Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:05
mesdames messieurs pour sa plaisir d'être 27
00:00:10
cette foire du valais
00:00:13
un grand merci pour eux pour l'invitation
00:00:17
alors qu'eux
00:00:26
a.
00:00:29
à titre de l'autre
00:00:33
recruté ce matin je pense en particulier à
00:00:41
tu es parfois dans le prolongement de choses qu'il a déjà dit moi j'avais envie
00:00:45
de commencer peutêtre par une série de fêtes on sait que le tourisme alpin
00:00:52
et particulièrement touché par eux par le réchauffement climatique c'est
00:00:57
quelque chose qu'on voit de façon très fort
00:00:59
dans les alpes et notamment enfin laisse à ce que ça se traduit par le fait que
00:01:07
moyenne montagne neige voire parfois y'en a qui on a plu ça se traduit aussi
00:01:14
par la fonte des glaciers par ailleurs et qui a d'autre bientôt aspekt
00:01:20
qui entrent en ligne de compte qui sont pas directement en lien avec eux
00:01:24
le réchauffement climatique mais le ce qui peut être un peu moins populaires
00:01:28
un autre en temps je me souviens encore vous avez peutêtre remarqué que
00:01:32
je n'ai pas l'accent valaisan mais je suis genevois
00:01:37
je fais des
00:01:39
classe de neige en valais et qui m'a qui nous
00:01:43
permet finalement de don dans le cadre de ma scolarité
00:01:48
à la fois découvert le valais mais aussi mais aussi de d'apprendre à apprendre à skier sur eux
00:01:56
ça c'est peut être des choses qui sont à peu un petit peu moins populaire pour différentes
00:02:00
raisons eux au jour d'aujourd'hui donc on a on as rechauffement climatique on as
00:02:06
et cette transformation peut être le lieu de ce qui les sports d'hiver un peu moins populaires
00:02:11
plus généralement les mutations du touriste a déjà été relevées par plusieurs orateurs
00:02:16
touristes qui se fait peut être plus court plus orientée vers les loisirs plu
00:02:20
mobile un canton vient en valais on se déplace à l'intérieur
00:02:24
du canton pour eux pour aller voir une exposition jugé en intra
00:02:28
pour eux voilà ce que finalement découvrir différents atouts touristiques
00:02:32
aux 4 coins du canton donc un tourisme qui se fait aussi peut
00:02:36
être davantage de court terme et tourisme loisirs et puis on a aussi
00:02:41
si résidences secondaires qui sont peut être moins secondaire avec
00:02:45
des gens qui s'installent en partie en valais
00:02:48
saisonnière avec de la pie résidence à on a l'appartement à lausanne et puis on
00:02:55
on a cette ce chalet en valais et puis on essaye de passer
00:03:00
une partie de la semaine donc autant que faire se peut aussi cette nouvelle forme finalement de mode
00:03:08
puis on a enfin ça a déjà été relevé la pendule a été longue distance qui s'est beaucoup développée avec l'ouverture
00:03:14
tunnel de vérité désormais possible d'habiter en valais dans les travail a permis de même qu'il était
00:03:20
possible depuis longtemps d'habiter le bas valais de travailler dans un dans l'arc lémanique
00:03:26
et dans l'un dans la région lausannoise donc oui on a tout un ensemble de phénomènes qui fait que
00:03:32
la la mobilité et le tourisme change dans l'autre
00:03:38
alors moi ce que j'avais envie de vous dire ce matin par rapport à sa c'
00:03:43
est plutôt que d'être acculés par rapport à ses par rapport à ces tendances et transformation
00:03:49
je pense qu'il est extrêmement important de
00:03:51
les anticiper et de prendre les devants
00:03:56
et yann raison organe multiples raisons vous pour avoir cette attitude mais notamment in raisons économiques
00:04:02
et c'est qu'en bas voila tout l'arc allemand l'arc
00:04:05
alpin et le tourisme dans les alpes et toucher en faite par eux
00:04:10
en stock tendance que je viens de rapidement vous énoncer ça signifie
00:04:15
que c'est aussi le cas des régions françaises avoisinantes cette hausse
00:04:19
vraiment ça toujours faite l'ensemble de l'ensemble du massif et donc
00:04:23
se démarquer localement ou avoir une longueur d'avance est aussi
00:04:29
peut être pouvoir développer le tourisme
00:04:36
hanté avec eux avec une longueur d'avance alors j'avais envie à partir de cette idée de ce
00:04:40
domaine nous ne soyons pas n'attendons pas le dernier moment pour eux pour réagir face à
00:04:45
ces différentes tendances meme prenant les devants j'avais envie
00:04:48
de faire en reprenant les très brièvement les
00:04:52
résultats de deux 3 recherche eux qui sont issus de travaux réalisés dans le cadre
00:04:59
forum immobile qui vient d'être d'être cité première peut
00:05:02
être premier donc résultats très rapide
00:05:07
un premier résultat ah si on va essayer d'anticiper ce qui est en train d'arrivée
00:05:12
c'est peut être ce retournement face à la mobilité ça là je vous je vous présente
00:05:17
les résultats du d'une enquête internationale qui a été menée en 2015 par le forum immobile ou pas en suisse
00:05:23
mais dans toutes les séries de pays voyez l'allemagne espagne etats unis japon la france et la turquie
00:05:29
et cette étude recherche sur eux sur les modes de vie et les aspirations en matière de modes de vie il en est ressorti de choses
00:05:35
il nous a eux qui nous a frappés en a d'abord cru qu'on a d'abord cru que
00:05:42
puis on avait mal interprété et que les questions étaient mal posés ou que peut être valable
00:05:47
mais en faite force est de constater que si effectivement il vrai tendance de fond derrière
00:05:52
si à ses clients ont besoin de ralentissement
00:05:57
de son rythme de vie dans
00:05:59
la population qui s'expriment de plus en plus à leur cellier
00:06:02
c'est lié au fait qu'on a des rites peut être de plus en plus soutenu qu'on ait
00:06:07
on est tous pris par nos objets connectés qu'on a dans
00:06:10
nos poches ordinateurs portables tablettes téléphones etc qui font que
00:06:14
voilà on a des des rythmes de vie qui se développe et qui sont peutêtre un petit peu un
00:06:19
petit peu fatiguant voir harassant et iii semblant aussi
00:06:24
et ça c'est ressorti de façon assez fort
00:06:27
services ressortis assez fortement de cette enquête que ça concernant par
00:06:32
la mobilité que la mobilité jugé fatigant de se
00:06:34
déplacer vite loin souvent quelque chose de fatiguant
00:06:38
notamment lorsqu'on le fait en voiture et ses déplacements ce rythme de vie
00:06:45
jalonnée par ses déplacements importants bah on va peut être
00:06:50
qu'on ait à l'aube d'un retournement peut
00:06:52
être que jusqu'à présent ça été vécue positivement peut être
00:06:56
que c'est en train d'eux de changer
00:07:00
c'est particulièrement marquée autour de l'automobile la conduite et de plus
00:07:04
en plus mal vécu conduire pour beaucoup de gens dans le
00:07:07
programme d'activités cette perte de temps à ce que la pendant conduit on peut effectivement pas faire grand chose d'autre
00:07:14
demandant des moyens de transports collectifs et bien on peut utiliser son temps à autre chose si tenté qu'on a
00:07:22
un petit peu de confort rendant les trains du p. s. du mode mais aussi des CFF
00:07:26
pour peu qu'on ait une prise in place assise voire même une table pour peu qu'on peut faire on peut faire
00:07:31
beaucoup de choses autour de ce autour de cette volonté se
00:07:36
ce besoin peut être de ralentir y'a une tendance
00:07:39
sociologique l'autre qui a été évoqué tout à l'heure celle vieillissement
00:07:43
de la population tout ça est évidemment liés donc voyez
00:07:47
là la mobilité peut être qu'eux peut être que sont
00:07:53
à la manière dont on appréhende est en train de
00:07:56
de change évidemment c'est pas sans lien avec la question des loisirs
00:08:00
et du tourisme deuxième recherche que je voulais brièvement vous
00:08:06
présentait ramasser céline c'est un travail qu'on a également mené dans le cadre du forum des mobiles sur les
00:08:12
modes de vie les modes de vie un petit
00:08:15
peu atypique et alors là c'est son vrai nom
00:08:19
aurelie oui là c'est son frère le programme d'activités spécialisées vous avez sous les yeux
00:08:26
et c'est une c'est une personne qui finalement à un rapport à
00:08:30
l'espace qui est très fortement associé aux objets connectés et
00:08:34
les graphiste elle habite dans une région rurale et en fait de son
00:08:38
lieu de travail c'est un site web auquel elle se connectent
00:08:41
en travail de graphiste est un travail tout à fait mobile c'est une très grande consommatrice
00:08:47
de billettique déterritorialisé elle utilise beaucoup des horaires en ligne
00:08:53
i. des abonnements combinée de transport et finalement
00:09:00
et l'élan elle en mode de vie qui fait beaucoup appel à des services à la
00:09:04
mobilité au sens large si je vous montre cet exemple c'est pour vous dire
00:09:08
c'est aussi transformation assis fortes de la mobilité que l'on vit depuis quelques années c'estàdire ce
00:09:15
ce besoin d'eux de services à cette des attentes qui sont très fortes en matière de service
00:09:21
et qui ne concerne pas seulement eux des personnes qui habite en ville et des personnes
00:09:26
si on des professions intellectuelle c'est pour ça que je vous ai 1'000 exemples d'aurélie puisque je pense que idées il est
00:09:32
tout à fait intéressant de ce point de vue là c'est quelqu'un qui habite une région rurale en l'occurrence le perche
00:09:37
en france et qui a une profession qui n'aient pas à une profession
00:09:43
r. puisque le graphiste ça montre que peut être on a un changement générationnel avec des attentes
00:09:49
deux nouvelles en matière de mobilité et ce qui est frappant avec des gens comme un corps à corps edwin on peut
00:09:56
on pourrait en trouver de multiples autre exemple ce que finalement
00:10:01
i un espèce de désamour autour de l'acte de l'automobile dans cette voie génération
00:10:08
des 35 en eux et moins aux profits voilà de
00:10:11
services à la mobilité et d'une demande beaucoup plus fort
00:10:15
en matière de services à la à la main à la mobilité je vous cite je vous cite juste un
00:10:20
chiffre pour la suisse entre 2007 et
00:10:24
2017 on a 10% de
00:10:28
dans la population de 25 ans 10% de titulaires de permis de conduire
00:10:33
en moins on est passé à peu près de 55% à 60
00:10:37
ce qui paraît anecdotes et ce qui montre aussi voilà que finalement dans la population
00:10:42
inflation change par rapport à cette question de mobilité donc cette deuxième résultat sur lequel je voulais brièvement
00:10:49
m'attarder puis le troisième 1'000 attraits davantage peut être ou au futur et je vous montre
00:10:54
juste ce slide qui reprend 3 scénarios dévolution de la mobilité à l'horizon
00:11:02
2050 qu'on a on a développé les PFL dans le monde pour le dans le cadre de la
00:11:08
com 31 qui s'est tenue à paris en 2015 dire qu'on se rend bien compte que
00:11:14
probablement on naît en matière de mobilité en tournant c'est
00:11:18
à dire qu'on a peu tendance toujours à penser
00:11:20
le futur dans le prolongement du passé et présent dans les tendances qu'on a eu ces 15 dernières années
00:11:25
cette croissance du trafic cet allongement des distances cet allongement de la popularité
00:11:30
cette croissance des mobilités loisirs passa was ça va se poursuivre
00:11:34
en ont fait des projections en général on prend de 3 hypothèses développement économique pour faire varier un peu
00:11:40
la croissance économique puis on lui ont dit bon donc ça va s'inscrire dans cette fourchette très accroîtra je pense
00:11:46
que véritablement on ne peut être en tournant c'est possible que ça continue mais ça n'est pas certains
00:11:51
donc le scénario de continuité 7 scénarios envoyé sur le perron
00:11:56
ultra mobilité toujours plus vite toujours plus loin donc simple prolongement de effectivement des dépendances qu'on a vécu en suisse récemment
00:12:02
mais vous en avez deux autre qui sont eux qui se développe et que
00:12:07
je voulais juste évoqué par ceux qui sont en lien avec les évêques et de recherche que je viens de
00:12:11
vous présenter très brièvement précédemment le scénario intermède mobilité se
00:12:15
déplacer autrement ainsi l'idée de finalement
00:12:19
ne plus vouloir conduire une automobile vous pouvoir finalement se déplacer et
00:12:25
aux moyens d'un système de transport alternatif à la voiture
00:12:29
et notamment pour eux que ce soit moins stressant parce que la conduite et stressant
00:12:33
parce que c'est vrai que sans doute venir passer le weekend en valais
00:12:37
et devoir avoir le gros embouteillages qui ont le même le dimanche soir
00:12:45
ce que vous rentrez c'est ça peut être quelque chose de stressant
00:12:48
donc pas l'envie de ce dossier de se déplacer autrement aussi
00:12:52
pour pouvoir utiliser son temps à ce qu'on a le sentiment peut être que lorsque l'on conduit on perd son temps
00:12:58
et puis dernier scénario proxy mobilité un 7 c'est ce que face à ce constat
00:13:04
peut être de d'épuisement liés à l'accélération des modes de vie ce besoin
00:13:10
l'uniforme de proximité en scénario c'est une proximité qui
00:13:14
est très fortement connecté un sépare le retour au village
00:13:19
mais effectivement ça se traduit par des mobilités à la fois plu parcimonieuse et plus tourné vers eux vers la paix
00:13:25
comparez les 3 résultat que je voulais brièvement vous présentez alors si maintenant on retourne en valais qu'
00:13:32
estce que qu'estce que ça qu'estce que ça signifie ici on essaye et finalement d'eux
00:13:39
d'anticiper de prendre les devants par rapport à aceh mutation du tourisme et bien
00:13:44
ça signifie d'abord et je pense que c'est pas un hasard
00:13:49
compagnie ferroviaire qui nous ont été présentés tout à la ça signifie
00:13:54
qu'on a un atout considérable de temps en suisse en général et tout particulièrement en valais
00:14:00
et c'est pour aborder ces mutations de la chance d'avoir beaucoup d'autres à
00:14:05
un c'est pas le cas par exemple de la france ou des stations
00:14:10
les stations de montagne sont assez sont assez peu accessible et
00:14:13
avec souvent des infrastructures qui sont assez délabré et désuète
00:14:18
on a cet atout du train qui est une spécificité en suisse et je crois
00:14:22
que c'est véritablement porteur d'un potentiel énorme
00:14:28
pour répondre à cette transformation de la mobilité
00:14:32
alors ça suppose non ça suppose effectivement
00:14:37
circuler de construire un système de mobilité autour de
00:14:41
ces infrastructures ferroviaires ça suppose aussi sans doute
00:14:45
de développer les horaires du soir ça c'est une chose je je regardais
00:14:50
en venant voilà après 19 heures 30 en cartes postales illettré
00:14:57
rejoint des vallées latérales en valais
00:15:01
bombe avec limitation du tourisme
00:15:04
lorsque vous êtes puis réside encore lorsque vous travaillez toute la semaine
00:15:08
pouvoir être à 19 heures sur la place de la gare passion ça veut dire est parti quand même
00:15:13
assez tôt de lausanne encore pire de genève Vaud neuchâtel donc ainsi vous prenez le train donc
00:15:19
la guerre sans doute d'une question de rythme question d'horaires à
00:15:25
revoir ia toute la question des câbles qui ont été eux qui ont été évoquées
00:15:31
eux qui sont sans doute également un n. un ingrédient extrêmement important dans
00:15:36
ce système de mobilité et puis il ya tout ce qui concerne
00:15:40
les modes de transport partageait pourtant encore un peu
00:15:44
parlé mais moi qui me semble aussi absolument essentiel
00:15:47
qu'il s'agisse des voitures en libre service qu'elle soit autonome ou non des taxis
00:15:52
tout ceci évidemment anse sous forme de service intégré est ce que ce que je recherche
00:15:59
l de touristes mobile ou la personne qui se déplace pour les loisirs
00:16:06
c'est avant tout la simplicité et le confort
00:16:09
d'utilisation cyphose s'abonner à 4 sites différents
00:16:14
et avoir 4 abonnement pour pouvoir se déplacer dans une région évidemment
00:16:20
ça n'est pas très ça n'est pas
00:16:22
très souhaitable donc voilà ça n'est pas très attrayant pardon voilà ce que je voudrais ce que je voulais vous dire

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Vincent Claivaz, Président de la Foire du Valais
2 Oct. 2018 · 10:14 a.m.
Introduction
Luc Fellay, Vice-président de la CVT
2 Oct. 2018 · 10:16 a.m.
Message
Beat Rieder, Conseiller aux Etats, Président de la CVT
2 Oct. 2018 · 10:20 a.m.
Présentation du déroulement de la journée
Jean-Luc Piller
2 Oct. 2018 · 10:28 a.m.
Quelle mobilité pour le Valais du XXIème siècle?
Vincent Pellissier, Chef du service de la mobilité à l’Etat du Valais, Sion
2 Oct. 2018 · 10:31 a.m.
BLS: une entreprise de transport aux multiples casquettes
Viola Amherd, Membre du Conseil d'Administration de BLS SA
2 Oct. 2018 · 10:49 a.m.
Présentation de la Compagnie de Chemin de Fer Montreux Oberland Bernois.
Hans-Ruedi Gerber, Responsable marketing, membre de la direction, Compagnie de Chemin de Fer Montreux Oberland Bernois.
2 Oct. 2018 · 11:14 a.m.
Présentation du prochain orateur
Jean-Luc Piller
2 Oct. 2018 · 11:21 a.m.
Quelles mobilités touristiques demain?
Vincent KAUFMANN, Professeur de sociologie urbaine et d'analyse de la mobilité EPFL Lausanne
2 Oct. 2018 · 11:22 a.m.
Les véhicules autonomes pour une mobilité partagée et durable
Jean-Michel Boëz, Navya
2 Oct. 2018 · 11:40 a.m.
Débat public
2 Oct. 2018 · 11:50 a.m.
Présentation du prochain orateur
Jean-Luc Piller
2 Oct. 2018 · 12:19 p.m.
Message
Christophe Darbellay, Conseiller d'Etat, Chef du département valaisan de l'économie et de la formation
2 Oct. 2018 · 12:20 p.m.
Conclusions et remises de prix
2 Oct. 2018 · 12:33 p.m.