Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
26 un et à mon tour de appelé aussi j'appelle une bons
00:00:06
et également demandé sur la scène hébert lorraine format s'installer ici
00:00:10
cependant on s'installe peu étant donné que cela aide avec l'
00:00:14
application la fameuse application speak excusez moi je suis un
00:00:20
vous étiez l'année passée ça me fait pas mal de tête que je reconnais
00:00:23
ici dont vous avez peut être téléchargé cette application speak up pour laver
00:00:28
parce que cette opportunité poser des questions de faire des remarques de contribuer à la
00:00:33
discussion indirectement donc n'hésitez pas j'ai mon téléphone mains avec moi
00:00:38
donc je pourrais regarder au fur et à mesure vos interventions et peut être
00:00:43
pour voir cette les soumettre à nos interlocuteurs donc on vous a entendu
00:00:50
très impressionnant effectivement votre parcours et ce que gilles un
00:00:52
jour quand vous avez lancé votre business vous imaginez
00:00:57
qu'ils émanent martini invite qui allait être repérée par les plus grands et finalement travailler
00:01:02
avec les grands estce que c'était un rêve que vous aviez vous pouvez imaginer
00:01:08
oui alors on a la banque cantonale démarrer n'a toujours eu 7 le rêve
00:01:13
de créer quelque chose pour eux pour la met dans le par le
00:01:17
vraiment pour déployer en romain selon le premier le premier idées nous était vraiment
00:01:23
comment on peut rendre la vie plus simple avec 7 ces mots de passe à qui ce qu'il faut tordu
00:01:30
comment peut faire sa plus simple et le deuxième fois
00:01:33
confesseur ok comment peu la même aussi
00:01:37
créer ses grandir donc c'était vraiment une unité vision qu'on avait vu le début
00:01:44
et vous avez cru et je trouve que c'est impressionnant et justement en vain entendant palais ine bons
00:01:49
qui a lancé en 2009 et d'assise vous êtes
00:01:54
un policy moins sérielle entrepreneurs pas ce que vous avez connu
00:01:59
de nombreuses histoires au niveau des entreprises que vous avez lancé
00:02:03
auquel vous avez participé et magnifique succès aussi faillite
00:02:06
et maintenant vous avez depuis bientôt 10 ans lancé et vert si vous
00:02:10
êtes spécialisée dans la création et la fabrication de machines à café professionnel
00:02:17
et puis c'est bien de problèmes croatie ayant finalement quand vous
00:02:21
entendez ajustements mineurs histoire qu'estce que quelqu'un vous inspire
00:02:27
longtemps
00:02:28
vous pouvez également ce que j'entendais enfaite
00:02:32
tu sais ce que vivent les entrepreneurs c'est d'abord la passion et ça c'est ce qu'on ressent quand on a
00:02:37
la passion bien effectivement on arrive à des résultats et certaines fois quand les très jeunes adultes qui viennent pas tout de suite
00:02:44
vous avez utérus t'acquitter immédiat vous avez été bien conseillé de prix les bons chemins mais effectivement
00:02:51
la première la première chose qu'il faut voir si la passion et après vous avez eu la bonne idée nous est arrivé avec
00:02:58
avec un bond produit c'est une toute future grande valeur ajoutée à ce que vous aviez
00:03:01
développées soit effectivement c'est un gage de succès alors on va revenir aussi votre expérience
00:03:08
l'allemand et la lorraine ça vous êtes à la tête de nîmes avec vous connaît bien aussi et en valais vous avez
00:03:14
die hard conférence récemment d'ailleurs au niveau technique et créé en 1938
00:03:20
et vous êtes un des principaux fournisseurs de micro
00:03:26
micro composants destinés aux fabricants horlogère ici en suisse si 100% suisse
00:03:33
oui tout à fait donc c'est du 100% suisse le principal
00:03:37
fournisseur sans grand mouiller les milliards composant logé par années
00:03:40
90 quelques millions mais on appelle le mérite de faire des
00:03:44
pièces pour eux toutes les grandes marques horlogères de la
00:03:49
si du côté de questions oui ma région pays lagon vous êtes du
00:03:54
petit gardons bientôt lune visite devrait se construire et du côté de sierre
00:03:59
on a entendu et qu'ils émanent vous êtes à martigny et vous restez à martigny
00:04:04
ce que je trouve assez intéressant dans 10 ans vous avez beaucoup de points communs et on va les aborder au fur à mesure de notre discussion
00:04:10
c'est qu'eux dans vos domaines respectifs qui sont très particulier vous avez décidé
00:04:16
pour des raisons diverses de lancer votre business en valais et vous continuez
00:04:21
à vouloir i resté alors que peut être plus simple de se délocaliser etailler
00:04:27
peutêtre en italie en france pour pouvoir avoir des marges plus grande champagnac
00:04:33
ah oui effectivement
00:04:36
de rester en valais c'est un choix pour nous un moment particulier sépare de poursuites raison
00:04:42
les développements qui ont été mis en place pour cette entreprise ont été faites par les valaisans
00:04:47
donc on travaille avec eux la haute école d'ingénieur du valais pour avoir desservons
00:04:53
capable de faire des développements donc il faut rester en vallée par ce qu'on a tout ce qui faut pour ça donc
00:05:01
si oui la solution la plus simple est de prendre les bonnes si
00:05:03
les amener à l'extérieur et sur les diverses entités qui existent
00:05:09
champ libre à des sacs extérieur donc c'est pas intéressant parce qu'encore une fois notre allié lutte ici
00:05:15
certaines cultures comme très bien dit monsieur florenz on a une culture valaisanne et on
00:05:21
a t on accepte cette ténacité qui fait qu'on va arriver en
00:05:26
je suis passionné au départ il faut garder cet esprit il faut favoriser les dépassionnée estce que ça c'
00:05:31
est pas le propre d'un entrepreneur justement être passionné et se dessine caractéristiques bien valaisanne evans
00:05:39
oui je pense que le valaisan eux ils persévérance à ce que
00:05:42
vit la partout tant il était facile quand on sait qu'
00:05:45
on a canton périphériques donc si on veut faire quelque chose ou doit faire j'aime mieux que les autres
00:05:50
après la raison de la localisation valaisanne de notre
00:05:54
matière première c'est vraiment nos employés donc
00:05:57
la partie du moment qu'on s'installer ici et qu'on a dit on a
00:06:02
à une équipe de super performante en vallée y'a assez peu de chance que
00:06:07
l'ensemble a déménagé dans une vallée pardon dans notre cas horlogère
00:06:11
donc il faut vraiment cultivé notre localisation dans les années on est d'ailleurs très content d'être
00:06:16
en valais déjà page valaisan également pas ces conditions cadres sont très bonnes vous parlez je vois que
00:06:22
je voudrais aussi travailler avec die hard que nous avons aussi attrait die hard tout au long de votre carrière
00:06:27
donc c'est vraiment très intéressant liste des infrastructures qui sont dans le canton
00:06:32
et eux nous doit en fait tuant et des machines à café par camion
00:06:36
simplement nous dont nous avons une enveloppe donc c pas c'est pas grand chose
00:06:40
d'exporter nos produits corps donc le côté périphériques
00:06:45
soit un attribut condamne au canton du valais principaux dévaloriser en tout cas pour dire
00:06:49
qu'il peut être pas intéressant donc c'est pas un critère qui relevant
00:06:53
non il faut etre mobile et puis bien ton auto disque abrite donc c'est bientôt enfin on espère un homme
00:07:02
et puis donc on est très vite de moi j'ai vécu eux la
00:07:05
traversée des cantons neuchâtel selon cantonales maintenant va jusqu'à la chaux de fonds
00:07:09
sur une autoroute v. a. viennent eux johnson autoroute donc on
00:07:14
voit vraiment sept sept c. oups ça
00:07:18
ça permet d'aller voir ses clients c'est très important et je
00:07:22
ferai la même chose la même question aussi pourquoi rester aujourd'hui
00:07:26
en valais estce que par rapport à l'i. f. elle peut être zurich
00:07:29
seriez pas mieux entouré avec des gens plus compétent peut être désolée madame
00:07:36
comme avec les services super martigny aussi arrière pouvant aller de soleil
00:07:41
j'avais appelé sérieusement dans qu'estce que vous avez vraiment l'attention de rester ici à martigny oui alors
00:07:47
j'aimerais aussi revenir làdessus c'est ce que le pour nous ce qui exclut
00:07:52
toute l'importance 0 un 7 i coton développe quelque chose avec eux
00:07:58
il a mentionné on a peu de temps pour faire des fois quelque
00:08:01
chose il faut un cadre qui aussi à cliquer perdant à certains calme
00:08:06
et je connais pas tout le temps déranger donc vous n'avez qu'on avait
00:08:10
ici vraiment un centre avec nos ingénieurs qui pourrait vraiment se concentrer làdessus
00:08:15
le développement de la fleur de toute façon on le fait pas ici et on le fait même qu'en suisse
00:08:21
c'est pas ça change rien si finalement et rené ont ici ou ailleurs à lausanne zurich
00:08:27
ça change la les personne qui investissent comme qu'avec les personnes que nous l'a discuté
00:08:32
c. des managers de l'allemagne d'autriche 1'000 investissant suisse apprécient
00:08:38
cette marque qui fait martinez aussi ces mesures et ça fait
00:08:41
la différence et pas différence et puis si l'on peut leur dire non à un centre ici on a des ingénieurs compétents
00:08:47
entrée vérifier la qualité de vie donc sa valeur sur presque cessé
00:08:52
avant on va parler des investisseurs mais le côté de
00:08:55
la main d'oeuvre hyper qualifiés vous êtes les 3 vous avez développé des entreprises qui sont extrêmement précises qui
00:09:01
compétences très particulière donc aujourd'hui vous trouvez on parlait tout à leur
00:09:06
a dit faites que vous étiez piquer des ingénieurs parmi elles
00:09:11
dockès assez difficile d'attirer justement des gens en vallée où
00:09:14
estce que vous trouvez les compétences nécessaires ici sur place
00:09:20
allons on trouve les compétences nécessaires sur place a fait
00:09:24
aucun doute un les besoins du peuple suisse ils
00:09:27
passent de moins attractif mais quand pour avancer dans le projet de votre entreprise grandit vous trouvez effectivement
00:09:33
sur place on a on a jamais eu de problème insurmontable à
00:09:37
eux pour trouver des gens compétents il participe à notre aventure
00:09:41
ce sont des valaisan des gens qui ont été formulées dans le canton alors essentiellement des valaisan même quelques gestes
00:09:47
question du canton pour moi des marchés mais les essais congruents
00:09:54
c'était pas comme nous
00:09:59
la grèce a part on a on a un an on a ici des gens qui eût vit
00:10:04
ensemble et qui travaillent ensemble dans les champs de qualité donc ça il faut le reconnaître
00:10:09
si l'entreprise et l'agrandir dévoilé aujourd'hui c'est parce qu'on avait des gens
00:10:12
de qualité qui ont rejoint l'entreprise donc le plus bel exemple simplement de
00:10:18
savoir qu'on a commencé à des personnes en 2009 ans et aujourd'hui 100 des personnes
00:10:23
ces faits dans les dernières années on a eu vraiment à l'
00:10:26
explosion de l'âme des capacités de la société en avaient besoin de
00:10:29
gens à trouver ici en valais même question du côté un vaste domaine très
00:10:34
spécifique l'horlogerie harnais pas tellement unitaire d'horloger ici en valais
00:10:39
l'arc jurassien tout à fait mais pour parler de du problème de
00:10:44
de trouver le bon personnel on a créé sega texane deuxième startup passion avant 2006
00:10:50
ja wenn technologie très pointu gravure silicium qu'on devait acquérir on
00:10:54
a dû s'approcher les personnels de lausanne qui maîtrisait ceci
00:10:57
et là ont aussi rendu compte qu'on arrive à
00:11:02
faire venir les gens mais de les faire s'
00:11:04
installer en valais c'était pas si facile que ça passe que par exemple si elle épouse travaille
00:11:09
un cabinet de groupe dédie à lausanne sud epi le mari ation
00:11:12
ça marche quelque temps puis ensuite ça s'applique l'autre
00:11:16
donc eux aussi de faire revenir les valaisans c'est pas toujours facile question bien installé dans un autre canton
00:11:21
donc le mieux en fête attraper les ingénieurs à la sortie d'école c'est ce qu'on a fait ensuite
00:11:26
on apprit les valaisans fraîchement diplômée de sion quelques était à l'extérieur piqué revenant
00:11:31
vallée direct après le diplôme et puis on l'aura on affine transmission de savoirs
00:11:37
et là on a eu des résultats très concluants après sur
00:11:41
la nationalité des employé je dirais qu'on erronée en a.
00:11:46
la moitié des employés sont peutêtre pas suisse un chez nous met son pouce entreprend
00:11:50
de passeport suisse gentiment et portugaise armand est tous en train de faire cette démarche
00:11:55
nous ce qui nous importe c'est pas la nationalité de la personne c'
00:12:00
est l'endroit la distance à laquelle elle habite par rapport à la société
00:12:04
vu la personne travaille loin de son lieu de travail moins sera le risque d'être plus risquent d'être
00:12:10
un fidèle à la société et people et risque d'avoir des maladies liées à vos déplacements compte
00:12:16
n'étant pas de petites distances sont nés en suisse lausanne
00:12:21
marquera 7 virgule deux heures à lausanne et à leur tour à leur tour alerte art
00:12:26
vous disiez agile canton préparer la discussion qu'effectivement ce qu'ont apprécié notamment parce
00:12:32
que vous avez fait venir des gens aussi de l'extérieur de l'étranger
00:12:35
c'était de pouvoir vivre dans un milieu avec des conditions 4 sont très agréables donc on parle de martigny
00:12:41
malgré le vent un et qu'à toute épreuve h. effectivement civique etre âgé ça rejoint ce que dit
00:12:47
oui c'est le cas de travail et qu'il faut qu'il faut
00:12:50
créer eux c'est peut être aussi déjà le cas de travailleurs
00:12:55
laisser un peu la même expérience le sexe et des personnes commença à se déplacer
00:13:00
lausanne savent encore eux mêmes et dès que ça peut pas loin
00:13:03
s'avère difficile et il faut créer un cas de travailler ce que cause
00:13:07
qu'on peut permettre de travailler eux un jour à distance ou deux
00:13:12
ou estce qu'on arrive à les faire devenir vraiment s'installer c. il
00:13:16
faut que nous on a eu l'expérience le persan qui vient s'
00:13:18
installer chez celuici s'est toujours bien fonctionner ça n'a jamais pour le
00:13:22
ceux qui font effectivement pas ce palace ça petit peu plus difficile
00:13:27
car on a compris et le fait d'être emballer un an et par canton périphériques poursuit disent ah
00:13:32
mais du côté fribourg deux on a pas de problème pour trouver ou pas trop de problèmes
00:13:38
aidé du personnel qualifié cette
00:13:41
et à en parler le chef du faite tout à l'heure de rester chez
00:13:44
eux en vallée et question qui nous vient au travers de l'application pickup
00:13:49
ces gelées vivante il émane et til pas un risque de perdre le contrôle de son bébé
00:13:55
et puisqu'on peut être certains que l'entreprise va rester en valais puisque maintenant
00:14:01
qu'un jour ils voudront vous rapatriés
00:14:05
oui alors comptant vend
00:14:09
le canton clément dans nos cantons volet le dont on a vendu la
00:14:14
propriété donc non début propriétaire deux qu'il émane d'eux
00:14:19
par contre on incertain maîtrise source sur le personnel sur les
00:14:24
7 personnes qui sont qui sont qui sont chez nous
00:14:27
cette commune une équipe un flux dès qu'on commence à déplacer l'
00:14:31
équipe c s'avère difficile donc non et
00:14:38
ça doit pas être l'intérêt tout comme pour nous c'est évident que si on commence
00:14:43
à toucher cette équipe ça va être un problème pour le succès de l'entreprise
00:14:48
toutes leurs investissements ça tient pas debout si on commença à
00:14:52
déplacer les personnes approuve c'est un gage
00:14:55
de sécurité ne après on contrôle plu en apple contre làdessus
00:15:00
moi je pense donc on fait du bon travail en commun
00:15:03
mais ce que sous la ya pas de raison
00:15:06
cette question et si un des points que vous avez en commun par ce que vous 3 vous
00:15:10
avez vendu ou est en passe de vendre
00:15:14
les entreprises que vous avez à monter
00:15:17
et bernard s. c'est qu'avec ce que l'année dernière vous avez vendu à des allemands autre
00:15:23
votre entreprise nîmes attaque pas tout qui part en autriche à la grève de la
00:15:29
loi fédérale homme ou la non hein on appartient maintenant à un groupe jurassien
00:15:34
ou 8 en pourcent de l'actionnariat représentés par des allemands et
00:15:37
20% par l'ensemble des directeurs des sociétés du groupe
00:15:41
mais je crois pas qu'il faut se crispe et sur ce problème devant parce qu'en
00:15:45
fait j'ai aussi que ça fait partie du site la société créée et développée vendre
00:15:51
il faut se concentrer sur la face créé actuellement c'est comment créer de nouvelles
00:15:55
startups en valais après et après un site chimique valaisan qu'appartient valaisan
00:16:00
ça fonctionne quand même via bientôt plus station de ski qu'
00:16:03
appartiendra valaisan on a fait un travail hier avec effet
00:16:07
serait donc ça fait partie ça fait parti autrichien par ailleurs la c des autres et qu'en soit
00:16:14
je crois que ce sera amenant chacun aura sa raison ses raisons
00:16:19
pour eux pour transmettre sa société je pense c'est pas le thème de la journée
00:16:24
c'est vraiment moi je me voyais pas arriver à 4
00:16:26
vingts antérieurement d'ordinateurs comme monsieur hayek pilote décédé la
00:16:30
puis après atenco courage ça se fait pas partie de ma nature j'avais vraiment envie de dire il va avoir quelque chose à
00:16:37
mais de nouveau des autrichiens des allemands au travers des jurassiens
00:16:41
pour vos gens pénalement ce sont des italiens puisque
00:16:43
vous êtes ben ils ont mis à pied illicéité landy
00:16:49
la société italienne qui participe aujourd'hui à votre entreprise demain
00:16:53
102'021 sera propriétaire
00:16:57
des assises mais l'escape a un danger justement à la
00:17:01
et pourquoi aller chercher à l'extérieur eux ces investissements
00:17:06
alors pour nous on avait tout à fait notre optique 4 ans a transmis eux cela commence à transmettre
00:17:12
entreprise les bonnes questions à régler en interne quitter comment ce qu'on va garder cette entreprise pérenne
00:17:18
j'ai vu grandir à la prime jeunesse on va commencer la seconde
00:17:21
génération par la troisième plut tard donc déjà un moment sait qu'il faut
00:17:27
contre une société comme la nôtre où chaque candidat borné de
00:17:30
fondateurs prix elle a grandi on a passé partout les
00:17:33
les étapes un normalien société pour arriver aujourd'hui et perplexe pose la question du transfert de la société
00:17:40
et pour nous c'est important de seattle et assez tôt et on a pris le temps pour regarder de quelle façon prouver
00:17:46
rente société pérenne d'abord parce que c'est qu'il sait très dommageable de laisser une bonne idée se perdre
00:17:53
deuxièmement les gens qui ont travaillé à construire cette entreprise mérite de continuer à travailler
00:17:58
dans l'entreprise et puis à développer des nouveaux produits pour le futur
00:18:03
et à ce propos je pense comme je ferai donc pas avoir peur parce que l'entreprise qui a n
00:18:10
recherche et développement qui extrêmement fortes n'a absolument aucun intérêt
00:18:15
au contraire et voilà renforcée pour être présent sur les marchés il prit pour sauver
00:18:20
édifié l'ensemble du coup pour nous devons dire dans le livre
00:18:27
les machines à café ménagère en aidant le professionnel donc c'est pratiquement c'
00:18:33
est complètement différent faite pour les systèmes économiques les systèmes de production sont complètement différents
00:18:39
donc on a on a on a fait un choix de rester dans le domaine
00:18:43
du café fruits société qui connaît le café tout en respectant les particularités
00:18:48
donc pour nous c'est vraiment rend la société pérenne donc estce que
00:18:51
ces quasiment inévitable au final de faire entrer des investisseurs
00:18:58
étranger estce que c'estàdire qu'en suisse n'a pas suffisamment d'argent de prise de
00:19:02
risque pour qu'on n'arrive pas à garder ces sociétés en suisse et des propriétaires
00:19:08
voilà alors elle a une différence nous était pas un souci
00:19:11
d'investir de trouver des investisseurs pour développer la société
00:19:15
c'était notre idée ct de rentrer dans un groupe qui fait le même métier cnom
00:19:20
et de pérenniser en fait l'existence de la société en
00:19:24
tant qu'entité indépendante patiemment d'un groupe de fournisseur
00:19:27
indépendant du point de vue de nos clients et y'a eu pas mal d'opérations de restructuration
00:19:34
et dans l'horlogerie ou les sociétés horlogère ont racheté des fournisseurs
00:19:39
d'ailleurs on avait eu des sollicitations par des groupes horlogers
00:19:42
et lors de cette démarche en se rendent compte qu'on allait vraiment perdre notre indépendance
00:19:47
notamment la r et d. comme tu l'aborder il voulait la
00:19:51
la mettre à disposition que du groupe ou même la délocalisées
00:19:55
donc autant donc ça c'était vraiment pas
00:19:58
cette etc conditions disqualifiante pour cette vente
00:20:01
ensuite en tête ont été approché par cette ce groupe de fournisseurs horlogers
00:20:06
bah il faut quand même se rend compte que nous on va aller en a pas de grande tradition
00:20:10
horlogère donc avait peu de chance qui un groupe horloger valaisan qui nous rachète un donc
00:20:17
maintenant je trouve qu'on a quand même encore
00:20:21
on a une existence réelle valaisanne en laquelle on a pratiquement avec cette technique septentaine
00:20:27
employés sur le site de sion la 70 annie qui dépend de cette société
00:20:31
et puis ma volonté notre volonté c'était vraiment t. a. n suite et ça continue
00:20:36
et notre groupe a aucune attention délocalisées régent pourraient également
00:20:40
vous disiez aussi que de votre côté avec l'arrivée
00:20:43
des italiens vous êtes les demandes et négocier exiger que
00:20:47
quoiqu'il arrive l'entreprise et son développement
00:20:51
futur rester en vallée et vous avez un projet justement du côté tiers puis tout à fait au
00:20:56
niveau énervant quand on a commencé ses négociations c'était important pour notre activité récent vallée
00:21:01
tant que ça fait partie du de la négociation de base il puisque c'est d'ailleurs très bien passé
00:21:08
ces contrats totalisant 2016 on a déjà pu d'une année de travail en commun c'
00:21:13
est qu'on cherche des synergies sur quelques points et tout ça fonctionne très bien et
00:21:19
à tel point qu'eux de cette construction qu'on avait pensé faire aciéries était au
00:21:23
départ petite que ce qu'on a prévaut aujourd'hui cet encart s'est agrandie
00:21:27
au fil des mois pour pouvoir effectivement aucune vision d'avenir
00:21:32
beaucoup plus large donc je sais c'est vraiment
00:21:37
c'était la bonne solution et ça nous permet de se renforcer effectivement
00:21:41
droit enfin commencer les travaux de cette nouvelle usine à sierre
00:21:46
janvier 2010
00:21:49
y'a un point aussi que vous avez mis en avant et dans l'arène cette très importante sans risque important c'est commencer
00:21:55
c'est commencer de commencer un projet et de créer de monter la société après ebay vis à vis avis
00:22:01
possible elle survit et ce qui nous amène à parler justement d'eux des cadres
00:22:06
cadre et décède et que vous avez eu les uns et les autre en valais
00:22:11
c. le cas agile aussi ferait ce que vous disiez vous parliez de billard
00:22:15
vous parlez la collaboration avec la HUS avec eric fiat également
00:22:20
ces 3 secteurs ont été extrêmement déterminant dans le lancement dans l'
00:22:24
accompagnement aussi de vote de la création de votre entreprise
00:22:28
oui je veux je pense que beaucoup d'eux et
00:22:33
j'utilise souvent soeur ces vallées ou au niveau suisse
00:22:37
exactement suffisant de pour lancer et puis qu'il faut
00:22:43
qu'on a lancé un peu plus revenir
00:22:45
donc c'est bien fait le système je trouvais l'ont bien fait qu'on démarre et puis après avoir trouvé par
00:22:50
nousmêmes les moyens pour aller pour aller plus loin on a on a eu un entourage de niveau
00:22:58
vallée on a vraiment eu toutes les oeufs tous les acteurs ont aussi nationale et
00:23:03
que la turquie que même sur la bonne personne aussi bien aidé à structurer
00:23:09
et je pense que sans ça on se faisait dans un
00:23:13
simplement pas pu démarrer même un topo de votre côté ben
00:23:17
oui alors tout à fait on a vraiment été aidé
00:23:21
par différents organismes cantons communes a u
00:23:25
notamment syntec mêlant s'appelle cimark donc ces des gens qui nous ont aidés à faire du business plan qui nous ont amenés à
00:23:31
eux ont été faits des mêmes des discussions et les clients potentiels avec eux ont été
00:23:35
or les banques apprend et des aides de la banque cantonale du valais en
00:23:40
valent aussi qui ne se trouve investisseurs mélenchon s'appelle ses cf
00:23:45
vraiment les autorités cantonal communal très à l'
00:23:50
écoute un navire de ensuite en 2009
00:23:53
en ce qu'on a construit notre propre bâtiment sur une parcelle de la ville de sion
00:23:59
son corps la ville qui nous l'avons dû à des conditions intéressantes ont également eu du canton
00:24:04
l'équipe première année de la ceux de la vie de la société une exonération totale et partielle d'impôt
00:24:11
donc je pense que c'était outils sur 10 la donc ça veut dire qu'
00:24:15
on estime aujourd'hui que les conditions cadres que les structures les différents organismes
00:24:21
et qui existe aujourd'hui sont suffisants et déterminant pour un peut être un jeune entrepreneur ou
00:24:26
un entrepreneur tout court pour eux développer valençay développé sens en business si votre avis
00:24:33
on dit tout à fait non à canton de commencer notre activité en 2009 on a eu
00:24:38
j'ai posé deux questions puisque mon code le cofondateur avec lequel on a commencé les bernois
00:24:44
et on s'était demandé si c'était même si ce qu'il fallait choisir où
00:24:48
était le meilleur moyen de se développer ces quelques cantons de berne canton du valais
00:24:52
quand on a fait le tour des possibilités comme après les contacts qu'il fallait ancien rendu compte que l'
00:24:57
on est extrêmement bien avancé au niveau de la de l'aide aux entreprises qui quittent démarrer
00:25:02
et en l'occurrence pour nous ça été un accès simple en fait
00:25:06
c'était d'abord nos propres 2007 comme tout les entrepreneurs
00:25:09
et après on a un nom un ont approché la cécile
00:25:12
f c l'association a donné un nom commun
00:25:18
placé au centre de cautionnement et son adjoint exactement donc ça très bien fonctionné sera ouvert aussi le premier contact
00:25:25
du valais qui nous aider à démarrer après la société grandit effectivement après les problèmes sont quelque peu différent
00:25:32
l'a. c. en je rejoins meme de collecte on a besoin d'investisseurs étrangers ou
00:25:37
nationaux mon nouveau investisseurs pour permettre à la société de passer les taxes supérieures
00:25:42
il prit après effectivement le troisième le palais qu'il faudra franchir ces commenceront à financer la croissance
00:25:49
hélas les difficultés sont un petit peu plus grande tant en l'occurrence pour nous
00:25:53
c'est pas très connu sion valais non un nourrisson qui s'appelle
00:25:57
la s. f. qui suce economic forum qu'itunes organisation qui travaillent et qui
00:26:01
définit la qualité des entreprises pour amener des dossiers bien construit aux parents
00:26:06
et là en l'occurrence 6 qui n'a vraiment définitivement un
00:26:12
et d dans le développement de l'entreprise c'est un essai de bénéficier de
00:26:15
ces deux d'un label de qualité qui est donnée par cette organisation
00:26:20
et qui est une petite et moyenne entreprise avec autant
00:26:24
de capacités et des niveaux de qualité et avec
00:26:27
ça vous pouvez bien souvent qui peut avoir un capital qui va vous aider à favoriser la croix
00:26:34
laissons ça je pense qu'on aurait des difficultés être court donc on entend
00:26:37
bien et envahir venir tout de suite un notamment avec l'i. a.
00:26:42
l'importance de donner des outils aux entrepreneurs pour les accompagner
00:26:46
juste pour rebondir sur les investisseurs un des messages reçoit
00:26:49
au travers de ski casser ni les prophètes dans son pays et suisse investissent à l'étranger les étrangers investis
00:26:55
comment pouvaiton faire pour que chacun remarqué les trésors eux au bout
00:26:59
nos pieds et pas uniquement ceux qui sont à l'horizon
00:27:04
à la l'entrepreneur il est il a souvent un grand défaut c'
00:27:09
est qu'il était donc qui dont un an je voyais le
00:27:12
l'histoire de quel aymone on voit que chaque jour quelque chose qui
00:27:15
se passe qui vont équivaut à droite qui ont la gauche
00:27:18
donc ensuite de se faire encore ça fait beaucoup de ceux de mener sa barque
00:27:23
pis encore disons de se trouver des investisseurs potentiels ou de se faire connaître
00:27:27
ou reconnaître après les choses se passent comme il se passe à eux
00:27:33
il ya aussi des business angels qui sont installant vallée qui sont disposés à aider des sociétés valaisanne
00:27:39
après cette question budget functions milieu donc logiquement dissocier
00:27:44
italien à réciter à linux jura démones passé
00:27:49
7 les microprocesseurs quoi voila comme c'est la logique et oui c'est ce que c'
00:27:54
est je pense que la question c'est pas forcément géographique l'aqesss plutôt
00:27:59
le coût de la compétence à l'ossétie
00:28:03
chez nous était toujours des acteurs plutôt
00:28:07
domaine informatique nouvelles technologies donc scala en suisse puis un mais parce qu'
00:28:12
ils investissent chez nous voilà ce que c'est plutôt soeur
00:28:16
je pourrais aller pour quel stade investissement nunavut des investisseurs
00:28:21
série on a eu des investissements et des investissements début
00:28:26
au format et swisscom acteur donc c'étaient des acteurs suisse
00:28:30
ensuite pour eux l'autre la prochaine fois que la croissance
00:28:34
sur la période des fêtes tester un autre groupe d'investisseurs
00:28:39
ça dépend des fois ça dépend le les compétences
00:28:42
il est quelque chose qui m'étonne dense que vous dites les 3 et ça correspond tout à fait à l'image
00:28:47
on peut encore avoir dû aller essayer ces infrastructures qui sont très positives précédente
00:28:53
et comme quoi les vallées relativement on avance en tout cas aidant par rapport au lancement de
00:28:58
l'entreprise et notamment à la fondation hier que j'aimerais que frédéric bagneux
00:29:02
et avec nos vous poser une question estce que c'est le secrétaire général de bien ce que chacun sait ce que ces
00:29:09
un an de mots et peut être un micro et merci pour dire à quel point
00:29:15
un vous avez lancé maintenant ça fait bientôt 15 ans on jouera frédéric bonjour
00:29:19
ça fait 15 ans vous avez lancé à cette fondation et puis l'idée à la baisse était de favoriser l'innovation et
00:29:24
à 15 ans déjà et sa station valait 8 qui monte je pense qu'on était relativement précurseur entre l'époque
00:29:30
le curseur de mettre en avant un outil pour favoriser l'innovation le contrôle
00:29:36
ce traité sur le sujet assure par d'autres termes je pense en 2004 ont été les routes les premiers en suisse romande en tout cas
00:29:44
et puis maintenant aujourd'hui en demandant vous édite aussi estce que c'est forcément
00:29:49
des startups esquisser des entreprises vous avez dit quelques chiffres amour soutenait alors un maximum
00:29:55
de la partie la plus visible c'est la partie la partie startup mais je pense qu'ils m'ont en fait partie de la part sinon notre batteur
00:30:02
mais notre plus tips effectivement le les porteurs de projets startup
00:30:06
les PME du canton de cameron du canton et puis là sur les
00:30:10
institutions de recherche le h s dit à peu l'institut ca
00:30:15
l'institut du monde à ses compétences qui sont présents tout au long vallée que dans les dans l'entreprise peut bénéficier
00:30:22
vous parlez de la HSSO et je crois que si vous êtes hotel à vous parler d'un écosystème et ça c'
00:30:28
est vraiment très important voit avec l'implémentation aussi de l'UEFL le développement de la HSSO
00:30:33
l'école informatique et des premières la première en suisse vient en
00:30:37
fait tout les éléments extrêmement favorables aujourd'hui à faire que
00:30:41
des entreprises d'enseignements sacrés se développe et pourquoi pas viennent aussi enfin et ce qui semble un peu compliqué un
00:30:48
pas forcément on se rend compte que maintenant une quinzaine d'années d'expérience
00:30:53
dans mon nouveau notre incubateur donc l'accompagnement de startup on a
00:31:00
environ 150 startup traités qui ont été créés sur canton dans la suite du
00:31:03
déchet à andy a pourtant 20% dans de nombreux pourcent de startup qui
00:31:10
poursuivent pas directly to à certains moments mais ce qui apparaît très intéressant c'est que
00:31:16
sur eux surtout les entrepreneurs qui créent des startups ont uniquement ⅓ de valaisan
00:31:23
on a ⅓ de
00:31:26
suisse no valaisans 0 ⅓ étranger donc on voit que le valais devenu un terreau
00:31:30
fertile à la création d'entreprise et ça c'est mon nouveau entre 7
00:31:35
c'est comme ça que le canton souvent perçu entre l'extérieur n'en
00:31:38
sais toujours pas le cas peut être christophe barbier vous êtes le
00:31:43
il était en charge de l'économie et la formation également peutêtre si vous voulez bien lui donner le micro
00:31:48
pourquoi la vallée a encore tellement peinent à changer son image en parle encore du pays
00:31:54
alors que visiblement à on entend la réponse est défavorable à son rival éditeur favorablement
00:32:00
je crois que la démonstration est faite à part les patrons des versus 2000 mode qu'il monk compte on est en train de changer
00:32:06
sur la perception moto qui doit changer lorsque le journaliste économique m'appelle long article
00:32:12
extraordinaire pratiquement publie reportages dont l'agefi dont bilan dans le matin
00:32:16
dimanche consécutivement sur le canton du valais sur cette nouvelle
00:32:19
perception et la première phrase du journalisme des spécialistes de l'
00:32:22
économie s'est toujours vous êtes un canton agricole toutes
00:32:27
je leur dis ces faux vous connaissez pas vote multiple peau commencent à discussion
00:32:31
je coupe la perception est vraiment en train de changer ou joue aujourd'hui avec
00:32:34
sandra gens directrice des editions du nouvelliste je pense que nous lui aussi
00:32:38
va contribuer à cette nouvelle perception du canton je conseille à l'aviation la passion
00:32:45
une bonne idée les bonnes personnes et puis beaucoup se joue avec l'image
00:32:50
je pense que l'image de ce canton pourra changer cette perception est en train de changer et ça va nous
00:32:55
aider à tirer aussi l'entreprise par celles qui sont ici investissent elles ont compris les bonnes conditions cadres
00:33:01
il faut qu'on puisse aussi ne pas si cette image à l'extérieur vous dites ça
00:33:04
mais en même temps ça et là on a témoignage ici là la vraie vie
00:33:08
de gens qui font les tissus économique du valais canton gare de lille bilan
00:33:13
economie du canton et pas très glorieux en fait partie des cantons les plus faibles au niveau du pays b. par habitant
00:33:18
en fait partie des cantons après l'étude de l'i. BS et des moins performants niveau la compétitivité
00:33:25
r. a. on nie bronner parents et les subventions bernois c'est quasiment
00:33:29
la moitié de notre vous avez aimé vous êtes très négative
00:33:33
en associant les frais beaucoup trop était non mais moi je vous donne aussi des faits
00:33:36
on peut s'arrêter sur le PIB par habitant 55'000 fr
00:33:39
mais on peut aussi s'arrêter sur le pouvoir d'achat qui selon des grandes banques comme le credit suisse est pratiquement le meilleur de suisse pour des familles
00:33:45
on peut s'arrêter aussi sur ses conditions car j'ai pas choisi les entreprises qui sont la
00:33:49
source plateau les entités contre vous aimez prévenir et elles ont bénéficié de toutes sortes d'institutions
00:33:56
grâce à leur génie mais aussi toutes sortes d'institutions qui sont mises en place qui sont soutenus par le canton
00:34:01
si on prend aussi la statistique sectaire qui a besoin de rattrapage d'est
00:34:05
en train de se faire en sera pas demain matin ni zurich genève
00:34:08
mais on est en train de progresser cette perception est en train de changer donc arrêtez de nous rapprocher les oreilles
00:34:14
sont négatives voyez plutôt le verre à moitié plein de verre à moitié
00:34:18
vide et la perception de ce canton pas changer du jour au
00:34:22
lendemain moi j'en suis intimement persuadé le valet et avec l'installation
00:34:26
des PFL avec cet écosystème DHES
00:34:29
deuxième partie de ces entreprises qui développent des technologies avec un comportement dans le
00:34:33
numéro deux dans les deux écarts interne investissement entre un et deux milliard
00:34:37
sur le site de viège apparaît lonza cet un canton qui est en train de bombay alors
00:34:43
c'est clair que des chiffres qui n'apparaissent pas dans les statistiques a beaucoup d'indépendants valait
00:34:47
encore quelques branches à faible valeur ajoutée qui pèse un petit peu sur cette statistique depuis
00:34:52
comme en italie du sud ou économie in economies et j'ai pas forcément dans la statistique et je pense que
00:35:00
à vendre au chantage d'adhérents ont leur part les frais de port sondages indépendants
00:35:05
fait aussi que cette statistique est pas tout à fait reflète la réalité statique il attendrait dass pickup s
00:35:12
ces mécènes orlando ça nécessite une réponse relativement courte parce qu'elle peut être intéressante aussi pour
00:35:16
les entrepreneurs qui sont à dans la salle c'est pas avoir à l'aéroport
00:35:20
estce que eux ont parlé de ce canton excentré mais qu'il ait pu tellement on
00:35:24
voit apparaître n'importe où il s agit qu'arrivera peut être un jour
00:35:28
on peut travailler facilement exporter plus ou moins loin s'en sont
00:35:32
matériel mais les repas estce que ça fait un des éléments majeurs
00:35:36
travailler dessus alors je vous invite les réquisitions du nouvelliste vous avez un peu plus aucune brève la semaine prochaine
00:35:41
lorsqu'on aura conférence de presse avec le président la ville de sion pour vous dire quels sont les visions que
00:35:46
son option maintenant pour l'avenir de l'europe on éprouve oui nous indien ment pour l'instant pas
00:35:53
à leur sera pas puisque l'on ne peut être en arrêt gentiment au terme de cette table ronde
00:35:58
peut être que vous avez d'autres questions et remarquable je remercie d'avoir utilisé s pay gap
00:36:05
vous parlez pas ce que nous avons elle interrompt ou pas ce que vous
00:36:08
êtes en train de préparer vos questions la s. q. ayant la
00:36:13
à ce que j'aimerais bien compte terminer justement sur les perspectives on
00:36:17
entend à l'arrière discours politique évidemment qui est très positif
00:36:21
si puisque des politiciens en dans la salle à quel serait le message
00:36:26
que vous voulez leur adresser dans un premier temps et puis peut être un mot d'encouragement pour des
00:36:30
gens qui hésitent à lancer leur entreprise eux aussi un message pour eux pour qui ça en champagne
00:36:38
contrairement à mettre en avant de penser la qualité de l'information qu'on n'en
00:36:41
fallait on en parle pas trop mais en même quelques formations qui est assez extraordinaire
00:36:45
donc quand on en voit nos jeunes universitaires issus du canton ont évité
00:36:50
retour qu'on a sur la formation sont toujours excellent et a
00:36:53
pratiquement pas d'échec ou très peu d'échec donc on a
00:36:56
formation qu'il faut maintenir il faut surtout pas la dégrader
00:37:00
il faut garder niveau d'exigence qu'on a aujourd'hui si on veut aller plus loin dans
00:37:03
l'industrie dans l'économie dans affectant toutes les partout les secteurs qui nous occupe en valais
00:37:09
il prit à part ça je trouve que nos politiques sont présents je pense que si demain un problème
00:37:14
touche le téléphone est monsieur godefroy téléphoner que monsieur blanco qui obligeait ces développements ces gens qui sont accessibles
00:37:21
donc on est pas isolé donc ça je pense que c'est très agréable et on trouve pas ça nécessairement eux partout
00:37:26
et dans tout les pays donc ça c'est des qualités qu'on a chez nous il faut garder
00:37:32
on a parlé tout à l'heure à mener des écrans reçoit au début il
00:37:35
faut continuer il faut améliorer je pense que le monsieur chirac ancien les
00:37:40
l'organisation je connais le mieux mérite certainement le plus de capitaux et
00:37:44
plus de moyens pour encore mieux aider les entreprises qui vont démarrer
00:37:48
il faut qu'on a fait son aura certainement plus de nouvelles
00:37:52
de nouveaux entrepreneurs current moins peur de se lancer par qui sont
00:37:55
très bien soutenu au départ était ce que vous avez envie de
00:37:57
leur dire brièvement assez peu est jeune entrepreneur ou entrepreneuse pasquier
00:38:05
on dira que les sons mais il faut il faut réellement égaler il faut pas avoir peur il faut prendre
00:38:11
les défauts il faut tout de suite prendre les bonnes personnes donc il faut pas rester seule comédie
00:38:18
monsieur le reste il faut absolument pas garder la tête dans les bidonvilles plus isolés c une bonne idée
00:38:24
mais jamais douter prendre les bonnes personnes à bord et puis après ça se passe
00:38:29
ici et les bonnes ça se passe il faut il faut pas avoir peur
00:38:32
surtout jamais douter et berlin
00:38:35
alors par rapport aux infrastructures je pense que le canton vraiment second chemin qu'on voit le
00:38:41
les la nouvelle achevée sur sion qui se construit à côté les PFL il savoir ça va
00:38:46
réseau t. un maximum làdedans je crois qu'ossietzky art qui va s'installer dans ces bâtiments
00:38:50
donc le monde appelle le monde ensuite c'est clair qu'on peut pas eux savante et
00:38:56
premières nations startup au premier canton startup de la suisse par ce qu'on a
00:39:01
pas là la masse critique n'a pas la même masse critique bassin lémanique
00:39:06
après le message politique basque il faut quand même
00:39:09
leur envoyer typique griffon plein de choses bienaimée
00:39:13
valeur du point de vue d'entrepreneurs gérés au niveau de la réforme de l'imposition des entreprises
00:39:17
on a peu à la traîne au niveau des cantons romands puisque là j'ai vu avec le groupe de ce qui se passe dans les autres cantons
00:39:23
ok jusqu'à 150'000 francs bénéfice eux ont et faiblement imposés j'
00:39:27
espère pour tout les entrepreneurs et si vous en faites un peu plus
00:39:31
balandier lourdement taxés encore moi ça devrait changer un peu spécial
00:39:34
devrait changeant et 16% plutôt que 22
00:39:38
mais autrement le conseil interne offre accélérer ses saints il faut du moins là bas
00:39:43
vu de mon côté bureau j'ai l'impression que m. pour la lex weber pour la là pour pas mal de trucs
00:39:49
et font un peu les derniers à apprendre les bonnes décisions cas provient nous explique comment ça va se passer quoi donc
00:39:55
en tant qu'entrepreneur on préfère donner nous la règle qu'après eux les gens suivent les choses sont claires le cervelet
00:40:02
les bons le concept d'andrea aux jeunes c oui lancez vous et tout ce qui font vallée
00:40:08
et puis appréhender pas l'abri des émotions prison qu'il faut il
00:40:12
faut faire ce genre d'aventures de création d'entreprise donc
00:40:16
il ya tout ce qui font valley si l'affaire et le mot de la faim oui alors que pour moi comme je dis
00:40:22
au début je crois que ce que l'important c'est que ça doit venir à
00:40:27
moi donc c'est déjà le cas mais matra choix carrière de créer son entreprise
00:40:32
il faut vraiment qu'on commence tôt lors cette idée moi un jour je crée mon entreprise
00:40:38
et ça c'est plutôt nous ici c'est pas c'est pas les politiques ou ses
00:40:43
paroles mais autre selon nous qu'on ose dire ok moi j'essaye de faire du stand
00:40:48
puis les autre on doit les encourageait on a souvent peu
00:40:51
cependant ici pas forcement le prêtre défend encourageants
00:40:56
il faut vraiment changer ce cette attitude plutôt être positive dense dans cet esprit là
00:41:01
et je pense qu'eux aussi ils en ont pas le politique pour
00:41:04
moi c niveau formation techniquement on et excellent on a
00:41:09
les préfets le mot ou d'autres exemples on est vraiment bons mais qu'estce qui nous manque c.
00:41:14
c'est cette envie entreprenership de b. d.
00:41:19
comment fait que le
00:41:21
rêve entreprenership quel sens elle sait cette vision il faut qu'on transmet sa beaucoup plutôt
00:41:27
pour que ces gens il se lance et plutôt si dans dans la
00:41:31
création d'entreprise et puis sinon vous avez vendu combien votre entreprise
00:41:36
personne n'a osé écrire la question mais tellement cette projection serré ah oui alors c je me rappelle plus
00:41:45
cette agression constante à valoriser la s. a.

Share this talk: 


Conference program

Mots de bienvenue
Vincent Claivaz, Président de la Foire du Valais
4 Oct. 2018 · 10:15 a.m.
Félicitations
Vincent Claivaz, Président de la Foire du Valais
4 Oct. 2018 · 10:52 a.m.
Table ronde
4 Oct. 2018 · 10:53 a.m.
Conclusions
David Genolet, Directeur de la Foire du Valais
4 Oct. 2018 · 11:35 a.m.

Recommended talks

Conclusion
Jean-Claude Constantin, Président de la Foire du Valais
9 Oct. 2014 · 11:22 a.m.