Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:07
bonjour a tous merci pour cette introduction
00:00:15
par la présentation
00:00:26
dans
00:00:32
donc comme l'a si bien dit monsieur meyer j'ai pris mes fonctions au mois de mai
00:00:38
donc c'est vraiment tout récent le canton de fribourg a vraiment une volonté politique maintenant d'attaquer le sujet du climat
00:00:46
et elle veut un monde où elle veut vraiment se positionner
00:00:52
maintenant sur ces risques ces opportunités aller de l'avant
00:00:57
ce que je vais vous montrer les quelques cela les prêts les premières ça en fait ce que je montre actuellement
00:01:03
à mes collègues des autres services donc surtout les chefs des autres services
00:01:08
donc service de l'énergie service de l'agriculture
00:01:14
j'ai aussi vu récemment le médecin cantonal bouclage vraiment
00:01:18
vous montrer comment j'aborde le sujet avec eux
00:01:22
parce que finalement je parle vraiment de la base souvent eux ils ont des connaissances
00:01:28
très réduite sur ce qu'elle climat risquait une politique climatique
00:01:33
donc tout d'abord en fait je leur montre cet état des lieux finalement
00:01:39
voilà un d'eux de létat en fait des températures donc là
00:01:46
vous avez sous les yeux la moyenne des températures
00:01:51
dont la moyenne de base 61'990 et là on peut voir en fait l'augmentation
00:01:59
de plus de deux degrés un jusqu'en 2016
00:02:03
et comme vous l'avez pu vous avez pu le constater on naît dans une augmentation des températures
00:02:10
donc là on est pas du tout dans la science fiction mais vraiment dans un constat
00:02:16
maintenant ce que faire eux avec les chefs de service je passe à
00:02:21
la suite le avec vous j'envie de vous poser quelques questions
00:02:26
c'est pas si vous êtes d'accord de simplement lever la main
00:02:29
oui je vois détective comme ça donc selon ok donc la première question
00:02:35
que je voulais vous plaisent poser c s que vous êtes chauffé
00:02:39
au mazout que les gens sont chauffés au mazout lever la main
00:02:47
mais faire en tout cas plus que la moitié qu'estce qui est chauffée aux énergies renouvelables
00:02:55
c'est quand même un bonne partie pas mal d'accord maintenant
00:03:02
côté transport eux qui estce qui a n voitures électriques
00:03:11
une deux ouais on arrive difficilement indice
00:03:18
eux qui roulent à l'essence ou diesel
00:03:22
mots clés qui n'a pas de voiture
00:03:30
ok ça augmente
00:03:33
n donc maintenant in questions assez difficile à répondre
00:03:39
qui a pris ou qui va prendre l'avion cette année
00:03:48
qui va prendre plusieurs fois l'avion cette année
00:03:53
ce qui n'a pas pris l'avion durant ces 3 dernières années
00:03:58
vous voyez que le score et faible des voix
00:04:03
donc voilà on arrive aussi à peine de personnes
00:04:07
et puis on arrive gentiment à la fin de ce petit
00:04:10
questionnaire informel inquiet végétarien ou monge le peu de viande
00:04:20
ok alors je vous ai pas poser ces questions pour vous mettent mal à l'aise pour juger mais plutôt pour eux
00:04:27
annoncé la prochaine slide voilà qui en fait un le résultat de notes
00:04:34
nos actions finalement ces changements climatiques ils ont lieu à cause de nos modes
00:04:39
de vie donc roule en voiture on se chauffe au mazout
00:04:44
on prend l'avion voilà ce qui a un effet donc
00:04:49
directe sur la concentration de gaz à effet de serre
00:04:53
dans mon système qui entraîne ses changements ces changements ils ont des
00:04:58
impacts en fait dans tous les secteurs de notre société
00:05:04
et puis maintenant on essaie de répondre à ces impacts par une politique climatique stratégie
00:05:09
en deux volets donc avec une partie eux on essaie de réduire les gaz à effet de serre
00:05:16
donc de changer nos comportements et puis une partie ou malheureusement on est déjà en retard
00:05:21
dans nos 20 et unième siècle et vous voyez roulent encore beaucoup à l'essence
00:05:27
donc on sait que ces impacts en fait ils vont continuer d'avoir lieu d'
00:05:31
augmenter et donc on est obligés maintenant de trouver des mesures pour s'adapter
00:05:36
au niveau de la confédération
00:05:41
on a un donc ça se traduit en fait dans la loi
00:05:45
sur le CO 2 une politique climatique on a
00:05:49
cette idée de réduire les gaz à effet de serre avec différents
00:05:53
outils vous connaissez peut être la taxe CO 2
00:05:57
et puis on a aussi
00:06:00
à un paragraphe qui va traiter de l'adaptation donc actuellement c'est la confédération qui est chargé
00:06:06
de coordonner eux tout ce qui concerne l'adaptation au changement climatique et la pour cela
00:06:13
une stratégie d'adaptation dont je vais peut être parlé un peu plus en détail par la suite
00:06:20
elle peut donc cette loi sur le CO 2 et maintenant en révision
00:06:26
et on a un nouvel objectif puisque la suisse a assigné l'accord de paris
00:06:31
en un ce nouvel objectif très ambitieux qui est de réduire d'
00:06:35
au moins 50% jusqu'en 2030 nous émission
00:06:40
et objectifs encore plus ambitieux d'être neutre en CO 2 après 2050
00:06:50
donc tout ceci est nécessitera un besoin accru de collaborer avec les cantons et communes
00:07:00
maintenant comment ça se passe pour coordonner toutes ces activités donc
00:07:05
le climat et rattachée à l'office fédéral de l'environnement
00:07:08
un représentant ici madame carla gross
00:07:14
qui va participer à la table ronde et on a une quarantaine de personnes dans une division climat
00:07:20
qui s'occupe en fait des aspects de réduction des gaz à
00:07:23
effet de serre mais aussi d'adaptation et surtout de politique climatique
00:07:28
moi en tant que compte on va dire je collabore énormément avec eux cette division
00:07:40
voilà maintenant qu'estce que la confédération a fait jusqu'à présent
00:07:46
donc elle a un elle a mis au point en fête différents outils pour les cantons
00:07:53
et je vais vous les présenter brièvement donc tout d'abord
00:07:57
on a météo suisse qui a travaillé sur les scénarios climatiques
00:08:01
donc c'est pas seulement un état des lieux c'est vraiment une
00:08:04
projection sur le long terme donc là les scénarios ont été
00:08:08
publiés en 2011 il s'appelle d'ailleurs ch deux
00:08:11
1'011 et disons une projection jusqu'à 2060
00:08:16
ils ont été aussi traduit pour les régions donc on a
00:08:20
vraiment un scénario climatique par région par exemple pour les préalpes
00:08:26
on a aussi mis sur pied des études d'impact dans le domaine académique
00:08:32
sur des sujets très précis et on a des analyses de
00:08:36
risques par région qui ont été également un mandaté par
00:08:41
l'office fédéral de l'environnement et on a une qui a été réalisée dans le canton de fribourg
00:08:46
plus précisément pour la région des préalpes dont je vous montrer les conclusions totale
00:08:53
au centre de tout cela on a une stratégie en deux volets
00:08:58
avec des objectifs et principes du défi 0 un plan d'action un plan d'action qui
00:09:03
regroupe une soixantaine de mesures dont la moitié est en fait apprendre dans les cantons
00:09:10
donc pour prendre ces mesures dans les cantons on a l'obligation d'
00:09:15
avoir une coordination in collaboration finalement avec le fèves avec cet office
00:09:22
pour pouvoir travailler mais aussi on a beaucoup d'interactions entre les cantons par exemple le canton de Vaud fribourg
00:09:31
là l'office fédéral de l'environnement a également mis sur pied un programme pilote
00:09:36
eux qui permet aux cantons d'être cofinancé sur
00:09:40
des projets concrets d'adaptation au changement climatique
00:09:44
donc cette année le programme pilote a été lancé au mois de mai
00:09:49
et on a pu proposer plusieurs projets sur le terrain un on aura une
00:09:55
décision finale au mois d'octobre pour savoir quel projet eux pourraient être financées
00:10:03
voilà donc maintenant je vais vous parler plus en détail sur cette étude des
00:10:07
risques qui a été réalisée dans les préalpes en 2014
00:10:11
et pour faire une étude de risques en a besoin de scénarios climatiques donc ces fameux
00:10:17
scénario ch 2011 dont je vous ai parlé peutêtre que certains ne connaissent mais je vais quand même et présenté
00:10:25
un mot ça c'est des graphiques de météo suisse ne sont pas toujours évident à comprendre
00:10:31
mais simplement vous devoir cas là on se trouve
00:10:36
par la rencontre de mi 2000 ventes avec un scénario on rouge
00:10:42
qui a le scénario le plus l'on veut dire pessimistes
00:10:47
avec eux ça veut dire qu'on va continuer en faite à consommer
00:10:52
ce qu'on consomme actuellement et à produire autant de gaz à effet de serre qu'actuellement
00:10:57
un on aurait une augmentation fait en moyenne entre deux et 3 degrés donc
00:11:03
ski fréquents arriverait maintenant on a plus 4 degrés pour la suisse
00:11:09
et là on avait divisé en hiver et été donc on voit que
00:11:12
pour l'hiver été on aurait la même par d'augmentation
00:11:17
on avait un scénario moyens orange qui ressemble finalement
00:11:21
à ce scénario extrême et en avait un scénario optimiste je pense qu'on est d'
00:11:29
accord aujourd'hui pour dire que malheureusement on pourra par un attendre ce scénario optimiste
00:11:37
maintenant pour les précipitations pour météo suisse était beaucoup plus dur
00:11:41
en faite de prédire les prêts les précipitations
00:11:45
et on voit que pour l'hiver ils nous disent que normalement ça devrait rester
00:11:50
à peu près la même chose après le type de précipitations va changer
00:11:55
et puis pour l'été on a une baisse qui et quand même un clairement établie
00:12:04
maintenant qu'estce que ça veut dire en termes vraiment concrètement on va dire
00:12:09
plus concrètement classer ces graphiques la donc là aussi method suisse nous propose
00:12:14
un graphique de ce type là en bas on a donc diminution augmentation donc
00:12:19
qu'estce qui va augmenter les vagues de chaleur les extrêmes chaud
00:12:24
ça fait sûr maintenant on a des grandes antennes incertitude sur les fortes précipitations
00:12:31
les périodes de seul sécheresse ont aussi augmenté on a des
00:12:36
grandes incertitudes sur les tempêtes surtout en automne et hiver
00:12:41
finalement qu'estce qui va diminuer les vagues de froid les extrêmes de froid
00:12:47
et les fortes chutes de neige mais là aussi on voit que ça
00:12:50
passe de forts à faible et on est vraiment dans une zone où on
00:12:54
en est encore pas très sûr de comment ça va évoluer
00:13:02
maintenant météo suisse propose plusieurs indicateurs
00:13:07
là je vous ai montré les jours de neige je pensais que c'était peut
00:13:10
être ce qu'est ce qui allait vous intéresser de plus dans la région
00:13:15
et comment lire ce graphique donc en noir en fait on a les jours de neige en moyenne actuellement
00:13:22
donc si on prend l'altitude entre 1'000 et 1'100 mètres en actuellement à 51 jour de neige
00:13:30
et on passerait avec le scénario pessimiste à 33 ans possible c'est de scénario ce
00:13:36
qui serait à peu près un mois sur une saison hivernale c'est peu
00:13:43
même chose on a une grande diminution en même audessus de 1'005
00:13:46
100 mètres on passe de 7 ans 3 à 54
00:13:53
maintenant je vais passer au vraiment pas à qu'estce qui a été dire
00:13:57
pendant cette étude donc cinétique ait eu lieu avec des experts de chaque domaine
00:14:03
là je vous montre le domaine de la santé mais ils avaient eux environ 9 domaines
00:14:08
et à chaque fois c'était une étude ont plutôt qualitative basée sur l'expérience des gens
00:14:14
et on se base et finalement sur ces scénarios climatiques pour essayer
00:14:18
de voir a. a. mais comment estce que ces risques vont évoluer
00:14:22
donc là pour les préalpes on a relativement peu de risques pour la santé qu'on est déjà un peu plus au nord
00:14:28
c'est vraiment en pleine on aura pas plus de problèmes pour la santé mais on a quand même l'allongement
00:14:35
la paire période végétation qui va entraîner des allergies aussi peut être plus longue
00:14:41
plus importante et puis on a quand même le risque lié aux vecteurs moustiques boutique
00:14:50
dans le domaine de l'agriculture ont à tout ce qui est lié aux dangers
00:14:53
naturels érosion augmentation non comme l'a dit monsieur sandy donc rules instaurant ciel
00:15:00
mais tout ceci sans un impact direct en faite sur les terrains agricoles
00:15:05
et puis on a le problème qu'on a vu cette année donc sécheresse dans les alpages
00:15:10
eux qui provoque un manque d'eau pour le bétail ce qui a comme conséquence une baisse des rendements let
00:15:16
donc pour une région eux qui fabrique du fromage 7 un gros problème
00:15:24
maintenant pour le domaine de la forêt on a l'augmentation des dégâts dus aux tempêtes augmentation des risques
00:15:30
d'incendie on a vu aussi cette année augmentation des dégâts dus aux ravageurs comme le gaz russe
00:15:37
la perte de la capacité protectrice finalement fait tout ce que je viens de
00:15:40
dire ça comme conséquence de cette perte de capacité protectrice de forêts
00:15:46
de la forêt à cause de ses sécheresse de ces vagues de chaleur de cette tempête
00:15:51
ouragan qui fragilise emile les milieux et favorisent certaines espèces insectes ravageurs
00:16:00
maintenant pour les infrastructures et bâtiments en r encore une
00:16:04
fois un très dépendant des dangers naturels qui sont
00:16:08
en augmentation donc les risques accrus de la potentielle
00:16:12
l'érosion glissements de terrain chutes de pierres
00:16:16
tout ceci a un impact direct sur les routes les chemins d'eux les maisons les chalets etc
00:16:26
maintenant pour le tourisme un on aura une table ronde vraiment plu précise qui va discuter de
00:16:31
cela même en groupe donc on a on a pu voir donc les scénarios
00:16:37
qing prédit cette diminution du jour de neige donc ça déjà un impact sur le tourisme
00:16:43
hivernal en tout cas dans les préalpes donc un besoin vraiment fort de s'adapter
00:16:48
mais on en a quand même beaucoup d'opportunités pour le
00:16:52
tourisme estival donc on parlait justement de trouver les opportunités
00:16:56
là on a un clairement pu voir qu'on a l'allongement de l'été qui permet
00:17:03
de pouvoir trouver d'autres activités et aussi le besoin des
00:17:06
populations de pleine de venir se rafraîchir en altitude
00:17:13
maintenant je dirais le grand perdant finalement des changements climatiques c la biodiversité
00:17:19
un ont toutes les espèces en fait qui sont déjà sous pression avec le morcellement du duc
00:17:25
du paysage etc donc ils ont un risque vraiment accrue à
00:17:30
cause du changement climatique surtout les milieux humides
00:17:35
et aquatique on a pu voir dans le canton de fribourg plusieurs ruisseaux s'assécher
00:17:42
et puis on a un décalage vers le haut des espèces
00:17:45
ma communauté traduire mais un moment donné ces aspects sont pas pouvoir monter plus haut elles vont disparaître
00:17:53
on a aussi un risque devoir arriver plus d'espèces portance potentiellement invasive
00:17:59
un des pays plus chauds sont plus adaptées au nouveau climat et
00:18:04
qui n'auront pas forcément en fait si un des prédateurs
00:18:09
donc elles vont pouvoir vraiment prendre la place au détriment des espèces locales
00:18:17
un maintenant la confédération a réalisé en fait une synthèse
00:18:23
de toutes les études de risque qui ont été réalisés donc pas seulement pour les préalpes non à une
00:18:28
étude de risque pour le jura l'appeler la pleine les agglomère les agglomérations le sud des alpes
00:18:34
les alpes et puis là je vous montre finalement comment ils ont
00:18:40
reformuler ces risques donc on a l'accentuation de fortes chaleurs
00:18:45
provoque la dégradation de la santé humaine la baisse de la productivité au travail et
00:18:50
l'augmentation de son inertie de refroidissement on a l'accroissement de la sécheresse
00:18:56
eux qui provoque la baisse des rendements agricoles comme je l'ai
00:18:59
dit risque incendie pénurie d'eau diminution de la productivité hydroélectrique
00:19:06
on a l'élévation de la limite des chutes de neige baisse du
00:19:10
rendement un du tourisme hivernal l'aggravation du risque de crue
00:19:16
donc ça c'est des dommages directs aux installations fragilisation des pentes
00:19:21
dégradation de la qualité de l'eau des sols de l'air modification des milieux naturels
00:19:28
de la composition des espèces et des paysages propagation d'
00:19:32
organismes nuisibles de maladie et d'espèces exotiques
00:19:37
tout ceci ayant un impact sur la santé pas seulement humaine également animal
00:19:43
baisse de rendement dans le milieu agricole et dégradation des services écosystémiques forestier
00:19:51
on a également travaillé sur les opportunités comme vous pouvez le voir mais c'est vrai que si on
00:19:56
compare on a quand même moins d'opportunités qui sont notées dans quand ça sera très local
00:20:05
par exemple diminution dedans chauffage
00:20:08
augmentation des revenus touristique estivale
00:20:12
et augmentation de la productivité énergétique en hiver
00:20:18
et diminution des dommages liés aux frais liés au poids à la neige justement
00:20:24
et puis on espère que ça ira de
00:20:29
nouveau milieu naturel qui pourront se créer
00:20:35
voilà maintenant je vais revenir sur le canton de fribourg donc qu'estce que quelles sont les priorités actuellement
00:20:41
donc la priorité numéro n 7 de réaliser un état des lieux dans le domaine de l'adaptation
00:20:46
finalement c'est de reprendre cette étude de risques de 2014 de la mettre à jour
00:20:51
mais d'aller plus loin en identifiant les mesures qui existe déjà dans les différents secteurs
00:20:58
et puis d'identifier surtout le les déficits on mesure
00:21:02
qu'estce qui manquent encore pour pouvoir s'adapter
00:21:05
et enfin qu'on aura fait ça envoie aussi identifier quels
00:21:09
sont les difficultés rencontrées lors de la mise en oeuvre
00:21:13
estce que par exemple mon créent eux du personnel estimant crée
00:21:16
des budgets et tout ceci afin de réaliser un
00:21:21
un plan d'action un plan d'action avec des mesures à mettre en place dans le terrain
00:21:26
tout ceci étant on le travail aujourd'hui dont la grande stratégie de développement durable du canton
00:21:36
une autre priorité mais non j'ai j'ai parlé brièvement un juste avant
00:21:42
c'est de réaliser des projets pilotes donc vous avez envie de savoir comment on va faire sur le terrain et
00:21:49
en fait ces projets pilotes vont servir à salon servira vraiment mettre en place des mesures sur le terrain
00:21:55
donc le canton en tout cas c'est sur le territoire du compte on a pu
00:21:59
proposez lui projet à la confédération et 5 ont été retenus pour un second tour donc
00:22:06
là on est dans ce second tour et on doit rendre le 17 septembre
00:22:10
un aux projets qui seront plus précis plus précis à la confédération
00:22:15
deux projets seront pilotés par le service de l'environnement ou je me trouve
00:22:20
donc par le plan climat directement et touche
00:22:23
surtout la sensibilisation la communication l'agriculture
00:22:28
on a deux projets qui sont pilotés par des bureaux privés et qui implique plusieurs cantons
00:22:34
un et la thématique de basse sera la faune piscicole et l'irrigation
00:22:40
et on a un projet qui piloté par une commune et qui traitent des îlots de chaleur dans les villes
00:22:47
pour moi ces projets sont très importants pour communiquer avec les citoyens
00:22:52
pour justement leur montrer qu'estce qu'on fait concrètement que fait concrètement le canton
00:23:00
maintenant du point de vue de l'atténuation comment va réduire les gaz à effet de serre ont pour les compenser beaucoup plus
00:23:06
difficile à mettre en place par ce qu'on a pas encore vraiment de base légale pour eux pour le faire
00:23:12
il ya très peu comptons faite qui ont déjà à avancer sur cette thématique
00:23:17
puisqu'actuellement la loi sur le CO 2 élèves raymond niveau fédéral
00:23:22
donc pour fribourg on va définir les jeunes vision contre une méthode aussi un objectif
00:23:28
on va réaliser un bilan un inventaire carbone va proposer ensuite
00:23:34
un plan mesures permanentes permettant de réduire les émissions
00:23:38
et puis on va mettre en place aussi parallèlement un d. m. des puits de
00:23:43
carbone dont grâce aux forêts au seul etc on va encourager aussi la recherche
00:23:52
maintenant quelles sont les aspects légaux dont vous avez dit a pas encore vraiment
00:23:57
de contrainte pour les cantons d'avoir un plan climat mais
00:24:01
certains cantons ont pris les devants et possède déjà un cadre légal
00:24:06
certains cadres sont contraignants dont d'autre part donc là je vous aimez les exemples de genève et neuchâtel
00:24:13
dont genève un cadre légal qui contraignant et neuchâtel un cadre légal mais qui n'est pas contraignant
00:24:19
il a certains cantons qui ont inscrit le plan climat dans leur programme gouvernemental ce qui est le
00:24:25
cas pour le canton de fribourg à eux le canton de Vaud le canton du valais
00:24:30
donc un plan gouvernemental qu'estce que c'est fait disons le programme du
00:24:35
gouvernement sur eux la durée en fait de leurs oeufs de leurs oeufs
00:24:41
élections va dire donc finalement à après 2021
00:24:46
pour fribourg le programme gouvernemental sera modifiée
00:24:51
et on s'est pas vraiment si le plan climat sera repris par la suite donc un risque
00:24:56
que toutes les mesures qu'on met en place maintenant ne puissent pas être ensuite poursuivi
00:25:03
et on a enfin d'autres cantons qui n'ont encore pas vraiment
00:25:07
de personnes de capacités aussi à budgétaire
00:25:11
pour eux pour aborder la thématique time
00:25:16
donc fribourg maintenant en train de réfléchir à comment implémenter un cadre légal pour
00:25:21
pouvoir pérenniser tout ce qu'on est en train de mettre en place
00:25:27
maintenant donc en gros voilà un peu la les
00:25:33
schémas du plan climat comment il va se découper
00:25:37
donc on va travailler sous forme de jeu dulles avec l'adaptation l'atténuation maintenant vous
00:25:42
êtes des pro on savait mieux que moi ce qu'estce que ça veut dire
00:25:45
on a aussi un module projets pilotes un module
00:25:50
le contexte politique et légal et finalement tout ça
00:25:55
ne pourrait pas vraiment tenir en place si on avait
00:25:57
pas les finances la gouvernance et la communication
00:26:06
voici un calendrier on va dire ambitieux jusqu'à la fin de
00:26:11
du plan gouvernemental donc en 2021
00:26:15
pour l'année 2018 ans et en train de réaliser l'état
00:26:19
des lieux et la définition de la stratégie d'adaptation pour le canton
00:26:24
on va développer cette méthode de travail pour réduire les gaz à effet de serre
00:26:28
et on va lancer les projets pilotes d'ici le mois d'octobre novembre
00:26:35
j'ai également la chance d'avoir de juristes qui travaillent sur cet état des lieux du contexte politique
00:26:42
et qui sont en train de définir une stratégie aussi pour la suite
00:26:49
voilà donc maintenant survient la réalité donc c montrait déjà des diagrammes avec beaucoup de couleurs
00:26:56
maintenant la réalité c'est ça c'est qu'on
00:26:59
a une structure bien établie on est dans une administration
00:27:05
les choses sont là depuis longtemps en eux et c'est très rigide
00:27:11
chacun travaille dans sa direction donc là on a cette direction à la direction
00:27:15
de l'instruction publique de la culture du sport ont à la
00:27:19
direction de la sécurité la justice la direction des institutions de l'agriculture
00:27:24
et des forêts la direction de l'économie et l'emploi
00:27:28
la santé et des affaires sociales les finances et finalement la direction ou je
00:27:35
me trouve de direction de l'aménagement de l'environnement et des constructions
00:27:40
donc si cette entité finalement elles sont toutes touchés par
00:27:44
les changements climatiques que ce soit directement ou indirectement
00:27:51
voilà très précisément de qui et qui est à la tête de ces décès direction
00:27:57
non comme vous pouvez le voir et à plusieurs partis politiques donc plusieurs
00:28:02
visions plusieurs points de vue concernant l'environnement conseil concernant le climat
00:28:10
donc pour moi le premier challenge sera de faire communiquer
00:28:13
ces personnes sur cette thématique qui est très complexe
00:28:17
et puis je vous ai mis à la répartition des budgets donc si rien de
00:28:22
de secrets entre ce que vous pouvez aller voir sur le site internet de l'
00:28:25
état de fribourg combien est allouée à quelle direction toutes et tout et
00:28:30
en ligne mais juste pour vous montrer que la direction de l'aménagement de l'
00:28:35
environnement des constructions mais pas la direction la plus riche entre les 7
00:28:41
donc comme je suis rattaché ici que le plan climat et rattaché ici un des
00:28:46
gros défi sera eux justement de trouver des financements pour le plan d'action
00:28:54
donc plus en détail donc on a cette direction de la bête on a aussi à la personne qui
00:29:01
les responsables du développement durable qui rattaché directement à la direction et puis on a plusieurs services
00:29:08
et moi je suis dans le service de l'environnement donc vous imaginez le budget là
00:29:13
que vous avez vu avant les 7% qui sont encore réparties entre tous ces services
00:29:19
ce qui fait que la question de l'argent finalement elle reviendra a
00:29:24
très souvent sur eux sur le tapis pour les années qui vont suivre
00:29:33
maintenant comment j'ai réfléchi à la question comment je
00:29:36
vais faire pour faire communiquer ces personnes en classe
00:29:40
et vraiment quelque chose que je suis rentrant de de travailler donc c'est vraiment en cours
00:29:47
et ça va beaucoup évoluer je pense mais l'idée c'est vraiment d'impliquer
00:29:52
tout les acteurs de pouvoir vraiment travailler en eux avec tout le monde
00:29:59
dans une démarche participative donc on a bien sûr toutes
00:30:04
les directions qui seront représentées dans un comité de pilotage
00:30:08
qui pourront vraiment prendre des décisions sur les grandes voix stratégique
00:30:15
et puis en un comité de projets où là on aura les personnes des services là vous
00:30:19
avez les abréviations des différents services donc service l'énergie services de l'agriculture institut agricole
00:30:26
service des constructions de l'aménagement des bâtiments de la
00:30:30
protection civile service des forêts paysage nature etc
00:30:37
pour pouvoir également avancer sur des bonnes bases on a besoin d'un groupe d'accompagnement
00:30:43
composé de personnes des offices fédéraux dont piaget 1'009 f mais on peut
00:30:47
aussi imaginer que l'office fédéral de l'agriculture pourrait intégrer ce groupe
00:30:52
on aura besoin si l'expérience des autres cantons qui ont certains
00:30:57
ont déjà avancées sont déjà plus on avance que le canton
00:31:00
de fribourg s'intéressant aussi d'avoir leur leurs expériences on va travailler avec les privés et les ONG
00:31:08
moi je pourrais pas travailler toute seule non j'ai aussi besoin de bureau prestataires
00:31:13
qui sont spécialisés dans certaines questions passe le climat c'est très vaste
00:31:17
j'ai besoin de bureau qui sont vraiment spécialisé sur eux sur des points précis pour pouvoir travailler
00:31:24
avec mes différents groupes de travail qui en fait semblant différents modules
00:31:29
donc chaque là je dirais qu'on ait fin août
00:31:35
et on a déjà travaillé on a déjà commencé en fait pousser tous les groupes
00:31:39
de travail ont déjà pris forme donc on est déjà très content dont compton
00:31:44
on a par exemple le groupe de travail adaptation qui déjà formés et
00:31:48
qui va faire des ateliers à partir de du mois de septembre
00:31:52
le groupe d'états travailler atténuation qui a également commencé à
00:31:56
récolter les informations sur qu'estce qu'on aimait
00:32:00
et puis un le groupe de travail projets pilotes qui déjà formé
00:32:04
et le groupe de travail politique légal avec eux des juristes
00:32:10
donc merci beaucoup pour votre attention je voulais aussi peut
00:32:15
être juste avant de déterminer dirk moins une très bonne
00:32:20
première impression faite de ces premiers mois travail je pense que les
00:32:24
les personnes que j'ai vu ses chefs de service
00:32:27
au début ils ont un peu peur du climat impasse qui savent pas
00:32:30
trop de quoi ça parle aucune foi qui voyaient eux les risques
00:32:34
qui comprennent les risques eux ils se sentent très impliqué maison vidal elavon
00:32:40
donc je pense qu'à beaucoup d'espoir

Share this talk: 


Conference Program

Mots de bienvenue
Sylvain Rodriguez, Directeur de l'environnement au sein de la Direction générale de l'environnement du Canton de Vaud
24 Aug. 2018 · 9:38 a.m.
Mots de bienvenue
Philippe Grobéty, Syndic d’Ormont-Dessus
24 Aug. 2018 · 9:47 a.m.
Introduction : «Accompagner le changement climatique : gérer les risques, saisir les opportunités»
Michael Liebreich, Fondateur et président de l’advisory board - ecovillages
24 Aug. 2018 · 9:51 a.m.
Introduction : «Accompagner le changement climatique : gérer les risques, saisir les opportunités»
Thierry Meyer, Président de l’Association ecovillages
24 Aug. 2018 · 9:56 a.m.
Inspiration
Céline Girard, Responsable du Plan climat de l’Etat de Fribourg
24 Aug. 2018 · 10 a.m.
Nature, opportunités et risques
Panel
24 Aug. 2018 · 10:35 a.m.
DeFROST – WeGAW, Etude de cas et présentation des données pour le glacier des Diablerets
Lucille Verbaere, Business Development et Product Manager
24 Aug. 2018 · 11:35 a.m.
Climat et évolution du tourisme (1ère partie)
Panel
24 Aug. 2018 · 12:04 p.m.
Climat et évolution du tourisme (2ème partie)
Panel
24 Aug. 2018 · 12:28 p.m.
Culture et nature, un dialogue d’avenir
Panel
24 Aug. 2018 · 2:19 p.m.
Retour sur l'atelier World café : Créer des eco-villages et des communautés durables avec des actions climatiques - table 5
Stéphane Genoud, Professor of Entrepreneurship HES SO ofr European Network of Living Labs (ENOLL)
24 Aug. 2018 · 3:52 p.m.
Retour sur l'atelier World café : Créer des eco-villages et des communautés durables avec des actions climatiques - table 3
Bryony Jansen, Experte en conception de produits et en durabilité commerciale
24 Aug. 2018 · 3:54 p.m.
Retour sur l'atelier World café : Créer des eco-villages et des communautés durables avec des actions climatiques - table 1
Eric Liechti, Municipal en charge du tourisme à Ormont-Dessus
24 Aug. 2018 · 3:56 p.m.
Retour sur l'atelier World café : Créer des eco-villages et des communautés durables avec des actions climatiques - table 4
Elaine France, Experte en éducation - Fondatrice de Flow In Action et ‘Learn to Move Mountains’
24 Aug. 2018 · 4 p.m.
Retour sur l'atelier World café : Créer des eco-villages et des communautés durables avec des actions climatiques - table 2
Francois Vuille, Executive Director of Energy Centre EPFL – Expert en énergie durable
24 Aug. 2018 · 4:02 p.m.
Présentation du projet AdaPT Mont-Blanc
Ismaël Grosjean, Eric Nanchen
24 Aug. 2018 · 4:17 p.m.
CE2 – circular economy entrepreneurs
Dominik Isler, CEO Swiss Economic Forum
24 Aug. 2018 · 4:33 p.m.
Inspiration: Comptez fleurettes!
Carmen Cianfrani, Biologiste et chercheuse à l’UNIL au sein de la Faculté des géosciences et de l’environnement
24 Aug. 2018 · 4:57 p.m.
Questions - réponses avec le public
24 Aug. 2018 · 5:15 p.m.
Conclusion et choix du thème 2019
24 Aug. 2018 · 5:29 p.m.

Recommended talks

Le changement climatique et ses différentes incidences
Mannava V.K. Sivakumar, Acting Director climate and water
17 Nov. 2012 · 10:13 a.m.
La vie courante d'une PME et ses besoins financiers
Jean-Luc Schlaeppi, EcoWaste SA
18 March 2011 · 8:47 a.m.