Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
yatil des questions dans la salle
00:00:05
concernant la présentation oui le micro arrive
00:00:10
bonjour patrice de vos diplômes ce que vous travaillez sur des projets
00:00:14
d'imagerie médicale par exemple sur eux la biologie aujourd'hui
00:00:19
oui non oui ça fait longtemps qu'on travaille sur l'imagerie
00:00:22
alors principalement un centre de recherche un a. f. a forel
00:00:28
11 où on est en train de d'en faire des produits de diagnostic d'
00:00:34
accord pour aider pour eux voir logiquement ça prend du temps entre les réglementations etc
00:00:38
on travaille effectivement sur l'imagerie on a fait aussi déjà dany derrière eux
00:00:43
va dire d de la recherche sur tout ce qui en reconnaissance de la peau
00:00:49
copeaux pour qualifier les tâches qu'on peut avoir sur la peau reste plus pour eux c'était la
00:00:54
recherche eux donc à différents différentes initiatives qui sont
00:00:59
sur eux sur l'imagerie médicale tout à fait
00:01:02
donc et d'un point de vue recherche et d'un point
00:01:05
de vue on va dire commercialisation de ce sera à ce scrutin
00:01:14
merci yatil d'autres questions
00:01:21
donc merci beaucoup pour eux présentation jeune questions par rapport à la propriété intellectuelle ou
00:01:26
on pourrait dire maintenant la propriété d'expertise elle revient à qui et comment
00:01:32
alors la propriété d'expertise et le reste a a son expert en jeu est précis en tout cas
00:01:40
en ce qui concerne les mêmes on sait pas parler pour les autres fournisseurs
00:01:45
c'est un peu différent et puis chacun ses modes de fonctionnement mais globalement il ya
00:01:50
pas un watson d'accord c'est pas une super application quelque par manque de
00:01:55
et puis voilà vous mettez votre expertise et puis et puis ça enrichit système
00:02:00
vous avez technologie comme un logiciel en fait un et puis vous en prenez le parti et puis vous mettez votre expertise dans
00:02:07
l'accord mais ensuite c'est à vous si vous effacez si vous arrêter s'est
00:02:11
terminée nous n'utilise pas votre propriété votre expertise à nos propres enfants
00:02:18
pour notre propre système pour le revendre un d'autre part les données qui sont mises
00:02:22
et là donc là le corpus envahir quand je parlais de corpus
00:02:26
de pomme tout à l'heure et l'entraînement donc là
00:02:29
l l expertise timide dans les pas du tout utilisé par les
00:02:36
donc ça reste propriétaire de ce qui le font
00:02:43
signe comme question
00:02:49
les techniques aux cochons même esprit que monsieur sarkozy
00:02:53
et sa amanites impenses imite sous win le
00:02:57
mais le système amine d. point 7 il vous donne
00:03:00
mon temps en temps voulu avec lesdites inventeur lors
00:03:04
d'un vote one two to child development board était bon ben oui choix dépenses sous linux
00:03:11
amis merci a l o accueil ou
00:03:17
il s'adapte vite notez qu'il est acquis textile facta you i ou ii ou iii ukraine
00:03:22
de systèmes tout tout en restant dû nous sommes conception relationship between i le texte
00:03:28
sony nelly frontaliers ont lieu le foie c'est pourquoi chef aussi poli internationaux items toutefois il est impossible
00:03:35
pourquoi easy voyage his défaite cipollini distingue that is mutuellement globalement tendance
00:03:42
ok annie dépendant de complexité what you want to town à eux médico émet 10 est nettement
00:03:50
définitive afin de a à z de collections inédit compétitif
00:03:54
oui de renverser au nom de device vont essayer
00:04:00
les édifices quelqu'un d'eux enacting décisoires martine c'est donc moins innover chaînes
00:04:04
nous le dit ici soient tenus de vide mais il développe qu'eux
00:04:09
standard méthodologique no un a détenu enviant orientent leur prochain nommés ni
00:04:14
communiquer ni eau ni dans son ensemble ils sont les moteurs l'
00:04:18
acquis voir à valeur projectif ira voilà quelques backing systémique
00:04:23
de qui vivent et travaillent ensemble auteur dans l'eau et des devises non
00:04:28
nul au sénat n 70 prochaines sympa éloignés ou indice training que winamp
00:04:32
x notre minneapolis lieu dans la phase 3 septembre échanges internationaux
00:04:37
est venu de schengen l'acmé sise dans leur colère
00:04:44
so oui un oui art expérience mère valide sinon des chaînes privées
00:04:54
depuis peu du hockey eux étaient encore d'autres questions revient oui au fond de la salle
00:05:03
le micro arrive
00:05:07
rhei 105 une boite divx magnifique vitrine des
00:05:13
IVM watson initié début un autre
00:05:16
campagne tanzanie cette loi était beau estima int limes rhénan la hauteur
00:05:22
à noter qu'un match in l'année qui a b spot so what conformément à l'abîme d'un
00:05:28
un d'eux à moitié d'entre eux
00:05:34
il vous envoie caboteur i. sans component si l'on
00:05:37
ait évolué éveiller ocean doivent eux s'ils ont connaissance
00:05:42
vente la valeur actuelle si c
00:05:46
o u nouméa dufresne saisine
00:05:49
de l'île des accusations d'autres systèmes de training capabilities
00:05:55
hausse ou à 3 mois qui ignore l'histo inattendu tout provenant de l'i. a.
00:06:00
on lit purement cognitive technologie basic points f b to a
00:06:05
on entend par date son business domaine dans lequel j'avais fait serviront d'exemples pauline
00:06:12
in fine telle cause ok oui absent maintenant les gianluca louis 12 dates
00:06:17
fouilloux nicosie share video which for windows mac et jean s. k
00:06:22
oui avoir dans sa ma cette approbation sur galerie with
00:06:26
avec sa meilleure tout de suite la loi spécifique
00:06:30
et surtout ils craignent in savoie linguistique
00:06:34
so sweet and voiture vente ou de taux
00:06:38
toute ou des racines qu'aux technologies un nocturne arlotto défensif
00:06:44
discount billet compétitions ont depuis ou des techniques o l en technologie eux
00:06:49
même si vos revenus quelle logique une animosité weekly for business proposition
00:07:01
donc les petits d'autres questions je bute sur les opportunités finalement au point d'
00:07:08
expertise que sont les prochaines expertise qui pourraient être développés eux via cette technologie
00:07:16
selon vous
00:07:19
dans le nom de la santé ou dans le monde de la santé puisqu'on parle de santé vital
00:07:23
je pense qu'eux alors des domaines très complexe comme tout ce qu'
00:07:27
autour de l'oncologie imagerie sont les deux sujets eux aujourd'hui majeur
00:07:32
lorsque sa demande aussi et beaucoup d'expertise beaucoup d'information qui est publié sur ce site sur ces domaines a.
00:07:36
et donc qui a de la matière pour faire ja vraie de vraie valeur
00:07:42
et le deuxième totalement à l'opposé c'est tout ce qui es
00:07:48
très pragmatique très pratique soit l'interaction ou pas avec le patient
00:07:52
ou bien ou bien les tout ce qui est dans les hôpitaux
00:07:57
pour améliorer le mode de fonctionnement pour tout ce qui eux dialogues etc
00:08:03
là je pense que c c énormément il faut vous l'avez fait fois 7 disponible partout
00:08:08
et ça se peut s'enrichir facilement donc et je peux vraiment se développer
00:08:15
la question qui se cachait derrière c'est dire finalement vous avez un petit peu prédit la mort des radios logistique
00:08:20
hull ou la transformation de du métier de radio logistique presque à d'autres métiers comme ça qui
00:08:27
qui pourrait peutêtre un petit peu 10 répétées et puis évoluer aussi je voudrais poser
00:08:34
la question du notre manière si vous avez des enfants eux quel type deux
00:08:40
des études et devrait faire justement pour éviter de se faire au district et dans les prochaines 10 ou 15 ans qui vaut mieux
00:08:45
puisque vous avez dit que c'était pas une génération pour le pour changer tout ça mais vraiment une demi génération
00:08:51
en sierra de radio logistique je vais je prends la
00:08:58
réponse peut donc professeur louise avait fait
00:09:02
en effet conference on sent bien moins élevé mes enfants c'est sûr qu'ils font pas eux ils font par l
00:09:05
on a fait part par faute de volonté ou parfois dans la parc effectue pas y'aura
00:09:12
toujours besoin de radio log des oeufs et ça va vraiment transformé mais mais
00:09:17
mais la manière la radio logis des choses simples moi dire commune
00:09:24
sera faite vraiment par les machines et mieux que le climat on
00:09:30
si c'est pas facile de répondre à notre de prix et des prêtres et de prédire les métiers du futur
00:09:38
je pense que tout et on aura toujours besoin de d'informaticiens mais d'autres
00:09:44
compétences c des sujets très complexe c'est vrai qu'aujourd'hui les
00:09:48
tout les services cognitif du b. m. sont disponibles sur le club vous avez besoin d'
00:09:54
aucune compétence de machines à nous pour les utiliser ces faits pourriez 7 utilisé vous
00:09:59
donc on en croit très peu de matériel d'entraînement vous faites votre application vous faites votre chat botté
00:10:04
et pas besoin de savoir comment ça fonctionne cette série d'essais de masquer tous toute la complexité
00:10:09
mais il aura quand même toujours besoin eux de personnes qui
00:10:14
maîtrisent ça et aussi autour de la dette patience
00:10:18
mes dates à générale à eux que ce soit de données structurées non structurés
00:10:22
mais là la manipulation données et tout les modèles mathématiques qui ont
00:10:26
or si des sujets pas un métier manière technologique je pense que là encore pour quelques années
00:10:31
d'accord donc si j'ai des entrepôts de plutôt les diriger vers le tout ce qui est atteint
00:10:38
après un léger voir combien les premiers à bon marché c'est un
00:10:43
détective et aujourd'hui les pompiers viennent parfois mieux leur vie qu'eux
00:10:49
que les gens ont fait en fait un bilan des tuiles donc je crois qu'eux
00:10:53
voilà donc i.
00:10:59
les types de questions oui
00:11:02
les deux
00:11:06
si maintenant on imagine n r médical sert
00:11:12
également qu'il est responsable et puis là
00:11:16
si on utilise sans répit depuis il ya un problème un décret qui va être responsable
00:11:19
alors ce sont des ce sont des outils de la décision
00:11:26
cela prend donc au logis c'est le watson ne donne
00:11:31
pas à le traitement ne fournit pas le traitement il
00:11:35
fournit des idées et montre des exemples avec un score de
00:11:38
confiance et toutes les évidences encore le médecin prend
00:11:42
celuici connaît patients celui qui s'est lui qui prend la décision avec l'aide d'un outil comme
00:11:46
ils veulent prendre avec sylvie toutes et tous et toutes où ces magazines et toute publication
00:11:51
donc ces séparer et se sont pas des outils si ce ne sont pas des outils eux qui décident
00:11:58
mais ce sera des sujets qui viendront à la voiture autonome
00:12:07
c'est pas on a pu problèmes techniques avec retour on peut toujours dire qu'on a
00:12:10
on a un problème avec les assurances et puis effectivement si d'ici la voiture
00:12:14
si vous êtes 4 personnes de plus de 65 ans
00:12:20
dans une voiture et que vous voyez vous allez à eux entrée
00:12:23
dans une maman et son bébé et donc la voie la voiture a été entraînés
00:12:27
pour eux que vous allez dans le mur parce que vous êtes plus âgés
00:12:30
alors que la maman et bébé donc finalement si vous ne soyez vous
00:12:35
qui vous voyez que la maman et son bébé estce que vous allez prendre ce modèle de voiture
00:12:39
voici un exemple d'un fils et des questions eux qui sont eux qui sont pas évidente en
00:12:46
termes de votre société ou d'assurance simple mais passe par une technique en tant qu'on
00:12:51
je crois que beaucoup de questions
00:13:01
si une somme aspire aussi à séoul actionner mail merci oui non oui
00:13:04
série things that égale à 10 années initie à cette maxime est beau
00:13:12
pour annie mouraient sans un palestinien pour singapour
00:13:19
un constat n'a pas vos idées campanie saoudien l'acte ceuxci 10 mai
00:13:24
être un mini restitution micmacs symptômes hugo alors il devrait bien fort
00:13:29
serveur a asia pour elle saura amélie ou avoir notre client ayant
00:13:37
eu lieu voir note ou avoir trouvé un plan weitling
00:13:42
un aussi entendent ways to you en
00:13:46
technologie les causes au dépôt de communiquer technologie
00:13:50
va lui m a et v les oeuvres en un an de cloud ok
00:13:52
annie avait fait quoique next ainsi un fort startup chile whisky il devint côtoient kenny fing
00:13:58
so un saut à cannes quel choix wifi ou entretiennent des vaisseaux sont aussi au
00:14:05
mieux un doigt notoire d'assaut mais lui souhaite de tout to explain
00:14:11
monsieur vautour matches de blum x au service ils avaient les
00:14:16
barrières à la fois exemple lucas news as in beer un
00:14:21
tout petit committee seuls 6 royaumeuni chaîne tels que le communisme
00:14:25
comme le c. n. a lieu itunes augustine suite ex
00:14:29
à CO 1 geste un ping amboise destin on ira pendre grâce à sa jeunesse
00:14:36
à quoi ex l'élection de campanie balkanique 5 si
00:14:43
aucun ordre watch ah ouais ben ces femmes qui
00:14:48
eussent à visée à l'annexe les sous sa SGIT nantes faites moi signe
00:14:52
ces services fax mail c'est donc bien la aménagement de fonds de pricing
00:15:00
à a
00:15:15
pas
00:15:19
le sommet des
00:15:21
soit il possédait voilà que maintenant on veut marketing promotion
00:15:24
in sera meilleur effet soit on le voit download
00:15:28
ne peuvent pas monsieur ling usine de technologies sont votés à einstein if it facade
00:15:32
elle donne aux provinces dont antoine surtout est exacte i. une
00:15:40
ok merci encore et que des questions
00:15:48
tous en bleu clair très bien by reste à vous
00:15:54
remercier donc je pense qu'on peut encore applaudir le

Share this talk: 


Conference Program

Mot d'introduction
Sébastien Mabillard, Coordinateur projets e-health, Fondation The Ark
8 June 2017 · 6:05 p.m.
265 views
Les Technologies Cognitives ou l'Homme Augmenté
Jérôme De Nomazy, IBM Suisse
8 June 2017 · 6:09 p.m.
Les Technologies Cognitives ou l'Homme Augmenté - Questions du public
Jérôme De Nomazy, IBM Suisse
8 June 2017 · 6:41 p.m.
Mot de bienvenue
Sébastien Mabillard, Coordinateur projets e-health, Fondation The Ark
9 June 2017 · 9:04 a.m.
Présentation de Swiss Digital Health
Frédéric Bagnoud, CimArk
9 June 2017 · 9:07 a.m.
Présentation des instituts de recherche HES-SO Valais-Wallis
Laurent Sciboz, directeur Institut Informatique de Gestion | HES-SO Valais/Wallis
9 June 2017 · 9:11 a.m.
Virtually Better: How Virtual Reality is Easing Pain, Calming Nerves and Improving Health the Drug-Free Way
Brennan Spiegel, Director of Health Services Research, Cedars-Sinai Health System
9 June 2017 · 9:21 a.m.
112 views
Augmented Reality-assisted surgery
Luc Soler, Directeur de la R&D et Professeur PAST, IRCAD, IHU
9 June 2017 · 11:22 a.m.
116 views
Réalité virtuelle dans le traitement des troubles mentaux
Eric Malbos, Psychiatre et spécialiste du traitement en réalité virtuelle, CHU Conception
9 June 2017 · 11:56 a.m.
143 views
La Simulation Numérique pour les Professionnels de Santé
Xavier Abadie, Directeur du Développement International, SimforHealth
9 June 2017 · 12:28 p.m.
AR for different medical use cases
Antoine Widmer, Professeur HES & co-fondateur d'Adventures Lab
9 June 2017 · 2:04 p.m.
Augmented reality for medical applications
Henrique Galvan Debarba, Chercheur senior, Fondation Artanim
9 June 2017 · 2:15 p.m.
Virtual reality solutions for stroke rehabilitation
Andrea Serino, Responsable de la recherche en neurosciences, Mindmaze
9 June 2017 · 2:34 p.m.
Virtual Reality combined with haptic robotics for rehabilitation
Aurélien Fauquex, Directeur Exécutif et co-fondateur, Lambda Health System
9 June 2017 · 2:48 p.m.
Creating a valuable user experience for nursing home inhabitants
Roel Smolders, Directeur Exécutif, Active84Health
9 June 2017 · 3:05 p.m.
TABLE RONDE : Quelle innovation pour la santé du futur en Suisse?
Eric Beer, Henning Müller, Pascal Detemmerman, Victor Fournier, Resp: Head of Customer Engagement e-Health (Swiss Post), Professeur en informatique médicale HES-SO Valais-Wallis, Directeur Exécutif SwissEnov, Chef du service de la santé publique du Canton du Valais
9 June 2017 · 3:20 p.m.