Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:02
voilà madame monsieur on va un peu confrontés ce que vous nous avez apporter ce matin
00:00:09
et d'emblée j'aurais une toute première question aux deux représentants
00:00:14
de compagnies de transport en l'occurrence ferroviaire
00:00:18
le m o b l s
00:00:21
vous nous avez dit avoir eu des contacts respectivement offrir en
00:00:25
collaboration avec des institutions ou des acteurs touristiques des produits
00:00:31
voilà les coûts totaux en arbeit mit de tourisme prospérer chose so wie mar 7 a.
00:00:37
par type de personne suite au drapeau russe ou smart forumers
00:00:45
je pense ça dépend des projets via les projets ou celle du tourisme qui unit vers
00:00:52
les PMS et aussi le contraire je pense il faut avoir et la volonté
00:00:57
les parties d'un collaboration intense et
00:01:01
d'offrir et générer des produits
00:01:04
ces produits meyer au client et si cette discussion
00:01:09
elle fonctionne je pense et c'est important qui fait le premier pas important c.
00:01:15
on discute ensemble et on essaye de trouver des solutions
00:01:18
et les solutions les meilleur pour nos clients
00:01:22
pour nos hôtes un dans les pays même son de cloche du côté du hameau belle
00:01:28
tout à fait en un contact régulier avec un les offices de
00:01:32
tourisme de notre les pays jusqu'à dire la même
00:01:38
donc les offices de tourisme les milieux touristiques sont gourmands de mobilité
00:01:44
bien sûr mais de plus en plus de plus en plus et puis vous arrivez à répondre à cette demande
00:01:51
partiellement on a aujourd'hui un handicap qui est souvent le transport des bagages
00:01:57
pour notre indice entre petits et là c'est un grand défi pour les années futures
00:02:03
si vous écoutez la radio ce matin j'ai voté un amendement à la suisse allemande et puis
00:02:09
les gens laissant énervé que les les allées
00:02:14
700 transportés en parallèle avec des camions
00:02:21
donc c'est un message que voulant se faire à toutes celles
00:02:23
et tous ceux qui aimeraient voyager prochainement si possible sans bagage
00:02:30
j'ai reçu filaire tenant toujours avec mais toujours avec ce qui a on a tous pour
00:02:37
répondre à des questions d'accord mais du côté de l'etat va s'amplifier
00:02:42
dans ce dialogue entre les milieux touristiques et les milieux le
00:02:47
transport de mobilité au fond vous avez rien à dire
00:02:52
non ça
00:02:56
allez donc vous avez vous avez vous êtes à la tête d'un service qui au fond n'a rien à dire
00:03:01
la non au service des politiques insecticides agrégé reste le conseil le
00:03:05
conseil d'etat et évidemment les défis qu'ont été évoquées
00:03:09
par eux monsieur kofi annan 65% de populations qui passe le
00:03:13
permis signifie même 35% de la population qui passe le permis
00:03:17
avec une accélération de cette tendance donc l'année passée en 2017 juin 2007 et 3%
00:03:22
de baisse de ce taux donc ça signifie que dans 10 ans les touristes de demain non pas de permis de conduire
00:03:28
cette réalité dans la moitié de la population qui va venir envolée pour consommer du tourisme dont le permis de conduire
00:03:33
donc notre responsabilité nous est d'adapter les infrastructures de ce canton pour accueillir et développer les
00:03:39
produits touristiques comme ils l'ont plu perdu parce qu'ils ont perdu au bien
00:03:46
le taux de 5 adaptés en fonction des navettes autonome par exemple
00:03:53
l'accord
00:03:55
il ya pas de contrôle sur la navette autonome monsieur rose obtient donc
00:04:00
profitez en c'est justement unes des applications et des intérêts
00:04:04
d'accord mais les gens de se voir l'accord de sécurité merci
00:04:08
professeur quand family a quelque chose que vous nous avez présenté avec
00:04:12
ses différentes mobilité alpert mobilité proxy mobilité etc et ce que vous
00:04:17
avez la pression dans vos études que les milieux du tourisme
00:04:21
sont conscients de ces dimensions différentes de mobilité jusqu'au contraire vous avez aujourd'hui tout à leur apprendre
00:04:29
lorsque je me permettrais pas eux qui sur les îles
00:04:36
je pense qu'on met encore trop sur eux de touristes d'automobilistes force aussi parce
00:04:42
que ça nous arrange mais c'est un petit peu ce que j'essayais de
00:04:47
oui mais eux attention à ne pas être acculés c'est à dire effectivement ce sont surtout
00:04:54
les automobilistes qui se reproduit plu aussi rapidement qu'
00:04:58
auparavant le touriste de villa pas forcément
00:05:02
en automobile pendant ses loisirs à moins qu'avant en particulier lorsque le jeu en particulier lorsqu'il est
00:05:08
âgé ont aussi ce phénomène de vieillissement de la population c'est un stress la conduite en montagne
00:05:14
que voulezvous on connait pas forcément bien pour des pour des personnes âgées et
00:05:18
donc je crois que la ya rien vraiment un message en
00:05:20
mais je sais j'entends ce serait très prétention de ma part de
00:05:25
de dire que le lieu du tourisme ne tiennent pas compte
00:05:29
on peut le faire encore davantage et prendre conscience aux
00:05:33
particuliers et ça rejoint ce que disait monsieur policier
00:05:38
qu'effectivement le touriste du futur risquent d'
00:05:41
être beaucoup motorisés qui met aujourd'hui
00:05:45
ce qui signifie que si on est pas capable d'accueillir comme tourisme motorisé dérailleur
00:05:51
ça c'est la première chose que la deuxième chose tourisme autorisait pas forcément désargentés ça c'est
00:05:57
peut être aussi l'autre l'autre aspect c'estàdire que dans un certains nombre de
00:06:03
suisse ou européennes nous sommes autorisés vu non pas parce que plus que les permis de conduire même lorsqu'on voit que
00:06:09
l'utilité de passer le permis de conduire et 6 ces choses qu'on constate dans des milieux parfois
00:06:17
c'est pas séparés par une association fortes avec eux avec les milieux sociaux défavorisés donc
00:06:24
ça signifie que ce touriste finalement non motorisé
00:06:29
n'a pas forcément un portemonnaie dégarni
00:06:35
conséquence il est important de pouvoir accueillir en lui offrant un système de transport alternatif à la voiture
00:06:41
d'un niveau suffisant pour qui pour qu'ils puissent se déplacer et pendant ses loisirs de façon générale
00:06:48
estce que dans cette optique la baisse les projets que vous avez
00:06:51
développé que vous avez réalisé notamment en milieu urbain sont transportables
00:06:57
c'estàdire en mobilité dans une destination touristique
00:07:01
tout à fait eux contre mon voisin un parle de touristes non
00:07:07
autorisés mais pas désenchantée remet tout à fait dans la cible
00:07:10
un noeud forcément nos produits sont très intéressantes
00:07:15
relie le nord banque met en évidence
00:07:18
mais notamment sur le transport le cantonnement allaient tout à fait adaptés sur des petits parcours en centre ville de un
00:07:23
à kilomètres pour des touristes qui sont venus sans voiture donc c'est tout à fait de
00:07:31
des usagers mobile jeunes ou moins jeunes donc tout à fait adaptée
00:07:36
au site à des petits parcours on parle bien sûr de
00:07:40
trajan montagne on parle d'une station de ski par exemple plus ou moins plate sur les transports à l'intérieur de la station
00:07:47
donc en fait et on a des projets actuellement prévoit actuellement notamment en suisse en autriche je peux pas m'en dire
00:07:54
ce que je n'ai pas le droit d'en parler si mes clients
00:07:56
donc sur votre ancien centre enfermant tout comme les projets des projets sympathique
00:08:02
en d'autres termes sus traduit le propos que vous venez de dire à monsieur je veux la mort des calèche
00:08:08
et la mort des petits trains qui circule le dans nos stations touristiques ça mais
00:08:14
en aucune façon en aucune façon les accords d'entreprise pour tout le monde
00:08:18
pensée en espérant que oui en espérant que le tourisme augmente dans le valais
00:08:23
avec ce genre de mobilité on peut aussi attirer de personnes ont raison
00:08:27
peut être question sur la croissance estce que cette croissance quantitative ou qualitative çà et là la vie étant
00:08:33
ce qu'elle et les jeunes d'aujourd'hui sont les personnes âgées dans un
00:08:38
on accepte la mort monsieur policier projetant aujourd'hui réduite le complément alors
00:08:49
alors les jeunes d'aujourd'hui sont les personnes âgées de moins d'accord
00:08:54
coucou par la loi ou les moulages moyens d'acquisition des premiers véhicules neufs en suisse est 54 ans
00:09:00
je pense donner donc quand on question de niveau socioéconomique des
00:09:05
personnes qui font l'acquisition d'un véhicule de cette autorisation
00:09:08
enfin compte quand même plutôt des gens qui privilégie l'usage sur la propriété qui ont ce mode de vie
00:09:14
les remparts de modes de vie urbain pleine montagne ville campagne aujourd'hui les frontières ont explosé on
00:09:20
a un mode on peut avoir un mode de vie urbain en habitant la montagne avec justement cette proximité
00:09:26
et cette proximité donnés par les outils de mobilité autonome vous conduite
00:09:31
assister permettront avec le vieillissement de la population d'avoir des sites
00:09:35
en moyenne montagne momentané extrêmement accessible et qui pour se développer sur cette qualité lui en parler d'
00:09:40
industrie qualité de vie et l'industrie qualité de vie sain correspond au positionnement du tourisme
00:09:46
quand on parlait tout à l'heure où respectivement vous de
00:09:49
de cette transfrontaliers t. du de la mobilité tout
00:09:54
il revient à l'histoire des conteneurs de rotterdam et puis
00:09:57
de deux jeunes mise à part la plaisanterie
00:10:01
il ya la taxe touristique aussi qui permettrait
00:10:05
de d'attirer autre chose que des container madame
00:10:10
ce qui est celui de la exploités dans le sens de ce que monsieur
00:10:13
lambert nous a présenté avec le prolongement de staline jusqu'à interlaken
00:10:19
mais là on discute entre les mauvais et l'appellation pense si un groupe de travail
00:10:26
et qui parlait tout ça qui dut se discute
00:10:29
les possibilités qui sans intérêt et de compagnie
00:10:32
l'accord pour tenir compte des mers et comptait mère sur les rails c'est très important pour le tourisme
00:10:39
parce qu'en suisse ont fait que les marchandises soient transportés sur les rails donc sur la route
00:10:46
et pourrait autoriser tous les touristes qui viennent toujours et en
00:10:50
voiture et rien n'a toujours ses pas encore
00:10:52
100% qui viennent et avec les transports publics c'est très important qu'on a les routes libre
00:10:59
alors pour garantir sa on doit mettre les marchandises sur les rails
00:11:03
à mon avis sarah en simple c'est pas un
00:11:06
contre l'autre a au contraire on doit travailler ensemble on
00:11:10
a et la constitution à la constitution un ami
00:11:14
on veut avoir les marchandises sur les rails et on doit réaliser ça
00:11:19
et si on arrive à avoir été l'achèvement du tunnel
00:11:23
et passe dans l'u. s. t 20 et 30
00:11:27
on aura la possibilité d'avoir plus de marchandises
00:11:31
sur les rails et avoir un plus
00:11:34
dans les transports et dans le transport des personnes et
00:11:37
cesser sa on doit essayer de les recevoir
00:11:41
vous rejoignait régulièrement votre localité de domicile
00:11:45
jusqu'à berne par un célèbre
00:11:47
tunnel parlons un petit peu de berne et puis de la politique
00:11:52
vous croyez vraiment réel l'évolution des mentalités du côté de la coupole fédéral en rappelant
00:11:59
simplement que pour l'assurance maternité depuis le moment où la inscrite dans la constitution
00:12:04
jusqu'au moment où l'a été effectivement en vigueur mesdames il s'est écoulé 60 années
00:12:12
mais je vivais dans les domaines détecte les transports la plus achat beaucoup plus
00:12:16
d'accord on arrive à révéler les scissions au parlement et voila
00:12:20
moi et on le voit encore les réalisés mais les décisions on aime
00:12:24
on les a et on a fait un fonds d'infrastructures et
00:12:27
et pourrait pour le rail très importants comme ça
00:12:31
on a les moyens garantie qu'on doit
00:12:34
avoir pourrait les réalisations on avait même pour les routes nationales et les agglomérations lettres
00:12:40
les trafics des agglomérations très important alors on a les moyens on a les instruments
00:12:46
les déci sion mais il faut réaliser ça c'est clair que l'accord
00:12:49
estce que dans ce domaine de la baie béatrice beurre nous le dira encore
00:12:53
mieux ce que le lobbying des milieux touristique et suffisant à berne
00:13:00
je dirais le lobbying et desserte touristique et surtout des
00:13:04
régions de montagne est assez efficace assez efficace d'accord
00:13:11
très bien si on parle de politiques et de collaboration entre eux
00:13:17
différents pays et on a dit tout à l'heure madame que vous travaillez d'entente avec le même objet
00:13:23
alors cette belle collaboration que vous avez avec le belge monsieur herbert ce que vous aimeriez aussi l'avoir avec
00:13:29
les milieux touristique allait depuis le depuis montreux jusqu'à
00:13:34
martigny voire un tout petit peu plus loin
00:13:37
vous aimeriez avoir ce genre de collaboration enfoncer touriste vous allez chercher à interlaken
00:13:43
qui ont eux acheter quelques montrer autre coucou et puis il arriva à
00:13:47
montreux à l'époque de noel ils vont boire a vin chaud
00:13:51
et puis ensuite vous les mettez vous voulez pas les pousser un peu du côté du valais
00:13:56
et viennent déjà aux côtés des vallées avec nos partenaires comme les services vapeur par cao couvrait
00:14:03
pour aider un peu élevé partenaires touristiques on a
00:14:07
déjà aujourd'hui alors un cette collaboration va
00:14:13
evidemment s'intensifier pour à l'arrivée des donn'passe express
00:14:17
et puis comme vous avez tout à l'heure
00:14:20
un groupe de travail et déjà sur place et puis on va faire parler non ici peu
00:14:28
ce tube invitation à ce que vous vouliez revenir à la prochaine journée
00:14:32
du tourisme de donner le bilan de tout cela monsieur
00:14:37
policier le bilan de tout cela estce que vous en tenez
00:14:40
compte comment on fait vous mesurer les besoins à en mobilité
00:14:46
deux par la population valaisanne pense que c'est quand même elle
00:14:49
qui habite ici et puis d'autre part des milieux touristiques
00:14:53
ce que vous avez des études qui montrent qu'il faut plutôt faire ceci que plutôt faire cela
00:15:01
dans cette scène bonne question je vais répondre tout du moins essayer cesser aussi
00:15:07
la la dynamique qu'on a suffi que dans l'aménagement du territoire je pense que le
00:15:11
rôle des autorités donc quoi que ce service britannique au service d'une politique d'une vision
00:15:16
le rôle du politique c'est de faire poser des actes volontariste
00:15:21
dans le territoire pour donner la direction savait si on comptait le nombre de
00:15:26
majeure qui traverser une rivière pour identifier et évaluer la taille du pont
00:15:32
on sait jamais un pont pour le journal construit un pont
00:15:35
des gens traversent et réunit ce pont réunit les
00:15:40
les deux rives donc c'est vraiment une action volontariste et le rôle du planificateurs dans le territoire que de
00:15:46
donner sa vision et sa marque dans le territoire
00:15:52
et comment vous faites ont comme dit annie vision déposé aujourd'hui au niveau touristique sousjacent
00:15:58
à l'aménagement du territoire et la mobilité qui au service du territoire
00:16:03
et l'hôtel le lait et les instruments de mobilité ex sur les infrastructures le matériel roulant
00:16:08
son service de cette vision touristique économique et de développement dans l'ensemble des régions du
00:16:14
canton pour offrir des perspectives de développement à l'ensemble des régions de 50 ans
00:16:19
avant que vous ayez madame monsieur l'occasion d'interpol et l'une
00:16:23
ou l'autre des personnalités sociaux au podium j'aimerais demander
00:16:26
aux eaux et qu'on organise quelques oeufs microphone pour que vous
00:16:30
puissiez vous exprimer serait quand même demander aux professeurs kaufmann
00:16:34
vous avez évoqué tout à l'heure cette espèce de mobilité au gré des saisons
00:16:39
qu'estce que vous entendez par là et que doit en tirer le milieu touristique en valais
00:16:44
qui seulement immobilité hivernale qui est important
00:16:49
lorsque je rappelle quand même que dans la politique touristique valaisanne monsieur le conseiller d'état le rappellera très
00:16:54
certainement la question du trafic la question de la mobilité est une étude des priorités vous
00:17:01
voyez comment cette mobilité cette zone a alors dans un tout petit peu par les musulmans juifs effleurer
00:17:06
le sujet je pense qu'effectivement avec les enjeux du rêve rechauffement climatique i. la question
00:17:13
se poser avec une certaine acuité c'est qu'elle va certainement rester importantes notamment
00:17:19
l'altitude mais je pense qui allie mensonges
00:17:24
à élargir finalement l'offre
00:17:27
touristique pour attirer du monde à d'autres saisons que pendant le
00:17:32
l'universalité
00:17:38
le nouvel an ou les vacances des vacances d'hiver et le
00:17:46
vraiment un grand chantier
00:17:51
il ya beaucoup d'idées ya beaucoup de réalisation ya beaucoup d'eux finalement d'eux
00:17:58
voilà de on entend beaucoup de choses dans ce domaine la mais je pense qu'il vient un moment
00:18:03
où ces immenses portes ont passé un passé à la con le réchauffement climatique i. l. a
00:18:10
la neige et ont effectivement moins ça fait des années ça fait des
00:18:15
années que je vais en vacances où les hivers acharné vous union
00:18:19
je viens on va le charme r. station fribourgeoise 900 mètres d'altitude je vous garantie que sur 10 ans
00:18:28
on voit le changement
00:18:32
c'est bientôt n'ira pas déplu à charmey
00:18:36
ces flux fut encore continuer à charmey ce fait la paix cabine d'aide envers ta
00:18:43
c'est la télé cabine des dents verte
00:18:46
audessus de charmey je peux le voir
00:18:53
alors on va revenir ici en valeur le réchauffement climatique
00:18:56
madame la maire de monsieur herbert chine totalement aéroport
00:19:02
ce total totalement égal que le réchauffement climatique soit là ou pas les lettres assure que la même chose
00:19:08
mais je pense cesser les défis les plus importants pour les futurs mettez tout montrer paye pas
00:19:14
uniquement et pour le tourisme et quand on parle d et d de l'eau
00:19:22
mais aussi pour et pour notre nan entreprise ironique
00:19:27
et dans les futurs savait très difficile et pas dans 10 ans et
00:19:31
peut être temps 40 50 ans avant d'en appeler le glacier
00:19:35
ça va changer et je lui ai fait toute la vie et que tout l'épée
00:19:41
mais quand je dirais dans les dans les prochains 50 ans pour les prestations divers
00:19:47
ça va déjà être même un défi passe quand on voit les températures et pour l'été
00:19:53
oui c'est assez a fait un peu je pense pour le tourisme qu'elles aient été simple énoncé il fait trop chaud
00:20:00
mais à la mer les gens vont rester en les montagnes estce là on peut profiter et pour
00:20:05
les mères ça va être difficile je pense là on doit aussi faire des rêves des réflexions
00:20:11
qu'estce qu'on peut le faire pour les futurs pour avoir eux toute
00:20:15
l'année la possibilité d'avoir des autistes qui en chez nous
00:20:19
monsieur herbert dépôt rapidement la clientèle les plus estival qu'hivernal chez vous
00:20:25
60 40 et je constate qu'un même que cette dernière
00:20:29
a atteint un à 40 jours d'un événement de moins
00:20:33
et puis pour la station sur notre lune on voit qu'il ya des problèmes en hiver
00:20:39
alors nous en propose avec des communes des forfaits que les
00:20:44
gens ees et des avantages pour les déplacements entre un
00:20:50
madame monsieur vous avez certainement une question ou de réflexion
00:20:54
rapporté à la suite de toutes ces présentations aux
00:20:58
unes questions à poser à la des intervenants làbas il a humain qui se lever monsieur souple
00:21:12
oui moi étions mobilité pas tourisme ont avec les
00:21:16
orateurs qui produit d'une grande mobilité intellectuelle bravo
00:21:21
il semblerait qu'en même temps que madame amère avec ses 8 ans
00:21:27
de travaux sur la terre et je pensais aussi stupide les rallyes vous poser la question en tant qu'il
00:21:34
a posé problème de la politique estce que ça va vous faire beaucoup plus de temps à rester à berne
00:21:42
du futur l'a déjà commencé je pose la
00:21:44
question en tant que citoyens votant des électeurs
00:21:50
mais dans la pièce du passé il semblerait avoir tout élément du des
00:21:56
pièces déposées à l'équipement qui permettent d'un petit pas
00:22:00
c'est d'abord la mobilité c'est vrai aussi
00:22:04
liée au tourisme du troisième âge dont fait partie
00:22:10
c'est un point essentiel puisque de ia vieillissement de la population et
00:22:15
d'autre part ce troisième âge et aussi les moyens financiers
00:22:19
en tout cas prendra ou non dans cette première pièce du puzzle madame la conseillère d'
00:22:25
etat à madame la conseillère nationale j'allais presque me tromper il faut fédérale
00:22:32
quand passivement et la deuxième pièce il semblerait que les objectifs certes assez claire
00:22:38
aussi les moyens à mettre en oeuvre des financements de tout ça
00:22:43
quelle est la planification financière voilà merci de votre question
00:22:49
planification financière monsieur policier ou pourrait nous apporter un éclairage
00:22:55
alors je regarde tout les niveaux institutionnels ation commence par la confédération les fonds infrastructures
00:22:59
angle fortin pour les agglomérations et au national et le fit fondre un
00:23:04
l'infrastructure ferroviaire sont en place donc aujourd'hui on a vraiment
00:23:08
au niveau de la confédération les instruments financiers qui nous permettent
00:23:12
déployer les infrastructures dans le même temps le canton du valais cette donnée est doté
00:23:17
si à l'horizon 2000 22'040 aimer ont eux aussi les instruments financiers qui permet de
00:23:22
manière pérenne de développer cette stratégie au niveau communal aussi les moyens sont disposition aujourd'hui ski
00:23:29
nous nous empêche d'avancer c'est plutôt un défaut de ressources humaines
00:23:36
je crois que c'est extrêmement compliqué trouver des ingénieurs ou des spécialistes de
00:23:40
la mobilité sur le marché d'autres métiers eux ont été plus attractives
00:23:44
et puis c'est aussi les difficultés de procédures on a évoqué le tunnel des evouettes un
00:23:48
2000 24'220 temps entre la mise à l'enquête
00:23:52
dans la planification et la réalisation on se rend compte qu'
00:23:55
en termes de délais de procédure c'est extrêmement
00:23:59
nan j'aimerais aussi comme exemple la place du midi pas
00:24:02
humiliation vous connaissez tous qui eux un succès qui a instauré
00:24:06
cette dynamique de partager l'espace public ces 9 mois travaux pour 9 ans de procédure
00:24:13
donc au niveau des assouplissements des procédures je pense qu'on a
00:24:19
des choses à faire au niveau des ressources financières les instruments sont bien en place ou sont en train d'être mise en place
00:24:25
nous laisserons à christophe charle le soin de nous expliquer comment il votre assouplir
00:24:30
ces procédures administratives professeur kaufmann vos cours ne sont pas intéressant la
00:24:36
personne qui les suit la fin de l'ingénieur en mobilité
00:24:46
à a
00:24:50
je pense qu'effectivement on ia
00:24:53
un doublement des
00:24:59
fois spécialisation transport dont j'ai l'impression simplement qu'il a dit à
00:25:02
une demande la demande croissante l'enjeu de la mobilité devenue centrale
00:25:07
effectivement forme pas suffisamment de gens sans doute mais eux saisie au fait que
00:25:14
emploi eux ont en charge de plus en plus du côté des deux entreprises de transport la clientèle du
00:25:21
troisième âge etune clientèle particulière que vous soyez plus spécialement
00:25:26
madame le maire de monsieur herbert subir mère
00:25:29
chez nous on a des offres spéciales pour les
00:25:33
gens du troisième âge et pis font preuve à pise utilise assez souvent ces offres d'accord
00:25:41
mais je pense l'élément clé pour les clients du troisième âge mais pour tout les clients cette commodité
00:25:48
on doit avoir des enfants qui sont aux commandes du point de vue des infrastructures
00:25:52
ça je pense en été et on a un on a les infrastructures en mon
00:25:57
état on entend toute la suisse et en bon toujours améliorer sa séculaire
00:26:01
mais aussi avoir la peau est commandité pour r pour avoir des offres et
00:26:06
si ici moi je vais je sais pas encore maîtresse qui troisième âge
00:26:10
mais si je veux partir en vacances je vais pas visité 3
00:26:15
4 et sites internet ou 3 ans au 4 élèves
00:26:20
l'entreprise et des transports publics je vais avoir un offre qui englobe tout et là on
00:26:25
a encore beaucoup à faire et je pense est quelque chose très important pour les
00:26:29
futures pour les clients du troisième âge mais j'ai filé pour tout le monde en
00:26:33
tout les cas il apprécie la pompe qualité du BNS plus que
00:26:37
les 3 minutes à 3 minutes voudrait emporte aussi la recette pour se faire pardonner
00:26:45
merci beaucoup estce que vous avez notre question madame monsieur
00:26:50
si ça n'a pas le cas je vais invités béatrice der à venir me
00:26:53
rejoindre sur eux la seule pour exprimer la reconnaissance de la chambre valaisanne
00:27:00
du tourisme à nos saints que participe alors que vous pouvez généreusement applaudir
00:27:17
alléger son oeuvre
00:27:24
c'est un petit présent qui aidera à les longueurs de mobilité qui vous attend merci madame

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Vincent Claivaz, Président de la Foire du Valais
2 Oct. 2018 · 10:14 a.m.
Introduction
Luc Fellay, Vice-président de la CVT
2 Oct. 2018 · 10:16 a.m.
Message
Beat Rieder, Conseiller aux Etats, Président de la CVT
2 Oct. 2018 · 10:20 a.m.
Présentation du déroulement de la journée
Jean-Luc Piller
2 Oct. 2018 · 10:28 a.m.
Quelle mobilité pour le Valais du XXIème siècle?
Vincent Pellissier, Chef du service de la mobilité à l’Etat du Valais, Sion
2 Oct. 2018 · 10:31 a.m.
BLS: une entreprise de transport aux multiples casquettes
Viola Amherd, Membre du Conseil d'Administration de BLS SA
2 Oct. 2018 · 10:49 a.m.
Présentation de la Compagnie de Chemin de Fer Montreux Oberland Bernois.
Hans-Ruedi Gerber, Responsable marketing, membre de la direction, Compagnie de Chemin de Fer Montreux Oberland Bernois.
2 Oct. 2018 · 11:14 a.m.
Présentation du prochain orateur
Jean-Luc Piller
2 Oct. 2018 · 11:21 a.m.
Quelles mobilités touristiques demain?
Vincent KAUFMANN, Professeur de sociologie urbaine et d'analyse de la mobilité EPFL Lausanne
2 Oct. 2018 · 11:22 a.m.
Les véhicules autonomes pour une mobilité partagée et durable
Jean-Michel Boëz, Navya
2 Oct. 2018 · 11:40 a.m.
Débat public
2 Oct. 2018 · 11:50 a.m.
Présentation du prochain orateur
Jean-Luc Piller
2 Oct. 2018 · 12:19 p.m.
Message
Christophe Darbellay, Conseiller d'Etat, Chef du département valaisan de l'économie et de la formation
2 Oct. 2018 · 12:20 p.m.