochaines années
00:14:12
alors cette conjoncture a d'abord donner lieu à eux plutôt à l'élaboration
00:14:17
afin la formulation d'un principe de précaution notamment illustrée par l'arrivée là
00:14:22
la conduite de la révision de la loi sur l'aménagement du territoire
00:14:27
en 2014 reformule en le principe d'une utilisation
00:14:31
sol par la mise en oeuvre d'un milieu bâti compact urbanisation vers l'intérieur
00:14:37
or on peut noter que la mise en oeuvre de ce principe de précaution
00:14:40
se heurte fréquemment au refus de la population des grands projets densification
00:14:45
donc face à ces dilemmes limite d'âge ni détenir nation on peut se poser la question
00:14:50
suivante aujourd'hui en suisse existe til un espoir liés à la question des sols
00:14:59
la question restera bien sûr ouverte cependant on peut noter quelques traces d'espoir
00:15:05
dans l'histoire récente de la suisse notamment autour des années 30 50
00:15:09
dunbar l'espoir d'une croissance rationnelle de la vie moderne
00:15:14
qu'interne où il fonde dans la maîtrise publique du sol
00:15:18
un dernier illicite l'angleterre a ici tous israel mais son exemple
00:15:23
c'est celui des villes de fondation coloniale quant à l'époque médiévale en allemagne et en suisse
00:15:28
aussi notamment par les organes d'autre part l'espoir d'une dépendance alimentaire nationale
00:15:35
que fabrice fallen fonde dans la valorisation de toutes les surfaces cultivables
00:15:42
comme les banques entre elles et les travaux de monaco 4
00:15:45
27 à l'oral n sous l'
00:15:49
influence d'un bernhard s'inspire d'un courant de pensée articulé autour de la notion de colonisation intérieur
00:15:58
alors le propos n'est pas du tout ici d'établir un
00:16:00
lien direct entre cette colonisation intérieures et les expériences de communication
00:16:04
modernes tels qu'on a pu les évoquées précédemment cependant on peut
00:16:08
noter que la notion de colonisation comprise au sens large
00:16:13
confer fait assez fréquemment voire systématiquement
00:16:16
au sol le rôle du support
00:16:22
d'un projet de rationalisation du territoire et comme on l'a dit de construction sociétal qui en l'
00:16:26
occurrence en suisse touche à la question de la cohabitation de toute la population sur le même territoire
00:16:34
comme on peut voir ces deux espoirs ont donné lieu dunbar à eux des réflexions sur
00:16:39
la la croissance urbaine bernoulli s'inspire du modèle des cités jardins
00:16:44
en citant un mini corbusier et puis j'ai d'autres part on peut rapprocher
00:16:49
la notion de concentration décentralisée qui oriente et l'aménagement du territoire en suisse
00:16:55
c'est eux d'état des tests d'internat alors pour illustrer cette thèse
00:17:02
regardez ce suisse je donnerai un micro exemple celui d'un sol lausannois
00:17:07
le seul des parcelles de vignes situées sur les coteaux monastique et organique de lausanne
00:17:13
sur lesquelles se sont constitués jusqu'au dixhuitième siècle l'emprise des grandes campagnes lausannoise
00:17:19
dont la la structure agronomique et foncières a subsisté jusqu'au deuxième siècle avant de devenir
00:17:26
le support des nouveaux quartiers de l'expansion urbaine de lausanne à
00:17:30
travers eux des épisodes de densification au début du
00:17:35
du vingtième siècle autour des années 1940 puis dans les années 60
00:17:38
70 qui ont été les plu intense de suisse à l'époque
00:17:44
donc là le parce que vous ne me orient et de l'
00:17:47
autre côté le quartier balancier construit autour des années 40 50 puis
00:17:52
à danser dans la seconde partie autour des années 70 or dans
00:17:56
cette évolution les capacités fonctionnelles sol ont joué un rôle fondamental
00:18:01
dès 1930 l'architecte alphonse la verrière conçoit
00:18:05
un parquet sur un grand remblais artificiels
00:18:10
de la campagne de valence i. qui reprendra
00:18:14
les caractéristiques idéalisé et du paysage lausanne
00:18:18
or ce parti se poursuit dans un réseau de terrasses jardiner et du type voirie desserte permettant la
00:18:25
percolation du piton notamment dans ce tissu
00:18:29
caractéristique de lausanne dès le début du siècle
00:18:33
et au fond cette structure fine r.
00:18:38
continue aujourd'hui d'accueillir les populations extrêmement importante et toujours plus diverse dans ses origines
00:18:44
dans une habitation que l'on peut somme toute qualifié d'une cohabitation heureuse
00:18:50
donc au fond à travers cet exemple le message de jalonnent replaçant l'action humaine
00:18:56
en perspective de l'évolution des sols et réciproquement nous semble toujours extrêmement pertinent
00:19:02
il faut apprendre à eux il faut penser seul dans sa
00:19:04
dimension fonctionnelle pour pouvoir projeter avec les entrepôts sol
00:19:09
il faut penser le sol dont son épaisseur historique pour pouvoir projeter avec les
00:19:16
cycles du sol je terminerai donc en formulant ce qui pourrait être notre espoir
00:19:21
d'affaires que les sols et la structure fine des entrepôts
00:19:25
sol de ce que nous appelons la métropole pineau lémanique
00:19:29
pourraient le devenir le support d'une densification de l'le support dans
00:19:34
des d'un nouvel épisode de densification à grande échelle
00:19:39
voilà pour ouvrir la discussion je dirais qu'audelà de la colonisation
00:19:43
le projet moderne de transformation du sol traverse toutes les grandes idéologies du vingtième siècle et touche
00:19:50
bon nombre des éléments de l'infrastructure sociétal mais
00:19:55
si le champ sémantique de la colonisation s'invite dans un contexte on attendait pas
00:20:00
celui de la suisse c'est qu'audelà de luimême il renvoie à la notion de la coexistence sur
00:20:05
les territoires et donc à la nécessaire reformulation perpétuelle

Share this talk: 


Conference Program

MOT DE BIENVENUE
Vincent KAUFMANN, Professeur de sociologie urbaine et d'analyse de la mobilité EPFL Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:55 a.m.
134 views
INTRODUCTION
Paola VIGANÒ, Directrice du Laboratoire d’Urbanisme, École polytechnique fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 8:59 a.m.
268 views
INTRODUCTION
Elena COGATO LANZA, Présidente du Conseil de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:02 a.m.
129 views
INTRODUCTION
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 9:09 a.m.
133 views
URBANISME ET ENJEUX DE LONG TERME
Dominique Bourg, Philosophe, professeur - Institut de géographie et durabilité, Faculté des géosciences et de l'environnement, Unil
20 Sept. 2017 · 9:20 a.m.
BETWEEN “ARCOLOGY,” THE “LOCAL PROJECT” AND THE «HORIZONTAL METROPOLIS»: CONFRONTING THE DILEMMAS OF SUSTAINABLE URBAN HORIZONTALITY
Christian ARNSPERGER, Economiste, directeur de l’Institut de Géographie et Durabilité, faculté des Géosciences et de l’Environnement, Université de Lausanne
20 Sept. 2017 · 9:59 a.m.
RE-ENCHANTING ARCHITECTURE LA NATURE COMPLEXE DU PROCESSUS DE CRÉATION EN ARCHITECTURE
Aliki-Myrto PERYSINAKI, Docteur en Architecture et Ville, Senior Lecturer en Architecture, Université Liverpool John Moores, membre du laboratoire Architecture, Milieu, Paysage (MCC)
20 Sept. 2017 · 10:22 a.m.
103 views
THE PRINCIPLE OF HOPE AS A PHILOSOPHICAL ‘CHALLENGE’ TO CONTEMPORARY URBAN THEORY
Brent PATTERSON, PhD student, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Teacher at ENSA Paris-Malaquais and ENSA Paris-La Villette
20 Sept. 2017 · 11:12 a.m.
131 views
TERRITORIAL SOCIO-ECONOMIC RESTRUCTURING: LOCAL ACTORS’ INVOLVEMENT FOR A SHARED VISION AND PLANNING. A BIAS FOR HOPE
Gioacchino GAROFOLI, Economist, Full Professor in Economic Policy at Insubria University, Italy
20 Sept. 2017 · 11:38 a.m.
DU SOL COMME OEUVRE, AU SOL COMME ARCHIVE DE L’ACTION HUMAINE. MICROHISTOIRE D’UN PRINCIPE D’ESPÉRANCE À TRAVERS DEUX TEXTES DU PÉDOLOGUE DAN H. YAALON
Antoine VIALLE, Architecte, doctorant, assistant au Laboratoire d’Urbanisme, EPFL
20 Sept. 2017 · 12:11 p.m.
164 views
DISCUSSION avec SÉBASTIEN MAROT
20 Sept. 2017 · 12:34 p.m.
154 views
LA PROSPECTIVE URBAINE À PAU (PYRÉNÉES ATLANTIQUES). LE GRAND ÉCART ENTRE PROJETS ÉDILITAIRES ET HORIZONS D’ATTENTE.
Jean ATTALI, Philosophe, professeur honoraire en urbanisme et projet urbain à l’ENSA Paris-Malaquais, chercheur associé de l’UMR AUSser / CNRS n° 3329.
20 Sept. 2017 · 2:26 p.m.
DES RÉSERVES FONCIÈRES AUX ZONES VERTES : PROJETS ET CONTRE-PROJETS D’URBANISATION CONTRIBUANT À LA FORMATION DES SITES SEMI-NATURELS BRUXELLOIS
Séréna VANBUTSELE, Architecte-urbaniste, docteur en Art de bâtir et urbanisme, Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique
20 Sept. 2017 · 2:54 p.m.
DÉSAPPRENDRE D’ATHÈNES / URBAN KAÏROS
Marc ARMENGAUD, Philosophe, urbaniste, membre fondateur et directeur de AWP, maître assistant titulaire au sein du département Ville Architecture Territoire à l’Ecole d’Architecture ENSA Paris-Malaquais
20 Sept. 2017 · 3:14 p.m.
160 views
DÉCRIRE POUR AGIR. DE LA NÉCESSITÉ DE PROBLÉMATISER LE TERRITOIRE DE LA VILLE CONGOLAISE
Géry LELOUTRE, Architecte-urbaniste, chargé de cours, doctorant, centre de recherche LoUIsE, Faculté d’Architecture de l’Université Libre de Bruxelles / Università IUAV
20 Sept. 2017 · 4:04 p.m.
165 views
DISCUSSION avec PANOS MANTZIARAS
Panel
20 Sept. 2017 · 4:32 p.m.
145 views
PROPOS LIMINAIRE : DE L’ART DE LA MÉMOIRE À L’ART D’ESPÉRER
Sébastien MAROT, Philosophe, professeur invité à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
20 Sept. 2017 · 5:01 p.m.
857 views
CONCLUSIONS DE LA JOURNÉE avec PANOS MANTZIARAS et PAOLA VIGANÒ
Panos Mantziaras, Directeur de la Fondation Braillard Architectes
20 Sept. 2017 · 6:04 p.m.

Recommended talks

Les infrastructures solaires urbaines, un manifeste utopique
RAPHAËL MÉNARD, Architecte-ingénieur, enseignant EPFL, cogérant du bureau d’études Elioth (Egis Concept), Paris
24 May 2016 · 6:09 p.m.
181 views