Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
je crois comme on a peu près une heure de discussions aussi à
00:00:06
avec la salle si j'ai bien compris a pas encore
00:00:10
des réactions sur tuteur donc il faut démarrer duo et
00:00:14
peut être faite par un c'est pas le bon outil je sais pas mais en tout cas nous allons
00:00:20
nous allons commencer la discussion puis après au fur à mesure on peut ouvrir à la salle donc
00:00:27
si je résume rapidement pour
00:00:32
eux pour roger nordmann la libéralisation
00:00:35
disons la deuxième étape de la libéralisation c'est une mauvaise idée
00:00:39
par ce que essentiellement par rapport aux questions d'investissement
00:00:44
on sait pas comment financer ses investissements et ont alors je
00:00:48
pense qu'on va revenir plus tard dans cette discussion
00:00:51
pour michael wieder c'est au contraire c'est une bonne idée finalement on
00:00:55
parle pas de grand chose on parle de 20% de 9 milliards
00:00:58
c'est une étape logique dans tout le processus
00:01:03
et donc on a fait un peu inéluctable po
00:01:09
pour livraison par la libéralisation c'est pas vraiment la question
00:01:14
c c plutôt la question de l'
00:01:17
exclusion de ce ouverture de ses ciseaux
00:01:22
l'exclusion de ceux que fait l'europe et à la limite peut apporter yves papa dit
00:01:27
libéralisation de l'europe elle fait quelque chose et puis on fait autre chose et
00:01:33
et il aura un effet le pari qu'on va
00:01:36
payer de ciseaux qui s'ouvre finalement
00:01:40
et si on veut pas payer ce prix
00:01:44
la libéralisation sera la conséquence logique si on fait
00:01:48
un accord sur l'électricité avec l'europe
00:01:52
et puis pour daniel chat faire la libéralisation c'est pas non plus la question même l'europe sépare la question
00:01:58
7 c i a la dynamique la dynamique au
00:02:02
niveau des distributeurs multi fluide et les
00:02:05
déjà engagé et daniel est un peu plus avancée que d'autre mais si
00:02:09
j'ai genève par exemple et aussi très avancé donc en fait cette dynamique
00:02:15
qui est déjà engagée elle ouvre des opportunités
00:02:18
et paul pour ses distributeurs et
00:02:22
et j'ai finalement ouverture du marché ou pas et même en nature hutu daniel tu l'a pas mentionné
00:02:28
mais mais là le changement de la loire qui permet à l'école les communautés et tout ça
00:02:34
on va vers une sorte de libéralisation on a par le bas dans donc
00:02:41
donc voilà si je résume cette c'est un peu ça la question il semble que
00:02:48
pour commencer on pourrait commencer à parler de jean sentir un peu
00:02:52
un tabou ou un thème qui sousjacents à tous un 7
00:02:56
c'est la question de la sécurité de l'approvisionnement
00:03:01
qu yves tua tu a mentionné sécurité
00:03:05
d'approvisionnement mais mais toute la question j'ai pas j'ai j'aimerais j'aimerais aller
00:03:12
en retour à commencer par daniel pour pas daniel sécurité de
00:03:16
l'approvisionnement finalement peut résoudre au niveau local ou en haut
00:03:24
pendant ce temps aurait autre localement
00:03:29
production sharing et toujours besoin de réseau
00:03:34
suite au moins un réseau entre eric pinel fonction
00:03:40
mais par contre ce qu'est alors mon deuxième transparence celui qui était en perles noires
00:03:47
il traduit le fait que la confiance qu'on a vous avez
00:03:52
d'autres clients et les basé en faite sur la
00:03:57
sécurité d'approvisionnement ça fonctionne toujours c'est toute la ville
00:04:02
qui fonctionne grâce au fait que nous sommes là
00:04:07
et pis alors si je continue dans cette lignée
00:04:11
d'argumentation évidemment si on commence à jouer làdessus
00:04:18
la confiance va être perdu puis notre rôle doit être un rôle différent donc manger
00:04:23
aucune idée de ne pas pour nous de ne plus pouvoir garantir
00:04:29
c 365 au 24 heures par jour de leur service
00:04:34
continu en eau en gaz naturel en chaleur et puis en électricité
00:04:39
lorsque tout toute leur vie situé et les passer là
00:04:44
dessus donc moi je peux pas commencer à faire des expériences làdessus
00:04:48
par contre ce que je pensais qu'un système décentralisé plu locale
00:04:54
qui a pau en fait de possibilités d'intervention
00:05:00
et probablement également un système qui ait plu robuste
00:05:05
dans un système eux même quand on a eu le temps passe
00:05:09
et plus robuste avec évidemment toutes les solutions techniques
00:05:14
qui sont possibles et qui peuvent être mis en exploitation aujourd'hui
00:05:20
ce temps passé beaucoup de choses n'était pas possible mais aujourd'hui on peut
00:05:24
faire beaucoup de choses et puis on doit également faire sur le niveau local
00:05:28
l'accord et alors yves comment tu réagis à sa vertu montre que
00:05:34
que quelque part on est tellement interconnectées et que
00:05:37
la sécurité des oeufs du système et menacé
00:05:43
si on ne le suis pas l'union que quand l'union
00:05:46
européenne comment tu réagis à ce que dit
00:05:50
daniel voyage laquelle plusieurs aspects à prendre en compte à la
00:05:55
première chose on peut pas sortir de la problématique ou
00:05:59
ce qui est conçu dans le passé ça signifie qu'on exploite un réseau interconnecté au niveau international
00:06:05
et comme daniela dit jusqu'à nouvel avis
00:06:08
50 hertz et le maintien d'intention et
00:06:12
encore ce réseau là qui le donne et on a parlé des multi flûte
00:06:18
on voit aussi l'évolution le vecteur de passe sur lequel sont conçus ces multi fleet ça reste électricité
00:06:25
donc sans électricité ya pas de chauffage à distance ya pas de télécommunications ya pas de nouvelles mobilités tout court
00:06:32
v. pour moi c'est quand même le vecteur de base de la semaine sur lequel la société a été construite aujourd'hui
00:06:39
et c'est à mon avis ce vecteur de base qui doit être le robuste
00:06:43
aussi non d'un côté l'infrastructure d'entête robuste et permettre de
00:06:48
ça fonctionne correctement et de l'autre côté on parle au niveau de l'approvisionnement énergétique ça c'est pas
00:06:54
le problème de suisse qui étant donné que ces fournisseurs d'énergie qui fournissent l'énergie au client final
00:06:59
nous en fait que de valence et les différences qui a et
00:07:03
je pense qu'au niveau de l'approvisionnement énergétique on
00:07:06
voit que le peuple a décidé quelque chose maintenant faut aussi
00:07:10
consciente sa lésion remettent en place à demander des concessions
00:07:14
et la question c'est dire et quelques concessions on est prêt à prendre eux dans la
00:07:19
phase intermédiaire on devra quand même compter sur les nos voisins pour pouvoir couvrir ces fluctuations
00:07:25
et la partie décentralisée moi je trouve bien tout ce qui se fait au niveau décentralisés
00:07:30
parfois ce qu'on oublie c'est que les marchés locaux mais ces marchés locaux doivent être intégrées
00:07:35
également dans le système en entier pour que cet équilibre qui soit i. assurer en permanence
00:07:41
donc un moment donné les initiatives locales il faut les mettre dans un marché global
00:07:46
et puis la fixation des prix global laspeyres ici et plus en plus flexible plus en plus dynamique ça donne aussi des opportunités
00:07:54
michael nous connaissons tous les études qui parle beaucoup de sécurité d'approvisionnement
00:08:01
je m'applique toujours à faire la distinction entre puissances énergie engrais je crois
00:08:05
qu'au niveau puissance de la suisse est très bien servi
00:08:08
on a plutôt un problème énergie reste l'aspect numéro deux
00:08:14
7 les tranchées quand on regarde les études qui ont été faites depuis que je soutiens implique que j'approuve
00:08:21
il parle de certaines prédispositions et le monde
00:08:25
du tour cette prédisposition déjà évolué je
00:08:28
vais citer les allemands font vraiment du sérieux avec la sortie du charbon
00:08:32
donc nous devons préparer de manière très près observer ce qui se passe à la fin
00:08:37
du jour avec notre arrêt du nucléaire pas tout les pays pourront être portées
00:08:42
il faudrait quelqu'un et à ses disponibilités pour exporter et ça c'est le point
00:08:47
numéro de n°3 j'ai beaucoup parler de nouveaux prix je crois que
00:08:54
niche à free l'a montré le nouveau monde b aussi demander d'autres s'approche des clients mais
00:08:59
aussi d'autres prix gers maison autonome mais comme assurance j'aimerais quand même un raccordement vraiment distributeurs
00:09:07
j'utilise l'énergie 10 heures par plusieurs années
00:09:11
je créé exactement le même coup quasiment le
00:09:15
même goût ou distributeurs julie seulement 10 heures sur 28'760
00:09:22
comme aujourd'hui le prix de la rémunération du réseau et via l'énergie donc pour moi c'est très
00:09:27
clair il faut d'autre pricing photos trouvées douces qui maintenant je donne un exemple pour le réseau
00:09:34
nous pourrions donner pour l'énergie aussi parce que là aussi cette sorte assurance
00:09:39
cet amour qui nous est très commun suisse l'assurance de vacances
00:09:44
de mon travail sera ce qui sera qui sera en tout cas pas comme
00:09:49
gentil mais il faudra et pour le réseau et pour l'énergie
00:09:54
payer cette assurance qui assurance cumulées d'informer la sécurité d'approvisionnement pour payer
00:10:02
et il injuste je voulait introduire ce terme de capacités et mieux les schémas capte ou
00:10:07
ses mécanismes de rémunération de capacité cette forme d'assurance que les pays prennent maintenant
00:10:14
parce que eux ils ont quand même aussi les mêmes types de problèmes donc ça s et
00:10:19
s et certains de ces mécanismes sont d'ailleurs acceptables pour eux la commune du commissaire européen
00:10:25
nous autres lui coller restait un sujet complexe nous avons un parc de production
00:10:33
qui fait que c'est moins urgent pour nous d'un
00:10:37
point de vue macro d'avoir des mécanismes de capacité
00:10:42
la flexibilité de l'ont fait que dans le futur avec l'arrêt du nucléaire ça peut changer en tout cas
00:10:48
jusqu'alors moi je me précipite prépare dans des mécanismes de café
00:10:53
mais comme d'autres pays doivent le faire par ceux qui sont essentiellement
00:10:56
fossile ou nucléaire et fossile c'est un profil de production
00:11:03
mais pour le pricing ou client final je pense que la puissance
00:11:10
bien joué un rôle plus important aujourd'hui au détriment du kwh donc 7 kwh
00:11:17
qui va plus chez eux un pont kwh aujourd'hui se lit voiture quitter
00:11:21
c'est plus à l'accord roger sécurité de la place que quelque part derrière
00:11:28
tout ce que tu dis à la question de la sécurité d'approvisionnement
00:11:32
oui avec effectivement comme le souligne michael un problème gaz
00:11:37
ce plan pour l'énergie vraiment dit donc on a dans les barrages impuissance
00:11:41
incroyable mais y'a un moment enfin à la fin d'hiver où
00:11:45
mon cadeau pour ça signifie que le point central pour la suisse séparément produire
00:11:49
exactement au moment même produire à peu près dans la bonne saison
00:11:53
et de réduire la dépendance hivernal et de pas augmenté à mon avis il faut pas
00:11:58
au monde et la dépendance envers l'étranger d'autant que l'électricité qui fait
00:12:01
qu'il faisait quand j'ai commencé la politique énergétique 20% d'énergie
00:12:05
va bientôt faire 50 passeront eux et dans quels progrès elle le
00:12:10
voici les top et négation et plus en plus de fonctions qui sont électrices et qui sont identifiés pas seulement pour le management des
00:12:16
fonctions des points pour l'approvisionnement en matières de base avec ici déjà être va être encore plus central de l'approvisionnement énergétique
00:12:23
et à mon avis c'est pour ça j'insiste beaucoup sur cette nécessité d'investir dans les capacités de production
00:12:29
certainement centrale surtout qu'on puisse en faire des progrès commandant stockage
00:12:32
donc c'est vraiment la disponibilité suffisante suffisant d'énergie
00:12:37
et c'est vrai que le système se décentralise mais je partage complètement l'analyste if valse
00:12:42
et l'interconnexion rend la décentralisation possibles et donc au fait
00:12:47
si on voulait si on partait dans une logique d'
00:12:49
autarcie individuelles nationales ça coûte très très cher c'
00:12:53
est pour ça que malgré l'inconvénient la libéralisation
00:12:56
je suis favorable à l'accord électrique sous réserve qu'on arrive à faire entre écrire
00:13:01
un essai baptême du secteur et les regarder ça dépend totalement du secteur électrique
00:13:07
mais cette saison pour ça qu'il faut à mon avis que cet accord intéressants mais aussi
00:13:11
pour ça qu'il faut clairement qu'on décide en suisse confer pour encourager la production
00:13:15
je crois que c'est ça vous qu'il vient à l'instant on aura plusieurs pas tellement d'objection à ce qu'on a
00:13:20
soutient la production qui n'est pas discriminatoire ou qui se sont
00:13:23
procuré d'état en gros à peu près tout est admissible
00:13:27
les adhérents suisse il faut qu'on fasse clairement dire au moment où on fait la libéralisation voilà fréquemment surgit dîner avec l'europe
00:13:33
si on l'a fait avec l'europe pourquoi pas mais alors france avec un accord opéra alors il faut décider clairement quelles contremesures on prend
00:13:39
pour permettre d'investir en suisse parc clairement avec un prix croix 4 centimes ia strictement
00:13:44
personne qui investit et cette question qu'on doit trancher c'est pour ça que
00:13:48
ces propos inversement du paradigme visant la libéralisation pas un problème va aggraver les problèmes qu'
00:13:54
on a déjà la libéralisation totale qu'estce qu'on fait pour la gérer parfaite
00:13:59
c'est ça le vrai problème question pose la question comme ça permet de sa permet
00:14:03
de discuter de vraies solutions parc concrètement au moment où l'accord sur la libéralisation
00:14:07
sera sur la l'accord européen sera sur la table politique la question se pose comme dans
00:14:12
la libre circulation des personnes avec des mesures d'accompagnement qu'estce qu'on fait
00:14:16
comme mesure d'accompagnement pour tous en panne inconvénients pour la lutte pour la production
00:14:20
c'est ça la question la question qui va se poser et si la réponse à
00:14:24
sa non dans le marché parfaite façon non ultra libéral vous rien aucune mesure
00:14:28
wade d'abord 103 à majorité pasqua envoi UDC qui se qui qui s'oppose à un accord
00:14:34
hier encore les voies les voies ivoire services publics et
00:14:38
les voies environnementale qui vont s'opposer l'accord échouera
00:14:41
donc il faut clairement que c'est à ce volet là soit complètement intégré sinon
00:14:45
sinon il n'a aucune chance je pense effectivement alors
00:14:51
on aura de sérieux problèmes de stabilité du réseau électrique en pleine phase couple la démonstration du valais et implique
00:14:58
ok donc je pense enfin c'est un tour de table critique qui permet de clarifier en
00:15:05
par ce qu'on attendait un peu ta position matelas tu veux dire le l'al
00:15:10
or prophétie totalement compta libéralisation surmonter seul voilà reconversion apparaît donc comme
00:15:15
un accord européen et avec des mesures d'accompagnement fortes
00:15:18
voilà et tu pense que c'est tout à fait réaliste parce que tout les autres pays font la même chose il faut le dire
00:15:24
je voudrais donc formé dans l'accord électrique sans effet de toute façon le problème se pose car comme le dit
00:15:30
en outre absolument le marché le marché libéralisé fonctionnant toute l'europe avec les mêmes avec l'irruption de
00:15:36
l'alternative fonctionnera encore plus compromet le sénat servant comme candidate à illustrer matters perdra l'
00:15:42
oreille et donc plusieurs présent pas d'autre choix d'accepter je sais accepte
00:15:47
que l'etat français soutiennent centrales à gaz en bretagne pour
00:15:50
la stabilité des accepter létat britannique donne des garanties d'
00:15:54
état a construit il n'était pas été un tarif de rétribution attrait centimes suisse index absent l'inflation
00:16:00
pendant trentecinq ans salon au français mercredi c'est clair indexée au cas par cas ça monte dei
00:16:08
rejoindre les anglais pourront gérer leurs écoles tout seul salle qui leur
00:16:13
permettra d'augmenter les subventions sans surveillance de la commission européenne voudrait
00:16:18
très bien très bien des propos grossiers sourire moi personnellement je serais bien stressant
00:16:26
moi je ne pensais pas que nous avons le choix de dire les choses montre libéralisé ou pas
00:16:32
on a vu sur le slide avec les escaliers de domaines qui
00:16:35
resteront monopolistique on pas vraiment des clients captifs aujourd'hui
00:16:40
les données de consommation à moi chez moi la maison marty
00:16:44
n'appartiennent pas beaucoup plus vite un prix fribourg
00:16:48
si google et d'accords de transmettre ces données et je dis
00:16:53
oui j'ai un profil intéressant et google veut travailler
00:16:58
avec ça et ne comme commençant vers les autres moi je vous dis ça fait ça et puis le marché ouvrez
00:17:04
connaît une législation adaptée des savoirs
00:17:09
maintenant ce que je dis moi nous avons la chance
00:17:12
maintenant la chance espagne menace structurer notre marché
00:17:18
pour qui soit durable à long terme pour nous préparer pour ceux qui viennent ici après nous
00:17:24
5 sans avoir la solution miraculeuse éleva elle va évoluer mais ce
00:17:29
que je dis que je préfère une position où nous disant
00:17:32
alors regardons sont assez regardons ce qui se passe autour de nous regardons ce que technologiquement
00:17:37
eux qui se fait avec blog china veto technologie que plutôt que de ses dires
00:17:43
faisons pour moment rien et observons je suis sur ses positions
00:17:48
comme rome quels en ont pas fait la même longueur je passe la moitié des legs
00:17:56
vendu à des clients qui sont tout de la limite des sons 1'000 kwh
00:17:59
donc ça déménage soit des petites p. m. i qui d et
00:18:04
dans ces cas là le socle via une seule possibilité d'accéder au marché libre
00:18:09
c'est d'abord une coproduction substantiel de salaires et de se regrouper
00:18:13
et dans le cadre d'un regroupement pour l'autoconsommation et audessus de la limite des sons 1'000
00:18:18
kwh et alors seulement là pour la partie comprend du pas soimême on
00:18:21
peut se fonder sur le marché c'est le seul cas de figure
00:18:25
t possible mais aimer et donc si maintenant on a 30 terawattheure qui sont vendus que captifs
00:18:31
peut être qu'avec une progression très rapide de l'autoconsommation
00:18:36
on arrivera peutêtre à 27 26 terawattheure peut au lieu de
00:18:40
30 qui sont dans les captifs et dans les cas et
00:18:43
vous pouvez essayer d'aller d'aller c'estàdire que votre énergie google voulezvous énergie people payer votre facture à votre service
00:18:49
un disque local ça marche pas la loi telle qu'elle est actuellement à l'hôtel de verrouiller complètement
00:18:54
le segment de marché des capitaux qu'on le veuille ou ne veulent pas mais vous protège
00:18:59
contre les accueillir d'universalisation et nous protège contre les captures de ce segment de salue la démarche
00:19:05
par eux les légats fa même si google a mes données peu ou pas encore m'envoyer
00:19:09
une facture électricité respectivement la p. pas donc je continue à payer ma facture à daniel
00:19:14
donc là ya pas comme pas dire que peut faire
00:19:17
libéralisation malgré eux malgré ce qu'on a cessé à peu
00:19:22
si des domaines du téléphone par exemple en est donc le téléphone la téléphonie fixe soit encore un monopole
00:19:28
avec de notre technologie comme natel qui sera libéralisé oublie ou les données là vous pouvez contournées
00:19:34
mais avec la fourniture électrique à part autoproduire éprouvée avec votre voisin vous avez pas possibilité de
00:19:40
de contourner donc pas de la bible légal de la libéralisation c'est aussi vrai libéralisation
00:19:47
daniel alors j'aimerais j'réagir un jean faure susmentionné par michel kirby et
00:19:53
pour l'instant faisons rien et puis à tendance qui va se
00:19:55
passer moi j'ai été priés de parler du marché ici mais confie
00:20:00
également autre chose en fait par exemple le développement des centrales
00:20:05
géothermie quand on fait et on essaye
00:20:07
de développer un une importation de
00:20:12
de grâce synthétique dissidentes en suisse donc
00:20:17
cette solution du genre transféré de la
00:20:19
puissance de l'été en hiver ou systèmes de stockage pour l'u. r.
00:20:24
et ces des systèmes pour trouver des nouveaux et des
00:20:28
nouvelles énergies production d'électricité en ruban
00:20:31
c'était pas le sujet de ma présentation mais en fait ça également le problème lancée que
00:20:37
ici peut probablement j'aurai un permis de construction pour construire une
00:20:42
centrale géothermie étant canton durant si tout va bien mais
00:20:48
si ceuxci les sera après eux il faut de la paix la sécurité pour
00:20:54
les investissements ce que ce que projette un mentionnés pour l'instant
00:20:58
ce cinéma données pinochet accord avec toi y'aura beaucoup de gens qui vont
00:21:02
dire bon pour l'instant on a parlé sourate entre va voir
00:21:06
ce qui se passe en import de cordes qu'il faut pour vraiment
00:21:10
investir dans cette sortant ces solutions du futur qui se réalise pas
00:21:14
en deux 3 ans mais qui se réalisant 10 15 maintenant
00:21:19
c'est alors qu'on aura également un problème aujourd'hui avec
00:21:22
toute en fait cette constellation politique européenne autour de nous
00:21:29
et puis quelques pays roger et moi y'a quand même quelque chose qui me dérange profondément
00:21:37
on est un pays
00:21:39
très développé
00:21:42
on veut quoi dans disons dans ce pays
00:21:46
pour un temps et la deuxième question 7 si on a rien et puis qu'on
00:21:51
va réduit suisse séquanes conséquence par ce qui a personne qui parle des conséquences
00:21:58
on parle de il faut ça serait bien on peut mais c'est
00:22:02
quoi les conséquences si on est exclu de toute cette évolution européenne
00:22:08
c'est réduit suisse s'éclaire et réduit suisse et qu'on a déjà
00:22:12
vécu ne font qu'eux mais ça veut dire quoi ça veut
00:22:17
dire qu'on devra trouver nousmêmes des solutions pour pouvoir couvrir nos besoins
00:22:22
en consommation ça signifie céder sa construction à la production en local
00:22:27
et c'est à ça signifie aussi que l'on peut pas bénéficier de toutes nos 3 copains qui
00:22:32
sont mis d'accord en 1958 pour dire on va céder sur le problème
00:22:36
20 quelque part on va se retrouver tout seul un procédé nousmêmes et
00:22:39
je pense que c'est important pour un pays développé compte comme
00:22:43
la suisse et je peux vous dire on a de capacités intellectuelles technologiques
00:22:47
les plus converge pour mettre en place des solutions pour le futur
00:22:51
est encore un peu de courage admettre encore les mettre en place tout simplement
00:22:55
et y'a d'autre pays qui sont moins développé que la suisse
00:22:59
et ça je vois aussi on a un problème en europe ils sont 10 à 15 en avance sur nous
00:23:05
et ils ont ils ont séparé discussion comment la houle comme on a ici ils
00:23:09
ont ils ont d'autre problématique donc aussi des polonais des ballets consid
00:23:12
mais ils ont le courage de prendre les choses en main et de l'espace d'assumer
00:23:17
le fait que moi j'ai toujours l'impression qu'on dès le moment présent permettant
00:23:22
ok et puis quand j'ai un alors qui
00:23:26
des choses très importante masse sans soucis je suis persuadé ça crée donc un peu à l'intérieur des
00:23:33
cette présidence de temps en temps voulu avec des collègues d'autres pays
00:23:37
et puis c'est vrai que nous avons unes prédisposition tellement idéal
00:23:41
que nous devrions par crainte de futurs quel qui soit
00:23:45
j'aimerais juste de projets juste encore dire qu'il faut pas compter sur disque
00:23:50
mais j'aimerais juste dire que moi je suis d'accord la loi le permet la chose
00:23:56
moi j'ai travaillé allez donc dans une société qui a aussi les respecter la
00:24:00
loi ou pire il dit je veux notre fournisseur s'éteignit gros conserve estavayer
00:24:08
nous accuse devant le tribunal fédéral il a dit tu
00:24:11
peux choisir empruntant le consensus des blessures rien craindre eglinton
00:24:18
politiques médias logés et le segment des 7 pas moins comme le ménage
00:24:25
sémantique c'est l'artisanat king qui consomment de vous annoncer
00:24:31
mes grands acteurs celui qui dit pourquoi mon double de celui qui consomme plus de marge de part
00:24:37
c'est justement je voulais dire c'est pour ça je dis on peut prescrire comme on veut le monde qui va évoluer
00:24:46
contribuer
00:24:48
des conditions qui sont dignes de notre pays roger tout autant
00:24:52
que cette question finalement de la faim dans
00:24:56
revient sur l'europe en asie après je poserai la borgo c'est juste pour ça qu'on
00:25:00
a fait que c'est juste pour ça que finalement on a d'abord la m la loi sur
00:25:05
le marché des glucides et qui a été rejetée puis ensuite la loi sur l'approvisionnement en électricité
00:25:09
clarifier ce vide juridique dans les cas riviera pas de libéralisation sauvage sur
00:25:13
modifie par la loi mais ce que j'aimerais dire vous
00:25:18
en réalité à mon avis le marché de l'énergie électrique va se séparer en deux
00:25:23
dans les marchés libéralisé il a séparé entre une comparaison
00:25:28
de prix qui et la couverture des coûts marginaux
00:25:31
o mon choix jusqu'à environ 4 centimes parfois des rares moments
00:25:35
univers ouverture de marché des turbines à gaz suis senti ma
00:25:39
et c'est à dire et ce que j'en plongeant plonge pas mon installation je couvre les coûts marginaux
00:25:44
42 un composant de prix qui à mon avis sera pas comme en suisse maintenant d'environ deux virgule 3 centimes
00:25:49
mais sera autour de 4 ou 5 centimes qui sera la composent autre comment estce
00:25:53
que j'assure l'existence et la disponibilité des installations et le renouveau etc
00:25:59
et combine installations côtières non amortis bogies quasiment plus livrer marginaux donc de
00:26:04
cette énergie que je vois que assorti de son marché de gros
00:26:07
très bien le client achète 4 centimes copie et puis côté nouvelles installations valais les financés par cette composant
00:26:13
solidaire de 4 ou 5 centimes qui préserve et sur le réseau qui au début mais ma foi
00:26:17
les premiers kwh d'un nouveau barrage en les payant plus de 4 types de
00:26:21
marchés libres mais peutêtre 8 ou 10 centimes pour amortir le barrage au début
00:26:25
et tout lisent tout les usagers du système électrique ont plus de pays peindre sur le réseau
00:26:30
payne composant fixé donc moi j'estime qu'environ 4 ou 5
00:26:33
centimes ackermann qui assure la stabilité l'avantage de ça
00:26:36
c'est comme quand on paye 4 ou 5 centimes de ce composant
00:26:39
solidaire on sait qu'on le paye pour avoir des installations disponibles
00:26:43
et que les nouvelles sensations additionnel des renouvellements sa centaine
00:26:47
près contre valeur en tant que consommateur et contempler
00:26:50
les 3 ou 5 centimes oui 4 centimes du coût marginal et dallas on sait que ceux qui ont des incitations à amortir
00:26:56
sinon qu'estce que ces 3 sa santé il encaisse pas la composant solidaire pasqua viennent du passé sont déjà amorti
00:27:03
en fait c'est comme ça que le système va évoluer mais pour faire ça veut dire il faut qu'on se fixe des objectifs
00:27:09
politique de combien de capacités de production et de combien d'énergie produits office
00:27:13
rencontre des gens produire offices et des consonnes prôner le courage de dire car à cette composante
00:27:18
et financer solide a clairement c'est pour ça que je mets en sur j
00:27:21
dans ce discours de dire que le marché à résoudre les problèmes qui ont donc on reste dans cette logique très arrivera pas trouvé de solution
00:27:27
pour aller avant et on arrive apparent peut avoir conçu par son libéralisation totale sagement font toujours au fond
00:27:33
salut je la veux pas bernard grandmaître avant le consensus pour résoudre le problème d'un accord avec l'europe
00:27:38
et faire accepter unit la réalisation totale sur un accord lectorat
00:27:43
par ce qu'a juste dire les gens vont dire vont investir encore moins on dépendra encore plus on aura encore plus de
00:27:48
variation 7 complètement absurde d'avoir à avoir dans ces conditions en accord
00:27:52
avec l'europe et plus sont à juste titre l'intuition
00:27:55
mon avis qu'il faut guam grosso modo en moyenne annuelle en produisant peu près autoconsommés
00:28:00
en suisse et cette décision l'envoi politique on doit la prendre au même titre
00:28:03
on a décidé en 2014 d'investir d'un milliard de plus par année dans les dans le réseau ferroviaire incessant
00:28:09
en 2014 on a même vous avez pas dans la même augmenter l'impôt fédéral direct pour sa
00:28:13
personne à remarquer que cette décision comme ça on s'attendrait 1 milliard de plus par année d'investissement
00:28:19
de la production électrique cet intérêt au passage pour la peau d'honneur à 10 milliards
00:28:24
0 problème il faut juste avoir le courage de dire encore admettre les mécanismes en place et
00:28:29
puis arrêté se mentir sur le fait que ça vient tout seul de marche
00:28:34
les problèmes ok donc là le consensus je crois qu'il
00:28:38
rend ces personnes qui il faut ouvrir ce marché sans
00:28:42
mesures d'accompagnement peut si elle est le conseil fédéral dans une semaine ou deux va mettre à leur compte
00:28:48
hélas ce réflexe elle arrive à faire réapparaître sympa
00:28:53
rez suicidaire et vous ne trouverez perse en europe qui vous signer
00:28:58
un papier qui dirait qu'offre et demande en tout régler
00:29:04
tout le monde sait que c'est un bien particulier électricité et puis on
00:29:07
peut pas le comparer à des biens de consommation le marché justement jouer
00:29:11
donc là je crois que le consensus sur les grands maintenant la question séquelles
00:29:17
parti on laisse on peut laisser au marché pour agir et quelques parties on doit réguler
00:29:24
et ça c'est la question cruciale ah ok donc si je peux je reprend
00:29:29
l'acquis après on verra dans salle belge juste encore ça et je reprends
00:29:33
la question de yves qu'estce qu'on veut véritablement ensuite je roger il
00:29:38
a répondu tu peux répondre pour toi et ta certains analystes du monde politique
00:29:44
mais si mes estimations sont juste là pour la probabilité d'
00:29:50
avoir un accord avec lui on rappelle et faible un
00:29:56
et donc on arrive pas à dire ce qu'on veut on arrive dans la situation
00:30:01
en on saura exclus et on aura les conséquences qu'yves nous a montré et
00:30:08
à ce moment là toi tu es pas favorable à continuer à offrir
00:30:13
à qu'estce qui va se passer donc on jetait plutôt que dans cette situation
00:30:17
on va dire ce qu'on veut on va devoir gérer le break site
00:30:22
à et ça fera réactif donc comment ça va se passer
00:30:26
je commence avec toi on aura pas d'accord
00:30:31
en cas de probabilité donc comment faire la paix mais l'accord de signer un accord électrique ontelles accès au marché
00:30:39
que si la question institutionnelle et résolue et puis vous avez vu qu'on pensait pouvoir résoudre rapidement
00:30:45
balancer au choix par inaction cassis a pas abouti à des résultats tellement
00:30:49
extraordinaires en termes d'un consensus intérieur maintenant la parcelle extincteurs
00:30:54
partout puis on essaye de voir le conseil fédéral a renoncé à i'ok on est allé ignore aujourd'hui remet en question
00:31:00
des négociateurs et reparti làdessus mais la chance qu'on arrive à finir avant le
00:31:04
début des négociations chambre excite puis ensuite le changement de commissions révélerait limitée
00:31:09
moi je dois m'a demandé de chiffrer le danger des 5% de chance qu'on
00:31:12
arrive encore à conclure l'accord institutionnel ça change établit des pourcent l'autre geoffroy 5
00:31:19
peut être vrai alors reste à savoir quelques jours qui sont passés accepter ni des intérêts à eux
00:31:26
sinon à faire repousser ou plutôt à 2023 et qu'après et avant le départ complète la
00:31:32
corse avec réciter mais pas complètement négocier ce qu'on est le quatrième paquet le clean energy y échoue
00:31:37
pour les mesures de environnementale même si on est à peu près on accord sur l'un des objectifs de fond
00:31:42
dont on niait partout fixe donc ce qui va
00:31:45
se passer ces grandes difficultés sur le réseau
00:31:48
peut être effectivement les italiens pourront pas entrant pas dans le modèle de market coping basque
00:31:54
c'est trop risqué à trop d'incertitudes avec la suisse on restera dans cette situation
00:31:58
en main un autre doré qui équipage super rationnel mais 300 ça change rien
00:32:03
pour ce qu'on va faire en suisse a change absolument rien au problème qu'on doit investir dans la génération électrique
00:32:08
de toute manière en encore 20 terawattheure de leclerc combat remplacé
00:32:13
ces machines elle tombe en panne les dessins ou par rapport à la preuve ist l b r
00:32:19
b 5 équipes de se donner à chaque démarche un peu mieux walmart peut alors que la puissance à
00:32:24
au total avec la maison perdue elle a perdu 10% de sa puissance de façon définitive
00:32:29
cette question on doit la traiter lorsque sur sec sans accord électrique on l'
00:32:33
a pas intérêt à augmenter encore notre dépendance et non variations saisonnières
00:32:38
vidéo de il faut si allah pas d'accord ya encore plus
00:32:42
d'importance d'investir maintenant dans la production électrique en suisse
00:32:47
yves ya pas d'accord y'en tout cas une chose qui va disparaître et de la bourse dans
00:32:53
à en force sur la cohérence bourse redondance le
00:33:00
la prolongation d'une année de la bourse de l'europe a donné sa chose rapidement problème la nouvelle dans laquelle
00:33:06
il craint même moi rien à dire autre chose qu'une perturbation des voyants va vivre avec ses problèmes
00:33:14
et c'est pas vrai et c'est pas vraiment pas ce qu'avec un accord institutionnel ou
00:33:19
un accord électrique poste ainsi je ne sais pas mon problème et là pour l'accord électrique
00:33:23
ça nous apporte la sécurité quand peuvent mettre quand on écrit des côtes
00:33:27
au niveau international et qu'on les applique ici aussi en suisse
00:33:31
et ça permet d'assurer la stabilité du réseau ça permet de à
00:33:34
la suite est intégré dans ce développement aussi de capacités empêcher
00:33:38
québec afin de mettre en place et ça nous permet d'avoir une certaine stabilité sécurité envers maintenant si on n'a pas ça
00:33:45
nous les t. s. o on doit conclure un contrat de droit privé qui
00:33:50
s'appelle un tout d'abord une connexion agreements pour dire on a
00:33:54
on est d'accord de connecter ou de rester connecté avec nos collègues européens mais un contrat de droit privé
00:34:01
et le deuxième c'est un contrat de d'exploitation du
00:34:05
système ça signifie que suisse des deux côtés du système
00:34:08
et aujourd'hui je peux vous dire on négocie depuis 6 mois sur ce contrat
00:34:13
et entre l'été sceau européen ait été so suisse nous n'arrivons
00:34:18
pas à nous mettre d'accord à ce que l'évolution de
00:34:22
de et des marchés capacité pas de production mais de transport
00:34:27
à des impacts sur eux ce qui s'appelle l'
00:34:31
exploitation le coach qui gère l'exploitation du système
00:34:34
et si nous ont fait des concessions sur ces articles d'exploitation du système ça signifie qu'implicitement
00:34:41
on accepte de prendre une responsabilité si eux ils
00:34:47
auraient des écarts ou des perturbations au
00:34:49
niveau de l'exploitation du système ce qui signifie aussi que dans un contrat
00:34:53
xi avec cascade ou l'exercice 2003 venait à se
00:34:58
reproduire surveiller raisonnablement et 2003 ça signifie que depuis 2003
00:35:02
on discute pour savoir qui s'était fautif mais la implicitement en
00:35:06
signant cet accord on accepte aussi de prendre cette responsabilité et citer quelque
00:35:11
chose par un cas caouette ça signifie qu'on ait aussi coupables
00:35:14
et là on est vraiment dans l'aspect législatif illégal et
00:35:19
c'est juste impossible aujourd'hui pour l'été saut
00:35:22
de se mettre d'accord sur ces articles parce qu'on ne travaille plus avec les mêmes bases légales
00:35:28
roger est pire qu'au fond il faut on discute on en
00:35:32
discute pas tellement même niveau moi je suis complètement d'accord
00:35:35
avec analyse technique ce que je dis juste c'est que pour
00:35:38
obtenir le consensus et faire passer les deux choses votation
00:35:43
il faut juste tenir compte des paramètres global salariale répéter comme des problèmes de techniques
00:35:48
ça j'ai bien compris qu'on peut en accord avec ton analyse
00:35:51
juste qu'il faut faire passer un accord sur l'électricité et pour ça il faut qu'un consensus
00:35:57
suffisant pour qu'on évite de référendum grande gagne je pense avoir longuement expliquer quelles sont les conditions
00:36:02
puis en amont ça ce qui échappe complètement secteur d'électricité il faut qu'
00:36:07
on arrive à trouver un trouver un courant uniforme d'accord qui fonctionne
00:36:11
au niveau institutionnel avec l'union européenne comme du décès s'oppose à toute bien
00:36:15
fonds de commerce environ 35% de nombre de gens qui vote
00:36:19
1'400 qui votent non quel que soit la question peut être saisi d'un accord avec le radar
00:36:23
dans le 7 fevrier 1'007 de cette affaire c'est leur opinion ça fait moins d'accord avec les européens sont mal à voir et
00:36:30
à sa si vous rajouter encore qu'il a tout les gens qui suivent l'opinion des syndicats qui se disent mon salaire menacés
00:36:36
alors on alors on arrive pas à avoir une journée pour un accord institutionnel c'est juste un fait
00:36:41
donc au total sur l'opposition des deux ans du spectre politique sage au passif du peu réaliste donc il
00:36:46
faut surmonter si deux est à moi je m'adressais j'essaye de surmonter la première étape un
00:36:52
accord institutionnel après juste esquissé aujourd'hui 7 quels sont les
00:36:57
conditions pour réaliser et rapidement et correctement la deuxième étape
00:37:00
va voir le conseil fédéral assortir sa proposition de libéralisation totale avec pour seule
00:37:06
compte n réserve stratégique c'est à dire l'obligation de garder peut être à un terawattheure font des lacunes
00:37:12
lors de la carte nationale d'air et là ça va
00:37:16
pas suffire à assurer des gens sur la libéralisation totale de
00:37:19
cette libéralisation totale telle qu'elle ait présenté à la strictement aucune
00:37:23
chance peut être que l'écartement saluer égal mais cette affaire
00:37:28
twitter peut être ce qui donnerait était un peu et certains ce qui a certes quelques mois
00:37:34
actuellement le seul vecteur dans le seul vecteur
00:37:39
qui influencent encore la
00:37:43
stratégie et électrique suisse par rapport à l'europe s'essuie screen
00:37:49
donc nous pouvons très acteurs du marché
00:37:53
par le marché luimême par des évolutions par eux le fait tout cycle de
00:37:58
moins en moins des contrats à long terme inscrit indûment quelques unes
00:38:02
ce qui rend superflue des contrats à long terme donc nous voisin il a pu à notre portée ladies
00:38:08
pourraisje faire un contrat avec un survint étant eux la capacité de ton lecteur tout
00:38:13
ça disparait ça c'est le point donc c'est pas
00:38:17
je dois payer pour faire la pub je suis de poursuit ce qui aide les gens free un peu quand même
00:38:24
la deuxième chose c'est qu'il faut aussi avenue ainsi notre parc
00:38:29
si maintenant on n'a pas d'accord avec l'europe ce qui programme bien sont aussi un peu notre parc hydraulique
00:38:35
cas des aménagements qui n'ont pas été construit par nos prédécesseurs pour l'approvisionnement de base
00:38:42
ces désapprouve ces aménagements qui sont là pour stabiliser le système
00:38:47
et pour stabiliser le système suisse serait l'ont je pense sous ton contrôle qui
00:38:54
seront pas adapté is disons et des conciles vous prenez la grande sincérité consid
00:38:59
et les conçu pour un but différent que l'approvisionnement de base si les français n'avaient
00:39:06
pas été on aurait pas construit grandissante voilà tout ça pour dire les choses risque quand même
00:39:13
début compliqué faut 8 lettres et des impasses ok
00:39:18
roger et puis si vous voulez encore intervenir après je vais aller
00:39:21
dans le public soit nécessaire justement sur les contrats long terme
00:39:26
c'est très révélateur quand les etatsunis en réalité et intelligente conclure
00:39:30
des contrats long terme de l'électricité si l'infrastructure
00:39:34
ce amortis sur le très long terme en réalité de fournir des confère des contrats de fourniture à très long terme c'est beaucoup plus intelligente
00:39:40
d'échanger sa sur eux sur un marché spot comme s'il
00:39:43
s'agissait de tranches de salami de contrats hypothécaires
00:39:48
mission commerce par goldman sachs électricité 7 passa donc en fait ça montre bien le fait qu'on
00:39:53
peut plus faire qu'on puisse qu'on ne puisse plus faire de contrats à long terme
00:39:57
en réalité cette scène si grosse perte et à des dysfonctionnements des énergies market spot je voulais dire
00:40:04
puis la deuxième chose que je voulais grâce à ce que je vous pose la question qui pour
00:40:07
adhérer à l'union européenne la chaussure qui n'a que 10% qui disent oui
00:40:10
la dent mais en fait c'est vrai problème qu'on a en suisse on a fait ou non on a fait d'
00:40:16
abord la y'aller pour se distinguer des européens 57 ou
00:40:19
disons suit des anglais ensuite que les organismes ont lâché
00:40:23
le fonds des nouvelles clowneries on a pas voulu les endroits né on et on est en plus
00:40:28
on est à l'extérieur ont encore voter cette absurdité d'initiative sur l'immigration de masse
00:40:33
par ce qu'on voudrait mettre les pieds sur le siège en face en première classe comptant voyage inter city pass consentait stressé
00:40:39
quand on a aussi on a on a aussi un peu responsables ont aussi un peu responsable des
00:40:44
bêtises dans lesquels on sent vivement à mon avis tout à fait clair sur le fond
00:40:47
communauté de communes physiquement géographiquement culturellement économiquement car l'europe que toutes les législations
00:40:53
rappel nous implique que toutes les variations de l'euro nous traumatisme
00:40:57
et que de toute manière on et on et le travail en aires impliquées dans
00:41:00
la sécurité de l'économie autour des domaines dans la formation en fait
00:41:04
pour défendre nos intérêts en prêtres membres de l'union européenne s'attendraient pas des
00:41:08
grands cantons du valais d'être membre de la suisse ne sont pas
00:41:12
fédéral d'envoyer du personnel politique interne et à peu près la position dans laquelle
00:41:16
la suisse face à l'union européenne chaque fois il faut voilà yves teddy
00:41:26
juste moi moi jacques peut être encore un point ajouté donc si on a pas d'accord
00:41:32
si on arrive peu exploité proprement notre réseau avec eux le réseau qu'ont actuellement
00:41:38
on a toujours la deuxième le dernier stade que j'ai montré ça signifie
00:41:41
qu'on doit aussi adapter nos capacités transports pour avoir plus de er
00:41:46
dans les capacités de transport pour avoir moins de perturbations moins de problèmes d'
00:41:51
exploitation donc je suis désolée en aval et je peux faire un peu
00:41:54
de publicité pour l'infrastructure capa très jolies mais je pense qu'elle ait
00:41:58
nécessaire merce tu voulais encore ajouter quelque chose daniel ou alors
00:42:06
tout était correcte ce qui a été dit et je pense le problème le plus grand est évidemment du côté
00:42:13
de l'infrastructure réseau mais nous ont investi en europe
00:42:20
centrales éoliennes photovoltaique hydraulique partout en europe
00:42:25
nous on aime participant labo ressort à leipzig donc pour nous
00:42:30
ça signifie également un grand changement dans votre de fonctionnement
00:42:34
dvd mais comme j'ai dit notre stratégie aerobus écrit elle essaye de vivre avec ça
00:42:42
ok on a peu près 20 minutes je je propose qu'on collecte
00:42:48
quelques questions dans la salle pis après qui se sent concerné répond
00:42:54
vous voyez rien mais moi ça va donc monsieur
00:42:59
était la fête questions après on oui
00:43:04
ok
00:43:10
donc permettez moi de tomber martin vice président du grand conseil
00:43:14
je veux être athée prend de préambule vous apporter les salutations du parlement valaisan
00:43:19
ainsi qu'avec mes collègues ici dans la salle et saluer
00:43:23
le la parfaite organisation de cette matinée très intéressant
00:43:27
le parlement valaisan synthèse bien entendu à cette problématique de l'énergie puisque cette source importante pour notre canton
00:43:33
la demeure très rapidement mis sous toit la loi sur le retour concessions en hommage pour parler de l'année passée
00:43:40
et puis bien sûr il s'inquiète aussi par exemple certains pylônes proche des écoles n'
00:43:44
affecte pas l'objet ma question veto question monsieur le voile va peutêtre quelque chose
00:43:50
la première c'est que monsieur boileau a montré que la suisse était vraiment un
00:43:56
un transit au niveau du transport d'énergie entre le nord et sud
00:43:59
excédent de plus en plus important d'avoir justement ce cette
00:44:03
énergie du nord qui puisse être utilisé au moins 6 et pas dans le sud au mois d'ensemble de l'europe
00:44:09
quid de ceux et toutes les pressions henry david thoreau pour eux essaient d'obtenir des accords
00:44:15
ma deuxième question était un peu plus valaisanne concernant les retours
00:44:19
procession europe alerte aux concessions les redevances hydrauliques pardon
00:44:23
l'air dans ces données sont bien sûr pour le valais surtout paulo commune de montagne très important
00:44:29
on a sursis à centile pendant quelques années mais quid du futur et puis de
00:44:34
l'ouverture du marché par rapport à cela ce qui présente requête plusieurs millions
00:44:39
plusieurs dizaines de millions de pertes pour notre canton Vaud merci juste derrière
00:44:48
alors michel rosset je voudrais remercier pour cette très
00:44:54
bonne présentation beaucoup de choses intéressantes qui ont dit
00:44:59
juste insister sur un point c'est que la politique à côté de l'autre
00:45:06
côté physique suisse au niveau physique à des avantages sur l'europe centre géographique
00:45:13
elle a d'abord ils ont pour les échanges avant de l'allemagne
00:45:16
l'italie par exemple donc niveau physique forte contraint plusieurs barrages
00:45:21
en belgique à barras sujet large pourquoi reformuler mentale etc rien côté physique qui est la
00:45:27
les discussions doivent en tenir compte et ça c'est très important et on voyage dressa château alors
00:45:34
seulement on essaya fr par électrons qui passe donc il
00:45:38
faut discuter en fonction du physique aussi et
00:45:43
bonne chose pour le futur lorsqu'on a quelque chose dans la poche merci vous avez des questions là et puis après la
00:45:57
dans un évite romano université de genève ma question est la suivante d'un côté on observe qu'on
00:46:04
a des producteurs qui ont un problème de missiles manie de leur côté on observe qu'on a des
00:46:12
gestionnaire de réseau de distribution des fournisseurs qui investissent dans des technologies
00:46:20
parce qu'ils viennent marge sur des clients captifs pourquoi
00:46:24
ne pas ouvrir le marché et se poser la
00:46:27
question comment estce qu'on peut mitigé ce risque d'
00:46:31
un côté et avec un moment à gagner
00:46:34
pour des producteurs et de l'autre côté peut être une marge trop excessive pour eux
00:46:42
les distributeurs fournisseurs
00:46:45
ok merci y'avait une question de la loi
00:46:51
et puis après on a un port qui société les prix de la
00:46:53
vallée de joux messieurs merci infiniment pour cette 4 interventions fort intéressant
00:46:59
finalement ça fait très longtemps qu'on parle de l'europe je pars condamna mais ça
00:47:02
va encore durer peutêtre en tant que de construire un parc éolien peut être
00:47:07
ces comme sa créativité et la suisse troisième question pratique j'aimerais savoir
00:47:12
une fois pour toutes si oui ou non dans un accord européen
00:47:15
on est obligé de conclure un marché si ces deux choses sont liés ou bien on
00:47:19
peut imaginer un accord européen bien ficelé avec un marché libre dans ce pays merci
00:47:27
si la dernière question qui était le nom là derrière oui
00:47:35
et puis après vous
00:47:43
sinon je vous remercie pour les interventions les quelques jours les services industriels de genève ont
00:47:49
communiqué un courrier ou afficher clairement leur opposition à l'ouverture du marché
00:47:53
du coup j'ai deux questions la première c. que pensez vous faites des
00:47:57
arguments qui sont avancées notamment sur l'impact pour les énergies renouvelables
00:48:01
la deuxième question c. dans le fond on que pensez vous de la prise de
00:48:05
position 20 grands acteurs de l'énergie sur ce sujet cette prise de position
00:48:09
merci ok d'accord qui écrivent qui veut commencer peut être yves de
00:48:15
toutes ces questions parce que même si vous avez pas poser de
00:48:18
question c'est un peu la même chose que la suisse et les quand même et là des sous titres pression chez page
00:48:25
les l'europe comme elle aura besoin long temps
00:48:30
j'exagère un peu mais c'est un peu ça le vrai mais il faut pas croire en l'europe
00:48:36
a besoin de nous et non imposable au un sont peu ou prou sortent la tête dans le cas
00:48:41
là je crois qu'on a besoin l'un de l'autre et ça c'est déjà la première chose ensuite
00:48:47
michelle tu a parlé de la physique j'ai montré là la physique et la verte et jaune se décaler challenge
00:48:54
la physique doit pourtant fonctionné sinon on aura des problèmes aussi de sécurité dans notre
00:48:59
réseau je m'excuse daniel mais aussi des problèmes à des images et des problèmes
00:49:05
qu'estce que ce que j'ai entendu eux certains ont dit oui mais sans s'en fiche ce problème à tout moment depuis plus de
00:49:10
beaulieu qui équipe donc ça c'est juste pas poser passivement g. problème
00:49:14
avec la cascade demandera des problèmes maintenant les moyens de pression
00:49:19
y'a une chose qu'il faut savoir c'est qu'aujourd'hui via des mécanismes complexes qui sont en place
00:49:25
ça signifie que ces capacités qu'on met à disposition du marché
00:49:29
et ces échanges d'énergie la suisse reçoit de l'argent
00:49:35
et cet argent on l'utilise pour investir dans nos infrastructures
00:49:40
lorsqu'on a beau réguler et on a pas d'autre chose je peux vous garantir que les 407 un
00:49:45
collaborateur du travail je suis très pas pour l'argent et travail éparses qui fournissent un service à la nation
00:49:52
j'ai travaillé tout les jours il faut leur mieux je suis désolé ça en fournit un service à la nation
00:49:58
et on s'assure que tout le monde dans ce pays est alimenté de manière fiable et sécure et
00:50:04
donc de mettre ses moyens de pression d'un autre côté c'
00:50:07
est ce qu'on est prêt à perdre cette manne financière
00:50:12
et si on la perd quelles sont les mécanismes qu'on met en place
00:50:15
en réduit suisse pour s'assurer qu'on se retrouve dans la balance
00:50:20
et le système il est tellement complexe il a tellement évolue au faux au cours des années c. a.
00:50:27
sans l'europe la suisse marche pas sans la suisse l'europe marche pas donc on est de l'accord làdessus
00:50:33
et là de la de deuxième aspect c'est dire faire dépression qui sont pas des pressions parce que
00:50:38
il a des lois physiques les politiciens échanger loi i. le aussi changer lois physiques mais ça marche moins bien
00:50:45
mais isa c'est quand même de tout ce qui est tout ce qui
00:50:48
est possible pour mettre en place aussi les nouvelles règles du marché en europe
00:50:53
roger je croyais toute une série de questions et je vais donc d'
00:50:57
abord pour eux pour eux pour suivre jusqu'à dire sous bâle
00:51:01
en suisse on consomme 60 terawattheure par année en europe on en consomme 3'000
00:51:05
donc c'est évident qu'on ait la suisse et là on peut bien
00:51:10
placé sur le réseau de transport et peut avoir des interventions transport
00:51:13
mais grosso modo la france la suisse sur le marché électrique européen et les une à l'inverse
00:51:18
et pas vrai beaucoup trop être 3'009 à sauvegarder les proportions faut pas conformé galloromains
00:51:24
ça s'est jamais cru que madame arthaud objective des sanctions de l'union européenne fait bien rire
00:51:30
deuxième point très important et eux ont été on exporte volontiers en explorant
00:51:36
tirade terawattheure par moi mon univers on apporta d'opérateurs par mois
00:51:40
donc on a neuronal super situation physique pour la puissance n'en a pas du tout superficie
00:51:44
situation physique pour l'énergie la scandaleux on défend on dépend très fortement de la saisonnalité
00:51:51
à l'amour qui a ta question clairement ira pas d'accord écrit
00:51:55
son universalisation total c'est un inconvénient mais c'est comme ça
00:52:00
c'est vraiment l'aspect sinon ils vont dire les suisses ont pour aller en europe et puis vendre aux clients
00:52:05
finals des européens préparant aux clients finals en suisse évidemment que c'est cette asymétrie serait totalement inacceptable
00:52:11
dans les mesures d'accompagnement on arrivera peutêtre à des solutions à ce que l'union européenne
00:52:14
s'est beaucoup rapproché du concept suisse des mesures d'accompagnement libre circulation des personnes
00:52:18
salariat pétri de solutions qui possible qui protège vraiment bien marché suisse mais par contre alors sur la libéralisation
00:52:24
des électricité pour ce faire aucune illusion si on a quand on l'aura la contre la somme
00:52:29
la contrepartie nécessaire à sa c'est vraiment les mesures d'accompagnement dans le secteur électrique donc
00:52:36
les redevances encore lettre dire un mot sur les
00:52:38
redevances lire devant seine saint lune facturation légitime
00:52:44
par les régions de montagne de la mise à disposition de la ressource hydraulique
00:52:48
pour moi je suis d'avis qu'il faut pas réduire le montant de ces redevances qu'il faut pas non plus de flexibilité
00:52:53
parti dans les collectivités publiques de montagne constat reuter eux avec des variations complètement
00:52:58
irrationnelle du prix et c'est impossible de gérer les caisses publiques
00:53:03
mais par contre alors donc jusqu'à présent moi j'ai toujours défendu
00:53:06
les sont différents de par kilowatt théorique de devancer et électrique
00:53:11
par contre y'a rien par contre je trouve qu'il aurait un
00:53:14
deal affaires auto disons en gros la moitié de la liste
00:53:18
des entreprises hydraulique les producteurs peuvent roi facturer la moi ou répercuter
00:53:23
la moitié de la redevance hydrauliques sur le timbre et pourquoi
00:53:26
pour deux raisons tout autour d'un plan national pour raison toute simple c'est en fait de la discipline existence
00:53:33
de l'installation hydraulique ne sert pas seulement le producteur qui produit l'
00:53:37
électricité qui l'avons mes sincères l'entier du système suisse
00:53:40
parce que si on peut intégrer les centrales nucléaires qui produisent 3 la nuit a
00:53:43
passé le jour où le renouvelable c'est la même chose qui produit régulièrement
00:53:47
pastorale backup hydraulique pour la puissance et donc c'est assez légitimer légitime de re
00:53:52
facturer une partie du prix de l'utilisation de la ressource sur l'ensemble
00:53:56
mais ça signifie que vous les cantons montagne vous devez absolument acceptez de vous bouger un
00:54:00
peu sur le dogme que sa voix est actuellement entre les producteurs qui le paye
00:54:04
moi je pense que les producteurs peuvent payer mais que ce serait assez légitime des producteurs
00:54:08
hydraulique répercutent salle parti le parti sur le timbre de alors sur le timbre
00:54:12
sur l'équivalent d'un sujet qui est sans exception pasqua ça va pas après que les gros consommateurs se désolidariser
00:54:17
aussi làdessus moi je serais assez ouvert pour la point un compromis comme sachant 30 sont des systèmes fiables
00:54:23
le principal risque on assujettis comptant montagne si oppose analogue avec l'aide des alpes comme appel à berne
00:54:29
le pape pose on ne voit rien changé mais avec cette attitude et les cantons de montréal
00:54:34
pour être amasser une flexibilisation en 2023 lors de la prochaine révision
00:54:39
et moi je vous encourage plutôt être un peu coopérative pour une solution avec des répercussions sur le timbre
00:54:45
nickel répit daniel privées de monsieur ce qui concerne les parents
00:54:50
question deux qui vont dans le même sens l'ouverture du marché avec l'europe
00:54:54
et puis aussi la question du de la distribution mais peut être aussi un
00:54:58
pour les redevances dont personne concept contestent le paiement des redevances
00:55:03
mais on a vu que tu avec les prieto puis entrer dans un système qui rigide qui fixe un prix
00:55:11
pour vous encore une fois je veux pas dire maintenant je connais l'étranger mais bien
00:55:15
sûr on en parle aussi avec les nationalités qui ont beaucoup de beaucoup de
00:55:21
le taux de forces hydrauliques notre tous les suédois et norvégien
00:55:25
qui connaissent pas un mécanisme comme ça je dis pas
00:55:28
qu'il faut changer chez nous parce que je trouve comme roger c'est absolument légitime que je pense
00:55:34
le mai canon qu'on a aujourd'hui avec les flux financiers tout cet été
00:55:38
à ce que j'ai rappelé avant notre meeting arroger des législateurs quand vous
00:55:43
allez regarder la naissance de la redevance et la dernière augmentation vite 9
00:55:49
le législateur a clairement dit c'est au consommateur de pays
00:55:53
ces redevances oui c'est pas le cas sécu moitié
00:55:57
qui facturé au consommateur et de son pays par les redevances et une partie des producteurs qui restent assises
00:56:04
assis sur ses comptes et c'est simple la problématique via des solutions roger
00:56:09
vient dessiner il faut mettre les petits défauts serait trop dur du tapis
00:56:15
pour l'ouverture du marché
00:56:18
et le fonds oui je pense aussi congé que ces conditions
00:56:23
je viens serait un peu lorsque la suisse park avenue depuis 5 ans
00:56:28
et puis vous allez au risque de me reprocher la sémantique la suisse propose un choix
00:56:34
donner au client de choisir un environnement marché ou de rester dans un dans un approvisionnement
00:56:41
et ça c'est absolument eurocompatible et ça répond peutêtre
00:56:47
aussi à la question c'est cet approvisionnement
00:56:50
de base après l et s les restes de la marge de manoeuvre pour venir nous
00:56:58
dans la politique électrique suisse pour nous protéger ou
00:57:02
pour avoir des mécanismes dans cet approvisionnement
00:57:05
de base qui satisfasse les besoins des problèmes que nous voulons résoudre nous les suisses
00:57:12
donc absolument eurocompatible avec un modèle de choses donc daniel papa problème qui vont tout choisir et
00:57:19
v. b. et pour autant qu'on avait connaît des prix un compétitif
00:57:28
non peut être encore une remarque sur le sujet de la branche électrique 0 un
00:57:33
tout petit peu divisée sur le sujet de la libéralisation son annonce on peut dire
00:57:38
et p je reviens tout petit peu au camp transparent que michael a montré qui était destinée en rouge
00:57:45
quicktime entre un tout petit peu la problématique
00:57:48
évidemment en fonction d'orientation politique
00:57:52
qui de la composition du conseil d'administration
00:57:56
de l'environnement dans lequel on se trouve
00:58:00
du fait que si on est producteur donc verticalement intégrée ou pas
00:58:04
on peut comment dire eux être un tout petit
00:58:09
peu plus en faveur de l'univers arrive libéralisation
00:58:13
ou pas nous pour nous on a décidé que pour nous c'était avantageux que ça permet
00:58:18
en fait de nous positionner sur le marché avec nos produits
00:58:23
mais en tant que services industriels de d'une ville
00:58:26
avec une pondération différents tes arguments peut évidemment également arriver
00:58:31
en conclusion qui est totalement opposées sur cette clé
00:58:35
ok non il me reste à l'asie alors posé juste deux remarques
00:58:40
super les détourner de entame et j'espère quand même j'arrive à motiver mais
00:58:44
j'en garde eltham compétitif en suisse donc si on pouvait séparés c.
00:58:48
des timbres ce qui vient se passionne pour décider de renflouer la vaisselle linge comme ça je pense que la
00:58:54
faire attention 50 laver son affaire moyen appliqué ailleurs un référendum encore
00:58:58
et ça vous décidez de la LFR 3
00:59:00
1'000 2001 par année tendance croissant donc ça passait en mai exercer composants qui affichaient comme tel sur la
00:59:06
à intégrer dans des coups de fils qui est vraiment on a bien
00:59:09
d'accord et le régulateur vous dira merci aussi si cette séparés
00:59:17
ok il laisse d'accords commerciaux et il me reste
00:59:22
à conclure mais on va faire marquer sur twitter
00:59:24
y'avait une question pas ce qu'on a pas du tout parler des consommateurs tout ça
00:59:31
ouverture du marché pas ouverture du marché je lance un peu encore vous chacun d'entre vous a
00:59:37
la halle peu peut faire un spectre de conclusions mais peut être
00:59:40
dans l'esprit du consommateur pour finir roger tu commence
00:59:44
franchement le consommateur et son contrefout qui quelqu'un qui sont dans les amis des gens qui dans les amis des gens qui
00:59:51
sont dans cette salle connaît sa facture électrique quasiment personne quasiment personne
00:59:56
proche entre patient l i a énormément profité alcatel réseau
01:00:00
la la facture électrique démêler la facture totale électrique des ménages
01:00:04
sur environ 3 milliards 1 tiers des 9 milliards de livres
01:00:07
si vous comparez ce cadre là ça avec les scories ménage dépenses pour l'essence le diesel kérosène
01:00:14
pour gaza laissant cette kérosène mon estimation de la consommation d
01:00:17
d d d la consommation la déménage 7
01:00:21
environ 15 milliards de dépôts actuellement en suisse avec taxes comprises on dépense environ 20 milliards
01:00:26
pour les énergies fossiles et 3 quarts sont déposés directement par les ménages chauffage
01:00:32
soit pour la les transports contre les doit savoir si les 3 milliards de yens 3
01:00:37
virgule 5 milliards ça jouera un rôle complètement marginaux marginal pour les pour et des ménages
01:00:45
et ça les intéresse abécédaire pas pourris avons parlé d'utilité c'est parce que on
01:00:49
mange pas d'électricité on utilise pour faire d'autre chose c'est pas un bien
01:00:53
ou soit et puis et puis franchement des problèmes de factures et pouvoir d'achat et sont plutôt sur les caisses maladie les loyers etc c'
01:00:59
est pour ça que personne strictement personne s'adresse à sa facture électrique à
01:01:03
part ça l'a baissé ces dernières années apparent par tête d'habitant
01:01:06
le chiffre d'affaires elle reste ellemême comme nombre d'habitants notée si vous faites la division du d de ce
01:01:12
que les gens dépôt disent que les ménages dépenses abaisser les statistiques montrent d'ailleurs les jambes par marx avait laissé
01:01:19
dernier mot michael
01:01:22
vous voyez que 13 ans et fin si vous regardez en europe le prix total
01:01:28
du consommateur ménage n'a baissé alors que dans aucun nouveau cas des prix
01:01:35
contre l'artisanat l'industrie à vichy des normes de prix ou si au niveau européen
01:01:41
et dire qu'on vit un peu la même situation que dans le monopole
01:01:46
les ménages ont toujours pays avec plus de l'artisanat l'industrie maintenant
01:01:54
je me rallie à l'opinion de rogers on sait même pas escompter par mois par année
01:02:01
moi je suis sûr où les clients va trouver son bénéficient
01:02:06
au moment de marché pouvait s'installer ces éléments comme daniel diversité des produits pas augmente
01:02:13
qui pas forcément que le ménage des rats sont son prix d'électricité dc
01:02:21
conclusion
01:02:23
alors je donnais conclusion mais pas en tant que si au sujet d'antin consommateur
01:02:27
je pèse 14 virgule un centimes par kwh tout compris où j'habite
01:02:34
voilà donc c'est trop bas mais cette prise comment le kwh pour tout finir
01:02:39
la maison que je connais ma facture annuelle dans toute une exception mais
01:02:43
dommage je pense c'est symptomatique un peu c'est difficile pour un
01:02:47
titiller son cas kappa de clients un donc quelque part nous on
01:02:50
connaît même pas cette notion mais mes oeufs à quelques
01:02:55
pas je pense un peu symptomatique aussi d'abord je pense
01:02:58
qu'un client est vraiment un client estce qu'un client et vraiment libre de son choix et ça c'est peut être en
01:03:03
tant que client final a peutêtre j'aimerais bien aussi avoir un peu de jours mais ça c'est un avis très personnelle
01:03:09
daniel tu a le dernier mot alors c'est difficile d'avoir le dernier mot
01:03:15
non juste un petit commentaire de mon côté changer le fournisseur d'énergie c'
01:03:21
est pas comme un changement de caisse maladie ou un changement de
01:03:27
fourni sur des fournitures destitue services informatiques dans la maison on ne change
01:03:32
pas de bois on a pas d'adresse qu'on doit changer
01:03:35
on clique 3 fois sur un outil iphone et puis ses effets
01:03:41
donc moi j'ai incertain respect que pression limite vraiment la
01:03:45
question hassan et pis sinon on est pas après
01:03:48
à vendre des produits tels que décrits qu'on sera encore là
01:03:55
bonne conclusion merci beaucoup je crois qu'on a eu vraiment et
01:03:58
discussion très intéressant très franche et
01:04:02
je pense substantielle sur eux
01:04:05
sur les questions en fait ça fait suite à toute une série de discussions que
01:04:08
nous avons déjà à différents endroits et certains d'entre vous se suivent
01:04:13
toutes les formations ou tout ces discussions qu'on a
01:04:16
donc merci beaucoup à aux orateurs merci beaucoup

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue et introduction
Jakob Rager, Directeur du CREM
3 Oct. 2018 · 10:33 a.m.
Ouvrir le marché de l'électricité, une nécessité?
Prof. Mathias Finger, EPFL
3 Oct. 2018 · 10:36 a.m.
Libéralisation du marché, problème ou solution?
Roger Nordmann, Conseiller national, Président du Groupe socialiste du Parlement
3 Oct. 2018 · 10:40 a.m.
Un marché ouvert pour la Suisse?
Michael Wider, Président de l’AES
3 Oct. 2018 · 10:56 a.m.
Stratégie énergétique 2050 et Swissgrid - Quo vadis?
Yves Zumwald, CEO Swissgrid
3 Oct. 2018 · 11:14 a.m.
Energie Wasser Bern
Daniel Schafer, CEO EWB Bern
3 Oct. 2018 · 11:35 a.m.
Table ronde
3 Oct. 2018 · 11:53 a.m.
Conclusions
Olivier Dumas, Président du CREM
3 Oct. 2018 · 12:58 p.m.

Recommended talks