Embed code
je suis sûr qu'internationaux essaie justement avec eux sûrement là qu'on avait terminé c'est
de cette journée de la culture 2010 est également intéressant parce que le supplément
culture qui va vous être distribués eh bien on l'a vernis pour la version de
printemps lors d'un événement commun avec le nouvelliste ont organisé justement aux arsenaux passion
60 visiteurs dans la salle 1'200 connexion no 12'000 connexions
via facebook like c'est un test aussi que le nouvelliste étaient d'accord de faire
on parlait des festivals vous avez ici cet élément et bien surtout
si vous verrez couverture settings un personnage que vous connaissez aussi
eh bien on reprend ce dossier qu'on a thématiser ici aujourd'hui
je voulais dis s'adressant à jeanfrançois label da
sera didier cher martin et jeanfrançois belga estimant
que la fin du monde puisque c'est un petit peu long tous ces noms composés
ils sont tout deux journalistes nouvelliste ils sont tout deux musiciens
ils ont tout deux guitares à différents secteurs l'incline casque vissé sur la tête je sais pas s'il a pris aujourd'hui
avant de les inviter sur scène j'aimerais jusqu'en passe de la vidéo
qui va lancer cette discussion peut être que vous reconnaitrez quelqu'un
si je vous montre cette photo loire estce que je vous dit quelque chose de doullens joue des tours bar as
la race humaine le lieu de montana débarrassa eh oui les doublons et
chermignon non ça veut dire nan si je vous dis être courgette
or simpliste mais ça vaut dit congé aurait pris un congé qu'en
fait c'est un réalisateur il a réalisé un film d'animation
j'appelle ma vie courgette et puis sera présent la quinzaine des réalisateurs à cannes
que vous pensez du fait qu'un qu'un réalisateur comme ça valaisan se présentent chacun sait cette pince impressionnant
le fabricant doit alors se valent pour le locataire pour les suisses ballottement font un bon
mais l'autre cette année connait des gens compétents qui soit dans voisine beaucoup et
etant très fier de ce que je veux
je vous en avez incroyable en valais puisqu'elle vraiment beaucoup d'entre elles qui sont faites ici et
le nouvelliste gaz
à sa sortie 0 un
très content de pouvoir eux aujourd'hui reçoivent ce prix
d où d
voilà mesdames messieurs je vous propose l'actualité sur martin jeanfrançois albeltagy
les voilà messieurs d'euros de vous accueillir pour ses derniers moments de la
journée de la culture alors là vers bien entendu un congé caricom fabienne
teddy exactement là où il est patent connu globe arras alors comment ça c'est
pour ça qu'on a choisi de montrer cet exemple a pour eux
montre un peu quels positionnements relativement récent du nouvelliste aussi
qui peut être plus un rôle de sélection de prospection
qu'un rôle de relais de communication comme ça peut être plus le cas historiquement
aucune volonté d'être relativement exhaustif autant que possible et là dans le contexte médiatique
actuel en r voilà un petit peut amener à plus longue les sujets
chercher à trouver et la le cas de bras c'est assez intéressant c'est vrai
qu'on a fait ce micro trottoir tout au début de l'aventure avec courgette
la grande connaissait et qu'on a suivi vraiment toute évolution de l'étude du projet
la montée vers cannes vers hollywood et eux jusqu'à eux
qu'il soit nommé personnalité de l'année valait star
et à sa montre et assez bien eux cette envie d'analyse de mettre
en avant des gens de raconter des histoires et de les suivre
ça vous a été reproché d'en faire trop avec le débarrasser pas l'arbre qui cache la
forêt mais c'est difficile de faire autrement c'est pas ce qu'eux
nous lançons à penser que ça serait très et il avait toujours que cela très lu s.
f. en rigoler vers eux quand il a reçu le prix du cinéma suisse
producteur max carli a fait allusion sur scène au nouvelliste en disant qu'
un bureau spécial qui a été conçu pour eux chacun mail
bref vous avez dû fermer la bulle la section spéciale cabasse adrénaline agent
chômage fils et que par des savoirs than question plus générale
en quoi la culture que les bonnes pour le journal le nouvelliste prescrit utile ou nécessaire
la culture et les bonnes pour le journal parce que la culture et des sujets eux de faire des
d'avant la possibilité d'avoir une culture tellement riche richesse culturelle de notre content ça
nous permet d'avoir des la possibilité d'interviewer des gens de faire des articles de les mettre
en avant et ça fait partie de ce que le nouvelliste de vos mettre en place
il veut être un acteur culturel dans le centre de vous présenter ce que la culture valaisanne et
donc c'est à cette sorte de win 8 exactement ce que l'on
fait avec le supplément culturel donc le juriste assume cette implication culturelle fortes
la france est en filigrane ou implicite non je crois je crois que faitesvous toujours un peu
ou on situe dans un écosystème et ce avec le l'environnement médiatique aujourd'hui
si on prend type en comparaison les autres titres quotidiens qui sont
eux comparable je crois que la culture dans istanbul asc
sûrement plus importante que dans beaucoup d'autres titres vendus en suisse romande et peutêtre même à l'échelle nationale
vous travaillait depuis 1'000 depuis presque deux décennies à ces nouveaux saints ce besoin
de valoriser fortement la culture peut être un point d'ancrage local je
crois que ça toujours été le cas sur tous je pense qu'
historiquement il a eu un moment donné aucune volonté d'accompagner l'effervescence
de faire partie de ce mouvement de montrer la richesse de ce que propose la culture
en valais et u 4 tentation moment aussi partir vers les pages vues conso
dalliance direction comme ça un petit peu plus légères les
objectifs du traitement culturelle et a finalement non c
c. et 7 c'est de plus en plus j'allais dire d'
accord on a vu dans la vidéo qui a été faite après la partie
claude basse on ne les suppléments culture du nouvelliste qui sont soutenus par
le service de la culture on a vu la rubrique si on sortait
estce qu'on a un retour du ou des publics par rapport à ce que vous faites par exemple magazine s
comme la moyenne dire ça fait ça plait pas les gens tourne les pages vous êtes le foyer
la honda retourna autour de gens qui équivaut à ce jour ballon le retour de la rue ou les
10 qu'ils ont apprécié ce sujet qu'ils se sont vus qui même qui l'attend maintenant on a aussi un retour eux puisque dans l'économie
deux des publicitaires qui sont très contents de aussi retrouver cet impact quant à eux qu'on a mis en place il ya 5 ans maintenant je crois
et ce volume publicitaire augmente de d'édition donc c'est comme un label indicateur que ce magazine
fonctionne d'accords s'associent des indicateurs de terrain comme certaines boucherie peuvent indiquer l'intérêt d'un festival
on a vu par exemple la nouvelle rubrique est apparue en septembre passé le si on sortait
aucune carte blanche à un journaliste chaque jeudi pour présenter ses coups de coeur l'actualité du weekend
bien un retour sur cette nouvelle rubrique oui en fait
que bah je parlais de justement de du positionnement
actuel innover lester st tant dans les semaines qui nous permet de faire ce qu'on a
on peut appeler de l'annonce ou de l'incitation de d'offrir un
petit peu eux une sélection d'événements task group à tous les acteurs déjà
beaucoup trop et ça permet de dégager si les autres jours pour des
sujets plus anglais de faire des portraits d'artistes des interviews des dossiers
donc c'est simple si peu d'offrir cette date en fait la volonté
bien mais pas dans un publie reportage caché ignoré des institutions
les artistes qui financent eux ont soulevé l'eastern annonce que la théorie du complot
cette collision sa face à ces questions davantage maintenant mais qui
s'intéressent aussi cette devise a beaucoup évolué audelà
des aspects culturels et des directives qui viennent en ont pour parler ou ne pas parler de culture
oui à quelle est la liberté finalement de traiter un magazine de traiter le si on sortait
vous les journalistes qui le fait alors avait clairement totale cette liberté c'est c'est quelque chose qui a
été mise en place qui existait mais au moment où va son offre anières et puissant là sont venus
7 choses sur lesquelles ils ont appuyé c'estàdire que nous avons en totale indépendance pour écrire
ce que l'on veut au kosovo laissé quasiment aucune obligation pour avoir certaine crédibilité
si les gens ont l'impression qu'on ait tenu par des impératifs
économiques ou politiques etc on aura pu aucune valeur donc
moi je peux le dire clairement mais n'avonsnous pas à l'époque où j'étais encore où j'étais responsable cultuel
j'ai jamais vu et ne subiront aucune pression de quelque ordre que ce soit pour écrire un sujet ou pas
même du service de la culture qui finance le supplément même du service de la culture au contraire on a le choix
si on a un choix rédactionnel eux complètement libre par contre la dépression plutôt qui
sont celles d'des demandes des artistes des fois où des gens qui veulent
se retrouver à son quotidien façade pour nous en ont un petit peu plus c'est vrai
que le wallon impressionnant 0 un prince pression sa sainte dans mon nom et discussion
fréquente c'est vrai que nous en ait toujours ouvert à la discussion que le
comme je disais qu'on a évolué pendant notre fonction dans la société
on est tellement sollicités qu'eux il arrivait que voilà que concourent à des choses au groupe
à côté de certains événements donc on est en contact direct image j'appelle un peu toujours les gens à
appelé à discuter directement mais toujours ouverts la discussion à ce que c'est vrai qu'on
et on est noyé sous la notion d'emails et et parfois dans cette
nous arriver de rater quelque chose d'accord on verra si dépression se manifeste dans la
salle pas remarque vous attend la nouvelle formule du journal annonçait qu'elle apparaît
web qui commence avant le prime finalement moins centralisé qu'ils ont
été décrits plus longuement aussi notre manière de présenter l'information
comment estce que la culture retrouve sa place dans la nouvelle formule par
rapport à l'ancienne union autant et plus en amont indifféremment
bien autant eux qui avaient les nouvelles rubriques qui a été instauré que celles
près de chez vous et qui est destiné justement plus aux manifestations régionales
donc nous la culture finalement reste assez équivalente à ce qui était
fait eux ces dernières années avec eux plutôt la volonté de
traiter des choses qu'on suprarégionale et après cette page près
de chez vous sont plutôt dénia dédiés à ces informations
il en parle de papier mais aussi journal évolue avec son temps et à tout le tout numérique qui a tout
le web donc on a aussi des sujets qui sont diffusés sur notre site du journal que ça soit des
le virage numérique il était pris depuis un petit moment par le
nouvelliste et ses dires des colons développe de plus en plus
comment estce que vous doser on a parlé d'oser la culture mais
comme vous d'o. c. la culture notamment dans le quotidien
on est toujours limités vous sentez comme ça où finalement on a une place pour les journalistes en tant qu'une belle place
et après eux délimité par des impératifs qui sont
là je publicitaire dans chemins de fer du journal
de pages à disposition mère globalement quotidiennement en élevage cultures qui traite de l'actualité régionale
une tâche commune avec l'express impartial de neuchâtel
qui traitent de thèmes musique cinéma littérature
et on a après cette double page sion sortait tout les jeudi
le supplément culture perrier page était làdessus aussi mentionné dans
l'agenda valaisanne assimilé dans un souci de nouveau
je nourris fait partie d'un groupe d'étude parue impartial etc et ce qui a des sujets culturels
du valais qui finissent avant qui sont présentés dans ces différents supports
canton et inversément où c'est que pour d'autres thématiques
non de quel intérêt rédactionnel dépasse les frontières cantonales sur l'
axe horizontal la liberté avec lacan travaillant pour le site
reprennent des sujets eux qui sont produits par le nouvelliste 0 un et vice versa ainsi l'accord
si vous aviez pour terminer un rêve au niveau culturel dans vos activités
respectives avec le nouvelliste serait de faire voire de faire quoi autrement
sinon question se laisser guider répond d'abord dédiés à leur âge rêvé d'
avoir un de battre naturellement de plus en plus a quelque temps et
au compte de sa culture en évidence mais d'utiliser tous les supports
bah je rêve d'avoir des petits films des présentations
vidéo et de développer cette possibilité à l'accord équivoque c'est pas vraiment
un rêve lorsqu'on se dirige vers sa forcément va bon train
sports multimédia et de produire un point 360 degrés d'envisager
la couverture d'un sujet eux autant du point de vue
ou que du point de vue papier rédactionnelle de déclinaison web femmes 360 degrés de la couverture médiatique
alors il était légitime à faire pression kms manifester aimerait dire que leur festival et jamais
couverts par le nouvelliste au contraire trop couvert je voulais question lasalle et remarquable
tout ça journal qui satisfait pleinement une il arriva personne ne lit jamais
demandé très content un effet de l'ordre dans les oeuvres
question mark a bien sinon je remercie dit déjà martin enfin dire allo la merci de
remplacer aussi au pied levé sandra gens voilà que je peux vous dire que merci
nous avons à amener donc des suppléments culture qui sera à ce supplément sera
en carton nouvelliste demain mais vous avez aujourd'hui la primeur de le recevoir
à la sortie donc pour chacun vous avez droit à un supplément que faisons nous le rappelons avec le

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Gaëlle Métrailler, Présidente de Culture Valais
4 Oct. 2017 · 10:47 a.m.
Introduction de la journée
Jean-Pierre Pralong, Directeur de Culture Valais
4 Oct. 2017 · 10:52 a.m.
Le poids de la culture dans l'économie valaisanne: principaux résultats de l’étude mandatée par le Service de la culture
Pierre-Alain Hug, Directeur de l'Office cantonal de la culture et du sport du canton de Genève
4 Oct. 2017 · 10:58 a.m.
Festival Images Vevey et ses impacts: de la création artistique à la notoriété d’une ville
Stefano Stoll, Directeur du Festival Images Vevey
4 Oct. 2017 · 11:41 a.m.
De l’actu aux magazines culturels : pourquoi et comment le Nouvelliste parle-t-il de culture
Didier Chammartin et Jean-François Albelda, Responsables des magazines et de la rubrique culturelle du Nouvelliste
4 Oct. 2017 · 12:20 p.m.
Mot de la fin
Jean-Pierre Pralong, Directeur de Culture Valais
4 Oct. 2017 · 12:36 p.m.