Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
histoire de même que le patron de la formation
00:00:04
gérard raymond directeur du CO 2 un
00:00:07
obligatoire école primaire école secondaire réduirait professeur à l'école des
00:00:12
métiers patrons d'entreprises qui représente le monde professionnel
00:00:17
et vous ont donné qui a présenté un geste responsable
00:00:20
firent économie tourisme et nous avons aussi invité
00:00:24
quelques heures de suite irlande digital pour mettre un peu de grain de sel adoré
00:00:29
voir ce qui l'oppose tout seul sébastien cling responsable roman tout ça
00:00:34
bonjour a tous un
00:00:36
afin de tout d'abord par rapport au studio très concrets dont chacun pour présenter
00:00:41
une branche de l'information pour d'autres avec formation obligatoire monsieur bo
00:00:45
donc j'entends fou doncaster ils ont fait venir le directeur du
00:00:49
siècle qui était le premier siècle avant mi des tableaux interactifs
00:00:53
et premier siècle qui a des ipad ralentit la patrie
00:00:57
selon vous apporter le cycle qui encore les ordinateurs quelle
00:01:01
nous ne puissions font de la classe des délibérations fonda ca sert à faire cet aprèsmidi
00:01:07
au cambodge pour un objet vont eux gérard bonnet a fait pour la première fois
00:01:12
c'est exactement aujourd'hui l'état du parc dijon digitale du valais et s'implanter en ce que je pense
00:01:18
que je viens de décrire entre vous et d'autre notre cycle très concrètement pour un poste entendu de d'e
00:01:26
professeur si vous dites demain y'aura un cours de culture générale du mérite
00:01:31
une par semaine à l'école primaire iowa deux profs dans votre
00:01:36
centre scolaire qui ont des décharges 10 heures par semaine pour s'occuper que digital
00:01:41
et puis y'aura étape interactif partout
00:01:44
des ipad tout élève tronçon juste pas
00:01:49
ça sera un rêve mais plutôt un cauchemar je pense que c'est vrai qu'eux actuellement
00:01:55
on a trouvé numérique à l'école dansante scolaire particulièrement c'est vrai qu'en
00:02:01
cette poussée jacques établi en 2007 donc avant les iphone avec les ipad déjà en deux
00:02:07
1'012 et autre mais c'est vrai que ce qui m'a frappé c'est surtout
00:02:11
et la collaboration entre les enseignants et le fait que des champions d'enseignement
00:02:17
ont montré aux autres enseignants qui avaient des plusvalues qui avait des choses qui
00:02:21
permettait à un enseignement plus facile avec certains outils qui étaient là
00:02:26
puis surtout ça qui nous a motivé à continuer dans ce sens la très concrètement d'utiliser l'ipad pourquoi l'école
00:02:32
alors on l'utilise notamment pour les élèves 10 pour leur permettre de lire des données pu facilement sans que l'
00:02:38
enseignant soit toujours derrière donc il peut mettre des petites
00:02:41
oreilles est etc ont utilisé également pour les drill
00:02:46
primaire mathématique enfoncer autre avec l'appareil corrige beaucoup plus vite qu'un
00:02:49
enseignant il permet à un élève d'avoir eu notons correction immédiate
00:02:54
et puis c'est vrai qu'aussi on utilise des graphes heure par exemple pour
00:02:57
tout ce qui les fonctions alors dans les fonctions c'est un résultat spectaculaire
00:03:01
les enfants au lieu de faire deux graphiques parcours ils en font 50 parcours sur les tablettes
00:03:06
et donc ils apprennent beaucoup plus vite comment ça fonctionne et puis y'a des progrès qui sont assez significative de
00:03:13
ce que la proportion de 50% prof qui suit 50% qui on peut aller jusqu'au niveau je vous
00:03:19
au départ était assez juste mais actuellement je pense que c. on est plutôt
00:03:23
à 75% qui eux qui sont convaincus par l'outil numérique
00:03:28
une culture générale numérique sur la violence qu'il faut après 10 ans pour changer vers lequel on voit donc
00:03:35
un peu de temps à mais estce qu'il faut une culture
00:03:38
générale numérique applied informatique aussi clairement l'informatique aux citoyens a plu
00:03:42
il faut aller beaucoup plus vite et puis d'après ce candidat henry poulaille faux
00:03:45
dans les 3 ans ya une humeur de culture générale numérique à l'école primaire
00:03:50
c'est vrai que les premiers éléments qu'il faut souligner c'est dans le plan d'études roman qui a été édité en mai 2010
00:03:56
bâle numérique ça existe quasiment pas donc on avait quelques
00:04:00
bribes on l'a utilisé comme eux pensent transversale
00:04:04
général utilisés dans toutes les branches maintenant il est vrai qu'avec l'évolution
00:04:10
ça serait peutêtre intéressant d'avoir en tout cas une heure par semaine
00:04:13
à la grille horaire de l'informatique en tant
00:04:17
que science appartenant alors ça c'est la grande question la place de quoi mais je crois qu'eux si on regarde
00:04:25
les écoles on a le plus d'heures d'école donc je suis sûr que notre conseil d'
00:04:29
etat d'enseignants large campagne ayant versé dans plus d'accord mais il vous est enseignant
00:04:36
à l'école des métiers dont composant des gisements de l'apprentissage
00:04:41
politique de langue téléphone le valet pour l'instant
00:04:46
qui se posent quelques problèmes à louper le virage du bilinguisme
00:04:52
les gens qui sont à l'école obligatoire mathématiques en physique sont moins bons que à l'époque
00:04:57
vrai par kilo de virage du numérique qu'estce qui doit faire connaître par
00:05:01
l'hôtel virage numérique par rapport à la formation professionnelle d'après
00:05:06
alors déjà auparavant pas ou pas par rapport à la formation professionnelle des jeunes en formation obligatoire
00:05:11
pour moi ou profiter de notre petite taille début notre dîner dynamisme pour pouvoir déjà
00:05:17
mettre alors eux dans la formation mais d'abord un pas vers le numérique
00:05:22
pour que nos puisse accueillir les jeunes qui viennent dans la formation professionnelle avec déjà de cette
00:05:28
appétence assez à ce domaine donc plus de cet accord aucune subvention introduction avec obligatoire
00:05:35
qu'estce que vous dites aux enseignants qui dirait bien cette chose déjà faire école
00:05:39
obligatoire et assez de problèmes à régler et à d'autres problèmes sociétaux
00:05:43
ration des problèmes de langue de tous ces problèmes la s. q. ont encore les faits la force et les compétences aujourd'hui
00:05:49
pour intégrer cet aspect là qui obligatoire selon le professeur soit
00:05:53
combien ça alors peut les comprendre bien évidemment en jeu
00:05:57
selon eux aussi des problèmes heu je dirais qu'il qui viennent en plus
00:06:02
de notre programme de base mais c'est pas quelque chose quand on
00:06:06
le choix le la numérisation vient elle vient en force et aujourd'hui notre
00:06:10
système d'éducation soit il se met à la page et puis on
00:06:13
reste au top soit on s'est passé devant et puis là on
00:06:17
va perdre de qualité de la qualité dedans et ce pour quoi
00:06:21
ben justement c'est ce que je vous ai tout alors pour moi c'est quand on loupe le coche
00:06:25
on passe à côté de ça et on peut pas se le permettre aujourd'hui discussion rester compétitif
00:06:30
là c'est plutôt l'industriel qui parle mais si on veut rester compétitive par rapport aux pays étrangers je pense par exemple
00:06:36
on doit rester à la pointe encore rester innovants père n'a pas le choix de faire ce
00:06:40
pas du numérique d'accorder un professeur indique cette part sera plus difficile si on enlève
00:06:45
avec l'harmonisation et de thierry profession qui sont dans l'industrie supprimer on invite alors l'image
00:06:51
et des propositions qui seront toutes plasticien peut être un peu difficile apprentissage plutarque aujourd'hui franchement
00:06:57
c'est le seul point où je peux pas tout à fait d'accord eux possèdent des structures
00:07:03
pour moi ça sera pas plus difficile si on sait préparer les jeunes à se pas là
00:07:09
mais sinon si on aussi on attend trop ça sera extrêmement
00:07:12
difficile et là on va faire attention non
00:07:16
location idées encore aujourd'hui d'excellente qualité ne doit pas sa censure dans laurier purement rapidement prendre pas là
00:07:23
pour montaigne vous êtes responsable de la filière économie tourisme la gestion
00:07:30
vous avez vous enseigner comme sa cathédrale avec le divin mais un petit truc comme ça vous allez pouvoir enseigner
00:07:36
voyons horizontale les élèves s'appelle plus de choses que les profs vous avez vu ça
00:07:42
mais de nostalgique de tout ça de profs ex cathedra acquis qui tiennent
00:07:46
theory puis les élèves qui prennent des notes et puis j'ai fini
00:07:50
déjà fini à la jeunesse à 25 ans comme ça et encore des auditoires et tout ça
00:07:54
quoi qu'il en parle dans un beau je vais rejoindre ce qu'a dit
00:07:59
c'est pas un ces bonnes questions à se poser en peu de nostalgie de quelque chose ça
00:08:04
fait désormais souvenir je constate une chose que la numérisation est un phénomène très masculin
00:08:11
salazar connaît des hommes ici ça c'est un autre aspect à discuter
00:08:16
mais et je pense que la grande peur en tout cas ce que
00:08:20
je constate une hausse et la peur qu'on impose un outil
00:08:24
sans instaurer un principe d'enseignement je pense que la digitalisation
00:08:29
est un outil qui la suivent principes pédagogiques lorsque
00:08:33
l'enseignement va rester le même défi qui est aujourd'hui mais simplement que les moyens sont différents
00:08:40
nous avons par exemple instauré depuis deux ans maintenant un format densément combinant différentes chapelles active académie
00:08:46
où les gens ne suivent plus du coup pas de ya pas de d'enseignement en classe
00:08:51
les profs deviennent des coachs et ensuite on se demande quels sont les outils
00:08:56
nécessaires pour acquérir les compétences et puis là on tombe dans les compétences
00:09:00
social mélangé avec ce qu'on appelle les compétences professionnelles qui sont nécessaires à ces
00:09:06
gens là pour réussir leur vie professionnelle et ça marche ça mange pas
00:09:10
alors ça marche très bien encaissé quelque chose qui existe en suisse changer un invente
00:09:15
après donc on reprend donc ça fait des dizaines d'annexer essayiste en finlande essayiste en espagne
00:09:21
et ses pas et ne sait pas lui sait que jusqu'a fait ses preuves
00:09:25
et ces gens là ont des compétences que non pas un
00:09:28
les étudiants auxquels ont enseigné avec les méthodes ex cathedra
00:09:32
c'est possible de faire sans doute la jeunesse de la société des climats académie là où tous se retrouver à 3 heures le apéritives
00:09:40
alors c'est toujours à la vision caricaturale de la dose fait
00:09:43
germer à voyage en algérie plus court de l'
00:09:46
examen plus profond et cette tendance la commission de l'école trop alors ya ya comme partout et des
00:09:53
ce que la forme dévaluation change qui en a pas donc je pense que
00:09:56
c'est largement applicables alors on a aussi lancé dans cette expérience
00:10:01
et des endroits il forme des ingénieurs commissariat et c'est très large
00:10:05
fédéraux commence quelque part donc on a relancé aucune classe pilote sens
00:10:10
le premier janvier vous aurez pour la première fois votre histoire monsieur digitalisation
00:10:15
robe agneau était à engager la jeux sociaux et son boulot cidessus digitalisation festif et 8
00:10:21
heures le matin ses ambitions on avoue un peu d'inviter l'année prochaine
00:10:27
le même engagé dans un salon c'est alors soyons je sais pas moins qu'il a engagé
00:10:32
sur le niveau de lâcher ses sauts c'est toute la suisse romande tiens monsieur t
00:10:37
si on connaît bien la suisse s'est fait de beaucoup de consensus de discussion
00:10:42
et de réunir les bonnes volontés dont connaît enlèvement au haut débit la chose que je trouve très bien séquelles
00:10:47
prise de conscience de tout le monde qui a nécessité de réunir les bonnes volontés c je trouve
00:10:53
c'est ça qui est plus important c'est qu'on enlève
00:10:56
cette impression aux gens qui vont devoir tous tout réinventer
00:11:01
c'est là pour moi ce qui est ce qui est primordiale c'est cet encadré les gens
00:11:05
dans ce qui est un processus et de leur montrer qui a des moyens qui a
00:11:09
plein de gens je cité les mots je cite tout ce qui était trop poli
00:11:13
y'a plein de ressourcement cette question de métier ressources lin et du temps à disposition des
00:11:19
christophe barbier vous êtes politique de l'histoire le conseil d'état ou de boulot
00:11:23
c'est respecter les budgets de fixer des priorités appliquée réalise ainsi votre boulot
00:11:27
alors voyez les humeurs de culture générale numérique à l'école primaire
00:11:33
toutes les plus inondations comme celui des un 5
00:11:38
si 1'000 francs par année à chaque fois un monsieur digitalisation dont chacun peut près
00:11:47
on collait j'ai tout ça
00:11:50
veut sortir 3 priorités à mettre en place dans les 5 ans plus
00:11:54
et quand vous sortez les quelques vous réaliser
00:11:57
je crois que les deux aspects les plus critiques pour la digitalisation en
00:12:01
à mon sens la première chose c'est la formation des enseignants
00:12:04
et je salue vraiment l'initiative de cette journée aussi vous avez dit
00:12:08
au début le mercredi aprèsmidi faire autant les envies volontairement personnelle
00:12:12
2006 à succès fantastique donc l'intérêt et la si j'ai rarement de x est un pourcent
00:12:19
aussi des rats sont motivés par cette digitalisation je pense que le message est en train de passer on en parle partout
00:12:25
et notre rôle c'est préparer cette génération à l'école obligatoire
00:12:29
de pas délaissé les fondamentaux s'était dit par le professeur
00:12:32
les mathématiques l'élan et puis rajouter 7 étages digitalisation
00:12:37
trajet pour remplacer l'ancien passait par remplacer
00:12:41
alors y'a des approches on a dit le père a été conçu un moment donné ou
00:12:45
ça n'existait pas la digitalisation l'air pas mal de sentir que pendant
00:12:50
pour la suisse germanophone existe il est cette époque la digitalisation existe
00:12:55
il en a choisi de ne pas bouleverser pour l'instant la et horaires on a
00:12:58
choisi que tout l'aspect on appelle avec seulement un peu banc par conséquent passionnel
00:13:03
on le rapproche plutôt des mathématiques par ce qu'on est dans le même système logique on a dit qu'on est tenté mathématiques la physique
00:13:10
et puis pour le reste et bien ce qui est la robotique de
00:13:12
là de la bureautique traditionnel et puis de l'éducation aux médias
00:13:18
il a aussi un certain nombre de danger contre lesquelles on voit se prémunir lorsqu'on parle par exemple d'internet et bien tout ça peut être intégré dans
00:13:25
la grille horaire en vigueur de culture générale numérique par ailleurs primaire c'est
00:13:28
quelque chose d'utopie réaliste dans cette fois quelque chose d'utopique mais
00:13:32
si on sait et on va devoir maintenant se poser la question au niveau du programme roman va me plaire
00:13:38
et bien de savoir sous quelle forme ovale implémenter on est en train de discuter avec les autres cantons latins
00:13:43
au niveau du secondaire deux donc ça veut dire du collège là on a décidé au
00:13:47
niveau national de la CIP dans les deux ou 3 prochaines années
00:13:50
de la d. g. comme discipline obligatoire c'est un peu paradoxale 35 ans
00:13:54
après le maquis sans récemment ordinateur on parle maintenant d'intégrer au collège
00:13:59
principe jet set qui se dessine à la voie académique l'informatique séparer complètement
00:14:03
survenue il faudra aller vite il faudra si possible aller plus vite
00:14:06
que nous collectif si vous avez enfin fait la radiographie école valaisanne par
00:14:10
rapport au moyenâge et bois critique les moyens techniques réajuste jamais dessus
00:14:15
combien ça coûte et vous savez maintenant l'état des lieux on va parler
00:14:18
tout sociétaire du wifi libre les sociétés de fibres tant par les ipad
00:14:23
ça fonctionne en ait un sens un peu partout comme ça va coûter un canton comme le valet pour tout le monde soit
00:14:28
équipé pour qu'on puisse parler tous la même langue comédie professeur commerce recrute alors d'abord aujourd'hui létat départ
00:14:35
en effet au niveau du nom d'ordinateur vous avez dit souvent l'
00:14:38
ordinateur de la communauté complètement usagers K50 ans voire plus
00:14:42
les recycler dans l'école primaire cessa et peu profonde l'atlas complètement
00:14:46
usagers cet état aujourd'hui de beaucoup de place dans le canton
00:14:49
cette étude et légal mais dans successivement deux pourcent des écoles ont répondu on voit aujourd'
00:14:54
hui que létat a est assez difficile si on le voit aux communes prenaient conscience
00:15:00
etat ainsi des communes qui ont ce rôle d'équiper les écoles eux
00:15:03
aujourd'hui et on est vraiment tout début via un ordinateur
00:15:08
pour rappel le récit s'élève à l'école primaire import 4 est mis sur le canton et ça
00:15:13
vous donne pour le comparer au niveau national ou international ont été très présente sous la moyenne suisse
00:15:18
on est derrière le kazakhstan derrière la roumanie derrière pas mal de pays qui sont pas forcément
00:15:22
les plus enviable aujourd'hui ce critère organe connaît en parallèle ce poste connect hérité
00:15:27
d'équipements informatiques sur des tablettes des ordinateurs portables en termes
00:15:30
de sécurité informatique on est vraiment dans une situation
00:15:35
antédiluvienne comment il va falloir regarde maintenant
00:15:40
on peut attendre si c'est l'affaire des communes on peut attendre que ça se passe mais on va faire cette digitalisation il faudra programme d'impulsion
00:15:46
on va voir maintenant on est entrain d'étudier avec les finances avec les communes de
00:15:50
voir comment on va essayer de donner ce coup d'accélérateur il le faut
00:15:54
via la formation des enseignants l'on a tout un programme en lien avec les PFL
00:15:58
avec h. s. pour progresser plus rapidement et formé 100 à 200 enseignant par année
00:16:03
école obligatoire pourrait vraiment les ambassadeurs qui rend cette passion qui pourront donner cet enthousiasme
00:16:08
current pas le syndrome du vice caché todd stern a vécu à notre époque où le professeur avec elle son avance
00:16:14
sur nous c'est vraiment pas le but il faut de l'enthousiasme pour la passion et l'optimiste été
00:16:19
aussi donner aujourd'hui par exposer pendant vingtsept isis ensuite vient l'équipement informatique il
00:16:24
a il faut un coup d'accélérateur les comptes de l'état sans vent
00:16:27
je promets rien passé dans le fait tirer les oreilles mercredi prochain formé comme mes mais je pense que la discussion avec
00:16:33
les communes sérieusement il faut les secteurs de l'argent vous
00:16:37
voyez cet extérieur directeur roman de digital suisse irlande
00:16:41
médiatrice surprenant tout alors et dit paradoxalement aujourd'hui j'envoie unique
00:16:46
si on sait les élèves ayant des écrans toute la journée à la
00:16:49
maison derrière la tablette derrière tout ça dit communs à
00:16:53
des problèmes profession de telles celles contraires fonctions comprennent ceux d'entre
00:16:57
vous et sciences humaines pour gagner la bagarre digitalisation pourquoi
00:17:02
en fait il est pour démystifier ces règles actualisation s'est adressé plus de tant
00:17:06
de temps devant un écran n'ont pas déjà plus que dans son lit
00:17:09
donc ce qu'on peut faire beaucoup plus que 5 idées cette énergie accepter les conséquences
00:17:13
de la troisième révolution industrielle qui effectivement vu l'avènement d'informatique à travers vivement
00:17:18
15 années et aujourd'hui la digitalisation va porter plus d'
00:17:21
humanité et la permettre effectivement commune horizontale de l'information
00:17:25
cet horizon dé va permettre d'échanger et d'avoir un échange de pair à pair
00:17:29
c'est dire que les enseignants retenir des coachs pour les élèves des classes
00:17:35
donc cette ville dynamique qui va nous permettre à chaque individu d'être plus proches et d'avoir ce
00:17:40
côté plus humain essentiel qui aujourd'hui nous fait défaut suite à cette première cette troisième révolution industrielle
00:17:47
je pense au contraire justement ça fait plus d'humanité et ça c'était un élément positif
00:17:50
de la consommation d'énergie que vous attendez vous informations obligatoires en suisse en règle générale
00:17:56
à quel niveau de reagan élèves pensent avoir un élève qui arrive à la fin de cycle afin de
00:18:01
je suis tentation à 15 ans et gervais et bien agace pense qu'il faut vraiment avoir
00:18:05
un équilibre avoir effectivement je pense qu'on a donné peut être jusqu'à maintenant
00:18:10
sommation est réformé sur l'aspect plus mathématique physique science et aujourd'hui on a
00:18:16
besoin de revenir sur les humanités et donc on va utiliser la translation numérique
00:18:20
et cette action solidaire c'est cet héritage qui sont eux qui sont très automatisable et on va
00:18:26
donner plus de temps et d'espace pour redonner et l'espace aérien aux sciences humaines
00:18:31
donc c'est celle là je pense que l'école l'école obligatoire doit aussi donner cet espace
00:18:36
état donné à la fois des sciences et techniques qui vous permet de comprendre la pensée rationnelle mais doit aussi permettre
00:18:42
à des enfants de comprendre et décoder l'information qui la formation devient horizontal tout le monde de la
00:18:47
poste et du monde peut à la mettre à disposition est donc essentiel de canon fondée
00:18:52
adulte puisse comprendre cette information est pertinente ou pas également être sa concentration élevée partiellement
00:18:58
l'esprit critique cette développement justement de sa capacité à se faire confiance
00:19:02
comprendre quelles sont les compétences qu'on a
00:19:07
individuelle donc c'est comment un développement individuel un développement autour de la personne et ça je pense que c'est
00:19:13
essentiel à l'école doit permettre de développer ses compétences je demande en galice propose qui a été dit
00:19:20
à singapour m'avait dit les élèves apprennent à faire de la programmation
00:19:25
de 7 à ce qu'on veut en suisse pourquoi cette
00:19:27
différence là je dirais qu'il faut être en retard en avance aujourd'hui en date innovants tout en sus pas trop tôt
00:19:33
vous attendez quad à un élève qui a 15 ans qui fit l'école obligatoire et
00:19:37
qu'estce qui doit consister à ses élèves et comment il le fait ça
00:19:40
alors il doit avoir une bonne culture générale je ne pose jamais culture générale
00:19:46
culture générale numérique vous avez utilisé plusieurs fois le mot culture générale numérique
00:19:50
pour moi ya pas un aspect de la culture générale donc numérique intervient par
00:19:54
la physique les mathématiques le français on peut utiliser des moyens numériques et
00:19:59
on peut apprendre aux moyens du numérique et même apprendre le numérique dans cette
00:20:04
discipline le mot algorithme luimême je vous rappelle qu'un mathématicien persan
00:20:08
la manière dont vous êtes donc en colonne 7 algorithmique parfois c'est simplement changer de la manière
00:20:14
dont on approche des problèmes qui permet de rajouter du numérique dans les choses qui son existence
00:20:20
cette culture générale numérique et déjà accessibles à cette première chose singapour c'est vrai ils ont mis par exemple
00:20:26
les fins tant en gros accent sur la programmation au brésil suisse singapour mon aura toujours entendre ta
00:20:33
si tout va tout type de plus en avant et si on créé une première génération
00:20:38
de jeunes qui ont cette culture générale et là on aura pas
00:20:41
suivi singapour n'aura peutêtre un peu plus audessus de singapour
00:20:45
et puis apprendre la programmation quant à cette base la c'est d'autant plus faciles à son encontre
00:20:50
j'ai peur de la parler de comparaison de la roumanie avec d'autres pays cet ordinateur être important ce que c'est comment calculer
00:20:56
la qualité la numérisation de cet enseignement inscrite dans une heure par classe
00:21:00
comment on calcule grâce à concurrence du voilà je pense
00:21:03
que si on se fixe déjà sur l'ordinateur ou on le voit un aspect très important donc si vous si vous
00:21:10
si vous utilisez un ordinateur pour donner corps à ce que cela numérisation vous avez raté le débat
00:21:15
parce que le téléphone que vous avez dans votre poche la voiture avec laquelle vous avez utilisé
00:21:21
les délégués enfin toute rentre ordinateur dans la voiture que vous utilisez aujourd'hui donc il faut pas
00:21:26
mettre un ordinateur nécessairement donc au fond de la classe et dire la culture générale générique
00:21:31
c'est là que ça se passe dans la culture générale numérique ça se passe partout dans
00:21:34
tout ce que vous faites au quotidien ces défis là qu'il faut réussir à trouver
00:21:38
quels moyens estce qu'on peut utiliser pour amener cette sans que cette sensibilité
00:21:41
la dont les disciplines et pas relier sur les disciplines pour éparses
00:21:48
on peut prendre en compte le montage un tableau
00:21:50
ici on a 5 heures donc
00:21:53
la discussion mais le budget que vous posez vos questions
00:21:57
survivants d'organisation au professeur alessi
00:22:02
oui
00:22:03
en juin passa migros si possible dans la salle 30 micro voilà
00:22:17
je remercie sincèrement gens jeremy avant votre avis quentin la réaction de l'
00:22:22
un et ce qui se passe dans la silicon valley métier
00:22:26
le revers de la digitalisation ce qu'on a entendu puisque vous en pensez
00:22:33
une réaction soit à l'école à quel niveau donc celles effectivement le repère de radicalisation
00:22:44
non alors le retour en arrière aidé il est juste pas permis malheureusement je pense que le
00:22:49
les changements sont tellement enclenché pis on dépend déjà tellement maintenant des outils numériques
00:22:53
qu'on peut avoir pour je pense que beaucoup de gens peur c'est pour ça j'ai cité le problème de la confiance numérique
00:22:58
ça c'est quelque chose qui peut juste de retenir la société évolue beaucoup la silicon valley et elle est en train de perdre
00:23:06
la guerre de l'indemnisation la ville de france déplacé depuis quelques années vers la chine
00:23:11
la chine est en train de deux mètres de haut legrand qui engage le football
00:23:17
si on pense qu'on parle beaucoup de gafsa presque dans notre culture générale on utilise des compagnies occidentales pour
00:23:23
mesurer le poids des compagnies chinoises pas du tout les autres pèse aussi lourd et bientôt le seront
00:23:28
plus lourd depuis peu ils sont déjà beaucoup trop loin donc c'est plutôt vers eux qu'on doit
00:23:32
regarder pour être certains que c c c passait ce jourlà qui représente un coût
00:23:37
et comme valait un modèle qui légèrement des autres and co de revenir en arrière c'est
00:23:41
pas possible société celleci vous disiez maintenant je pense qu'on a peur du pétrole
00:23:46
aujourd'hui arrêtez tout ce qui est peutêtre que oui on peut avoir peur mais on a besoin de sources d'énergie donc il faut se poser
00:23:53
la question comment on peut le remplacer ton repas revenant donc le
00:23:56
backslash sur le numérique il faut éviter en donnant confiance aux gens
00:24:01
cela suppose que la principale
00:24:04
si votre question
00:24:10
c'est votre question je termine monsieur le pays
00:24:14
on vous antiviraux
00:24:22
j'ai bien apprécier les deux dernières années
00:24:25
parler de si on place un ordinateur enfants classé déjà louper
00:24:30
donc et ses manières de penser et de manière raisonnée
00:24:33
de réfléchir de se positionner face à ce qu'on met dans la machine en ce qu'il en sort
00:24:37
et de commencer influencent la citoyenneté etc mais
00:24:41
au niveau des puisque vous auriez à donner
00:24:44
en termes de programmation en espèces et qui sont adaptées aussi à la
00:24:48
maturité ex taxes taxe que vous avez a à dire làdessus
00:24:55
on utilise différents moyens donc l'exemple de reboisement beaucoup donc ça c'est une bonne manière de faire une introduction
00:25:01
à la logique procédural que je vis tout algorithme c'est quelque chose qu'on peut
00:25:05
utiliser assez vite dans différents types d'activités et puis comme vous le montrer
00:25:10
deux en l'homme qui nous a fait cette démo des barrières de code de la machine elle
00:25:13
utilise du coton qu'avec le même artefacts pouvant ensuite sert d'introduction à la programmation donc
00:25:21
on lit souvent par exemple repas demander à tout le monde savoir programmer parce que le boulanger
00:25:27
d'abord programmés plus tard c'est vrai je ne pense pas qu'un jour mon boulot je vais devoir voir programme un ordinateur
00:25:33
par contre ce qu'il faut c'est de dire qu'il n'est pas touchés par ce
00:25:36
genre de chose si vous prenez votre iphone maintenant que vous avez donc l'autre des boulangeries
00:25:41
vous allez voir les quelques boulangerie dans la ville de martigny qui ont déjà compris qu'il peut faire du marketing numérique
00:25:47
corboz que ceux qui sont capables d'utilisation de technologies ils ont compris qu'il possède sa s'adresser à un
00:25:51
public qui utilise des moyens constants de communication et sont capables de mieux faire leur travail repas pris à programmer
00:25:58
mais on a appris les bases nécessaires pour pouvoir évoluer dans un monde qui me lisent et qui les aident à mieux faire leur
00:26:03
travail à 4 heures du matin il maitrise comme encore du pain et font part de la programmation maison la conscience publique 16
00:26:13
en termes de
00:26:15
distance crédit contrepoids ego plus bonjour c'est vrai que je me posais micro peut être
00:26:25
distance d'une fonction qui prend deux variables café désolé vous avez entendu sur
00:26:31
le plan technologique l'intervention sociale en termes de formation citoyenne interne
00:26:37
comment je me positionne quel ma posture par rapport à ceci en termes de mettre ce
00:26:42
qui a été dit avant l'introduction et encadre et qui est un enjeu majeur
00:26:46
mais je pense que là on puisqu'on oppose aux disciplines qui met en question je vous ai dit
00:26:51
il faut bien plus au pied du sens éthique des technologies pas un cours d'
00:26:54
éthique il faut qui et je vais certainement l'université en tout cas
00:26:58
discussion sur les politiques publiques en relation avec la technologie économie cantonaux pose
00:27:03
dispute en histoire obligatoire pour supprimer l'histoire certes numérique pourquoi
00:27:08
lorsqu'on peut justement peut être temps ce type de cours discuter des aspects éthiques discuter des aspects
00:27:15
citoyens de ce genre de technologie de voir comment ils sont arrivés de ce qui a changé
00:27:19
à nouveau à mon avis il faut pas opposer des disciplines et voir comment on peut l'utiliser
00:27:24
stand pour dépasser ce genre de choses qui sont nécessaires et urgents y'a besoin par exemple d'
00:27:29
avoir un toit plat retour critique de l'individu sur ces technologies comment va le faire
00:27:36
boîte magique qui permet de dire mais je pense que c'est extrêmement important comment va le faire je pense que les
00:27:41
gens qui sont déjà enseignants qui enseigne par exemple l'humanité devrait pouvoir nous éclairer pour pouvoir travailler avec le
00:27:49
quand la question posée
00:27:52
de
00:27:56
vous avez des questions à d'autres personnes aussi je vais poser des questions
00:27:59
personne vous disiez auparavant que chacun ordinateurs dans sa poche
00:28:05
des enfants c r
00:28:09
communique
00:28:12
formation autodidacte numérique mais je suis aussi en établissement et en tant qu'enseignant sont
00:28:19
toujours très à l'aise que lorsque je dis au sens où la pensée computationnelle
00:28:26
après ce que j'avais cru que offert sur un programme permettre aux
00:28:30
élèves d'apprendre à voir à certains niveaux évaluer ses apprentissages
00:28:36
je veux dire je veux profiter de cette technologie et utilisé téléphone en classe
00:28:42
mais moi ma principale qualité enseignait alors concernant ces deux hiram ailleurs c
00:28:49
et ma hiérarchie à tendance plutôt estimé qu'il faut interdire l'
00:28:53
utilisation du téléphone c'est encore très formelles ont voulu savoir
00:28:58
estienne ouverture pour l'intégration de téléphones portables en classe dans les perspectives pédagogique
00:29:06
merci
00:29:08
merci pour eux pour cette question en principe à l'école obligatoire
00:29:13
comme tout le début du cursus tient téléphoner dans le sacré l'état
00:29:19
mais on est ouvert pour utilisation intelligente et au fur et à mesure qu'
00:29:22
on va avancer dans le cursus on pourra utiliser de plus en plus
00:29:26
ces instruments ont imposé un certain nombre de questions pour l'utilisation des outils numériques monsieur fanti
00:29:32
on attend toujours la réponse certains temps conduit à poser des questions long et en
00:29:36
train de collaborer avec lui et pour établir un certain nombre de bonnes pratiques avec
00:29:40
une trentaine de situations courantes current tissus vous connaissez pas ses meilleurs avocats
00:29:45
du monde à coordonner la protection des données non j'exagère un tout petit peu et c'est mon métier tant que
00:29:54
ETA a décidé avec nous de travailler sur une trentaine de
00:29:58
situations courantes comme il le fait dans la dernière page du nouvelliste
00:30:02
ce qui concerne l'école la protection de l'individu la protection des données utilisation des moyens numériques
00:30:07
pour qu'on puisse vraiment donner des recommandations aux enseignants conçoit pas dans ce flou actuel
00:30:13
je trouve que c'est important d'avancer beaucoup plus vite et là j'attends beaucoup
00:30:17
du préposé à la protection des données pour qui nous donne enfin ses réponses
00:30:21
ya pas de date et là sur des rats et pas de et des ipad mais pas d'intérêt
00:30:26
nan alors tout ce que je peux dire à ce sujet c'est vrai que pour nous en tout cas j'étais peut
00:30:30
choquer mais l'école reste quand même un sanctuaire dans ce
00:30:33
sens pour eux on utilise du numérique mais sous contrôle
00:30:38
en mêlant n'estce pas du numérique à tout voir dans la dans la cour de récréation par tour dinan
00:30:43
quand on arrive à l'école on est à ces outils et puis nous ont fourni le matériel
00:30:48
si on travaille avec tant d'intelligence et la prévention etc aussi dans les cours ça pose aucun problème
00:30:55
il ya pas de d'élèves qui sont fust dit on peut pas utiliser notre natalia aucun
00:30:59
soucis par contre peut être dans les degré plus élevé secondaire deux mondes professionnels et autre
00:31:05
ça change un tout petit peu laquelle des responsabilités aussi qui change au niveau de l'âge des personnes
00:31:10
qui sont dans ces écoles nous avons régional monsieur ihres qu'il faut un ipad à chaque prof
00:31:16
alors un ipad loin ou un autre outil bien sûr qu'il en
00:31:19
faut il faut utiliser ces outils sectaire je rejoins ce que vous dites
00:31:23
dans une formation professionnelle on a des gens qui deviennent adultes ou n'a plus de
00:31:27
liberté probablement ceci les gens qui deviennent professionnel donc ils utilisent dans leur entreprise
00:31:33
ce genre d'outils donc mot doit être ouvert et on voit se forcer à utiliser ces communes sur couche
00:31:39
qui va appeler qui va renforcer la formation de base dont je pense que ça aussi quand on doit
00:31:44
faire aux dépens entraîne des rivaux tout changer vos jeux de tableau noir pourtant cet effet chez vous
00:31:51
il faut pas il faut pas toucher il faut utiliser ces outils en
00:31:54
supplément un surcoût pour renforcer cette formation et encore des questions
00:31:59
oui madame édith est riche de madame moi ce matin je me suis d aller ici par votre nom et à la personne
00:32:06
les enseignants à maintenir des coachs qui commençait à parler à la
00:32:11
salle interpelle presque aujourd'hui et à l'école obligatoire
00:32:14
je passais même eux au secondaire je pense qu'en fait
00:32:17
beaucoup d'éducation parfois plus d'éducation d'enseignement
00:32:22
et je vois pas tellement banal l'idée de devenir simplement un grand axe et puis d'être un peu la
00:32:28
à égalité avec les élèves espace était déjà un gros problème d'arriver à
00:32:35
à transmettre certaines valeurs aussi et ça me fait
00:32:39
et après a pour le professionnel quand la personne
00:32:44
les choses qui eux sire c'est qu'en doit pas raté le virage
00:32:51
vous voyez comment vous préférer avoir
00:32:54
acta cirage la mythique qui parle un peu moins bien inscrit sait ce qu'on constate
00:33:00
avec aussi partie de numérisation andin vous aimeriez aussi des gens qui
00:33:05
arrive quand même avoir un certain niveau de la banque
00:33:10
mais il faut pour répondre et que vous avez raison je pense qu'elle
00:33:13
le rôle de l'enseignant et double péril ebay
00:33:17
question parfois effectivement aux fêtes kay a un rôle de l'éducation qui dépassant cette somme
00:33:22
était dans cette ville et aujourd'hui p 0 là il est vrai sens
00:33:27
et dans une vallée
00:33:30
si a peut être remplacé que je pensais coach je pensais plus au fait que
00:33:35
les élèves arrivent avec des informations spécifiques et qu'ils ont appris à travers eux d'autres canaux particulièrement sur internet ou autres
00:33:41
qui sont aujourd'hui et des informations pertinentes et donc le rôle de l'enseignant et pas seulement dire mais les temps pour mettre
00:33:49
et puis on en discute à notre sujet 7 quelles informations caisse quelques et la pertinence et rassurer ce qui les justifient les valider et quelques
00:33:55
questions ce rôle de coach pour permettre ensuite à l'élève savoir c'est cette compétence qui leur a aussi besoin durant toute sa vie
00:34:02
et c'est là l'euro je pensais à nouveau de l'enseignant ce rôle
00:34:05
qui peut aussi lui donner finalement un modèle de ce que peut être un
00:34:10
prise de demain ou effectivement le chef d'entreprise le patron le patriarche a aussi perdu
00:34:15
ce rôle vertical il aura plus besoin d'aide et ses collaborateurs assez développés euxmêmes
00:34:21
donc l'école peut jouer ce rôle de manière proactive déjà en amont avant que l'enfant un passionné
00:34:28
j'ai mon ce constat la seraient des élèves qui parle moins bien qui sont un peu plus numérique
00:34:33
cette opposition à ce que dit madame joly a beaucoup travaillé à faire pour ça je
00:34:37
dirais la diligent qui sortent de l'école obligatoire sont moins bons maintient en physique
00:34:41
en tout cas dans le monde industrie se conçoit que fait le monde de l'industrie evidemment le fonctionnement d'
00:34:46
un côté le constat mais moi j'ai l'impression que l'un n'exclut pas l'autre
00:34:50
c'est pas parce qu'on fait du numérique on va parler moins bien français encore moins en moins bons en maths
00:34:55
cette réponse qui me gêne le plus l'aspect eux qui peut
00:34:58
coaching la didactique de la pédagogie derrière c'est un métier
00:35:02
qui exigeant qui requiert une bonne formation et puis après
00:35:08
le numérique oui et le numérique ce qui est intéressant
00:35:12
dans la passion on a réussi à récupérer des enfants qui ne voulait plus
00:35:16
venir à l'école qui était plus motivés et par le numérique
00:35:20
on arrive à avoir une entrée des enfants du plaisir à venir à l'école à faire
00:35:24
étudie etc mais ça veut pas dire en fait que du numérique toute la semaine
00:35:28
j'évalue à peu près à environ 15% sur la semaine où on travaille avec
00:35:33
des tablettes avec des ordinateurs mais le reste étant ça reste aussi un enseignement
00:35:38
entre guillemets classique qui ressemble plutôt à l'enseignement du à 15 ans on était tous devant
00:35:42
une salle de classe alignés materia beaucoup d'atelier a beaucoup de choses qui se
00:35:47
se prépare à l'avance par les enseignants 0 un gros travail qui sait faire au niveau de la collaboration l'interaction
00:35:52
entre les élèves je pense que ces savons ce que j'ai apprécié par exemple avec david ta marqueurs début
00:35:57
sépaq eux ce qui est vrai est encore vrai jusqu'à ce soit stop
00:36:02
c'est plutôt qu'ils aient droit dans ses bottes qu'il a présenté de manière magnifique et puis on voit que c'
00:36:06
est un bien équilibré ça j'apprécie beaucoup ce vendredi insolite vous étudiants étaient plus forts que vous avez la crème
00:36:13
plan par année ces gens qui sortent de la BFL k sculpture ce constat de cette enseignante en disant qu'aujourd'
00:36:18
hui peut être qui a déjà autre lacune qu'on constate dans l'enseignement obligatoire quand je dis couche jacques trop compliqué
00:36:25
alors moi je reste persuadé que les jeunes sont plus intelligents que quand j'étais après estce qu'eux
00:36:32
tion c'était ce qu'on va accepter de faire des gens qui part moins bien français lorsqu'on va rajouter quelque
00:36:36
chose qui va prendre place sur le renseignement je continue à militer pour qu'on ne remplace pas les éléments générale
00:36:42
si intégrer d'autres éléments cette première chose ensuite vous le voulez
00:36:46
vous les voyez comment moi j'approuve affilieur para
00:36:50
moi mon français parfait je me suis rendu compte qu'en fait la première parle beaucoup en regardant des vidéos sur internet
00:36:57
vidéo sur internet mais elle a acquis des éléments de langage sont
00:37:00
complètement inconnu pascal cherche ailleurs quand un sansabri quelque chose
00:37:05
ce cas là aussi transformation moi je préfère effectivement que je connais
00:37:09
très bien pour le français ou qui sont les capacités intellectuelles
00:37:12
qui sont très clairement au moins aussi bonne que celle que moi je pense que finalement ils sont tout autant solliciter
00:37:18
donc leur capacité de réfléchir de passer à d'autres sont nettement meilleur que ce que moi j'avais puisque j'observe
00:37:25
c'est là qui sont demandées dans la société monde qu'effectivement ce qu'on se rend pas vraiment compter que sur le
00:37:29
côté après un certains nombre de compétences que nous n'avons pas encore l'habitude de laurence et qui sont très
00:37:36
je rejoins complémentaires prétendant collecte le jeune homme que vous avez là il a fait montre d'un certain nombre de compétences cassure technique mais
00:37:43
c'est votre présentation en français avec un khatami parfait je pense que ça c'est quelque chose qui d'après guerre
00:37:50
la question monsieur des questions task bien chiffre qui m'a beaucoup interpellé endiguer le
00:37:56
60% des métiers n'existent pas encore ou alors qui vont beaucoup changé
00:38:01
alors dans les 50 prochaines années quelle elle la place qu'
00:38:05
aura l'enseignement et puisqu'un enseignant existera toujours
00:38:10
dans ce que l'enseignant fait partie des 65%
00:38:15
moi je pense que l'enseignement alors je suis enseignant devant tant de gens c'est mon métier a déjà
00:38:20
beaucoup évolué par rapport à ce que je faisais la vaton quant au jour le TFL
00:38:25
je pense que l'enseignement et l'enseignement la part
00:38:28
attendu dérivation pour changer cette bienveillance par jour
00:38:32
alors petite parenthèse avance pas toujours de la lenteur on a des gens qui sont extrêmement riche
00:38:37
en des réfractaires au changement en revanche enseignant j'entends toujours également pourtant on prépare
00:38:42
des jeunes dans une société qui changent tout le temps il acquiert des compétences
00:38:46
le numérique je ne fais pas trop de soucis ont toujours trouver des manières de l'intégrer aussi et à la fin perçoivent à féliciter les enseignants parcours
00:38:53
parce qu'ils ont même réussi à apporter ses compétences aux jeunes gens séance
00:38:57
un métier qui va fortement changé fait partie de 65%
00:39:01
vraiment pas disparaître parce que je voulais dis la lune et de ressources pour pouvoir résister en tout cas
00:39:08
s'adapter à ces changements sociétaux cette éducation à la ressource principale c'est qu'
00:39:13
on a renforçant split celle sur laquelle il faut capitaliser et continue à développer
00:39:19
je pense que ça vont de la faim pas peu dire intervenant

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue et introduction
Claude Pottier
3 Oct. 2018 · 3:41 p.m.
Introduction de la journée
Vincent Fragnière, Rédacteur en chef du Nouvelliste
3 Oct. 2018 · 3:48 p.m.
Ré-inventer la formation pour une société numérique
Pierre Vandergheynst, Vice-Président de l'EPFL pour l'éducation
3 Oct. 2018 · 3:51 p.m.
Table ronde
3 Oct. 2018 · 4:35 p.m.
Conclusions
Jean-Philippe Lonfat, Chef du service de l'enseignement du canton du Valais
3 Oct. 2018 · 5:15 p.m.

Recommended talks

Pitch Neocosmo
Volker Zimmermann
27 April 2017 · 2:18 p.m.